Que vaut la promesse de Tebboune de rapatrier l’argent public détourné ?

Tebboune l’argent détourné
Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune. D. R.

Par Saâd Hamidi – Le président «du fait accompli», intronisé par une violence soft contre la volonté de la majorité du peuple, avait annoncé lors du simulacre de débat, regroupant les candidats aux élections présidentielles, qu’il allait ramener l’argent détourné, volé et bien mis à l’abri dans les coffres des banques occidentales. Ce qu’il faut lui reconnaître, par contre, c’est qu’il n’a avancé ni échéance ni modus operandi pour récupérer ces sommes colossales qui font le beurre des pays qui s’érigent en protecteurs de l’ordre financier mondial. Ces pays qui se présentent comme des parangons de vertu et des modèles incarnant l’égalité, la justice et la transparence ne s’accommodent d’aucun scrupule lorsqu’il s’agit d’accueillir les bras ouverts des capitaux suspects pour créer «légalement» des comptes bancaires pour des individus rapaces et sans vergogne.

La connivence des élites et des dirigeants occidentaux pour ne citer que Sarkozy, Macron ou le Premier ministre Trudeau voulant convertir le reste du monde et plus principalement l’Afrique aux valeurs de démocratie et d’ouverture, en oubliant vertueusement qu’ils défendent les valeurs de la société du spectacle au détriment des valeurs qui fondent l’humain et le sacral. Ce n’est ni le féminisme ni la théorie du genre ou autres pseudo-égalités qui constituent pour nous un modèle de développement en la matière. C’est plutôt un développement respectueux de la nature humaine vivant en pleine intelligence avec son environnement qui doit constituer notre credo. Disons-le tout court, les valeurs de l’Occident receleur ne sont pas universelles. L’universel se fait avec nous, nous devons être porteurs d’un projet civilisationnel endogène, propre à notre spécificité, pour que l’histoire s’écrive par nous aussi, n’en déplaise à Sarkozy et consorts. Je ne crois pas exagérer en disant qu’à l’échelle du pays, le Hirak est porteur d’un immense espoir, dans ce sens, d’abord pour notre pays et peut demain forcément essaimer sur d’autres contrées. Ne l’oublions pas, notre lutte de libération a été un phare et a inspiré un certain nombre de mouvements de libération de par le monde. Le Hirak est un mouvement suspect pour beaucoup de pays qui font tout pour le torpiller et leur meilleure trouvaille c’est de ne pas en parler tout comme la Palestine, d’ailleurs.

Dans une récente interview, M. Hadj Nacer, ancien gouverneur de la Banque d’Algérie, explique les mécanismes qui font qu’il est presque impossible de récupérer l’argent détourné. Tout simplement, parce que la charge de la preuve de l’origine douteuse des fonds n’est pas un fardeau pour la banque qui a reçu le pactole mais elle le sera certainement pour le pays qui veut récupérer l’argent, surtout en cas de disparition de la personne propriétaire du compte.

A l’origine de cette arnaque se trouvent les négociations qui ont torpillé le projet de John Maynard Keynes au sortir de la Seconde Grande mondiale. C’est un autre sujet, mais cela fait partie de l’histoire éphémère du Bancor(*) et comment ce bel espoir a été enterré définitivement sous les décombres de la victorieuse civilisation occidentale! Faut-il rappeler l’inutilité des bombardements inhumains sur Dresde, Hiroshima et Nagasaki ? Et plus près de nos plaies : Guelma, Sétif et la glorieuse Kherrata berceau du Hirak ?

A la lumière de ce que nous venons de dire, que vaut la promesse du président Tebboune ? Soit c’est une promesse en l’air que le Hirak ne doit en aucun avaliser et doit faire en sorte que nos responsables à tous les niveaux soient crédibles et sentent l’importance des responsabilités qui leur incombent, soit, en toute connaissance de cause des mécanismes sous-jacents, le Président a pris quand même le risque de faire une annonce désinvolte et légère. Dans un cas comme dans l’autre, cela ne sied pas à quelqu’un censé habiter la fonction présidentielle. Cette promesse est comme une épée de Damoclès, aux mains du Hirak, qui sera brandie continuellement pour rappeler et le vol et les promesses trahies.

Le Hirak ne doit pas s’en tenir à cet aspect. Il doit aller plus loin en fédérant les citoyens, les expatriés comme les nationaux pour mettre en place des mécanismes de traçabilité afin de traquer les biens mal acquis. La technologie le permet, la volonté est là et la force collective du Hirak nous aidera à surmonter toute difficulté qui entravera notre chemin.

Un autre signe inquiétant qui pointe du nez ces derniers jours, c’est l’intention de vouloir confier à l’armée la gestion des grands groupes industriels comme El-Hadjar par exemple, dixit le ministre de l’Industrie et des Mines, M. Ferhat Ait Ali. Lors de l’inauguration de la Foire cette année, le président Tebboune a fait plus qu’un clin d’œil dans ce sens. Historiquement, notre armée se veut la digne héritière de l’ALN et ce chemin héroïquement tracé doit rester le sien. Parce que non seulement c’est sa vocation somme toute naturelle, de plus elle n’en sera que préservée et immunisée contre le virus de l’argent et ses tentations diaboliques. Quand l’armée est impliquée dans la gestion économique d’un pays, pour ne citer que l’exemple égyptien, elle devient un levier et un acteur malléable à souhait dans les rouages de la finance internationale. Cette approche est porteuse de tension et de chaos.

Le Hirak est le premier garant de la stabilité du pays et il constitue de ce fait le bouclier renforçant l’armée qui doit remplir pleinement ses missions constitutionnelles et uniquement celles-là.

S. H.

(Montréal)

(*) A l’occasion du sommet de Bretton Woods en 1944, le bancor a été proposé comme monnaie supranationale à laquelle les monnaies seraient rattachées. Une des principales motivations du projet bancor était de pacifier les relations économiques entre nations en évitant des déséquilibres importants des balances extérieures et, partant, le protectionnisme et les tarifs douaniers. On peut aussi voir le bancor comme une tentative de rendre impossible l’évasion fiscale ainsi que l’existence même de nations jouant le rôle de paradis fiscaux. Le bancor perdit face à la puissance américaine d’après-guerre (source Wikipédia).

 

Comment (53)

    Le Chant Des Cygnes
    24 février 2020 - 14 h 31 min

    Pour pouvoir espérer récupérer une partie de l’argent il faut d’abord avoir un Président et un gouvernement légitime.
    Tant qu’on est dans l’illégitimité et l’illégalité aucun dourou ne reviendra.
    Pour pouvoir imposer ses vues aux autres états, il faut être légitime, élu avec une feuille de route, et non sorti d’une partie de Ronda entre les gininars corrompus.

    6
    1
    Amine
    24 février 2020 - 4 h 14 min

    A quand la convocation des autres voleurs ingrats? Oui je parle de Amar Saidani et sa clique.

    The big short
    24 février 2020 - 0 h 07 min

    Il est tout à fait possible de récupérer l’argent légalement. Tout est tracé dans le système bancaire et les lois internationales existent pour récupérer l’argent volé, défiscalisé, condamner les sociétés écrans et cie.
    Oser prétendre le contraire c’est se moquer de la gueule du monde et faire preuve de naïveté enfantine.

    4
    1
    Hamid
    23 février 2020 - 23 h 16 min

    Dear Lghoul , I appreciate your intervention . Please note that I didn’t legitimise Mr Tebboune , and he isn’t my ‘ Mr Tabboune ‘ as you say sarcastically .He’s already the head of state and therefore that clears the issue up whether we like or not .Algeria matters most to me than personalities .You see , I commented on Saad Hamidi’s article regarding the laundered money abroad and hidden in foreign banks that Mr Tebboune said he would recover .When I made my comment , I weighed up the evidence and arguments of his writing and I finally contributed my own fairly , reasonably , without prejudice , without being dismissive , cynical , rude or arrogant .The whole point of my response is that Mr Tebboune ‘s leadership was out of the question .I am not like a number of commenters.All they ever do is criticise for the sake of criticising .My university education is mathematics . I ‘ve learnt that the lack of precision leads to confusion .That’s all from me for now , take care .Tahia ElDzair as always …………

    2
    1
    Azul
    23 février 2020 - 12 h 43 min

    @ Anonyme
    Arrête anonyme de prendre des gens comme toi
    Un manipulateur sous plusieurs pseudos
    Anonyme, kahina-dz, commentaire, vroum, secret défense, 58 ans, les niveaux, elephant-man, je ne vais pas tous les citer, car y’en a encore.

    10
    9
    Hamid
    23 février 2020 - 11 h 41 min

    Mr Teboune has just been in office , and his detractors already start barking out .If that’s their only aim, then they can’t make their case with nothing especially interesting to say .Why can’t we just give him due regard to the sincerity of his intentions and judge him after ? For me , tracing the money hidden in foreign banks is not that easy as it appears .It’s disguised under other names giving it the whiff of legitimacy .Can Mr Teboune succeed in his task to recover the money , at least the most of it ? He can if and only if the countries he forwards his request assure him of their cooperation and support . I wish him the best of luck .Tahia ElDzair as always ………….

    1
    17
      Lghoul
      23 février 2020 - 16 h 01 min

      « Hamid 23 février 2020 – 11 h 41 min Mr Teboune has just been in office , and his detractors already start barking out… » Did you check how your mr tebboune has managed to « be in office » ? So I will tell you if you don’t know yet: By fraud and deception with just 5% minus a few %’s of bengrina, benfliss etc. So he got into office with no electorate. Are you happy now ?

      2
      15
        Anonyme Utile
        24 février 2020 - 18 h 55 min

        I respect your opinion, but I do not share it.

    Brahms
    23 février 2020 - 10 h 06 min

    Mr Tebboune,

    La jurisprudence existe à Paris, il ne faut pas écouter les ragots des gens ou de ceux qui ne savent rien, juste bon à débiter inutilement. Regardez :

    – Après dix ans d’un intense combat judiciaire, le premier procès historique dans l’affaire des Biens mal acquis s’est tenu à Paris, du 19 juin au 05 juillet 2017. Teodorin Obiang, Vice-président de Guinée Equatoriale était soupçonné de s’être constitué un patrimoine considérable en France avec de l’argent public détourné de son pays d’origine.

    Le 27 octobre 2017, Le Tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement : 3 ans de prison avec sursis, une amende de 30 millions d’euros avec sursis et à la confiscation intégrale de ses biens saisis sur le territoire français, d’une valeur estimée à plus de 150 millions d’euros.

    C’est la première fois qu’un un haut dirigeant étranger en exercice est condamné en France pour des faits de blanchiment, notamment de détournement de fonds publics et de corruption.

    Teodorin Obiang a fait appel de ce jugement. Son procès en appel aura lieu en décembre 2019. En Suisse toutes ses voitures furent saisies.

    6
    9
    Anonyme Utile
    23 février 2020 - 6 h 39 min

    Il faut être raisonnable et patriote en ces moments difficiles pour notre pays.
    Monsieur Tebboune vient à peine de commencer son mandat. Il faut au minimum 100 jours, pour faire appliquer concrétement sur le terrain les premières promesses vitales urgentes et capitales, pour notre pays.

    Au vu des efforts surhumains vraiment qu’il fait avec son gouvernement, il est urgent de laisser Monsieur Tebboune travailler et éviter les coups médiatiques stériles, qui fatiguent et ne mènent à rien.

    Les chantiers qui l’attendent sont PHARAONIQUES. Il est en même temps en train de refaire pratiquement toutes les institutions de la nouvelle république, pour remettre le pays sur les bons rails et faire décoller très rapidement l’économie et le développement du pays.
    Évitons d’être stériles, pour le bien de notre pays.

    Je suis convaincu qu’il fera tout son possible, pour rapatrier, le plus rapidement possible, l’argent du peuple Algérien volé par la ISSABA des marocains, les Bouteflika, qui doivent absolument être jugés devant la haute cour de justice, le plus rapidement possible. Son bilan pro Français et anti-national, preuves à l’appui, doit être montré au peuple Algérien.

    Le jugement de Mr Bouteflika est vital pour notre pays, au vu de ce qu’il a fait. Son jugement rendra à l’échelle mondiale, à notre pays, sa crédibilité. Ainsi, notre pays sera un exemple à suivre dans le monde entier.

    Je suggère à Monsieur Tebboune de réclamer au FMI les 5 milliards de dollars que le traître Bouteflika a prête au FMI, sans consulter personne et contre les intérêts du peuple Algérien, comme il l’a fait avec l’Union Européenne en général et la France officielle en particulier, preuves à l’appui.

    Le FMI sera obligé de rembourser à l’Algérie, dans les meilleurs délais, disons dans le courant de l’année 2020, les 5 milliards de dollars avec les intérêts.
    Ainsi Monsieur Tebboune pourra régler tous les problèmes des retraités , qui ne peuvent plus attendre.

    Le gouvernement Suisse, à qui je rends hommage, est le premier au monde qui a gelé les biens personnels et les comptes bancaires des Bouteflika, grâce à nos compatriotes avocats spécialisés, installés en Suisse, qui sont intervenus auprès des autorités Suisses.

    Et là aussi, le gouvernement de Monsieur Tebboune pourra récupérer rien qu’en Suisse, près de 1 milliards de dollars, « argent de poche » des Bouteflika, placé en Suisse.

    Pour le bien de notre pays, il faut laisser Monsieur Tebboune travailler.

    De toute façon, tous les responsables à tous les niveaux, rendront des comptes au peuple Algérien et présenteront leurs bilans avant la fin de leurs mandats. Ce sera dans la nouvelle constitution. C’est inévitable.

    8
    20
      Krimo
      23 février 2020 - 8 h 27 min

      Anonyme utile

      Vous dites  » Il faut au minimum 100 jours  » . La vraiment vous vous trompez de pays !!!!!

      5
      10
        Anonyme Utile
        23 février 2020 - 21 h 18 min

        krimo 23 février 2020 – 8 h 27 min


        Je suis très conscient que mes commentaires font très mal à vos maîtres de la ISSABA des Bouteflika, dont vous faites partie, j’en suis convaincu. C’est clair.

        Pour moi et pour tous les patriotes, vous faites partie des zouafs sionisés, ennemis du pays, à la solde de nos pires ennemis d’hier, d’aujourd’hui, de demain et de toujours.

        Sachez que vos actions psychologiques, qui vous sont dictées, par vos maîtres, n’ont et n’auront aucun effet même sur les enfants, je le répète encore une fois.

        Le peuple Algérien dont je fais partie, a ciblé les zouafs sionisés et pro français et déjoué les complots de vos maîtres contre l’Algérie.

        Par respect à mes compatriotes, je ne dirais pas plus.
        Je vous demande donc de ne plus jamais répondre à mes commentaires.

        2
        2
      Anonyme
      23 février 2020 - 8 h 44 min

      @Vroum alias Anonyme utile. Tu nous prends vraiment pour des nuls!! Tu a déjà écrit tout ça sous le pseudo de Vroum et on t’a répondu. Tu penses que ça passera à force de le répéter??

      10
      10
        Anonyme Utile
        23 février 2020 - 21 h 11 min

        @ Anonyme 23 février 2020 – 8 h 44 min

        Sachez que je me présente toujours avec le même pseudo. Je ne change jamais.
        Il se peut que notre compatriote, qui se présente avec le pseudo Vroum ai la même idée que moi, sur ce sujet précis. C’est possible. Mais, je vous certifie que je ne me présente jamais sous deux ou plusieurs pseudos. J’ai toujours utilisé le pseudo Anonyme Utile.
        Je ne prends jamais mes compatriotes, pour des nuls, jamais. Si vous vous êtes senti visé, je suis désolé pour vous. Je n’ai jamais eu ce genre d’idée ou de comportement, loin de là.

        2
        2
      Anonyme
      24 février 2020 - 15 h 07 min

      Rien qu`a voir le nombre de pouce vers le bas veut dire que toute la 3issaba de l`étranger t ont lu lol…..

    Brahms
    23 février 2020 - 6 h 13 min

    Le Gouvernement algérien peut récupérer ses fonds très facilement.

    En effet, pour investir en France des fonds venant de l’étranger par exemple
    5 millions d’euros comme le cas Abdeslam Bouchouareb, il faut en amont que cette somme d’argent soit déclarée dans le pays d’origine (Algérie). A défaut, l’origine des fonds est suspecte et les transactions effectuées deviennent caduques. Il faut donc signaler tous ces cas de (Fraude) aux impôts en France et surtout, il faut des décisions de justice (titre exécutoire) du Tribunal de Sidi M’Hamed qui condamne Mr Abdeslam Bouchouareb à restituer la somme de 5 millions d’euros augmentée des intérêts de retard et ce, à compter du prononcé de la décision qui a été rendue. Puis, il faut signifier la décision rendue via un huissier de justice afin qu’il fasse la saisie attribution d’office. Enfin, tout pays Européen qui ne souhaiterait pas coopérer à la restitution des avoirs serait exclu d’office du marché algérien. Il y a énormément de moyens mais il faut agir. Quand le FMi viendra toquer à la porte, le Gouvernement algérien se bougera car il faudra des capitaux en devises pour payer les factures.

    5
    13
    Vroum Vroum 😤..
    23 février 2020 - 5 h 57 min

    Dans tous ces commentaires et aussi dans le restant du Hirak , y’en a qui roulent pour le clan Bouchachi , d’autres pour le clan Ferhat Mehani , d’autres pour le clan Islamistes Zitout et Dhina ex FIS Ais , d’autres pour le clan indécis….Alors chacun y va de sa salade , de ces faussés promesses , car finalement quelque soit le Président issu de ces jolis Parleurs , la Critique , ce Président sera pieds et poings liés , confronté au même problème Économique et restructuration et sauvetage Économique du Pays , une rente pétrolière etgazière de 35 à 40 MDS de Dollars de rente annuelle , sans Valeur ajoutée , et le Pays a besoin d’environ 70 MDS de Dollars pour tourner tout en sachant que la réserve de Devise qui à ce rythme dans deux sera à Zéro , donc la rente sera insuffisante pour gérer le Pays et le faire Tourner , une situation Économique du Pays à l’arrêt en quelques sorte . . Je dirais aux Gros menteurs qui casse le Président Teboune et son Nouveau Gouvernement , et bien que ni le Président Bouchachi ou Ali Belhadj ou Ferhat Mehani , ou le Père noël , ne pourrons rien changer ni faire de plus . .Vous n’avez plus les moyens financiers pour votre Politique , en 2022 , demain….alors.ces Hypocrites qui cassent le Président Teboune et son Nouveau Gouvernement , ces Hypocrites seront confrontés au même problème Sauvetage Économique et possibles Émeutes sociales à venir… Alors ni le Président Bouchachi ou Ali Belhadj ou Ferhat Mehani Président ne pourront rien y changer . . Des langues de Vipères au service de ces Imposteurs cassent le Président Teboune et son Nouveau Gouvernement qui justement sont entrain de restructurer des Pans entiers et sauvetage Économique du Pays… cette étape passé , on y verra plus clair…mais pour l’urgence c’est le Sauvetage Économique du Pays , l’urgence N°1… Sauf pour les langues de Vipères au service de ces Imposteurs de l’étranger ou Intérieur comme cinquième colonne dans le Hirak et sur les réseaux sociaux dont Forum AP… vous reconnaîtrez facilement ces Langues de Vipères , avec une langue bien fourchue . ..Ils ne critiquerons jamais les Ali Belhadj , ou Bouchachi , ou Ferhat Mehani , ou Zitout….leurs critiques stériles sont dirigés contre notre ANP ou Président Teboune et son Nouveau Gouvernement … je répète que l’urgence absolue est le Sauvetage Économique du Pays , et c’est ce que fait le Ministre Ferhat Ait Ali pour l’industrie et le Premier Ministre Énarque et compétant… Attention aux langues de Vipères qui pullulent sur ce Forum AP et ailleurs… Mes Respects à tous les Algériens sincères et Patriotes , quand aux langues de Vipères vous les verrez aux pouces en bas et leurs réponses haineuses à mon Post ,..Celui qui se sent visé tant pis pour lui .

    2
    22
    Moise
    23 février 2020 - 0 h 02 min

    Seulement un état fort pourra récupérer les biens mal acquis… il ne faut surtout pas écouter le discours des européens, et bla-bla-bla…

    4
    8
    Azul
    22 février 2020 - 21 h 59 min

    Saviez-vous que la forme de votre nez en dit long sur votre personnalité?
    Les personnes ayant un grand nez aiment travailler pour leur propre compte.

    15
    8
      @Azul
      23 février 2020 - 8 h 17 min

      Là, on creuse. C’est du n’importe quoi cette analyse à la Pinocchio !
      Au moins on connait la forme de votre nez.

      5
      10
    Mechi mtekef.
    22 février 2020 - 21 h 28 min

    Récupérer d’abord lès biens mal acquis et lès milliards de dinars volés en Algérie,mettre tout le corps et non que la tête en prison,reformes profondes,remplacé le mots chabab avec atfal et préparer une jeunesse bien éduqué et en bonne santé.pour l’argent volé planqué à l’étranger il faut l’oublier ,négociants d’abord avec l’Espagne au sujet dès quelques tonnes de poissons qui prennent ou veulent prendre chaque jour à l’intérieur de nos eaux,lès autres ne veulent même pas retourner nos archives d’histoire et dès crânes qui ne leurs rapportent rien sauf la honte,impossible pour eux de nous d’expulser lès voleurs et rendre notre argent,même lès bédouins du golf trouverons dès excuses ,tout ce bordel dès guerres et dès conflits repose sur el flouss.

    5
    13
    Anonyme
    22 février 2020 - 21 h 19 min

    Commencer à juger Bouteflika car c le premier responsable de la corruption et a bcps de biens à l étranger et des comptes dans des paradis fiscaux , le journal français ne s était pas tromper sur l affaire panama papers le concernant et même attendait le procès que Bouteflika leur avait intenté et il s est retracter lui-même avt l’ audience parce qu il savait qu il était cuit et que ce journal n était pas diffamant mais ses avocats et frais hôtel transport ont été payer par le contribuable algérien et tt ça pour rien.,de la gesticulations juste pour montré aux algériens qu on accuse pas leur président ainsi et qui allait démontré le contraire encor un coup de filou de sa part envers son peuple alors qu il s est retracter a la fin juste avt audience à Paris donc ce journal avait raison.
    Pourquoi on ne juge pas le premier responsable
    du fiasco algérien.
    Pkoi ne termine t il pas ses jrs en prison et tjrs pris en charge par trésor publique Algérien .
    Commence ds le pays Tebboune ensuite on te croira ..le système est bel et bien là sinon vs l aurez juger. Vous avez des liens forts avec les Bouteflika Mr Tebboune et ca tt le monde le sait .
    ..y a pas de raisons il est condamnables il a trahi la constitution l Algérie et son peuple et les articles existe bien pour les PM et président de la République qui ont détourné ou trahi le pays.
    Qu attendez vous de faire le procès de Bouteflika ?
    PS : avis aux coupeurs coupeuses d Ap attention ne pas toucher ou modifier.

    8
    13
    fichtre
    22 février 2020 - 20 h 41 min

    Si la volonté existait vraiment, avec de très bons et efficaces Avocats Américains, tout le fric retournera au bercail ! Fran, Espa, Maro, sui etc etc etc n’y pourront rien.
    Trouver des incorruptibles chez nous devient très difficile.

    9
    12
    Azul
    22 février 2020 - 20 h 03 min

    mr le president,
    Si tu veux la paix, prépare la paix .

    12
    5
    Harkas numéro 4
    22 février 2020 - 19 h 08 min

    Comment voulez vous qu’un président qui a lui même détourner des sommes énormes
    placer bien au chaud chez l’ancien colonisateur ou leur cousin se servent naturellement pour le fonctionnement de leur forfaiture ,
    Le Fils et en prison car il faisait mumuse avec de la poudre blanche car il s’ennuyais lourdement dans les discothèques et autre bar à dancing que nous connaissons tous !
    Encore une preuve que cette clique de Harkis placés par la bande à Charles de Gaulle et autre Franc-maçon
    qui protège les intérêt suprêmes de leur secte qui s’appelle Mama Franssa,

    6
    13
    Felfel Har
    22 février 2020 - 18 h 10 min

    J’ai bien peur que, comme l’affirme Hadj Nacer, nos efforts de récupérer les fonds détournés soient vains. Il suffit de se rappeler que le patrimoine immobilier, amassé par les despotes africains Denis Sassou Nguesso (Congo), Omar Bongo (Gabon), François Bozizé (République Centafricaine) et plus récemment Theodorin Obiang (Guinée Équatoriale) a été confisqué par les autorités françaises après décision de justice. Il faut dire que la France, sentant sans doute le bon coup, s’est doté d’un arsenal juridique sur « les biens mal acquis ».
    Je suis persuadé que ce même patrimoine, redevenu propriété publique, sera mis en vente au profit d’autres mafieux africains qui seront plus tard dépossédés et ainsi de suite. Des sommes faramineuses tomberont périodiquement dans l’escarcelle du Trésor Public français. Imaginez ce que rapportera l’immeuble acquis LÉGALEMENT (les autorités françaises savaient pourtant que l’argent mis sur la table provenait du blanchiment, d’abus de biens sociaux, de corruption)! Aucune opposition à la transaction et aucune enquête quant à l’origine des fonds!
    Teodorin Obiang vient d’être jugé et condamné à 3 ans de prison avec sursis, versement de 30 millions d’euros et confiscation de son patrimoine acquis en France, dont un immeuble de 4000 m2 sur l’Avenue Foch. Les autorité suisses se proposent aussi de le désaisir des 11 véhicules de luxe qu’il y a acquis. Il est clair que les Européens ne lâcheront rien: aprés avoir encouragé la corruption et permis à l’argent volé d’être investi chez elles, elles se parent du masque de l’honnêteté, de la légalité, de la moralité pour confisquer ces biens.
    Nos autorités seraient mieux avisées de mettre sous séquestre les biens immobiliers de tous ceux qui ont volé et fui à l’étranger et de les conserver tant que les coupables n’auront pas restitué les sommes détournées. Passé un certain délai, elles pourraient soit les nationaliser et les ajouter au patrimoine national, soit les vendre publiquement au plus offrant en s’assurant que les fonds mis sur la table sont légaux. C’est une façon de récouper ses pertes.

    7
    16
    1commentaire
    22 février 2020 - 16 h 54 min

    Avec tout les coups bas qui ont fait au peuple depuis la mise 3n place d’une mafia de l’ombre ya plut intérêt à faire confiance à cette espèce qui œuvre pour eux

    8
    13
    le niveau
    22 février 2020 - 16 h 00 min

    drahem rahom en dehors l’algerie ……franssa-uk-suisse ont dit a tebboune
    bahh drahem.

    7
    16
    Le Berbère
    22 février 2020 - 15 h 52 min

    Il ne fera rien de rien le nouveau occupant de la place de premier magistrat de pays..Il ne fera rien car politiquement parlant, ce président est illégitime et ceux qu’ils l’ont placé à cet endroit savent bien qu’il va faire son maximum pour assuré leur protection et la protection de leur biens illicitement acquis . Ce discours digne d’un grand responsable de goulag n’impressionne plus les citoyens algériens sauf les quelques naïfs..Un pouvoir illégitime n’a aucune crédibilité ni devant sa communauté nationale, ni devant la communauté internationale pour convaincre les états et les institutions internationale ( l’ONU, le tribunal international, la communauté européenne, L’UMA..ect) ..Leurs discours et déclarations sont vides , c’est juste un stratagème pour gagné de temps et faire dégoûté la population qui occupe la rue depuis 12 mois qui ne souhaite pas tournée la page de Hirak tant que le même régime est toujours là, un régime qui s’accroche avec tous les moyens de bord pour sa survie .

    11
    14
      @Le Berbère
      22 février 2020 - 16 h 49 min

      Il faudrait qu’il commence par lui mème à rembourser tout l’argent qu’il a fait perdre à notre peuple.Il y a encore des compatriotes qui ,apres 54 ans n’arrivent même le matin à s’acheter une baguette de pain ou un sachet de lait.
      Tebboune incarne le mensonge et la filouterie.son objectif est de remttre sur rail les systeme ebranlé par le Hirak.
      Il est capable de vendre l’algérie pour acheter sa legitimité internationale.C’est ce qui explique la remise en cause de nos frontières maritimes par l’espagne et l’Italie.Ils savent qu’avec Tebboune,ils obriendront des concessions fatales pour notre pays et son peuple

      12
      13
      Anonyme
      22 février 2020 - 17 h 10 min

      je prefere un president illegitime capable de faire du bon changement et capable de bons resultats, qu’un president legitime incompetent, escroc, voleur et saboteur.

      5
      26
        Anonyme
        23 février 2020 - 17 h 03 min

        Réfléchi, un président illégitime ne peut être qu’un escroc il ne peut par conséquent obtenir de bons résultats.

        9
        9
    Tolga
    22 février 2020 - 15 h 23 min

    « Que vaut la promesse de Tebboune de rapatrier l’argent public détourné ? ». RIEN !!! Absolument RIEN !!!

    Il ne faut pas se leurrer et encore moins rêver yal khawa. C’est du pipeau tout çà. Le cauchemar continue…

    Les pays occidentaux qui sont tous en pleine crise économique n’ordonneront JAMAIS à leurs banques de restituer tout cet argent et toutes ces sommes colossales à l’Algérie. JAMAIS ! Il ne faut pas rêver yal khawa !
    Car cet argent est une véritable aubaine pour eux qu’ils ne lâcheront JAMAIS !

    Les seuls et vrais coupables qui sont condamnables dans cette affaire, chers frères et soeurs, ce sont les nôtres, des « algériens », qui ont VOLÉ et PLACÉ tout cet argent du peuple dans les banques européennes et ailleurs… les paradis fiscaux.

    15
    12
    Anonyme
    22 février 2020 - 15 h 11 min

    Récupérez l’argent sur le compte d’Abdel Azziz Bouteflika avant qu’il ne disparaisse. Voila ce qu’il devrait faire.

    10
    17
    Azul
    22 février 2020 - 13 h 37 min

    OUI rien ne se fera en Algérie sans les imazighenes

    26
    11
      Dz12
      22 février 2020 - 16 h 29 min

      Rien ne se fera sans le peuple algérien …

      11
      15
        Anonyme1
        22 février 2020 - 18 h 56 min

        le peuple Algérien sont les berbères.

        11
        6
          Anonyme1
          22 février 2020 - 20 h 52 min

          J’ai oublier il est aussi musulman est amazigh.

          2
          14
          @Anonyme1
          23 février 2020 - 7 h 19 min

          Je suis algérien et je ne suis pas berbère et heureusement. Je parle l’algérien (sabir) compréhensible par tous mes compatriotes.

          3
          14
      Luza.
      23 février 2020 - 0 h 28 min

      Pas loin de l’Algérie et bien installé chez François,rentrer au pays et montrer votre savoir faire,dans le bla bla vous êtes les meilleurs.

      1
      8
    Ali El Vérité
    22 février 2020 - 13 h 19 min

    C’est de la poudre aux yeux,c’est des promesses juste pour berné une population prise en otage,entre la mafia du clan d’oujda et des militaires indignent de leurs fonction,s’il voulait vraiment récupéré l’argent pillés et volé par ses ex amis militaires et autres,il aurait jamais laisser fuirent les Belkcir et son épouse,ainsi d’autres personnes moins connus,s’il était honnète il aurait déja demander l’extradition de tout les pilleurs et les voleurs exilaient a l’étranger,aucune demande jusqu’a ce jour,certainement ces personnes savaient beaucoup de choses qu’on le croit de monsieur Tebboune,aucune personne avoir travaillée avec les traitres Bouteflika est il a les mains propre meme les ex sinistre des cultes et la religion,tous ont profité de ce peuple ignoré et méprisé par des hors la loi et des bandits a majorité venant des pays voisins

    9
    11
    chaoui40
    22 février 2020 - 12 h 01 min

    Et l’on ne parle pas encore des commissions touchées par tous nos dirigeants afin de faciliter l’entrée de leurs amis étrangers en Algérie ! Je vous le demande : à quoi sert, par exemple, la Société générale en Algérie ? Fait-elle avancer le pays et en quoi ? Vous avez tout le temps pour me répondre … De nombreuses entreprises étrangères sont en train de préparer l’Algérie à la dépendance, mais personne ne veut se pencher sur la question. L’Organisation mondiale du commerce n’est pas notre maman. Nous pouvons ne pas y adhérer. Comme l’ONU, l’UNESCO, la FAO, l’UA et autres vecteurs de misère et de guerre !

    16
    14
    €€€ $$$ £££
    22 février 2020 - 10 h 43 min

    Si un voleur n’est pas sûr de trouver de débouchés aux objets volés, ou de promesses fermes pour écouler son butin, il ne volerait pas. C’est la relation sournoise, illicite, frauduleuse liant de manière illégale et immorale le malandrin et son fourgue, garantit et encourage cette véritable symbiose. Aucune loi au monde, aucune religion ne tolère cette pratique. Le recel est le prolongement du vol. Pour tout dire, c‘est une complicité. En Algérie, le voleur et le receleur encourent les mêmes risques et les mêmes peines.
    Les auteurs de vols, de détournements, de transferts bancaires illégaux etc. qui « déposent » le produit de leur brigandage dans des banques d’État ou privées avec le consentement et la bénédiction des banquiers sont dans cette configuration de voleur-receleur.
    Le traitement de telles affaires « internationales » doit donc se faire dans l’intérêt de la victime et les voleurs-receleurs punis conformément à la loi. Il suffit, en principe, de porter plainte. Restent le problème de la volonté de le faire et les éventuelles protections complices.
    Des banques en Europe, à Panama, à Dubaï etc. s’adonnent à faire fleurir ces pratiques et donner à leurs pays l’image de « paradis fiscal » licencieux, malhonnête.

    9
    13
    le jour de vendredi
    22 février 2020 - 10 h 41 min

    En Algérie, le jour de vendredi dit : Tebboune et sa clique DEHORS.

    19
    15
    icialG
    22 février 2020 - 10 h 41 min

    ALGERIENS ALGERIENNES vous n a avais rien a perdre a soutenir ou participer au hirak il y va de vos libertés vos droits et vos valeurs et celui de vos enfants
    c est une opportunités qui ne faut pas rater le pense que seuls les résidus leurs complices, les corrompus et membres proches soutiennent les usurpateurs qui reconduisent la politiques su système
    avant de la renier la démocratie gouttez la,, n écoutez pas les septiques les hypocrites et ceux qui sont a solde de la France et du golf

    15
    15
    58 ans
    22 février 2020 - 10 h 19 min

    c est vrai j était pour le rapatriement de nos richesses a l étranger mais pas tant que les usurpateurs sont aux pouvoir qui ne fera que renforcer leur colonie mais restituer au peuple dans une prochaine république légale maintenant faut convaincre les occidentaux de pas donner satisfaction a ces voyous

    5
    14
    Anonyme
    22 février 2020 - 10 h 13 min

    Ni le chef daira ni son sous chef ne peuvent faire quoique ce soit. L argent 💰 à l’étranger restera en dehors de l Algérie. …

    10
    13
    Lghoul
    22 février 2020 - 10 h 11 min

    Dans cette histoire tebboune a d’abord affirme qu’il « SAIT » ou se trouvent les « centaines de milliards de dollars » voles au peuple. Ensuite il a aussi dit qu’il ne REVELERA pas les LIEUX ou cet argent se trouve s’il N’ETAIT PAS ELU !
    Tout le monde peut trouver ces interviews.
    Alors j’ai DEUX questions pour tebboune: 1/Comment sait il ou se trouve cet argent qui sont des sommes faramineuses ? et 2/ Pourquoi s’il n’est pas elu, il ne REVELERA PAS les lieux ou ce crime monstrueux contre SON PAYS ? Alors comment sait il et pourquoi il ferme les yeux et pourquoi fait il du chantage a son propre pays qui est au bord de la faillite s’il n’est pas elu ? On voit donc clairement son « nationalisme » et surtout qu’il applique les pratiques du systeme base sur le chantage et la corruption. En gros, tout ce qui vient du systeme ne changera jamais. Ils sont tous et toutes les memes et c’est pour cette raison qu’ils doivent deguerpir le plus tot possible. Vivement la victoire du Hirak.

    14
    14
    Secret Défense
    22 février 2020 - 9 h 01 min

    Ceci n’est pas ce qui urge le plus.
    Continuons d’abord notre Révolution pacifique en montant d’un cran la pression pour appuyer là où ça fait mal, et évincer ces indus occupants du pouvoir progressivement.

    La lutte sera longue mais nous ne devons pas baisser la garde, car nous ne devons compter sur personne pour nous aider.
    Nous avons seulement Dieu avec nous et bien sûr tous les algériens qui veulent retrouver leur indépendance et leur droit .

    21
    16
      Anonyme
      22 février 2020 - 9 h 53 min

      Oui continuons la lutte depuis la France ou le Canada..en plus c’est plus confortable.

      6
      23
    Fellag
    22 février 2020 - 8 h 45 min

    Cause toujours tu m’intéresse,depuis quand les dirigeants de ce pays disent la vérité,ils ont toujours fait le contraire a ceux qui promettent,rappelez vous du traitre Bouteflika lorsqu’il a promis de rendre l’Algérie une grande puissance d’Afrique résultat,il a bien raison nous sommes devenus les puissant en matière de corruption et pillage,nos corrompus dirigeants sont les plus puissant d’Afrique,pareil pour le soumis commis de Sellal,il a déclarer de rendre la plaine de Mascara la deuxième après la Californie,il fait le contraire ou plus rien ne pousse dans cette plaine,ou y’a pas si longtemps elle nourrissait une grande partie du territoire,comment vous voulez des personnes aux mains sale jusqu’ou cou de nettoyer un lieu,réveillez vous bientot nous serons la soeur jumelle de l’Argentine

    22
    14
    Azul
    22 février 2020 - 8 h 44 min

    … moï je dirai qu’il fera quelque chose..

    19
    19
    Mounir Sari
    22 février 2020 - 8 h 33 min

    Que Tebboune commence d’abord par restituer l’argent qu’il a volé quand il était ministre de l’habitat, on lui accordera le bénéfice du doute.58 ans après l’indépendance, les gens habitent toujours dans des ghettos.Ironie de l’histoire c’est que c’était lui-même qui a ordonné à l’ENTV de réaliser un reportage sur les conditions de vie inhumaines de nos concitoyens.Rien n’a changé et rien ne changera.C’est toujours la même issaba qui a gouverné du temps de Bouteflika et c’est la même issaba qui gouverne actuellement!!!!

    17
    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.