Islamophobie en France : grande inquiétude au sein de la communauté musulmane

islamophobie France
Manifestation contre l'islamophobie en France. D. R.

Le dernier rapport de l’Observatoire de lutte contre l’islamophobie en France a relevé une une hausse de 54% des  actes antimusulmans en 2019, soit 154  contre 100 en 2018. Ces actes comprennent les agressions (63 contre 45 pour la même période 2018, soit 40% d’augmentation), les menaces (91 contre 55 pour la même période 2018, soit 65% d’augmentation), les atteintes aux lieux de culte (51 en 2019 contre 40 en 2018, soit 28% d’augmentation) et les profanations de cimetières (7 en 2019 contre 5 en 2018, soit 40% d’augmentation).

Les régions les plus touchées par les actes antimusulmans sont l’Ile de France, PACA et Rhône Alpes, indique le rapport qui note que les services de sécurité ont pu identifier 31 auteurs dont 4 mineurs.

L’Observatoire de lutte contre l’islamophobie a mené plusieurs actions en justice contre des personnalités politiques pour incitation à la haine raciale. Les jugements sont en cours.

«Ces chiffres ne reflètent pas la réalité car beaucoup de responsables de lieux de culte ne souhaitent pas porter plainte, considérant, à tort ou à raison, que les enquêtes aboutissent rarement», souligne Abdallah Zekri, qui révèle que des responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM), dont lui-même, ont reçu des menaces de mort.

L’Observatoire de lutte contre l’islamophobie est saisi par des Français de confession musulmane, des femmes et des hommes victimes de discrimination d’origine institutionnelle, dans l’enseignement, la police, les collectivités locales, la SNCF et même dans les organes de presse, précise encore cette institution qui dénonce ce racisme.

«La cyber-haine à travers les courriers électroniques est à l’origine d’une propagation de mensonges envers les musulmans et l’islam. Il y a une forte inquiétude devant cette diffusion massive et invisible», souligne encore l’Observatoire dans son rapport rendu public ce lundi. «Ces courriers, précise-t-il, prônent la haine des musulmans» et «visent la peur, la violence, les préjugés et la discrimination».

«Les musulmans de France sont préoccupés par le regard négatif que certains Français portent sur la religion musulmane», fait remarquer le rapport de l’Observatoire.

«Si nous réfutons tout lien entre islam et terrorisme, nous affirmons que la religion musulmane ne peut sécréter aucune force de violence et nous appelons à ce que notre religion et l’exercice de son culte soient considérés et traités avec les mêmes principes et règles qui régissent les religions et cultes historiquement installés en France», a affirmé Abdallah Zekri. «Dans ce climat malsain et indigne que nous vivons actuellement, il appartient à chaque responsable religieux, quelle que soit sa religion, de dénoncer le racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie», conclut-il.

H. A.

Comment (24)

    Cheikh enawi.
    29 janvier 2020 - 0 h 25 min

    On reconnaît l’islamophobie quand on vois dès millions de livres vendu contre l’islam ,des musulmans non pratiquants qui écrivent dès mensonges sur le propre peuple et les enfants musulmans ne réussissent pas à l’école ,certains disent qu’ils vivent plus de 30 ans et n’ont jamais étaient victimes de racisme, yew il nous prennent pour dès débiles ou quoi?nous sommes plus dans le monde du noir et blanc,on connaît tout ce qui ce passe en France et ailleurs.

    2
    59
    Anonyme
    28 janvier 2020 - 18 h 46 min

    ça fait 31 ans que je vis en France, je n’ai jamais été victime d’un quelconque rejet. tenez la semaine dernière, j’étais dans le métro : un homme africain tranquil était assis sur un siège unique et trois nord africain arrivent, des tunisiens, deux des trois s’assoient juste en face de l’africain, un monsieur vraiment tranquille, le troisième tunisien, pour se retrouver avec ses copain pousse brutalement l’africain et s’impose en occupant une partie de son siège. L’africain régit calmement et avec beaucoup de gentillesse pour signifier qu’il n y a pas de la place pour deux personnes, j’étais à moins d’une mètre de la scène, la réplique des tunisiens ne s’est pas faite attendre ; à trois ils se sont mis à l’insulter en arabe, et les mots en français se résumaient à « rrrrrrrrrrraciste !!! « islamofoubi », ………je ne répèterai pas les grossièreté insupportables lâchées pendant une bonne vingtaine de minutes. Des scènes comme celles là j’en ai vécu des dizaines peut être même des centaines !
    J’avais pensé à une seule chose, quand j’étais jeune en Algérie mon oncle possédais deux chiens féroces, ils pouvaient décapiter et déchirer un sangliers seuls, j’avoue que face à ce que cet africain pacifique avait subi j’ai pensé à ses chiens et les mollets de ces voyous qui se ventent de l’Islam.
    Les français ont le droit de se défendre et ils sont chez eux. Je précise que j’ai connu aussi des tunisiens sympathiques et que ces voyous auraient pu être des algériens ou marocains.

    12
    5
    dzbonjour
    28 janvier 2020 - 18 h 04 min

    Kamel daoud ne sera jamais admis en france est devenu un héro international si l’islamophobie n’existe pas et c’est toujours la faute aux musulmans.une chose sur laquelle je blâme les musulmans pour ceux que leurs pays n’ont pas été détruits par les guerres dont la France est responsable directement qu’ils rentrent chez eux et cessent de pleurnicher comme dès gonzesses.,le racisme,la hogra et la haine ont toujours existé.les musulmans sont juste visibles et ça ne veut pas dire que les autres sont aimés.

    2
    9
    Anonyme
    28 janvier 2020 - 16 h 46 min

    Cela fait 35 ans que je suis en France et je n ai jamais senti une quelconque islamophobie !!!
    Je travaille,je pratique ma religion en privé sans me déguiser, je suis poli, je respecte toutes les religions et tout le monde me respecte…
    Maintenant pour ceux qui veulent transformer la France en un pays musulman ils ne vont pas réussir et n ont qu à aller vivre en Arabie saoudite ou en Iran ou retournent dans leur pays d origine…
    On ne peut pas avoir le beurre et l argent du beurre!!!

    18
    5
      Anonymdz
      28 janvier 2020 - 21 h 36 min

      Même bien avant de finir le contenu du même du même anonyme qui emm… tout le monde je savais qu’il allait finir ses c… haineuses avec la même qu’on lis depuis des années.jacques et fier de toi il à laissé derrière lui lès meilleurs servants de toute la planète.

    Mon opinion a moi
    28 janvier 2020 - 14 h 59 min

    Vous savez quoi!!!? Le peuple français s’en contre fou que tu portes jellaba ou foulard ou je ne s’ai quoi!!! L’islamophobie est instrumentaliser par le pouvoir lui même, peu a peu les gens se reveillent et commencent a comprendre!

    4
    9
    Anonyme
    28 janvier 2020 - 11 h 08 min

    Il n’y a pas d’islamophobie en France, il y a une islamistophobie. Si les francais sentent que vous avez une pratique radicale de la religion, ils s’éloignent de vous. On fait la même chose quand on croise des juifs ou des chrétiens très pratiquants. Si vous ne voulez pas être rejetés, gardez votre religion pour vous

    18
    3
      Anonyme
      28 janvier 2020 - 16 h 38 min

      Excellent !!!

      10
      4
    Brahms
    28 janvier 2020 - 8 h 48 min

    Tous ces musulmans font le jeu de l’Arabie Saoudite en oubliant leur pays d’origine voilà, la réalité. A l’inverse, l’Arabie Saoudite ne fera rien pour eux. Mieux encore, elle prendra l’obole versée par musulman soit 7 500 €, pour l’investir en Europe ou aux Etats Unis dans des marchés immobiliers, actions, chaines hôtelières afin de bénéficier de la pleine richesse, de l’estime, de la puissance financière et du respect vis à vis des autres puissances de ce monde. Le musulman d’Europe n’a donc rien compris à ce qui se tramer contre lui (il sera rejeté par l’Arabie Saoudite qui ne veut que son argent en euros et rejeté par l’Europe pour divers motifs) alors que le Saoudien (musulman) sera aimé pour sa puissance financière. Pour résumer, le musulman d’Europe sert de moulins afin d’y faire plus adepte, le but étant d’accroître la communauté musulmane afin qu’elle alimente la caisse financière de l’Arabie Saoudite faisant ainsi la fortune de la Secte de la bédouinerie et ce, grâce à des croyances devenues des certitudes. Le bédouin a donc troqué son chameau de 1945 pour rouler en Bentley, Ferrari, Rolls Royce et ce, grâce à la crédulité de musulmans manipulés, naïfs, très peu instruits ou ouverts à la culture.

    17
    4
    WATANI WATANI
    28 janvier 2020 - 7 h 04 min

    @tous les pleurnichards qui sont inquiets de la montée de l’islamophobie en Europe, dites-nous pourquoi vous ne tolérez pas que les chrétiens, juifs ou bouddhistes pratiquent tranquillement leurs religions en Algerie? Pourquoi vous applaudissez quand les églises protestantes sont fermées , pourquoi vous applaudissez quand les ibadhites, Ahmadites sont persécutés en Algerie? Ce qui est bon pour vous devra être bon pour les autres non? Le Dieu a permis aux autres peuples de pratiquer ces religions dans leurs langues pourquoi vous voulez que tout le monde soit arabisé et musulman? Dieu s’est-il moqué des peuples anciens, des religions et des autres langues qu’il a lui-même créées? Quel est le musulman d’entre vous qui ne réagira pas violemment en voyant même un étranger manger dans la rue en plein mois de ramadan? Allez, questionnez votre supposée tolérance!

    117
    11
      Le cinima.
      29 janvier 2020 - 0 h 05 min

      Je mettrais ma main dans le feu que t’es un rcdiste,ma question est la suivante pourquoi vous une minorité en France et Algérie vous la jouez grand et vous êtes dès. Mkhakhs dans tout lès domaines?

      29
        WATANI WATANI
        29 janvier 2020 - 8 h 29 min

        @Le Cinima, si tu es un bon musulman, mets ta main sur le feu alors! Car je vomis tous les partis créés par le pouvoir pour freiner la démocratie en les opposant aux islamistes fabriqués aussi dans les labos du système. Je vois que j’ai bien ciblé la bête blessée, qui veut que les monde respecte ses habits, ses habitudes alimentaires et culturelles en Occident , mais ne reconnaît pas ces droits aux étrangers qui viennent en Algerie ou bien aux algériens qui ont d’autres religions ou qui sont athées. Il faudra que les pays occidentaux serrent les vis et émettent des lois très sévères à l’endroit de tous ceux qui ne respectent pas leurs lois. Tu es dans un autre pays, eh bien si tu n’es pas tolérant dans ton propre pays, dégage et rentre chez toi bicot.! Je ne cesserai jamais tant que je suis en vie d’ouvrir les yeux de tous les étrangers à qui j’aurai l’occasion de parler ou échanger par les réseaux sociaux, sur l’intolérance qui règne dans les pays musulmans vis-à-vis des autres religions et Dezzou maahoum, ou poussez avec eux pour paraphraser un journaliste algérien. Soyez hommes et allez vivre au 7e siècle dans le désert du nadjaf, avec les banou qahtan ou les banou machin. Omar khayyam après avoir été musulman avait bien mentionné vos pratiques en utilisant la religion.

        103
    Brahms
    28 janvier 2020 - 3 h 14 min

    Le musulman de France a le cerveau à l’envers.

    Quand vous allez dans un pays France, Suisse, Belgique, Canada et que vous êtes musulman cela veut dire déjà que dans votre pays d’origine cela ne vous plaît pas, peut importe la raison.Vous devez donc avoir un comportement irréprochable en vous intégrant à la culture du pays d’accueil et en respectant les lois et les coutumes de ces pays. Après, si ça ne vous plaît pas, vous pouvez toujours partir dans un pays musulman pour y vivre votre religion ou vos coutumes mais l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Emirats Arabes Unis ne veulent pas de cas sociaux musulmans comme les (pauvres, SDF, migrants) qui seraient des charges financières d’où ce choix des musulmans vers l’Europe.
    A côté de cela, vous avez le fléau de la drogue qui donne une mauvaise image du musulman qui vends de la drogue dans les cités pour s’enrichir (80 tonnes par an) en provenance du Maroc ainsi que le salafisme, l’islamisme pour commettre des attentats ternissant un peu plus l’image du musulman.
    Enfin, tous les anciens ne rentrent pas en Algérie car le pays ne sait jamais développé comme l’Espagne ou le Portugal. Ils se recasent donc dans des mosquées pour tuer le temps faute de mieux.

    23
    5
      Anonyme
      28 janvier 2020 - 9 h 24 min

      Votre raisonnement ou analyse est aussi simplet que ceux des parties d´extreme droite. Vous mettez tout le monde dans le meme sac et, ceux dont vous parlez sont la minorité des minorités. Honte à vous!

      3
      13
        Anonyme
        28 janvier 2020 - 16 h 37 min

        Non pas du tout !!!Brahms à tout à fait raison..
        Si tu as des compétences et tu ne fais pas de prosélytisme personne ne te regarde ni t insulte….

        3
        2
    Felfel Har
    27 janvier 2020 - 20 h 57 min

    Vous verrez que ces actes islamophobes ne feront pas la Une de la presse hexagonale. Pas plus qu’ils ne provoqueront une montée aux créneaux de la classe politique française. La minorité musulmane de France, désignée à la vindicte populaire par de bien-pensants démocrates, pseudos-intellectuels complètement soumis au sionisme, aura beau se plaindre, elle ne réussira pas à émouvoir les « droits de l’hommistes » sourds et aveugles.
    L’antisétisme ne concernerait, selon eux, que les Juifs, mais pas leurs cousins musulmans, descendants de Sem comme eux. Cette sélectivité dans la dénonciation des actes racistes et xénophobes nourrit la rancoeur des musulmans et sème les germes d’une radicalisation qui mène certains à recourir à des actions terroristes. On aurait bander les yeux de Dame Justice pour symboliser son impartialité, est-ce toujours vrai? Ce sont des oeillères qu’il faudrait lui faire porter pour justifier sa soumission au Sionisme. Les juifs ne sont pas les seuls à avoir souffert de la stigmatisation et d’une tentative de génocide. Les Incas, les Aztèques, les Mayas, les Indiens d’Amérique, les esclaves africains, les Slaves ont subi le méme sort sans avoir provoqué un tel tollé. Que dire des Algériens massacrés en plus de 100 ans d’occupation française?
    Il n’y a qu’en France, fille aînée de l’Église catholique, que l’islamophobie est érigée en dogme. Il suffit de voir comment on est obsédé par le voile musulman. Une folie collective!

    12
    20
      Elephant Man
      27 janvier 2020 - 22 h 26 min

      @Fefel Har
      « Il n’y a qu’en France que l’islamophobie est érigé en dogme. Il suffit de voir comment on est obsédé par le voile musulman. Une folie collective! ».
      Pour être plus directe je dis qu’en France l’Islam est relégué au caniveau …

      12
      13
      Anonyme
      28 janvier 2020 - 0 h 06 min

      Mais c’est l’évidence même, ce sont les citoyens de chez fafa qui sèment les germes de la radicalisation ce qui amènent certains à commettre des actes terroristes.
      Vraiment, il fallait y penser.
      Et puis, vous avez mille fois raison, il n’y a qu’en France, fille aînée de l’Église catholique, que l’islamophobie est érigée en dogme. Une république raciste comme l’est la France devrait être mise au ban de la société et être boycottée par tous les pays musulmans de la terre. Car, c’est bien connu, nous, nous ne faisons pas de différence entre les chiites et nous. Et nous ne sommes pas du tout racistes.
      Et puis, ces français ne respectent aucun précepte en l’occurrence ce fameux voile dont la seule vue les rend hystériques… des malades je vous dis!
      Bref combien y a-t-il eu d’actes antimusulmans qui ont été recensés en France en 2018: 100 (cent). Et les actes antisémites: 541 (cinq cent quarante et un) et les actes antichrétiens 1063 (mille soixante-trois). Oui, en effet, cette france, bien-pensante, démocrate, pseudo-intellectuelle complètement soumise au sionisme et en plus droits de l’hommiste mériteraient que tous les musulmans sincères, tous les juifs convaincus et tous les chrétiens authentiques quittent pour de bon ce pays facholaïcard.
      C’est bien la France qui est la cause de toutes nos difficultés —passées—présentes—et— à venir.
      Sans la France, il est évident que nous aurions déjà une dizaine de prix Nobel, nous aurions un système éducatif performant, une Université attirant la jeunesse du monde entier, des hôpitaux où les dirigeants étrangers viendraient se faire soigner, des Maisons de la Jeunesse…Tout est pourri chez fafa et on se demande pourquoi certains de nos jeunes, sans papier, ont risqué leur vie pour y séjourner . On évalue leur nombre entre 15 000 et 20 000. Mais que vont-ils faire là-bas? A propos Monsieur Felfel Har savez-vous que…
      Les autorités de la wilaya d’Oran ont procédé à la fermeture de deux nouvelles églises protestantes, rapporte l’association de l’Eglise protestante d’Algérie (EPA) dans un communiqué rendu public ce mercredi 22 janvier 2020.
      Après une période d’accalmie de quelques mois, les Ahmadis sont à nouveau ciblés par la justice. En effet, plusieurs personnes appartenant à ce courant ont été convoquées par la justice, a affirmé samedi 25 janvier 2020, l’avocat Salah Dabouz.
      Lequel Salah Dabouz dénonce ce qu’il considère comme un acharnement judiciaire contre ce courant réformiste de l’Islam. Il affirme que « la communauté musulmane Ahmadiyya, connue dans le monde entier pour ses activités pacifiques, subit un harcèlement sans précédent, en Algérie ».
      Les restrictions imposées aux membres de ce groupe n’existent que dans cinq pays du monde, à savoir l’Arabie saoudite, le Pakistan, la Malaisie, l’Indonésie et… l’Algérie.

      3
      14
        Felfel Har
        29 janvier 2020 - 0 h 39 min

        @ Anonyme oh06
        La réponse qui convient à un long laïus qui se veut informatif et sarcastique, c’est la concision et la précision.
        1- Je ne fais vraiment pas confiance à des statistiques triturées par d’obscures officines. Elles ont pour but de tromper l’opinion publique et de travestir la vérité.
        2- Les incidents d’inspiration antisémitique, raciste et islamophobe sont en majorité le fait de Français de souche qui ne supportent ni les juifs ni les gens de couleur ni les musulmans, tous accusés de causer leurs déboires.
        3- L’intolérance des Algériens vis-à-vis de sectes et de chapelles appelant à la fitna, à la déstabilisation n’a d’égale que la réincarnation de l’inquisition sous la houlette d’une pseudo-intelligentsia française. Les Algériens n’aimeront jamais ceux qui ne les aiment pas.
        4- Ceux qui , en France, se parent des vertus de l’humanisme en donnant des leçons de démocratie, de justice, de respect de droits humains, sont certainement ceux qui les violent éhontément.
        L’enfûmage a assez duré et les plaidoieries fantaisistes développées en hexagone pour sauver la face, ne disculpent pas les coupables d’actes antisémites, racistes et islamophobes. Ce sont tous des criminels contre l’espèce humaine!
        « Par pari refertur » (On rend la pareille!)
        Salutations!

        2
        1
      Anonyme
      29 janvier 2020 - 6 h 08 min

      Cela fait plus de 50 ans que je vis en Europe et…Oui le racisme existe et l’islamophobie j’ai connu, cognez de l’arabe j’ai connu, ne dit pas que en majorité sont des racistes mais il existe de sales spécimens. Il ne faut pas généralisée certes, oui, mais le constat est: « méfie-toi de l’eau qui dort ».

    Pour que le musulman soit mieux vu ... à l’étranger !
    27 janvier 2020 - 18 h 50 min

    Puisqu’il s’agit ici dans cet article des musulmans vivants ou résidants en France , je pense que pour atténuer ce braquage frontal des extrémistes français contre l’islam, il faut juste que ces français musulmans pratiquants méditent ce que vient de déclarer le nouveau recteur élu de la mosquée de Paris ! Voici ce qu’il a dit à l’adresse des citoyens musulmans de France :
    Début de citation …

    « Le premier défi pour la communauté musulmane c’est de s’accaparer de la vraie connaissance de la religion. Aujourd’hui, on apprend l’islam de façon un peu autodidacte et non d’une manière scientifique et accompagnée. Aussi, il faut tenir compte de la loi en France, de la séparation de l’Etat et de l’Eglise. Je crois que ce n’est pas parce qu’il y a aujourd’hui une crispation sur notamment la question du foulard, qu’on renie notre religion. Notre religion est un élément important de notre foi et ce n’est pas parce que nous sommes dans un pays comme la France que c’est difficile. Je pense que les règles de la laïcité sont extrêmement adaptées à notre religion. Je ne crois pas que notre religion puisse avoir cette difficulté. C’est pour cela que je pense que les musulmans doivent s’adapter, sans renier leur foi, dans l’exercice de leur pratique religieuse dans un pays qui n’est pas musulman.

    Je dois aussi dire qu’il faut combattre toute forme de radicalisation. C’est extrêmement important parce qu’il y a des jeunes qui peuvent être désemparés, qui se sentent désœuvrés, qui se retrouvent en marge de la société. Il faut les aider et il faut qu’on fasse en sorte qu’ils ne répondent pas à des clins d’œil de personnes malintentionnées et malveillantes qui peuvent dévoyer notre religion. Nous devons tous aider et assister notre jeunesse et il faut montrer que l’islam est une religion de paix et pas une religion de violence ou d’accaparement de quoi que ce soit. » .. Fin de citation

    17
    4
      1commentaire
      27 janvier 2020 - 20 h 33 min

      Et bien je repond à ce recteur que les vrais musulmansde France respect la république mais ces la république qui ne respect pas les musulman en effet pas les complots et machinations des services secret et les médias aussi les musulmans sont percecuter ils faut pas non plut qui ce retrouve comme des moutons … non Mr le recteur vous êtes à côté de la plaque re faite votre feuille de route les musulmans sont en générale respectueux des lois la ou ils sont mais comme ils sont pas aimé vue leurs religions on véhicule et complote contre cette communauté voilà tout

      7
      20
    Anonyme
    27 janvier 2020 - 18 h 35 min

    Les jeunes doivent s inscrire sur les listes electorales et s activer a constituer un lobby puissant pour influencer le cours des elections….Tout parti qui ne reagit pas contre l Islamophobie doit subir le consequences electorales….Les musulmans sont plus de 4 millions en France c est une force electorale redoutable…reveillez vous et exigez le respect par ces hommes et femmes politiques…

    11
    19
      Le Chant Des Cygnes
      27 janvier 2020 - 20 h 43 min

      A Anonyme,
      Il ne faut pas oublier que beaucoup d’Algériens en France votent pour le front national.
      Pour être respecté,il faut d’abord respecter le pays d’accueil.
      En vous lisant , on a l’impression que vous voulez coloniser la France ?
      Quant on est invité dans un pays il ne faut surtout pas essayer de le salir. Quant à ceux qui veulent la chariâ ils n’ont qu’à aller dans un pays du Golfe ou chez les Saouds.
      Les Français ont raison de ne plus tolérer cette religion qui ne mène qu’au crimes et au désordre.
      Vous êtes Musulman,c’est très bien,pratiqué votre religion chez vous et tout le monde vous respectera si vous voulez vous habiller comme guignol avec votre barbe au hénné , partez de France et aller chez vos frères.

      24
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.