De l’imamat féminin et de ses alliances politico-religieuses

Kahina B. imame
L'imame Kahina Bahloul. D. R.

Par Zohra Bouguern – De nouvelles figures féminines se revendiquant d’un islam dit «moderne» apparaissent dans la société française. On a pu assister à leur émergence dans un premier temps via des organes de presse spécialisés, tels qu’Oumma.com, Oumma.tv, La Croix, Saphir News, etc. Elles prennent la parole dans la sphère publique (presse, plateaux télévisés, colloques) avec le titre d’«imame» et se revendiquent d’un courant dit «spirituel, progressiste et/ou libéral».

La première se nomme Kahina Bahloul et elle souhaite fonder la mosquée «Fatima» avec Faker Korchane. Les secondes, Eva Janadin et Anne-Sophie Monsinay, prétendent fonder «Simorgh». Ces deux dernières fonctionnent constamment en binôme dans leurs projets comme au cours de leurs interventions publiques. Chacune a officié au cours de la prière du vendredi dans une salle de prière transitoire – Simorgh en septembre 2019, Fatima en janvier 2020. Une campagne de communication sur le même mode opératoire a été inaugurée lors des deux offices. Elles ont fait appel à la presse pour couvrir ces deux événements au cours desquels elles ont lié leur communication comme des vases communicants.

Des journalistes appartenant à différents organes de presse ont été conviés «dans une salle louée à Paris dont l’adresse est tenue secrète pour des questions de sécurité. Preuve que cet islam progressiste n’est pas toléré auprès de mouvements fondamentalistes»(1), ou encore «pour des raisons de sécurité, les initiateurs ont choisi de tenir secret le lieu de la réunion. Le bouche-à-oreille a permis aux adeptes de se retrouver pour cette initiative, qui sent le soufre pour certains adeptes d’un islam traditionaliste»(2).

D’abord, la manifestation secrète de ces événements ne prouve rien en soit. Quand on parle de preuve il faut apporter des faits concrets. La trame commune aux articles est construite sur la même partition binaire entre islam progressiste/islam traditionaliste-fondamentaliste, secret-sécurité/intolérance-soufre, mixité/non mixité. Les questionnements ou la défiance quant au sens de ces projets largement couvert médiatiquement, malgré le nombre infime de ses adeptes, est immédiatement estampillés du sceau de la suspicion et, par extension, de la criminalisation.

En réalité, cette presse a été consensuelle et partie prenante parce que probablement noyée entre mystique fantasmée, exotisme religieux et islamophobie ambiante. Les journalistes ont produit quasiment les mêmes articles empreints d’adhésion ou de soutien à ces trois femmes imames. Leur manque de connaissances sur l’islam en général produit des papiers pauvres, gangrenés par des essentialismes et des accusations incantatoires.

Les journalistes se sont faits les relais d’un discours marqueté sans jamais interroger les notions élémentaires, telles qu’«islam progressiste», «islam libéral», «spiritualité» ou encore «mixité». Par ailleurs, ils n’ont pas interrogé les potentielles ramifications religieuses dans lesquelles ces femmes s’inscrivent. En ce sens, puisqu’elles se revendiquent comme soufies, il aurait été pertinent de connaître le nom du maître qui leur prodigue un enseignement, ainsi que le nom de la confrérie religieuse. J’ajouterai que l’islam soufi, souvent appréhendé comme purement piétiste, a été constamment lié au phénomène politique. Par exemple, tout au long de l’époque ottomane, des branches confrériques participaient à l’exercice des pouvoirs en place. Certaines branches confrériques ont parfois même constitué des contre-pouvoirs. Plus tard, quelques-unes ont été au service des administrations coloniales. Par ailleurs, le soufisme a été conspué et condamné par des pouvoirs, tel que celui du régime dynastique et sanguinaire des Al-Saoud, pour mieux imposer et répandre sa propre doctrine.

On ne peut pas faire l’économie des enjeux sociétaux, politiques ou géopolitiques dans lesquels s’inscrivent les courants réformateurs actuels.

Kahina Bahloul est une femme au parcours riche. Elle a grandi en Algérie, y a fait sa scolarité. Elle maîtrise «les langues berbère, arabe et française»(3). Après la lecture de son projet, nous pouvons dire que c’est une approche connue dans la pratique de l’islam sunnite, par exemple. La mixité affichée comme une innovation majeure n’est pas nouvelle, même si elle est le postulat de départ dans l’espace matériel de cette mosquée. Cette apparente mixité est renégociée par une recomposition non mixte de l’espace collectif pendant la prière et le prêche. Les femmes se situent dans l’espace droit, tandis que les hommes se situent dans la partie gauche ou vice versa. Les femmes et les hommes sont spatialement et physiquement séparés, même s’ils se trouvent dans une même pièce commune. Ainsi, l’espace est régi par un ensemble de règles qui répondent aux préceptes d’une pratique orthodoxe en islam.

Ainsi, la mixité affichée comme un élément novateur n’est pas nouvelle, dans la mesure où ces pratiques existent aujourd’hui et ont toujours existé dans le monde musulman. Ce point est, à mon sens, essentiel car il s’inscrit dans une posture d’humilité et cherche à s’ancrer dans une historicité qui rend compte de la complexité du fait religieux. Cette prétendue nouveauté ou ce prétendu progressisme est à relativiser considérablement. Il s’agit alors de battre en brèche l’idée reçue que l’investissement dans l’espace de la mosquée est homogène.

Kahina Bahloul interroge principalement, dans ses réflexions, la question de l’imamat féminin en se basant sur la lecture du Coran et sur les productions d’éminents savants musulmans(4). Ses recherches en exégèse coranique apportent une contribution en science du droit musulman. Mais Bahloul est-elle l’ascète qui se retire dans une grotte et des affaires publiques de ce monde ?

La multiplication de ses interventions dans les médias et le choix de sa communication publique posent problème. Kahina Bahloul est prompte à interroger l’imamat féminin, la législation du voile sans jamais interroger les rapports violents et islamophobes que subissent, par exemple, les femmes voilées en France ou, plus largement, les musulmans constamment décrits comme des «communautaires», des «séparatistes». Elle intervient dans la sphère publique sur le mode d’un discours binaire et inscrit son nouvel engagement militant et religieux à partir des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, et tout particulièrement après les attentats de Charlie Hebdo et de l’hyper cacher sur le sol français en 2015(5). Elle désire apporter un autre éclairage mais ne contextualise jamais ces phénomènes. Son discours largement relayé dans les médias a pour effet de participer à la stigmatisation des musulmans en France, et ce, sans jamais dénoncer les mouvements réactionnaires et liberticides qui traversent le pouvoir en place.

Anne-Sophie Monsinay et Eva Janadin décrivent leur projet Simorgh dans la brochure «Une mosquée mixte : pour un islam spirituel et progressiste», commandée par le think tank Fondation pour l’innovation politique. Fraîchement converti, ce binôme a très vite jugé nécessaire d’apporter ses lumières en fondant une mosquée mixte à la praxis anarchique. L’ensemble de son discours mêle des éléments de langage artificiels dans un tout incompréhensible. Son approche d’un islam «à la carte» donne à voir un rapport au sacré dont le contenu est vidé de sa substance(6), comme on a pu l’observer avec des mouvements sectaires nés dans le creuset du New Age(7). La dynamique propre à ces deux femmes relève largement du «bricolage religieux» et d’une dynamique sectaire au sens premier du terme.

Faker Korchane, le second imam de la mosquée Fatima, est presque de tous les projets avec ces femmes. Professeur de philosophie et ancien journaliste, il a cofondé l’association Arim(8) (Association pour la reconnaissance de l’islam mutazilite) avec Eva Janadin qui y officie comme trésorière. Cette association organise principalement des ateliers de discussion intitulés «Rhétorique sémitique».

En ce qui concerne ses publications, je n’ai pu lire que trois documents accessibles sur le web : une biographie d’Abd Al-Jabbar et un exposé sur le courant mutazilite (publié sur Les Cahiers de l’islam). Le seul article traitant du vivant a retenu mon attention car il s’agit presque d’une tribune à insérer dans un guide touristique(9) sur la gestion apparemment fabuleuse du religieux aux Emirats arabes unis. Ce pays gouverné par Mohamed Ben Zayed, mentor et allié de Mohamed Ben Salman d’Arabie Saoudite, est un acteur majeur des conflits qui traversent le Moyen-Orient. Par ailleurs, Ben Zayed est connu pour avoir impulsé une diplomatie qui a consisté à instrumentaliser le soufisme après les attentats du 11 septembre 2001, pour redorer son image, tandis qu’à l’intérieur, le soufisme maintenu sous le contrôle du régime sert à étouffer toutes formes de religiosité porteuses de contestation politique(10).

Kahina Bahloul, Eva Janadin et Anne-Sophie Monsinay semblent se rattacher ou – au moins –entretenir des rapports très étroits avec la confrérie Alawiya de Khaled Bentounes (séminaires, colloques, rencontres interreligieuses) implantée en France depuis des décennies : Cannes, Paris, Toulouse, Saint-Etienne, etc. (cf. Les minorités religieuses en France : panorama de la diversité contemporaine).

Khaled Bentounes est relativement connu pour son militantisme politico-religieux gravitant tantôt dans les sphères de l’ONU et tantôt dans celles de la diplomatie algérienne et française. Il a fondé l’organisation SMF (Scouts musulmans de France) implantée dans plusieurs villes et AISA(1) (Association internationale soufie âlawiyya). Il participe régulièrement à des rencontres interreligieuses comme la tendancieuse initiative du père Emile Shoufani qui visait à constituer des alliances avec des représentants musulmans sur le dos de la Palestine occupée. Par ailleurs, il a participé à l’élaboration du CFCM de 2000 à 2003.

L’un des porte-paroles de la confrérie âlawiyya, Eric Goeffroy, cite ces trois femmes dans son dernier ouvrage Allah au féminin, dans la sous-partie Femmes imames et soufisme laissant l’impression de citer Janadin et Monsignay pour combler un vide.

Tout cela pose surtout la question de la perméabilité entre AISA, SMF et l’engagement religieux et militant des représentants/émissaires de la confrérie âlawiyya implantée dans plusieurs villes en France. Il y a fort à parier que tous les cadres de ces différentes organisations sont eux-mêmes des adeptes du maître Khaled Bentounes.

Enfin, nous avons pu également constater l’existence de relations relativement étroites et constantes avec l’association Coexister dans laquelle Anne-Sophie Monsignay a milité plusieurs années. Dès 2015, Parle-moi d’islam, créé par Kahina Bahloul, collabore avec l’association Coexister pour le sujet «Conversation entre un juif et un musulman» avec Mohamed Chirani. Cette association s’est établie avec plusieurs références, dont un groupe de dialogue interreligieux qui intervient constamment sur le terrain politique pour soutenir l’Etat colonial israélien – par exemple, l’appel officiel à la libération du soldat Gilad Shalit.

Depuis 2015, le parcours de ces femmes n’a fait que s’entremêler tant dans leurs projets que dans leur communication publique. Les organisations, comme celles promues par Bentounes ou l’association Coexister, dessinent les contours d’une mobilisation politico-religieuse stérile qui s’empêche, consciencieusement, de penser et dénoncer les rapports de domination et de violences structurelles en France comme à l’étranger. Ces femmes sont dans la continuité de ces associations qui se prévalent du champ lexical de la paix sans jamais penser les conflits.

Z. B.

(1) https://www.leparisien.fr/societe/pour-la-premiere-fois-en-france-l-imam-est-une-femme-07-09-2019-8147601.php

(2) https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/02/21/c-est-une-possibilite-de-priere-juste-premier-preche-pour-la-femme-imame-kahina-bahloul_6030414_3224.html

(3) https://www.middleeasteye.net/fr/reportages/kahina-bahloul-ou-le-combat-pour-un-islam-erudit-et-decline-au-feminin

(4) https://www.lescahiersdelislam.fr/Et-si-la-bid-a-1-etait-d-interdire-l-imamat-de-la-femme_a1834.html

(5) Bahloul crée le site Parle-moi d’islam en 2015.

(6) https://www.mizane.info/voix-dun-islam-eclaire-une-quete-de-sens-sans-references/

(7) Voir les travaux de Danièle Hervieu-Léger sur ces questions.

(8) http://mutazilisme.fr/ l’association ARIM est membre fondateur de « Alliance of inclusive Muslims » qui reste une vitrine sans contenue.

(9) https://www.lescahiersdelislam.fr/La-Place-de-l-islam-aux-Emirats-arabes-unis_a1143.html

(10) https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/les-sinistres-objectifs-de-la-croisade-dabou-dabi-contre-lislam-politique

(11) AISA est un partenaire officiellement accrédité auprès de l’ONU et son Conseil économique et social (ECOSOC) http://aisa-ong.org/aisa-ong/

Comment (28)

    Le voile intégral, une insulte aux pays d’accueil occidentaux !
    17 septembre 2020 - 15 h 58 min

    cher internaute « @il faut être logique » 16 septembre 2020 – 16 h 38 min , moi je parle du voile islamique intégral. Mais je le dis et le répète, le voile islamique intégral est une honte pour l’islam du début du 3 ème millénaire ! je m’en fous de la kippa ou d’autres signes religieux , mais le voile islamique intégral est une horreur , une honte en ce debut de ce troisième millénaire, point barre ! On n’a pas à provoquer aussi agressivement les sociétés occidentales qui nous ouvrent leurs portes pour accepter de nous accueillir sur leur terre après notre exil et qui ont autorisé plus de 4500 mosquées en France par exemple , entre parenthèse.

    Chez nous, par exemple un algérien protestant ou catholique il n’est pas impossible qu’il soit livré à la vindicte populaire, qu’il soit même pendu à un poteau électrique ou à un croc de boucher (oui c’est possible chez nous) pour trahison en raison de sa conversion à une autre religion. Il peut être condamné en justice pour insulte aux prescriptions du Coran , au prophète et à Dieu , pour apostasie. Il n’y aura pas grand monde pour le défendre ou le pleurer ! Donc, un petit chouiya d’intelligence ya kho et essayons de vivre notre religion d’une manière plus modeste, humble et intelligente chez les autres ! Stop à la provocation chez les « koffars » et fais ce que tu veux chez toi dans ton pays !

      Il faut-être logique.....
      17 septembre 2020 - 18 h 17 min

      Tu ne réponds pas avec franchise et sincérité à ma question qui est pourtant très très simple : « Et le port de la KIPPA est une « provocation » ou pas…!??? ». Tu réponds à la Zemour : « je m’en fous de la kippa… ». Ah bon ? Eh bien, non ! Tu fais dans le racisme pur et dur. Parce que le port de la kippa est un signe distinctif religieux….. tout comme le port du voile des femmes musulmanes. Pourquoi, donc, l’un serait agressif ou je ne sais trop quoi et l’autre on s’en foutrait… CE N’EST PAS LOGIQUE ! Je te fais remarquer que beaucoup de femmes occidentales qui SE CONVERTISSENT À LA RELIGION MUSULMANE PORTENT LE VOILE ISLAMIQUE SANS AUCUN PROBLÈME ET SANS QUE CE NE SOIT UNE… « insulte » ou je ne sais trop quoi encore comme tu le prétends si faussement et si hypocritement….. Je suis contre L’EXTREMISME d’où qu’il vienne et quelqu’il soit mais je suis également contre la politique des deux poids et deux mesures…. qui cherche à créer et à promouvoir des problèmes inter-ethniques et anti-confessionnels partout dans le monde. C’est une HONTE de votre part ! Conjugons nos efforts pour aller vers la FRATERNITÉ !!! Les CRIMES d’Hitler ne vous ont-ils donc pas suffit…??? ARRÊTEZ ! MAIS ARRÊTEZ DONC DE POUSSER LES PEUPLES DE L’HUMANITÉ À LA GUERRE DESTRUCTRICE…

        Le Voile Intégral, Une Insulte Aux Pays D’accueil Occidentaux !
        17 septembre 2020 - 20 h 48 min

        ya tonton le pseudo « @il faut-être logique…..17 septembre 2020 – 18 h 17 min » , oui je suis dans le racisme pur et dur, c’est bon tu es content ! Tu parles de la kippa et moi je n’ai pas parlé que du voile islamique intégrale et j’ai évité de parler de la tenue afghane, des barbes fleuries au henne, du kh’oul des yeux, de la gandoura, de la kachabia, etc.. etc…Ok . Alors encore une fois je te le répète : stop à la provocation par le voile islamique intégral interposé dans les pays d’accueil occidentaux, point barre ! Déjà avec votre islam politique qui a voulu imposé le voile islamique à l’école française, alors que la Kippa et la croix et toute forme ostentatoire de la religion est interdite également à l’école de la république, vous a fait plus qu’il n’en faut et c’est à partir de là où vous avez commencé a donner une mauvaise image de l’islam ! C’est à partir de là que vous avez commencé à réveiller le demon du Front National et que vous avez commencé à faire détester notre religion, à donner une mauvais image d’elle ! Vous allez en payer chèrement les consequences dans la monde du travail, le logement, dans la discrimination sociale etc etc…etc.. etc… etc.. encore pendant plusieurs années ! Toute la planète déteste notre religion, à cause aussi de nos erreurs et de notre faiblesse à être manipulés par les occidentaux pour crier « Allah Ouakbar » à chaque coin de rue , au nom de Dieu et du Prophète, à chaque attentat au nom de l’islam politique. on est crétin, il faut le reconnaître épisitou ! Allah ihdik ya kho !

          Il Faut-Être Logique.....
          18 septembre 2020 - 11 h 42 min

          @[email protected] Voile Intégral, Une Insulte Aux Pays D’accueil Occidentaux ! – 17 septembre 2020 – 20 h 48 min.
          Attends… Attends… l’ami ! Que l’on s’explique et que l’on mette bien les choses au point. Au risque de te décevoir, je t’affirme et je puis te confirmer que : JE NE SUIS NULLEMENT UN fou DE DIEU ! Ni encore moins un illuminé endoctriné je ne sais où et par qui que ce soit. Je ne suis qu’un simple intellectuel, minable et poussif, mais honnête qui ne porte… NI BARBE. NI DJELABA. NI BERET AFGHAN ni quoi que ce soit car je me contre-fous de ton islam politique que tu critiques avec férocité et tu en as parfaitement le droit. Ben, si toi tu n’as parlé du voile islamique, c’est ton droit le plus absolu, moi je t’ai soulevé le problème de la kippa… c’est tout. Il faut accepter le débat. Hada makane ya Mo !
          Mais pour ta gouverne, car tu sembles emballé par les évènements. Sache que tout ce qui se fait actuellement comme attaques contre le port du voile en france, c’est initié… PAR QUI ? Et QUI EST DERRIÈRE TOUT CE FAUX VACARME ? QUI DIRIGE EN MAINS DE MAÎTRE TOUTE CETTE CAMPAGNE ? QUI agit derrière les rideaux ? OSE DIRE LA VÉRITÉ…!!! C’est pourtant clair et limpide ! Mais tu ne veux pas voir la VÉRITÉ ! Et tu fais semblant de NE RIEN COMPRENDRE à tout çà… Tu manques d’HONNÊTETÉ !
          Quant à ta Marine Le PEN qui a trahi son père… POUR QUI ??? QUI est entrain de la manipuler ??? Elle est ENTRE LES MAINS DE QUI ??? OSE dire LA VÉRITÉ ! Mais tu ne veux pas ! Et tu ne le feras pas…
          Et confidence pour confidence. Ta Marine LE PEN NE SERA JAMAIS ÉLUE « présidente » de la ripoux…blique frangao !!! Et tu sais pourquoi ? PARCE QUE LES JUIFS DE france NE LA LAISSERONT JAMAIS PASSER…!!! Ne t’inquiète, ils veillent au grain. Comme ils ont fait à son papa… Est-ce qu’il est passé ? NON !!! Alors…
          Ta Marine, pauvre d’elle, les juifs de france l’utilise uniquement pour cette campagne anti voile islamique et le problème de l’immigration… mais après. ils la laisseront tomber comme du papier KLEENEX !!! Fais travailler tes méninges ya… (…) !!!
          Ta Marine est utilisée par les juifs de france comme l’ont été TES deux autres abrutis ABASSI Madani et son autre compère Ali Belhadj (…)
          Mais RÉVEILLE-TOI donc ! Où vis-tu ? Sur Mars ou QUOI, Ya Dido ? Allah yahdik khiyo… AFTANE ! AFTANE ! AFTANE !!!

        @ il faut être...
        17 septembre 2020 - 21 h 28 min

        Une réponse toute simple, le temps des 404 bâchée est révolue, et avec la montée des extrémistes de droite en Europe d’ici quelques temps les choses reprendront leurs cours normalement.
        La Kippa ne me dérange nullement par contre le voile intégral et la tenue afghane, ainsi que les barbes de ces guignols me dérange et je suis Algérien. En France marine et Marion vont être au rendez-vous en 2022 et rira bien qui rira le dernier et tous ces guignols vont être les premiers à se raser et à enlever le voile pour ne pas tuer la poule aux œufs d’or

        Que celui ou celle qui veut porter ces accoutrements rentre chez lui et tout le monde sera content.

          Il Faut-Être Logique.....
          18 septembre 2020 - 16 h 13 min

          @[email protected] Faut Être… 17 septembre 2020 – 21 h 28 min.
          Pose-toi la question suivante :
          QUI A INTÉRÊT À POUSSER À LA MONTÉE DES EXTRÉMISTES EN EUROPE À L’HEURE ACTUELLE ET D’ICI QUELQUES TEMPS… POUR QUE LES CHOSES REPRONDRONT LEURS COURS NORMALEMENT…??? LÀ EST TOUTE LA QUESTION !!!
          Pour sûr, que moi-même la KIPPA NE ME POSE – ÉGALEMENT – AUCUN PROBLÈME… au même titre que toi, ne t’en fais pas. J’ai juste posé la question de savoir : POURQUOI tu rejettes l’UN et tu ACCEPTES l’AUTRE ? C’est tout.
          En france, Marine et Marion ne sont que des Muppets Show entre les mains de ceux QUI LES MANIPULENT… et c’est bien çà que tu n’as pas encore compris… Pauvre de toi !
          Quand les Grands Maîtres de la séance politique française – CEUX QUI DIRIGENT TOUT EN FRANCE – ont décidé que Jean Marie LEPEN, le papa, et François FILLON….. NE DOIVENT PAS ÊTRE PRÉSIDENT DE LA france et bien, ILS NE SONT PAS PASSÉS….. Que tu le veuilles ou pas, c’est ainsi et pas autrement !!!
          Les LEPEN sont des BOUROUROUS utilisés par CEUX-LÀ MÊMES QUI….. DIRIGENT faffa !!!!!
          Personne ne veut porter ces accoutrements que les Grands Maîtres de la séance politique française veulent nous faire porter de force comme La Croix de bois qu’ils ont fait porter au Prophète Jesus CHRIST….. QUE LE SALUT SOIT SUR LUI ! Et c’est un Algérien Musulman TOLÉRANT QUI TE L’AFFIRME !!! Je ne suis l’ennemi d’aucune autre religion, bien au contraire ! JE RESPECTE TOUTES LES RELIGIONS DE L’HUMANITÉ SANS EXCEPTION AUCUNE MAIS SANS POUR AUTANT AUSSI ET SURTOUT ME LAISSER EMBOBINER PAR LES Satanistes QUE TU DÉFENDS SI VAILLAMMENT… Pauvre de toi !!! Pauvre innocent !!! Pauvre victime !!!

        LE CARTÉSIEN
        17 septembre 2020 - 23 h 57 min

        OUI MOI JE VOUS APPROUVE À 100% DANS LA PREMIÈRE PARTIE DE VOTRE AVIS. PAS DE HIDJABE, PAS DE KIPPA ET PAS DE SOUTANE ET DE CROIX. CE SONT CES PHILOSOPHIES ET SURTOUT LEURS MAUVAISES APPLICATIONS PAR LES HUMAINS QUI ONT ENGENDRÉ DES GUERRES RAVAGEUSES ET CE N’EST PAS FINI.
        JE NE SUIS PAS D’ACCORD AVEC VOUS DANS LA SECONDE PARTIE DE VOTRE INTERVENTION, OU VOUS DITES QUE LE PORT DU VOILE EST UNE FIN EN SOIT. MOI JE VOUS RÉPONDS QUE POUR S’IMPOSER ET NÉGOCIER D’ÉGAL À ÉGAL AVEC L’OCCIDENT, CE N’EST PAS LE VOILE NI LA BARBE ET ENCORE MOINS LA DJELLABA QUI SERONT DES ATOUTS POUR NOUS.
        SURTOUT SI COMME JE L’AI DIT PLUS HAUT ON FAIT TOUT POUR NE RIEN FAIRE COMME IL EST DE COUTUME CHEZ NOUS AVEC LA MAUVAISE APPLICATION DU CORAN EL 3ADHIM.
        HÉLAS LA RELIGION CHEZ NOUS N’EST PAS LE VÉRITABLE ISLAM C’EST PAR CONTRE L’ISLAM QUE NOUS ONT IMPOSÉ JUSTEMENT LES ENNEMIS DE L’ISLAM.
        CHEZ NOUS CE QUI PRÉVAUT DEPUIS DES LUSTRES C’EST LE DOUCEMENT LE MATIN, PAS TROP VITE À MIDI ET RIEN DU LE SOIR.
        HÉLAS AVEC ÇA ON IRA PAS LOINS.
        LA PREUVE PAR DIX EST DONNÉE MALHEUREUSEMENT PAR L’ÉTAT DE DÉVALOPPEMENT ET DE PROGRÉS ÉCONOMIQUES DE TOUS LES PAYS MUSULMANS À QUELQUES EXCÉTIONS PRÉS .

          Il Faut-Être Logique.....
          18 septembre 2020 - 18 h 09 min

          Salut à toi, LE CARTÉSIEN… Grand bien te fasse, l’Ami. Encore une fois, je tiens à préciser que je ne suis contre aucune religion. Quelle soit celle des Gens du Livre (Islam + Christianisme + Judaïsme) ou autres : Bouddhisme. Hindouisme. Shintoisme. Animisme etc…
          Moi, je pars d’un principe très simple :
          L’HOMME NÉ BON C’EST LA SOCIÉTÉ QUI LE CORROMPT ! (Principe de J.J. ROUSSEAU – Le Contrat Social). Point barre.
          Si Dieu (ALLAH, YAHVÉ ou LE SAINT ESPRIT) a créé les Textes Sacrés pour les hommes, ces derniers ont complètement transformé et défiguré ces mêmes Textes Sacrés. D’où la situation actuelle du monde sur le plan des croyances spirituelles. L’homme est un Démon…!!!
          Le port du voile n’est pas une fin en soit en lui-même mais une femme veut le porter EN TOUTE LIBERTÉ….. Pourquoi l’en priver et la diaboliser. Il faut-être juste TOLÉRANT ! C’est tout ce que je demande. Sans plus. Tout le reste n’est que simple « littérature » malsaine… quand on me parle de la famille Lepène etc… Mais qu’on ne vienne pas me dire :
          – Celui-ci on approuve qu’il porte la KIPPA. Grand bien lui fasse !
          – Et celle-là, N’A ABSOLUMENT PAS LE DROIT DE PORTER LE HIDJAB parce que ceci ou cela… Car cela devient de L’INTOLÉRENCE et du RACISME PUR et DUR…
          Salut, l’Ami LE CARTÉSIEN !

    Abderrahmane
    17 septembre 2020 - 11 h 15 min

    Quand je lis les commentaires ici et constate à quel point la plupart des Algériens sont égarés et n’ont aucune connaissance de la religion dont ils osent parler et qu’ils se permettent de juger sans science, je doute de l’utilité pour un reconverti de faire la hijra vers un tel pays qui est en réalité islamophobe puisqu’il rejette l’Islam authentique du Coran, de la Sounnah et du consensus des compagnons et de ceux qui les ont suivis. Ce que vous appelez votre « religion » n’est qu’une sous-culture aussi détestable que le kitsch des catholiques.

    awres
    17 septembre 2020 - 11 h 05 min

    Dans 30 ans, nous aurons des imams homosexuels, et dans 50 ans l’homosexualité sera acceptée par les autorités de la Mecque ! Nous ne faisons que suivre les Occidentaux, dirigés comme des moutons par des francs-maçons satanistes qui se cachent derrière la LAICITE (qui était, au départ, le respect de toutes les religions de la « république » française !) … La fraternité ne sera plus une relation entre frères religieux, mais une relation entre frères francs-maçons, comme on peut le lire sur les frontons des écoles françaises.

    ZORO
    17 septembre 2020 - 8 h 14 min

    Restons dans le religieux tres loin de la faculte de la femme d etre ou de ne pas etre.
    L islam est la troisième religion monothéiste.
    Pourquoi pas une RABINE au lieu d un RABIN et une PAPA a la place d un PAPE ????
    SIGNE.ZORO. …Z…..

      Anonyme
      17 septembre 2020 - 23 h 57 min

      Il y a déjà des rabbines pour votre information !!!

    Anonyme
    17 septembre 2020 - 8 h 08 min

    C’est un requisitoire . C’est un mouvement qui est en balbutiement, combien même ces femmes qui se réclament du soufisme n’en possèdent pas toutes les clés,le fait même qu’elles le déclarent c’est déjà un bras d’honneur aux manipulés du wahhabisme.Leur rattachement à Bentounes est une avancée. Il faut applaudir à toutes ces initiatives qui rompent avec les idées étouffantes et envahissantes qui paralysent toute innovation.
    Le rabbinat féminin malgré l’opposition des bigots a progressé parce qu’ils a été soutenu par des femmes et des progressistes,
    .c‘est bien algérien de ne rien entreprendre mais de critiquer ceux qui osent.

    ?????????
    16 septembre 2020 - 15 h 10 min

    Une femme IMAM ! C’est quoi, encore, ce schmilblick, invention du diable ??? Et dire qu’elle est de CHORFA BEHLOUL…!!! Une TSA M’RAVATH qui s’est convertie à une autre religion qui est entrain de la manipuler à outrance : la religion satanique des ulliminatis…. (…)

      Anonyme
      16 septembre 2020 - 17 h 36 min

      N importe quoi?
      Ça vous choque à ce point qu une femme soit imam?
      Et bien nous on est content….enfin une femme courageuse !!!!
      Qu ont ils les hommes de plus pour diriger la prière ?
      La femme est dotée également d un cerveau.!!!..y en a marre de la manipulation de la religion par certains machos….

        ????????
        16 septembre 2020 - 20 h 45 min

        T’as RIEN COMPRIS ! Comme toujours… Ça ne me « choque » pas. Bien au contraire… qu’une femme soit imam.
        Soyez content ! Soyez-le… Oui, c’est même une FEMME TRÈS COURAGEUSE ! Et personne ne prétend le contraire…
        Les hommes n’ont absolument RIEN de plus pour diriger la prière. Bien au contraire…
        Personne n’a prétendu que la femme n’est pas ÉGALEMENT doté d’un cerveau. Je ne vois pas QUI A ou AURAIT affirmé le contraire…
        Il n’y a aucune « manipulation » de la religion sinon dans ta pauvre petite cervelle de moineau. Et loin de moi l’idée ou l’attitude d’un minable macho du dimanche…
        Juste une chose : EST-CE QUE LE CORAN SACRÉ PRÉVOIT DANS SES VERSETS UNE TELLE DISPOSITION QUI FAIT – OBLIGATION – QU’UNE FEMME DOIT-ÊTRE IMAM AU MÊME TITRE QU’UN HOMME… C’est tout. Il n’y a pas lieu de se masturber l’esprit comme tu le fais si maladroitement zaâma… zaâma… afin d’épater la galerie et dire que tu es un « progressiste » et non un « rétrograde » comme moi… LET IT BE !!!

          Anonyme
          17 septembre 2020 - 23 h 53 min

          Le Coran a été écrit un siècle après la mort du prophète par des simples humains comme vous et moi !!!
          Est ce que vous pouvez être sûr que c est Allah qui a interdit aux femmes d être Imams ou c est seulement le machisme de certains hommes qui ont omis cette possibilité ?
          La question est posée et en présence de la non notification officielle de cet interdit par Allah, les femmes ont également le droit d être imam…

          Le Coran n’est pas un arrêté ministériel
          18 septembre 2020 - 3 h 59 min

          Le Coran c’est la loi de Dieu.
          Les décrets ts d’application c’est les hommes intelligents…quand il y en a.
          Sinon autant chercher dans le Coran les panneaux du Code de la route pour les Voitures Electriques pendant que tu y es.

          Anonyme
          18 septembre 2020 - 11 h 44 min

          Oui le Coran c est la loi de Dieu qui a été transmis oralement et n a été écrit sur forme de livre qu un siècle après la mort du prophète.
          En un siècle la transmission orale a dû être largement faussée !!!
          Il a été réécrit au 11 eme siècle pour mieux répondre aux desiratas des pouvoirs de l époque,peut être qu il est temps de le réécrire au 21 siècle pour mieux s adapter à notre époque…..
          De toute façon il n existe aucune sourate qui interdit aux femmes d être imams….

    Anonyme
    16 septembre 2020 - 14 h 50 min

    « Son approche d’un islam «à la carte» »

    L’islam comme la plupart des religions est divisée en différentes branches, chacune s’adaptant à la culture locale ou régionale (druzes au Liban par exemple), le fait est que chacun puisse interpréter les écritures saintes comme il le souhaite tant qu’il le fait dans le respect de l’autre.
    Qui plus est, les écritures du prophète Mahomet sont en arabe (en fait, les écritures originales sont dans un arabe qui n’existe plus), langue dont les mots ont rarement une traduction littérale et ils doivent être interprétés, le Coran est un guide et non une constitution de règles.

      Anonyme
      18 septembre 2020 - 13 h 50 min

      Exactement…

    Lghoul
    16 septembre 2020 - 12 h 32 min

    La comédie ne fait que trop durer. Attendez un peu pour découvrir ce que les imams du golf vont lancer – sous forme de fatwas – a leur dernier hit parade pour halaliser l’inconcevable dans peu de temps. Comme le cerveau du khoroto n’a pas l’habitude de travailler, il est et sera toujours maléable comme du chewing gum. De fatwa en fatwa – a défaut de beignet en beignet tunisien – ils arriveront a la lune. Pauvres naifs qui y croient encore a un faux reve. Apres des siecles de perte de temps, personne ne voit toujours la fin du bout du tunnel, ni paix ni prosperité et ni vie agréable. Et ca continue perpetuellement. Une malédiction ? C’est le seul fiasco humain qui me pousse a etre supersititieux pour quelques secondes.

    Anonyme
    16 septembre 2020 - 11 h 07 min

    Je ne comprend qu une femme puisse écrire cet article pour dénoncer ou enfoncer des initiatives de femmes voulant elles aussi être imams et diriger des prières ?
    Je vous soupçonne d être une extremiste soumise aux salafistes car vous reprochez à l une d elle de ne pas défendre les femmes voilées agressées dans la rue!!
    Mais le but même de ces nouvelles imams est d expliquer le vrai islam aux femmes où à aucun moment on ne demande explicitement à la femme de mettre le voile qui n est qu un signe de soumission aux hommes!!!!

    ben
    16 septembre 2020 - 9 h 57 min

    L’imamat au féminin est une voix ouverte vers l’allègement du poids séculaire de l’islam qui nous est parvenu, devenu trop lourd quatorze siècles plus tard. Une façon de l’humaniser pour l’actualiser.

    Zohra Bouguern, point d'ordre SVP !
    16 septembre 2020 - 9 h 51 min

    Madame Zohra Bouguern auteur de l’article, ok je partage certains points de votre article, mais Madame, je le ne le répéterais jamais assez : le port du voile islamique (surtout le nikab et le voile intégral) en France ou dans les pays Occidentaux qui accueillent les musulmans est, pour moi, une provocation, tout en étant honte à la notoriété et au prestige de la religion musulmane. Il est incompréhensible qu’en 2020 on préconise le voile islamique (je dis préconise si ce n’est pas « forcer » même si on prétend que les femmes font le choix libre de le porter), on leur demande encore de s’emmitoufler au motif que cela les protégerait d’une agression probable, visuelle ou physique, de la part des hommes. On n’est plus au moyen âge ou du temps des troglodytes. D’ailleurs, dans les pays occidentaux on voit même des femmes en mini jupe ou en short, c’est devenu banal, mais ce n’est pas pour autant que les hommes les harcèlent à chaque coin de rue. Ces femmes là ne sont pas ce qu’on pourrait penser d’elles, loin de là, elles ont leur dignité, leur fierté, leur honneur, leur respect en toute circonstance. Pour les musulmanes, une robe longue et un fichu sur la tête pour cacher ses cheveux, cela suffit largement pour ne pas exciter les hommes, ne pas se faire agresser et cacher son corps ! Et on passe à autre chose au lieu de tourner en rond avec ce sacré voile islamique.

    Les rapports violents et islamophobes que subissent les femmes voilées en France et dont vous parlez vient justement de cette provocation de la part des femmes musulmanes vis à vis des sociétés occidentales qui les reçoivent et où elles ont choisi de s’exiler, mais tout en se démarquant qu’une façon aussi avérée des autres femmes qui vivent avec elles dans la société ! Une tenue décente et un fichu sur la tête suffisent à préserver l’intégrité physique et morale d’une femme musulmane ! Elles n’ont plus besoin de faire tout se cinéma ridicule du port du voile islamique ! Ceci étant chez nous dans nos pays arabo-musulmans ou musulmans, je comprends fort bien le port que cette tenue (on est chez nous), même si moi personnellement je rejette le voile islamique car on est en 2020 et ce n’est pas çà qui va faire grandir notre religion ! L’habit ne fait pas le moine, le voile islamique ne fait pas la musulmane ! Mes respects Madame.

    PS-1 : en tout cas stop à la provocation dans les pays d’accueil occidentaux, il ne faut pas trop envenimer les choses de cette façon là et notre religion en sortira plus grandie.
    PS-2 : je suis pour la possibilité de direction de la prière par une femme, pourquoi pas.

      IL FAUT-ÊTRE LOGIQUE...
      16 septembre 2020 - 16 h 38 min

      Il faut-être LOGIQUE l’ami. Et le port de la KIPPA est une « provocation » ou pas…!??? Pourquoi ce deux poids deux mesures de votre part. C’est du RACISME pur et dur…

      Anonyme
      16 septembre 2020 - 23 h 22 min

      début des années 70 le port de la minijupe et du short (en été) était très répandu dans nos villes en Algerie. Les agressions sexuelles n´éxistaient pratiquement pas, les plages algeroises etaient bondées de femmes jeunes ou moins jeunes en maillot de bain et en bikini. Quant au voile, à part le haik et le bou ouina dans nos villages, il etait mis plutôt par commodité pour rendre visite aux proches et amies d´une facon « debrayée », sans maquillage ni broshing. Maintenant on a un mélange vestimentaire pour femmes et hommes, poussiereux de Kirkouk, Aden et haute Egypte qui fait mal aux yeux.

    Anonyme
    16 septembre 2020 - 9 h 02 min

    La France-arabie félix se redéploit mais avec la meme recette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.