Qui veut priver l’icône de la chanson amazighe Idir de son algérianité ?

Idir
Le chanteur algérien d'expression amazighe, Idir. D. R.

Par Nabil D. – La sépulture provisoire du grand chanteur Idir au cimetière de Père-Lachaise à Paris est auréolée de l’unique emblème amazigh, alors que le drapeau de son pays, l’Algérie, y est absent. Les extrémistes qui ont décidé à la place du défunt que son origine algérienne ne devait pas être mise en valeur cherchent ainsi à priver l’interprète d’Avava Inouva de l’amour que lui vouent ses concitoyens à travers tout le territoire national.

«C’est une véritable séquestration que subit le chanteur adulé et respecté par tous les Algériens», dénoncent des citoyens qui refusent qu’un symbole de toute l’Algérie soit ainsi «exploité à des fins politiciennes». «Idir appartient à toute l’Algérie et il l’a démontré d’une façon indéniable lors de son concert à Alger qui a drainé des spectateurs des quatre coins du pays, venus admirer l’ambassadeur de la chanson moderne algérienne qui était opposé au régime comme les millions d’Algériens qui ont battu le pavé à travers toute l’Algérie, pendant plus d’une année, pour réclamer le changement de système», relèvent des sources qui appellent à un hommage national au chanteur mort en exil.

«Il n’est pas normal qu’une minorité constituée de fanatiques prenne ainsi en otage la dépouille d’une grande figure de la culture algérienne», s’insurgent ces sources, selon lesquelles «le peuple algérien tout entier a le droit de s’identifier à cet enfant prodige auquel l’Algérie a donné vie, natif d’une région qui a beaucoup donné à l’art, à la littérature, à la philosophie et à la théologie». «Idir aimait son pays par-dessus tout», insistent ces sources, qui rappellent que «si le défunt a milité pour la langue et la culture amazighes par la musique et la poésie depuis les bancs de l’université, à Alger, il faut néanmoins relever qu’il fait partie d’une constellation de chanteurs algériens qui se battent aussi pour la réhabilitation du fondement même de la nation algérienne, à savoir tamazight, désormais reconnue officiellement.»

Pour ces sources, «Idir, au même titre que Lounis Aït Menguellat, Matoub Lounès, Abranis, Ideflawen et bien d’autres, a consacré sa vie à maintenir la flamme amazighe allumée, préférant le verbe et la mélodie à l’action politique, sans que tous ces artistes de talent aient jamais été détachés des causes justes qu’ils ont exaltées, tamazight n’étant qu’une partie de leur combat par l’art musical et l’inspiration, preuve en est leur immense notoriété au-delà des frontières».

Idir a été enterré à Paris, mais sa dépouille devra être rapatriée pour être portée en terre auprès des siens dans son village natal. De nombreuses voix se sont élevées pour réclamer le rapatriement des ossements de l’autre géant de la chanson engagée, Slimane Azem, dont la dernière volonté fut d’être inhumé en France tant les conditions politiques n’étaient pas réunies pour qu’il reposât en paix dans son Algérie qu’il a aimée «jusqu’à la mort».

N. D.

Comment (50)

    Anonyme
    28 mai 2020 - 23 h 32 min

    Toute une polémique juste pour un bouquet de fleurs aux couleurs de l’amazighité déposé par des particuliers. Evidement tous les doubabs sectairres et haineux habituels (type Zoro, Vert Blanc Rouge, LALGERINO et Cie se sont jetés sur le sujet, toute occasion étant toujours bonne pour eux, pour manifester leur hostilité à l’amazighité et diffuser leurs mensonges. C’est ridicule. (…)

      TAYEB EL DJILLALI
      30 mai 2020 - 10 h 02 min

      Tout a fait d accord avec [email protected] anonyme ,les zoro sidali vert blanc rouge algerino sont les doubabs de gaid salah le renegat des generaux.Celui qui achetait des armes en 4 EM Mains chez les emirats. (…).L embleme amazigh est notre adn notre sang y coule avec .Personne ne pourrait nous l interdire et surtout qu il est present dans tous les pays d afrique du nord (…)

    Louiza
    28 mai 2020 - 7 h 59 min

    C est incroyable de se déchirer ainsi, au dessus du corps d’un mort !
    Et si vous demandiez à sa famille au lieu de plaquer vos désirs nationalistes pour les uns, identitaires pour les autres ?
    On a l impression de fauves qui se disputent une proie en la tirant dans un sens puis l autre.
    Sa famille a t elle exprimé le désir de voir Idir inhumé en Algérie ? C est sa famille qui décidera, ne vous en déplaise.

      Hadj Saïd
      28 mai 2020 - 14 h 54 min

      C est à sa famille de décider et à personne d autre.
      Arrêtons la polémique.

      Ammi Mourad
      29 mai 2020 - 12 h 55 min

      Je suis admiratif des Amazighs du Maroc, Chleuhs, Riffains, ceux du sud…Il n’y a pas autant de gesticulations politiques idéologiques, qui ont produit en Algérie de Graves dérives…Les Berbères Larocains préservent leur culture , leur mode de vie, une solidarité sociale fantastique, et une transmission de la langue…même hors du Maroc dès le tres jeune âge leurs enfants parlent l’Amazigh,
      Pourquoi le Kabyle chez nous veux exprès met son Amazighite en Adoptant un mode de vie à la Française…Pas tous , heureusement…Mouloud Maamri avait bien avertit contre la politisation de la question Amazigh,

    Azwaw
    28 mai 2020 - 3 h 43 min

    Le drapeau Amazigh englobe toute l’Algerie. Arrête ka polemique y(…). Vous êtes payé pour nous diviser.

      VERT BLANC ROUGE
      28 mai 2020 - 5 h 35 min

      @Azwaw
      28 mai 2020 – 3 h 43 min
      Le drapeau Amazigh englobe toute l’Algerie. Arrête ka polemique y(…). Vous êtes payé pour nous diviser.

      (…)
      Seul le vert blanc rouge flottera jusqu’à la fin des temps

        blek le roc
        28 mai 2020 - 11 h 20 min

        @vert blanc rouge , le drapeau amazigh est notre adn et il flotte en kabylie aux aures,au hoggar, a alger ,rabat, casablanca ,noukchott,benghazi, tunis,tenerife,au mali,niger et….Paris voir Johannesburg jusqu a la fin des temps ,si tu es un homme va l annoncer aux imazighen ,ce que gaid salah n a pas reussi a faire malgre ses chars

      LALGERINO
      28 mai 2020 - 7 h 38 min

      C’est qui qui divise le peuple Algérien?Celui qui croit au drapeau Vert-Blanc-Rouge de nos Chouhadas ou celui qui
      propose un autre 2eme ou 3eme drapeau?Ou même un 2eme hymne etc… Arrêtez.L’Algérie est grande et doit rester grande.!!!

        GERONIMO LE CHAOUI DU MAC
        29 mai 2020 - 12 h 21 min

        @LALGERINO TU VISES LE DRAPEAU CHAWI awragh du berkan HEIN MOUCHERON D EL GAID VIENT LE DIRE A LA POPULATION CHAOUIE DE TKOUT D OUM EL BOUAGHI ET KHENCHELA SI TU ES UN HOMME….NOUS TE CHANTERONS KASSAM EN CHAOUIYA MOUSTIQUE DE GAID LA RISEE DES BIDASSES

      Mohand
      28 mai 2020 - 18 h 04 min

      Son amazighité et sa kabylité, vous les renié et les insultez à longueur de journée et vous espérez profitez de sa dépouille pour étaler l’emblème que vous avez salli sur sa tombe pour que les médias internationaux m vous donnent une visibilité inespérée. Quel culot !

    la question que je me suis posé et aucun journaliste algérien ne l'a fait
    27 mai 2020 - 23 h 28 min

    quand l’ambassadeur est allé se recueillir sur la tombe de idi, il n’a pas pas réagi quand il voit qu’à la place de notre emblème national la france l’a substitué par leur drapeau berbere qu’ils veulent imposer aux algériens vis leurs traitres? ça c’est un affront etune insulte qu’aucun chef d’Etat au monde ne laisse passer

    ZORO
    27 mai 2020 - 21 h 08 min

    L histoire retiendra que Aissa el jermouni le chaoui Algerien qui ignorait tout de l amazigh de nos jours fut le premier nord Africain a se produire en1937 a l olympia a paris , enturbanne fier de son burnous et de sa gasba il rappela aux colons en chaoui et en arabe que l Algerie etait une et indivisible et que viendrait un jour ou ils partiront.
    SigneZORO. ..Z…..

    Personne ne se soucie de son algérianité
    27 mai 2020 - 19 h 36 min

    Il est mort, qu’il repose en paix, point barre, il se sentait algérien ou non c’est son affaire.

    On doit penser à construire le pays et oublier les futilités.

    ZORO
    27 mai 2020 - 17 h 59 min

    MISE AU POINT POUR MOHEND 27 Mai 8h10
    Ignorant que ZORO etait aux aguets, le commentateur falsificateur de l histoire sus cité s en prend a la diva algerienne et arabe warda El jazairia pour l appeler Warda el masria qui ne devait par conséquent pas meriter son rapatriement a bord d un avion algerien.
    ZORO RECTIFIE
    WARDA EL JAZAIRIA de son vrai nom Warda ftouki nee a Paris le 22 juillet 1939 de mere libanaise et de pere SOUKAHRASSI (je salue au passage notre ami sur ce site SOUKAHRAS )fut expulsee ainsi que sa famille de son pays natal la FRANCE, en 1956 suite a la decouverte d armes destinees au FlN dans le commerce de son pere. Ceci pour le passé patriotique de notre Diva qui honnore tout soukahrassi.
    S agissant de l immense apport de Warda a la chanson arabe ,le titre de SAYIDATE ETARAB EL ARABI a lui seul suffit pour la decrire Concernant la chanson algérienne et en particulier le chant patriotique , WATANI HABIBI WATANI ELAKBAR chanté en 1960 en compagnie de Abdelhalim Hafez, Chadia, Sabah, Najet essaghira, faida kamel de paroles arabe egyptienne, composee par mohammed Abdelwahab egyptien fut un chef d oeuvre qui faisait vibrer le coeur des Algeriens quand arrivait le tour de WARDA EL JAZAIRIA pour VANTER LA REVOLUTION DE SON PAYS:
    وطني يا ثورة علي استعمرهم املا جزائرك نار ضمرهم
    لو نستشهد كلنا فيك صخر جبالنا راح يحربهم
    الاستعمار علي ايدينا نهايته. راح من الدنية زمانه و وقه
    لا في الجزائر ولا في عمان تهدي الثورة علي الطغيان
    الا بيد الشعب العربي.
    CE CHANT JE LE DEDIE A GHOUL EN MEMOIRE DE L INSTITUTEUR , PEINTRE , MACON, MENUISIER, ET MUSICIEN QUI NOUS ENSEIGNAIT.
    SIGNEZORO. ..Z…..

    Anonyme
    27 mai 2020 - 15 h 31 min

    En France ou en Europe terre chrétienne avec République laïques si y a pas d argent pour la concession et le bail ensuite …c est mort de chez mort ! On peut l utiliser cette expression ds un cas comme celui ci . Je parle en général c est pas pour lui spécialement ceux sont les règles ds ces pays enfin paix a leurs âmes à tous ou qui soient.

    Sahel... Si BOUZEGUÈNE
    27 mai 2020 - 15 h 27 min

    « Qui veut priver l’icône de la chanson amazighe Idir de son algérianité ? ». Mais c’est pourtant très clair : LES EXTRÊMISTES ET LES FANATIQUES du mal et consorts….. LES ENFANTS DE LA france !!! LES TRAÎTRES ET LES LÂCHES…..
    DA IDIR EST L’ENFANT PRODIGUE ET PRODIGE DE LA CHANSON ALGÉRIENNE !!! IL EST LE FILS DE TOUTE LA NATION ALGÉRIENNE ANDHA THELEM !!! IL APPARTIENT A TOUS LES ALGÉRIENS !!!

      Sahel... Si BOUZEGUÈNE
      27 mai 2020 - 18 h 43 min

      Bien lire : « …LES EXTRÊMISTES ET LES FANATIQUES du MAK et consorts….. LES ENFANTS DE LA france !!! ».
      Tanmirth.

        Anwa wiggi
        27 mai 2020 - 19 h 15 min

        Thadarthe n’Sahel outhouklalara lhechemathe.
        Sahel thamazight, tsanifithe, tharewasse tsaharithe.
        Outsenouzenara.

      ZORO
      28 mai 2020 - 19 h 27 min

      IDIR a fait son choix ,un seul drapeau celui de sa culture Amazigh et le cimetière du Père Lachaise .autre chose c est spéculation et récupération.
      SigneZORO. ..Z….

    Yiwen
    27 mai 2020 - 14 h 59 min

    A voir le caractère fade, télégraphique, détaché et presque contraint des hommages du président et de son premier ministre on dirait qu’ils ont émané de quelque chef d’Etat d’une île du Pacifique. Ils constratent gravement avec la chaleur dont sont emprunts les hommages que les étrangers ont rendu à notre Grand Idir. L’éthos kabyle a été forcé à l’exil et les chantres de notre identité ont été éparpillés de part le monde y compris dans la mort: Marguerite-Taous Amrouche, Jean Amrouche, Slimane Azem, Mohamed Arkoun, Malek Ouary et maintenant Idir – que la terre lui soit légère. Quand le gouvernement et une partie du peuple de ton pays ne veulent pas de toi…. tu t’affirmes ou tu disparais.

    Karamazov
    27 mai 2020 - 14 h 39 min

    Sépulture provisoire , il a dit lwi .

    Au cimetière du Père Lachaise , toutes les sépultures sont provisoires. Si « on » a réussi, à trouver à Idir une concession permanente, dans ce célèbre cimetière, je ne crois pas qu’elle soit provisoire , et par conséquent ce sont ceux qui voudraient rapatrier sa dépouille qui cherchent à le récupérer.

    Je n’irais ni fleurir sa tombe, ni y déposer le drapeau symbole de quoi que ce soit. Je vous l’ai déjà dit, j’ai la kabylitose rustique et congénitale, pour moua la chanson kabyle c’est Hnifa , 3azem, Hesnawi, les zancyens quoi ! La chanson moderne ça ne m’accroche pas.

    Pas plus que ne crusse que la dépouille d’Idir se serait sentie mieux à El-3alia entourée de fripons qui l’ont offensé de son vivant.

    Pour moua il est plus logique d’enterrer les gens là où ils sont morts que là où ils sont nés. Et en toute logique toute la démarche d’Idir a été dans ce sens-là.

    Idir arrêterait d’être algérien parce qu’il n’est pas enterré en Algérie, iben , je crois que je réaliserais enfin mon rêve d’arrêter un jour de l’être.

    Alors à tous ceux qui pensent que eldzeyer khir men Paris fesoukna , el akhira,, qu’ils s’y fassent enterrés quand eux-mêmes clamèceront , mais qu’ils fichent la paix , aux dépouilles des autres.

    Si vous aimez tant Idir , élevez lui un monument , déposez-y les drapeaux que vous voudrez, mais fichez la paix à sa tombe.

    Dès qu'il s'agit de Tamazigh, c'est épidermique !
    27 mai 2020 - 14 h 36 min

    Monsieur Nabil D. , auteur de l’article , je suis d’accord avec vous qu’on aurait pu ajouter au côté du drapeau amazigh celui vert-blanc-rouge sur la tombe de Idir ! Mais pourquoi donc cela n’a pas été fait ? Parce que des algériens non kabyles ne sont pas rendu sur la tombe de Idir pour lui rendre hommage, c’est simple !

    PS-1 : ceux qui s’offusquent de l’absence du drapeau vert-blanc-rouge , on aurait aimé les entendre quand des hirakiens sont jetés en prison durant la révolution citoyenne pour port de l’emblème amazigh ! Merci à
    eux !
    PS-2 : pour ceux qui refusent l’emblème amazigh à côté du drapeau vert-blanc-rouge, je leur dit que les pays Européens ont désormais mis dans leur logiciel que leur propre drapeau national flotte à côté de celui de la Communauté Européenne et çà ne pose plus problème. Comme d’ailleurs les emblèmes de certaines régions de pays européens comme la catalogne, la Bretagne, la Corse, la région wallonne ou flamande Belge, comme les emblèmes des provinces canadiennes, de ceux des différents Etats des USA etc…etc.. Pourquoi quand il s’agit de Tamazigh , on réagit épidermiquement, et c’est toujours comme çà !! Laissez-nous vivre tranquille s’il vous plait, on vous le demande gentiment ! Merci mes frères algériens !

      LALGERINO
      28 mai 2020 - 7 h 48 min

      – PS1:Je suis d’accord avec vous: Les non-Kabyles n ont pas daigné assister à son inhumation pour plusieurs raisons: cimetière Chrétien,Et de la bouche même d’Idir:
      Il se sentait Kabyle et c’est tout.
      – PS2: Si les pays Européens mettent le drapeau de l’Union Européenne c’est parce qu’il représente l’Union et non la séparation.Et ce drapeau Européen a été conçu par tous les Européens.Quant aux Basques,Corses,etc…
      La France veut bien leur laisser leur petit drapeau,sans reconnaître leur langue.Alors qu’en Algérie, Tamazight est Langue Nationale
      Merci

    Anonyme
    27 mai 2020 - 13 h 42 min

    La question se situe au niveau de la définition de cette fameuse algérianité. Si cette dernière est avant tout arabe et islamique je ne pense pas que IDIR serait prêt à y siéger et nous sommes des millions comme lui à envoyer au diable cette Algérie là !

      Ouam
      28 mai 2020 - 7 h 06 min

      Foutaises…auriez vous tenu ses propos devant Le Colonel AMIROUCHE..? Je ne pense pas

    Ammar Ezzahi
    27 mai 2020 - 13 h 36 min

    Personne na privé ce monsieur de sa nationalité et de son berberisme,personne ne la empêché de retourné en Algérie étant vivant ou refusé d’être enterré dans son village.je ne sais pas comment ça ce passe en France que je crois qu’il faut acheté une tombe et payé lès funérailles donc ça ne sert à rien de faire un grand bruit ,ce Monsieur à choisis de prendre son destin et de le finir comme il voulait.on ne va pas continuer chaque jour à envoyer dès condoléances ,sinon on avancera jamais dans la vie.

      Louiza
      28 mai 2020 - 8 h 02 min

      C est incroyable de se déchirer ainsi, au dessus du corps d’un mort !
      Et si vous demandiez à sa famille au lieu de plaquer vos désirs nationalistes pour les uns, identitaires pour les autres ?
      On a l impression de fauves qui se disputent une proie en la tirant dans un sens puis l autre.
      Sa famille a t elle exprimé le désir de voir Idir inhumé en Algérie ? C est sa famille qui décidera, ne vous en déplaise.

    مسعود البسكري
    27 mai 2020 - 13 h 01 min

    أولا: لا أحد يستطيع حرمان أحد من جنسيته أو دينه إلا من ارتضى ذلك لنفسه.
    ثانيا : إيديرهو من اختار لنفسه المنفى واختار أن يدفن في مقبرة مسيحية (cimetière de Père-Lachaise)
    ثالثا: كان يؤكد دائما أنه ليس عربيا،
    رابعا: كان موافق زميله انريكو ماسياس ويبتسم له عند أطلعه على أصله اليهودي ثم تنصره من خلال حصة تلفزيونية.
    وهذا الرابط: https://www.youtube.com/watch?v=elMoHc6qkqE.
    أخيرا: في ما يخص سليمان عازم الذي جاء في المقال:
    فحسب الموسوعة وكيبيديا، فإن عائلته هي من هربت من الجزائر غداة استقلال الجزائر (…) .
    وهذا الرابط:https://ar.wikipedia.org/wiki/ سليمان_عازم

      tout sauf arabe
      27 mai 2020 - 16 h 22 min

      Avec ton spaghetti indigeste tu rend toute la frèsque lointaine…

        ZORO
        27 mai 2020 - 21 h 21 min

        Son spaghetti est fait d une semoule maison ,et le tien qui te l a prêté.??? Cest trop tard pour toi tu resteras toujours endetté et a l eternite.
        Je laisse Elhaj Mhamed el Anka te repondre:
        خبزي مصنوع من سميد ما هوش مسلف داري ما هيش تلفا
        SigneZORO. ..Z…..

          HamidK
          29 mai 2020 - 15 h 39 min

          Cette semoule dont t’es si fier est importée de France. Même les toilettes où elle finira sont turcs.Ton Hadj el-anka est kabyle.
          Le pays de tes ancêtres que tu proclames,le Yemen,est en flammes,va le défendre et cesse de mordre les morts qui t’ignorent,se reposer.

    Lheq
    27 mai 2020 - 12 h 57 min

    IDIR enterré avec le Drapeau AmaziY, c’est un grands honneur aux ImaziYen, s’il fut enterré en Algérie, il n’y a aucun doute que certaines forces auraient imposer le drapeau Algérien seul y compris en Kabylie, mais IDIR les dernières années, pour ceux qui le suivent réellement, a été très déçu de l’Algérie (vous étiez ou lorsque il parlait?)
    IDIR enterré au Père Lachaise, un cimetière prestigieux ou sont enterrés les plus grands parmi les hommes (et femmes), avec un drapeau amaziY pour l’éternité, j’en suis heureux, ce n’est qu’un honneur.
    Les gens du monde entier lui rendront visite, s’ils sont de passage à Paris, cela vaut beaucoup mieux qu’un village Kabyle ou personne n’y va.
    (…)

    Anonyme
    27 mai 2020 - 12 h 45 min

    En France faut payer un bail de 20 ans pour la tombe la mort ensuite si vous payer plus ils vous enlève pour vous jeter dans un fosse commune ensuite le pere Lachaise c est comme si on comparait un hotel formule 1 à George 5 …c est pas donné bref il a fait ce choix avec sa famille ca se respecte , moi je préfère la simplicité comme le stipule l islam mon nom mon prenom ma naissance ma mort tt simple pas d ornements et de décorations car mon ame sera nue devant dieu le tt puissant . On prend rien avec nous seulement nos bnes actions et mauvaises qu on soit un artiste un hero un president ou un simple citoyen dieu ne fais pas de difference comme nous les vivants ! Entendre les appels a la priere et Aid la vsite des vivants rendant hommage aux morts et ds chaques villages en Algerie , moi je prefere ca ensuite chacun fais ce qu il lui plait et ceci ne releve pas de la nationalité ou autres mais d un choix perso et familiale .

    Smail
    27 mai 2020 - 11 h 33 min

    Idir a effectué 2 ans de service national de 1973 à 1975. Il est officier de réserve de l’ANP (sous lieutenant). Il ne doit rien a l’Algérie et l’Algérie ne lui doit rien.
    Est ce que les critiqueurs professionnels ont fait 2 ans d’ armée pour prouver ‘leur’ algérianite ?

    Anonyme
    27 mai 2020 - 9 h 54 min

    Ya que des fleures sur ca tombe on tricouleures et ya person qui exploite ca mort a des fins politiciennes autrement qui sont ‘ils ces extremistes.

    Ath-Snouss
    27 mai 2020 - 9 h 03 min

    Qui veut? Eh bien, sans conteste toujours les même abrutis qui se croient le nombril du monde, les mêmes qui avec leur absurdité dénigre les Algériens de leur « Algerinanité » et usurpe leur identité Amazigh et de surcroit de leur culture authentique acquise, mais aussi de leur identité arabo-musulmane.

      Lheq
      27 mai 2020 - 12 h 40 min

      Une identité Arabo-Musulmane? Vous l’avez trouvé ou celle-la, la religion n’est point une identité.

    Anonyme
    27 mai 2020 - 8 h 49 min

    Rien à cirer de ce genre de pseudo polémique pour makistes desoeuvrés..

      TAYEB EL DJILLALI
      27 mai 2020 - 13 h 21 min

      @ANONYME LAISSES DONC IDIR SE REPOSER TRANQUILLEMENT ET VAS POSER DES GERBES DE FLEURS A EL ALIA A TES MAITRES GAID ET WARDA …….. Idir a derrière lui plus de 2 millions de kabyles pour fleurir sa tombe en plein Paris même .

    A' feur de peau
    27 mai 2020 - 8 h 37 min

    Les cranes ne rendenr plus voilà le challenge hissé plus haut, le corps d’Idir, faute de pouvoir l’utiliser on invente la « séqestration ». Tous savent que la famille a dit clairement que c’est la « volonté du chanteur d’etre enterré en France ». C’est du reste Hasnaoui et Azem. Il faut dire que l’Algérie algérienne n’existe pas, on lui a substitué l’Algérie arabe et islamique qui est plus la periphérie du Caire, du coup la France est beaucoup plus mitoyenne symboliquement. Les peuples c’est par affinité.

      Anonyme
      27 mai 2020 - 17 h 56 min

      Algerianité veut dire droit de sol. Les gens qui ont au moins 3 générations de personnes naît et ayant grandi et vécu en Algérie, que ce soit arabe ou berbère ou les deux à la fois! De feu Idir est 100% Algérien point barre.

    akim
    27 mai 2020 - 8 h 17 min

    Je cite  » la sépulture provisoire du grand chanteur Idir au cimetière du Père Lachaise  » Ce n’est pas une sépulture provisoire c’est sa dernière demeure pour l’éternité ,son voeu d’être enterré en France auprès de sa famille ou il a résidé en exil volontaire pendant près de 45 ans ,cette famille qu’il a fondé ici ,qui vit ici est souveraine dans ses choix ,Idir n’appartient à personne sauf aux siens .On n’inhume pas quelqu’un provisoirement dans ce lieu un des plus connu du monde pour ses illustres résidents ,ce n’est pas une morgue .Il s’est produit à Alger le 4 janvier 2018 la première fois depuis 38 ans ,sa fille Thanina ,gardienne de sa mémoire et de son oeuvre était à ses côtés à cette occasion et c’est elle qui décide et personne d’autre les pressions ou les tentatives de récupération n’y changeront rien .Il faut laisser Idir reposer en paix et ne pas se battre autour de sa tombe .

      Lheq
      27 mai 2020 - 12 h 46 min

       » Idir n’appartient qu’aux siens » ?? De quels siens vous parlez? Nous sommes tous « les siens » Monsieur, bien que je sois heureux qu’il soit enterré au Père Lachaise, c’est beaucoup plus honorable aux Kabyles.

    Mohend
    27 mai 2020 - 8 h 10 min

    Ce que vous appelez l’emblème Amazigh n’est pas un drapeau puisque il ne représente la souveraineté d’aucun pays dans le monde, sur le plan diplomatique et relation entre pays, les autorité de Fafa n’auront aucun soucis à laisser trainer des couleurs en plus c’est un bouquet de fleur dessiné aux couleurs de la JSK, il n’y a aucun emblème, en revanche le drapeau algérien représente un pays et une histoire, il vaut le sacrifice de plusieurs centaine de milliers de personnes pour avoir mis Fafa dehors, c’est tout un symbole, la différence est de tout de même de taille, Primo : Pensez vous une seule seconde que les autorités Françaises accepteront que le drapeau algérien soit hissé de façon ostentatoire au cœur de Paris dans l’un des cimetières des plus prestigieux de leur histoire ? Ce que leur font les algériens dans la rue avec le drapeau est amplement suffisant pour eux, Secundo : Idir à choisi d’être enterré là bas, pour quoi cet entêtement à aller contre sa volonté ? Tertio : sa famille est encore en vie, pensez vous une seconde qu’ils vous laisseront faire ce que vous voulez ? Enfin : Je me souviens quand Warda el Mesria est mort en Égypte, le régime algérien à envoyer l’avion présidentiel pour rapatrier son corps, elle à eu droit aux obsèques d’une reine, quand Roger Hanin est mort en France Pareil, Fakhamatouhou à proposer l’avion de la république pour le ramener en Algérie, c’est sa famille qui à refuser suite à l’indignation des algériens sur les réseaux sociaux, pour quoi diable le régime algérien n’a pas proposé un simple avion de l’armée algérienne pour ramener Idir dans sa terre natale ? C’est une simple demande et un simple aller retour Boufarek le Bourget, voyez vous notre régime pour des considérations idéologiques malsaines à déposséder socialement et culturellement le pays et tout un peuple, quand on laisse la porte de l’enclos ouverte, il ne faut plaindre le renard.

    aziz
    27 mai 2020 - 7 h 56 min

    bien que c est a lui quand il etait vivant bien sur qu appartient le choix du lieu de son enterrement -il est libre dans son choix- moi personnelement j aurais aime qu il soit inhume en Algerie, juste pour sentir qu il nous appartient.

    Anonyme
    27 mai 2020 - 7 h 41 min

    Idir a été enterré par moins d’une dizaine de personnes. Si une seule personne a offert ce bouquet aux couleurs de l’emblème amazigh, il ne représente qu’une personne. Ça ne vaut pas une polémique

    Belveder
    27 mai 2020 - 7 h 37 min

    LE COMMUNIQUÉ de la famille du Défunt était Clair sur ses souhaits..Maintenant c et à eux de prendre leur responsabilité et éloigné les extrémistes et faire respecté la Loi surtout en France ou tout est règlementé il faut clore ce sujet et le laisser reposer en paix

    Alma39oul
    27 mai 2020 - 7 h 16 min

    Sa tombe sera toujours propre et bien entretenue que dans n’importe quel cimetière musulman. (excepté les cimetieres privés) Celui qui trouve le contraire qu’il envoie une photo de cimetière du peuple dans l’Afrique du nord

      Rao
      27 mai 2020 - 13 h 07 min

      Ce n’est pas un concours de beauté ya el maroki…l’acte de se faire enterrer est une symbolique et porte en lui une dimension spirituelle incommensurable. Les apparats esthétiques de la place ne sont pas un facteur déterminant pour le repos éternel du défunt. Une tombe cinq étoiles oriolée d’une toison dorée n’est pas pour autant plus confortable pour son locataire.
      Sa tombe sera peut-être propre et mieux entretenue dans ce cimetière élitiste(ce qui reste à prouver)mais ses voisins de paliers ne le sont nullement(propres et bien entretenus). Il vaut mieux être enterré dans la terre de ses ancêtres que de côtoyer dans sa dernière demeure, (…) Âmes perdues grandies dans des sociétés ou la pédophilie, l’inceste et toutes sortes de travers contre nature sont des lames de fond omniprésentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.