ANP : Tebboune et Chengriha corrigent les erreurs de Bouteflika et Gaïd-Salah

ANP
L'ANP a été politiquement surexposée par Gaïd-Salah. PPAgency.

Par Kamel M. – Le nouveau chef d’état-major a compris que l’armée a été surexposée par son prédécesseur en l’impliquant de façon brutale dans la crise politique profonde que traverse le pays. Dès la prise de fonctions par le successeur de Bouteflika, après plusieurs mois d’une gestation difficile, le nouveau Président, arrivé au pouvoir suite au coup de force du 12 décembre dernier, et le nouvel homme fort de l’armée ont éloigné l’armée du champ politique en prenant la décision de supprimer le poste de vice-ministre de la Défense nationale ou, à tout le moins, de revenir à la situation ante en consacrant les prérogatives déjà larges du chef d’état-major de l’ANP, exit le champ politique.

Cette décision semble avoir été mûrement pensée au sein du commandement de l’armée qui doit se concentrer sur sa mission principale de défense du territoire national dans ce contexte trouble où une guerre se profile à l’horizon à nos frontières.

Les critiques acerbes des manifestants durant plusieurs mois à l’encontre des «généraux» traités de tous les noms et fustigés avec des termes violents à cause des discours provocants de Gaïd-Salah à l’égard des citoyens qui exigeaient le départ des symboles du système Bouteflika, ont fait réfléchir le général Saïd Chengriha qui n’était pas personnellement visé, mais qui faisait partie de l’aréopage d’officiers de haut rang que les manifestants considéraient comme partie prenante dans la démarche hostile et belliqueuse de son ancien chef. Le nouvel homme fort de l’armée s’attelle donc à corriger les erreurs de son prédécesseur en commençant pas éviter toute friction avec la rue qui a répondu ce vendredi qu’elle était prête à «envahir la Libye» s’il le fallait pour défendre la patrie.

Une première réconciliation a semblé s’être faite entre les manifestants et l’armée qui a été malmenée des mois durant à travers son ancien patron qui a multiplié les maladresses en s’adonnant à un règlement de comptes qui a failli déstabiliser l’institution, voire tout le pays.

Le nouveau chef de l’Etat confirme donc qu’il garde la fonction de ministre de la Défense de plein exercice comme il l’a bien précisé dans son communiqué annonçant la mort de Gaïd-Salah. Aussi, il devrait récupérer les attributions qui lui sont dévolues, notamment la tutelle des services des renseignements qui relèvent de l’autorité directe du président de la République et le retour à la séparation des missions échues à chaque département au sein des services de sécurité cumulées sous la coupe d’un seul et même homme après la démission forcée d’Abdelaziz Bouteflika.

Gaïd-Salah ajoutait une nouvelle aberration et une autre qui existait déjà sous l’ancien président de la République qui avait confié, par calcul purement politicien, la double fonction de vice-ministre de la Défense nationale et de chef d’état-major de l’ANP, soit un poste politique jumelé au commandement des forces armées, à un seul et même homme. Un cas unique au monde.

K. M.

Comment (46)

    Anonyme
    7 janvier 2020 - 13 h 42 min

    LE GRAND DA H’MED RESTERA DANS L’HISTOIRE ET VOUS DANS LA POUBELLE …..!

    Salim Samai
    5 janvier 2020 - 18 h 29 min

    Si la Rue/El Ghachi, qui a voté pour Brexit, « Heaven´s Kingdom » et un Rokieur Trump, est « prête à «envahir la Libye» voici un SAGE RAPPEL de Messahel, la DIPLOMATIE Dzienne et de
    La Fontaine:

    Messahel, MAE. El Moujahid, 3/7/18.
    « On ne s’ingère JAMAIS dans les questions intérieures des pays et on ne permet à PERSONNE de s’ingérer dans nos affaires intérieures. »
    En termes de Fellah: « Lana Darna oua Lakoum Darkoum! On ne se mele pas! Vous vous ne melez pas! »

    s’il le fallait pour défendre la patrie.

    Anonyme
    4 janvier 2020 - 11 h 28 min

    Bonjour
    Je vie en France
    Ce qui ce passe en Algérie , me concerne ,le pouvoir en place essaye de faire ce qu ‘il peut
    Pour améliorer la vie de mes frères et sœurs
    Entre temps ils y’a des personnes qui complotent contre notre institution
    Ils aimeraient voir notre pays dans le cap
    Comme cela c est. Produit pour
    La Lybie
    L Irak
    Pour mieux pie nos richesse
    Soyons unie pour notre pays
    Allah au kbar

    27
    64
      Dahman
      4 janvier 2020 - 12 h 15 min

      à tes ordre frero!

      34
      12
      Lghoul
      4 janvier 2020 - 12 h 17 min

      Message recu 100%:
      Tu vis en France et Allah ou akbar tu ne voudrais pas que des etrangers profitent des richesses de l’Algerie. Tu dois vraiment vivre sur la planete France.

      50
      26
    À celui qui insulte nos Généraux !
    4 janvier 2020 - 8 h 20 min

    Notre Armée Nationale ANP et ces Généraux sont precieux pour le Pays , y porter atteinte c’est trahir le Pays . . S’en prendre à nos Généraux et l’ANP c’est porter atteinte à la sûreté de l’état . . Donc que le Président Teboune et le Chef d’État Major fassent une meilleure structuration pour plus d’efficacité va dans le bon Sens , Respect au Corp des Généraux , et toute notre ANP . . Celui qui insulte les Généraux/ANP n’est qu’un moins que rien planqué à l’étranger , un bouffon tout simplement .

    15
    84
      Deadzpool
      4 janvier 2020 - 11 h 31 min

      Ça va?,
      Pas trop dure la lèche.

      56
      13
        eliamine
        5 janvier 2020 - 13 h 44 min

        Le fait qu’il n’y a pas de nomination de ministre de la défense est une anomalie. On revient a une situation semblable à celle du régime Bouteflika entre 99 et 2004.
        La non nomination d’un ministre de la defence alors que c’est le département ministeriel sur le plan budget le plus important. Lors de certaines réunions internationales provoquera un certain décalage dans la position de l’Algerie comme on a pu le constater lors de la reunion du 5+5, où le seul qui etait en uniforme c’etait le general Gheris SG du mdn. Lors du second mandat Bouteflika et du 3e mandat une solution a été trouvé en nommant le defunt Guenaizia comme ministre délégué.
        L’impossibilité de Teboune de nommé un ministre de la defence ou un vice-ministre affaiblie sa propre crédibilité et la crédibilité de son gouvernement en émettant le signal comme quoi l’institution militaire sort du cadre de la gestion republicaine. On aurait pu nommer un general àla retraite comme Medjahed, qui était le superieur de Chengriha pendant les années 90. Mais il ya aussi le generaux Mohamed Ali, Ali Djoudi, Mohamed Chibani qui sont de la même promos de Chengriha, qui a bien fait de refuser le cumule de sa fonction opérationnel de chef d’état major avec une fonction politique ministérielle. Cependant des changements pourrais avoir lieu d’ici juilletau sein de l’ANP et qui à ce moment permetrais la nomination d’un ministre de plein exercice à la tête du mdn

        32
        1
      Rachid
      4 janvier 2020 - 12 h 21 min

      Que font les militaires dans le civil ? Decidemment keep delire a contamine tout le monde. L’aplaventrisme est devenu la culture de mode du moment.

      46
      5
    Anonyme
    3 janvier 2020 - 22 h 18 min

    Ils corrigent pas…ils rectifient le tir seulement. Ben oui.

    44
    12
    Mounir Sari
    3 janvier 2020 - 19 h 12 min

    Ainsi donc Belkacem Zeghmati le ministre de l’injustice candidat des généraux est toujours ministre de la justice.Les généraux l’ont gardés
    à son poste parce qu’il protège leurs intérêts et est lui-même impliqué dans plusieurs dossiers de corruption.Dans les pays qui se respectent, ce monsieur est passible des tribunaux.A cause de ce membre de la Issaba des centaines de personnes ont été jetées injustement dans les geôles de Gaid salah par un coup de téléphone et sont libérées hier par un coup de téléphone.Combien de mères, de pères, de femmes, d’enfants, de frères, de soeurs ont pleurés un des leurs à cause de Belkacem Zeghmati? Hier des centaines de détenus ont quittés la prison pour tout simplement leurs faire avaler la pilule amère de l’annonce de la composition du nouveau gouvernement.En ce 46 ème acte du hirak, le pouvoir illégitime a reçu une énième giffle dont il ne va jamais se relever croyant casser le hirak en procédant à des liberations massives de détenus.Les Algeriens n’ont pas marchés dans la combine du pouvoir et ils sont sortis par dizaines de milliers dans les rues de tous les coins et les recoins de notre pays.Le pouvoir qui est sourd et muet et qui continue sa fuite en avant a abattu sa dernière carte.Que va-t-il faire maintenant et
    quelle carte va-t-il utiliser la prochaine fois????

    85
    47
      Vendredire
      4 janvier 2020 - 1 h 18 min

      T’inquiète si Mounier so heure viendra. Il quittera alors le ministère de la justice pour un long séjour à El Harrach.
      Jamais ce monsieur, qui a dit Merci mille fois à Gaid Salah quand celui-le sommait d’aller jusqu’au bout , n’échappera des griffes du hirak quand elles se poseront sur sa face de rat.

      59
      20
        Gharbi
        4 janvier 2020 - 11 h 52 min

        En principe le president passe à l’action directement pour des élections parlementaire,locale car l’apn actuel ne représente pas le peuple c’est des bandits connait par tout le peuple algériens au moins sa sera un signe d’apaisement

        43
        10
        Je Dire.
        5 janvier 2020 - 0 h 13 min

        Tu reconnais que le hirak est un chat c est bien bref Samatraque Saméborgne Samécorche Sametue Samenprisonne Samejuge ils ont choix …nouveaux verbes que les manifestants des gilets jaunes devront scander tt les samedis … c est plutôt cool chez nous en Algérie ; on Vendredire Vendredique sans dire des bêtises et tous passe bien et ca sans violences comme un peuple civilisé ; c est normal que ca rend jaloux les autres .

        2
        31
    Patriote
    3 janvier 2020 - 18 h 18 min

    A mon humble avis c’est vrai que le président Tebboune n’a pas été élu dans des conditions équitables mais il est là et a toujours honoré ses fonctions maintenant d’après moi la première des choses a faire c’est la révision de la constitution y inclure des peines exemplaires pour les traîtres.Il faut aussi déterminer ce mot, lui donné un sens large ensuite juger ceux qui nous ont trahi j’ai envie de rajouter qu’on est tous responsable de ce qu’est devenu notre pays s’entretuer pour n’importe quoi. Le corps judiciaire a bien profité du système en jouant avec la vie de la population pour se goinfrer comme des …, ils ne sont pas seulement des victimes qui exécutaient des ordres. Maintenant c’est un moment délicat pour l’Algérie avec tout ce qui se passe au frontières. On a laissé 20 ans à un vieux baveux et sa bandes. Laissant le sentiment de haine de côté et utilisant la raison pour que l’Algérie reste debout, c’est facile de sortir et de répéter des slogans hostiles mais à l’horizon qu’est-ce qu’il y a ? Prennons une pause dialoguant et n’écoutez que votre raison.

    32
    75
      Dahman
      3 janvier 2020 - 21 h 24 min

      des patriotes comme toi l Algérie on a besoin en ce moment.

      27
      36
      On efface tout...
      4 janvier 2020 - 11 h 42 min

      …Et on recommence !
      Pauvre Algérie !

      40
      12
    Marsien
    3 janvier 2020 - 18 h 10 min

    C’est tout de meme delirant, comme vous arrivez a lire les pense’es de tout ce monde a distance… Ou est-ce votre connaissance intime du serial du regime, qui vous permet de simuler les reflections de ces nababs en tenue verte? Vous semblez ne pas vous render compte que ce machin de pays n’utilise le papier que pour se distraire? A la fin, tout marche au telephone. Essayez donc d’imaginer votre Tebboune et quiconque de ces Babuchkas-ministres donner un ordre a un militaire quelconque… walou ! Ou mieux encore, un quelconque fonctionnaire dire non a un quelconque militaire – walou, non plus ! Ou mieux encore, un civil faire valoir ses droits, soit-disant, inscrits sur papier…

    Il n’y a qu’une facon de concevoir, ce que vous decrivez et qui n’est qu’un voeux, Disposer d’une justice Independante qui fasse valoir ces droits et une Assemble’e redevable devant les populations(oubliez ce terme « people »), Qui passent des Lois refletant les desirs des populations et deboulonnent tout Juge qui ne respecte pas a la virgule la Loi, telle ecrite et non telle pense’e par le/a juge.

    A ce titre, les textes de Loi, ce n’est pas que du texte… c’est des theorems, qui necessitent d’etre congruents. Cette Congruence ne peut pas provenir d’elus ou leurs staffs directement, mais d’organismes d’etude et reflection, qui leur en donnent la forme. C’est du travail civil d’Universitaires et Instituts de recherches. De telles institutions ont besoin de gens et methodes pragmatiques et non dogmatiques.

    Helas, ce Tebboune et ses actions ne semblent pas etre pense’es dans le sens d’etablir un semblant de cette architecture, mais plutot oriente’es vers la gestion des affaires publiques comme si les populations l’en avaient choisi pour. Ce qui n’est pas le cas !!! Son occupation du poste autoritaire qu’il squate (occupation illegale/illegitime) emane\provient de la volonte’ de gens qui eux-meme squataient des postes vacants depuis le 9 juillet dernier. Il ne peut alors etre considere’ mais surout SE CONSIDERER LUI-MEME, que comme PORTE-PAROLE-REPRESENTANT DE CES MILITAIRES. Ce qu’il fait ou dit ne peut donc etre considere’ comme tel, c.a.d. la mission don’t l’ont investi les militaires – et cela n’est donc autre que ce qu’il fait « gestion des affaires-civile de l’etat et des civiles; c.a.d. quelque chose comme une ferme… les terres et les recoltes(rente petroliere principalement), les terres et les clotures(frontiers) et enfin le betail et tous les troupeaux +/- domistique’s a l’interieur. Parlant de clotures/frontiers, ells sont sur le point d’etre VIOLE »ES.
    Or, ce qu’il aurait fallut faire c’est etablir une strategie de sortie de crise, c.a.d. etablir l’ordre des autorite’s et rapports de forces et methode de gestions decrites plus haut. Cette strategie accompagne’e d’un plan d’action, don’t les 1eres se doivent d’etre celles reclame’s par la rue… pas besoin de pourparlers… la rue s’est exprime’, elle ne negotie pas, elle exige !!! et s’il veut etre tolere’, il execute point-barre’ !!!

    1. Liberer et acquiter avec dedommagement de tout civile kidnappe’ par les services de securite’, drs et polices politiques connues ou pas et de tous les temps, pas seulement depuis le 16 fevrier dernier.

    2. Remplacer le Zeghmati par un member du corps judiciaire, un Avocat des Droits de l’hommes preferablement, qui annule toutes poursuites de manifestants (deli d’opinion) de tout temps.

    3. Designer des Ministres CIVILS (a) de la Defense (b) des Services de Securite'(espionage. contre-espionnage (c) Service d’Investigations du Parlement don’t les missions sont d’investiguer les plaintes et garde-foux contre malversations du gouvernement qui rendent comptes a des commissions parlementaires.

    4. SIgner des Decrets donnant Autorite’ totale:
    (a) sur les services de securite’ au Assemble’es Populaires de Wilayas.
    (b) Donnant autorite’ totale sur la constitution de commissions electorales seules abilite’es a gerer,
    organizer et depouiller les urnes dans les Wilayas.

    5. Prononcer un discours etalant ce plan d’Action et invitant les Wilayas a proceder au renouvellement de
    l’APN.

    6. Etablir des bureaux de communication officielle de tous les Ministeres avec un/e chef de communication choisi par le ministre.

    7. Un bureau de communication avec son chef, pour l’Assemble’e avec acces a des porteurs-de parole de tous les elus et commissions.

    8. Un chaine de tele et des sites dans chaque espace numerique, dedie’s a la deffusion de tous ces organs de communication et de debats publiques.

    9. Etablir un Agenda accessible au publique.

    10. Un discours du chef de l’institution militaire, c.a.d. chengriha, qui declare se retirer, presente ses excuses pour tous les torts commis par cette organization depuis l’independence et presente son bureau de communication et les modalite’s d’acceditation ainsi qu’un apercu sur son model de fonctionnement, desormais.

    51
    26
    Non, Monsieur !
    3 janvier 2020 - 17 h 34 min

    Ils ne corrigent pas les erreurs ; ils s’en servent pour faire durer leur système en faisant avaler pour la n’ fois des couleuvres au peuple en général et au Hirak en particulier. Vous êtes sûrement bien payé pour avoir accepté de dire ce genres contre-vérités !

    49
    23
    Kahina-DZ
    3 janvier 2020 - 16 h 03 min

    Anonyme
    3 janvier 2020 – 12 h 16 min

    Tu es parmi ceux qui veulent voir l’armée Algérienne mourir pour les intérêts des autres. NOOOOOOOO WAY !!!! Tu veux peut être qu’on aille mourir pour le Chiisme ou le wahhabisme. Ne pas rêver !!
    L’armée Algérienne défendra juste l’Algérie… Mais tu es libre de partir mourir pour les intérêts de tes maitres…mais ne meurt pas au nom de Algérie ….

    117
    241
      Anonyme
      3 janvier 2020 - 16 h 16 min

      Quel chiisme? Tu as tout compris de travers!
      Relis ce que j’ai écrit en t’aidant d’une loupe et d’un dictionnaire !
      Réaction complètement pavlovien!

      54
      33
        Farida
        3 janvier 2020 - 17 h 13 min

        Ces cachiristes du systeme basé sur la corruption sont entrainés pour ne faire que de la diversion et dire des mensonges.

        57
        23
          Zaatar
          3 janvier 2020 - 20 h 57 min

          Et que crois tu qu’ils vont faire si c’est cachiristes? Tu ne penses pas quand même qu’ils vont venir te seconder ou aider le hirak, ça serait une aberration, il faut rester logique. Et donc ce que tu dis est juste une vérité de Lapalisse.

          26
          21
      Mounir Sari
      3 janvier 2020 - 21 h 58 min

      @Elkhainadz: L’Armée Algérienne est payée uniquement pour défendre son peuple et l’intégrité territoriale de notre pays et non pas à faire couler le sang de ses concitoyens, faire de la politique et donner des ordres à la justice!!!!

      58
      15
    Mounir Sari
    3 janvier 2020 - 15 h 21 min

    Il ne manquait que Naima Salhi dans ce gouvernement absurde.En pleine crise economique comment l’illégitime Tebboune peut se permettre de ne pas nommer un ministre de l’économie et des ministères qui prêtent vraimement au sourire telsque l’environnement saharien, l’industrie cinématographique, l’industrie pharmaceutique.Un politicien bien constitué rattachera le premier au ministère de l’environnement tout court, le deuxième au ministère de la culture et le troisième au ministère de la santé.La liste n’est pas très exhaustive.Il be manquait plus qu’un ministère du sable et un autre du palmier dattier.Ajoutez à cela des ministères très budgétivores tels que le ministère des moudjahidines et le ministère des affaires religieuses qui ne servent strictement à rien.Il reste en Algérie en tout et pour tout une dizaine de moudjahids et le plus célèbre d’entre eux est lakhdar Bouregâa.On a créé certains ministère pour faire seulement plaisir aux généraux.Derrière chaque ministre se cache un général.Ces ministres sont payés avec notre argent, on a absolument le droit de savoir où va notre argent!!!!

    68
    28
      fahd
      3 janvier 2020 - 19 h 11 min

      manque un ministère du balout, de la zaroura et de l´hindi

      46
      17
        Anonyme
        3 janvier 2020 - 20 h 50 min

        Tous les 3 sont rattachés au ministère de l’agriculture!

        17
        14
          Mohamed
          3 janvier 2020 - 21 h 44 min

          Je me demande pourquoi un ministre des moudjahidines ils reste que des faux un ministre et des fonctionnaires

          44
          10
          Anonyme
          4 janvier 2020 - 10 h 21 min

          La preuve que rien n’a changé, est le maintien de ce ministère des moudjahidine du même acabit qu’Ould Abbès, et pire encore, le budget de ce ministère dépasse celui de l’éducation nationale!!!!

          40
          9
    WATANI WATANI
    3 janvier 2020 - 14 h 59 min

    @K.M, si vous croyez que tout est rentré dans l’ordre car le peuple a dit qu’il est prêt à aller au charbon pour défendre son pays, c’est que vous vous trompez énormément sur les objectifs du HIRAK. La seule chose qui s’est produite est que l’armée veut gérer le pays loin des projecteurs, dans l’ombre. Le véritable changement, c’est quand le peuple aura ses vrais représentants qui établiront une nouvelle constitution qui séparera les 3 pouvoirs, qui permettra aux médias d’être ce vrai 4 eme pouvoir libéré de toute tutelle, et l’émergence du 5 eme pouvoir ( en réalité le vrai) qui est le peuple qui pourra contrôler tous ses élus et se constituer en lanceur d’alerte contre toute manigance, forme de corruption, toute ingérence dans la justice, et la moindre tentative des oligarques de mener encore le pays vers la derive. Le veritable changement, c’est aussi le retour de l’armée aux veritables missions qui lui sont assignees.

    60
    24
    KARITA
    3 janvier 2020 - 14 h 42 min

    ENTRE LA PESTE ET LE CHOLERA , QUE CHOISISSERIEZ – VOUS ?

    45
    21
      Dahman
      4 janvier 2020 - 12 h 18 min

      je choisirai Ferhat

      10
      4
    Zaatar
    3 janvier 2020 - 14 h 29 min

    Les flammes commencent à devenir plus douce. L’orage est passé. On va se complaire dans de nouvelles dissertations.

    13
    30
    Vendredire
    3 janvier 2020 - 14 h 11 min

    Seule une révision en profondeur de la constitution avec de nouvelles élections présidentielles et législatives vont décider de la place réelle de l’ANP au tant qu’institution de la république. Ce qui s’est passé hier visait à baisser la tension qui allait crescendo avec l’entré en jeu des baltagia au moment où un danger réel est à nos frontières Sud-Est mais nous sommes toujours au même point que le 4 avril 2019 avec Gaid Salah en moins . Ce qui est un plus.
    On a encore beaucoup de chemin à faire mais nous sentons réellement qu’il y a une opportunité réelle pour mettre la table pour de réelles négociations visant à satisfaire les revendications du Hirak. Toutes les revendications du hirak.

    59
    31
    Zombretto
    3 janvier 2020 - 13 h 56 min

    Quelle correction? Pour le moment je ne vois qu’une petite retouche. Même cette libération de quelques otages n’est pas complète. Ils sont sortis mais pas acquittés, il en reste de nombreux autres en prison, et la façon dont ils ont été libérés est opaque, comme toujours sur un coup de fil. Toujours trop de mépris pour le peuple pour lui parler franchement et clairement. Et puis à voir le « nouveau » gouvernement, quelle diffėrence y a-t-il avec le Pouvoir de Boutef ou ses prédécesseurs ?
    Je le dis depuis plusieurs semaines, le Pouvoir va lâcher du lest un tout petit peu à la fois, un petit os par-ci, un petit croûton par-là jusqu’à ce qu’il juge que c’est suffisant pour calmer le Hirak. En fait, pour le moment on peut dire qu’il n’a rien lâché du tout, car il n’a corrigé partiellement qu’une partie des fautes qu’il a commises depuis le 22 février. Il n’a rien corrigé de la situation d’avant le hirak, au contraire. Mais comme le dit un vieil adage, la situation devient toujours pire avant de s’améliorer.

    62
    24
    Anonyme
    3 janvier 2020 - 13 h 28 min

    Pour Bouteflika, ce ne sont pas des erreurs, c’est une planification destructrice des fondements même de l’embryon de l’état algérien.

    77
    19
    Soldat Schweik
    3 janvier 2020 - 13 h 10 min

    Un berzid-ane illegitime et désigné bessif par la JUNTE MILITAIRE des GININARS contre la volonté populaire lors d’intikhabate que l’écrasante majorité de la population a boudé en les qualifiant de carnaval fi el dechra.
    Un nouveau chef d’état-major de la JUNTE réunissant illégalement pas seulement les chefs d’unités opérationnelles qui devraient être les seules dont il a la charge constitutionnellement mais aussi le secrétaire général ainsi que tout les directeurs centraux administratifs du MDN et ce en brûlant la politesse à leur  » raison el mountakheb » suppose être le bigot boss des armées.
    Des détenus otages incarcérés injustement par une justice aux ordres, libérés soudainement par vagues par la même justice du téléphone, tout cela selon le bon vouloir du prince et son injonction en dehors de toute légalité.
    L’apparition synchronisée sur tout le territoire national d’escadrons de baltagias athlétiques, rasés de près et chaussures cirées qui agressent les hirakistes sous les yeux amusés des  » services de sécurité  » tout corps confondus.
    Un gouvernement de 39 ministres , oui vous avez bien lu 39!!! en période de crise et d’austérité za3ma, fait de bric et de broc dont tout les ministeres régaliens sont confiés aux mêmes personnes depuis au moins bouteflika
    Avec tout ça, d’aucuns osent encore venir nous parler de choses
    A qui vous voudriez faire avaler ces couleuvres et faire croire à vos balivernes???
    Chebe3touna mekroute… yaw Fakouuuuuu

    72
    24
    Lghoul
    3 janvier 2020 - 12 h 56 min

    La meilleure solution est qu’ils appliquent les articles 7 et 8 et demandent pardon au peuple qui pourra certainement pardonner. Une transition est necessaire pour remettre les pendules a l’heure afin de préparer sérieusement un état de droit et en finir avec le fait accompli et la culture du « pick pocketisme ». Sinon, même un nouveau gouvernement fraichement sorti du MIT et de Cambridge sera TOUJOURS ILLEGAL et ILLEGITIME car le peuple n’a pas participé a cette mascarade. Le peuple n’a jamais halalisé le fait accompli et ne le fera jamais a travers quiconque.

    62
    22
    Anonimaoui
    3 janvier 2020 - 12 h 28 min

    Monsieur Kamel M., à suivre votre raisonnement, les manifestants du hirak , à partir de ce vendredi, vont faire les louanges à la gloire des généraux. Moi je n’y crois pas.

    71
    25
    SOYOUZ
    3 janvier 2020 - 12 h 22 min

    10 mois de lutte révolutionnaire pacifique malgré toutes les manipulations diaboliques , le peuple attend toujours l’application des articles 7 et 8 qui disent restitution du pouvoir au peuple….Teboun doit disparaître du champ politique est un imposteur désigné par le commandement militaire qui lui aussi doit disparaître avec Chengriha and co…..C’est bon , avec le conflit en Lybie c’est l’occasion idéale pour le peuple de montrer qu’il est le seul détenteur de la légitimité sur sa patrie pour aussi bien la défendre que pour la diriger

    72
    35
    Anonyme
    3 janvier 2020 - 12 h 16 min

    Un général iranien tué en Irak par l’armée américaine.
    Énorme différence entre celui qui meurt défendant son pays à l’étranger et celui qui meurt d’une crise cardiaque défendant ses intérêts propres et son statut de CHIKOUR et semant la FITNA dans son propre pays!
    Prions le Bon Dieu de nous accorder une fin honorable (حسن الخاتمة)

    169
    93
    El Vérité
    3 janvier 2020 - 12 h 12 min

    J’en suis pas aussi sure;c’est juste une manipulation de la part du parti de la Faillite et la Liquidation de la Nation (FLN) Algérienne;ou le proche avenir nous dira le montage et la manipulation de ce régime illégale;depuis quand les loups ne mangent plus les brebis,depuis quand les rapaces n’est dévore plus les cadavres,la majorité de nos partis politique sont aux mains des opportunistes,mythomanes,manipulateurs et girouettes

    64
    25
    Anonyme
    3 janvier 2020 - 12 h 12 min

    Un général iranien tué en Irak par l’armée américaine.
    Énorme différence entre celui qui meurt défendant son pays à l’étranger et celui qui meurt d’une crise cardiaque défendant son statut de CHIKOUR et semant la FITNA dans son propre pays!
    Prions le Bon Dieu de nous accorder une fin honorable (حسن الخاتمة)

    166
    54
    Anonyme
    3 janvier 2020 - 12 h 00 min

    La mission que GS s´était donnée était terminée après l´élection du nouveau président et donc, il était pret à faire sortir l´armée du politique, ce que le nouveau chef d´état major a fait. Tout simlement!

    20
    169
    58 ans
    3 janvier 2020 - 11 h 59 min

    ça m étonnerai qu a vous deux soyez plus intelligent que boutef dont vous avez profitez du hirak pour usurpez le poste vous ne faite que prolonger l issaba avec vos déclarations a deux centimes de dinars ,moi je ne suis pas dupe
    Rendez moi service organisez de nouveau les élections des vrais sans généraux sans fraude sans pression en toute transparence et j accepte je verdict mais hélas vous ne serait pas la pour le voir

    81
    36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.