Des stars et de grandes personnalités du monde rendent hommage à Idir

hommage chanteur Idir
Idir en compagnie de Patrick Bruel. D. R.

Par Mounir Serraï Le décès du grand chanteur Idir dans la nuit de samedi a suscité énormément de réactions dans le monde. Des artistes, des stars et des personnalités bien connus ont rendu hommage à cette icône de la chanson kabyle de renommée internationale.

Ainsi, la star du football et actuel entraîneur du Real Madrid, Zineddine Zidane, a exprimé sa tristesse d’apprendre la disparition d’un «homme courageux et exemplaire». «Triste nouvelle aujourd’hui. Nous venons d’apprendre la disparition d’un homme que nous aimons profondément, un homme courageux et un exemple ! Tu as marqué mon enfance en famille. Je n’oublierai jamais notre rencontre. Repose en paix», écrit Zizou sur son compte Facebook.

Le richissime homme d’affaires Issad Rebrab a, de son côté, rendu hommage sur son compte Facebook à «une légende de la chanson algérienne dont l’œuvre monumentale restera à jamais une source d’inspiration en Algérie et à travers le monde». Le très célèbre animateur de télévision, le Français Nikos Aliagas a également évoqué avec beaucoup d’émotion et de tristesse la disparition d’Idir sur son compte Instagram. «J’aimais Idir, sa voix, son humilité. Un poète, un homme de paix. Je chante pour réparer les souffrances des gens», me disait-il. «Les chansons laissent entrevoir un peu de lumière pour embrasser le cœur des gens.» «Je ne comprends pas la langue berbère pourtant chacune de ses intonations me touchait dans l’âme (…) Il aimait de tout son être la culture kabyle dont il était un ambassadeur éclairé, il aimait le pouvoir salvateur des mots et la voix d’Edith Piaf qui avait en elle un héritage kabyle. (…) Que ton voyage soit léger Idir, paix à ton âme», a-t-il déclaré.

Le chanteur français Patrick Bruel, qui a partagé un duo avec Idir, a, lui aussi, exprimé sa tristesse de voir «la grande voix de la Kabylie partir». «J’avais eu l’honneur de partager avec cet homme de paix Les Larmes de leurs pères. Nous avions évoqué nos racines communes. Ce duo et cette rencontre resteront gravés. Au revoir Monsieur Idir», a-t-il écrit.

De son côté, l’ancien président français François Hollande a rendu hommage à Idir. «Idir a envoûté des générations entières au rythme de ses mélodies douces, généreuses et émouvantes. C’était un grand ambassadeur de la culture kabyle et un immense poète algérien. Ses œuvres seront chantées encore longtemps des deux côtés de la Méditerranée», a écrit François Hollande.

Pour sa part, le journaliste Edwy Plenel a exprimé son immense tristesse. «L’immense Idir est mort et, repensant à la Kabylie de nos jeunesses me reviennent ces mots de Taos Amrouche : Tout meurt, tout se dissout pour que naisse la vie. Toute image de nous est image de mort. Mais aussi toute mort est gage de vie», a-t-il écrit. De son côté, l’écrivain français Thomas Scotto lui a rendu hommage en écrivant sur son compte Twitter : «Pourquoi tant de pluie tout à coup sur nos fronts sur nos champs, nos maisons, Un déluge ici, l’orage en cette saison. Quelle en est la raison

De nombreux autres hommages lui ont été rendus par des comédiens, des humoristiques, des chanteurs, des sportifs et des hommes politiques.

M. S. 

 

Comment (10)

    lettre à ma fille
    5 mai 2020 - 7 h 19 min

    bel et temoignant hommage à la femme algerienne.
    merci l´artiste.

    Moh.abbas
    4 mai 2020 - 9 h 33 min

    Repose en paix, Idir. Et dors bien. Nous continuerons tes rêves en écoutant les chansons que tu nous as légués, en héritage et en serment.😪
    Yasmina khadra.

    Elephant Man
    4 mai 2020 - 4 h 22 min

    Allah Yarhmou, pour citer le Président Abdelmadjid Tebboune « l’Algérie perd en lui une pyramide de l’art Algérien ».
    Outre sa renommée internationale, je retiens surtout sa collaboration avec le groupe Zebda, Akhenaton, Grand Corps Malade et Francis Cabrel.

      Anonyme
      4 mai 2020 - 7 h 00 min

      Vous êtes la seule à avoir parlé de Tebboune, je dis ça mais je ne dis rien…

      RAYES AL VHOUUR
      4 mai 2020 - 11 h 03 min

      Des artistes europeens, des chefs
      D Etats ont rendu hommage a notre grand artiste feu Idir , le celebrissime chanteur Kabyle, chantre de la culture berbere et kabyle , enchantee, ce qui demontre la dimension federatrice et universaliste de notre grand frere
      IDIR , de son vrai nom Cheriet Hamid,..
      Une grande perte pour la chanson kabyle et la culture Amazigh rendues universelles par le tàlentueux et venere IDHIR..
      REPOSE EN PAIX..
      TA GLOIRE EST UNIVERSELLE
      TU RESTERAS DS NOS COEURS ET ON CHANETERA EN CHOEUR TES MELODIES KABYLES MODERNES…

      Faridaabadou
      5 mai 2020 - 3 h 57 min

      Je pleure Idir qui a bercé ma jeunesse, jamais je n’oublierai ta voix. Dors en paix
      Allah yarahmek IDIR

    DYHIA-DZ
    4 mai 2020 - 0 h 25 min

    Émouvants comme Hommages à l’égard de ce Grand Homme Algérien…IDIR.
    Repose en PAIX……..

    Felfel Har
    3 mai 2020 - 23 h 26 min

    Comme de nombreux Algériens, je pleure le rossignol qui a bercé ma jeunesse, le chanteur et l’homme qui a marqué de son empreinte son époque. Il peut s’énorgueillir d’avoir diffusé la musique berbère, ses mélopées, ses complaintes, ses berceuses, ses rythmes et ses mélodies pour l’inscrire au Panthéon du patrimoine universel tant ses chansons sont fredonnées dans le monde entier.
    Comme Horace, dans ses Odes, il pourra affirmer « Exigi monumentum aere perennius » (J’ai achevé un monument plus durable que l’airain). Son oeuvre musicale lui survivra.
    Je m’incline à sa mémoire et je prie Allah de recueillir son âme en Son Vaste Paradis et de lui accorder Sa Sainte Miséricorde. Salut l’artiste, tu vas nous manquer.

    Rayes AL BAHRIYA
    3 mai 2020 - 21 h 53 min

    Repose en paix loin de ton toi
    Algerie et Kabylie…
    Vava Inouva …
    Adh Yidhir comme le firmament ds notre voix et voie Celeste.
    Mes condoleances a toute sa famille et sa proche Kabylie…
    Repose en paix…

    Mounir Sari
    3 mai 2020 - 21 h 26 min

    Idir est immortel, il a rejoint l’histoire en rentrant par la grande porte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.