L’arme de la peur ou quand le pouvoir remplace la répression par la psychose

Alger confinement
Alger : de l'ébullition du Hirak à la ville fantôme. PPAgency

Par Mesloub Khider – A la témérité fièrement exhibée ces derniers mois par de nombreux peuples en révolte contre leurs dirigeants respectifs a succédé la pusillanimité effarouchée vécue dans le confinement solitaire apeuré. Ainsi, il aura suffi de l’irruption d’un germe énigmatique incontrôlable pour briser l’ardeur pugnace des activistes fugaces, pour susciter un climat apocalyptique entretenu complaisamment par les puissants, impatients de prendre leur revanche par la terreur exercée contre le peuple rebelle, cet «animal féroce» qui a osé perturber la tranquillité de leur règne prédateur.

Les classes régnantes ont toujours gouverné par la peur. Par suite du réveil de la conscience politique et de l’amorce de la combativité militante manifestés par les peuples en lutte, ces derniers mois, dans de nombreux pays, notamment en Algérie, la peur régnait plutôt dans les palais présidentiels. La peur avait changé de camp ; elle s’est hissée dans les cercles dirigeants descendus de leur piédestal présidentiel vermoulu.

Aujourd’hui, pour circonscrire l’esprit de révolte massivement déployé dans une atmosphère sociale marquée par des soulèvements populaires inédits emblématiques, les classes régnantes se sont emparées du coronavirus pour terrifier les populations par l’intoxication mentale alarmante, efficace arme politiquement désarmante.

La terreur virale est furieusement plus opérante que la manipulation par le terrorisme, devenue inoffensive à force d’exploitation manipulatoire outrancière. Les peuples sont depuis longtemps immunisés contre les terrorismes étatiques, souvent actionnés par des officines œuvrant au service de puissants intérêts.

En revanche, les peuples semblent aujourd’hui, de façon morbide, démunis devant cette éruptive corruption mentale virale, sur fond de psychose médiatiquement alimentée, propagée par les gouvernants, abondamment distillée à la faveur de la crise sanitaire du coronavirus. Les différents gouvernements, despotiques ou soi-disant démocratiques, de la majorité des pays tirent profit de la propagation du Covid-19 pour tenter de se refaire une virginité politique, déflorée par les peuples massivement révoltés ces derniers mois contre ces potiches protégées par leurs sbires casqués.

Depuis peu, les gouvernants algériens moribonds s’emparent de la crise sanitaire du coronavirus pour se refaire une deuxième jeunesse gouvernementale sur notre retraite anticipée politique, imposée par le confinement discrétionnairement décrété par l’Etat. Après avoir, durant plusieurs mois, rasé honteusement les murs de l’espace politique, à deux pieds de rejoindre l’outre-tombe gouvernementale sous l’assaut du peuple algérien galvanisé, l’oligarchie disqualifiée, sur le point d’être destituée, tirant parti de l’état de sidération suscité par la propagation du Covid-19, ressuscite de sa débandade étatique pour nous persuader de son impérieuse utilité gouvernementale, en particulier dans cette période troublée et agitée marquée par la gestion de la lutte contre le coronavirus.

Le peuple a peur, nous persuade-t-elle. Nous sommes là pour vous protéger, répète-t-elle. Mais à condition de ravaler votre esprit de rébellion sans discuter, d’avaler notre pouvoir despotique sans parlementer, d’ensevelir vos revendications politiques sans protester, sans oublier de vous enterrer dans le huis-clos de votre tombale maison sans râler, décrète-t-elle. L’heure est au confinement de la lutte, des revendications, de la vie. L’Etat des puissants se chargera de votre protection, par votre emprisonnement à domicile.

Ainsi, l’espace public totalitaire occupé par les forces de l’ordre reprend ses droits, après avoir été une agora de liberté habitée par le brave peuple algérien en lutte. Désormais, le droit de déplacement est proscrit. Interdiction de circuler, de se réunir, de manifester, de rendre visite à ses proches, à sa famille. Sous peine d’amende. D’incarcération. Au reste, le régime algérien renoue avec ses vieux démons répressifs avec une assurance arrogante digne de l’époque de Boumediene. Le pouvoir algérien, au lieu d’approvisionner les hôpitaux en équipements médicaux, préfère ravitailler ses prisons d’opposants politiques et de journalistes, embastillés en pleine pandémie.

Sans conteste, à la faveur du coronavirus, la peur protège les classes dominantes. Le peuple algérien, terrifié par un invisible microscopique virus naturel moins létal que le régime pestilentiel casqué, qu’il a bravement affronté depuis plus d’un an, est tenu aujourd’hui en respect. A l’évidence, le confinement du peuple est l’ultime arme inespérée pour protéger les classes dirigeantes de la propagation des soulèvements devenus menaçants.

Comme l’a écrit au siècle dernier le critique américain Henry Louis Mencken, «le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d’être en mise en sécurité». Aussi la politique de la peur s’attache-t-elle à susciter un climat de psychose au sein de la population pour justifier l’adoption de lois sécuritaires. Les discours alarmistes et anxiogènes participent de la politique sécuritaire, illustrée notamment par la désignation d’ennemis intérieurs à combattre –aujourd’hui incarnés par le salutaire coronavirus. L’instrumentalisation de la peur réelle ou irrationnelle par les gouvernants à des fins de conditionnement idéologique est une arme appliquée depuis l’existence des sociétés de classe. Mais la manipulation de la peur à des fins de confinement politique et de relégation de la protestation sociale, sous couvert de gestion sanitaire, est la dernière invention étatique bourgeoise.

Aujourd’hui, tous les pouvoirs dominants de nombreux pays se frottent les mains d’avoir attrapé le coronavirus comme prétexte pour sauver leur régime, même au prix, à l’instar de l’Algérie, de la mort politique du peuple écrasé, non par une répression sanglante, mais par une peur irrationnelle paralysante. Le pouvoir algérien semble se réjouir de l’avènement du Covid-19. Il le vit comme un événement salvateur. Mais pas pour longtemps. Certes, la peur s’est irrationnellement emparée du peuple algérien, sous l’effet d’une intoxication médiatique. Mais la raison raisonnante raisonnable de la protestation occupera bientôt les esprits et mobilisera les corps massifs des mouvements sociaux dans une ultime lutte émancipatrice contre le virus gouvernemental «FLNesque» implanté dans le corps national algérien depuis 1962.

M. K.

 

Comment (80)

    bounadem
    27 mars 2020 - 16 h 43 min

    Il faut sensibiliser notre peuple a ce coronavirus par le tel arabe(les internautes aux personnes d’age avancé).Aussi….bref,je me tais.

    Felfel Har
    27 mars 2020 - 14 h 06 min

    Dans le fond, Tebboune fait exactement ce que faisait Gaid Salah, à savoir caresser le peuple dans le sens du poil pour l’amadouer dans un premier temps et l’enchaîner ensuite pour le soumettre par la peur, l’exaspérer et le pousser à adopter des mesures plus radicales. « On ne joue pas avec l’exaspération de tout un peuple » avertissait Antoine Léonard Thomas.
    Si le gouvernement fantôche espère enterrer les revendications du Hirak en profitant de l’intrusion de ce virus, il commet une énorme erreur. Et si les militaires qui tirent les ficelles derrière les coulisses avaient un peu de jugeote, ils comprendraient que ces manoeuvres sont vouées à l’échec. S’ils cherchent à installer la peur, celle-ci peut se transformer en colère et, selon Euripide, « le peuple au plus fort de sa colère est pareil à un feu trop vif ». Gare au retour de flammes!
    Covid-19 et d’autres virus visibles à l’oeil nu seront vaincus et le Hirak reprendra. Il n’a pas d’autres choix que de poursuivre son combat pour sa survie.

      E=MC2
      27 mars 2020 - 23 h 04 min

      A la révolution française a succédé le régime de la Terreur qui envoyait à la guillotine des citoyens avides de liberté et de justice, par fournées entières. Le bourreau Robespierre et ses sbires ont à leur tour subi le même sort. Le peuple a fini par se faire justice. Notre tour viendra et nous aurons l’immense plaisir de voir Dame Justice user de son glaive.

    MESLOUB Khider
    27 mars 2020 - 12 h 40 min

    Pour dissiper toute inexacte interprétation et mauvais procès de mon article, je vous livre mon opinion sur cette question de la pandémie du COVID-19.
    Je suis fondamentalement favorable à une politique de confinement, mais total, avec arrêt complet de l’économie, du commerce, de la circulation, fermeture intégrale de toutes les entreprises non essentielles à la gestion de la lutte contre la propagation du coronavirus. Au moins le temps d’enrayer la pandémie. Or, aujourd’hui, le confinement spécieux appliqué par la majorité des gouvernements est une mystification car ils maintiennent en fonction la production capitaliste pour ne pas pénaliser les profits des classes possédantes. C’est une supercherie. Ce confinement n’a aucune efficacité sanitaire (la France, l’Italie et l’Espagne le démontrent dramatiquement avec l’explosion de cas de corona positifs et de décès). Aujourd’hui, en guise de protection sanitaire, les gouvernants nous abreuvent uniquement de discours incantatoires sur fond de mesures attentatoires.
    En vérité, pour être efficiente, afin d’enrayer la pandémie du coronavirus, une authentique gestion sanitaire doit impliquer une politique de confinement total pour une durée d’au moins quatre semaines, assortie de la fermeture de toutes les entreprises non essentielles, des transports en commun, de la réquisition de toutes les grandes surfaces pour être gérée directement par les habitants de la ville, en vue d’organiser la distribution directe des denrées alimentaires aux résidents afin d’éviter les concentrations de clients au sein des magasins, de l’interdiction de circulation pédestre et automobile, tout cela associé à une protection sanitaire matérialisée par des tests de dépistage massifs à l’échelle nationale, une distribution gratuite de masques de protection respiratoire et autres matériels de sécurité aux rares travailleurs réquisitionnés dans l’intérêt public pour œuvrer dans les secteurs vitaux à la survie de la population confinée. Tout cela allié à une communication publique transparente, fondée sur le respect des droits du peuple et non sur la coercition épaulée par une politique sécuritaire policière et militaire, dictée exclusivement par le souci de la protection des intérêts financiers et la pérennisation de la domination politique des classes possédantes, apeurées car menacées de disparition sous l’effet de l’éruption des tremblements sociaux imminents inéluctables.
    Je ne dénonce pas le confinement, mais son application purement sécuritaire dépourvue de son versant sanitaire matérialisé par la distribution des équipements médicaux (masques, solutions hydro alcooliques, tests de dépistage, etc) aujourd’hui absents du programme de lutte contre le coronavirus. Dans mon article, je critique l’instrumentalisation de cette crise pandémique par les puissants intéressés uniquement par la survie de leur pouvoir et la santé de leurs affaires et de leurs finances. RELISEZ mon avant-dernier article intitulé « L’arme de la peur ou quand le pouvoir remplace la répression par la psychose »

      Zaatar
      27 mars 2020 - 14 h 50 min

      C’est bien de dénoncer. Le problème est où est la solution et surtout comment l’appliquer. Tout ce que vous dites est vrai, mais j’allais dire c’est de bonne guerre chacun voit midi à sa porte et chacun défend ses intérêts d’abord après sa vie. C’est comme les cabinards de AG, ils ferment leurs cabinets car il n ya pas de masque, pas de gants…etc rien pour se protéger et ils n’ont pas envie d’être contaminé, d’ailleurs malades ou morts ils ne serviraient à rien. Ici pareil, le capital veut se préserver, peut importe ce que ça en coûte en vies humaines, AG l’avait aussi suggéré , a la Boris Jonhson et comme churchill, on laisse faire la nature. Notre pouvoir c’est pareil, il regarde d’abord comment utiliser cette pandémie a des fins bénéfiques, celui qui aurait pensé autrement est bien naïf. Ce n’est qu’une rassure de sa pérennité qu’il tentera de trouver une solution au pb. Il se trouve que le confinement lui convient, d’où la psychose que vous mettez dans votre article pour l’expliquer. Ca aurait été pareil si je pouvoir n’avait pas opté pour le confinement. Enfin, et vous avez raison le confinement strict et absolu est le seul a pouvoir venir à bout de cette pandémie et comme cela est démontré il n y a que sous une véritable dictature qu’il peut-être réalisé.

        Farida
        28 mars 2020 - 10 h 20 min

        La solution ? Elle viendra du president illegitime.
        Peut etre des cachiristes ?

    Zaatar
    27 mars 2020 - 6 h 59 min

    Je n’ai pas lu l’article, juste le titre et si je comprend bien, d’après MK, le confinement impose par les autorités c’est de la psychose. Alors question à 2 doros comme aurait dit notre ami Abou Stroff, si l’état n’imposait pas le confinement, et laissait la pandémie continuer son œuvre, Mesloub Khider aurait pondu presque le même article peut-être en le titrant un peu différemment en disant que la répression aura été remplacé par la contamination au Covid-19.

      Ziri Warsenis
      27 mars 2020 - 9 h 33 min

      Zaatar je te salue,
      Tu as vu juste cher ami. Nous avons un duo exceptionnel en Mesloub Khider et Kaddour Naïmi, un violoniste et un altiste, non pas pour exécuter un duo musical, tels les duos pour violon et alto de Mozart, mais plutôt chacun sa marotte.
      L’un, tient mordicus à nous convaincre que le confinement n’est qu’une supercherie ourdie par les puissances du fric, en réaffirmant sa charge à plein régime contre le Capital exploiteur (il n’a pas complètement tort concernant ce point).
      Est-ce vraiment logique et rationnel de charger ainsi la mesure de confinement ?
      Si Kaddour, lui, sa préoccupation est plus d’ordre métaphysique qu’économique ces derniers temps. On est impatient de lire la suite qu’il donne à sa « théologie émancipatrice ».
      Nous avons un laïc qui tripatouille de la métaphysique, à temps perdu, pour titiller un autre laïc qui, lui, s’est affirmé avec une régression pouvant assurer une certaine fécondité à l’avancement de la société. Remarquable.
      Si Kaddour me fait penser à ce mot de Nietzsche au sujet de Kant : « le renard qui retourne dans sa cage après avoir brisé ses barreaux. »
      Nos contributeurs nous passionnent chacun son tour à tout va la chanson.
      Ya Si Mesloub, comment yarhem babak, allez-vous combattre une pandémie en laissant les gens à eux-mêmes, sans prendre de mesures adéquates pour cela, alors que des foyers d’infection sont déclarés ? En évitant de confiner les gens, comme vous le prétendez ?
      Les chinois l’ont bien fait à Wuhan, non ? Il ont réussi à stopper la progression du virus.
      Ce virus apparu soudainement chez eux, qui ne semble pas être, comme beaucoup l’ont affirmé, l’effet du résultat de leur consommation de civettes, chauve-souris, serpents ou pangolins, qui a fini par provoquer le saut du virus de l’animal à l’homme. Pourquoi maintenant et pas avant ?
      Le porte parole du ministère des affaires étrangères chinois Zhao Lijian a écrit sur son compte Twitter en anglais que l’armée américaine aurait introduit le virus à Wuhan, qui est un important centre de production industriel. Le but étant avec la propagation du virus de porter un coup d’arrêt à l’économie chinoise qui menace la domination américaine. C’est quand même un officiel du gouvernement chinois qui affirme ça, ce n’est pas un simple quidam.
      En Occident, personne ne parle de ça, bien sûr, hormis Reuters qui a repris le tweet.
      Maintenant, les 2 pays européens les plus ravagés l’Italie et l’Espagne ont un rapport avec l’armée US.
      Dernièrement, tous les missiles nucléaires américains disposés en Turquie ont été déménagés en Italie, suite au rapprochement de Merdogan avec Poutine et l’achat des S400 russes, au grand dam des américains.
      En Espagne, également, le Pentagone a installé des missiles en plus de renforcer son armada d’avions.
      Les States cachent aussi les infections au Coronavirus des marins de la Navy qui semble être un gros problème. Puis, la rapidité de la progression de la contagion et le nombre de décès, particulièrement à New York est effarante, et ce n’est que le début, le pic n’est pas encore atteint.
      La question étant : serait-ce une guerre bactériologique qu’on voulait ciblée, qui ne dit pas son nom, qui s’est retournée contre son instigateur, mais aussi contre l’humanité ?
      Les russes viennent de débarquer en Italie tout un contingent de médecins, de spécialistes et de l’équipement de l’armée, dont des éléments spécialisés dans la protection nucléaire, biologique et chimique. Ils ont aussi pour objectif de déterminer si des vecteurs chimiques ou biologiques pourraient avoir aggraver la situation de la propagation.
      C’est à suivre.

    la psychose
    27 mars 2020 - 1 h 30 min

    mais c’est a elle/pouvoir qu’il faut prescrire la psychose avec l’arme de la quarantaine…

    on ne vous a jamais compris
    27 mars 2020 - 0 h 35 min

    Ils criaient tous pour le confinement (fermeture des mosquées, lieux de travail, écoles); maintenant que c’est fait ils disent que l’état utilise la psychose
    Vous trouvez tjrs à redire quelles que soient les décisions prises et même si c’étaient des décisions justes
    (…)

      Moh
      27 mars 2020 - 11 h 38 min

      Je rajoute une dernière chose .
      Avec un peuple comme nous je souhaite bon
      courage au gouvernement

    Jeha
    26 mars 2020 - 23 h 14 min

    Au moment ou l’ONU lance un appel pressant a tout les pays afin de liberer tout les prisonniers condamnés ou poursuivis pour des delits mineurs, le regime mafieux et dictatorial d’Alger incarné dans l’ombre par des ba(…)d’une junte militaire de gininars remplit les prisons en arretant toutes les voix libres de la contestation pacifique des Algeriens qui dure depuis 13 mois.
    Le summum de ces forfaitures et bassesses executées par des ba(…) d’une justice du telephone aux ordres est le deni de justice dont a été victime le militant politique K Tabou.
    (…)
    LIBERTE POUR TOUT LES DETENUS D’OPINION !!!!

    Bootsyc
    26 mars 2020 - 20 h 07 min

    Nous les algériens, nous sommes jamais content, quoique le gouvernement fait! Y’a qu’à comparer avec les pays européens. Le virus a mis a nu le système de gouvernance. En suisse y’a une progression fulgurante des cas d’infection. Tout d’abord, le laxisme initial pour ne pas paralyser l’économie, frontières ouvertes, pas de confinement…money, money. Ensuite, sélection de malades par rapport aux cas d’urgence ambulatoire pour les soins nécessaires bien que le système de santé est bien plus équipé qu’ailleurs. On force les pharmacies et les médecins de fournir tout leurs stocks d’antiviraux au autorités bien que l’industrie pharmaceutique du pays est parmi les meilleurs au monde. Et maintenant réduction du temps de travail avec ce qui suit comme impact sur les salaries et les factures a payer. Sans compter l’égoïsme… chacun pour soit, on le voit avec la situation italienne. Bizarrement, y’a que la Chine et la Russie qui vont a la rescousse. Les autres on les entend plus.
    Chères compatriotes de tout bord, soyons solidaires, aidons nous les uns les autres et soyons un tant soit peu optimistes. Ailleurs ce n’est pas mieux, seulement ça on l’on voit pas.

    Madjer
    26 mars 2020 - 17 h 59 min

    !!!VOUS ÊTES TOUS LES ENNEMIS DE LA NATION!!!
    TAISEZ VOUS!!!!

      SaidZ
      26 mars 2020 - 18 h 48 min

      @Madjer avec tout l’argent de pub sur des journaux qui n’existent que dans esprit, j’avoue que tes le seul à aimer l’Algérie !

        Aoristo
        27 mars 2020 - 7 h 32 min

        Plus le gros cadeau du terrain de La Sablette, comme s’il était le fils du Dey régnant. C’est un faux jeton, en plus de nier ce qu’il a scalpé, ce zozo, avec ses 2 journaux à la noix avec 3 lecteurs, lui, sa femme et leur chat. Ça participe à racler impunément l’argent du peuple et ça vient donner des leçons de nationalisme.

        Dire que le grand Ahcene Lalmas a fini ses jours comme un pauvre misérable dans la Régence du Dey Boucharita 1er.

      Le Berbère
      26 mars 2020 - 19 h 01 min

      Allo Porto !?…T’as g(…) !

      Anonyme
      26 mars 2020 - 19 h 21 min

      @madjer
      n’ oublies pas d ajouter  » sans moi je vous jure l ‘ equipe nationale est foutu.. » .hahaha

      Anonyme
      26 mars 2020 - 19 h 22 min

      Et toi tu es de quel côté?? Je parie que tu dois être du côté des patriotes et des amis de la nation!! Je me trompe??

      Edouard dz
      26 mars 2020 - 19 h 47 min

      Je vous demande de vous arrêter !

      les chiens aboient et la caravane passe
      26 mars 2020 - 19 h 56 min

      Ce genre de commentaires n’ont plus aucune crédibilité.

        Moh
        27 mars 2020 - 11 h 35 min

        On n’est jamais content . Toujours entrain de râler et
        toujours contre l’état .
        On n’aident pas mais on critiquent et chacun
        de nous est persuader d’avoir raison .
        Les Algériens n’ont plus de Nif juste une grande Geule
        Et ça c’est l’héritage de la mentalité française grâce à
        la colonisation .
        Qu’Allah nous guident mes faux compatriotes.

      ZOUKH
      27 mars 2020 - 0 h 11 min

      Madjer le faux et meme le vrai Madjer c est un faux , il a fait la talonnade avec le FC porto et avec l Algérie il nous a fait une dégringolade de l EN et puis rend le terrain tt ses hectares que je t ai offert gracieusement en tant que Wali l Aligator d Alger qui m appartenais pas à la base mais au trésor publique algérien, je vais pas tarder a tomber et je compte bien t emmener avec moi parce que mazel thel fomouk au lieu de te faire oublier comme moi .C est chaud pour nous c est à notre tour bientot d y goutter aux geôles !
      Je les vois bien parlé comme ca en arabe ces truands… j aime bien lol .

      Lghoul
      28 mars 2020 - 10 h 24 min

      On dirait que tu tiens toujours a ton lopin de terrain. Et pourtant tu as insiste qu’on aille au 5ie mandat a partir de dubai. Va rendre visite a ton cadre.
      Mais tu changes de veste comme toujours.

    Brahms
    26 mars 2020 - 17 h 12 min

    C’est le moment de repeindre les façades des bâtiments, de nettoyer les rues au Karcher afin de décrasser les trottoirs et de purifier les égouts via du chlore ou de la javel. C’est aussi le moment de goudronner les routes et autoroutes, de reboucher les nids de poules qui bousillent les cardans, les rotules et les amortisseurs des voitures. Il y a plein de choses à faire, pas la peine de taper la dilettante ou la farniente à se croiser les pouces.

      Belveder
      26 mars 2020 - 17 h 47 min

      rapel nous tu es planqué ou deja toi??

        Moh.abbas
        26 mars 2020 - 18 h 42 min

        À l,ombre d,un belvédère,
        Lol

      Rien d'officiel de prévu
      26 mars 2020 - 19 h 45 min

      @Brahms
      Habituellement ce genre d’opérations se passe uniquement quand un cafard officiel local ou étranger emprunte un circuit particulier, qu’on s’empresse à badigeonner les façades des bâtiments et boucher les troous dans les chaussées. Mais là y’a rien de prévu, même pas un garagouze de capitale de la culture arabobards. On aurait pu voir, par exemple, un pique-assiette du genre Amr Moussa montrer son museau ou zamoum pour se gaver aux frais de la ripouxblik.

      Anonyme
      26 mars 2020 - 20 h 01 min

      Je sais ce que je dis qd je dis que le COV19 n arrange ni l état ni son peuple car il va les secouer à travailler et ils détestent ça !
      Donc ton com ou celui ci ne peut qu être rejeter Brahms par bcps . Lol

        Anonyme
        27 mars 2020 - 0 h 23 min

        Hamed ceux ci Mohamed ceux la du bled … j ai oublié c est pas la peine de mettre des pouces en haut sur mon com hé oui ca marche pas r ‘ cho bebet ! Je veux des pouces en bas parce que c est pas les pouces qui vont vous sauver mais le travail contre ce virus donc ceux ne sont pas vont pas vous empecher de pas travailler je vous le dit tout de suite ….ben oui le monde entier nous connais pour notre ardeur aux travail !
        C est flagrant. lol

    OU SONT LES MILLIARDS CACHES ?
    26 mars 2020 - 16 h 05 min

    Ou sont les millards cachés que Tebboune aller reveler ?

      Le Chant Des Cygnes
      26 mars 2020 - 17 h 20 min

      Il vient de nommer un nouveau directeur des grâces au ministère de la justice pour gracier la Îssaba.
      Donc les milliards c’est pour pâque ou la trinité!!!
      Faire confiance à un loup,c’est sûr de mourir déchiqueter.

    DYHIA-DZ
    26 mars 2020 - 14 h 19 min

    Je me demande à quoi sert le contenu de ton texte.
    À ce que je sache, le coronavirus n’est pas un virus produit en Algérie.
    C’est quoi la différence entre ton texte et les prêches du charlatan Chemseddine…
    l’heure est à la solidarité, pour limiter les dégâts.

    Anonyme
    26 mars 2020 - 13 h 49 min

    Coronavirus pour les fossoyeurs de l Algérie et pour la justice du téléphone.

    Kahina-DZ
    26 mars 2020 - 13 h 37 min

    J’ai arrêté de lire cet article à la 3eme ligne. Quel GÂCHIS !! Quelle INCONSCIENCE !! QUEL MANQUE DE LOGIQUE.
    Incroyable !!
    Une chose est sûre: Le coronavirus a dénudé les pseudo intellectuels Algériens.
    On comprend maintenant pourquoi les charlatans ont pris le dessus en Algérie.
    On dirait que vous êtes dans un monde parallèle et vous n’êtes pas conscient de ce qui se passe dans le monde. Soyez un peu analytique.

      Brahim
      26 mars 2020 - 15 h 46 min

      Ce texte montre le defaillances du systeme mafieux. Cette fois il est impossible de vous cacher. Tout est visible. Vous allez couler avec votre systeme corrompu.

    Le Berbère
    26 mars 2020 - 13 h 18 min

    Soyons honnêtes avec nous-mêmes pour dire bien les choses . Combien de victimes de nos compatriotes ( morts assassinés , déportés ou forcés à l’exil ) amputé à ce pouvoir machiavélique de l’FLN usurpateur depuis 1957 ? ..Si nous comparons les victimes de cette état mafia de collabos et de harkis de tous genre et les dégâts causés durant les 58 ans de pouvoir , je pense sincèrement que le Covid -19 sera plus clément avec les algériens s’il y aura la propagation de ce virus . Ce pouvoir machiavélique est un pli très profond dans le corps de l’Algérie, un pli qui saigne depuis plus de 58 ans de notre histoire.
    Le honorable peuple algérien ne donnera pas le repli à ce pouvoir usurpateur géré par des gens qui n’ont rien avoir avec l’Algérie et les algériens. La flamme de changement est en route et nous nous reculons devant rien de rien , ni les pandémies, ni les cyclones de catégorie 5 , ni les séisme de magnitude 7 , ni les avalanches, ni les inondations nous empêche de continuer dans notre projet de la restitution de nôtre Algérie ancestrale kidnappé par la mafia politico militaire. Nous allons jusqu’au bout pour le changement par les racines de ce pouvoir machiavélique..Yetnahaw Gaâ !..Qu’ils dégagent tous , et sans acception..voilà le mot d’ordre !

    Lghoul
    26 mars 2020 - 12 h 52 min

    Précision sur l’accès aux compte devises pour la charité populaire:
     » trois comptes ont été ouverts au niveau de la Banque extérieure d’Algérie (BEA) pour y accueillir des dons en monnaies étrangères, en l’occurrence l’euro, le dollar américain et la livre Sterling. »- Ceux qui auront accès aux comptes sont comme suit: Compte euro: saidani, compte dollar: khelil; compte sterling: bouchouareb via les dépots du panama.

      Nekki
      26 mars 2020 - 13 h 39 min

      Tu m’as fait rire lol, bien vu

    SaidZ
    26 mars 2020 - 12 h 45 min

    Un grand merci Mesloub Khider, voilà une grande plume, bravo!

    Lghoul
    26 mars 2020 - 12 h 41 min

    Apres avoir dilapidé $1100 milliards, fait évaporer $250 milliards de reserves de change, jeté en prison des milliers d’innocents, traqué 24H/24H des citoyens paisibles, volé des éléctions imaginaires et méprisé le peuple pendant plus d’une année, ils demandent maintenant au peuple meurtri de mettre sa main dans sa poche vide ! Ils ont le culot ces illégitimes. Ils ont le culot ces cusinier des 5% !
    Pourquoi emander de l’aide a votre ennemi, le peuple ? Demandez de l’aide a l’arabie saoudite, a la france et aux pays du golf qui font vos affaires. Le peuple est ruiné car il aura de la chance s’il pourrait payer son bout de pain. VOUS ETES SEULS ya 3issaba.
    —————————————————————————————————————————————
    Coronavirus en Algérie : L’Etat demande de l’argent aux citoyens:
    L’Etat algérien a ouvert au moins cinq comptes pour permettre aux Algériens de participer financièrement à la lutte contre la propagation du coronavirus. Selon le site arabophone El Bilad, c’est un communiqué du ministère de la communication qui annonce cette nouvelle mesure du gouvernement.
    Selon la même source, cette démarche fait partie des mesures du gouvernement prises au lendemain du passage au stade 3 de la lutte contre le Covid-19. Il s’agit pour les Algériens de “participer à l’effort national contre la propagation du coronavirus dans notre pays”.
    Selon le communiqué du département de Ammar Belhimer, trois comptes ont été ouverts au niveau de la Banque extérieure d’Algérie (BEA) pour y accueillir des dons en monnaies étrangères, en l’occurrence l’euro, le dollar américain et la livre Sterling. La diaspora répondra-t-elle présent ? Aussi, deux comptes courants sont mis à la disposition des citoyens algériens qui feraient des dons en dinar algérien. Il s’agit d’un compte postal et un autre au niveau du trésor public.
    Trois comptes en devises et deux comptes en dinars

    Il reste à savoir comment réagiraient les Algériens devant une telle annonce. Devant cette demande d’argent. C’est un véritable cri de détresse que lance ainsi l’Etat qui montre ainsi la faillite totale des institutions de l’Etat, particulièrement le système de santé, appelé à affronter la propagation exponentielle de ce virus mortel. Cela est même susceptible de démoraliser les Algériens qui devraient compter sur des responsables incapables de mener une lutte contre le Covid-19.

    A noter que le coronavirus a fait 21 morts en Algérie, selon le dernier bilan présenté ce mercredi 25 mars à 17 heures. Aussi, l’Algérie compte 302 personnes contaminées par ce virus, apparu pour la première fois en Algérie le 25 février dernier. Blida est la wilaya la plus touchée, ce qui a amené l’Etat à la mettre en quarantaine pendant quatorze jours renouvelables pour endiguer la propagation du virus.

      SaidZ
      26 mars 2020 - 12 h 53 min

      Parce que de plus en plus les recettes pétrolières sont maigres d’où leur unique et principale activité journalière (partager le butin) est menacée. aucune honte, je commence à croire qu’on n’a pas à faire à des humains!

        Lghoul
        26 mars 2020 - 13 h 42 min

        @SaidZ – Rien ne m’étonne plus avec le synonyme de honte, ceux qui truquent devant les yeux du monde et font comme si rien n’y était. Pendant que les pays du monde distribuent des chèques pour aider leurs citoyens dans ces moments durs, ces pieds nickelés veulent encore dévaliser le pauvre citoyen. Un exemple simple: Qui aidera un malheureux serveur de restaurant ou de café qui est mis dehors (car tout est férmé) et qui a 10 personnes a prendre en charge ? Qui payera son éléctricité, son gaz et sa baguette quotidienne ? Ces gens n’ont aucune décence humaine. Le peuple algérien ne répètera plus son erreur du « sendouk ettadhamoun » de benbella le marocain, qui a volé tout l’or des algérien en 63 pour nous trasformer en mules par la suite.

          SaidZ
          26 mars 2020 - 22 h 46 min

          Je viens d’appeler au consulat pour voir comment je peux contribuer financièrement…je suis choqué en apprenant qu’ils ne prennent que de l’argent comptant !

        Anonyme
        27 mars 2020 - 8 h 00 min

        Saidz dans ce com tu parles de recettes qui ne partagent pas et qui devient de plus en plus maigre en parlant de la mane du pétrole et souvent dans tes coms tu allumes à tort ou à raison ce pouvoir ce système jusque la tu me suis je t en fais pas reproche et c est ton droit le plus absolu mais dans ton deuxieme coms en meme temps t es le premier a appeler ce consul qui représente en premier lieu leur amis voleurs de corrompus et d incapables qui ont pris le pays en otages et pour leur proposer ton aide financiere et tu as été choqué selon toi tjrs car il ta été répondu qu il prenait que du caches de l espece du liquide du fric et pourtant tu le devrais pas toi etre choqué toi qui les connais bien ces pourris dans leurs facons et manieres d agir c est tes coms sur AP .
        Alors es tu un de ces algériens privilégiés qui voyages un peu partout ds le monde Dubai Istanbul Lisbonne Madrid Paris Malaisie ect dont j ai cité sur un autre com ?
        Parce que si moi je fais un geste financier j en ai pleins de pauvres dans mon village que je peux aider directement à moins que tu en connais pas et tu en as pas autour de toi d algériens démunis ;c est tjrs mieux que de les donner aux voleurs tu me suit ou que je veux en venir avec toi?
        Je ne suis pas un substitut de l etat et quel qu ils soit voleurs ou integres ; a chacun son role maintenat la solidarité nationale oui mais pas avec les voleurs mais avec les miens autours de moi et on devrai faire tous ca des caisses de contribuables ds chaque wilaya et transparente et géré par nous memes . Sinon il y a une autre solution et la meilleure c est que le president Teboune respecte sa promesse de candidats et récupérées es biens et les sommes détournées qi sont à l étranger par ses memes qui nous ont racolés hier et aujour dhui ; alors il manquerai plus que ca que je leur rajoute de ma pauvre paie ou de ma pauvre épargne mais ceux qui les ont trouvé hier et le trouverons aujour dhui et demain ben eux ils se sont enrichi pdt ses
        derniers année du clan Bouteflikisme pas les autres pauvres algériens qui font la majorité ca profite tjrs a une minorité de privilégiés au pays l Algerie .
        Vous etes payer en dinars en Algerie et vous avez un pnb fois inferieur aceluide la France ou pays européens mais vs voulez vivre comme eux mais ne voyage pas mais bossent enormement et paie des impots pour trver de bons hopitaux de bnes ecoles de bne routes alors comment vs faites pour payer tt ca si il y avait pas le pétrole et le gaz en Algerie , il ya pas d economie privée à proprement parlé alors faut m expliquer ce train de vie pour bcps que meme le Français ou européens ne peuvent avoir alors que ceux sont des pays etat de droit economique moderne et social et d une intelligence plus avancée que la notre et un fossé c est fait en Algerie entre ces nantis qui ont profité d un système celui de Bouteflika et de la majorité des pauvres algériens avec leurs enfants qui marche pieds nu ds certains village et villes ?
        Gardez tous votre argent , on veut que le notre celui qui nous appartient car le gaz et le petrole n est pas une richesse que vos parents et familles vs ont légués pour commencer ; cette richesse appartient à tout les algériens et quest ce qu ils en ont fait , des hôpitaux flambant neuf de belles routes des ecoles des creches des piscine gymnase ect ect tt ce quun peuple a besoin et pkoi ne l ont il jamais fait travailler ce peuple pour aussi equilibrer les caisses de l etat les impots pou faire des infrastructures , hier le pétrole avec un baril à 140 dollars on pouvait faire tt ca relancer l économie sans hydo carbures et dire aux algériens que malgres cette richesse il faut développer le pays en usine ect donc par le travail hé non ils ont pas fait ce choix et qui arrangeait bcps d algériens aussi. maintenant un baril à 20 dollars ca joue plus a la marquise je me rappel il avauit invité tt les profiteurs maradonna meme scharwzi il est venu manger Depardieu ect ect maintenant c est moi qui paie ; doro ma choufo mrendi par principe il manquerai plus que ca que j enrichissent les riches et les acteurs occidentaux blindés mais le bien c est la main droite qui donne et la main gauche qui n a rien vue j ai pas besoin d eux pour faire des dons à mes compatriotes démunis qui sont à mes cotés déjà .
        le reste c est a l etat de le géré sinon on va bientot participer a une quete pour les voleurs qui se sont sauvés en Europe ou nos ministres voleurs en prison car ils en sont capable .Donc appelez maradonna Depardieu Chawrzi ect ect maintenant pour faire un geste à l Algerie et son peuple .

          SaidZ
          27 mars 2020 - 13 h 26 min

          Mon cher compatriote, ton msg est reçu 5/5 et je t’en remercie. À travers mon commentaire, je voulais juste passer un message que ce sont des voleurs ni plus ni moinsen faiant référence à « comptant, cash ». Non jamais je n’ai bénéficié de quoi que ce soit en algérie mais à part mes études. Je précise que la mafia au pouvoir ne représente ni l’état algérien, ni l’anp ni le peuple algérien. Donc, à ceux qui disent qu’on est jamais content et qu’on s’attaque à l’algérie, de revoir certaines définitions de base telle que: pays, territoire géographique, nation, état, pouvoir, bande de criminels, humain, valeur, etc.

          Anonyme
          27 mars 2020 - 19 h 20 min

          Saidz merci pour ta réponse. Bne soirée à toi.

      L'auvergnat
      26 mars 2020 - 14 h 01 min

      Enième hold up pour spolier le pauvre peuple et renflouer leurs comptes à l’étranger, ma maman, pour le stag de son mariage elle avait eu une bague deux bracelets (msaïsses) et une chaîne avec une louisa mchebka, en 1962 elle s’était fait avoir par le sandog tadhamoune elle avait donné un bracelet et la bague, plusieurs années après elle avait compris l’arnaque et elle avait eu des regrets jusqu’à son dernier jour, allah irehmek yama.

      La Tradition Toujours Vivante
      26 mars 2020 - 14 h 08 min

      @Lghoul
      En somme cet appel d’un pouvoir incapable de résoudre quelque problème que ce soit, comme il l’a toujours été, si ce n’est l’usage de la répression en tout genre, l’esbroufe et le mensonge, s’apparente à de la mendicité auprès du peuple qui est déjà acculé par les difficultés quotidiennes.
      En réalité, c’est une opération délibérée de lancement d’un « Sendouq Tadhamoun » new look, sans honte et sans vergogne qui, si jamais on venait à ramasser des fonds, ne profiterait certainement pas au peuple qui n‘a pas la mémoire courte. En référence : qu’est-il advenu du fameux Sendouq Tadhmoun de Ben Bella ?
      Les Corsaires l’avaient-il embarqué vers La Sublime Porte des comptes offshore sur la Mer du pillage et du détournement ?
      Ne serait-ce pas le temps propice de quêter auprès des dodus oligarques gavés par la prédation, ainsi que tous les pillards en taule et autres escrocs toujours au large ainsi que leur progéniture : Khellil, Bouchouareb, le Drabki, Rahmani, Bedjaoui, les gininars beznassia, l’impayable Zoukh, Sahraoui, les pontes du trafic de Tébessa, la mafia de Annaba et celle de l’Oranie etc. et la liste est longue.

    Moh.abbas
    26 mars 2020 - 12 h 18 min

    Si l,invraisemblable @Éléphant man arrive,
    C,est donc que l,invraisemblable est vraisemblable.

    lhadi
    26 mars 2020 - 12 h 05 min

    Des allégations sans consistance. L’heure est à la solidarité nationale.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

      BETTIKH
      26 mars 2020 - 12 h 29 min

      L’ONU appelle tous les pays a liberer leurs detenus pourquoi alors le pouvoir illegitime assassin est toujours sourd ? Car il a peur. La peur va aller comme ce virus – en exponentielle ! Le Hirak n’a pas la memoire courte. Ils payeront tous.

        Elephant Man
        26 mars 2020 - 12 h 37 min

        @BETTIKH
        L’ONU a l’obligation de lever l’embargo les sanctions contre le Yémen l’Iran le Venezuela….
        Faire libérer tous les détenus Palestiniens qui croupissent illégalement dans les geôles de l’entité sioniste sans soins médicaux depuis toujours y compris pour les pathologies lourdes comme cancer ….
        Londres a refusé la libération de Julian Assange.

          BETTIKH
          26 mars 2020 - 13 h 07 min

          On parle de l’Algerie ya si bloom bloom, pas du Yemen. Quand au Yemen, pourquoi ton president illegitime qui a visité l’arabie yahoudite qui est toujours en train de bombarder des pauvres malheureux ? Visiter ces sanguinaires = donner le feu vert pour assassiner.
          FAKOU 1000 fois !

          Elephant Man
          26 mars 2020 - 13 h 35 min

          @BETTIKH
          L’Algérie s’est opposée à toute intervention au Yémen en Syrie en Libye…..
          L’Iran a reçu les EAU qui combattent au Yémen pourtant elle apporte son soutien indéfectible au Yémen….
          FAKOU à l’infini !
          SO
          BE SEEING YOU 👌😉

          Le Chant Des Cygnes
          26 mars 2020 - 13 h 48 min

          A éléphant,
          A la guerre comme à la guerre, aujourd’hui on s’en fout du Yémen et des autres et pour l’Algérie tu penses quoi ?
          Il y’a des gens qui n’ont pas à manger car il n’y a plus de semoule, ni plus rien. Les prix ont flambé, on fait quoi on dessine la carte du Yémen et de la Syrie et on leurs dit bon appétit !!
          Parles de ce que tu sais, c’est mieux et tu seras plus crédible, car je suis sûr que tu ne connais pas l’Algérie du moins depuis des décennies.

        Anonyme
        26 mars 2020 - 14 h 07 min

        Wallah que c’est un commentaire d’un vrai Bettikh .

    Elephant Man
    26 mars 2020 - 11 h 56 min

    Pour commencer Allah Irham notre Président défunt si El Houari Bouledienne.
    Pour reprendre encore une fois @Tin-Hinane 19/11/19 :
    « Je ne comprends pas tous ces commentaires qui traitent Boumedienne de Dictateur ! ils ne font que répéter ce que disaient les occidentaux. Si Boumedienne était un dictateur alors vive la dictature ! L’occident traitent tous les chefs d’état qui ne vont pas dans le sens de sa politique criminelle de « dictateur », c’est le capitalisme qui est une dictature et une dictature impitoyable! on a vu les dégâts causés par ce système inhumain depuis la chute de l’URSS, on a vu les abus commis par les suppôts de cet infernal système économique. »
    Est-ce Boumedienne qui est à l’origine de la guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire….
    Est-ce que Boumedienne a tiré profit un enrichissement personnel lors de sa présidence…
    Est-ce Bouledienne qui a dit au peuple reste les bras croisés dodo l’enfant do au lieu de retrousse tes manches et va travailler..
    Est-ce Boumedienne, Allah Yarhmou, qui est à l’origine de ce système de corruption dominés-dominants françaFRIC….
    Il a bon dos notre Président défunt si El Houari Bouledienne Allah Yarhmou.
    Quant au Covid-19 une psychose … L’Algérie a pris les mesures qui s’imposaient et sa gestion de l’épidémie n’est pas pire que celle de l’UE : le confinement étant une nécessité tout comme les mesures d’hygiène ne pouvant pratiquer un dépistage de la population Algérienne de masse.
    L’exemple de la Chine qui a été remarquable dans sa gestion de l’épidémie parle de lui-même.
    Encore une fois il est impossible que l’Algérie ne soit pas la cible des « exportateurs » de la démocratie (Ahmed Bensaada).
    Quel est le programme politique PRAGMATIQUE RÉEL de ces déambulations de rue…AUCUN.
    Tout comme aucun représentant authentique réel hormis des représentants d’officines étrangères (Rachad pour ne citer que lui…) : pour reprendre @Droits Humains 12/09/19 : « Ces organisations folkloriques non seulement qu’elles n’ont rien apporté, mais en plus elles organisent le chaos. Specialistes du néant, du contre, de la destruction de la société, ces apprentis sorciers doivent laisser la place aux Algériens et aux Algériennes. L’Algérie a besoin de citoyens dévoués et non des serviteurs des laboratoires néocoloniaux drapés de slogans « Droits de l’Homme », « Société civile », « Démocratiques » ….. Servir n’est pas se servir ».
    D’ailleurs vous noterez qu’aucune monarchie arabe du Golfe ne subit de printemps arabes ni le royaume enchanté unique modèle de démocratie dans la région si l’on en croit Sarkozy (cf. 2019) après avoir installé une magnifique démocratie OTANazienne en Libye.
    Les seuls pays qui continuent à voir les classes pauvres et les travailleurs améliorer leur condition sont ceux qui ont gardé un fort secteur public et un contrôle macroéconomique du secteur privé Chine Cuba Vietnam Syrie (avant 2011) l’Iran..
    Ailleurs tout l’enjeu est de reconquérir le pouvoir d’État au profit des masses.
    L’Algérie qui, à la différence des autres pays arabes (Syrie mise à part), n’est pas dans cette logique « marché libre et non faussé » a donc un atout majeur à jouer pour éviter de tomber dans la dépendance morbide, la désindustrialisation et l’emiettement social qui caractérise les pays voisins.
    Pour reprendre encore une fois @Anonyme 03/09/19 : « Mais l’Algérie et les Algériens ont pris la mesure des nouveaux concepts de management à la chinoise Wei Ji : Crise = Opportunité ! »

      Anonyme
      26 mars 2020 - 12 h 11 min

      En Espagne certains nostalgiques extrémistes célèbrent Franco, au Chili certains célèbrent Pinochet et en Allemagne certains néo-nazis célèbrent Hitler, nous aussi on a droit à nos nostalgiques de Boumediene!! on ne faut pas exception!! Les racistes et extrémistes existent partout!!

        Anonyme
        26 mars 2020 - 19 h 51 min

        Oui tu as raisons mais vrai srtt en France ! Hé oui
        Le front national arrive 2 ème à l élection présidentielle et depuis Chirac et mtn avec Macron , députés européens ils ont eu la première place en France par rapport aux autres parti républicains. Je dis ça parce que tu l’avais pas cité comme vs pays .lol

      Krimou
      26 mars 2020 - 12 h 25 min

      FAKOU. Ils payeront tous. Wallah qu’on ne va jamais oublier. Chante comme tu veux.

      Elephant Man
      26 mars 2020 - 12 h 33 min

      PS : j’insiste sur le confinement et mesures d’hygiène, de désinfection des lieux publics des transports publics.
      Le Venezuela, sous embargo, qui pratique le confinement mesures d’hygiène, a également fait appel à la Chine qui lui a fourni 2 millions de tests de dépistage et utilisera la chloroquine notamment comme traitement ainsi que l’aide de médecins Cubains cela va sans dire.
      Pour l’instant 0 DC au Venezuela.
      Le gouvernement de feu Chavez tout comme son successeur Maduros a mis en en place un système d’auto-organisation avec le peuple au centre des préoccupations.
      L’importance encore une fois de la traçabilité conjointement avec les épidémiologistes.
      RIGUEUR ET DISCIPLINE.

        Moh.abbas
        26 mars 2020 - 12 h 56 min

        Zéro décès du au covid 19 au Venezuela ok, mais combien sont à dénombrer avec une inflation annuelle de 2 millions de pour cent?

          Said
          26 mars 2020 - 16 h 42 min

          d’abord ca n’a pas encore commencé car personne ne visite ce pays super pauvre. Mais une fois que ca commence Ellah yestar.

      Salem mel khouf
      26 mars 2020 - 14 h 22 min

      Comme tous les grands dictateurs, Mohamed Boukharouba alias Haouari Boumediène, son principal enrichissement comme vous dites c’est qu’il avait mis main basse sur l’Algérie, tout lui appartenait et personne ne pouvait contester ses errements, sous peine de mort, il est l’un des principaux malheurs de l’Algérie si ce n’est pas le principal.

      L’Indépendance Confisquée
      26 mars 2020 - 14 h 43 min

      Ton Boumediene et son clan de planqués d’Oujda ont confisqué et privé le peuple de son indépendance chèrement payée, quand lui particulièrement, au moment où ça chauffait dans les maquis, il était collé à sa louha coranique au Caire, puis ensuite bien peinard au Maroc jusqu’à son arrivée à Alger sur un char blindé.
      Le Révolutionnaire !
      Et ce fossoyeur des libertés, assassin de plusieurs personnes dont Khider, Krim Belkacem, Medeghri etc. dictateur de pacotille qui a enfermé le pays sous la botte militaire, ce système pourri et parasitaire qui lui a succédé jusqu’à nos jours. Le chantre du panarabisme avilissant continue d’être adulé par ses groupies et par les ignorants. Le pouvoir militaire qu’il a mis en place, qu’il a toujours vanté et incarné est toujours là, despotique et sans scrupules.

    Anonyme
    26 mars 2020 - 11 h 49 min

    La peur, la psychose sont là. La gouvernance de Tebboune quoiqu’elle fasse est discréditée depuis longtemps et son impuissance n’est plus à démontrée. Le coronavirus a la particularité de s’attaquer aussi bien aux flics qu’aux simples citoyens, autant aux bourgeois qu’aux fellahs. Tebboune est la résultante d’un fiasco prévu et annoncé. Depuis des décennies, l’Algérie est gérée comme une boutique par des incapables et des malhonnêtes.
    A cette heure, personne n’est en mesure de prévoir l’issue et les conséquences de cette épidémie sur le devenir de notre population et de notre nation.

    Ce qui est certain c’est que ce choc sanitaire pourra à l’avenir modifier notre mode de vie et de penser. Ou nous avons conscience que chacun d’entre nous devra prendre ses responsabilités et devra les assumer en tant que citoyen ou bien nous nous en remettons à un raïs du genre Sissi, Bachar el Assad, BMS, et autres clowns maléfiques comme il est de coutume dans les pays dits arabes.

    Le coronavirus, comme une catastrophe alimentaire suite à une sécheresse ou un tremblement de terre sont indépendants du pouvoir des classes dirigeantes, bourgeoises ou non. Ce sont des phénomènes terrestres qui échappent à toute gouvernance quelle qu’elle soit.
    Dans le cas de cette épidémie, le régimes politiques chinois, coréen et singapourien ont mis en évidence que les nouvelles technologies qui ont été développées durant ces dernières années ont permis de contrôler des millions d’individus dans les moindres instants de leur vie intime.

    Henry Louis Mencken raisonnait sur des critères et des faits de son époque, il serait raisonnable de raisonner en fonction des énormes découvertes scientifiques qui ont rendue nos sociétés extrêmement fragiles, ainsi qu’à partir du développement de cette mondialisation qui a transformé de la Terre en un grand village.

    Le virus gouvernemental «FLNesque» implanté dans le corps national algérien depuis 1962 sera détruit quand le peuple d’Algérie aura pris conscience qu’il a été trop longtemps en maladie de longue durée et qu’il lui faudra faire une cure de gouvernance en renouvelant son sang politique par la jeunesse et par de nouvelles institutions. Et je pense en particulier que l’antidot sera la création d’une véritable école laïque et libératrice.
    Mais le covid-19, lui, sera toujours là, et il faudra savoir le gérer quelque soit la gouvernance bourgeoise ou prolétarienne.

    Que le COVID19 donne un répit aux dirigeants...
    26 mars 2020 - 11 h 05 min

    …des pays capitalistes, démocratiques, je veux bien le croire ; mais assimiler notre régime militaire irascible vieux de 58 ans, c’est vraiment leurs faire trop d’honneur.
    Notre pays est délibérément mis en quarantaine depuis toujours. Ils ne se gênent pas de l’imposer ouvertement. Ils ont fait quelques concessions pour gagner du temps en nous sacrifiant quelques fusibles. Mais le moment venu, ils se tiennent prêts à reprendre du galon.

    Belveder
    26 mars 2020 - 10 h 54 min

    Article dénué de Sens désolé tout les gouvernements et peuple luttent contre cette pandémie..L Algerie fait face avec ses hommes et ses femmes avec courage et détermination ..Les Algeriens a ce jour sont calmes disciplinés …Nous ne sommes ni pires ni Mieux que d autres pays….et beaucoup d Algeriens a travers le Monde aurait aimé étre dans leur mére patrie a coté des leurs….dans ces moments difficiles..

    Anonyme
    26 mars 2020 - 10 h 40 min

    Ce pouvoir qui emprisonne a oublié que si ses gardiens de prison tombent malades il n’y aura plus personne pour garder les prisonniers!! il faudra les mettre en quarantaine et surveiller les autres qui ont été en contact. Si des prisonniers tombent malades les gardiens auront peur de les garder… mais demander aux ignares qui nous gouvernent de réfléchir…

    Zenaty
    26 mars 2020 - 10 h 15 min

    Vive la Liberté un Peuple Unis et Unique de l Est à l’Ouest et du Nord au Sud. VIVE L ALGERIE AVANT TOUT. Pas de Haines Entre Nous pas de Divisions.. Mais trouvons des Solutions Entre Algériens et Algériennes… Pour un État de Droits et un Futur pour nos enfants…. VIVE L ALGERIE AVANT TOUT.

    zedache
    26 mars 2020 - 10 h 08 min

    C’est de l’obscurantisme pur et d’un autre genre que l’obscurantisme religieux. La peur, l’angoisse, la psychose sont des réactions normales devant une épidémie dont ne connait pas encore le « patient zéro », pour laquelle on n’a pas de vaccin, ni de traitement avéré. La comparaison avec la grippe n’est pas pertinente, car celle-ci est connue des scientifiques, qui disposent de vaccins pour la combattre, même lorsque son virus mute, et d’un traitement pour suivre les malades. Donald Trump a commencé par déclarer que le coronavirus est un « canular », avant de se raviser devant les faits : déjà plus de 1000 morts aux Etats-Unis, 60.000 infectés, New York, la ville qui ne dort jamais, transformée en ville fantôme. Son gouverneur ne ce cesse de tirer les sonnettes d’alarme pour que chacun se protège. Les scientifiques affirment que si l’on ne fait rien, les Etats-Unis compteront plus de deux millions de morts à la sortie de la crise. Il faut donc arrêter cette littérature de la suspicion. La pandémie est là. Ses effets seront énormes si l’ont ne fait rien pour s’en prémunir. Le pouvoir n’y est pour rien. Il ne l’a pas cherché pour faire diversion. L’irrationnel est synonyme de peur, d’anxiété et d’angoisse. Il faut plus de lucidité, de sérénité et de calme pour s’en sortir avec la moindre casse. Les obscurantistes de toutes obédience au rancard.

    Anonyme
    26 mars 2020 - 9 h 43 min

    Tout est dit dans cette phrase « Le pouvoir algérien, au lieu d’approvisionner les hôpitaux en équipements médicaux, préfère ravitailler ses prisons d’opposants politiques et de journalistes, embastillés en pleine pandémie »

    Moh.abbas
    26 mars 2020 - 9 h 25 min

    Le pouvoir mortifère n,à jamais eu aucune limite j,usqu à prendre pour chance une épidémie ou une invasion imminente de criquet,ce qui compte pour eux c,est se bunkerisé d,avantages des bien spolié au peuple mais la chance tournera car pour nous aussi donner une 2 ème chance à ces traîtres qui ne font que nous trahir, ce sera comme donner une 2ème balle à ceux la même qui nous ont manqué.

    Lghoul
    26 mars 2020 - 9 h 16 min

    Il y a une fin a tout. Quelque soit les plans démoniaques d’une junte illégitime et a court d’idées, que feront ils sans le peuple pendant le coronavirus et une fois celui ci fini ? Le Hirak retrournera dans la rue avec une Algérie amortie économiquement. S’ils persistent dans la reconduction de la médiocrité et l’improvisation, le peuple ne reprendra plus le travail car de toute les façons il y aura des millions de chomeurs a travers le monde et en Algérie en particulier. Ce pouvoir sera encore plus faible et toujours sans soutien du peuple. Les symtômes commencent d’ailleurs a se faire sentir quand ils demandent la « solidarité » au peuple pour qu’il fasse des donnations d’argent (2 comptes en devises et 1 compte en dinars). Vu leur « historique » de dire la « vérité » au peuple, qui croira que cet argent serait utilisé pour aider les citoyens ? Ont ils demandé au peuple son avis quand ils distribuaient des centaines de millions de dollars a gauche et a droite et a qui ils veulent pour faire leurs promotions personelles ou pendant que boutef gommait des milliards de dollars de dette pour l’Afrique et l’Irak qui produit plus de pétrole que l’Algérie ? Alors la bonne question a poser est: Que fera un pouvoir illégitime sans le peuple ? Personellement en voyant ses ruses, ses diversions, ses stratagèmes et le mal qu’il fait au peuple, aux familles et a leurs enfants, en maintenant en prison des citoyens qui n’ont commis aucun crime, ce pouvoir est vomi par 95% de la population. Le peuple se prendra en charge pour sa sécurité dans chaque ville et village comme il le fait chaque jour. La seule chose que ce pouvoir illégitime sait faire est d’essayer toujour d’affaiblir le peuple mais jamais l’aider. Donc les mensonges et la diversion ne passeront plus. Le coronavirus a plutôt creusé quelques centimétres de plus dans leur tombe.

    Mounir Sari
    26 mars 2020 - 9 h 01 min

    Tebboune l’illégitime n’est jamais parvenu à venir à bout du hirak auparavant.Actuellement il profite de la pandémie du covid-19 pour casser le hirak et emprisonner en masse des opposants qui ne partagent pas la politique de la issaba.C’est peine perdue pour lui et ses généraux mercenaires car le hirak reprendra de plus belle après la fin de la pandémie!!!!

      Anonyme
      26 mars 2020 - 11 h 04 min

      Tu répètes ce que tout le monde dit et ce qui est détaillé dans cet article, as tu quelque chose de nouveau ?

      Allez vous confiner
      26 mars 2020 - 11 h 46 min

      Confinez-vous avec une bavette jour et nuit.
      Les gens meurent, le monde est en deuil et certains ne se gênent pour ce hirak devenu une balade ennuyeuse.

        Samir
        26 mars 2020 - 12 h 23 min

        Qui s’occupe du HIRAK si ce n’est pas vos sbires illegitimes ? Pourquoi dans ce cas vous ne liberez pas tout le monde malgre que vous liberez les vrais criminels ? L’ONU vous a a l’oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.