Scandale : l’Algérie s’endette pour rafistoler l’acquisition d’Ould-Kaddour

OK Le Monde du droit
Abdelmoumen Ould-Kaddour. D. R.

Par Kamel M. – C’est le magazine des professions juridiques Le Monde du droit qui rapporte l’information. Sonatrach a dû emprunter 250 millions de dollars pour entretenir la raffinerie d’Augusta, en Sicile. «Allen & Overy Paris a conseillé The Arab Petroleum Investments Corporation (APICORP), une institution financière multilatérale de développement, dans le cadre de deux facilités de crédit d’un montant total de 250 millions de dollars à Sonatrach Petroleum Investment Corporation (SPIC), une filiale de Sonatrach SPA, la compagnie nationale algérienne pétrolière et gazière», indique le média spécialisé.

«La facilité de préfinancement bilatérale, d’un montant de 100 millions de dollars, a pour objet de financer la maintenance de la raffinerie de Sonatrach Raffineria Italiana, située à Augusta, en Sicile, que Sonatrach a acquise auprès d’ExxonMobil en décembre 2018», explique Le Monde du droit, qui précise que «la facilité syndiquée lettre de crédit d’un montant de 150 millions de dollars est utilisable pour financer l’acquisition de pétrole brut par Sonatrach Raffineria Italiana auprès de Saudi Aramco».

«La raffinerie d’Augusta est le premier investissement de Sonatrach en Europe. Ce complexe de raffinage intégré, qui est connecté aux principaux axes maritimes mondiaux à travers la mer Méditerranée, peut produire une large gamme de produits en aval, notamment de l’essence, distillats, mazouts, lubrifiants, asphaltes et produits chimiques», note le magazine qui souligne que «l’équipe d’Allen & Overy était pilotée à Paris par Adrian Mellor et Amine Bourabiat, assistés d’Aïda Lamrani Karim», lesquels «ont coordonné une équipe multidisciplinaire et internationale dirigée par Niels de Ru et Femke Bierman à Amsterdam et Stefano Sennhauser à Milan», tandis que «Bourabiat Associés est intervenu sur les aspects de droit algérien».

L’ancien directeur général de Schlumberger pour l’Afrique du Nord avait pourtant mis en garde, dans les colonnes d’Algeriepatriotique, l’Etat algérien sur ce scandale, en révélant que la compagnie américaine ExxonMobil essayait depuis plusieurs années de se débarrasser de sa plus grande raffinerie européenne à Augusta sans qu’elle puisse lui trouver un repreneur en raison de plusieurs facteurs. Hocine-Nasser Bouabsa évoquait, notamment, la surcapacité par rapport à la demande en carburant en Europe, la vétusté de la raffinerie construite en 1949, l’emplacement de la raffinerie dans une région très polluée et la réaction de l’opinion publique locale, qui réclame la fermeture pure et simple de ladite raffinerie pour des raisons écologiques.

L’expert signalait, par ailleurs, des ramifications entre les syndicats et la mafia qui causent un facteur de coût supplémentaire non négligeable au détriment de la rentabilité et la délocalisation par beaucoup d’acteurs majeurs du raffinage, comme ExxonMobil et Total, de leurs activités en dehors de l’Europe.

Hocine-Nasser Bouabsa indiquait, en outre, qu’étant vieille de 70 ans la raffinerie Esso est en fin de cycle, en se référant à des sources qui affirment qu’elle doit fermer définitivement dans onze ans, en concluant que «le peuple et l’Etat algériens n’ont aucun intérêt dans l’acquisition de cette raffinerie».

K. M.

Comment (49)

    Souk-Ahras
    7 février 2020 - 8 h 57 min

    Raffinerie d’Augusta ? Encore une arnaque sur base de détournement de fonds.
    Pourquoi détournement de fonds ?
    Depuis des années déjà, Exxonmobil cherchait un repreneur, même pour 1 € symbolique, étant donné que cette unité nécessitait, pour cause de vétusté, quelques 100 millions US$ d’investissement pour la seule relance de son activité industrielle, en plus d’une injection mensuelle de 25 millions US$ pour cause de dysfonctionnements dans sa gestion et sa maintenance.
    Du point de vue rentabilité, cette raffinerie ne dispose que d’une capacité de stockage permettant une autonomie de 3 jours de consommation en gasoil et 3 jours en essence. À peine suffisant pour une population de l’ordre de la Sicile.
    Au su de tout cela, nous sommes en droit de nous demander pourquoi la bande à l’émir d’El-Mouradia aux commandes a cautionné cet achat de 580 millions € ?
    La preuve irréfutable de cette arnaque réside dans le fait que Sonatrach, dont l’équipe mise en place pour la gestion de cette raffinerie peine à mener sa mission conformément aux normes européennes sur l’environnement. Ainsi cherche-t-elle aujourd’hui désespérément des partenariats pour l’aider à « manager » cette raffinerie. BP et TOTAL ont proposés leurs services dans des conditions ne garantissant même pas un escompte de bénéfices.
    En attendant de trouver les solutions adéquates liées à une exploitation adéquate de cette raffinerie, l’Algérie verse mensuellement des sommes énormes pour une production qui ne se fait pas. Où va cet argent ?

    8
    1
    Lghoul
    7 février 2020 - 8 h 40 min

    Voila les gens quide deviennent, sous fakhamatouhoum, les responsables du poumon de l’Algérie, Sonatrach.
    —————————————————————————————————————–
    « L’histoire du PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, n’a jamais cessé de défrayer la chronique depuis l’affaire BRC et ses affaires troublantes dont on ne connaît pas la genèse exacte. Cependant, le premier grief retenu contre l’ex-patron de l’entreprise algéro-américaine BRC est cette fameuse affaire d’espionnage rapportée par l’ensemble des médias algériens.
    Une affaire au cours de laquelle Abdelmoumen Ould Kaddour, nommé à la tête de Sonatrach depuis mars 2017, a été accusé d’espionnage au profit de puissances étrangères. Une grave accusation qui lui a valu le 26 novembre 2007 une condamnation à une peine de 30 mois de prison ferme. Déféré devant le tribunal militaire de Blida, Abdelmoumen Ould Kaddour a été placé sous mandat de dépôt à partir du 17 mars 2007. »

    3
    1
    Lghoul
    7 février 2020 - 8 h 34 min

    Il y a beaucoup qui ne savent pas que ce ould kaddour a une affaire avec le parquet militaire de Blida (poursuites pour …. espionnage avec une puissance étrangère). Et comme vendre son pays est, dans certain quartiers d’oujda, une virtue et une fiérté , ils le récompensent avec le titre de PDG de Sonatrach, c’est a dire mettre Al Capone a la tête de Fort Knox, la plus grande reserve d’or du monde. Alors a quoi s’y attendre d’un tel personnage ?

    4
    3
      Vroum Vroum 😤..
      7 février 2020 - 13 h 42 min

      @Lghoul…Cette affaire dont tu parles ,de la « Fameuse  » Valise de Commandement acheté par l’entremise je crois de Ould Kaddour à USA … cette « Affaire  » à servie de casser le Contrat avec BRC filiale Aliburton dont avant d’être Vice président de Bush , Dick Chesnay à été le PDG d’Aliburton donc indirectement de BRC , …les Usa de Bush/Chesnay sur mensonge ADM via le Général Powel la Fiolle de l’ONU , donc l’Algérie (Ould kadfour Sonatrach ) achetent la Valise de Commandement à USA , en Algérie on se doute bien que cette Valise à été « Revisité  » par CIA Pentagone , normal non !..et cela avant la vente effective… Les Algériens l’ayant reçue l’Examinent minutieusement et découvrent comme ils prévoyaient un Logiciel Espion incorporé dans les mécanismes de la Valise de Commandement…. suite à cela les Algériens demandent explication à USA !!!..pris à leur propre piège ! ..L’Algérie cassé le Contrat avec BRV (Aliburton Dick Chesnay ) et cela sans contre partie qui normalement l’Algérie aurait été attaqué juridiquement pour résiliation du Contrat et aurait du payer beaucoup de Millions de dollars . . Zaama , Ould Kaddour et deux autres Perssonnes je crois ont été « Jugée  » et « Emprisonnés…pour la forme . . Finalement les Usa qui ont voulus jouer aux malins et humilier l’Algérie , se trouvent être les Dindons de leur propre farce . . Voilà pour ton Histoire y’a Lghoul qui accuse sans savoir ..Bien à toi y’a Lghoul .

      2
      6
    Brahms
    6 février 2020 - 23 h 44 min

    Quel est l’intérêt de signer ce type de transaction ? Où est l’historique des travaux de cette raffinerie, l’état des lieux afin que l’acheteur puisse savoir à quoi s’en tenir. On n’achète pas le poisson dans l’eau.

    En réalité, on gonfle le devis des travaux estimatif mais sur le terrain personne n’ira vérifier en Sicile ce qui se passera. L’Algérie payera 250 millions de dollars et derrière les margoulins feront 120 millions de dollars de travaux. La différence ira ensuite sur des comptes bancaires et servira à financer leurs plaisirs personnels en Europe. Ce Ould Kaddour c’est le cancer des algériens c’est une maladie à lui tout seul.

    Voilà, comment on dirige le pays, quel désastre.

    6
    1
    Brahms
    6 février 2020 - 23 h 31 min

    En droit commercial, quand vous avez été trompé sur la qualité d’une marchandise achetée, vous avez le droit d’annuler l’achat.
    Il suffit donc au Gouvernement algérien d’annuler la transaction de cette raffinerie et ce, pour le motif pour vice caché, les réparations étant trop onéreuses de sorte que si on n’avait su cela au départ, jamais la transaction aurait eu lieu.
    La tromperie est donc avérée à posteriori (annulation).

    Anonyme
    6 février 2020 - 20 h 51 min

    Je ne comprends toujours pas l’utilité de cette rafinerie quand on sait que la stratégie mondiale opte pour le tout électrique. Derrière cette transaction se cache une grosse arnaque visible de la lune, Ould Keddour ne peut être le seul responsable des ordres lui ont été intimés pour conclure la transaction, il porte juste le chapeau à la place des gros bonnets. En revanche il reste responsable pour avoir accepté de jouer ce mauvais rôle et enfoncer tout un pays et son peuple dans ce marasme.

    8
    3
      Réponse
      7 février 2020 - 1 h 12 min

      Ould Kaddoud était une traitre doublé d’un escroc, un repris de justice.

    Algérienne
    6 février 2020 - 20 h 00 min

    Cette acquisition est un bon choix stratégique, vu que cette raffinerie, dispose de 3 terminaux pétroliers situés respectivement à Augusta, Naples et Palerme, d’un système d’oléoducs associés.
    Cette raffinerie a la capacité de traiter le Blend saharien, le fuel résiduel issus de la raffinerie de Skikda, et tous les produits excédentaires résiduels du pays, pour être reimportés en essence et gas-oil, 2 produits finis déficitaires dans le pays.
    Par ailleurs cette acquisition est la bienvenue dans la mesure où SONATRACH travaille déjà sur le projet offshore. Des études sismiques sont en cours pour la réalisation de 2 plateformes offshore, l’une à Oran l’autre à Bedjaïa. Ces plateformes pourront aisément alimenter cette raffinerie par voie maritime.

    7
    14
      Anonyme
      7 février 2020 - 0 h 44 min

      Cette raffinerie N’A PAS la capacite de traiter le blend saharien (light sweet crude). C’est pour cette raison qu’elle importe le heavy crude de l’arabie.

      8
      1
        Lghoul
        7 février 2020 - 18 h 46 min

        Pourquoi alors le si keddour est place sous mandat de depot en 2007 ? C’est peut etre lui qui a donne aux americains l’idee de la valise. Et puis ou est ould keddour par hasard aujourd’hui ? Ecoute vroum vroum, tu sais bien qu’il est leur homme et leur mole. Et y’en a plein. Le Hira jugera tous les traitres un jour.

        1
        1
      Zaatar
      7 février 2020 - 6 h 48 min

      Apres 70 ans d’exploitation je ne vois pas ce qu’il lui reste de capacité à encore exploiter même si elle est rénovée, rewanpee, rafistoler ou tout ce que vous voulez. On ne dépensera pas le prix d’une équivalente neuve pour la remettre sur pieds ca n’a pas de sens. Et donc après 70 ans elle est bonne pour la poubelle. Parole d’un ancien exploitant dans l’industrie thermique et électrique.

      5
      1
        Argentroi
        7 février 2020 - 19 h 39 min

        Les deux plus grandes raffineries des USA, la raffinerie de Port Arthur Motiva et celle de Baytown inaugurées respectivement en 1902 et 1919 sont toujours en service ! Bien sûr qu’elles ont été renouvelées et agrandies mais elles sont toujours en service.
        Et ce n’est pas la vétusté qui est la cause de la cession de la raffinerie d’Augusta par Esso Italiana (filiale à 100% d’Exxon Mobil) à la Sonatrach mais c’est tout simplement la délocalisation vers l’Arabie saoudite et l’Asie. En France, par exemple, Total est entrain de fermer ses raffineries pour se tourner vers la raffinerie de Jubail en Arabie Saoudite qui est entrain d’alimenter l’Europe avec des prix compétitifs à des coûts de production défiant toute concurrence européenne transport compris.
        On devine alors pourquoi Sonatrach a sauté sur l’occasion pour raffiner son propre pétrole et alimenter le marché algérien en Algérie pour éviter de s’approvisionner sur le marché mondial ? Mais ne fallait-il pas mieux avoir sa raffinerie en Algérie ?

        1
        1
      Naturalisé
      7 février 2020 - 13 h 03 min

      Algérienne = Un pseudo de la balance rescapé de la rafle de 1975 de la clique de Bouteflika toujours en activité sur ce site sous plusieurs pseudos.

      4
      5
    Le Berbère
    6 février 2020 - 17 h 55 min

    On a pas cessé de vous dire que les 132 ans de lutte acharnée contre le colonialisme barbare français et en particulier les 7 ans de la guerre de la libération nationale qui ont laissés un goût désagréable au colonisateur, depuis l’indépendance présumé, la racaille de collabos se venge de la perte de l’Algérie française ..ils ont juré de mettre notre pays à genoux via les harkis et les naturalisés implantés un peu partout dans la société algérienne..il nous faut un miracle ou un véritable authentique algérien pour débarrassé le pays de cette secte de collabos, harkis et de naturalisés ingrats qui ont pris le peuple algérien en otages et rendre l’avenir de toute une nation sombre. Ceux ou celui qui à mis à la tête de l’état algérien post indépendance un marocain de souche Ahmed Ben Bella ( l’arabe au service de Nacer et sa chimérique Ouma Arabiya ) se sont les mêmes qui ont ramené de pétaouchnok l’ancien collabo naturalisé qui à détruit et saboté la renaissance économique et sociale de nôtre pays en généralisant la corruption, le gaspillage à haut niveau de l’argent public dans les infrastructures farfelus et détournement des fonds vers l’extérieur durant 20 ans ya ibad Allah et ce sont les mêmes qui ont implanté et imposé un président illégitime à 8 % au peuple qui gueule depuis presque un an dans les rues dans l’espoir de sauvé notre pays qui n’est pas les leurs.
    Tahya Djazëir libre et souveraine et vive le peuple algérien combattant…Nous allons jusqu’au bout pour sauvé nôtre pays !

    17
    10
    Abou Nouass
    6 février 2020 - 8 h 32 min

    Cet argent a été déporté directement au Panama, paradis fiscal pour se le partager entre amis fidèles.
    On ne reverra plus sa couleur, malheureusement.

    31
    3
    Ma Vérité
    6 février 2020 - 7 h 39 min

    Algériens juste pour volé et détruire, mais pour le reste certains sont Marocains d’autres Français ou Américains, voilà l’Algérie sous tutelle militaire, par des hauts gradé traître et ingrats affairistes et mafieux, ce qu’il arrive à une nation qui prévileges le piston et la corruption au détriment du niveau de l’instruction, est ce que s’était raisonnable de sacrifier un quart de la population pour chassés un colon plus ou moins compétents et le remplacer par un autre mafieux et ignorant

    39
    8
    Moh
    6 février 2020 - 0 h 39 min

    @ingratitude, Algériens de papiers rescapés de la rafle de 1975, cessez de vous faire passer pour des Algériens et traiter les Algériens de Marocains pour mieux vous camoufler!
    Même les enfants en Algérie savent que vous n’êtes qu’une bande d’escrocs en cols blancs a l’image du repris de justice sur la photo et Chakib Khelil.

    28
    19
      Argentroi
      6 février 2020 - 9 h 11 min

      Moh, qui a acheté des usines à l’étranger avec l’argent des surfacturations et du change parallèle ? Peut-tu nous renseigner sur le montage financier qui a permis l’acquisition de Brandt ou Oxxo ou les aciéries de Piombino en Italie ? En définitive, d’où proviennent les capitaux pour acquérir tout cela en Europe ? Par des prêts bancaires ou bien par d’autres moyens détournés comme l’insinue certaines mauvaises langues comme moi ?
      Enfin, quel est le tribunal algérien ou étranger qui a condamné Chakib Khellil à part, bien sûr, le tribunal de ma grand-tante Nāna ?

      21
      9
        Moh
        6 février 2020 - 12 h 59 min

        Quand on a rien a se reprocher on ne se sauve pas comme un rat du salon d’honneur d’Oran.

        16
        5
    Argentroi
    5 février 2020 - 23 h 10 min

    Question à deux sous : Peut-on accorder un prêt de 250 millions de dollars pour une affaire qui ne marche pas ?

    24
    5
      Naturalisé
      6 février 2020 - 14 h 22 min

      Oui ya chiatte ce prêt a été assuré par les biens des escrocs et la banque s’en fout dans ce cas que la raffinerie n’est qu’un amas de ferraille.

      9
      6
        Argentroi
        6 février 2020 - 16 h 59 min

        Naturalisé, tu as vu une banque européenne recevoir des garanties de la part d’escrocs pour accorder un prêt de 250 millions de dollars à une raffinerie ? Ah, si tu savais comment on étudie une demande de prêt dans les pays de la haute finance; c’est tout un régiment d’analystes, d’économistes, de mathématiciens et prévisionnistes qu’on paye grassement pour l’étude de chaque prêt ! Vautre-toi dans l’insulte en attendant que tu te réveilles ! Et si je suis chiatte, c’est pour défendre Sonatrach qu’on veut rabaisser coûte que coûte au rang d’un bateau à la dérive pour pouvoir la démanteler facilement.

        5
        9
          Naturalisé
          7 février 2020 - 1 h 16 min

          Ce n’est pas Sonatrach que tu défends sous plusieurs pseudos ici c’est la bande des minables voleurs comme Chakib Khelil, Abdelmoumen, Bejaoui, Hamech et bien d’autres que tu cherches a blanchir.

      Argentroi
      6 février 2020 - 15 h 25 min

      Moh, quand un puissant, plus puissant que le président de la république, en a après toi en Algérie, il vaut mieux filer ! Et on a eu la preuve après la chute de ce puissant, Chakib Khellil est revenu sans être inquiété, ni poursuivi, ni condamné. Il n’y a que la justice des ex-réseaux qui l’a condamné d’avance sans procès, sans juges et sans avocats. D’ailleurs le dernier espoir de ses détracteurs vient de partir en fumée puisque la justice italienne a relaxé en appel les dirigeants italiens de Saipem qu’on soupçonnait de corruption et de connivence avec Chekib Khellil et ses supposés intermédiaires qui ont été aussi relaxés !
      Moh, tu ne m’as pas répondu sur les faits avérés de ceux qui ont acheté des empires en Europe, avec quel argent ? Est-ce avec l’argent du sucre et de l’huile soutenus en Algérie mais revendus en Europe au prix du marché comme le fait la société Skor France de Malik Rebrab domiciliée à Paris ? L’affaire de la surfacturation du « prototype » de la presse Evcon conçue en Autriche et fabriquée en Corée n’est qu’une infime facette de ce que rapporte les juteux trafics dont on taira la vérité aux algériens car c’est tellement gros, tellement sale qu’il faut cacher cela aux algériens ! Tiens, tu n’as qu’à voir l’exportation des articles ménagers en Mauritanie qui légalement sont destinés au seul marché algérien. Ce n’est qu’un trafic pour rapporter des devises à l’étranger et je voudrais bien être démenti si j’affirmais que ces devises ne reviendront jamais en Algérie !

      8
      11
    Anonyme
    5 février 2020 - 22 h 05 min

    Sur vos articles AP lors de l acquisition et même avant sur cette ruine , j avais dis que cet homme Ould Kaddour pouvait en acheter une neuve et qu on achetait pas une raffinerie comme une simple voiture et que perso je n achèterai pas une voiture qui ne roule pas et pire une occasion pour pièces , que cette ruine nous coûte bien plus chère qu une flambant neuve…le temps me donne raison. Ils ont delapider le pays et même les valeurs et le vivre ensemble du pays , ils ont eu une mission tt simplement de se venger de l Algérie et de son peuple de rendre le pays incapable et soumise aux puissances et entreprises étrangères , en voilà une preuve flagrante avec cette rafinnerie , et ils n ont cessez d apporter un soutien financier aux pays voisins Tunisie et même le Maroc , effacer une dette colossale aux pays africains , prêter au FMI 5 milliards de dollars mais ça continue malgres car c’est ça le système le veut les hommes passent changent mais lui non donc on continu a donner 150 millions de dollars aux tunisiens en une après midi leur président est venu officiellement et à pris 150 millions , le turc lui c est la même il nous vend pour 4 milliard et demi dollars et nous exporte 350 millions dollars chez lui et je suis gentil vs avez compris sa venue à Alger , Le Drian lui aussi est passé furtivement et juste après l Algérie par le biais d air Algérie commande 25 avions flambant neuf alors que c est la crise chez nous , ils ont oublier de nous faires des hôpitaux pour les algériens , des crèches des lycées des écoles des piscines des gymnases develloper le pays et partout mais ça non car on ne compte pas mais pour eux et ça continue encor et encor c est que le début d accord d accord…develloper l Algérie ha ça non ils savent pas faire car même les pays les plus riches économiquement ne donne pas d argent aux autres et n efface pas de grosses dettes comme ça gratuitement comme vs l avez fait pour su a la fin tt ses ingrats nous tombe dessus et nous crache à la gueule même nos voisins mais à la différence les occidentaux et même notre voisin tunisien pauvre font pour leurs propres citoyens avant tout et ont de bons hôpitaux oui paraît que les nôtres vont se soigner chez eux que sommes nous devenus pauvre Algérie ils t ont usé et déchirée comme un tapis de billard …nos dirigeants sales et pourri et ont tjrs pas compris alors ds ce cas oui il faut continuer le combat et mettre terme a ce système surtout pas a ses hommes qui lui appartiennent car sans ce système , ils ne sont rien ne existent pas , juste hier il Tebboune était rien après avoir été remercier en tt que PM par des usurpateurs et aujourd hui se retrve président , donc c est le système qui faut absolument éclater pour de bon mais.c est un long chemin pleins d obstacles mais qui vaut la peine au bout On ne pas jouer avec l argent des algérien comme ils ont jouer indéfiniment , c est pas l’ argent à leurs parents ou à leurs familles pour su ils en fassent ceux qu ils veulent et oubli l essentiel leurs propres citoyens.

    37
    7
    Anavrou
    5 février 2020 - 21 h 39 min

    Un investissement de mafieux. Donc, un FAUX investissement pour que la bande se sucre. Ce voyou a agi pour le compte de la iíssaba mafieuse de boutesrika.
    1 – Juger le chef de bande boutesrika.
    2 – Foutre en taule ce voyou.
    Bien noter que ces deux mafieux sont originaires d’un seul et même pays : le maroc, pays ennemi héréditaire de notre Algérie. Il faut les briser tous…

    38
    17
    1commentaire
    5 février 2020 - 20 h 29 min

    La vétusté et la polution aurez eu raison d’un refus d’achat mais il aurez pas eu de pots de jus et de comptes bien garnis de toutes part qu’es que dis à ce sujet le nouveau chef d’état il laisse passer comme d’autres affaires ou il sanctionne comme sa devrez ce faire la et la grande question !!!

    13
    4
    cet investissement est un don de dieu
    5 février 2020 - 20 h 23 min

    acheter une raffinerie en plein espace schengen est une bénédiction divine. tous les pays non européens producteurs de pétrole rêvent de s’en acquérir. cette usine c’est comme l’affaire adidas on veut la dénigrer pour faire baisser son prix et une fois revendue elle en vaudra cent fois plus. dire que c’est usine désinfectée c’est comme acheter un immeuble parisien situant dans le 6ieme arrondissement à un prix dérisoire, puis viennent les détracteurs et jaloux de cette acquisition et disent que c’est une c… car c’est un vieil immeuble qui nécessite une restauration. je peux vous dire que pas mal de pays comme la russie, l’arabie saoudite, les émirats, le vénézuéla, etc, rêvent de le racheter à l’algérie. si l’algérie développe le gaz et le pétrole de schiste, cette usine tournera à plein régime et alimentera l’europe à des prix défiant toute concurrence. et ceux qui critiques cette acquisition alors qu’ils n’ont aucune formation dans ce domaine ou dans le domaine des affaires internationales, je leur conseille de s’occuper plutôt des pommes de terre ou du football. par contre, j’ai peur que cette rumeur de mauvaise affaire est diligentée pour la revendre à un prix bradé, car les magouilleurs de sonatrach toucheront de commissions occultes, sans attirer les foudres de la population. cette affaire depuis son achat vaudra déjà au minimum 5 fois plus son prix d’achat. cette usine certes coutera 200 voire 300 millions d’euros pour la moderniser, mais elle rapportera une fois finie des milliards d’euros. les banques mondiales se bagarrent pour être des créanciers de ce bijou industriel (mais pour un pays producteur de pétrole). déjà les russes vont construire une raffinereie de pétrole au maroc pour cibler le marché européen et casser cette acquisition qu’ils n’ont pas l’avoir!!!! REFLECHISSEZ ENCORE UNE FOIS

    10
    55
      Selecto
      5 février 2020 - 21 h 20 min

      Une raffinerie achetée par un repris de justice ami de Bouteflika et de l’escroc Chakib Khelil ne pourrait que mauvaise pour l’Algérie cachant des intérêts de la clique.

      Chakib Khelil et sa bande a été blanchi et ne tardera pas a rentrer triomphalement en Algérie car la justice italienne a acquitté ses complices italiens en estimant qu’il n’y a eu aucun versements de commissions aux responsables Algériens, le dossier est classé.

      35
      7
        ingratitude
        5 février 2020 - 21 h 41 min

        @select je vais supposer que tu sois algérien car énormémentde marocains se font passer pour nous algériens pour manipuler par un vice que seuls les adeptes du diable excellent. d’abord déjà tu as condamné chakib khelil et tu l’a taxé de voleur. si tu n’a pas de preuves ou si tu estimes que tu es parti sur des suppositions de médias anti algériens (franco marocains voire mêm russes car il pro américain), c’est un grand péché en islam! tôt ou tard tu vas payer pour cette diffamation méchante et gratuite. ensuite, tu insultes chakib khélil, cite moi un seul personnage algérien qui& afait rentrer à l’algérie 300 milliards de dollars et qui ont sauvé l’algérie aujourd »hui d’une crise sociale et économique que tous les pays du monde connaissent, voire d’une autre décennie noire tellement que les algériens sont manipulables par les marocains; ce que a fait chakib khelil à l’algérien, et en tant qu’algrien patriote, aucun algérien n’a fait mieux et c’est poiur ça qu’il te dérange? il te dérange parce qu’il a enrichi l’algérie et a fait rentrer la technologie américaine dans l’algriculture qu’aucun pays ne nous l’a donné? il te dérange par ce qu’il a des relations avec les plus grands lobbyistes américains proches de l’admnistration trump (pompéo) qui va être réélu et qui est le gendarme du monde? il te dérange parce qu’il est le seul obstacle des marocains pour influencer trump à reconnaitre la marocanité du sahara occidental? maintenant parlons de cette usine, si cette usine n’est pas une bonne affaire, dis moi pourquoi les russes voulaient l’acquérir? et quand ils ont vu que c’est sonatrach qui l’a eu, ils se vengent en construisant une au maroc à la porte de l’europe pour 2 milliards de dollars, pour exporter leur pétrole raffiné en europe, alors que sonatrach est sur place et l’usine est opérationnelle? c’est quoi ta lecture? les médias franco marocains que tu crois ce qu’ils te racontent et et tu méprises celle de ton pays, et tu te sens fier?

        6
        41
      Zoubir
      5 février 2020 - 21 h 57 min

      tu ne peux pas moderniser une raffinerie qui date de 1949 avec 300 millions euros. Cette raffinerie coute Sonatrach 25 millions d’euros par mois. En plus elle ne peut pas traiter le petrole algerien. Il doit utiliser le heavy crude d’arabie ou du venezuela. Ces pertes n’est que le debut. Cette affaire est une arnaque.

      39
      6
      Ok
      5 février 2020 - 22 h 20 min

      N’importe quois.

      1
      21
    Brahms
    5 février 2020 - 20 h 10 min

    Propriétaire d’un appartement à Paris à 7 000 000 € dans le 92, honteux. L’Algérie est partie en lambeaux avec tous ces lascars, les européens ricanent, ils savent mais ne disent rien. Ils savent que tout cet argent va repartir dans leur caisse et va profiter à leurs populations. Il est parti au Qatar chez le concurrent de la Sonatrach ce qui est interdit (clause de non concurrence) donc normalement, il devrait verser des dommages et intérêts à la Sonatrach. Qu’il nous montre enfin, l’origine des fonds pour acheter son appartement à Paris soit 141 milliards de dinars algériens ainsi que la déclaration de devises pour faire sortir les fonds du pays.

    34
    6
    Kahina-DZ
    5 février 2020 - 19 h 33 min

    Il y’avait eu tout un débat sur le site de AP concernant cette carcasse que Ould-Kaddour a ramassé.
    Tout est bon pour faire semblant d’investir dans le NÉANT.
    Jusqu’à quand ??????????

    40
    8
    Abdel,1
    5 février 2020 - 19 h 26 min

    Si cette raffinerie devenue encombrante, ferme,la sonatrah devrait selon les lois en vigueur,dépolluer le site et ca coûtera des millions en plus de la perte du prix d achat. Encore une fois,les responsables de ce désastre seront_ils sommés de repondre devant les tribunaux ?ou bien nommés dans d,autres secteurs pour continuer ce sabotage?

    37
    4
    Bouma
    5 février 2020 - 19 h 14 min

    Moi je vous renvoie à Abdou Samsar qui avait affirmé haut et fort que cette acquisition est une aubaine pour le pays….. Sacré Abdou!
    je ne sais combien lui a viré Ould Kaddour pour venir mentir comme il le faisait (et il vient de récidiver il y’a quelques jours).

    42
    8
    Rachid
    5 février 2020 - 18 h 44 min

    Ou est ould kaddour aujourd’hui ?
    En France en train de savourer la vie dans ses residences de luxe.
    Rouh yal djazair rouh.
    Tous des menteurs et tous les meme.

    40
    6
    Anonyme
    5 février 2020 - 18 h 38 min

    tant qu’il n y a pas de peine de mort pour les traitres, les voleurs et les saboteurs, rien ne changera en algerie.

    33
    5
    Salah Slimi
    5 février 2020 - 18 h 35 min

    et nous ici en France on souffre pour trouver des billets pour aller au bled c’est n’importe quoi

    28
    6
    Anonyme
    5 février 2020 - 18 h 24 min

    FAUDRAIT QUE LE PEUPLE RÉCLAME.HAUT ET FORT.UN AUDITE DE TOUTE LES ENTREPRISES ÉTATIQUES.

    26
    4
    Ali Vision
    5 février 2020 - 18 h 23 min

    Ce n’est pas la faute a Mr Ould Kaddour,ce monsieur est un repris de justice,il a été condamné a la prison pour trahison et puis repris par les traitres Bouteflika et frère sur ordre de l’autre et corrompu opportuniste Mr Chakib khelil,tous Marocains de naissance,pour le nommé directeur général de la vache a lait Algérienne,pour moi les coupables se sont Bouteflika et frères et le peuple Algérien soumis et lache d’avoir laisser faire ces traitres

    30
    4
      Ok
      5 février 2020 - 21 h 07 min

      A.bouteflika est aussi un voleur qui l’a fait parachuter a la presidence. Qui blamer ? Je crois les militaires a leurs tetes les faux genies du ex DRS.

      25
      4
    Anonyme
    5 février 2020 - 18 h 08 min

    Malheureusement t l’Algérie est devenu une vache a lait pour les étrangers.

    28
    5
      Anonyme
      5 février 2020 - 20 h 37 min

      Et une vache à … pour les algériens

      9
      5
    Sarrazin
    5 février 2020 - 17 h 48 min

    Les preuves s accumulent contre la maffia dirigeante du pays. HONTEUX.
    Détournements de fonds, corruptions, vols des marchés traités avec les pays étrangers, fraudes financières sans précédents
    …Voilà par qui notre pays est gouverné et tout ceux qui ont fait partie de près comme de loin, de ces gouvernements successifs , et sans scrupules, portent la marque indélébile de la maffia financière; de vrais pirates qui méritent la prison à vie pour crimes contre leur population, pour avoir affamer plusieurs millions de citoyens, couverts par leur généraux auto proclamés et u e partie de policiers véreux , i indignes d être algériens.
    La Cour pénale internationale de vrais être saisie contre ces gangsters criminels.
    Le peuple a raison de se soulever et le jour viendra oú tous ces voyous seront fortement condamnés. Amine.

    23
    5
    Anonyme
    5 février 2020 - 17 h 43 min

    L’un des très nombreux marocains rapportés par milliers dans les valises de Bouteflika…La plupart sont au Maroc en France où au moyen Orient…ils leur était facile de piller sans vergogne un pays qui n’est pas le leur…Et je revois l’image de Bouteflika accueilli sur le tarmac en 1999 par Tewfiq…

    20
    9
    SaidZ
    5 février 2020 - 17 h 19 min

    Vais-je rire ou pleurer !? On s’endette pendant qu’on prête de l’argent à la tunisie, la libye …et MÊME pour le FMI !!! sans oublier les millions de $$ qu’on donne à polisario, palestine et et…toutes les dettes des pays africains qu’on a effacées le jour où boutef voulait se prendre pour un Mandela !

    60
    33
      Marocain
      5 février 2020 - 22 h 40 min

      Vil esclave Marocain dégage d’ici c’est pas chez toi.

      10
      23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.