Le RCD met en garde contre «une hypothétique tentative de recomposition du système»

Mo-Bela RCD
Mohcine Belabbès. D. R.

Par Mounir Serraï – Le RCD revient sur la situation politique en dénonçant «une ligne liberticide assumée» des nouveaux détenteurs du pouvoir dans le pays. Dans une déclaration sanctionnant la réunion de son secrétariat national, cette formation, dirigée par Mohcine Belabbès, met en garde contre «une hypothétique tentative de recomposition du système».

Il qualifie de «mauvais choix» de vouloir «mettre à profit la suspension des manifestations publiques pour cause de pandémie afin d’accentuer la traque des militants politiques et des militants du Hirak. «Le résultat est sans ambages : il a perdu sur tous les tableaux. La ligne liberticide assumée et, chaque jour mise en œuvre, met à mal les quelques opérations de ralliements et/ou de come-back initiées par une police politique largement décrédibilisée par une corruption endémique qui a épargné très peu de cadres et de clients du système», avertit ce parti pour lequel de «tels agissements, par ailleurs irresponsables, n’ont fait qu’enhardir, encore plus, les populations et les militants politiques dans leur engagement à en finir avec un système qui fait peu de cas de la pérennité de la nation et de son unité». Le RCD appelle dans ce sillage au calme et à la vigilance.

«Soucieux de la préservation et du devenir du pays, le RCD ne tire aucune satisfaction de cette situation qui peut conduire à l’irréparable devant tant de désinvolture de la part d’un personnel dirigeant qui a saigné le pays», affirme ce parti selon lequel «l’issue salvatrice est dans la mobilisation pacifique pour le départ du système afin que les Algériennes et les Algériens récupèrent leur souveraineté entière pour qu’ils puissent vivre libres et construire durablement leur pays». Il rappelle dans ce sillage «la tragédie du Printemps noir de 2001 qui a emporté 126 jeunes en Kabylie et causé des dizaines de handicapés et de traumatisés à vie».

Pour le RCD, cette tragédie n’était pas «le résultat d’un concours d’événements ou de circonstances particulières», mais plutôt «l’expression la plus perfide d’un système politique bâti contre la souveraineté et l’intérêt général».

S’exprimant sur la situation socio-économique, le RCD, qui rappelle n’avoir pas eu de cesse de «dénoncer les choix de courtes vues des gouvernants, dictés par le populisme», alerte sur l’explosion du chômage et la baisse dramatique du pouvoir d’achat de larges couches de la population. «Dans ce registre, les incantations hors temps, les autoglorifications mal venues, l’instrumentalisation de l’appareil judiciaire ou encore l’emploi de la politique de diviser pour régner ne peuvent assurément pas sauver un régime honni par l’écrasante majorité du peuple algérien mais, pire, sont un danger pour la pérennité de l’Etat», souligne ce parti qui rejette totalement l’agenda politique du pouvoir dont la révision constitutionnelle.

M. S.

Comment (10)

    Absis
    22 juin 2020 - 19 h 02 min

    Les hirakistes doivent penser au travail , plutôt que de manifester sauf s’ils ont les bras cassés ou bien ils cherchent une révolution et après partir a l’étranger pour demander malheureusement aucun nne veut des algériens parcequ’ils ont compris leurs jeux.

      Anonyme
      23 juin 2020 - 10 h 14 min

      Penser au travail?? Pendant que tes pourris continuent de diriger le pays?? On est pas des tubes digestifs!! Pas question de travailler sous les ordres de l’Issaba!!

    sid ali
    22 juin 2020 - 14 h 02 min

    RCD est parti de traitre et le restera, qu’ils nous donnent les rapport sur ces connexion avec les ennemi de la patrie.

    Vive L’ALGERIE ET VIVE L’ANP

    Vroum Vroum 😂..
    21 juin 2020 - 8 h 07 min

    Y’en à qui attisent le Feu, cherchent la Confrontation, la Aissaba est en Prison, Bouteflika à sauté, pratiquement tous les Corrompus du Système Bouteflika sont soit en Prison ou échappés à l’étranger, maintenant on a un nouveau Président qui semble bon, une volonté politique de changement en tout point, le Hirak Djich Chaab Khawa Khawa à porté ces fruits, puis est arrivé » le Hirak Rachad Zitout Tabou Bouchachi Ali Belhadj  » le Hirak sans fin alors un Hirak de un an en plus du confinement, ça suffit à moins de vouloir la Confrontation, et armée si possible.. C’est toujours les mêmes qui poussent au pire, Makistes Berberistes et Islamistes Rachad Zitout FIS , Bouchachi chez Ali Belhadj l’integriste Fis, on les a vu à Berlin autour de Zitout, à Bruxelles devant le siège de l’Otan, à Strasbourg parlement Européen, place de la République à Paris, pleurer chez Otan Sionisme… Et comme ça a pas marché il faut « continuer le Hirak » jusqu’à l’explosion et ainsi cette Secte « Yatnahaw Gaa » sera satisfaite, l’Algérie en feu.. C’c’est bien ça que vous recherchez y’a la Secte « Yatnahaw Gaa ».. Ces « Democrates » RCD ou Makistes déguisés qui voudraient allumer le feu, on les a vu dans le sud pour activer la reprise Hirak , à Bejaia, Bouira.. Mais heureusement il ont été très minoritaires , bredouilles… On veut pas de Fitna en Algérie, maintenant au travail, calme, et à ceux que ça plaît pas alors la Fitna dans leurs Familles avant pour voir si ils aimerait une Fitna chez Eux avant.. Car un Hirak jusqu’au bout c’c’est la Confrontation assurée et c’c’est ce que cherchent ces tordus, oui c’c’est leur objectif, effondrement de l’Etat par Déstabilisation du Hirak sans fin par la Secte « Yatnahaw Gaa ».

    58 ans d ânerie
    20 juin 2020 - 11 h 45 min

    met en garde pourquoi ? le faux pouvoir ne fait que suivre la feuille de route du système
    ils continuent a nous parler de démocratie et appliquer la dictature moi je dit les membres des autres partis aux mains propres (je doute) peuvent se rallier au Hirak et prendre le risque de se trouver enfermer comme détenu d opinion sinon rester neutre mais ne faite pas semblant

    Anonyme
    19 juin 2020 - 22 h 43 min

    On a pas besoin du RCD pour savoir qu’on est gouvernés par des pourris

      TRINITA LE CHENOUI
      20 juin 2020 - 13 h 11 min

      VIVENT LE RCD ET SURTOUT LE FFS ….TOUS LES PARTIS ALGERIENS SONT DES TRAITRES HORMIS LE FFS ET MAINTENANT LE RCD

    Declaration
    19 juin 2020 - 21 h 34 min

    Le RCD « met en garde contre le maintient des frontières fermées avec le Maroc ».

    Mohend
    19 juin 2020 - 20 h 06 min

    Ne vous inquiétez surtout pas, vous aurez comme d’habitude vos miettes, quelques sièges de DÉPITÉS et pour quoi pas un portefeuille ministériel, le régime vous entretiens et entend bien répondre à vos doléances.

      مسعود البسكري
      19 juin 2020 - 22 h 49 min

      @ Mohend:19 juin 2020 – 20 h 06 min
      أصبت وصدقت يا سيد محند، وأضيف التالي:ـ
      أن هذه الأحزاب المعارضة وليست أحزاب الموالات هي التي أعطت الشرعية للنظام، لتوهم أن هناك ديمقراطية ورأي أخر.ـ
      إن معارضتها مجرد صخب، تؤذي السامع ولا فائدة ترجى منها، الهدف منها الإسترزاق والإستعلاف

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.