La famille de Karim Tabbou dénonce «le procès le plus scandaleux dans l’histoire de la justice algérienne»

procès Tabbou
Karim Tabbou au tribunal. D. R.

Par Mounir Serraï La famille de l’homme politique Karim Tabbou s’élève contre l’injustice que lui a fait subir à travers un procès qu’elle qualifie d’«abject» et d’«inique». «Le mardi 24 mars 2020 s’est déroulé le procès le plus abject et le plus scandaleux dans l’histoire de la justice algérienne. Ce procès arbitraire et inique intenté à notre cher fils Karim est en violation flagrante du code des procédures pénales, de la Constitution et de toutes les conventions internationales ratifiées par l’Algérie», écrit la famille Tabbou dans une déclaration rendue publique aujourd’hui. Pour la famille Tabbou, il est bien clair que «Karim est toujours pris en otage dans les geôles du pouvoir. C’est le 200e jour de torture blanche que constitue la détention en isolement total sur la base de chefs d’accusation fallacieux dont, notamment, l’atteinte à l’unité nationale».

Elle insiste sur le fait que le dossier était vide et qu’en réalité «Karim est poursuivi pour ses opinions politiques». Rassurant sur son état de santé, qui s’améliore après avoir eu une hémiplégie due à un pic de tension en pleine audience, la famille considère néanmoins que «le maintenir en prison constitue un réel danger pour sa vie».

«C’est pourquoi, nous, famille Tabbou, exigeons sa libération immédiate afin qu’il puisse bénéficier d’une prise en charge urgente par une équipe médicale algérienne de notre choix», soutient encore la famille Tabbou, qui s’élève ainsi contre «le procès le plus scandaleux dans l’histoire de la justice de notre pays».

La famille Tabbou dit faire porter l’entière responsabilité à toutes les personnes impliquées dans cet acharnement judiciaire contre Karim. «Cela concerne aussi bien les autorités sécuritaires, politiques ou judiciaires. En premier lieu, nous citons le juge qui a ordonné son emprisonnement sans procès», précise la famille qui demande «l’ouverture d’une enquête qui sera supervisée par des organes indépendants afin de faire toute la lumière sur ceux qui sont derrière ce traitement inhumain et cruel que subit notre fils depuis le 11 septembre 2019».

M. S.

 

Comment (21)

    Vroum Vroum 😤..
    1 avril 2020 - 13 h 42 min

    Le véritable scandale est le V de la Victoire de Karim Tabou l’Islamiste FIS avec le Terroriste Mourad Dhina dans les locaux de Rachad en Suisse !!!… Le V de la Victoire pour qui ??…. Le Harkis Zitout ? FIS Armée Islamique du Salut ! Pour les soutiens de Karim Tabou, vous savez bien que son ami Mourad Dhina a face Caméra et devant Journaliste attesté son soutient au Terroristes Fis pour leurs assassinats de Journalistes et Intellectuels Hommes et Femmes en Algérie durant la décennie noir Fis Aïs… Vous vous souvenez et pourtant vous soutenez votre « Frère » du FIS Tabou ???… Pourquoi Karim Tabou à tenu secret au Hirak son appartenance au FIS Armée Islamiste du Salut et ces Lens étroits avec le Terroriste Mourad Dhina, Zitout, Ali Belhadj en se rendant chez Rachad Suisse dont le PDG est le fils de Abbassi Madani.. Ces Rachad et Almaghribya financés par Qatar Wahabite ??.. Pourquoi Karim Tabou à caché au Hirak tout ça ??.. De peur d’être rejeté, trahison ?.. Voilà un rappel pour les Sourds alors qu’ils entendent… Surtout n’oubliez pas vos Têtes en bas en place des Pouces 🤧

    SaidZ
    31 mars 2020 - 23 h 08 min

    Jamais aucun pays au monde n’a condamné quelqu’un à la veille de sa libération, même la france pendant la guerre de libération traitaient humainement les prisonnier de l’ALN. L’ennemi d’aujourd’hui est pire que celui d’hier, ah les colons, hizb frança!

      Anonyme
      1 avril 2020 - 8 h 56 min

      @Said dans le blad Mickey tout est possible!!

        Vroum Vroum 😇..
        1 avril 2020 - 16 h 18 min

        Sauf que les Mikeys c’est Vous contre l’Algérie.

    Moh.abbas
    31 mars 2020 - 22 h 46 min

    Je n,irais pas j,usqu à « le plus scandaleux de l,histoire de la justice Algerienne ». La junte pour qui les assassinats, Jugement expeditif ou mensonger assorti de peines lourdes, Disparu(e) ont toujours porté le sceau de la justice estampillé issaba, une justice selon la leur.
    Pour revenir au désarroi de ces pauvres parents frappé par la parodie de procès dont est victime leur fils poursuivi pour ses opinions politiques.
    Il s,agit bien évidemment et pour la énième fois au vu de tous ceux et toutes celles qui sont injustement incarcéré(es) dans les geôles du pouvoir fantoche et pour des raisons « quasi » similaires, d,un procès scandaleux, une parodie et un déni de justice toujours à la sauce issaba.
    Nous avons bel et bien à faire à une sorte d,invidu sans cervelle, ni coeur, ni poumons, ni foi.. ni wellou, juste un tuyau relié au kerch frissonant à l,appel de la soupe.

      ZORO
      31 mars 2020 - 23 h 40 min

      Pour les propos qu il a tenu ,Tabou s en tire a bon compte. Le plus grand ennemi de l homme c est sa langue, il faut savoir la retenir.
      SigneZORO …Z…

        Anonyme
        1 avril 2020 - 8 h 28 min

        @Zoro merci missiou l’jige de votre indilgonce!!!

    Kahina-DZ
    31 mars 2020 - 18 h 49 min

    Tabbou ne sert pas le vrai Hirak du peuple. Il est devenu la raison d’être des pieuvres qui veulent dévorer l’Algérie. Arrêtez de faire des traitres des Héros. Y’EN A MARRE.

      opinion
      31 mars 2020 - 19 h 49 min

      Dégage Marocaine (…)de quoi tu te mèle rentre chez toi,le nom Kahina appartient à une vraie héroine pas une lèche bottes de collabos du fln

        Marochien
        31 mars 2020 - 23 h 20 min

        @Opinion
        Toi DÉGAGE retourne faire ta propagande sur al maghribya.

      Anonyme
      31 mars 2020 - 20 h 40 min

      Oui Mme la juge!! Tu parles comme Dounia Guellati lanjuge de Sidi M’hamed!!

    Anonyme
    31 mars 2020 - 18 h 35 min

    On sait ce que cela veut dire des organismes indépendants, alors gardez les juste chez eux à Tel Aviv.
    Non, non, l’état doit protéger les citoyens de ces bandits politiques.
    K. Tabou doit nous raconter ses liens avec les islamistes de Rached et d’El maghribia. Y en a marre des menteurs et des manipulateurs.

      Anonyme
      31 mars 2020 - 20 h 49 min

      Et pourquoi ton juge ne lui a jamais parlé de Rachad?? Il lui juste parlé du moral de l’armée…rak tekhrott!!

      Anonyme
      31 mars 2020 - 20 h 51 min

      Et toi tu dois nous raconter pourquoi vous avez fait amnistié le terroriste Chouchane pour le faire rentrer en Algérie…j’attends tes explications…

    Le Berbère
    31 mars 2020 - 16 h 35 min

    La famille de Karim Tabbou dénonce le procès le plus scandaleux dans l’histoire de la justice algérienne ? . Malheureusement et avec une grande amertume la justice n’a jamais exister dans nôtre pays depuis 1962..S’il y avait vraiment une justice dans ce pays , on n’arrivera jamais à ce stade de la dictateur et d’oppression du peuple algérien et en particulier les honorables citoyens de ce pays . Personnellement, je n’attends pas grand chose de cette pseudo justice.

    TPI
    31 mars 2020 - 15 h 33 min

    IL faut porter la cause devant le tribunal pénal international. Il ne faut pas compter sur le système pour se flire hara-kiri. Il faut l’aider à rendre gorge. Les reste n’est que soliloques

      Elephant Man
      31 mars 2020 - 16 h 34 min

      @TPI
      Harki.
      Que votre TPI, justice de blancs pour les noires, commence par juger Sarkozy Hollande Bush Scheantanyahou…

        Anonyme
        31 mars 2020 - 20 h 47 min

        Pas besoin de TPI, on les jugera nous-mêmes et on les condamnera à perpétuité!! On ne va pas faire dans la dentelle!!! Profitez bien des quelques mois qui vous restent!!

        Bélier
        31 mars 2020 - 20 h 54 min

        Commence par quitter cette France qui te nourrit et qui te protège si tu ne l’aimes pas .
        Rentre dans le patelin de tes parents à sétif. Tu pourras au moins chanter dans les fêtes à défaut de pratiquer ta médecine. (…)

          Anonyme
          1 avril 2020 - 6 h 57 min

          @Belier elle n’est qu’auxiliaire médicale…

    Anonyme
    31 mars 2020 - 15 h 12 min

    Il faut qu’ils ramènent des organes indépendants des ONG. C’est ça madame.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.