Notre ambassadeur à Rabat convoqué au ministère des Affaires étrangères

ambassadeur Rabat convoqué
L'ambassadeur Abdelhamid Abdaoui avec Nasser Bourita. D. R.

Par Houari A. – L’ambassadeur d’Algérie à Rabat a été convoqué au ministère des Affaires étrangères, indiquent des médias marocains qui se réfèrent à des sources diplomatiques. La convocation ferait suite à la déclaration du porte-parole de la présidence de la République qui a accusé le consul du Maroc à Oran d’être un agent des services de renseignement.

Le chef de la diplomatie marocaine avait réagi à cette accusation en la qualifiant de «ridicule». Des sources marocaines interrogées par les médias en question se sont, quant à elles, interrogées pourquoi les autorités algériennes ont habilité le représentant marocain et l’ont admis officiellement à exercer ses fonctions. La sortie maladroite de Belaïd Mohand-Oussaïd a donné l’occasion au Makhzen de retourner la situation en sa faveur, parasitant ainsi l’excellent travail du ministère des Affaires étrangères qui s’était contenté de «régler le problème» sans faire de bruit, après l’appel reçu par Sabri Boukadoum de son homologue marocain Nasser Bourita.

Le ministre marocain des Affaires étrangères a révélé hier la teneur de l’échange téléphonique. Rabat avait décidé de rappeler le consul considéré persona non grata par Alger dès la reprise du rapatriement des ressortissants marocains bloqués en Algérie pour cause de confinement et de fermeture des frontières ariennes entre les deux pays. Le rappel du consul marocain était inévitable, estime-t-on à Rabat. Du point de vue marocain, il devenait impossible de le maintenir en poste car il n’était plus en mesure de remplir sa mission convenablement. Mais, en réalité, le Makhzen a reçu le message des autorités diplomatiques algériennes cinq sur cinq. Si le consul n’était pas rappelé, il aurait été expulsé, insinuait le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

La sortie ratée de Mohand-Oussaïd dénote une ingérence dans la gestion des questions qui relèvent du ressort exclusif du ministre des Affaires étrangères. Une interférence qui rappelle l’ère Bouteflika marquée par l’emprise hégémonique de ce dernier sur la politique étrangère du pays, qu’il considérait comme sa chasse gardée. Or, dans ce cas d’espèce, ce n’est même pas le chef de l’Etat qui a court-circuité le travail de la diplomatie, mais son porte-parole dont on ne sait pas si ses commentaires reflètent la position du Président ou s’il improvise ses réponses sans mesurer les conséquences de ses inconséquences.

H. A.

Comment (64)

    Ryad_DZ
    13 juin 2020 - 23 h 02 min

    Coupez coupez coupezzz toutes les relations diplomatiques et consulaires et fermeture de l’espace aerien et maritime avec le pseudo protectorat français du maroc ce pays mendiant cupide poueux tuberculeux avare
    qui vit des aides et de la charite des pays du golf et des dons et credit et dettes
    le maroc est un pays lache sans dignite ni autoestime l’Algerie doit expulser les marocains qui sont en Algerie leurs nombre depasse les 700.000
    ils ne sont ni nos freres ni rien d’autres sont juste des hypocrites avec des multiples masques pour leurs interets ils vont chez leurs (…) leurs roi a les nourir et les donner du travail
    Allezzzzz les marocains en Algerie dehorrrrrrrrs rentrez chez vous (…)

    Karim
    13 juin 2020 - 15 h 38 min

    Quoiqu’il en fut de la déclaration du représentant de la Présidence, pourquoi, diable, le makhzen narco-monarchique -avec pour porte-voix cet arrogant farfadet faisant office de ministre des affaires étrangères- pourquoi, diable, ce makhzen obsolescent et délétère s’obstine-t-il à nier mordicus cette vérité cinglante : le consul macaque est bel et bien un agent des services de cette pourriture nommée makhzen et c’est bel et bien la raison pour laquelle il a déclaré, avant d’être expulsé comme un malpropre, qu’il se trouvait en territoire ennemi !

    Sprinkler
    13 juin 2020 - 12 h 32 min

    Bonjour Lila ( @12 juin 2020 – 18 h 35 min) ! Y a peu très peu d’espoir que les algériens spoliés par le père de MEZTOL VI recouvrent leurs biens séquestrés…Ou même d’être indemnisés, comme l’ont été les autres étrangers ! Faut rappeler à ce propos que les citoyens algériens en question étaient  » protégés  » contre de tels actes de brigandage par une convention signée entre les deux pays, le 15 mars 1969, stipulant que leurs expatriés respectifs jouiraient pleinement de leurs biens fonciers et immobiliers…Quatre années plus tard, comme vous l’avez souligné, par le décret royal du 2 mars 1973, Haschisch II scellait l’expropriation des terres appartenant aux algériens, sans autre compensation que celle du fait accompli ! La fermeture de la  » narco-frontière  » doit être gravée dans notre Constitution tant que nous subirons les assauts d’hostilités de l’empire de la drogue !

    Bachar
    13 juin 2020 - 11 h 27 min

    La sortie de mouhand oussaid n’est qu’un fruit des guerres intestines au pouvoir. La présidence tire sur les sv de renseignements (wassini et compagnie) en mentant sur les murailles de Marrakech (epouventaile ennemi exterieur). Le grand HIRAK le savait depuis 62.donc rien de nouveau

      bachar est algérienne
      13 juin 2020 - 19 h 20 min

      DEGAGE MOKOKO !

    TOLGA - ZAÂTCHA
    13 juin 2020 - 10 h 35 min

    L’Algérien est FRANC et DIRECT comme d’hab. Et bien sûr, ça ne plait pas aux sujets du « royaume » éthéré de la zatla de momo 6 (nom de code du nouveau virus… pire que le Covid-19).
    L’ALGÉRIE A ORDONNÉ aux sujets de l’ouest de reprendre leur marchandise pourrie et ces derniers se sont exécutés illico-presto. Point à la ligne. Il n’y a – RIEN À DISCUTER AVEC LES ALGÉRIENS !!! –
    Et comme le disent si bien nos FRÈRES CHAOUIS : QOUSS GUERMAT !!! Ça fait : COURT, NET et PRÉCIS. Allez oust… du vent !!! On n’a pas de temps à perdre avec les sujets… Y a mieux que çà à faire. Passons à l’ESSENTIEL… Les sujets veulent transformer une banale affaire pour les ALGÉRIENS en un long FEUILLETON makhnezien. WALOU !!! BARRA !!! GUECHAÂ !!!

    Anonyme
    12 juin 2020 - 15 h 21 min

    Ou sont abou mokok (abou stroff) et casa-marrok (kazamarov) !!!!

    Bouzwija
    12 juin 2020 - 12 h 34 min

    Des cercles bien informés attribuent l’actuelle poussée de fièvre du Maroc au futur projet de loi, autorisant l’ANP à intervenir hors de nos frontières dans le cadre d’une coopération bilatérale ou à la demande d’organismes internationaux ONU, UA etc…, d’aucuns disent qu’il voit d’un très mauvais oeil l’intervention de l’ANP hors de nos frontières, d’où l’une des dernières déclarations de leur ministre des affaires étrangères, disant que l’Algérie est un pays qui divise.

    Moskos dz
    12 juin 2020 - 8 h 25 min

    L’honnêteté et la vérité sont conditionnées par des vertus morales,ce qui ne pourrait jamais être le cas d’un pays producteur de drogues,dans son catalogue n’est que vice,mensonges,malhonnêteté et traîtrises.

    nad
    12 juin 2020 - 1 h 24 min

    lorsque le consul marocain parlait de pays ennemi,il devait se sentir en zone de guerre et logiquement il ne pouvait etre que militaire .Reste à regler le probleme de l’autre; celui de Sidi-Bellabes:deux consulats a moins de 50 km,l’un de l’autre.il y’a probleme! la troupe doit etre nombreuse……Sur le demi-million de marocains en situation irreguliere en Algerie,combien sont-ls près a repondre » à l’appel de la nation » en cas de conflit?mille ?cent mille?……un vrai dileme pour notre securité!

    Anonyme
    12 juin 2020 - 0 h 36 min

    L histoire va se répèter.le maroc va déclarer l ambassadeur personna non gratta ;l Algérie va rompre les relations entre elle et son voisin.s en suivra une tension qui finira par une guerre..l éducation araboislamique est ainsi, elle fabrique des guerres rien que des guerres

      Nighass
      12 juin 2020 - 10 h 29 min

      En quoi l’Arabité et l’Islam sont la cause des maux ?

        INIYID
        12 juin 2020 - 12 h 29 min

        En quoi ? Elle entretient la haine des differences, et les divisions.

      El Farabi
      12 juin 2020 - 14 h 46 min

      on a connu plus sérieux comme commentaire, la stigmatisation de « l’arabo-musulman », vecteur de déstabilisation est fortement utilisée par les néocoloniaux d’aujourd’hui. Les apprentis supplétifs, en manque d’arguments d’analyse, gobent tout qui passe…sans discernement.

    Anonyme Utile
    12 juin 2020 - 0 h 07 min

    Mr Belaïd Mohand Oussaid n’a dit que la vérité.

    Voilà la réponse officielle et diplomatique que nos médias doivent donner au pays ennemi, preuve à l’appui, la narco monarchie marocaine, Il faut également et en même temps publier la photographie, le grade et la fonction au sein du makhnez, de cet agent du makhnez déguisé en consul général, contre lequel l’Algérie a demandé son expulsion.

    Ainsi, l’Algérie fera avaler leur propre poison, par leurs propres mains, à la narco monarchie marocaine et ses sponsors Français et Israëliens, qui sont derrière le Maroc dans cette affaire et derrière les complots contre l’Algérie.

    Anonyme
    11 juin 2020 - 22 h 43 min

    Les mokokos sont des traîtres doubles de lâcheté, qu ils expulsent notre ambassadeur s’ils (….) mais Sachant qu ils ne les ont pas alors …

    Anonyme
    11 juin 2020 - 22 h 41 min

    Je dis merci au porte parole pour avoir mis à leurs places les makhNazi.” Si la liberti d ixprissiou, disoli a prondr ou à lissi” 😂🤣

    Anonyme
    11 juin 2020 - 22 h 06 min

    Le porte parole de la présidence parle pas en son nom mais celui du président sinon il n a rien a faire a ce poste . Le porte parole du gouvernement aurait dû faire un commentaire avant celui.ci , pkoi ne l ont ils pas fait ? Le Quai d Orsay est aux ordres du PM il fait parti de son gouvernement et ce dernier de la présidence et même son MAE Le Drian. Les ordres viennent bien de l Elysées en France. Pkoi vouloir laisser le MAE algérien prendre des décisions qui ne lui reviennent pas au bout du compte et il ne prendra jais d initiatives personnelles dans le consentement de son supérieur hiérarchique qui est le président de la République .Qui incarne la nation le MAE ou le président de la République ?
    Oui il faut diminuer leurs consulats et leurs agents de Rabat géographiquement .je le avait déjà dit bien avt ce porte parole autorisé à le dire .(…)

      Akli
      12 juin 2020 - 8 h 19 min

      Tu tentes comme tu peux de bâtir une analyse à ta guise, mais l’organisation de l’état est loin de correspondre à tes souhaits. A te suivre, ce sera l’anarchie tous les jours.

        Anonyme
        12 juin 2020 - 9 h 32 min

        Mais c’est déjà l’anarchie tous les jours! Et surtout dans les têtes. Rien qu’à lire les analyses de Anonyme du 11 juin 2020 on peut se demander sur quelle planète nous nous trouvons.
        Décidément les fantômes de fafa continue de hanter les esprits.
        Dans un sens, ces fantômes rendent bien service au pouvoir car ils détournent l’attention des citoyens des vrais problèmes actuels et pour lesquels cette gouvernance ne sait pas par quel bout commencer.
        Ce dont on peut être certains c’est qu’il va falloir se serrer la ceinture.

        Anonyme
        12 juin 2020 - 11 h 13 min

        Non je ne tente rien et ne cherche rien juste je rétabli les rôles dans le ordre des choses ….qui t a parlé d anarchie ?
        Enfin c est pas un souhait c est une exigence.
        Ben oui le patron reste le patron et faut pas inversé.
        J’ordonne il s exécute c est ça que Chirac avait dit a Sarkozy qd celui était son ministre de l intérieur et c était pareil pour De Villepin son MAE.
        Qui a dit Non aux USA pour la deuxième guerre irakienne ? C est le président français et non son MAE , ce dernier doit juste expliquer ou pas ce non français ou son véto décider par le président français . Idem en Algérie sauf qu on a pas le véto faisant pas partie des cinq membrés permanent du conseil de sécurité de l ONU.
        L ANP l’intérieur et les affaires étrangères de l Algerie sont régaliens ….rien d anarchique.
        L Algerie est une républicaine.

    Anonyme
    11 juin 2020 - 21 h 03 min

    Vivement une nouvelle rafle comme en 1975…Allah yera7mak ya Boumedienne.
    Tous mes respects à Si Zeroual qui a bouclé la frontière ouest en 1994. Un geste fort d’un Homme fort épris de son pays !
    Eux savaient comment parler aux mokhnazis sionisés…

      Akli
      11 juin 2020 - 21 h 58 min

      Tu parles de Boumedienne Allah irehmou. Malheureusement, on est encore en train de patauger dans la sauce qu’il a laissée. Ceci dit, si tu considères comme acte héroïque le fait d’expulser des musulmans et séparer des familles, un jour de l’Aïd, je n’ai rien à rajouter

        Chaoui
        13 juin 2020 - 14 h 12 min

        Y’a si « Akli » !
        Que fais-tu des Sahraouis qu’on a chassé de chez-eux pour leur voler LEUR territoire, le Sahara Occidental ! Ce sont des extraterrestres pas des…musulmans !
        MOI, je suis plus proche d’eux que je ne le serais JAMAIS des colons marocains.

      Anonyme
      11 juin 2020 - 23 h 26 min

      Mettre des familles des femmes des enfants des hommes des vieux dans des camions ou trains pour les sortir ou les renvoyé comme en 39/45 ou en 75 en Algérie par celui que tu fais l éloges ; non non c est pas dignes du tout et encor moins d un algérien ; l Algerien machi haguar et aime defendre les causes justes quelqu elles soient et il ne faut pas tt melanger , il n est pas fachiste mais faut pas l emm…sinon tu le trouves . Enfin je suis algerien de pere et de mere Allah y rahamhom et je suis né dans le village de mes parents mais l ai je choisis ?Tu as choisi toi d etre algerien ou marocain ou espagnol ou francais ou americain hé non voila ce que me disait mon pére( paix a son ame) qd je parlai comme toi bref mais on choisi ce qu on devient et on peut etre fier de ce qu on deviens et d ou on vient et ne pas oublier d ou on vient qd on réussi dans la vie mais rien et acquis dans la vie aussi . Ne fait pas ce que tu voudras pas qu on te fasse .

        Chaoui
        13 juin 2020 - 14 h 18 min

        Y’a « l’anonyme » marocain…
        Va tenir tes propos aux…Sahraouis…
        Oui ! Va chanter ta rengaine aux Sahraouis…(réfugiés chez-nous depuis plus de 42 ans après que l’OCCUPANT COLONIAL marocain les ait bombardés au napalm et chassé de chez-eux pour leur voler leur territoire, le Sahara Occidental…).

          Anonyme
          13 juin 2020 - 21 h 55 min

          Chaoui va prendre les armes et vire qui tu veux de l Algerie. Elle t appartient . Ensuite va dire ça d abord. Au gouvernement Algérien a son président de stopper les relations a causes du Sahara Occidental parce que ni toi ni moi pourront changer les choses , on peut que condamner. T a rien de khôl je te rassure mais une chose est sûre c est pas en parlant ainsi que tu vas faire avancer les choses au Sahara Occidental ou en Algérie .
          Le polisario la RASD nous les avons tjrs soutenu et les souteneront tjrs jusqu à qu il recouvre la liberté.
          Maintenant toi personne t empêche d aller prdre les armes avec eux , qu attends tu ? L Algérie a fait la guerre contre la France pour les sortir d Algérie donc avant tout c est leur combat . Enfin si moi je suis un marocain toi t es un juif mais bon tu le choisi pas . tu vois c est facile de parler comme tu parles et d accuser les gens a tort et à travers . Et pourtant si tu m avais bien lu tu n aurais jamais parlé a un compatriote algerien de cette façon , je réitère l algérien est juste et tolérant sait faire la part des choses , (…)

    Sprinkler
    11 juin 2020 - 20 h 50 min

    Le maintien d’une ambassade au royaume narcotique est une aberration politique que rien ne justifie sauf à entretenir un foyer de pus ! Voilà une monarchie moyenâgeuse dont on a verrouillé la frontière à double tour mais avec laquelle nous maintenons des liens diplomatiques en dépit de toutes ses nuisances et sa nocivité. Les relations contre-natures de cette monarchie esclavagiste bordélique, d’essence perfide et servile, a fini de nous convaincre qu’elle est la tête-de-pont du néo-colonialisme et du sionisme en Afrique du Nord ! On ne comprend pas que cette question de souveraineté nationale ne soit pas saisie par  » nos députés-rentiers  » et portée devant notre Assemblée  » impopulaire  » pour interpeller le gouvernement sur l’impérieuse nécessité de prendre les plus extrêmes dispositions à l’encontre de ce narco-Dom-Tom sous-traitant des basses besognes de nos ennemis héréditaires !

      Lila
      12 juin 2020 - 18 h 35 min

      Ya un proverbe arabe qui dit  » el badi 2adlam  » en 1973, et bien avant l expulsion des marocains , le maroc avait commis un précédent gravissime occulté par l’histoire officielle comme dicté par le palais royal. L’origine de cette agression a été le dahir (décret) du 2 mars 1973 qui a permis l expulsion, le vol, la spoliation de terres de nombreuses et honorables familles algériennes vivant au maroc qui ont vu leurs propriétés agricoles confisquées et versées à une société juive . Selon les chiffres dont nous disposons aujourd’hui, 27 993 Algériens ont été victimes de la “marocanisation” de leurs terres. Ils possédaient plus de 95 965 hectares en surfaces exploitables et fertiles qui leur ont été carrément pris. il s’agit bien de près de 40% du patrimoine foncier agricole public marocain qui a été volé à nos compatriotes. Nous ne pouvons pas, néanmoins, laisser passer une telle contre-vérité, sans rappeler les exactions commises contre les Algériens par hassan 2, expulsant nos concitoyens en masse du maroc depuis l’indépendance du pays (en 1963, lors de la «guerre des sables», en 1975, quand l’Algérie condamna l’invasion du territoire sahraoui sous domination espagnole et enfin en 1994, lorsque Rabat organisa la chasse aux Algériens, confisquant leurs biens et les licenciant de leur travail alors que nombre d’entre eux étaient installés au maroc depuis des décennies, après des attentats terroristes imputés fallacieusement à l’Algérie…

    RAOUSTE
    11 juin 2020 - 20 h 10 min

    Fermons tous les embassades et Consulats Marocain en Algérie.
    Et Fermons les nôtres chez eux .
    Chacun chez soit et les chameaux seront biens gardés.
    Circulez il n’y a rien à voir.

    مسعود البسكري
    11 juin 2020 - 19 h 57 min

    مجرد تساؤل: على أي اساس تم إختيار هذا الرجل لهذا المنصب الحساس؟؟؟؟؟؟؟؟؟؟
    السيد محند أوسعيد بلعيد فشل في جميع الوظائف التي شغلها وأخص بالذكر عندما كان وزيرا للإعلام ورئيس لحزب العدالة والحرية.
    وبالمناسبة يستوجب أن تخضع الوظائف.السامية للدولة لشروط صارمة أولها الكفاءه وليس الولاءات ولو كانت سياسية.

    dadou
    11 juin 2020 - 19 h 49 min

    Vous allez voir leur presse et celle de fafa. (JA,23.5…) : Riposte marokhaine…Le Mharok du tac au tac…pfffft pathétique !
    C’est la peur de ces merdias qui a rendu docile et tatonneur-hésitants, nos dirigeants ! Peur du ridicule, HHchouma…
    Leur harcèlement devrait nous pousser à évoluer au lieu de stagner ou plutôt regresser!!!
    Regardez la Chine, la Russie malgré les innombrables critiques, attaques, ils bossent !
    On veut des dirigeants COMPETENTS hors des partis, même s’ils gouttent aisément au miel !
    Car entre se servir et vendre son pays à bas prix en troppant le peuple, c’est différent.

    58 Ans
    11 juin 2020 - 19 h 30 min

    Moi ce qui me réconforte vis à vis de ce pays c’est que le Peuple Algérien a compris!
    Le Roi-pésident du clan de Oujda a été dégagé (c’est tout?) et les autres vont suivre!
    Les bien placés, les renseigneurs…tous !
    Notre pays depuis 1962 nourri fafa et le soi-disant ennemi…peut être, mais avec la complaisance de nos dirigeants.
    Les disputes cinoches on en a marre.

    TOLGA - ZAÂTCHA
    11 juin 2020 - 19 h 13 min

    Normal que les esclaves de momoh 6 réagissent de la sorte. Ils ont reçu une telle dérouillée de la part de leurs MAITRES et GUERRIERS ALGÉRIENS qu’ils n’arrivent plus à s’en remettre et même… POUR LONGTEMPS !
    Bien joué à Dada Mohand Saïd ! ILLIK DHARGAZ…!!! AOUTHITH SANS PITIÉ AGMA….. AOUTHITH KANE !!!

      loklan
      12 juin 2020 - 14 h 37 min

      Toi je crois pas que tu es Kabyle car en Kabyle on dit pas ilik dharguez !! Je crois plutôt que tu es une race de chaoui !!!! Je me trompe ??!!!!

        Anonyme
        12 juin 2020 - 15 h 07 min

        Qu il soit chaoui ou autre c est secondaire espèce d esclave consentant de ton …6

    Raïna
    11 juin 2020 - 19 h 04 min

    Avec cette convocation de notre ambassadeur Bourouita tente coûte que coûte de se repositionner,preuve en est les marokis n’ont pas digéré le départ de leur agent en poste à Oran.
    Côté algérien cette convocation est une aubaine et un moyen de mettre un terme définitif à toute relation avec ces traîtres..
    Il faut comme certains ne cesse de le répéter expulser illico presto les centaines de milliers de marokis qui circulent librement sur notre territoire et il faut une déchéance de la nationalité algérienne de tous ces marokis (algériens de papiers) qui mangent notre pain et nous insultent d’ailleurs ils n’en pensent pas moins que leur pseudo-consul.
    Nous devons rendre notre frontière ouest hermétiques et mener une vraie purge au sein de toutes nos institutions..

    Retenez moi ou je ferais un malheur
    11 juin 2020 - 18 h 16 min

    Walleh walou c’est de la gesticulation pour leur consommation interne, boulitigue du mégaphone.

    Anonyme
    11 juin 2020 - 18 h 02 min

    Dès le début et comme toujours, notre réaction était molle, manquait cruellement de fermeté.
    «la qualification par le Consul général du Maroc à Oran, si elle venait à être établie, de l’Algérie de «pays ennemi» est une violation grave des us et coutumes diplomatiques, qui ne saurait être tolérée….»
    Le message du MAE aurait du s’arrêter là, à défaut d’un discours réellement musclé et plus adapté. C’était le strict minimum.
    la suite du message est ridicule, voire humiliante : «… C’est également une atteinte à la nature des relations entre deux pays voisins et deux peuples frères,..»
    Cette suite est nulle et non avenue et pas digne d’un État qui se respecte!
    Face aux attaques, il faut être ferme et intransigeant et ne montrer aucun signe de faiblesse

    Anonyme
    11 juin 2020 - 17 h 41 min

    Il faut couper ce cordon de malheur.

    Anonyme
    11 juin 2020 - 17 h 23 min

    Le porte parole de la présidence doit être mis à la porte , pas pour ce qu il a dit mais plus pour avoir parler au nom du ministère des affaires étrangères. Vous voyez monsieur le chef daira, lorsqu on a pas une gouvernance en place avec tout les rôles bien décrits , ce genre de problème n arrive jamais. Alors mR le chef daira pour moi c vous le fautif pas le (…) porte parole du khorti..le porte parole n a qu à porter la parole du brizidene epicitou. (…)

      Ahmed
      11 juin 2020 - 18 h 24 min

      En diplomatie il y a des règles. Nous sommes observés par le monde entier et lmorrok en profite. La sortie du porte parole était maladroite, elle inscrit le problème à un niveau au dessus du MAE, ce qui constitue une maladresse impardonnable. On ne fait pas ce qu’on veut dans les relations internationales, sauf si on agit en amateur. Dans ce cas c’est toute notre crédibilité qui en prend un coup.

        Anonyme
        11 juin 2020 - 19 h 05 min

        C’est vrai que diplomatiquement c’est nulle comme attitude mais malheureusement on est pas à ça près. On est humilié dans tous les domaines, la diplomatie ne fait pas exception

      Mohammed Rachid
      11 juin 2020 - 18 h 26 min

      Je connais très bien le système du Maghzen
      Mettez vous dans vos têtes.
      Jamais jamais un commis du Maghzen ne prend d’initiative seul que ce soit ce consul ou Bourita où tout autre
      Sans l’aval bien calculé et millimétré du palais et des services secrets à la botte directe du Maghzen
      Tout ça pour tirer la couverture à lui
      Et faire oublier a son peuple les misères du pays
      En mettant Toujours l’Algerie au devant
      Le Maghreb joue pour Nous diviser
      Restons unis
      Vive l’Algérie 🇩🇿
      Une et indivisible.

      Anonyme
      11 juin 2020 - 18 h 43 min

      Désolé, le problème n’est pas le porte parole, mais ce royaume qui nous a habitué à ces coups contre notre pays , sans broncher du temps du marocain Bouteflika. Il est plus que temps de rendre coup pour coup et advienne que pourra. On attend de pied ferme de rendre la pareille à 1963. Ce comptoir de la France et du sionisme ne comprend que la force!!!

      Amina
      11 juin 2020 - 18 h 49 min

      Faute professionnelle! ces anciens doivent aller vers leur retraite!

    Felfel Har
    11 juin 2020 - 17 h 10 min

    Le Maroc est un mauvais perdant. Mené au score, il se met en tête d’égaliser pour sauver la face devant sa galerie. Mais les spectateurs ont remarqué que leur niveau était trop bas pour jouer avec les pros. Transformer des défaites en victoires est la spécialités de Barouita pour sauver sa tête. Ses multiples sorties contre l’Algérie, contraires aux us et coutumes dans les relations internationales, se sont retournées contre lui. L’arroseur arrosé!
    Le feu qu’il a tenté d’allumer se retourne contre lui. Nous savons tous que le chien qui aboit trop ne mord pas.

      Patoge
      11 juin 2020 - 23 h 35 min

      @felfla, …jouer avec les pros??? C´est á cause de tes « pros » que l´algerie patoge dans la boue, aprés avoir dilapider des milliards de dollars, pauvre algerie!!!

        Felfel Har
        12 juin 2020 - 13 h 18 min

        @PatAUgas
        En matière de diplomatie, il n’y a pas photo. C’est notoire! Quant aux pros qui font que l’Algérie patAUge dans la boue, ils n’ont rien à envier à ceux du Maroc et de bien d’autres pays dits « développés ». La corruption est un fléau qui ne connaît pas de frontières. Tous pourris!
        Salutations!

    Sprinkler
    11 juin 2020 - 17 h 00 min

    Voyez-vous cela ! Mais qu’ils l’expulsent donc notre ambassadeur et nous tiendrons l’occasion de rompre définitivement nos relations avec leur toxico-monarchie ! Glaoui VI doit fumer du nez qu’on lui ai renvoyé son barbouze de consul et a trouvé dans les  » vérités  » de notre porte-parole le prétexte de laver son honneur, (…)…

    Zangra
    11 juin 2020 - 16 h 48 min

    Sortie ratée du porte parole de la présidence…..

    Il faudra juste rappeler notre ambassadeur et en finir avec ce jeu stupide tu m’as dit, je t’ai dit, ça devient à la longue lassant ce jeu puérile… Hier encore on apprenait que le Chili qui gère avec parcimonie ses sous, ferme son ambassade à Alger et d’autres capitales. Qu’avons nous à faire à ouvrir une ambassade chez l’ennemi sournois de notre pays, ouvrir une, c’est comme ouvrir l’ambassade à Tel-Aviv, après tout le régime makhnazi est juste une annexe de l’ennemi historique FAFA et d’Israël..Certaines bonnes âmes crédules ou intoxiquées par le démagogique KHAWA KHAWA vont ruer dans les brancards pourtant la réalité elle est là devant nous juste qu’on n’a pas des braves Argaz au sommet du pouvoir pour siffler la fin de la récréation comme l’avait fait H. Boumédiène en 1976.
    C’est quoi les pertes et les dommages que l’on aura à subir? rien et mieux c’est que des gains.
    pour rafraîchir la mémoire de certains, rappelez vous ces études bidons affichées par Christine Lagarde ministre française de l’économie à l’époque : la fermeture des frontières nous impacterai de 2 ou 5 milliards de $; s’était de l’esbroufe car tout l’establishment français de gauche ou de droite se font les avocats du royaume lupanar car c’est le protectorat qui continue, ouvrez leur les frontières pardi!.
    Couper les relations avec cet ennemi hargneux qui fait une fixation sur l’Algérie c’est vider notre pays de ce 1/2 million de clandestins qui travaillent chez nous en gagnant 10 fois ce qu’ils gagneraient chez eux, c’est un transfert net de richesse chez l’ennemi qui complote contre nous, paye Abdou Samsar, Hichem Guenfoud, Zerbout de Londres pour s’ébahir « du fantastique bond en avant du royaume bordel du monde ». Fermer et couper c’est aussi renforcer les frontières et rétablir la peine de mort avec exécution en public pour les trafiquants de drogue car c’est un fléau et un problème de santé; puisque dans les états major de leur armée de pieds nickelés on est l’ennemi, pour les gueux et débiles mentaux qui constituent la majorité de leur peuple on est l’ennemi et le consul n’a fait que répéter cette vérité enseignée depuis l’école, alors ennemi pour ennemi NOKHORJOU TAY TAY, on est votre ennemi, garder vos sujets chez vous, bouffez votre hashish et foutez nous la paix.
    Hier en Afrique du sud, le président réunit le congrès de l’ANC adopte la motion qui qualifie l’occupation du Sahara Occidental comme un acte raciste, il y’ a un ambassadeur du royaume des 3abids en R.S.A pensez vous qu’ils ont convoqué l’ambassadeur de la R.S.A au Maroc, rappelé le leur pour consultation? non rien de rien comme dirait Piaf, ils reçoivent la gifle et ils se la bouclent, pareils pour des officiels danois, suédois, norvégiens qui déclarent l’illégalité de l’occupation mais le roi mongol 6 et sa hachia ne pipent mot, des officiels britanniques avaient dénoncé l’envahissement de l’Europe par le hashish du Makhnez où le roi, sa famille sont impliqués dans ce trafic et tu n’entendras pas la moindre complainte ou couinement des 3abids mais Messahel parle de la même chose et la prostituée pousse des cris d’ofraie et parle d’atteinte à sa virginité.
    Soyez des hommes en haut lieu, faites nous oublier le lâche qui a permis de voir le drapeau des chouhadas piétiné un 1er novembre, couper court avec cet ennemi qui nous trahi en 1830, poignardé en 1963, servi les agendas de ses maîtres français et / ou Américains en 1975 en occupant le rio de Oro nous obligeant à nous surarmer alors que pays avait tellement besoin de cet argent dépensé pour la quincaillerie pour assurer le développement de notre pays car tel était l’objectif de FAFA: nous retarder pour que nous ne soyons pas le modèle à suivre pour l’Afrique où FAFA fait son beurre.

      ZORO
      11 juin 2020 - 18 h 50 min

      Je n ai jamais entendu quelqu un sur ce site reclamer la coupure des relations avec La France qui nous a asservi pendant 132ans , qui a assassine des millons de nos concitoyens , qui a deporté des milliers d autres a des milliers de kilometres, on aime bien pardonner a son OAS tous les crimes commis dans nos villes en quelques mois ,sans aucune gene on fait tout pour oublier les essais de malheur et leur retombees sur notre peuple au sahara. Meme a sa mere ou a son pere un etre sensé ne saurait pardonner tous ces crimes Enfin j ai oublie que dans mon peuple il y a aussi des Lepenistes qui glorifient
      ĹES BIENFAITS DE LA COLONISATION.
      SIGNEZORO. ..Z….
      PS: S agissant du hashish il faut rappeler qu un des AMAZIGH et pas des moindres puisqu il s agit ,AMAZIGH,fils de KATEB YACINE,il milite pour sa légalisation a travers TAMEZGHA.

        Anonyme
        11 juin 2020 - 22 h 38 min

        Et Comment veux tu qu on coupe avec les frenchy quand on a des zoro qui s expriment mieux que les frenchy eux mêmes !!!!

        RAYES EL VHOUUR
        12 juin 2020 - 0 h 08 min

        La reponse du porte parole de la
        Presidence , sonne comme pour une
        Alerte a l’execrabilite du consul merecain , suite a sa declaration de
        Guerre , contre le pays Algerie.
        La reponse de M.S Belaid est une
        torpille contre ce representant du departement Bertita.
        Vive l’Algerie ..

        ALILOU
        12 juin 2020 - 7 h 29 min

        Comment vont ils couper les relations avec la france quand c’est elle qui les place au pouvoir, nous donne les resultats de nos elections sans oublier l’etat de sante de notre president ? Khemmem chouiya ya zero.

        boukricha
        13 juin 2020 - 10 h 03 min

        @ zoro meme le jeune artiste fils du celebre ecrivain n échappe pas a ton vindicte ,j ai peur que Demain tu t attaques au fils d Amirouche (…)

    RAYES AL VHOUUR
    11 juin 2020 - 16 h 21 min

    Entre declarer que l’Algerie est un pays ennemi du maroc , et declarer que le consul marocain espion , du chiffre, c’est comparer l’Eau au feu…
    Bertita vis sur une autre planete, plutot ds son paradis artificiel du
    Kif et du chanvre…!
    Honteux a vous ya bertita …

    Bealem du 42
    11 juin 2020 - 16 h 15 min

    Il est de notoriété public, les ambassades et consulats de tous les pays sont des nids d’espions et les Ambassadeurs ou consuls sont les chefs d’orchestres.

    Anonyme
    11 juin 2020 - 16 h 06 min

    -Frontières ouest fermées à vie.
    -Expulsion des 450 000 clandestins marocains qui pour la grande majorité pensent comme leur consul.
    -Demarocanisation (…) de nos institutions de tous les naturalisés et les marocains de souche.

    Le reste on s’en moque…Il n’y a rien à attendre de cet etat sionisé et belliqueux depuis toujours…

      Merguez
      11 juin 2020 - 16 h 44 min

      Amin! De ta bouche aux oreilles du bon dieu comme on dit chez nous. Mais ce serait un travail de longue haleine qui necessite d’abord le depart de certains

        Anonyme
        11 juin 2020 - 18 h 59 min

        Le marocain Bouteflika est parti, tous les autres suivront.

          Moh
          11 juin 2020 - 22 h 15 min

          Boutef est parti, mais le Bouteflikisme est toujours là!

    elhadj
    11 juin 2020 - 15 h 54 min

    l explication du porte parole de la présidence sur le cas du consul marocain semblerait être inopportune et ce genre d affaires se traite diplomatiquement selon l usage du langage et les règles en la matière.aussi pour plus d efficacité ,les attributions de chacun des responsables concernés devront être précisées pour plus d efficacité a chacun son domaine .

    NIF
    11 juin 2020 - 15 h 52 min

    Si j’ai le pouvoir de faire revenir le défunt Houari Boumediene, juste avec son regard la prostitution Maroc rentre dans son pays tête baissée, Hélas si des vendue qui sont a la tête du pays le plus beau au Monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.