Accusé d’atteinte à l’unité nationale : Fodhil Boumala relaxé

liberté Boumala
Fodhil Boumala. D. R.

Par Mounir Serraï – Le militant du Mouvement populaire pacifique Fodhil Boumala a été relaxé aujourd’hui par le tribunal de Dar El-Beida. Cet écrivain et journaliste, grand orateur qui a fait sensation lors de son procès dimanche dernier, quittera ainsi la prison d’El-Harrach aujourd’hui après cinq mois de détention provisoire. Le procureur de la République du tribunal de Dar El-Beida a requis, faut-il le préciser, un an de prison ferme et une amende de 100 000 DA pour atteinte à l’unité nationale et à l’intégrité territoriale du pays.

L’une des figures en vue du Hirak, Fodhil Boumala, a fait le procès du système politique lors de son procès qui a pris près de 20 heures. Au cours de son intervention, Fodhil Boumala a détricoté le système de Bouteflika et souligné son engagement depuis de longues années pour le changement. Un engagement qui lui a valu des «ennuis» et «une marginalisation» sur le plan professionnel.

Fodhil Boumala est la troisième grande figure du Hirak qui quitte la prison après une période de détention provisoire. Le premier à être libéré, c’est le moudjahid et ex-commandant de la wilaya VI, Lakhdar Bouregâa, suivi du militant Samir Belarbi, qui a, lui aussi, bénéficié d’une relaxe.

Il reste le procès de Karim Tabbou qui devra avoir lieu le 4 mars prochain. En revanche, le procès du président de RAJ, Abdelwahab Fersaoui, n’est toujours pas fixé.

M. S.

 

Comment (33)

    Anonyme
    4 mars 2020 - 8 h 00 min

    Ce gars sur photo en haut 👆 qui s appelle boumala et que vous lui avez donner le titre de lion 🦁 etc… n est autre qu un traître. En effet pour ceux qui ont la mémoire courte ce pseudo journaliste qui travailla à la rta et a visité l Union européenne pour dénoncer notre pays aux européens. Pour moi il n est que traître opportuniste . Allez y faire des recherche sur YouTube et ailleurs vous allez vous apercevoir que ce …n est autre qu un traître qui essaye de naviguer la vague du hirak. …

    Anonyme
    3 mars 2020 - 14 h 09 min

    J espère Que tous ces détenus d opinion n ont pas eu de lavage de cerveau pour aller prendre un café avec Ali Benhadj ce schizophrène illuminé l un des pires responsable de notre décennie noire!!!

      GUELLIL
      3 mars 2020 - 22 h 31 min

      La Rigueur et la persévérance est plus forte que le talent.

      Mettre l’accent sur l’objectif à atteindre est alors une obligation.
      Concrètement, la persévérance se matérialise quand nous commençons à réfléchir aux moyens à notre disposition pour surmonter une épreuve, en nous appuyant sur notre expérience et en acceptant la notion de risque.

      La question qui se pose aujourd’hui, c’est de savoir comment faire de la persévérance une valeur fondamentale, avec une responsabilité engagée, sans pour autant franchir les limites de l’excès de confiance ou au contraire se borner à donner tout son crédit aux croyances limitatives pouvant se dresser contre nous.

      Pourtant, tout le monde affronte ses démons de manière quotidienne.
      Nous avons tous nos problèmes, nos défaillances.

      S’il y a quelque chose de commun à tous les mortels, c’est bien que pour aucun d’entre eux, la vie n’est un long fleuve tranquille, qu’on accepte cette réalité ou non.
      La persévérance, c’est justement cette aptitude à relativiser ce qui nous arrive, afin de pouvoir y voir une source d’enrichissement, la découverte d’une de nos limites, permettant de nous renforcer

      Qu’on soit responsable ou non de notre sort, la question n’est pas là.

      Quoi qu’il puisse arriver, nous devrons y faire face, alors autant faire preuve de détermination à franchir l’obstacle que de le fuir au premier accroc.

      Un constat irréfutable érige d’ailleurs la persévérance comme outil fondamental du développement humain : plus vos aspirations seront élevées, plus vous rencontrerez de challenges sur votre route. La persévérance est l’un des éléments principaux du succès.

      Une seule question reste alors en suspens :
      Allons-nous oser sortir de notre zone de confort et démontrer notre volonté d’amélioration ou allons-nous nous cacher derrière nos peurs et laisser les opportunités nous filer entre les doigts ?

      Ou bien, de laisser la route libre a ces opportunistes de plus en plus dangereux et destructeurs au développent de notre pays et terrasser l avenir de notre jeunesse. Les jeunes sont l’avenir de nos société ils sont la relève de demain

      Celui qui cautionne la bassesse politique la destruction de l espoir et du développement est pas opportuniste, il est complice a ce désastre… Les opportunistes sans scrupules et sans dignités aiment changer de camp dès que l’occasion se présente à eux. Vous êtes la seule personne à pouvoir le décider !

      Dr Ismail Guellil

    Yacine
    1 mars 2020 - 21 h 30 min

    Il ne suffit pas de libérer les Algériens arbitrarement privés de liberté , il faut surtout les réhabiliter pour éffacer l’injustice qu’ils ont subi , et surtout demander des comptes à ceux qui les ont malmenés : de l’interpellation jusqu’au faux jugement en passant par la détention provisoire arbitraires avec toutes les souffrance squ’ils ont subi ainsi que leurs familles et leurs proches !

    Snonyme1
    1 mars 2020 - 18 h 32 min

    Dork hada aussi me représente et parle en mon nom <> men haba wa daba prend l’authentique et le faux drapeau ,son portable commence a se filmé parmis lès zitotsky et benêtsky et chantent en notre noms qui représentent la majorité silencieuse.le malheur ils ont surfé sur l’authentique hirak sans proposé aucune solution comme dès moutons dirigé par des bergers aveugles.le même baa baa <>.

      Anonyme
      1 mars 2020 - 19 h 17 min

      Toi tu n’a pas besoin d’être représenté, tu es déjà au pouvoir avec Mr 5%

        Anonyme1
        2 mars 2020 - 16 h 08 min

        39.80% sont ceux qui ont voté,et lès 5% sont ceux qui font le carnaval chaque vendredi.

    loklan
    1 mars 2020 - 15 h 38 min

    La justice inféodée à l’ ex sanglier el arkane serait elle en train de vouloir prendre son indépendance sur zeghmati et son gang ( ceux qui le parraine) ??

    Mounir Sari
    1 mars 2020 - 15 h 24 min

    @Zoro zéro: Tu ne rates pas une seule occasion pour te taire avec tes réflexions assassines!!!!

      loklan
      1 mars 2020 - 18 h 27 min

      Mounir Sari
      1 mars 2020 – 15 h 24 min

      Tu a dis « Avec tes réflexions assassines!!!! » Je vais finir par croire que c’ est toi même ZERO qui se complimentes …

        Mounir Sari
        2 mars 2020 - 12 h 31 min

        @loklan: tu es vraiment culotté mon gars.Il faut arrêter de raconter des sottises car tu viens de te démasquer en défendant ce zoro que c’est bien toi ce Zoro qui change de pseudo à longueur de journée.

          Farida
          3 mars 2020 - 8 h 21 min

          Ce que loklan dit est qu’indirectement tu lui rends hommage alors qu’il est un simple ZERO.

    Thamourth
    1 mars 2020 - 14 h 57 min

    Il va pouvoir déambuler dans les rues et manipuler les pauvres citoyens. C’est peut être le futur ministre des déambulations en Algérie, dans un gouvernement présidé par Bouchachi et la NED, et Assoul comme ministre de la culture de Jacques Bénet, Tabou ministre des relations avec les généraux de Tel Aviv, Said samedi ministre des finances du RCD, Ali Belhadj ministre du culte et du coup du laser, Amir DZ ministre des universitaires de danses de rue, Zitout ministre de la propagande démocratique des chaînes « d’El Maghribia » et de « ververe TV », Rachid Nekkaz ministre des affaires des logements insalubres loués aux pauvres et des achats de parrainage d’élus, Nait Slimane ministre de la manipulation généralisée, Abdou Semmar ministre de l’industrie du montage automobile de Hakout, Aboud Hichem ministre de notre ami le roi du haschich, Ferhat M’henni ministre de la chanson et de l’inculture, Ait Larbi ministre de l’injustice et de l’animation, ….
    L’Algérie sera prospère et démocratique avec ces penseurs, ces intellectuels, ces visionnaires, non ????
    tharwi thaberwi.

      ZORO
      1 mars 2020 - 16 h 40 min

      @Tamourth le vrai ,
      tu as oublie notre ami ghoul pour le ministere de la peur
      de la frayeur et de l horreur. 😂😂😂😂
      Ps .je ne souhaite pas a notre ghoul de rejoindre celui d Elharrach,
      SigneZORO. ..Z….

        Lghoul
        2 mars 2020 - 0 h 32 min

        @ZERO – Je n’ai pas mis les finances de l’Algerie a genoux avec des mercenaires etrangers pour aller a el harrach.
        Par contre, les idolatreurs de tableaux seront les prochains locataires. Ceci sans oublier les faux moudjahidines et ceux qui ont achete leur nationalite algerienne.

          ZORO
          2 mars 2020 - 8 h 32 min

          Plus que toi je deteste les adorateurs ,les fauxmoujahudines ,les voleurs et je plains ceux qui ont troqué notre embleme contre une forchitta que Sir Mehenni le faiseur de langue vient de decreter
          : LEURRE OBSOLÈTE.
          Quant a toi cher ami elghoul ,je peux te mâcher mais je ne t avalerai jamais.😂😂😂
          SigneZORO. …Z…..

      Vendredire
      1 mars 2020 - 23 h 37 min

      Ya Bouchkara, tu excelles dans l’art de donner des noms. Déformation professionnelle sans doute.
      Bouaaza Wassini va sans doute reconsidérer à la hausse ta portion de kachir.

    Mounir Sari
    1 mars 2020 - 14 h 56 min

    @Zoro: Tu ne rates pas une seule occasion pour te taire!!!!

    Anonyme
    1 mars 2020 - 14 h 30 min

    Bientôt on va libérer toute la issaba et retour à la case départ

    cirque
    1 mars 2020 - 13 h 58 min

    C’est un cirque

    ZORO
    1 mars 2020 - 13 h 50 min

    C est une autre occasion a ne pas rater pour Boumala pour aller se plaindre a la CEE de son incarceration par le pouvoir algerien ,peut etre enverront ils des fregates pour occuper l Algerie, il sera ainsi vengé et pretendra a u un poste de Bouchagha.
    SigneZORO. ..Z..

      karim68
      1 mars 2020 - 14 h 58 min

      Boumala, Messouci, Tabou,… sont la révélation de cette révolution et l’Algérie de demain se fera avec eux. Quant aux harka de 2020 qui ont soutenu le régime-issaba (juges, policiers, activistes derriere un pc,…) seront pourchassés et punis par le Peuple comme ça été le cas pour les harka de 1962 lachés par la France! Je suis sûr qu’il y a des liens sanguins entre les 2 générations de harka car l’Histoire ne fait que se répeter!

    Anonimaoui
    1 mars 2020 - 13 h 40 min

    C’est une grande bouffée d’oxygène pour le mouvement populaire du 22 février. Je pense que le compte à rebours va commencer pour le pouvoir en place, surtout les généraux de Gaid Salah. En avant toutes!

    Vendredire
    1 mars 2020 - 13 h 20 min

    Avec la relaxe de Boumala, une figure de proue du Hirak, le chemin est normalement balisé pour la relaxe de Karim Tabou le 04 mars prochain. Cependant je suis raisonnablement sceptique quant à l’issue positive de ce procès pour deux raisons majeures. La première est que son retour en prison après une libération de 24 heures a été ordonné par le tyran Gaid Salah . Ce dernier, bien que 8 pieds sous terre, continue d’avoir de l’influence sur certains généraux véreux qui savent qu’ils vont finir comme lui ou en prison tôt ou tard s’ils ne matent pas d’une manière ou d’une autre ce hirak qu’ils trainent comme un boulet. Tout le monde pourra alors comprendre ils feront tout pour retarder cette échéance.
    La seconde raison qui me pousse à être sceptique sur le sort de Karim Tabou est, du point de vue du régime, d’ordre strictement stratégique. Pour Tebboune, Karim en prison, est une monnaie d’échange pour ramener la Kabylie à collaborer avec le régime surtout à la veille de la révision constitutionnelle. Une Kabylie qui refuserait de voter cette constitution se mettrait de facto en ,marge de la république. Il faudra donc que l’atout Karim Tabou sorte au bon moment et pas avant. Et le bon moment c’est quand le régime aura la certitude que la Kabylie est partie prenante du processus constitutionnel .
    En ce qui me concerne, je dis que la Kabylie n’a que faire de ces calculs d’épicier. Nous aimons tous Karim Tabou mais ils peuvent le garder en prison pour des siècles s’ils le veulent. Jamais il n’y aura un quelconque marchandage sur le dos du peuple.
    Puisqu’on aborde le processus constitutionnel en cours, je conseillerai à Tebboune de ne pas trop s’engager dans cette voie car il aura à coup sur un retour de boomerang qui non seulement lui explosera en pleine face sur le plan de sa crédibilité personnalité, mais, ce qui est plus grave, il mettra en danger l’unité nationale.
    L’opinion nationale et internationale constatera de fait que la Kabylie refuse de cautionner cette démarche trompeuse. Elle se retrouvera, malgré elle, en marge de la république avec toutes les conséquences géopolitiques que cela sous-tendra.
    Je conseillerai donc à Tebboune de ne pas joue pas avec le feu. Les généraux ne pourront pas le sauver lorsqu’il sera dans l’impasse. Au contraire, ils se retourneront contre lui pour se refaire une virginité et faire encore perpétuer le système. Les généraux n’ont d’autre faits d,armes que les forfaitures qu’ils ont commises depuis 58 ans. Et ils n’en sont pas à une près.

      SaidZ
      1 mars 2020 - 15 h 35 min

      Décidemment les mentalités ne changeront pas de ci-tôt! pourquoi tu lies Karm Tabou à la Kabylie !? Il est une personnalité politique nationale, son nom est scandé haut et fort dans les 4 coins de l’algérie….changez les mentalités!

        Vendredire
        1 mars 2020 - 18 h 27 min

        Je pense que tu ne m’as pas bien compris. Je parle du point de vue du régime qui travaille sur la division. Pour ce qui est du , nous sommes tous unis et nous le resterons. C’est pour cela que je dis que la Kabylie n’acceptera aucun marchandage qui se ferait sur le dos du peuple.

    Mounir Sari
    1 mars 2020 - 13 h 15 min

    Le magistrat qui a incarcéré injustement fodil boumala pour atteinte à l’unité nationale comme si il a manifesté avec des chars et des kalachnikovs doit être incarcéré à son tour pour atteinte à la liberté de manifester des Algériens reconnu par la constitution!!!!

    Anonyme
    1 mars 2020 - 13 h 06 min

    J ai entendu un recording de ce qu il a dit au juge .. il ne parlait pas mais crier à haute voix! Je sais pas pourquoi. Ce qu il a dit n est autre que raconter ce qui se passe..j ai rien trouver d extraordinaire… les journalistes applaudissent..ca me donne une idée sur leur niveau intellectuel… que dieu protège notre pays. De l incompétence et de l ignorance characteriser dans notre pays. L algérien à perdu tout ses repères millénaires et ça c dure pour moi à le comprendre. Je me rappel lorsque je prenais le train d annaba pour Alger juste pour passer une journée dans notre capital et de voir comment les algérois vivaient..c était un régal ..la belle vie ou tout le monde se respecter et lorsqu ils parlaient ce n est pas le brouhaha ou les cris de voix ..mais juste une beauté de l expression…de nos jours c différent… enfin que Boumala est sorti c bien..que les autres activistes comme boumala sortent aussi je l espère . Mais le plus important c que la révolution continue quelque soit les contraintes. Le peuple fait la révolution ce ne sont pas les costume qui font la revolution. Salam

    Miss tmourth
    1 mars 2020 - 13 h 03 min

    Les détenus pour port du drapeau Amazigh, Abdelwahab Fersaoui et les militants du RAJ, le commandant Bouregaa, Samir Belarbi, Karim Tabou, Keddour Chouicha, Fodil Boumala et tant d’autres victimes de cette justice aux ordres.
    Quand allons nous faire le procès de cette justice, de ces juges et procureurs indignes?
    Cette justice indigne de notre histoire, indigne de l’Algérie et de son peuple.
    J’affirme que ces hommes et ces femmes ne sont pas des nôtres.

    Amazighkan
    1 mars 2020 - 12 h 55 min

    J’espère qu’il n’ira pas rendre visite à Ali Belhadj, ça serait une trahison de s’acoquiner avec ce terroriste qui a comme seul projet une république islamique avec comme seule feuille de route la charia. Lutter contre le système est une bonne chose mais sans tomber dans le piège mortel des islamistes. Les marches pacifiques doivent continuer à mettre la pression sans perdre de vue l’objectif principal, à savoir la fondation d’un état de droit civil.

    SaidZ
    1 mars 2020 - 12 h 36 min

    bonne nouvelle, que tous les autres le soient aussi. il est de notre intérêt tous et toutes de revenir à la raison et tirer dans le sens du développement et de l’édification d’une nouvelle Algérie démocratique et sociale. Nous sommes tous et toutes les enfants de cette Algérie dont la terre est gorgée du sang de nos valeureux chouhada. Remettez les clés aux compétences et mettons le train en marche le temps presse.

    Anonyme
    1 mars 2020 - 12 h 10 min

    Très bonne nouvelle. Au tour de TABOU , Fersellah et nos autres détenus d’opinion inchallah de sortir de prison.

    Le Chant Des Cygnes
    1 mars 2020 - 11 h 15 min

    Tout ça pour ça ?
    Justice indigne, pouvoir illégitime et armée prédatrice.
    Alors Ploum ploum la semaine prochaine cela sera le tour de Tabou de retrouver ses enfants. Quant à Zéro et Ploum ploum ils vous restent les cachetons pour supporter le choc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.