Des changements profonds annoncés au ministère de la Défense nationale

Tebboune Défense nationale
Tebboune et Chengriha semblent procéder par étape. D. R.

Par Nabil D. – L’annonce par le biais d’un communiqué officiel de la présidence de la République de la désignation d’un directeur-adjoint à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), le général Abdelghani Rachedi en l’occurrence, prélude de profonds changements à venir au niveau de toutes les directions relevant du ministère de la Défense nationale. La nomination d’un numéro deux au sein des services du contre-espionnage intervient au lendemain du remplacement du chef du très sensible département emploi-préparation au sein de l’état-major de l’ANP.

Par ailleurs, il y a lieu de relever que le ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, a délégué la présidence de la cérémonie d’installation de l’adjoint de Wassini Bouazza au chef d’état-major par intérim, ce qui démontre la confiance que le chef de l’Etat a placée dans le successeur d’Ahmed Gaïd-Salah qui s’est, cependant, libéré de la casquette controversée de vice-ministre de la Défense nationale pour éloigner l’institution militaire des soubresauts politiques qui l’ont impliquée, malgré elle, dans le mouvement de contestation populaire qui a fait des hauts gradés de l’armée une de ses cibles, en raison des discours provocateurs de l’ancien homme fort du régime et protecteur de l’ex-Président qu’il a fini par sacrifier pour sauver le système.

Avant ces deux désignations, la Direction centrale de la sécurité de l’armée (DCSA) a, elle aussi, connu un changement à sa tête, avec le rappel du général Sid-Ali Ould Zemirli qui avait occupé ce poste quelques mois avant d’être remplacé sur ordre de Gaïd-Salah. Dans le même temps, un nouveau chef des forces terrestres vient d’être installé par le chef d’état-major par intérim dont on ne sait pas s’il occupera la fonction de façon officielle ou s’il cédera le poste dans les semaines ou les mois à venir soit pour prétendre à son droit à la retraite, soit pour occuper le poste de vice-ministre de la Défense nationale ou carrément celui de ministre de plein exercice.

Une source informée expliquait à Algeriepatriotique, quelques semaines après l’investiture d’Abdelmadjid Tebboune, qu’il fallait attendre plusieurs mois avant que ce dernier puisse s’atteler aux changements nécessaires à la tête des directions centrales du ministère de la Défense nationale, occupées par les mêmes généraux depuis de longues années et dont le remplacement devient impératif pour donner un nouveau souffle à l’institution. Cela semble être le cas avec les nouvelles nominations qui semblent répondre à un besoin de rajeunissement et de recrutement sur la base des compétences, comme l’avait assuré Saïd Chengriha dans son tout premier discours au lendemain de la mort de son prédécesseur.

Si d’autres changements n’ont pas lieu durant les semaines prochaines, ceux-ci interviendront immanquablement au mois de juillet, date correspondant à la fête de l’Indépendance et durant laquelle le président de la République organise la cérémonie traditionnelle de promotion aux grades supérieurs qui sont systématiquement accompagnées de mises à la retraite d’officiers plus anciens.

N. D.

 

Comment (37)

    Vroum Vroum 😤..
    10 avril 2020 - 22 h 09 min

    Merci AP pour votre article, très clair et c’est aussi mon avis.. Le changement se fait, à son rythme, il est très clair que ‘Algérie est entrée dans le deuxième Cycle, nous sommes en pleine transition, restructuration.. Pour mon avis la Volonté politique d’ un réel changement est bien là… Et à part cela j’espère que le Général Toufic et Ali Ghediri, seront libérés car leur expérience est la bienvenue pour la relève…. Je rajoute que malgré mon Ferraillage avec Chant des Cygnes, le fait qu’il invoqué Ali Ghediri, Benhadid, Toufic.. prouve sa vision constructive..mais on va quand même ferrailler sur le Président Teboune que je trouve bon… Sincèrement Chant des Cygnes sans rancune..

    Felfel Har
    10 avril 2020 - 17 h 53 min

    De quels changements « profonds » parlons-nous lorsque, jeu des chaises musicales oblige, on remplace UN général par UN AUTRE. Une hirondelle n’a jamais fait le printemps, n’est-ce pas?
    Le changement profond auquel je m’attendais, c’était la mise en retraite d’au moins une centaine de généraux au bord de la sénilité et leur remplacement par de jeunes officiers connus pour leur patriotisme, leurs compéteces, leur attachement à la démocratie et surtout leur intégrité morale. Cette armée retrouvera sa crédibilité et se cantonnera dans ses attributions telles qu’elles sont édictées par une Constitution new look qui affirmera le caractère civil de la république.

    Échec et mat
    10 avril 2020 - 17 h 28 min

    Depuis ´l’élection’ présidentielle et le ‘décès’ de Gaid Salah , la Iissaba 2 s’est de nouveau séparée en 2 clans : Tebboune/ Shengriha d’un côté et Ali Ben Ali/ Kaidi / Wassini/ lachekham de l’autre .
    Depuis qu’il est arrivé à El Mouradia, Tebboune est entre les mains du quarteron de généraux félons . Il agit sous la contrainte et ne peut même pas nommer un chef d’état major des armées officiellement. Shengriha est toujours temporaire dans ce poste.
    Le dernier voyage de Shengriha aux émirats s’inscrivait dans la ‘tradition ‘ de l’état-major instituée par Gaid Salah. Quand il y a un problème dans l’armée, on va consulter les ´frères’ en keffieh.
    Résultat des courses. Le ‘frèré a suggéré de démanteler le quarteron de généraux qui pose problème. Comment ? En le fissurant .
    1er acte: on nomme le plus grand pilier du général Ali Ben Ali, le général major Kaidi qui était le puissant chef de tous les services secrets internes et externes de l’armée à un poste sans importance sur le plan politique ou stratégique (il a été ´promulgué directeur département formation au ministère de la défense). Il est donc neutralisé.
    2e acte: Ils viennent de nommer le général Zmirli comme adjoint de Bouazza mais avec toutes les prérogatives de Bouazza. Voilà donc la DCSA qui fonctionne avec 2 têtes. Ceci présage de l’arrestation prochaine de Bouaazza Wassini.
    Ce qui est cocasse c’est que ce général Zmirli rentre des Émirats où il a occupé le poste de chef de la sécurité extérieure au niveau de l’ambassade algérienne à Dubai.
    3e acte: le général Ali Ben Ali qui aura perdu ses soutiens Kaidi et Wassini sera mis à la retraite d’office ou en prison.
    4e acte : Le général Lachekham sera lui aussi mis à la retraite d’office car sans les 3 autres, il ne représente rien.
    Voilà donc la vraie partie d’échec qui vient de recevoir l’absolution du journal El Djeich. Ce dernier nous a répété que l’armée et Tebboune sont au même diapason. Et comment!
    Ceci n’a donc rien à voir avec l’Algérie et l’intérêt du peuple . Ça a à voir avec la mue du système qui fait peau neuve pour perdurer. Ah j’allais oublier l’épilogue.
    Acte 5 et fin: Lorsque la question de l’état major sera définitivement réglée, Tebboune et Shengriha boufferont du Zegmati car c’est la face civile de ce quarteron félon qui aura été mis hors d’état de nuire . Il ira en prison. C’est son seul avenir.

    TIC-TAC
    10 avril 2020 - 4 h 25 min

    Je me rappelle du vieux slogan « L’homme qu’il faut à la place qu’il faut » inventé en 1980 à l’époque de Chadli et qui était visible partout..si nous l’avions appliqué réellement, nous serions pas aujourd’hui dans cet état..dommage… même pas capable de gérer une épidémie, ni produire au minimum un masque ou une blouse qui ne demandent pas une technologie médical pointue…alors les respirateurs n’en parlons même pas.
    A tous ces responsables qui occupaient des postes juste pour leur tubes digestifs, aujourd’hui vous avez pratiquement tous dépassé l’âge de 60 ans : Que diriez vous à la majorité des Algériens que vous avez laissés au bord du trottoir ? l’histoire vous oubliera à jamais même si vous avez occupés des hauts postes à responsabilité ! à méditer.

    Anonyme
    9 avril 2020 - 10 h 22 min

    Votre article me donne l’impression que Tebboune est enfin president legitime, et qu’il controle e pouvoir reel, non, non, Monsieur ou Madame l’auteur de cet article: ne brossez pas dans le sens du poil.

    Farid
    9 avril 2020 - 7 h 46 min

    Le seule Pays au monde où des apparatchiks continuent à diriger les affaires. Aucun pays ne parle des changements opérés dans son organisation militaire car l’armée est au service du pays et non le contraire. EN Algérie, notre premier réflexe et « NNif » nous pousse à placer en premier l’ANP pour parler de l’Algérie comme si on était en guerre h24. Au moment où toute la terre s’occupe à soigner les malades, nous, on fait du théâtre. Allez voir dans nos hopitaux où les vrais Généraux qui se battent n’ont même pas les armes: masques et autre

    Anonyme
    9 avril 2020 - 7 h 27 min

    Je ne comprends pas comment ce President ose nous convaincre qu’il est responsable de changements au sein d’une Institution qui l’a elle meme nomme et nomme ses ministres. Tous les gouvernemets qui se sont succedes apres la mort de H.Boumedien on joue le role de figurants. Le mot ‘ General ‘ dans notre pays me donne la nausee. Cette Junte nous a impose un President mort vivant , a meme tente de nous faire avaler un 5e Mandat ,a assiste a la corruption du siecle dans notre pays sans lever le doigt, a tolere le change informel dans nos rues, le fleau de l’economie de tout pays. Zerhouni alors Ministre de l’interieur tentait de justifier le change informel en declarant que ‘ chacun trouve son compte ‘, une position digne d’un truant. Un Pouvoir Civil qui controle l’Armee reste la seule SOLUTION dans notre pays , le reste n’est que belote et rebelote.

    Hebel Fettel
    8 avril 2020 - 22 h 16 min

    Des changements profonds au ministère de la défense, ca veut dire aucun changement pour le reste. Comme à nos habitudes. Alors à madame encore un verre.

    1commentaire
    8 avril 2020 - 22 h 15 min

    On ne change jamais un stratégie qui marche très bien le Hirak a juste bousculer mais jamais changer c’est le cœur qu’il faut opéré pour un changement radical et non laissez faire comme on l’a fait avec l’investiture du ancien de cette stratégie dévastatrice le Hirak devra revenir encore plus déterminé à changer tout cela… Épisode à suivre

    Vérité
    8 avril 2020 - 21 h 14 min

    La France la Mecque des Algériens, les modestes citoyens traversent la mer méditerranée dans des barques et d’autres sure des zodiac, dans l’espoir de trouver un emploi et ramener l’euro pour nourrir le reste de la famille, mais pour les prévilegies Algériens militaires et dirigeants eux font le contraire ils prennent l’argent des citoyens et ils se réfugient à Paris, hé oui cette France qu’elle prend à certains pour offrir à d’autres, 132 ans de lutte et de souffrance pour un résultat catastrophe

      Djemel
      8 avril 2020 - 23 h 59 min

      On a transféré l’argent volé un peu partout (Suisse, France, Canada, Bahamas, UK, Émirats, Turquie…). Pourquoi on parle juste de la France? Pourquoi on est obsédé par la France? A qui bénéficie cette obsession? Les vietnamiens parlent peu de la France. Les turques nous ont aussi colonisé… Des pays arabes ont soutenu le terrorisme islamiste pour nous détruire…

        Vérité
        9 avril 2020 - 9 h 21 min

        Désolé d’avoir parler de votre patrie,si j’ai parler de France,c’est parce que c’est elle la tutelle de ce pays de Harkis et collabos C…T

          Djemel
          9 avril 2020 - 18 h 37 min

          La France n’est pas ma patrie. L’obsession par la France est de la pure manipulation par ceux et celles qui veulent dominer et par ceux et celles qui sont des vecteurs de la géopolitique occidentale. Des dirigeants algériens insultent la France a chaque fois qu’ils veulent faire oublier des problèmes du pays. Ceux-là même se font soigner en France, envoient leurs enfants en France, voire même finissent par s’installer en France. Ils sont même arrivés à diriger le pays à partir de Paris. Par exemple, Saadani a dirigé le FLN à partir de Paris en insultant parfois la France… Je continue à penser qu’il y a des algériens qui ont tout fait pour empêcher une indépendance totale de la France. Par exemple, il est difficile d’affirmer que l’Algérie a eu une indépendance dans le domaine de la santé. En effet, des hauts dirigeants (politique et fonctionnaire) n’ont jamais voulu développer un système de sante efficace (contrairement à nos voisins). Plutôt ils ont voulu garder la dépendance médicale pour se faire soigner en France. Les vecteurs de la géopolitique poussent l’Algérie à s’approcher des anglo-saxonne. M. Belhadj est un des premiers à réclamer il y a longtemps de changer le Français par l’Anglais. Quelle est la Mecque des intégristes musulmans : Londres? UK et USA sont des siamois. Je préconise donc de donner moins d’importance à la France, comme ils ont fait les vietnamiens. Selon le témoignage de Giscard, Boumediene voulait aller dans ce sens.

      Lacan
      9 avril 2020 - 2 h 27 min

      Faut arreter de rever, tout de meme. Ce n’est pas les etrangers qui vont nous liberer le pays tout de meme !!!Il n’y a pas d’autre moyen que de pousser ce regime au bout… passer a la greve generale…doit deguager !!! (…)

    Si El Wali
    8 avril 2020 - 20 h 53 min

    Je ne comprends rien du tout dans cette république Bananiere, d’un côté on laisse fuire des généraux et d’autres personnalités, dirigeante et fonctionnaires,emportant avec eux fortune et secret défense et de l’autre côté on essaie de berné un peuple en otage,une Issaba peut on cachée une autre

    Covid-19 plus gentil que le Covid-62 !!!
    8 avril 2020 - 20 h 51 min

    Cher Monsieur Nabil D. auteur de l’article , avec tout mon respect, je ne vois pas où vous voulez en venir et ce que vous voulez nous expliquer ! Pour moi les choses sont simples : avec ou sans changement des personnels politiques et militaires, Abdelmajid Tebboune n’a pas modifié l’ADN du régime.

    Depuis un certain temps, je relève çà et là qu’il existe encore certains journalistes, politologues, écrivains, essayistes qui s’amusent à nous expliquer que «l’ère» Bouteflika est enfin terminée ou que «la maison Bouteflika» est tombée etc. etc.. !

    Mais non ya el khaoua, l’ère Bouteflika n’est pas finie ! C’est faux car elle est toujours en cours, en activité, en vie, elle est toujours à l’ordre du jour même avec ce Tebboune ! Ce qu’on semble oublier c’est que ce système dure à peu près depuis l’assassinat de Abane Ramdane. La mise en oeuvre de ce « système », sa mise en forme, sa prise en main, a commencé à partir de cette date et se prolonge jusqu’à aujourd’hui mercredi 8 avril 2020 et çà va encore durer car le pouvoir a repris la main et applique sa feuille de route sans problème malgré les 13 mois de révolution citoyenne hirakienne.

    Ceux qui écrivent ses livres là ou ces articles là n’ont rien compris au pouvoir politique, au régime algérien basé sur la force, la contrainte, la dictature, la menace et l’autoritarisme militaire! Il est navrant de voir des intellectuels confondre, faire des distinctions, des différenciations entre une personne politique donnée (Ben Bella, Boumediène, Chadli, Ali Kafi, Zeroual, Bouteflika etc.. etc..) et le système politique (ou le régime politique) algérien en général ! Seul Boudiaf a échappé à ce système mais il en a payé de sa vie. C’est dingue ! De plus, tous ces gus là que je cite, ils ont eu plein à leur côté, et à profusion, plein de sous-fifres, de laudateurs, de flagorneurs. leur marque de fabrique est estampillée par ce qu’ils appellent eux «thaouabeutes», les constantes nationales à eux , à leur propre sauce tomate, leur Algérie … à eux ! Que ces plumes arrêtent d’abuser l’opinion publique algérienne , c’est préférable à mon avis.

    Zaatar
    8 avril 2020 - 20 h 45 min

    Donc demain ça sera encore lui et comme il a dit lui c’est ça? C’est ce que nous avons toujours dit.

      Zaatar
      8 avril 2020 - 21 h 45 min

      Ah ben vous pouvez ne pas être d’accord…c’est comme il a dit lui jusqu’a preuve du contraire… ainsi soit il Amen.

    Lacan
    8 avril 2020 - 20 h 28 min

    Et le systeme se rajeunit…se metamorphose. Tebboune est illegitime pour proceder a quoi que se soit, sinon organiser son suicide(politique) et remplacement, dans les normes, ie exercer l’autorite’ qu’on fait semblant de lui ceder/conferer, pour instaurer ces normes-la justement.

    Je ne vais pas m’auto-decevoir, en esperant que cette manoeuvre a pour but, de nettoyer « des elements » qui auraient detourne’ l’autorite’ « presidentielle » de tebboune, alors que celui-ci dispose du fameux « CACHET DE LA PRESIDENCE », c.a.d. n’a qu’a signer et apposer le cahet, publier au journal officiel, pour que ca devienne LOI, surtout relativement a ces nominations. A commencer donc, par le « ministre » de la justice et quiconque d’autre, qui aurait entrave’ a ses DESIRATA – n’est-ce pas justement que Bouteflika(frere) s’est servi a volonte’ ?

    Franchement, il y a presque lieu de dire que les Algeriens avaient un meilleur deal avec les bouteflika – ou les jeux etaient clairs ! Il s’agissait d’un rapport de force, qui a mis les Algeriens contre le mur – les forcant ainsi a s’organiser et a reagir avec force-de-l’union ou subir. Ils ont reagit et ils ont gagne’. Seulement, pour voir leur victoire du mois de juillet dernier, etre kidnappee/volee, par l’opportuniste AGS.

    Pourquoi et comment aurait-il besoin de meme souffler mot a Chengriha ou quiconque d’autre ??? Ou est-ce l’inverse qui est entrain de s’opperer ? C’est de mauvaise augure, car a l’evidence, il y a marche’ conclu. Or, c’est la l’essence du cancer du systeme de pouvoir en Algerie. Il y a Servant et il y a MAITRE. Par Republique Populaire, la sequence de maitre-serveur a 3 niveau est Peuple(Maitre Souverain) – Gouvernement(serveur)[toutes institutions confondues]. Les Institutions du Peuple, a travers lesquelles ils exerce son pouvoir sont celles du Parlement. C’est la alors, que la police revient au berzidane et l’armee au Parlement(Peuple). Ce rapport de forces inegal etablit alors la force du Peuple sur celle du Gouvernement.
    On n’est pas sortis de l’auberge !!!
    La seule mission de Tebboune etait celle d’organiser sa sortie, avec des elections propres pour ASSOIR un Parlement Legitime et la Subjegation du Commendement Militaire a une Commission Parlementaire.
    Bref, Tebboune n’a pas accepte’ le Koursi pour rendre service a sa Nation/Pays, mais pour s’acoquiner avec une nouvelle band de generaux, et singer son mentor Aziz-1er. Il ne lui reste plus qu’a changer de nom et se faire Aziz-2nd.
    Bonne journee.
    J’espere que je me trompe.

    Le Chant Des Cygnes
    8 avril 2020 - 19 h 52 min

    Le seul changement qui vaille est de rappeler les quelques généraux qui sont partis,et parmi eux Nezzar et Benhadid, libérer Ghediri et leurs donner les clés du camion et ester tous ceux qui sont en poste en cour martiale, et supprimer à jamais ce grade de l’armée Algérienne. Et surtout arrêter de mélanger à jamais cette chienlit avec l’ALN.

      Anonyme
      8 avril 2020 - 20 h 56 min

      Nezzar et Benhadid sont âgés et malades (rabi itawel âmarhoum). Si on cherche des patriotes dans l’armée ce n’est pas ce qui manque, Il suffit juste de chasser la poignée de généraux à sa tête, tout le reste sera facile
      .

        Le Chant Des Cygnes
        9 avril 2020 - 12 h 27 min

        A Anonyme,
        Je n’ai pas dis dans mon post qu’ils allaient dirigé l’armée, mais dans mon esprit leurs donner les clés du camion, c’est de pouvoir réorganiser et mettre les hommes qu’ils faut aux places qu’ils faut. Ils sont de vieux routiers et connaissent tout de cette organisation et surtout connaissent les hommes.
        Ce n’est pas le chamallow teboune qui ne connait rien de rien à part le trafic et la rapine qui peut faire cela.
        Dans tous les pays on essaie de tirer profit des anciens et utiliser leurs expériences pour faire avancer les choses. On est pas plus bête que les autres, donc faisons confiance à des gens du sérail.

    Vangelis
    8 avril 2020 - 19 h 26 min

    En quoi ce  » profonds changements  » intéresseraient-ils les citoyens ?

    Franchement en cette époque où tout est chamboulé sens dessus-dessous, où les clignotants économiques sont au rouge partout dans le monde et plus particulièrement en Algérie, ce régime s’occupent d’épiphénomènes qui n’apporteront rien au pays.

    Moi je ne verrai de profonds changements que lorsque des généraux-vieillards seront écartés du sérail, ensuite une réduction drastique du nombre restant puis des ouvertures de procédures judiciaires pour déférer ces pontes dans les tribunaux civils et pas militaire du genre de Blida où on est sûr qu’il sera tendre, même très tendre avec ses acolytes.

    Tout le reste c’est du chichi.

    Aube
    8 avril 2020 - 19 h 17 min

    C’est du fard sur un visage de spectre. De la pure propagande pour consommation interne. Zaama un ‘président’ qui avance doucement ses pions pour mater les brebis galeuses de l’institution militaire.
    Tant que les prisons continuent de recevoir d’honnêtes citoyens pour en libérer ceux de droit commun, ce pays continuera de marcher sur la tête. Tant qu’on attend le sésame de l’institution militaire, on restera pendu à des communiqués puérils comme celui-là.
    Secouons nos chaines et marchons ensemble vers une nouvelle aube qui donnera à ce pays les moyens de sa politique et à ses enfants des raisons d’espérer en un avenir meilleur.

    Anonyme
    8 avril 2020 - 19 h 13 min

    Changement de tetes, départs des anciennes tetes, arrivée de nouvelles tetes, donner un nouveau souffle, rajeunissement,… etc etc,…tout ça, c’est très bien.
    Mais le plus important changement qui doit etre opéré, c’est le changement idéologique.
    L’armée Algérienne doit abandonner ses dogmes toxiques (pan-arabisme nécérien pro-égyptien) et faire sa révolution.
    La position de nos militaires vis à vis du sahara occidentale a toujours été juste et honorable (bien qu’à titre personnel, je pense que l’Algérie aurait du être beaucoup plus ferme vis à vis du bellicisme marocain)
    Alors que beaucoup de « hirakistes » qui s’autorisent à parler au nom de la contestation, veulent que l’Algérie capitule face au maroc.
    A ce titre (et seulement à ce titre), les généraux ont bien raison de se méfier de ces contestataires internationalistes anti-Algériens.
    Par contre, là où les généraux ont failli, c’est leur positionnement vis à vis de Egypte. Les généraux Algériens ont toujours été les vassaux des égyptiens et l’egypte a toujours eu une emprise sur eux.
    A tel point que, être nationaliste selon les généraux Algériens, c’est être un nacérien pro-égypte!!
    En résumé, nos militaires sont intoxiqués par les egyptiens..et nos civils sont intoxiqués par les marocains… Nous sommes vraiment un drôle de peuple!!!
    L’armée doit donc faire sa révolution idéologique et opter pour un Ultra-Nationalisme Algérianiste salvateur!
    Des manœuvres militaires appelées : « Sakhr 2018 », « Toufane 2018 » sont à proscrire!
    Des sous marins baptisés : « Akram pacha»!!… Des noms qui n’ont rien d’Algérien et sont tout simplement une humiliation pour l’Algérie!!
    (d’ailleurs, toufane ou tOfane??…on ne sait même pas comment ça se prononce !!)
    L’Algérien est-il condamné pour l’éternité à jongler entre occidentalisme et baathisme, tous deux aussi éloignés l’un comme l’autre de notre culture Algérienne ancestrale???
    Les mots ont un sens…la symbolique a son importance… et la communication ne doit surtout pas être négligée!!
    Donner des noms bien de chez nous et qui nous sont propres!.. des noms issus de la culture Algérienne, qui ne demandent pas d’avoir Bac+20 pour les connaitre!!
    Mettre en avant notre particularisme.
    Entretenir le nationalisme, le particularisme, le chauvinisme (pas « arabe », pas « musulman », pas « maghrebin », MAIS ALGERIEN).
    Développer la fierté d’etre Algérien, le fanatisme (pas le fanatisme religieux, MAIS le fanatisme nationaliste, et même ultra-nationaliste!)
    Le Ntionalisme est la seule voie de salut pour l’Algérie

    Changement pour...
    8 avril 2020 - 18 h 58 min

    …noyer le poisson !
    Vous oubliez les sanctions de ceux des vôtres qui ont coulé et continuent de couler le pays !
    Alors, comme ça, on pille l’Algérie, ni la police, ni la justice ne réagissent ! Personne ne se sont redevable envers le peuple algérien. Circulez, y a rien à voir !
    A aucun moment, vous ne vous dites que l’Algérie va se casser la gueule !
    Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu pour mériter un tel châtiment !

    Brahms
    8 avril 2020 - 18 h 42 min

    La vie passe très vite, Jean Gabin disait dans sa chanson :

    Toute ma jeunesse, j’ai voulu dire je sais,
    Seulement, plus je cherchais, et puis moins j’savais,
    Il y a 60 coups qui ont sonné à l’horloge,
    Je suis encore à ma fenêtre, je regarde, et j’m’interroge ?
    Maintenant je sais, je sais, je sais qu’on ne sait jamais !

    Donc, à 75 ans, on attend plus rien de la vie, le bilan sera, je n’ai pas vu ma vie passée, alors que mes 80 ans, sont là.

    Fellag II
    8 avril 2020 - 18 h 08 min

    C’est une tempête dans un verre d’eau, chaque jour un général de plus un gros salaire derrière, pourquoi autant de généraux mais dans la réalité ils ne servent à rien sauf à pompé le fric des naïfs citoyens, soyant logique et responsables le président actuel est imposé par l’armée, cela veut dire ce n’est pas pas lui qui dirige le pays, ni de nommé un général où autres sans l’accord des gradés futurs retraités à Paris où Madrid voir Rabat, Mr Tebboune est un pois chiches sur un couscous militaire

    Rayes Al Bahriya
    8 avril 2020 - 17 h 56 min

    Meme l’etat major du pentagone U.S
    Ne peut se payer cette strategie en temps de Guerre…mondiale…

    Le corps militaire doit etre a la hauteur de destin national….

    Le peuple algerien observe mais ne
    Retera pas les bras croises pour etre au rdv du destin ..

    Il est le fer de lance de notre armee
    Republicaine, integre, patriotic…

    Les voleurs seront juges par la justice impartiale….

    Personne ne pourra se targuer au dessus de la loi…

    Vive la republik..
    Vive ALGERIA…

    Mounir Sari
    8 avril 2020 - 17 h 32 min

    Il s’agit d’un non événement.En quoi est-ce que la nomination d’un militaire au poste du contre espionnage puisse intéresser notre peuple? Notre pays qui compte une population de 42 millions d’habitants possède 500 généraux.La chine qui compte 1,5 milliards de personnes a moins de généraux que l’Algérie.Trouvez l’erreur!!!!

      Anonyme
      8 avril 2020 - 18 h 06 min

      Quelle constance dans la publication de toutes vos saillies..Elles sont nombreuses et toujours les mêmes (…)

      Anonyme
      8 avril 2020 - 18 h 39 min

      Ça prouve qu’ils dirigent bien ce pays, et qu’Hirak ou pas, ils ne comptent rien lâché. Ces cancres qui ont ruiné le pays nous arrosent depuis 62, d’infos débiles : nominations, satisfécits aux pilotes ayant fait un aller-retour(comme Linbergh!), mais en Chine…Ils feraient mieux de rendre des comptes sur le budget qu’ils s’octroient tous les ans sans contrôle.

    Moh.abbas
    8 avril 2020 - 17 h 13 min

    Jamais, nous avons entendu que dorénavant les comptes pourront être contrôlé, que les banques seront tenus à l,avenir de signaler des mouvements suspects dans les comptes autant pour les militaires que les civils, de nouvelles bases de données….etc etc. d
    Des histoires éclate chaque jour et rien ne change pour que dorénavant, nous ne revivons pareil situation.
    Toujours le jeu de la chaise musicale des wali ou bien des nouvelles nomination (…) avec l,aspect tourné vers le zaimisme.
    Changer pour que rien ne change.

    Anonyme
    8 avril 2020 - 17 h 02 min

    Ils ont surtout lu mon com de ce matin les concernant ; lol…j aime bien !

      RAYES AL BAHRIYA
      8 avril 2020 - 18 h 00 min

      Meme l’etat major du pentagone U.S
      Ne peut se payer cette strategie en temps de Guerre…mondiale…

      Le corps militaire doit etre a la hauteur de destin national….

      Le peuple algerien observe mais ne
      Retera pas les bras croises pour etre au rdv du destin ..

      Il est le fer de lance de notre armee
      Republicaine, integre, patriotic…

      Les voleurs seront juges par la justice impartiale….

      Personne ne pourra se targuer au dessus de la loi…

      Vive la republik..
      Vive ALGERIA…

        Lacan
        9 avril 2020 - 2 h 51 min

        Pourkoi il n’y a pas d’espoir. Et bien, vous n’avez qu’a lire les commentaires et vous remarquerez que ce qu’on reproche a ces canailles, c’est leurs vols de BIENs materiels, et non, la travestie de l’Identite’, avec ce qui va avec, depuis la tradition, a la conception de la vie et des relations entre personnes, les personnes et la communaute’, et le travail, la notion de valeur-meme… sa culture…
        Bouteflika l’a bien demontre’. Il insultait tout le monde et se faisait applaudir moyennant des tickets de stades, la retransmission des matchs de la ligue Europeenne, du sucre de la batata, et j’en passe…

    Anonyme
    8 avril 2020 - 16 h 57 min

    Votre naïveté fait sourire. Comme s’il fallait juste encore attendre quelques mois pour que Tebboune récupère tout le pouvoir!! Il n’arrive même pas à confirmer à son poste le chef d’état-major qui reste intérimaire près de 4 mois après sa désignation!!! Un fait inédit dans le monde entier!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.