La cabale judiciaire contre le Franco-algérien Alexandre Djouhri se poursuit

Sarko Djouhri
Alexandre Djouhri. D. R.

Par Karim B. – L’agence de presse française AFP a confirmé, dans la soirée de jeudi, qu’une cour britannique a ordonné la remise à la justice française d’Alexandre Djouhri, protagoniste clé de l’enquête sur le financement libyen présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

«L’homme d’affaires de 60 ans avait été arrêté en janvier 2018 à Londres, en vertu de mandats d’arrêt européens émis par la justice française, notamment pour détournements de fonds publics et corruption», rappelle l’AFP qui précise, en se référant aux lois européennes, que la justice britannique a dix jours pour exécuter cette décision qui n’est pas susceptible de recours.

Algeriepatriotique révélait en janvier 2019 de nombreux éléments troublants qui indiquent clairement que le Franco-algérien, qui a révélé l’affaire du financement secret de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007, est victime d’une cabale.

Qu’est-ce qui a poussé la justice britannique à changer d’avis après avoir opposé un refus catégorique à la demande d’extradition formulée par la France justifié par le fait que l’affaire soit politique et que le mandat d’arrêt concernant l’homme d’affaires est nul et non avenu ?

En effet, des sources proches du dossier avaient révélé à Algeriepatriotique les dessous de cette affaire à travers laquelle certaines officines cherchent à sauver Nicolas Sarkozy et avec lui tout l’establishment impliqué dans le renversement et l’assassinat de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, pièce maîtresse dans cet imbroglio politico-judiciaire sur fond de scandale financier.

La justice française aurait été actionnée par des cercles politiques pour tenter, vainement, de faire «rapatrier» le témoin gênant par la force de la loi. Mais Alexandre Djouhri, qui vit dans trois pays différents – la France, la Suisse et la Grande-Bretagne – n’est pas facile à «alpaguer». Et, bien que connaissant son adresse à Genève où il a le statut de résident, la police française avait tenté de le convoquer par des voies détournées – des courriels et des SMS – au lieu de lui envoyer une notification officielle. Feignant ignorer son adresse, la justice avait alors lancé un mandat d’arrêt à son encontre.

Les juges suisses n’ayant pas voulu se mêler de l’affaire aux relents fortement politiques, leurs homologues britanniques, ne flairant pas la machination, avaient plongé aveuglément dans le bourbier franco-français et procédé à l’arrestation du «fugitif» avant de se rendre compte du piège que leur ont tendu les magistrats français. Jusqu’à ce jeudi, les juges britanniques ayant, auparavant refusé l’extradition d’Alexandre Djouhri en France.

Par ailleurs, une autre source s’était étonnée, dans un courriel adressé à notre site, du rapprochement fait entre le Franco-algérien Alexandre Djouhri et le Franco-marocain Alexandre Benalla. Des journaux français avaient affirmé que les deux hommes s’étaient rencontrés à Londres mais notre source avait expliqué que cette rencontre, tout à fait inopinée, ne signifiait aucunement qu’Alexandre Djouhri entretiendrait une quelconque relation avec l’ancien membre du cabinet d’Emmanuel Macron, au cœur d’une tempête médiatique particulièrement violente, à l’époque.

Qu’est-ce qui a changé depuis pour que Londres décide enfin de remettre le très gênant Alexandre Djouhri aux autorités françaises ?

K. B.

 

Comment (17)

    Felfel Har
    25 janvier 2020 - 0 h 22 min

    Ce genre de malfrat ne se rappelle de leur algériannité que quand ils sont dans de sales draps. Il a magouillé avec Sarko, qu’il se débrouille avec la justice française. Ce qui lui arrivera est le cadet de nos soucis.
    Passons aux choses sérieuses!

    Elephant Man
    24 janvier 2020 - 20 h 43 min

    Quand la racaille Sarkozy sera déjà derrière les barreaux on pourra juger de la perspicacité de ce mandat d’arrêt à son encontre…
    Djouhri en connaît un rayon sur ces malfrats et mafia juive (de françafrique à Neuilly) de la bande à Sarkozy Guéant et cie vols en bande organisée …..
    S’il termine en taule ça m’étonnerai pas qu’il finisse comme Epstein assassiné heu pardon « suicidé » à moins qu’il ne soit dezingué avant.

      Anonyme
      24 janvier 2020 - 22 h 41 min

      Tu as vu, tu as reçu que des pouces en bas cela explique beaucoup de choses.

    Kahina-DZ
    24 janvier 2020 - 17 h 08 min

    Kif-kif & Ali [email protected]

    Que connaissez vous de la génétique ??
    Si c’est génétique alors vous portez aussi ce gène en vous.
    Vous deux, vous avez un gêne en commun qui s’appelle le KIF !! Ça du gêne marrouki pur.

    Ils le veulent, qui sait… peut être que c’est un témoin qui dérange ….Sarkozy est intouchable en France.

      Anonyme
      25 janvier 2020 - 7 h 42 min

      Ca ne tient pas la route car les juges actuels sont derrière Sarkozy aussi. C’est long mais il va passer à la caisse comme Balkany

    Anonyme
    24 janvier 2020 - 16 h 03 min

    Il est tout à fat anormal que tous les mandats d’arrêts internationaux contre des Algériens ne soient malheureusement lancés que par des instances étrangères, et jamais la justice Algérienne qui par conséquent est complice d ces criminelles qui ont dilapidé les ressources de notre pays. C’est une honte, et l’autre nous parle d’exploitation de gaz de schiste, de revenir aux programmes scolaires Maçonniques de Bengharbit, avec un gouvernement composés d’anciens Bouteflikistes, non mais ça suffit Tebboune, DÉGAGE !!!

    Le Temps
    24 janvier 2020 - 15 h 30 min

    OK c est quoi le principe,,,?? le Soutenir car il a des origines Algeriennes ou pleurer sur son sort??? des Milliers de compatriotes Algeriens croupissent dans les prisons ou les centres de rétention ……ou dans les morgues…………..qu ils leur donnent une Nuit dans ces adresses luxeuses ce Monsieur

    Brahms
    24 janvier 2020 - 13 h 36 min

    Une campagne électorale coûte combien en France ? Nicolas Sarkozy avait il les moyens financiers ? Non, donc forcément l’origine des fonds est douteuse.

    En 2018, Nicolas Sarkozy et Éric Woerth, trésorier du candidat, sont mis en examen, soupçonnés d’avoir financé la campagne avec de l’argent liquide provenant de Libye. Comptes de campagne retenus par la CNCCFP :

    Candidat Résultat au 1er tour Dépenses Remboursement
    Nicolas Sarkozy 31,18 % 20 962 757 € 10 783 200 €

    Le juif est rusé, il a pris Alexandre Djouhri pour le sale boulot afin qu’il lui ouvre la voie royale sur Alger pour rencontrer les Généraux Larbi Belkheir ou Toufik afin de savoir s’il était possible d’attaquer la Libye avant 2011.
    Ensuite, le pauvre Kadhafi a été roulé dans la farine car Takkiedine le Libanais avait signalé en France que le Colonel avait un container rempli de billets de banque en euros et dollars et que cela servait à rémunérer des réseaux ou à financer des campagnes électorales.
    Sarkozy a donc dépêché son Ministre de l’Intérieur (Claude Guéant) qui faisait la navette et qui a été condamné à de la prison ferme mais pour une autre affaire. Il y a donc des soupçons mais tout le monde se tient par la barbichette.
    A mon avis, on ne saura jamais et si des témoins commencent à parler, ils seront surement liquidés car le juif voudrait reprendre du service en 2022 pour la future élection présidentielle de 2022 afin de finir le boulot c’est à dire donner le Sahara Occidental aux Marocains. C’est cela qui pend au nez des algériens.

    Anonyme
    24 janvier 2020 - 12 h 03 min

    D’après l’article de K.B., on supposerait que le pauvre Alexandre est victime de la justice se fafa. Allons, allons, si la justice anglaise a jugé bon de le renvoyer chez fafa, connaissant cette justice pour ne pas être à la botte du pouvoir comme chez nous, il est à peu près certain que les preuves que fafa a fournies pour justifier la demande d’extradition sont assez concluantes.
    D’autre part, si Alexandre, n’avait rien à se reprocher pourquoi craint-il d’être confronté à la justice française?
    Enfin nous allons connaître très certainement les dessous des systèmes chiraquien et sarkoziste qui ont illustré la politique française avec peut-être certains rapports avec nos propres hommes politiques avec lesquels Ahmed-Alexandre Djhouri entretenait d’excellentes relations. En particulier l’affaire libyenne a des chances d’être enfin résolue.
    Petite précision, la justice française connaissait parfaitement l’adresse de Djhouri à Genève puisque courant mars 2015 son domicile genevois était perquisitionné en présence des enquêteurs français où des documents compromettant ont été répertoriés. D’autre part, du temps de Sarkozy, Géant (ex ministre de l’Intérieur), Villepin (ex premier ministre), Sarkozy lui-même et surtout Squarcini (ex-premier patron du renseignement intérieur la DCRI du temps de Sarkozy) le connaissent très bien, le fréquente et ont eu affaire maintes fois à ses services. Tout un programme qui prouve que « l’homme à tout faire » à la base de pas mal de combines louches, de ce fait, au courant de pas mal de combines est donc très protégé.
    Moralités de l’affaire.
    1. Un petit malfrat des banlieues qui s’envole dans la sphère pourrie des « grands » de ce monde risque toujours de s’y brûler les ailes.
    2. Un fils d’immigré, issu d’une famille nombreuse, d’un milieu ouvrier, qui arrive à côtoyer les grands de ce monde, en Russie, Afrique, Moyen-Orient, Afrique du Nord c’est remarquable.
    3. Il ne fait aucun doute qu’Ahmed-Alexandre est très intelligent et qu’il avait eu les qualités intellectuelles probantes pour être un citoyen honnête et capable d’exercer de hautes responsabilités.
    4. La justice, quand elle est indépendante, rattrape tôt ou tard le délinquant que qu’il soit, l’ex président malhonnête comme le banlieusard délinquant.
    5. Quand un homme se trompe de chemin, la vie se charge de le remettre à sa place. Quand la justice est souveraine, bien entendu.
    Wait end see.

    Kif-kif B
    24 janvier 2020 - 9 h 28 min

    Comme par hasard là majorité de nos matières grise, nos génies se sont soit des escrocs, soit des traîtres, soit des corrompus, mais très peu de personnes digne de foi et de confiance, est-ce que c’est une génération contaminée par quelque chose où génétique

      Ali-kif
      24 janvier 2020 - 12 h 06 min

      C’est génétique et depuis bien longtemps,tel père tel fils;le cas de Bouteflika et campagnie

        Anonyme
        24 janvier 2020 - 18 h 21 min

        Bouteflika est marocain comme toi, toi qui est en mission de grenouillage. Il y’a beaucoup de sites marocains que tu pourrais hanter. Emchi!

          Kif Kif B
          24 janvier 2020 - 19 h 39 min

          [email protected]’est moi je suis un Marocain, toi tu dois être un enfant (….), sinon t’aurais contrôlé ton langage de taupe

    Anonyme
    24 janvier 2020 - 9 h 14 min

    Il ne paye que les conséquences de ces actes. Un voyou connaît sa destination dès le début de ses affaires. Il n’a qu’à s’en prendre à lui-même. Un voyou.

    Le Chant Des Cygnes
    24 janvier 2020 - 8 h 56 min

    Ce Monsieur est un voyou en col blanc. La justice Française va juger Sarkozy dans plusieurs affaires, puisque ces recours ont étés rejetés.
    Quoique vous pensiez la justice Française n’a rien avoir avec la justice aux ordres de notre pays.
    Il sera jugé, si il n’avait rien à se reprocher à quoi cela sert de partir en cavale ?
    Si il n’a rien fait il sera blanchi, mais ayant suivi cette affaire depuis le début ce Monsieur est très loin d’être un ange. Et malheureusement pour lui ce n’est pas la seule affaire sur laquelle il doit rendre des comptes.
    Encore une fois les juges Français sont libres, pas les procureurs car ils sont rattachés au ministre, mais les juges sont indépendants d’où la volonté de Sarkozy de les supprimer pendant son mandat,chose qu’il n’a pas réussi à faire.

    Sansylo
    24 janvier 2020 - 8 h 45 min

    En s’affichant avec certaines personnalités un peu douteuses telle que ce Takkiedine par exemple, et bien d’autres aussi compromettantes , il est normal que les tuiles lui tombent sur la tête.

    Et cette affaire n’a pas encore révélé tous ses secrets.

    Anonyme
    24 janvier 2020 - 8 h 40 min

    Ce monsieur est mêlé à tellement d’affaires douteuses que je souhaite du courage à son avocat…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.