Le RCD dénonce la poursuite de la répression des militants du Hirak

Belabbas RCD
Mohcine Belabbas, président du RCD. D. R.

Par Mounir Serraï – Le RCD saisit la Journée internationale du travail pour à la fois rendre hommage aux luttes des travailleurs et dresser son constat de la situation actuelle du pays. «Ce 1er Mai coïncide, cette année, presque partout dans le monde, avec le confinement des populations pour cause de pandémie du Covid-19. Des organisations syndicales, dans de nombreux pays, ont adapté les moyens d’exprimer leurs revendications à la nécessité d’éviter les regroupements humains», note cette formation politique pour laquelle «la mondialisation de l’économie dominée par la recherche du profit à tout prix et un système financier spéculatif jette des populations entières dans l’angoisse, le manque ou la pauvreté».

«En Algérie, souligne le RCD, l’absolutisme du clan qui régente le pays depuis plus de vingt ans a détruit les organisations traditionnelles par la caporalisation et a empêché l’émergence de syndicats authentiques par la répression et la corruption». Le RCD considère que la révolution de Février 2019 «n’est pas une simple demande de démocratisation formelle». «Au contraire, estime ce parti, elle est une exigence de liberté et de démocratie avec son contenu économique et social».

En cette journée du 1er Mai, la formation de Mohcine Belabbas rend hommage aux «nombreux militants syndicaux et aux travailleurs qui luttent pour leurs droits à se constituer librement en syndicats pour défendre leurs intérêts matériels et moraux». Il évoque, dans ce contexte «la conjoncture difficile où les salaires de misère perçus par l’immense majorité de ceux qui ont un emploi est aggravée par le chômage technique et de nombreuses faillites de petites entreprises, des milliers de familles plongent dans le dénuement».

Le RCD affirme que «ces salariés et leurs familles ne peuvent pas continuer à vivre de promesses sans lendemains». Il dénonce, dans ce sillage, «la poursuite de la répression des activistes du Hirak, les atteintes à la liberté de la presse et la précarisation de la jeunesse et de l’immense majorité qui risquent de disqualifier toute recherche d’une solution pacifique à la crise profonde infligée au pays par un système politique autiste et factionnel». Pour ce parti de l’opposition, «seul un pouvoir issu d’élections démocratiques peut satisfaire les revendications sociopolitiques du peuple algérien». Il réitère son appel à la libération de tous les détenus politiques et d’opinion.

M. S.

Comment (27)

    ??
    2 mai 2020 - 20 h 57 min

    Son signe de la main me dit quelque chose.
    Ah j’ai trouvé, c’est la liberté de gesticuler….

      Lghoul
      3 mai 2020 - 13 h 30 min

      Qu’en dis tu sur les bagues que tes amis portent au tout petit doigt de la main droite ? De gs a tebboune, ils portent tous une bague special sur ce doigt. Alors c’est quoi le mot de passe STP ?

    Kahina-DZ
    2 mai 2020 - 20 h 55 min

    Pauvre RCD, il a perdu la boussole de sa démocratie

    Le jour où le RCD saura faire la différence entre l’opposition politique et l’opposition contre sa propre patrie, ce jour là la terre salée fleurira.

      Anonyme
      3 mai 2020 - 7 h 28 min

      Ah vous qui demandez l’emprisonnement des 95% des algériens qui n’ont pas voulu participer à la mascarade électorale vous êtes une patriote je suppose?

      Anonyme
      3 mai 2020 - 7 h 38 min

      Le jour où tu feras la différence entre la patrie et une junte militaire tu comprendras

    Anonyme3
    2 mai 2020 - 17 h 23 min

    Au lieu d’aider lès citoyens avec dès messages de sagesse,contribuer au combat du coronna virius en lançant des appels au respect du confinement et souhaité un bon ramadan aux Algériens ce monsieur nous parle hirak,à chaque apparence il perd dès points et tant mieux !..

      Karim
      3 mai 2020 - 0 h 07 min

      Pourquoi le pouvoir arrete des Hirakistes et des journalistes qui n’ont rien fait mais libere 6000 criminels de prisons ? On voit bien comment la junte des guinnards s’occupe du covid.

      Anonyme
      3 mai 2020 - 0 h 19 min

      Le Hirak t’a vraiment traumatisé!! Malheureusement pour toi tes insomnies ne s’arrêteront pas car après le coronavirus une autre épidémie emportera ton clan avec un virus beaucoup plus dévastateur: il s’appelle le peuple!!!

        Anonyme3
        3 mai 2020 - 10 h 42 min

        Le peuple est à majorité musulman,ne parlez pas en son nom,c’est lâche d’insulter sa religion et de l’autre côté vous lui serré la main.votre hirak c’est la division et le feu,le nôtre c’est l’unité et la fraternité.

    Lghoul
    2 mai 2020 - 16 h 57 min

    La seule solution pour tous et toutes et de joindre le Hirak une fois le corona fini, pour obtenir enfin notre independence finale car il n’y a plus rien a discuter avec des dictateurs qui ont eu 58 ans et 1100 milliards de dollars pendant 20 ans sans jamais pouvoir eplucher un oignon. Vous perdez donc votre temps car en dehors d’oppresser, de jeter des innocents en prison et des milliards par les fenetres, ils ne savent rien faire d’autre. Soit vous voulez une independence totale et finale pour l’Algerie, une liberte d’expression, une democratie et une solidarite nationale, ou vous allez perdre votre temps sans avoir meme pas une miette. Il faudrait etre stupide et ignorant pour comprendre qu’en dehors de ruser, diviser, manigancer et voler ils ne savent rien faire d’autre. Leur culture est ainsi irreversiblement faconnee. Alors sachez qu’ils ne pourront jamais comprendre votre language. Cesses vos operates de temps.

    Certes, le RCD, le FFS et ...
    2 mai 2020 - 13 h 49 min

    … certaines personnalités indépendantes ont flirté avec le pouvoir à des périodes diverses, mais peut-on
    le leur reprocher ?
    Jusqu’à aujourd’hui, il n y a aucune autre fenêtre de tir que celle désignée par le pouvoir. Donc, le FFS, le RCD et toutes les personnalités qui ont tenté quelque chose ont un certain mérite à ne pas évacuer quand on n’est que simple commentateur de salon. Et c’est bien connu, mieux vaut rater sa vie que de n’en rien faire du tout. Que ceux qui ont autre chose à proposer le fasse, en dehors du Hirak auquel participe tout le monde y compris le FFS et RCD que vous stigmatiser tout le temps. Je n’ai aucun lien avec ces partis, juste pour dénoncer la critique gratuite, estampillée à n’en pas douter « Cachiristes », proches de la nomenklatura.

      Thamourth
      2 mai 2020 - 14 h 55 min

      Vous dites, « ils ont flirté avec le pouvoir », comme pour les blanchir. Ils n’ont pas donc exercé le pouvoir ? Pour ne prendre que le RCD, 3 ministères à son actif, et avec ça, ils n’ont pas exercé le pouvoir ? Les mots ont un sens.

        Anonyme
        3 mai 2020 - 0 h 21 min

        Et les ministères donnés aux frères musulmans? Ils sont plus légitimes? C’est de la faute à qui si le pouvoir n’a jamais voulu donner les vrais résultats des élections??

    Arrêtez de stigmatiser !
    2 mai 2020 - 12 h 40 min

    Parti politique ou pas, en Algérie, il n y a pas de salut hors de la junte militaire.
    Tant que le pays est sous domination aucune force vive ne peut montrer son utilité. Donc il faut arrêter de se chercher tout le temps des boucs émissaires.

    1commentaire
    2 mai 2020 - 10 h 52 min

    Vous pouvez jacasser les parties politique que de nom la majorité du peuple vous ignorents honte à vous fln rcd et les autres

    (_58 ans
    2 mai 2020 - 9 h 53 min

    vous pouvez dénoncer ça ne les effleurent même pas ils vous connaissent bien et vous ignorent aisément

    lhadi
    1 mai 2020 - 22 h 48 min

    Je m’assigne de refuser d’être dupe, de déceler l’imposture, de résister à la complicité des adeptes aux règles du jeu de miroir de la société spectacle.

    Sans encrage, sans assise populaire Ils s’épuisent avec la même monodie en une stérile diatribe. Ils critiquent mais ne proposent rien. Ils détruisent vraiment mais ne construisent pas.

    Qu’ils me pardonnent si, précisément, je tire arguments sur leur refus de se projeter dans l’avenir. Il me semble, en effet, que leur courroux révèle leur inanité à proposer, fut-ce sommairement, une alternative qui va dans le sens des intérêts les plus élevés de la nation et sur l’amélioration radicale des conditions d’existence du citoyen qui se fondent sur l’assurance du travail, de choisir son travail, d’apprendre, de se cultiver, de se loger, de jouir d’une vieillesse heureuse, d’une jeunesse sûre de son avenir parce qu’elle se verra munie des moyens de faire fructifier ses capacités.

    Ce qui importe, à mon sens, c’est de professer des idées qui oeuvrent à l’architecture d’une organisation sociale telle qu’elle libère le citoyen des soucis matériels et de la hantise du lendemain, donne satisfaction à ses besoins matériels et culturels, lui assure les conditions propices à un développement multilatéral, permettant à sa personnalité de s’épanouir.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

      Lghoul
      2 mai 2020 - 16 h 41 min

      Proposer rien veut dire NE PAS RECONNAITRE UN POUVOIR ILLEGITIME. La seule proposition est qu’ils partent sans tarver et qu’il,a laissent les vrais algeriens, ceux qui aiment leur patrie essayer de sauver ce qu’il y a a sauver. Ils ont vendu le pays et ont passe 58 ans de fiasco en fiasco et n’ont toujours pas honte.

    Thamourth
    1 mai 2020 - 20 h 47 min

    Allez les bénenistes, la politique des quotas est fini, changez de disque, le votre est rayé.
    Ulac

      Anonyme
      1 mai 2020 - 23 h 43 min

      Quand ton Tebboune a reçu à la présidence le frère musulman Mokri, le salafiste Djaballah, l’islamiste Taleb Ibrahimi qui demande la réhabilitation du FIS on t’a pas entendu… (…)

    Momoh
    1 mai 2020 - 18 h 21 min

    A SOUSSMAGH CANE…! AKSA QEMOUCHIK MATCHI AYA KHIR ?

      Anonyme
      1 mai 2020 - 23 h 46 min

      Tu crois que ça passe mieux quand c’est un kabyle qui le critique?? Ton logiciel est bloqué dans les années 60 mon vieux…

    Vroum Vroum 😤..
    1 mai 2020 - 17 h 43 min

    Maintenant il faut construire l’Algérie, je pense qu’un retour en arrière est impossible, personnelément je souhaite réussite au Président Teboune qui a pris conscience de la situation, et j’en doute pas, déjà que l’économie avant Hirak était très délicate, alors une année à vide, au ralenti avec le Hirak en plus du Confinement, je met au défi n’importe qui de trouver la solution miracle, quelque soit le Président ou Ministre , avec cette nouvelle équipe dont la volonté du Président de vouloir la competance, éthique, bonne gouvernance , il ne pourra faire plus que les moyens à disposition.. Déjà stabiliser l’économie, restructuration, développement… Faudra être très parient.

      Anonyme
      1 mai 2020 - 23 h 53 min

      Je suis d’accord, un retour en arrière est impossible, vu qu’on ne peux pas être plus en arrière que ça!! Continues de rêver et d’espérer que ceux qui nous ont mené à la faillite vont nous sauver!! Attends quelques mois tu verras que l’algérien n’a pas dit son dernier mot!! On a vaincu la France avec toute sa technologie et sa puissance…ce n’est pas quelques militaires de 75 ans et plus qui vont nous faire plier!!

        Vroum Vroum 😤..
        4 mai 2020 - 8 h 21 min

        Normal d’arrêter les Pseudo Hirakistes MAK et leurs Alliés Islamistes Rachad Zitout… Non ?.. C’est leurs copains qui étaient à Berlin , puis devant le siège de l’Otan à Bruxelles puis devant le Parlement européen à pleurer et demander sanction et intervention des forces de l’Otan contre l’Algérie.. Bien sûr qu’il y a alliance entre Berberistes MAK ou « Democrates » et Islamistes Rachad des Terroristes Mourad Dhina et Zitout, Ali Belhadj… On veut plus de ce Hirak dénaturer, défiguré.. Les Algériens sont en très grande majorité pour le Hirak « Djich et Chaab Khawa Khawa » et jamais pour le « Hirak » Douala Salmya (islamya), Madanya  » qui crient Salmya et pas Askarya ou Armée dans les Casernes… Ces Traîtres sont prêt à tout pour le pouvoir, jusqu’à aller devant le Siège de l’Otan pour intervenir en Algérie.!!..et ensuite devant le Parlement européen… Le même scénario que pour la Libye en 2011 ou les Islamistes et » Democrates  » on appelé l’Otan Israël Bhl à intervenir en Libye.. Oh @23h 53 si tu pense nous refaire en Algérie votre coup pour la Libye, alors tu aura les Tanks Algériens pour te recevoir toi et tes Amis de pleureuses de l’Otan , .

    Vous êtes bien gentil de ...
    1 mai 2020 - 17 h 37 min

    …Situer le début du mal à 20 ans seulement !
    Ce système confiscatoire a, dès l’indépendance détroussé les vrais moudjahidines de leurs tenues pour se draper dedans et rentrer en usurpateurs pour occuper depuis, le pays sans partage. Et vous espérez encore aujourd’hui qu’ils vont vous laisser, comme ça, la place, sans coup férir !
    Pardonnez-moi d’être un peu brutal avec vous, mais vous me semblez n’être que de doux rêveurs !

    Anonyme
    1 mai 2020 - 17 h 17 min

    C’est normal qu’il y ait d’autres arrestations car il y a encore d’autres Bouazza cachés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.