Les Emirats secoués par un scandale : 6,5 milliards de dollars volatilisés

Ben Zayed scandale financier
Mohamed Ben Zayed, l'homme fort du régime émirati. D. R.

Par Nabil D. – L’affaire a été passée sous silence. La famille régnante aux Emirats est éclaboussée par un grave scandale financier impliquant les fils de Zayed Al-Nahyane. Ces derniers étaient associés à un richissime homme d’affaires indien qui vient de se faire la malle en emportant dans ses bagages la coquette somme de 6,5 milliards de dollars. Il a regagné son pays, l’Inde, laissant derrière lui un régime paniqué qui essaye de camoufler l’affaire.

Ce scandale financier révèle au grand jour les pratiques mafieuses qui régissent la gestion politique et économique de cet émirat avec lequel le pouvoir en Algérie entretient des relations plus que douteuses. Les largesses offertes par le président déchu Abdelaziz Bouteflika aux businessmen émiratis sont étrangement maintenues par les nouveaux tenants du pouvoir qui, pourtant, affirment être aux antipodes de l’ancien système. Or, d’aucuns ont constaté que l’ancien chef d’état-major de l’armée, le général Gaïd-Salah, mort en décembre dernier, paraissait comme l’homme-lige d’Abu Dhabi au point de provoquer la colère de millions de manifestants qui l’accusaient d’être aux ordres des Al-Nahyane et de mettre le pays sous leurs bottes.

Les Emiratis comptent de nombreux investissements stratégiques en Algérie. Leur politique consiste à avoir la haute main sur les ports dans plusieurs pays pour s’imposer comme des acteurs incontournables dans le domaine des échanges commerciaux. Cette hégémonie a été dénoncée par plusieurs observateurs avertis qui s’interrogent sur la propension des dirigeants en Algérie à s’aligner sur cette pétromonarchie qui, pourtant, manœuvre ouvertement en Libye pour y entretenir la guerre civile, en armant et en finançant Khalifa Haftar qui n’est pas connu pour être un «ami» de l’Algérie.

Aux Nations unies, les Al-Nahyane ont fait un croc-en-jambe au diplomate algérien Ramtane Lamamra, choisi par le secrétaire général, Antonio Guterres, pour le représenter en Libye. Abu Dhabi aurait réussi, selon les derniers développements dans ce dossier, à convaincre Washington à barrer la route à l’ancien ministre algérien des Affaires étrangères et à lui substituer un ancien ministre de l’Intérieur jordanien adoubé par Mohamed Ben Zayed et ses alliés égyptien et marocain.

Si personne, à part les concernés, ne détiennent tous les détails de cette affaire des 6,5 milliards pris par l’associé indien des fils de Zayed, il est clair que soit l’homme d’affaires n’avait pas d’autre choix que de se faire justice lui-même pour récupérer son argent, soit il a détourné cette somme au nez et à la barbe du régime émirati dont la naïveté confirmerait la nécessité impérieuse de s’en éloigner.

N. D.

 

Comment (37)

    Anna
    1 mai 2020 - 20 h 23 min

    Bonsoir , moi aussi j’ai été arnaqué de plus de 178.000 euros, je l’ai rencontré sur Meetic un site de rencontres, il est parti soi-disant en Côte-d’Ivoire à Abidjan pour travailler (photographe), il vit dans un hôtel, et bien sûr il s’est fait agressé en sortant de cet hôtel, plus d’argent, plus de papiers, plus cartes bancaires, donc je l’ai envoyé plus de 2.000 euros plusieurs fois pour qu’il puisse rentrer en France, mais il avait toujours une bonne excuse pour ne pas rentrer, et il prend plusieurs personnalités (noms, villes), il est toujours sur Meetic, maintenant je sais le reconnaître et je ferais attention maintenant,J’ai senti l’arnaque et je lui ai dit que c’est de l’arnaque. Il m’a appelé jusqu’à 10 fois la même nuit pour pleurer au téléphone me disant qu’il était amoureux de moi et qu’il ne pouvait pas croire que je le traitais ainsi, lui qui croyait en Dieu, comment pouvais-je le traiter d’escroc sans scrupules. Les appels continuaient jour et nuit, tantôt d’un soit disant médecin, Armel Leroy, une autre fois d’une personne de la banque etc…C’est alors que j’ai téléphoné à Interpol de France Lyon pour porté une plainte,mais heureusement j’ai expliqué ce problème tous le problème a Interpol du Lyon qui ma fait prendre contact avec un Inspecteur Général de police Interpol qui depuis l’Afrique qui coordonnais des actions avec l’interpole de la France Lyon et le regroupement du CDEAO pour un remboursement immédiat. Et grâce à lui on ma remboursé la totalité de mes 90.000€ qu’on m’avait arnaquer y suivi des frais de dédommagements du double au triple , J’ai bien eu de la chance car j’ai échappée belle a cette crise. À partir de ce instant j’ai dès lors reprise confiance en moi et ne cherche plus d’embrouille sur les sites de rencontre parce qu’il n’y a pas de vérité en tout çà. Alors si vous avez été arnaqué sur la toile d’une : grosse somme d’argent, d’achats non conformes à la photo, de virement bancaire, de chantage sur le net, de faux maraboutage et faux compte,paypal, de fausses histoire d’amour pour soutirer de l’argent, de vente de voiture, de gay et lesbienne et de faux tirage a la loterie etc….., si vous le contacté, il trouvera facilement vos escrocs grâce a un système GPS WALO WALO et une fois qu’ils seront arrêtés grâce a leur systeme WALO WALO car j’ai suivi vraiment leurs instructions et sa a marché pour moi .Je remercie beaucoup LE LIEUTENANT DE POLICE MR LAURENT DUCOMBE sans lui je serais sans doute à la rue car j’avais épuisée toutes mes économies pour ses voleurs . Pour touts ceux ou celles qui ont été dans le même cas comme moi voici l’adresse émail du LIEUTENANT DE POLICE MR LAURENT DUCOMBE

    E-mails:///// [email protected]

    E-mails:////  [email protected]

    stratégie est meilleure.

    Anonyme
    1 mai 2020 - 14 h 19 min

    La photo nous montre un sourire subtil retenu, d’un roublard en gandoura. Les dépositaires algériens en particulier chez lui, se sont fait rouler à coup sûr. Il leur dira et répondra que votre fric a été détourné par un hindou, Aya hlass frette rouhou telerbou dork fi bilcor. Pour ceux qui insiste a retrouvé leur fric, il leur répondra : c’est de l’argent que vous-même avez détourné de vos pays, alors silence, sinon vous êtes cuit…auprès de votre société.

    -DZ
    14 avril 2020 - 14 h 27 min

    Quand j’ai regardé la photo, j ‘ai vu:
    Des Ali Baba en blanc = en couleur d’anges. Tout ce qui est blanc n’est pas ange.

    Bons élèves
    14 avril 2020 - 12 h 48 min

    Comment être étonné quand on sait que la fréquentation assidue, les exemples vivants, les cours et leçons régulièrement donnés, théoriques et pratiques, par la Issaba algérienne y sont de façon sûre pour la réussite des Emiratis dans le grand banditisme. Enfin une chose que les Issabistes réussissent à exporter pour leur grand bien et leur bonheur.

    58 et 59 bientôt
    14 avril 2020 - 8 h 00 min

    c est de l argent qui n alimentera pas le terrorisme et les agents provocateurs dans les autres pays

    Anonyme
    14 avril 2020 - 4 h 44 min

    intelligent wise guys these Bedouins where ever they are. The irony of it all is that they think that they are the smartest people around. But surprisingly enough, they get conned at every street corner in broad daylight by these fly-by-night rogues. I am certain this big eared guy still thinks he is shrewd and astute and the whole thing was someone’s fault. Always in denial! if you believe and trust such people it will be to your peril.

    Anonyme
    13 avril 2020 - 21 h 50 min

    Ben oui AP c est la vérité , pas mal joué de leur part qd meme ; je l aurais fait aussi si j étais son fils hé oui voyons .

    Hmed hamou
    13 avril 2020 - 17 h 06 min

    La volatilisation de 6,5 milliards de dollars constitue sans doute un scandale financier aux Émirats. Émirat avec lequel le pouvoir en Algérie entretient des relations plus que douteuses. Ça risque de nous entacher tout ça ? Nous qui tenons tellement à l’hygiène.
    En même temps, s’il suffisait la volatilisation de 6,5 milliards de dollars pour révèler au grand jour des pratiques mafieuses régissant la gestion politique et économique de l’émirat, que peuvent-ils alors révéler les dizaines voire des centaines de milliards qui se seraient volatilisés chez nous !? C’est pas moi qui le dit, c’est tout le monde qui en parle et qui qui réclame d’ailleurs de les chercher et les repatrirer. Même le président aurait apparemment déclaré lors de sa compagne présidentielle qu’il savait où ils sont !
    Oui, si la volatilisation et à vrai dire la subtilisation des 6,5 milliards de dollars par un homme d’affaires indien aux enfants de l’émir constuitue à juste titre un scandale, un scandale qu’on peut toujours mettre sur dos de la main de l’étranger (on doit leur donner la recette dont on a le secret, entre frère) mais nos milliards à nous partis dans les bagage des nôtres, de ceux qui sont sensés les protéger, ceux qui chantent one two three avec nous et même plus fort que tout le monde… Oui, si les Emiratis peuvent toujours invoquer la main de l’étranger (à juste titre d’ailleurs), nous on ne peut même pas parler de la main de l’étranger (on se vole nous même) . Quel ironie ?
    Après , on parle d’Émirat avec lequel le pouvoir en Algérie entretient des relations plus que douteuses. Tu parles !

      Sniper
      14 avril 2020 - 16 h 19 min

      Les diaboliques émirs vont trouver les 6.5 milliards de $ en roulant l’Algérie dans la farine grâce à leurs taupes bien logées dans les salons du pouvoir. Une fois de plus.
      Tout comme la famille royale d’Arabie renfloue ses caisses avec l’organisation de multiples omra et du Hadj.

    Brahms
    13 avril 2020 - 13 h 59 min

    Sortir 6,5 milliards de dollars d’une banque sans que cela n’éveille des soupçons c’est bizarre puis repartir en toute tranquillité en passant tous les aéroports avec des valises bourrées de cash. Personnellement, je n’y crois pas. En effet, en Europe, pour sortir 5000 €, il faut faire une demande préalable à son banquier au moins 48 heures à l’avance et quand vous déposez 10 000 € et +, en espèces, au guichet, il faut justifier de l’origine des fonds. Dans le cas d’espèce, pour 6,5 milliards de dollars, il faut au moins 10 valises qui passeront ensuite au rayon X et le douanier Emirati n’aurait rien vu, laissant filer l’argent sans même se soucier de la déclaration de devise. Sincèrement, ça ne tient pas la route, il manque des éléments dans cette affaire car il y a des complicités.

    Anonyme
    13 avril 2020 - 13 h 19 min

    Le Petrole, le commerce international, le tourisme et les investissements internationaux en tout genre, ce sont ces piliers sur lesquels repose aujourd’hui l’économie Emiratis et qui s’effondrent tous au même temps comme un château de cartes.

    anonyme
    13 avril 2020 - 13 h 10 min

    J’ai deux bombes : j’en jette une sur les monarchies du Golfe et la seconde sur Israel. Si j’en ai une troisième, je la destine à la Turquie. La quatrième irait sur l’Egypte. Sans pitié ! Voilà nos ennemis véritables … car ils sont ceux qui nous respectent le moins.

    Anonyme
    13 avril 2020 - 12 h 48 min

    Comme cela est touchant !!des buveurs de pisse de chameau qui s’émeuve des 6,5 milliards de dollar qui se sont subrepticement volatilisés ,faudrait qu’il regarde peut être du côté de l’achat de quincaillerie militaire pour leur strapontin Libyen .

    Bamar
    13 avril 2020 - 12 h 41 min

    Eux au moins même si sa reste des chameliers ont un pays developpé est leur peuple vies dans l opulence contrairement a nous est ce malgré les milliards dilapidé par nos épiciers de maleurs

      Anonyme
      13 avril 2020 - 13 h 22 min

      C est quoi un pays développé pour vous?
      Qu est ce qu ils produisent à part du pétrole ?
      Vous parlez de leurs gratte ciels et des centre commerciaux que des imbéciles vont visiter avec 50 degrés à l ombre dehors?
      A la moindre panne d électricité toute cette vitrine ne sera que ruine…en plus gérée uniquement par des étrangers .
      Ils n ont rien ,ils ont transformé leurs pays en centres d affaires et banque pour tous les voyous du monde…voilà leur réussite

    Faites vos jeux, rien ne va plus
    13 avril 2020 - 11 h 55 min

    Pas de panique, ils vont se refaire en Algérie.

    Chaoui
    13 avril 2020 - 11 h 38 min

    Ont dit communément (même si c’est faux) que « les arabes ont inventé les chiffres » ! (le Chiffre 0 est partie de Bougie en Algérie d’abord vers l’Italie, puis l’Espagne avant le reste de l’occident).
    Mais ce qu’on ne dit pas c’est que sont les autres qui les utilisent…

      Réponse
      13 avril 2020 - 13 h 57 min

      Le sujet n’a rien a voir avec Arabes/Berbères.

        Chaoui
        13 avril 2020 - 21 h 28 min

        Mon post est loin d’être « hors sujet ». Tu l’as seulement mal lu au point d’y voir à tort un antagonisme entre « arabe/berbère » !
        Les « émirats » comme TOUS les pays du Golfe sont les pigeons – et je reste « gentille »…- des USraéliens. Ce sont ces derniers qui, pour l’essentiel, « gèrent » leur argent entreposé chez-eux en occident…EUX savent…compter…Et quand ils veulent faire main basse sur le pactole ils leur « calculent » (comme déjà par le passé) des artifices boursiers…
        Les équations ne valent pas que pour les maths mais pour toute chose de la vie.

      Khenchela
      13 avril 2020 - 16 h 29 min

      On t’a déjà dit que tu étais un faux Chaoui alors arrête ton cirque car un vrai Chaoui n’insulte jamais les Arabes comme tu le fais.

        Chaoui
        13 avril 2020 - 17 h 49 min

        Au sieur que se dit de « Khenchela » :
        Moi je serais selon toi, un… »faux Chaoui » ! Et toi donc un vrai « Khencheli » ! Yahri ! Yarhi !
        Pour commencer, dans mon précédent post je n’insulte pas les arabes mais ne rétablis qu’une vérité relativement aux chiffres qui n’ont absolument RIEN d' »arabes ».
        du 1 au 9, ces chiffres sont Hindous. Ce qu’on attribue aux arabes et le seul chiffre 0. Ce chiffre 0 étant parti de la ville de Bougie vers l’occident qui dénommait à l’époque, improprement, tous les Algériens d’arabes du fait que quelques milliers d’entre-eux furent venus un peu plus tôt en Algérie y professer (par le fer de leur cimeterre…) leur nouvelle religion, ça l’est resté dans le langage courant.
        En tout état de cause, il reste qu’avec ces chiffres certains sont allés sur la Lune tandis que NOUS nous n’avons à ce jour,et tandis que nous sommes au XXI ème siècle pas été foutu de concevoir nous-même non encore une voiture mais ne serait-ce qu’un cyclomoteur !…
        Enfin, le natif de Bouderhem (EL Hamma) que je suis est, sois-en certain, assurément un VRAI Chaoui qui n’a RIEN, mais alors là RIEN d’arabe quand tout habitant de Khenchela de nos jours n’est pas forcément Chaoui, ce sans que je les ostracise pour autant et demeurant pour moi des Khenchelis à part entière, en fait des Algériens comme moi tout court.
        Si cela peut te conforter, sache que même avec des membres de ma propre famille (qui est l’une des plus grande de notre Wilaya) qu’il m’arrive souvent de leur affirmer que nous n’avons rien d »arabe ». Certes, nous sommes musulmans. Mais le seul fait de l’être ne fait pas pour autant de nous des arabes. Mes propres Parents ont longtemps cru l’être, conditionnés qu’ils l’ont été comme le furent mes grand-Parents et nombre de nos précédents aïeux, ce depuis l’avènement de l’islam chez-nous.
        Pour ce qui me concerne, je t’ajouterais pour conclure le propos que je me sentirais TOUJOURS plus proche humainement, affectivement et moralement d’un Palestinien, d’un Libanais, voire d’un Syrien ou encore d’un Yéménite ou d’un Iranien (sans parler des Égyptiens, Libyens, Tunisiens et Sahraouis) que des arabes du Golfe.
        Si toi tu défends ces arabes, je respecte ta perception d’eux pour peu cependant que tu respectes la mienne. Moi je sais ce qu’ils nous ont fait, et continuent de nous faire.
        Wild Chabord !

    Argentroi
    13 avril 2020 - 11 h 31 min

    Encore un article d’un frère musulman pour qui Qatar, la Turquie et Esserraj sont des modèles à fréquenter contrairement à l’Arabie Saoudite, les Emirats et Haftar :
    Pour rappel, l’attaque de Tiguentourine a été planifiée et menée à partir de la Libye d’ Esserraj sous la conduite d’Aqmi affidée d’El-Qaïda bras armé des frères musulmans. Il faut savoir aussi que l’Arabie Saoudite avec les Emirats combattent El Qaïda partout dans le monde et ont décrété depuis 2014 que les frères musulmans sont aussi une organisation terroriste. Et donc Haftar ne fait que de vouloir extirper le terrorisme de la Libye contrairement à Essaraj qui veut créer un sanctuaire terroriste en Libye avec l’aide de la Turquie et Qatar. On a en face deux choix idéologiques et non des hommes mus par des intérêts sordides et mesquins comme veut nous le faire croire la propagande des frères musulmans dans cet article…Limen tehki zabourek ya Daoud
    De plus, on n’a pas ouïe dire que l’Algérie soutient officiellement Lamamra dans sa candidature comme représentant de Gutteres en Libye, alors si l’article veut titiller notre ego, il faut aussi rappeler que l’ego n’a jamais été un facteur prépondérant pour influer sur des choix diplomatiques d’envergure internationale.

      Rachid
      13 avril 2020 - 13 h 59 min

      Hors sujet. Le sujet est la corruption aux emirats. Que fait tiguentourine dans ce sujet ?
      Vous etes cuits.
      Aucun trou pour se cacher. Vas y 1, 2, 3 sionisme, harki, fis etc etc.

        Argentroi
        13 avril 2020 - 19 h 17 min

        @ Vendredire alias Rachid alias Dahmane
        Tu as lu l’article au moins ! Si le sujet était la corruption aux Emirats, pourquoi il parle de Haftar, Lamamra, la Libye, hein ?
        Pour moi, l’équation est simple : si les Emirats-unis se sont engagés à lutter contre le terrorisme, ils sont mes amis. La ligne de démarcation a été déjà tracée par le sang des victimes du terrorisme islamiste; c’est un militant qui te parle pas un rallié de la dernière heure inconsistant et inconséquent et qui s’est pris de courage à la faveur du Hirak dont le seul militantisme est de rabâcher à longueur de journée dhoubab, cachir.
        Bessah 3echna oua choufna, quand AP devient une tribune et un refuge aux mensonges éhontés des frères musulmans, c’est à dire un instrument aux mains de la propagande islamiste, il faut bien remarquer qu’on est loin de la proclamation, quand tout le monde était couché tapi de peur, du général Nezzar au lendemain de l’attaque de Guemar par les terroristes du FIS.
        Encore une fois, la propagande islamiste ne servira à rien puisque vous ne ferez jamais le plein comme en 90. Vos jours sont comptés, les turcs vont se retourner contre Erdogan et votre pourvoyeur en dollars le Qatar sera envahi, Haftar prendra Tripoli et en apothéose la nouvelle Algérie démocratique naîtra !

      Dahmane
      13 avril 2020 - 15 h 06 min

      Regardez comment les doubab sortent hors sujet.
      Hors sujet et deviation de la discussion sont leurs specialites.

      hercule
      13 avril 2020 - 16 h 50 min

      Faux.

    Lghoul
    13 avril 2020 - 11 h 23 min

    Pour information sur NMC HEALTH en faillite, j’ajouterai qu’une deuxieme victime de la faillite est une banque d’echange et de transfer de devises (travelex) basee a abou dhabi. Elle va bientot declarer faillite. Ses patrons sont les memes que ceux de NMC HEALTH. Elle est suspendue recemment a la bourse de Londres. Son nom est – FINABLR – . Son chiffre d’affaire depasse le milliard de livres Sterling. Donc cette banque de transferts ne peut etre qu’une antenne de blanchissement d’argent si elle coule. D’ailleurs tous ceux qui ont voulu transferrer de l’argent des emirats vers l’etranger ont eu recemment des problemes car tout EST bloque. Les actionnaires vont perdre des centaines de millions. Encore du trafique kharabe en action. Ce n’est pas pour des prunes que les emirats attirent certains dignitaires algeriens comme des mouches par le miel. Tout va les rattraper.

    Anonyme
    13 avril 2020 - 11 h 22 min

    Les indiens qui ont des banques aux Émirats arabes recyclent l argent de la drogue que les marocains déposent sous forme de lingots d or achetés en Belgique et financent à travers ces mêmes banques tous les investissements qu on leur demande…
    Cet indien ne pouvait travailler ,je pense, qu en partageant les bénéfices avec un membre des émirs.
    Avec le Cov19 ,voyant que le marché de la drogue se tarissait et qu il allait se faire avoir par les Emiratis ,il s est viré un bon paquet d argent avant de quitter le pays…
    C est à travers de ce genre de banque que les Émirs finançaient les guerres et les pots de vin, ils sont tombés sur les indiens qui sont encore plus roublard qu eux…echahhhh!!!!

    Moh.abbas
    13 avril 2020 - 11 h 20 min

    Les Emiratis comptent de nombreux investissements stratégiques en Algérie…………………………………………………..,
    Dans le programme de l,ex fakhamatouhou et de l,actuel berzidane, dans la stratégie du plan de développement, ils appellent cela ‘la diversification de l,économie Algérienne. pour nous, ça ne change pas grand-chose car ces 2 différences de language possède le même dénominateur commun qui s,appelle el issaba.

    Et la valise de 4 millard de $ d'Alger ?
    13 avril 2020 - 10 h 44 min

    La veille de la chute de Bouteflika c’est la somme en espèces passée sous escorte depuis l’aéroport d’Alger par un « investisseur » Emirati dans l’ex SNTA privatisée par Bouteflika et son équipe pour l’offrir a ses amis.
    Reste a savoir combien ce fuyard avait versé a ses amis qui l’on aidé dans leurs comptes offshore.
    La SNTA était rentable au moment de sa privatisation et il n’ y avait aucune raison de la privatisée.

    Kif Kif
    13 avril 2020 - 10 h 41 min

    C’est le sport favoris des pigeons Arabes et leurs alliés d’Afrique du nord,les Emirs Algériens ont fait mieux,rappelez vous de la fille de Sellal;l’affaire Sonatrach,Djezzy; houda pheraoun,et autres,impossible de tout citer

    Lghoul
    13 avril 2020 - 10 h 32 min

    Je l’ai toujours souligne et chahute a AO que 80% des gens au pouvoir sont REDEVABLES et pris en tenailles de chantage depuis 1999 a travers boutef qui est entre les tentacules des forces occultes. Pour lui seul le pouvoir et la vengeance comptent. Il s’en fiche de l’Algerie et de son peuple. La preuve; regardez les truants et les illetres qu’il a recrute depuis son installation. Pour ce qui est de ce scandale financier, la compagnie en question s’appelle: NMC HEALTH. Un groupe d’hopitaux du golf geres par une mafia indienne associee a la locale. NMC HEALTH ira en administration. Ses actions sont suspendues a la bourse de Londres depuis plus d’un mois. La raison ? Muddy Waters, une compagnie investigative US a decouvert que leur chiffres financiers sont bizarres. NMC a recrute un ex. du FBI pour faire toute la lumiere. Ils decouvre une dette ou un trou de 6.5 milliards de dollars.Dans quelque temps elle sera prise par les admistrateurs pour quelques centimes. Les actionnaires ont perdu des centaines de millions. Il se pourrait que tout l’argent du peuple algerien est volatilise dans le blanchissement a travers NMC HEALTH qui est maintenant en faillite.

    Rayes Al Bahriya
    13 avril 2020 - 9 h 46 min

    C pas notre affaire…
    C notre dernier souci a six sous
    Chez nous , boutesrika le protege de
    Ce regime ont fait pire, 1500 milliards de dollars voles…et non
    Volatilises, voila le vrai mot…
    Pas du politiquement correct …svp

    Anonyme
    13 avril 2020 - 9 h 34 min

    Un bedouin qui dérobe c’est un pléonasme…

      Lghoul
      13 avril 2020 - 11 h 30 min

      Pour resumer tous les chemins de corruption menent a deux institutions emiraties: NMC HEALTH et FINABR BANK. La premiere a un trou de 6.5 milliards et la seconde, des echanges de devises douteux. Toutes deux ont les memes actionnaires indiens et emiratis et toutes deux sont en faillite. Faites vos investigations.

    Abou Stroff
    13 avril 2020 - 9 h 31 min

    les émiratis tiennent nos augustes dirigeants (ceux qui ne sont plus là et ceux qui sont là) par la barbichette et le reste n’est que prose superflue

      Zaatar
      13 avril 2020 - 10 h 04 min

      Ma tebkiche ya benti n’chrilek el maruti tla3bi biha feddar, lekhlass fi Moretti amdjaw les emiratis daw edzaier bel les hectares….(baaziz)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.