Affaire Almarai, omerta sur le Yémen : le pouvoir roule-t-il pour les Al-Saoud ?

Almarai Yémen Al-Saoud
Tebboune avec l'homme fort du régime des Al-Saoud, Mohamed Ben Salman. D. R.

Par Nabil D. – La future implantation du groupe agroalimentaire saoudien Almarai en Algérie, bien que l’Arabie Saoudite importe la poudre de lait de pays occidentaux, et le silence complice de l’Algérie sur les crimes contre l’humanité commis par Riyad au Yémen laissent penser que le pouvoir roule pour le régime wahhabite des Al-Saoud.

Après avoir saboté les producteurs laitiers nationaux, le ministre du Commerce persévère dans sa politique qui consiste à ouvrir les portes de l’investissement aux Saoudiens qui projettent de monter une usine de production de lait destiné à l’exportation. Ce n’est donc pas pour couvrir les besoins nationaux de plus en plus grands pour cette denrée de première nécessité sera produite chez nous, mais pour permettre au groupe saoudien Almarai de développer son business à partir du territoire algérien.

La crise du lait, que Kamel Rezig avait promis de régler par l’esbroufe et la menace faute de solutions concrètes. Réunissant les cadres de son département au lendemain de sa prise de fonction, le ministre du Commerce s’est perdu dans des admonestations et des menaces que personne n’avait prises au sérieux, tant les divagations du membre de l’Exécutif étaient un coup d’épée dans l’eau. En effet, quelques jours à peine après son sermon, la crise cyclique d’approvisionnement en lait subventionné est réapparue de plus belle, provoquant l’ire des citoyens majoritaires qui ne peuvent se passer de cette denrée à un prix abordable.

Kamel Rezig s’était alors, encore une fois, distingué par une nouvelle salve de mises en garde greffées aux promesses d’un règlement du problème dans les plus brefs délais, en se focalisant sur la «mafia» dont il disait qu’il la combattrait résolument. Pour autant, non seulement le ministre hâbleur n’a rien réglé, mais le pouvoir a surpris tout le monde, quelques jours après le grand bluff du ministre, en annonçant la conclusion d’un accord avec le géant de l’agroalimentaire saoudien Almarai.

L’annonce de Kamel Rezig s’agissant de l’implantation du groupe saoudien a coïncidé avec l’étrange absence du Yémen sur la liste des pays concernés par l’appel lancé par Abdelmadjid Tebboune au Conseil de sécurité des Nations unies pour «se réunir dans les plus brefs délais et adopter une résolution appelant solennellement à l’arrêt immédiat de toutes les hostilités à travers le monde, notamment en Libye, sans omettre la situation dans les territoires occupés en Palestine et au Sahara Occidental». Selon des indiscrétions, ce pays agressé par les Al-Saoud et dont le peuple souffre le martyre – bombardements aveugles, famine, maladies, etc. – a été sciemment ignoré pour ne pas offusquer le régime de Riyad, conduit par le prince héritier Mohamed Ben Salman dont le nom vient d’être encore une fois cité dans une affaire de meurtre commis sur le membre d’une tribu qui refuse d’être expulsée de force de ses terres.

N. D.

Comment (71)

    Anonyme
    7 mai 2020 - 15 h 49 min

    C’est vendre l’Algérie au nom de la oumma qui n’existe que dans l’imaginaire des faux religieux intégristes.
    Ces intégristes sont capables de vendre toute l’Algérie pour une 3omra gratuite.
    On veut boire du LAIT ALGÉRIEN, car l’Algérie a les moyens et le potentiel pour développer ce secteur.
    L’ONALAIT est la base Algérienne, il ne reste qu’à développer.
    Faites recruter les compétences algériennes et arrêtez de les saboter. Autrement, à quoi aura servi tout Ce HIRAK. FOUTAISE.

    Anonyme
    7 mai 2020 - 15 h 22 min

    Nous demandons la démission de ce ministre qui n’a pas su voir loin, afin de défendre les intérêts du peuple Algérien.
    Choisissez vos ministres. On ne veut pas de vos ministres de Zlabya

    Anonyme
    7 mai 2020 - 15 h 16 min

    On continue à détruire les entreprises nationales.
    Effectivement, la venue des chameliers signifie la fermeture de l’ONALAIT

    De quel droit ?
    Au nom de qui et de quoi ?

      Mae
      7 mai 2020 - 23 h 06 min

      Je ne comprends pas la reaction hysterique de certain lecteurs des qu’il s’agit d’Arabie Saoudite.
      Même si je ne les aiment pas, je penses que ce projet pourras être bon pour les algériens et rien n’empêche le gouvernement de chercher une autre entreprise française espagnol ou autres pour créer de la compétition.
      l’Algérie a besoin d’au moins 2 ou 3 entreprises comme ça pour répondre au besoin des algériens.
      pour le moment la pluspart des riches algériens ont préféré investir leurs argent dans des hotels en espagne , suisse et France.

    Amira
    7 mai 2020 - 15 h 11 min

    Comment se fait il que l’arabie saoudite produit du lait dans un desert et que l’algerie avec ses verdures ne peut pas le faire ?
    Pourquoi l’algerie est incapable de mélanger de la poudre avec de l’eau ? Nous sommes pourtant tout pres des pays qui produisent des millions de litres de lait par jour. En agissant de cette maniere, le pouvoir en place reconnait directement qu’ils est formé des bras cassés incapables de developer le pays. Par consequent, ils doivent tous deguerpir de nos yeux le plus vite possible car ils ne sont pas faits pour gerer un pays. Ils peuvent rien offrir au pays.

    Ammi Rabah
    7 mai 2020 - 15 h 04 min

    Depuis quand l’arabie saoudite vend du lait au monde ? Et pourtant, l’arabie saoudite va vendre du lait a l’algerie meme si elle ne nous a jamais respectée et meme si elle n’a pas de lait. Et si l’algerie veur couper le soi disant contrat, elle le pays va payer des milliards comme ces milliards qu’elle a payé a l’egyptien sawaris et el chorafa l’emirati. Decidement, on dirait qu’ils sont tous pris en otage par les bedouinpour des affaires qu’on ignore.

    Anonyme
    7 mai 2020 - 14 h 26 min

    Un ministre qui n’a pas su préparer et organiser l’ouverture des magasins et des épiceries ne peut décider d’un projet pareil qui peut avoir un retournement négatif sur l’Algérie ( sachant que le lait est un aliment essentiel pour les Algériens).
    Ce ministre n’ est pas capable de présenter une stratégie plausible, pour vendre kalb-Louz /Zlabya dans le respect des conditions sanitaires. Et on lui permet de décider sur des grands projets qui le dépassent.
    Où va t-on avec ce ministre du bruit.

      Rachid
      7 mai 2020 - 14 h 58 min

      C’est grace aux charlatans-ministres pareils qui prennent des décisions irréfléchies que l’Algérie ne cesse de perdre de l’argent. Combien le pays a payé en compensations pour les orientaux egyptiens et emoratis ? Maintenant c’est au tour de compenser les saoudiens sur notre dos. L’arabie saoudite qui n’a aucun centimetre carré de verdure va vendre du lait a l’Algérie ! Ca ne peut se passer que sous des merceanires et un pouvoir corrompu sachant le « respect » qu’ils nous portent.

    Kahina-DZ
    7 mai 2020 - 13 h 31 min

    Ce ministre veut-il signer la mort de l’ONALAIT ??
    Au lieu de développer cette entreprise Algérienne, on va demander à L’Arabie Saoudite de mélanger la poudre et l’eau. C’est une vraie mascarade.

    Kahina-DZ
    7 mai 2020 - 13 h 21 min

    Anonyme et ses [email protected]
    6 mai 2020 – 18 h 46 min

    On a dit qu’ il faut respecter les avis des autres. Tes dislike ou tes like ne m’ intéressent pas…

      Moh.Abbas
      7 mai 2020 - 14 h 09 min

      @Kahina dz,
      Bonjour Kahina, moi ça me manque les likes et dislikes, j,y trouvais une certaine motivation pour faire basculer le camp des honnête gens quand ceux ci ne sont pas trafiquer bien évidemment. Par exemple, Avez vous pensé? à ceux ou à celles qui s,adonnent au plaisir quotidien à uniquement lire et ensuite liker voir disliker comme on attribue une note pour le chapitre d,un livre qui à ma connaissance existent sur quasiment tous les sites 2.0, mais, je dis bien MAIS sans jamais ne commenter ne fussent qu,une seul lettre.
      Ces mêmes personnes pourrait représenter la grande majorité du net Kahina dz.
      Pensez y au lieu de son tout petit égo démesuré.
      Pensez plus large quoi.

        Kahina-DZ
        7 mai 2020 - 14 h 40 min

        Ya MOH ABBAS:
        Apparemment, tu t’es senti visé par ma réponse.
        Je sais une chose: mes commentaires dérangent beaucoup d’intervenants. Mais, moi, ça ne me dérange pas que mes commentaires les dérangent. Je n’aime pas suivre le FLOW bêtement, juste pour se fendre dans la masse !!
        Quand il s’agit de l’Algérie, je dirai toujours MONS AVIS avec une Neutralité Absolue= dans le sens positif pour l’Algérie.

          Moh.Abbas
          7 mai 2020 - 16 h 03 min

          @Kahina dz,
          Pas du tout Kahina, juste une opportunité pour moi afin de glisser mon message à la rédaction et en même temps un petit sourire au marionnettiste qui fait la même chose mais à cadence industrielle pour faire passer son idéologie.
          Voyons Kahina dz?, Celui (votre pseudo et sa manière « positive » ) qui n,évolue pas est voué à la disparition..
          Vous m,avez bien fait rire sur la Neutralité Absolue= dans le sens positif pour l’Algérie.
          Avec des pseudos pre télécharger, On voit ou en est aujourd’hui et c,est sûr que l,on va aller très très loin..

    Moh.Abbas
    7 mai 2020 - 13 h 20 min

    58 ans de corona et on en est toujours à parler lait, semoule, sucre et café associéent aux adjectif gininnars, bureaucratie, pénurie, on obtient le fameux programme politique du pervers narcissique « boumé » dite industrie industrialisante et de réforme agraire socialiste socialisante atant pour sigle le front national de libération.
    Une parfaite répartition égale de la misère pour la plèbe.
    Un beau gros LOL à partir des quartiers chics occidentaux.
    Pas moi (in the guetto) , le f.l.n.

    Anonyme
    7 mai 2020 - 13 h 00 min

    incapables bedouins

      L'emir ki
      7 mai 2020 - 19 h 04 min

      Tout le monde parle sans savoir se qui compose se projet ,il est simplement impossible en Alger Algériede produire du lait comme en Europe ou ailleurs ,les pâturages algérien sont adaptés au vaches laitières seulement trois mois dans l’année,se qui cause une production médiocre se que les saoudiens sont arrivés a faire c est l autosuffisance en lait avec une seul ferme l une des plus grandes du monde et sans pâturages ,le mais la luzerne le foin est produit en périphérie de la ferme et les vaches sont nourris a l intérieur de la ferme .C est exactement se sont a besoin l et
      contrairement a se que je lis sur certains commentaires se sera bien du lait algérien a 100% après les algériens et les saoudiens aime la corruption et c est seulement sa le problème

    ALILOU
    7 mai 2020 - 8 h 42 min

    Ils trainent tous des casseroles et quand on traine des casseroles on n’a pas de choix a faire et o brigue le pays pour sauver ses meubles. Le hirak a raison de vouloir netoyer le pays de ces gens opaques et corrompus qui ont rabaissé l’algérie au point le plus bas de son histoire. On ne peut pas avoir des gouvernants pris en otage par des forces étrangeres.

    Tigre
    7 mai 2020 - 8 h 36 min

    @Vroum parole parole parole.Après avoir défendu la dictature militaire, tu défends les dictatures des monarchies du golfe maintenant.

      Vroum Vroum 😤..
      7 mai 2020 - 15 h 54 min

      @Tigre.. Arrête de mentir, t’as pas honte… Tu vole trop bas pour moi.. Et Toi tigre tu soutient Netanyahu !

    Vroum Vroum 😤..
    7 mai 2020 - 8 h 02 min

    Faut arrêter de diffamer sans savoir, ou exprès, « le Pouvoir nouveau Fakhamatou.., la Frange Islamiste Wahabite de l’Anp à pris les commandes.. ».. Oh c’est un vrais gag, si c’est pour écrire ce genre d’histoires drôles c’est pas sur AP que vous allez faire rire avec ça.. N’importe quoi !! On parle de combattre le chômage, diversifier l’économie, création d’emploi… Donc investisseurs Étrangers, ouverture à des projets de développement,.. Ect… On parle investissements étrangers.. Tout simplement… Création d’emplois, tout simplement et rien d’autres…

      Anonyme
      7 mai 2020 - 9 h 59 min

      Voilà vroum 🏎 qui veut l esclavage epicitou..il veut emploi et veut emploi au fait il veut juste l esclavage, rien que l esclavage et que dieu m aide… investir pour mélanger la poudre de lait avec l eau et la vendre..n importe qui peut la faire…le problème c que tout est interdit pour les algériens et tout est permis pour les étrangers…le pays est occupé par des colons.. …

      Anonyme
      7 mai 2020 - 10 h 39 min

      On n est pas contre les investissements étrangers ,on est contre les investissements spéculateurs.
      qu on choisisse au moins ceux qui ont de l expérience dans le domaine pour le projet!!!!
      Tu as vu des vaches paitre dans le désert où du lait en surabondance en Arabie saoudite ??
      Si c est pour mélanger de la poudre et de l eau, donnons les moyens à nos ingénieurs agroalimentaire chômeurs !!!!

        Vroum Vroum 😤..
        7 mai 2020 - 16 h 03 min

        @Anonyme 10h 39…qui te parle d’investissement spéculatifs.?.. Pas moi !.. Moi je de créations d’emploi et investissement Étrangers à étudier si ils correspondent à l’intérêt du Pays.. En développement d’un Pays , les Compétences internes et Investissements étrangers sont compatibles et souhaitables.. L’Algérie n’a pas les moyens d’un développement rapide, et des investisseurs Étrangers après étude du dossier aident à booster le développement.. Alors ne changez pas mes propos.

    hombre
    7 mai 2020 - 1 h 23 min

    s accoquiner avec des gens qui vivent encore comme au 6éme siecle ,ca va etre rock and roll

    Anonyme
    6 mai 2020 - 22 h 27 min

    Logique de renforcer les liens avec les monarchies du Golfe et avec les pays arabes en général. En effet tous ces pays sont des dictatures. S’associer avec eux, c’est renforcer dans l’esprit des citoyens algériens, que vivre dans une dictature est notre destin naturel. De plus c’est une garantie pour nos dirigeants de trouver un refuge à l’abris de toute extradition, si ça tourne mal en Algérie. (C’est en Arabie Saoudite par exemple que s’était réfugié le Tunisien Ben Ali). Sans parler évidemment des dessous de table dans toutes ces opérations de bradage de nos richesses nationales.

    Belveder
    6 mai 2020 - 21 h 21 min

    Il est très facile de se proclame défenseur des libertés Tous les états du Monde commerce entre eux en passant sous silence les droits de l homme.. des armes jusqu au Blé en passant par l énergie..arretons la naïveté ..il n y a qu’ intérêt.

    anonyme
    6 mai 2020 - 20 h 27 min

    Ne vous inquiétez pas : le Yemen aura raison des Saoud. Les Yéménites sont de courageux guerriers. Aidés de l’Iran et du Hizbollah, ils finiront par construire un pays souverain. Car c’est de souveraineté et de vassalité qu’il s’agit : les Saoud et les Emiratis veulent coloniser ce pays.

      Anonymous
      7 mai 2020 - 6 h 25 min

      Donc être sous la coupe d’un régime intégriste des Moollah garantirait au Yémen sa souvrainté?
      D’où tu es allé chercher ça.
      Chaque pays cherche ses intérêts et liran cher he à dominer

    anonyme
    6 mai 2020 - 20 h 21 min

    Pardonne-moi mon Dieu, mais je ne peux plus les voir ces bédouins costumés !

    Hmed hamou
    6 mai 2020 - 18 h 55 min

    « OPA avortée : le géant pétrolier français Total perd un gros morceau en Algérie » , dixit Par Houari A.
    « Affaire Almarai, omerta sur le Yémen : le pouvoir roule-t-il pour les Al-Saoud ? » Par Nabil D.

    Deux articles publiés à quelque minutes d’intervalle l’un de l’autre. Deux articles aux effets contradictoires sur le moral des lecteurs. C’est les montagnes russes…

    Après toutes les joies que nous a inspirées la nouvelle du coup de massue asséné par nos fakhamatouhoum au groupe francais total en lui retirant un gros morceau d’entre les dents (certains y voyaient déjà matière à fierté voire un signe de renouveau,…) et juste au moment qu’on a commence à ressentir un soupçon de sympathie vis à vis de nos « nouveau » fakhamatouhoum (et même songer à enterrer le hirak), voilà que, tout de suite après, notre ami Nabil D. nous apprend que les même fakhamatouhoum en qui on cru un bref instant déceler un soupçon de sursaut de patriotisme nous emmenent paître chez Almarai saoudiens, faisant même fi des souffrances infligées au pauvre peuple du Yémen (dont beaucoup de nos compatriotes se disent originaires) par les mêmes saoudiens. Nous revoilà donc, retour à la case de départ, a se demander si le pouvoir roule-t-il pour les Al-Saoud? Et par extension, Si nos frères turques vont perdre quelque chose dans ce nouveau roulage ? si nos frères turques ont encore une chance de bénéficier du morceau perdu par total ? Si les russes vont toujours nous vendre du blé ? Si les Emirats vont aussi nous vendre du thé ? Si les libanais vont continuer à garder le monopole sur le commerce de notre terfass? Etc.
    À se demander si nos fakhamatouhoum ne le font pas exprès. Jouer avec nos nerfs, jouer aux rabat-joie. Ya même pas moyen d’être fier de nos fakhamatouhoum une journée complète, sans que quelque chose ne vienne tout gâcher ! Ou alors, ça vient juste de nous et non de nos fakhamatouhoum. On se fait trop de cinéma. On attend trop d’eux . Ya plus moyen d’entrevoir l’avenir avec la cafédomancie que d’espérer en tirer quelques chose de concret en s’adonnant à des analyses politiques savantes des actions de nos fakhamatouhoum. En effet, on analyse et on lit dans les déclarations, les discours, les actions,… de nos fakhamatouhoum comme si ça obéit à une quelconque logique…autant lire l’avenir dans le marc de café, marque Bonal.
    Vous êtes sûr que nos fakhamatouhoum ne prennent pas justement leurs décisions en lisant dans leur tasse de café du matin ?
    Non. C’est impossible. Je dis ça parceque je suis sûr même certain que nos modestes fakhamatouhoum ne boivent pas le dernier choix comme le commun de leurs compatriotes. Ils boivent sûrement que du haut de gamme, du premier choix bio torréfié à Paris. Je me de demande d’ailleurs c’est quoi comme café on nous donne à boire? Si le lait de Almarai est de même type… Ça promet pour notre café au lait.

    Anonyme
    6 mai 2020 - 18 h 19 min

    Le clan islamiste wahabite de l armée a pris le pouvoir!!! L Algérie a une fois de plus perdu l occasion de sortir de cet enfermement idéologique…
    La revue ElDjeich vient de nous traiter de tous les noms,le combat est inégal face à eux qui ont tous les pouvoirs mais on continuera à leur pourrir leur vie ,à notre façon ,en les discréditant seulement en révélant les vérités…
    Ce clan nous avez déjà donné un aperçu de sa future politique en envoyant Tebboune pour sa première visite d état en Arabie Saoudite maintenant il monte des projets qui n ont aucun sens avec un pays qui n a aucune expérience dans l élevage et la production de lait!!!
    Après les Émirats arabes unis qui se sont bien sucrés avec la SNTA et les ports, on fait maintenant manger les saoudiens qui ont perdu beaucoup d argent avec la guerre au Yémen….c est peut-être la façon de ce clan de se racheter pour ne pas y avoir participé ?
    Maintenant traitez nous de kouffars,de traîtres ou de je ne sais quoi mais nous on sait ce qu on est et on sait ce que vous êtes….Vous ne nous intimidez pas Messieurs…on aime l Algérie plus que vous….

      Rabah
      7 mai 2020 - 8 h 46 min

      Barak Allah oufik ! Oui ces gens feront payer l’Algérie pour payer le deficit de l’arabie saoudite. J’ai toujours pensé que nous sommes le dernier de leur soucis. Vivement le Hirak de retour pour nous redonner notre honneur et garder notre richesse pour le pays Inchallah.

    Anonyme
    6 mai 2020 - 18 h 05 min

    La réclame « Algérie à vendre, liquidation totale » continue sous la 3ouhda 5 et demi.

    kahina-DZ
    6 mai 2020 - 16 h 50 min

    Accepter un projet pareil = donner à l’Arabie Saoudite un moyen de pression sur l’Algérie.
    Quelle inconscience de la part de ce ministre
    Comme on y est, que ce ministre fasse la même chose pour l’huile, le sucre et la semoule.

      Anonyme
      6 mai 2020 - 18 h 46 min

      Kahina puis Dyhia puis TinHinane puis re-Kahina!! Après avoir supprimé les likes-dislikes il faudrait qu’AP limite à un seul commentaire par lecteur et 2 ou 3 réponses à des commentaires comme le font beaucoup de journaux en ligne. Ça permettrait de nous épargner les « débats » interminables avec échanges de noms d’oiseaux et les lecteurs qui veulent que leur avis devienne majoritaire « bessif »…

        Moh.Abbas
        7 mai 2020 - 14 h 23 min

        @Anonyme, ça à l,air équilibré Anonyme ce que vous dites et bien pensé mais l,intelligence du côté obscur de la force se mettrait de suite à créer de nouvelles adresses mail associé à des faux comptes, la terminologie dz est très prisé..
        « Le sucre ne sert à rien quand c’est le sel qui manque. ».

    Anonyme
    6 mai 2020 - 16 h 41 min

    Il est plus facile de vendre le pays que de réfléchir comment le faire avancer avec nos propres moyens.
    Un ministre incompétent qui manque de vision. À part crier, on a rien vu de sa part.
    Il nous faut un autre ministre ayant de la matière grise et du patriotisme.
    Si c’est juste pour bricoler, tout le monde peut devenir ministre.

    Tinhinane-DZ
    6 mai 2020 - 15 h 53 min

    Ce ministre du commerce qui fait des territoires Algériens une base arrière aux exportations de l’Arabie Saoudite, doit démissionner…
    On veut développer l’Algérie, pour atteindre l’autosuffisance…On ne veut surtout pas vendre l’Algérie au plus offrant.
    Qu’il démissionne…Sa stérilité nous étouffe.

      Anonyme
      6 mai 2020 - 16 h 21 min

      Une base laitière qui pourrait facilement se transformer en une base des barbus wahhabites. Wel fahem yafham.
      Nos ministre ne se soucient pas de la sécurité de l’Algérie. Tout se vend. Rien n’a changé depuis.
      pauvre pays trahi

    Anonyme
    6 mai 2020 - 15 h 42 min

    Tout se vend en Algérie. des décisions irresponsables.
    Vendez ce qui reste.

    Brahms
    6 mai 2020 - 15 h 30 min

    Ces bédouins veulent quoi ?

    Le silence sur les crimes commis au Yémen (une immunité) et ils veulent des pèlerins qui viennent à la Mecque afin de se remplir les poches de dollars, d’euros pour continuer à mener la belle vie (Rolls Royce, Ferrari, Bentley, Maserati Bi Turbo) et ce, sur le dos des moutons de Panurge.

    Visionnez (You Tube) et vous tapez (Ken Block à Dubaï), vous verrez comment ils s’amusent à Dubaï ainsi que le décalage avec nos villes en Algérie notamment en matière d’infrastructures, d’urbanisme, de constructions de routes et d’autoroutes. On a un très très grand retard.

    Ayweel
    6 mai 2020 - 15 h 11 min

    Posez-vous, une question et juste une seule: pourquoi s’adresser à un revendeur lorsque on connaît le producteur ??????. Maintenant il est clair que ceux qui sont aux commandes ne sont même pas aptes à gérer un hammam. Quel producteur, suisse, hollandais ou americain qui refusera une offre qui lui octroie les hectares nécessaires à l’implantation d’une megaferme pour produire du lait qui sera destiné à l’exportation sur tout le continent africain tout en assurant un certain pourcentage de la consommation nationale payée en dinars.et les impôts qui seront versés au trésor national soient payés dans la monnaie de transactions avec les pays africains. Ainsi, ce producteur, qui, dans son pays, est à l’origine de la création des techniques d’élevages, de la maîtrise de gestion de ce type de fermes et de leur exploitation, et fin connaisseur des rouages de marketing, et qui a déjà fait ses preuves dans son pays, va se retrouver dans des conditions, en termes de climat ,énergie, matière première et proximité des consommateurs , dans des conditions idéales qui vont lui permettre de faire de son entreprise la super vache qui chante et qui danse au rythme du tambour africain. Et évidement l’Algérie va en tirer bénéfice en affectant le budget alloué à l’importation du lait et des produits dérivés, à l’industrie de production des moyens de transports adaptés aux produits laitiers pour sillonner les routes africaines avec le label mamelles africaines. Donc au lieu de s’adresser au maître, nos décideurs s’adressent à son esclave. لمن تقرأ زابورك يا داوود

      Salim
      6 mai 2020 - 22 h 35 min

      Il y a des dizaines, centaines , des milliers de jeunes et moins jeunes dans l’Algerie profonde , qui d’une ou deux vaches, quelques moutons essayent de subsister comme seule activité et revenu
      Au lieu de les prendre en charge , les informer, les former leur apprendre a produire du lait frais selon les normes , les aider avec des prêts a de conditions rigoureuses , les responsabiliser, a les organiser sous forme de coopérative , a faire travailler des centaines de diplômes de vétérinaires pour en final ne plus importer du lait, comme on importer les plaquettes d’oeufs dans les années soixante dix,En 1830, la France nous a colonisé par la force, en 2020 , le gouvernement actuel veut nous coloniser par l’argent d’une multi nationale qui n’a aucune histoire avec les vaches et les produits laitiers en laissant le peuple méprisé comme avant 1954
      Oui , il faut ouvrir un débat national et ne pas laisser quelques responsables politiques sans aucune vision du post Corona prendre une décision qui touche la souveraineté de l’Algerie ( Voir les ports et la SNTA )
      Pays de bedouins, il y a deux décennies , l’Algerie a plus de 3 000 ans d’histoire !!!

    Anonyme
    6 mai 2020 - 15 h 09 min

    En avance en arrière.
    Changez votre gouvernement Stérile.

    Algerien Pur Et Dur
    6 mai 2020 - 15 h 07 min

    Alors que je lisai sur un journal d’affaires que les hollandais ne savent meme plus quoi faire de leur lait. Il ne suffisait que d’un coup de fil pour satisfaire nos besoins en lait et a bon prix. Ce lait hollandais, on l’achetera quand meme mais par le biais de l’AS contre payement d’un tres bon premium a l’intermediaire. Ah ya rezig. Une personne devient “clownish” quand elle met une casquette plus grosse que sa petite tete. Tant de partir.

    DYHIA-DZ
    6 mai 2020 - 15 h 05 min

    L’Arabie Saoudite est devenue experte en agro-alimentaire. Quelle nouveauté ??Tout est possible dans les concepts des à peu près.
    C’est tout le monde qui apprend la coiffure sur la tête des chauves.
    Après une année de Hirak, on s’enfonce dans les écuries des wahhabites.
    L’Algérie n’a pas encore trouvé son propre chemin. Quel malheur.

    Zaatar
    6 mai 2020 - 14 h 57 min

    Il ne reste plus à chacun de nous tous qu’à se confectionner un turban, et que chacun se procure son chameau et se préparer à la vie bédouine… on a un grand sahara, il est fait pour….

    Kahina-DZ
    6 mai 2020 - 14 h 52 min

    Et voilà, on est pas sortis du bricolage habituel.
    Dites moi , SVP, c’est quoi l’expérience de l’Arabie Saoudite dans l’ agroalimentaire…Ce pays importe tout…
    Une question: L’Algérie va t-elle louer ses pâturages aux vaches de l’Arabie-Saoudite ???
    Jusqu’à quand cette dépendance inutile -désastreuse et sans avenir…..?????????
    Avons nous besoin de l’Arabie Saoudite, pour nous montrer comment traire les vaches…??? On ne trouve plus les mots, pour qualifier ce bricolage laitier
    Mais qui a pris cette décision sans vision ???

    Vroum Vroum 😤..
    6 mai 2020 - 14 h 46 min

    A mon avis, je pense que la Géopolitique Algérie est inchangé , y’a l’Otan auquel est assujetti les Saouds Wahabites et le Camp de la résistance auquel appartient l’Algérie, Syrie, Russie, Iran Irak, Yémen, Chine..ect… Si on dit que les agressions Otan contre Yémen, Syrie, Libye sont liées alors on comprend automatiquement la position Algérie qui appartient au camp de résistance… Maintenant en fonction de la volonté du Président Teboune de vouloir booster l’Algérie vers le développement, combattre le chômage, et besoin d’investissement Étrangers, diversifier l’économie hors rente pétrole, alors personnellement je conciderer cet investissement Saoud juste au niveau commercial .. Même si les Saouds je ne les aime pas… Les États n’ont pas d’amis mais juste des intérêts… Ce qui n’enlève rien l’intérêt que porte l’Algérie au Yémen, Syrie, Libye.. En Algérie il s’agit de combattre le chômage et tout investissement sauf Israël est bon à étudier dans le seul intérêt de l’Algérie…Personnellement jamais je ferai mon Hadj chez Saouds Wahabisme ou irai en Arabie sous Saoud Secte Wahabite…

    Race dormir ...Race
    6 mai 2020 - 14 h 38 min

    C est le frère du prince MBS celui qui est a coté de notre MAE Boukadoum ; regardez comment il regarde le prince MBS : on va bientôt assister a un coup d état ou un renversement si c est bien son frère ; il y a de la jalousie et du mépris sur ce regard . hé oui la place du Calif ….mais je suis sur qu on en reparlera .
    Games of trones ou Rome , c est ca les royaumes depuis tt temps il ya eu des coups mortel et des renversements pour le trone …. meme César il l ont poignardé Brutus et ls sénateurs qui voulait garder leurs privilèges surtout …c est pas César lui , il en est loin tres loin .

    Moi C
    6 mai 2020 - 14 h 38 min

    Le ministre du sachet de lait fantôme n’est qu’un amuseur de galerie ou plutôt un bouffon des monarques yahoudite et Bahreïni. C’est la politique du saignement du pays commencée par le nain en charette qui se poursuit sous Tebboune and Co.

    anonyme
    6 mai 2020 - 14 h 34 min

    de toute façon personne au monde ne croit ce régime de mafia pourri qui a détruit son pays et détruit le peuple algerien

    Tahar
    6 mai 2020 - 14 h 18 min

    @vrai algérien.Si tu es vraiment un vrai Algérien, est-ce que tu as besoin de le préciser?Tu es un vrai khoroto

    Felfel Har
    6 mai 2020 - 14 h 17 min

    Tebboune et son gouvernement (surtout le trés wahabite ministre du commerce) souffrent du même complexe que Bouteflika vis-à-vis des Moyens-Orientaux. Quel est l’intérêt de faire du business avec eux? Faut-il rappeler que le roi Fayçal a refusé d’aider la révolution algérienne quand elle avait besoin de solidarité arabe? Faut-il rappeler que ces descendants de Juifs (ils seraient la 13 ème tribu d’Israël, celle qui se serait perdue dans le désert) se sont beaucoup agités durant la décennie noire, qu’ils offraient des Omra gratuites à de jeunes Algériens pour les envoyer ensuite en Afghanistan?
    Comment en est-on arrivé là? L’Algérie ne peut-elle pas compter sur ses enfants pour vivre? Serions-nous à ce point incapables de nous nourrir sans recourir à l’extérieur, vers des pays qui importent tout de l’étranger et qui bizarrement se proposent de nous fourguer leurs produits?
    Seuls les incompétents ont recours à des solutions de facilité. Le gouvernement algérien ne peut-il pas décréter les États Généraux de l’Agriculture en associant tous les professionnels et pondre un plan intégré de développement de ce secteur? Il fut un temps où nous contemplions les perspectives de l’auto-suffisance alimentaire. C’était l’époque où on privilégiait la production nationale au détriment de l’importation. Bouteflika et ses acolytes ont tout boulerversé en développant l’économie de bazar que Mr. Rezig entend perpétuer. Va-t’on aussi importer du beurre, du yaourt, du fromage, des oeufs. Pourquoi pas aussi des olives d’Arabie! (Sarcasme!)
    Au lieu de relever la tête et se remettre au travail, on baisse les bras en oubliant que l’Algérie a beaucoup de ressources autres que les hydrocarbures. Aurait-on oublié la leçon que le laboureur enseignait à ses enfants et selon laquelle un trésor était enfoui dans leurs terres et que leur travail permettait de le mettre en valeur et de les enrichir? Ad viam aeternam, tant que des bras vigoureux s’emploient à créer la richesse et des têtes bien pleines offrent leur savoir et savoir-faire.

    Il ne restera plus...
    6 mai 2020 - 14 h 04 min

    …qu’à réhabiliter Sidi Saïd pour anesthésier les syndicats et les travailleurs de ce pays qui part en vrille, au profit des Emirats Arabes Unis. Ils ont appris à nos gamins de responsables à fabriquer de petits drones téléguidés, pour leur petit Noël avant l’heure, et l’impression de jolis T-shirts à l’effigie d’AGS. Ces relations contre-nature que le pouvoir nous impose depuis 1962, finiront par nous livrer comme esclaves, après avoir fini de leur transférer le pays en appartements. Qui ne se rappelle pas en Algérie de la fameuse maxime du cordonnier égyptien « El Dzaïr, Tekfina, Wa tekfikoum » ? Avec ces gens là, on a affaire à des joueurs de poker. Ils vendront jusqu’à leur chemise pour se refaire. Au secours ! on est pris au piège ! Dégageons-nous vite !

    Abou Stroff
    6 mai 2020 - 13 h 50 min

    « Almarai, omerta sur le Yémen : le pouvoir roule-t-il pour les Al-Saoud ? » s’interroge N. D..
    je pense que le pouvoir algérien ne fait qu’appliquer à la lettre les recommandations divines concernant les frères en religion.
    en effet, jusqu’à preuve du contraire, nous faisons partie de la oumma arabia et de la oumma islamia et il est tout à fait logique que les frères s’entraident pour le bien-être de tous.
    d’ailleurs, chacun aura remarqué que nos frères émiratis gèrent nos ports et nous servent d’intermédiaires avec mercédès et que tous nos frères du moyen-orient visitent souvent notre sahara pour …………… « bivouaquer » sous la protection de nos gendarmes.
    moralité de l’histoire: comme chacun sait que nos frères du moyen orient sont amis-amis avec les yankees et super amis-amis avec l’entité sioniste, il n’y a donc qu’un pas à franchir pour que nous nous mettions au service des impérialistes yankees et que nous accueillions, avec beaucoup de délicatesse, nos cousins « sémites » dans notre intimité.
    PS: même les saoudiens sont en train de faire leur mue en dépassant leur statut de tubes digestifs ambulants alors que les algériens, dans leur grande majorité, se complaisent dans ce statut qui les réduit à des infra-humains

    Le Berbère
    6 mai 2020 - 13 h 07 min

    Que les arabes se bouffent la gueule entre eux , ce n’est pas nôtre problème à nous algériens, notre problème c’est ce pouvoir Arabisé et Benguiguisé qui à rattaché le destin de notre pays avec le destin de cette chimérique Ouma Arabiya . L’humiliation de l’histoire de lutte de peuple algérien depuis la nuit des temps est en marche à grand vitesse et rien n’a changé. De ma part , j’ai juré que ni moi , ni ma petite famille ne boira le lait saoudien..Café à l’eau pour tout le monde ! ..Le boycotte est un acte de civisme pour les citoyens conscients pas pour les collabos et harkis de la dernière heure.

      anonyme
      6 mai 2020 - 20 h 25 min

      D’autant que le café au lait est indigeste !

    Mechi mtekef
    6 mai 2020 - 13 h 06 min

    C’est du n’importe quoi l’Algérie dans lès conflits internationales na jamais pris de position et pour lès affaires je crois qu’on pourra pas resté les bras croisé et choisir nos partenaires économique avec nos coeurs et non avec nos têtes.si demain une partie dès Algériens demande à l’autre d’aller vivre en arabie saoudite et l’autre réplique vous aussi chez votre papa la france,l’Algérie ne se relèvera plus.

      Samir
      6 mai 2020 - 14 h 53 min

      Le seul probleme est qui si un algerien voudra vivre en arabie saoudite on l’acceptera pas. Ils acceptent les algeriens seulement pour la omra et la hadj pour depenser leur argent. Ya khouya c’est different avec la france car en france au moins les algeriens aident un peu leurs familles. par contre en arabie saoudite c’est pour deplumer leurs familles. beaucoup de difference.

    Slimane
    6 mai 2020 - 12 h 49 min

    Jamais l’Algérie ne s’est retrouvée dans un état d’inférioté qu’avec ce pouvoir illégitime.

    Amina
    6 mai 2020 - 12 h 36 min

    La soudie est un un pays qui massacre et bombarde des enfants arabes et musulmans devant les yeux de tous les arabes. un pays qui laisse les pauvres enfants du yemen mourir de faim. Et ce pays est notre ami. Et Mr tebboune veut l’arret des conflits. Que va penser Mr tebboune pour l’arret des arretations de ses propres citoyens ? Vous etes tous a leur service.

    Krimou
    6 mai 2020 - 12 h 32 min

    « Affaire Almarai, omerta sur le Yémen : le pouvoir roule-t-il pour les Al-Saoud ? »- Est ce une question ironique ? Mais depuis quand il ne roule pas ? Ils nous vendent meme du lait maintenant. Un jour ils nous vendront des dattes pour les chameaux puis du sable.

      @krimou
      6 mai 2020 - 15 h 33 min

      Le pouvoir utilise l’arrêt temporaire du Hirak pour harceler les activistes et prendre des décisions scélérates contraires aux interets du pays.Le complexe siderurgiques de Bellara a été confiés aux qatari au détriment de Rebra.Les producteurs de tomates industrielles de l’est du pays ont été sabotés pour favoriser l’importation de la conserve de la tomate justement de l’arabie Saoudite.etc .et çà continue encore.C’est le programme de Bouteflika qui continue à etre appliqué.On ne développe rien au local,on n’encourage pas notre production nationale.YET NAHAW GA3.Avec Teffoune ,on va droit au mur

    TOLGA - ZAA3TCHA
    6 mai 2020 - 12 h 20 min

    Perso, ça n’augure RIEN DE BON pour nous en nous alliant à de tels gens au détriment du pauvre peuple Yéménite ! Je ne fais pas confiance à ces traitres saoudiens qui nous vendraient, SANS ÉTAT D’ÂME, pour une simple lampée de pétrole. On les a vu, tout dernièrement, comment ils se sont comportés avec l’Algérie quand ils se sont alliés aux Russes pour définir la production et les prix du pétrole aux détriments des intérêts propres de l’ALGÉRIE… So, beware !

    vrai Algérien
    6 mai 2020 - 11 h 54 min

    Monsieur nabil d , en relisant la déclaration de Tebounne à la réunion des non alignés , il fait mention d’un cessez le pour l’ensemble des conflits , je ne comprends pas que cela à pus vous échapper , du coup votre article et caduc

      Elephant Man
      6 mai 2020 - 12 h 27 min

      @Vrai Algérien
      Depuis cette tribune, je lance un appel au Conseil de sécurité des Nations unies pour se réunir, dans les plus brefs délais, et adopter une résolution appelant à l’arrêt immédiat de toutes les hostilités à travers le monde”, a plaidé M. Tebboune, mettant l’accent sur la “Libye, sans omettre les territoires occupés en Palestine et au Sahara occidental”, ainsi que “le Yémen et la Syrie”.

        vrai Algérien
        6 mai 2020 - 14 h 47 min

        merci Elephant Man pour la preuve par l’image

      COMEDIE
      6 mai 2020 - 12 h 38 min

      apparemment il ya des faux algeriens. Si on dit pas « vrai algerien » on est automatiquement faux. Vrai algerien, quelle comedie ! On lit encore de telles choses. Mazal c’est pas fini.

        vrai Algérien
        6 mai 2020 - 14 h 41 min

        à comédie , pourquoi ce questionnement !!! tu pense que des personnes qui on dilapidés ,volés , insultés l’Algérie peuvent se prévaloir de cette nationalité , sur ce forum ils sont également légion , moi j’aime mon pseudo et je ne revendique pas d’être le seul vrai Algérien heureusement nous sommes plusieurs millions à nous en prévaloir .

    Anonyme
    6 mai 2020 - 11 h 42 min

    pourquoi ce systeme éprouve t-il tant d’admiration pour ce pays qui vient, trois siecle apès la révolution française, d’abolir enfin la flagéllation pour ses citoyens, et la condamnation des mineurs a la peine de mort ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.