La guerre «médiatique» contre l’Algérie : trop, c’est trop !

affaire Drareni guerre
Rassemblement de journalistes français devant l'ambassade d'Algérie à Paris. D. R.

Par Boualem Snaoui – Dans l’affaire Drareni, la déclaration de la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Agnès von der Mühll, «la France réaffirme son attachement à la liberté de la presse et à la sécurité des journalistes, partout dans le monde, (…) la liberté d’informer est un droit fondamental, qui doit être protégé», peut vous donner le tournis si vous ne saisissez pas le sens des mots et de la politique bien huilée du jeu des deux poids et deux mesures.

Cette déclaration, que l’on peut inscrire dans le carnet de la guerre politico-médiatique menée contre l’Algérie et son peuple, nous renvoie étonnamment au drame dont a été victime un journaliste français, Jacques-Marie Bourget, dont le poumon gauche a été transpercé par le tir d’un sniper de l’armée israélienne, en plein exercice de son métier, sur la grande place de Ramallah, le 21 octobre 2000. Son récit fait froid dans le dos. Il ne doit la vie sauve qu’à la mobilisation et à la solidarité des Palestiniens.

Il n’est pas inutile de rappeler, dans les circonstances actuelles, l’avis du Quai d’Orsay, qui débouta la demande du journaliste, en date du 14 novembre 2003 ; avis nécessaire avant de statuer sur l’indemnisation par le Fonds de garantie des actes terroristes et autres infractions (FGTI) : «Les faits sont imputables à un militaire de l’armée israélienne agissant dans le cadre d’une mission de sécurité et de maintien de l’ordre». Entre 2006 et 2008, Jacques-Marie Bourget sollicita à plusieurs reprises l’aide du Quai d’Orsay et des présidents Chirac puis Sarkozy, sans recevoir de véritable réponse. Le 29 juin 2012, le FGTI décida de refuser toute indemnisation au journaliste, prétextant que «M. Bourget se trouvait dans une zone dangereuse comportant des risques élevés puisqu’il se tenait à proximité de militaires armés en action de tir».

Jacques-Marie Bourget n’aura droit à aucun rassemblement des tenants de la presse dite «démocratique». Bien plus, l’impression générale de faire taire cette grave atteinte à la «liberté de la presse et de la démocratie», d’un journaliste – citoyen français – porteur d’une expertise journalistique, s’est vite propagée «silencieusement» dans le milieu militant. Il ne faut rien dire, il ne faut rien faire. Juste éteindre le «feu démocratique».

Celui qui se définit lui-même comme un reporter sans RSF (Reporter sans frontières), n’hésite pas à tirer «une grande satisfaction» du fait que cette organisation, titulaire du prix Dan David (et le million de dollars qui va avec, reçu le 19 mai à Tel-Aviv, en présence du Président israélien), l’ait ignorée dans son combat de journaliste-résistant. Il rappelle les financements de cet organisme, qui ne sont plus un secret pour personne, par la NED, l’extrême-droite cubaine exilée à Miami, sans oublier de citer le livre de Maxime Vivas, La face caché de RSF, publié chez Aden Editions.

L’association ACRIMED (Action critique médias) a eu le courage de relever que «les autorités françaises observent une retenue persistante, à défaut d’être étonnante». Et elle ajoute : «Aucun Etat impliqué dans une tentative d’assassinat ou refusant d’assumer ses responsabilités dans l’enquête sur cette tentative d’assassinat ne devrait, pourtant, bénéficier de la moindre mansuétude».

Moralité de l’histoire : pour bénéficier d’une importante couverture politico-médiatique, il vaut mieux être un Algérien désigné à Paris par la presse dominante détenue à 95% par des groupes et des propriétaires privés, qu’un «journaliste français» victime d’une balle de l’armée israélienne en Palestine occupée.

Dans un article publié le 7 septembre 2020, sur le site de France-Inter, on rapporte que des représentants de la presse dominante se sont rassemblés près de l’ambassade d’Algérie. La photo, accompagnant l’article montre effectivement ces représentants du grand capital, qui ont fait «tomber le masque» et avancent désormais à visage découvert, sans distanciation aucune. Est-ce une fake news ou sont-ils immunisés contre le Covid-19 et contre les amendes de 135 euros ? Peut-être que devant l’ambassade d’Algérie, il n y a pas de risques de contaminations ni de verbalisations. On n’a pas vu les caricaturistes, héros de Rosa Moussaoui, venir immortaliser la scène.

Sans le faire exprès, Jacques-Marie Bourget, ce journaliste français résistant depuis presque 20 ans, et toujours en vie (longue vie à lui !), vient de balayer, comme un tsunami, toute la propagande de la «liberté de la presse et de la démocratie» brandie par les médias dominants qui préparent l’opinion publique à une seconde guerre d’Algérie. Son combat à lui, en revanche, rend un grand service à la véritable liberté de la presse en France et ailleurs.

Désolé pour Drareni, mais sa photo est exposée en mode Colin Powell brandissant la fiole d’armes de destruction massive à l’ONU, le 5 février 2003, pour convaincre le monde de la justesse de la guerre de destruction contre le peuple irakien. L’Irak n’existe plus, ce pays millénaire a été effacé de la carte mondiale.

Je me limiterai à ce type de caricature, concernant celui qui traduit, sur compte tweeter, la convocation de l’ambassadeur de Notre ami le roi de Gilles Perrault, comme une réception par le ministère des Affaires étrangères, le 2 mai 2018, sans nous dire lequel. C’est une convocation ou une réception ?

Cela s’appelle de l’information ?

Après les attaques de Francis Ghilès sur France 24 et le reportage tendancieux «Algérie mon amour» de la chaîne publique française France 5, je viens d’apprendre par plusieurs canaux que le documentaire de Bernard de le Villardière, tourné clandestinement en octobre 2019, diffusé par la chaîne M6, le 21 septembre 2020, et intitulé «L’Algérie, le pays de toutes les révoltes», est encore une basse manœuvre. Beaucoup de journaux d’information et de désinformation parlent explicitement de «manipulation».

Le journaliste Gaspard Glanz vient de vivre les premières heures du nouveau schéma national du maintien de l’ordre (SNMO), paru jeudi 18 septembre, en marge de la manifestation syndicale parisienne. Ce journaliste écrit : «GAV : Garde à vue».

Le journaliste Gaspard Glanz n’a pas encore compris dans quel sens souffle le vent de la contestation : participer à la diabolisation et à l’abattage de l’Algérie. Les journalistes, dont Julien Moreau, dont reporterre.net rapporte les témoignages dans un article (et vidéo) en date du 14 septembre, n’ont rien compris non plus, à «la liberté de la presse et à la sécurité des journalistes».

Je ne peux terminer ma contribution sans rappeler les propos guerriers tenus à l’égard de l’Algérie, récemment. Hamad Bin Jassim Al-Thani, ministre des Affaires étrangères du Qatar : «Votre tour viendra» ; Nicolas Sakozy : «L’Algérie dans un an, l’Iran dans 3 ans» ; Bernard Kouchner : «La génération de l’indépendance algérienne est encore au pouvoir. Après elle, ce sera peut-être plus simple».

Encerclement militaire, encerclement médiatique, encerclement politique, tout cela accompagné d’une cinquième colonne bien formée par les colons ! L’Algérie échappera-t-elle au chaos qu’on lui prépare, sans des accords géostratégiques ?

B. S.

https://www.acrimed.org/Tentative-d-homicide-volontaire-contre-un-journaliste-francais-les-autorites

https://blogs.mediapart.fr/jacques-marie-bourget/blog/190519/histoire-dun-crime-commis-par-israel

https://www.acrimed.org/Tentative-d-homicide-volontaire-contre-un-journaliste-francais-les-autorites

https://www.vie-publique.fr/parole-dexpert/268470-qui-le-pouvoir-de-linformation-en-france

https://reporterre.net/Des-journalistes-empeches-de-travailler-pendant-la-manifestation-des-gilets-jaunes

Comment (67)

    Anonyme3.
    25 septembre 2020 - 20 h 33 min

    Si ils veulent vraiment libéré leurs copains drareni ils doivent commencé à libéré d’abord lès journalistes Maliens et libyens et se battre pour rendre lès 50 millions d’euros du peuple libyens utilisé pour leurs campagne électoral.un proverbe Algérien qui dit Moi et mon frère contre le cousin ,Moi non frère et mon cousin contre le diviseur .le peuple Algérien est à majorité uni (…)

    TADHAKER-sahbi
    25 septembre 2020 - 8 h 31 min

    @ senaoui pour la MÉMOIRE et contre l’AMNÉSIE sélective délibérément orientée: Rachel CORRIE née le 10 avril 1979 , est une militante américaine pro-palestinienne et membre de l’International Solidarity Movement. Elle décède le 16 mars 2003 dans la bande de Gaza, durant la Seconde Intifada, ensevelie sous des amas poussés par un bulldozer israélien à proximité duquel elle manifestait.
    Adage: » impuissant face à l’impossibilité de modifier la sens du vent de l’histoire, alors certains orientent leurs voiles »

      Anonyme
      26 septembre 2020 - 5 h 38 min

      C’est justement grâce à ces journalistes qui risquent leurs vies à Gaza et ailleurs que tu es au courant de ce tragique événement…

    Chaoui
    24 septembre 2020 - 21 h 04 min

    Y’a si Boualem Snaoui : BIEN VU. Et bien dit.
    On est de plus en plus nombreux à y voir de plus en plus clair, et c’est heureux.
    TOUT ce que vous exprimez dans votre présent post, nous sommes des millions d’Algériens à EXACTEMENT penser pareillement.
    C’est bien que vous rappeliez ces faits – et ce sont bien des faits aussi réels qu’avérés que vous invoquez – pour ouvrir les yeux ne serait-ce qu’un seul des nôtres à qui ils auraient échappés.
    Aidons-nous entre-nous, et le Ciel nous aidera !
    Fraternellement

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 22 h 08 min

      J’adore le « on est nombreux » avec 2 chats qui changent de pseudos toutes les 2 minutes, vous êtes « très nombreux » 🤣🤣🤣🤣

    Aures
    24 septembre 2020 - 20 h 17 min

    Pauvre Algerie ! Son malheur est de n’avoir jamais rencontré de véritables alliés pour la soutenir ou la protéger. A-t -elle choisi le mauvais camps dès le début ou parcequ’elle n’a jamais choisi de camps pour être aujourd’hui la meilleure proie de ses prédateurs ?
    En effet, quand on regarde aujourd’hui la carte du MENA, les alliés de l’Occident, aussi lâches et vils soient-ils , sont toujours à l’abri de toutes menaces et semblent avoir encore de beaux jours devant eux d’autant que la reconnaissance et la paix avec Israël ne fera que renforcer leur sécurité et suprématie sur ceux qui n’ont pas ou qui ne feront pas ces choix de leur soumission à l’Occident et à Israël. Le comble est que même lorsque qu’un pays choisit un allié autres que les occidentaux, son allié ne réussit jamais à le protéger de la puissance destructrice des occidentaux.
    Il faut se rendre à l’ evidence qu’il y a d’un coté le bloc occidental incontestable, puissant, riche et actif qui decide et dessine le monde à sa guise depuis la fin du 15eme siecle et de l’autre des pays contestés, faibles, pauvres et passifs y compris cette Russie et Chine qui ne font qu’ encaisser les coups de boutoir du bloc occidental dans une position défensive sans jamais reussir à renverser la situation. Ils sont mêmes dans une perte de terrain depuis la chute du mur de Berlin en 1989.
    Bien à vous.

    Un Algerien.
    24 septembre 2020 - 20 h 08 min

    Normalement c’est nos journalistes qui doivent faire un sit in devant l’ambassade de France +et demandé de ne jamais s’ingérer dans nos affaires interne et surtout ne pas utilisé dès journalistes pour dirigé dès manifestations et répondre a ce groupe d’hommes et une dame de s’occuper de leurs oignons.

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 22 h 10 min

      Oui c’est vrai, si on a plus de droit de martyriser son peuple sans être dérangé c’est du n’importe quoi!! Dans quel monde on vit!!!

        Thamourth
        8 octobre 2020 - 20 h 50 min

        Je suppose que tu parle des Gilets Jaunes et des 40 000 condamnations des citoyens français

    YOUGHOURTHEN
    24 septembre 2020 - 17 h 55 min

    C’est CLAIR que ces journalistes AGISSENT SUR ORDRE et selon UN AGENDA bien ordonné et concocté par le lobby très puissant satano-sioniste franc-maçon….. pour faire taire l’Algérie qui a officiellement refusé et rejeté les accords de l’infamie avec israel au grand désavantage du pauvre peuple Palestinien. Pour sûr, et soyez certains, que l’ALGÉRIE NE SE SOUMETTRA JAMAIS AUX DESIDERATA DE VOS MAITRES SATANIQUES qui font de vous, de vos enfants et de vos familles ce qu’ils veulent…..

      Moskos dz
      24 septembre 2020 - 19 h 46 min

      @YOUGHOURTHEN//Rien à rajouter,tu as tout dis.

      E miss tmourth
      24 septembre 2020 - 21 h 18 min

      A chaque fois que quelqu’un doit dire des âneries, il prend un pseudonyme à consonnance Amazigh.
      Après Kahina, Dyhia, Thamurth etc….
      Sacré hasard ou sacré manège?

        YOUGHOURTHEN
        24 septembre 2020 - 22 h 07 min

        @E Miss Tmourth. 24 septembre 2020 – 21 h 18 min.
        La réciproque est tout aussi vrai a youdhey amoqrane… C’est bizarre que chaque fois qu’un nationaliste et patriote Algérien défend son pays et dit la vérité sur les méfaits de la iîssaba internationale judéo-maçonnique vous le critiquez et l’insultez… Mais on continuera a dire la vérité, rien que la vérité et toute la vérité !!! ..

    B.Ahmed
    24 septembre 2020 - 17 h 26 min

    Une mobilisation forte étrangère en soutien à un individu insignifiant ça traduit quoi ?
    Une seule preuve c’est que le pion était utile à leur sale besogne !!!!
    Le dénigrement de l’algérie est systématique aux lobbies sionistes séfarade dont toute la presse française leurs appartients !
    Les pieds noirs (leurs descendants) et les harkis (leurs descendants )sont toujours aigris d’avoir quitté ce pays !
    La faute des juifs séfarade c’est leur frère Cremieux qui leur octroya la pleine citoyenneté française et les sépara des indigènes !
    De ce faite ils furent bannis de leur pays , hein sieur Zemmour…aigri jusqu’à la moelle avec ta copine lepen !
    Pourtant l’algerie accepte que l’inspecteur Navarro juif d’alger rejoint le cimetière de st Eugene !

    Les descendants de harkis attendent l’espoir de pouvoir rentrer au pays natal !
    L’ex colonisatrice malgré la consolation avec sa maîtresse marocaine ,ne peut oublier ses trois départements algérien.
    Alors des franco algériens avec le c… entre-deux chaises se font acheter pour leur sale besogne !!!!
    Des individus qui dénigrent salement le pays de leurs parents pour le vendre à leur pays d’adoption doivent être déchus de leurs nationalité d’origine !!!
    Le pouvoir algérien doit agir de cette manière radicale pour se débarrasser de ces nouveaux harkis !!!

      @ B.Ahmed
      24 septembre 2020 - 20 h 23 min

      A ce jour je n’ai jamais rencontré un Algérien cracher sur une nationalité européenne !!!
      l’Algérie est un pays jeune et je pense que 90% de ces jeunes veulent partir, alors je ne comprends pas ce que vous voulez dire par déchoir la nationalité des Franco Algériens, même pas demandez leurs juste de choisir laquelle de nationalité ils veulent garder et vous comprendrez !

      Détour
      24 septembre 2020 - 21 h 04 min

      ….aucun sens du recul de la distance de l’esprit critique constructif RIEN WALOU nourri au biberon du treillis et rangers toujours les mêmes argumentaires à 3 francs six sous…heureusement que cette faune de posters nauséabonde reste ultra minoritaire!!!
      La contestation is back!!!

      @B"Ahmed
      25 septembre 2020 - 12 h 37 min

      Hé alors ou est le probleme.Tous les pays ont des alles et des ennemis.Je ne vois pas pourquoi les Algériens n’aiment être critiqués.Ils se ridiculisent avec leur reaction épidermique.Et c’est l’objectif de ces reportages.Nous n’avons qu’à nous construire une bonne image.
      Tant qu’à faire,Macron n’a qu’à bien se tenir et museler ses médias.Autremement un mandat d’arrêt international selon lancé par zeghmati contre lui,pour outrage à l’algérie et atteinte à l’intégrité nationale.
      Le mieux serait de mépriser ses médias.

    Hmed hamou
    24 septembre 2020 - 16 h 54 min

    Oui Mr Boualem Snaoui, pourquoi, pourquoi et encore pourquoi un algérien, lambda ou intellectuel ne peut jouer au patriote, et faire semblant de défendre l’Algérie, sans se sentir obliger d’invoquer, d’évoquer ou de faire allusion à la Palestine, la cause palestinienne ou au conflit israélo-palestinie ? C’est Si culpabilisant que ça d’aimer l’Algérie seule, de défendre l’Algérie seule, sans lui y associé un second amour, une seconde cause. L’Algérie seule est elle insignifiantes, du moins insuffisante, pas assez grande pour mériter ou contenir tout votre immense amour et votre immense patriotisme ?
    Tout compte fait, nos intellos ressemble àse méprendre à erdogane dans leur façon de procéder; mais, la comparaison s’arrête là. Erdogan lui évoque l’Algérie et la souffrance des algériens durant la colonisation pour faire pression sur la France, pour les intérêts de son pays avant tout et après tout,… Et nos intellos à nous, évoque l’Algérie pour défendre la Palestine et la cause palestinienne avant tout. Et là aussi vous ne pensez pas que: « trop, c’est trop » ? Ou je me trompe ?

    Pas de masques pour les journalistes devant l'ambassade d'Algérie ?
    24 septembre 2020 - 16 h 07 min

    Le masque n’est pas obligatoire à Paris ?

    Thamourth
    24 septembre 2020 - 16 h 05 min

    La question qui se pose est simple pourtant: pourquoi le pouvoir français et les ONG, partis politiques, ne soutiennent t-il pas un journaliste français, Jacques-Marie Bourget, au moment où ils soutiennent Drareni ????
    Mais là, c’est vrai qu’il n y a pas beaucoup de réponses.
    El Fahem yefhem

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 17 h 39 min

      @Elephant Man Thamourt. Moi j’ai une autre question!! Pourquoi une naturalisée française nous demande matin et soir de détester les français ouel fahem yefhem!!

        Thamourth
        24 septembre 2020 - 19 h 09 min

        Comment demander à détester les français, lorsqu’on appelle à soutenir plutôt un journaliste français ?
        Ca se voit, tu es de ceux qui veulent manipuler les peuples.
        Tu es équipé d’une boussole dirigée par un anémomètre colonial.

    Souad
    24 septembre 2020 - 15 h 27 min

    Pourquoi tous ces « journaleux » … ne manifestant-t-ils pas devant l’ambassade d’israël qui est entrain de génocide tout le peuple Palestinien ? Parce que tous ces « journaleux » … sont des agents soumis à israel et aux services français… aussi simple que deux et deux font quatre.
    « L’affaire » de notre fils Drareni est une affaire de famille strictement ALGÉRIENNE : ALGERO-ALGERIENNE ! Et cela ne regarde absolument personne d’autre que l’Etat Algérien et le Peuple Algérien !!! Ferronnier EST MAÎTRE CHEZ SOI….. que vous le vouliez ou non ! LE LINGE SALE SE LAVE EN FAMILLE…..

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 16 h 59 min

      Pourquoi ils manifestent devant l’ambassade d’Algérie et pas devant celle d’Israël?? Tu te compares à Israël?? Pourquoi on a fait la même chose qu’eux?? Cette comparaison est ridicule car tu admet ta faute!!

        Souad
        24 septembre 2020 - 17 h 44 min

        Vous n’avez rien compris à la question comme toujours… relisez bien mon écrit pour bien comprendre que les Algériens n’ont pas commis de crime sanguin à l’encontre de notre fils Drareni contrairement aux israéliens qui sont entrain de commettre QUOTIDIENNEMENT des CRIMES GÉNOCIDAIRES à l’encontre du peuple Palestinien mais que ces « journaleux » n’en tiennent même pas compte. Si vous n’avez pas compris cela, que puis-je faire pour vous ? C’est pourtant très simple à comprendre. Pourquoi voulez-vous mettre sur le meme pieds d’égalité l’ALGÉRIE et israel ? Malheureusement, vous tirez plus vite que votre hombre sur tout ce qui bouge sans rien comprendre au cas cité en l’espèce. Je pense que vous êtes un Doubaï marocain ou israélien… c’est clair.

          Anonyme
          24 septembre 2020 - 18 h 49 min

          Je te le redis ça veut dire « pourquoi c’est toujours moi que vous accusez et pas Israël » tu reconnais indirectement que tu es en faute!!!

    Bogdanov
    24 septembre 2020 - 15 h 18 min

    C’est quand même trop fort de comparer l’incomparable.Ce journaliste Français a été blessé par une armée étrangère et Khaled Drareni est emprisonné par le pouvoir de son pays!!!!

      Et toi tu es au service de qui ?
      24 septembre 2020 - 16 h 13 min

      De la France coloniale ???

        Farida
        24 septembre 2020 - 17 h 32 min

        Celle qui vous protege et vous maintient au pouvoir par hasard ?

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 18 h 10 min

      le marrouki esclave consentant qui se donne un semblant de liberté sur AP.

    soraya
    24 septembre 2020 - 14 h 49 min

    Quand tu es un Bédouins du désert tu es obligé de t’associer. Car, juste acheter, tu te retrouve avec toutes les mauvaises affaires qu’ils te vendent. Quand tu t’associe tu es sure que le risque est partagé et en plus souvent les meilleures affaires sont prise par des gens qui on les connections mais qui accepte de partager le profit avec celui qui a beaucoup d’argent. Les meilleures affaires n’ont pas été vendues au Bédouins au contraire beaucoup d’affaires qui se sont cassé le nez. Quand elles sont en courbe stagnante elles sont vendues aux bédouins du désert (les nouveau entrants). Expérience oblige ils ont appris à s’associer. La cheikha qatari qui a acheté « Maison Blanc » faisait des pertes de 10 millions par an. Elle a déposé le bilan en 2017.

    **L'ALGERIE QUI RETEND SA JOUE !!!!!
    24 septembre 2020 - 14 h 45 min

    C’était tellement, mais alors tellement prévisible, la question est de savoir (qui) les as laissés entrée en ALGERIE !!! De plus, à quand un reportage de journalistes ALGERIENS sur les situations que vie le peuple FRANCAIS ? Ou alors dans ce sens là, nous y avons pas le droit ?

    Soraya
    24 septembre 2020 - 14 h 26 min

    Le Monopoly Game: Royal mail en Grande Bretagne l’équivalent de La Poste en France a été vendu a des hommes d’affaire en 2014 du temps de David Cameron en partie pour un Israélien et moitié au Quatar. L’officialisation avec Israël est juste politique (les émiraties ont décidé d’aider la campagne de Trump) mais dans les affaires les bédouins ont compris le jeu du Monopoly. L’Anglais moyen s’en fou tant que la poste ne soit pas immobilisee par le syndicat et les communistes; leur bête noire. Depuis 2014 presque tout l’immobilier de Royal Mail a été vendu. la poste loue des espaces dans les magasins comme wHsmith un genre de librairie et fourniture scolaire chaine de magasins en Angleterre. Les gens sont ravis; ca marche mieux; ils disent.

    soraya
    24 septembre 2020 - 14 h 06 min

    Je pense vraiment que Mr Drani se devait de demander sa carte de presse aux autorités de son pays pour pouvoir exercer son métier de journaliste, mais quand je vois que Mr Tebboune dit que les journalistes exagèrent on a la liberté de la presse en Algérie en donnant le nombre de journaux existant en Algérie et en disant que l’état leur procure la publicité ANEP pour pouvoir vivre et ils ne sont pas contant. Il dit « les journalistes exagèrent en critiquant leur pays. Je trouve cela un peu bizarre c’est comme si que Mr Tebboune dit « OK journaliste je vous gratte le dos vous devez me gratter le mien et celui de l’état Algérien » ou bien c’est comme la carotte et bâton. Ça n’est plus la liberté de la presse. Si en plus l’état ne délivre pas la carte de presse a des journalistes comme Drarni, c’est un peu virer vers la liberté surveillée. Un journaliste doit être libre de circuler et de reporter tous ce qu’il voit avec son œil, sa conscience en suivant la déontologie et l’éthique. La démocratie ne fonctionne pas sans la liberté de la presse. Maghreb émergeant est l’un des plus libres car il n’utilise pas l’ANEP mais des sponsors prives !! Quoique la aussi faut savoir quel genre de prive, si c’est comme Trump avec FOX de Ruppert Murdock c’est une autre dictature, celle-ci du privé privé a l’Américaine. Beaucoup de journaux de part le monde ont été acheté par des hommes d’affaires. Libération, Le Monde, Le figaro etc…. en France. The Times. The Sun, Sky etc par Rupert Murdock Il y a certainement des hommes d’affaire non élus qui tirent les ficelles dans la politique de part le monde en ce moment. Même « Washington Post » appartient a Besos le patron de Amazon. De nos jours l’Algérie se doit d’assainir la situation et laisser une classe de super riche émerger pour pouvoir jouer sur la cour des grands. Monopoly game a l’international. L’Algérie fait l’inverse elle les met en prison, je ne dis pas que ces ex dirigeants sont innocent loin de la, mais le monde a changé. Dénoncer !!!! agir oui !!! les bédouins des pays du golf l’on compris, ils achètent tout ce qu’ils peuvent. S’associer avec Israël aujourd’hui est inévitable pour jouer dans la cours des grands. Un reportage dans El jazira et le monde entier connaitra la version des bédouins. L’Algerie ne veut surtout pas aller au delà de ses frontières et surtout ne laisser personne entrer (journaliste) ; c’est d’après moi aller vers l’impasse.

    Bouzwija
    24 septembre 2020 - 13 h 56 min

    Cet acharnement tous azimuts est compréhensible, la France qui n’arrive pas à utiliser l’Algérie dans sa mésaventure au Mali, en Libye, en méditerranée et ailleurs, les truands oligarques qui sont entrain de perdre leurs privilèges, l’exemple de 3li gourou est un signe qui ne trompe pas, les traîtres bédouins du golf dont leurs intérêts sont menacés et qui n’arrivent à faire main basse sur les richesses, le faux frère de l’ouest qui commence à perdre espoir de faire abdiquer l’Algérie pour sa colonisation du Sahara Occidental et l’ouverture de la frontière afin de nous fourguer toute sa misère, et tous les autres qui sont tapis dans l’ombre et qui attendent patiemment l’heure de zerda.

    Anonyme3
    24 septembre 2020 - 13 h 47 min

    CHEGUEDRARARENI leurs héro faisait 4 fois leurs job,il était sur le terrain, il filmé ,il envoyé dès vidéos. et il faisait le mouchard pour l’ambassade de leurs pays avec avec un salaire 4 fois moins que leurs salaire entre 400 et 700 euros. Le peuple Algérien a majorité n’aime pas lès ingérences dans ses affaires. Que ces journalistes frenchis cesse de nous em… et s’ingérer dans nos affaires.qu’ils aillent aidé lès minorités du noir au musulman qui sont rejeté par une société malade et enfermé qui connait le monde qu’a travers Eric zemmour , télévisions de show bla bla et ha ha ha et lès extrémistes haineux qui ont pris le dessus .

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 15 h 30 min

      Moucharder quoi?? J’ai envoyé comme des milliers de personnes dix fois plus de vidéos que Drareni. Il a quoi comme secret, il n’est même pas gardien dans un établissement de l’état. Ne sois pas ridicule

        Anonyme3
        24 septembre 2020 - 19 h 38 min

        Ça ne sert à rien de convaincre dès gens qui ont surfé sur l’authentique HIRAK et nous ont embarrassé avec leurs tbehdil devant nos consulats et dans la place de république.ils ont fait un grand même pour amir el mazda.

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 15 h 43 min

      Un journaliste ne va pas cesser de t’em… parceque tu le lui demandes. S’il est payé pour écrire des articles sur l’Algérie il ne va jamais te lâcher et essaiera par tous les moyens d’avoir l’information. Ils risquent même leurs vies sous les bombardements de toutes les guerres du monde. Ils arrivent même à enquêter dans un pays fermé comme la Corée du Nord. C’est fini le temps où on pouvait faire ce qu’on voulait avec son peuple…

    Le responsable de cette situation , c'est le pouvoir algérien
    24 septembre 2020 - 12 h 42 min

    La faute vient du pouvoir algérien, et de lui seul. Je suis d’accord avec certains internautes pour dire qu’il faut d’abord en vouloir au pouvoir dictatorial et despotique algérien avant de critiquer la mobilisation de la presse et de l’opinion internationale envers des journalistes algériens, des détenus politiques et d’opinion ! Si le pouvoir était exemplaire en matière de respect de son peuple, du respect de ses libertés constitutionnelles pourquoi voulez-vous que la presse et l’opinion internationale ne saisisent pas cette occasion pour se mobiliser de cette manière et pour se solidariser d’avec les victimes !

    Donc, le premier responsable c’est le pouvoir lui-même et il n’a qu’à s’en vouloir à lui-même ! C’est lui qu’il faut d’abord montrer du doigt mais pas la main étrangère. Qu’il arrête le massacre ! Mais chez certains d’entre nous, la faute c’est toujours les autres, la main étrangère !

      TU PARLES EXCATEMENT COMME LA FRANCE SIONISTE ET LES MAROCAINS
      24 septembre 2020 - 14 h 41 min

      de quel pouvoir tu parles? tu ne vis même pas en algérie! l’algérie a changé et est sur la bonne voie et c’est l’avis de 90% d’algériens. les 10% restant sont ceux qui ont des intérêts avec la france et le maroc. même le rapport des américains est très optimiste sur l’avenir de cette nouvelle algérie. il ne reste que vous les marocains et les français sionistes qui parlent de généraux, du pouvoir et de faire une révolution. vous ne dormez plus la nuit en voyant l’algérie sur la bonne voie de reconstruction, vous voulez nous voir s’entretuer entre nous. VOUS ETES MAUVAIS ET ENNEMIS DE ALLAH SOUBHANOU.

      yisseri
      24 septembre 2020 - 15 h 05 min

      ‘Si le pouvoir était exemplaire en matière de respect de son peuple, du respect de ses libertés constitutionnelles pourquoi voulez-vous que la presse et l’opinion internationale ne saisisent pas cette occasion pour se mobiliser de cette manière et pour se solidariser d’avec les victimes’
      la question qui se pose c’est pourquoi ces français (parce que la communauté internationale n’a jamais entendu parlé de drareni, tabou, boumala et cie) ne s’offusque pas de l’oppression des journalistes et des citoyens au maroc, en egypte, en cote d’ivoire, en inde… peut être parce que ces pays importent massivement des armes françaises, dassault est l’un des grands propriétaires de médias en france

        de quelle victimes tu parles?
        24 septembre 2020 - 15 h 41 min

        tu es tombé sur un spécialiste du marketing et de la psychologie, tu ne peux pas me manipuler moi, les autres peut être mais pas moi. toi tu essayes de faire passer une information vicieuse et trompeuse derrière d’autres. de quelle victime tu parles? de drareni? c’est agent du mossad et j’en suis convaincu! toi tu n’es pas d’alger et tu vis à l’étranger et tu n’es même pas un algérien. tu es un pur agent marocain. quand drareni qui travaillait sans autorisation pour le compte de france 24 qui affichait correspondant spécial de france24, et qui est un militant contre le pouvoir alors qu’il n’est même pas algérien à 100%, et qui balance en direct de fake news et j’en suis témoin, sur france 24 pour accabler nos institutions, pousser le peuple idiot à la révolte et salir notre pays dans le monde, et que toi tu te bases la dessus pour nous salir aussi, khaled draeni avait fait passer une manifestation non autorisé et soi disant spontanée (mais bien calculée par les commanditaires) de voyous et je pèse mes mots, ils étaient tous balèzes, tous se connaissent entre eux, ert c’était au lendemain de la marche du hirak.
        les manifestant étaient très agressifs, et les commerçant d’alger centre en avait marre de ces manifs qui détruisaient leur commerces. l’intervention de la police était souhaitée par tous les algérois, et les avait dispersé très facilement, ils fuyaient comme des rats. mon père qui était dehors a été renversé par ses jeunes voyous, sans mêm l’aider à se relevé ou des excuses. et que fait ce drareni, ce traitre, il disait sur france texto: « le régime disperse par la force et agressivité les manifestant du hirak, pacifistes ». il n’a jamais dit que cetet manifestation n’était pas du hirak, et elle n’était pas autorisée ni signlée mais spontanée, il a fait croire au monde que nos institutions sont des criminels. je suis démocrate mais je refuse ce type qui salit notre pays, on est assez grand pour nous défendre à notre manière c’est à dire selmiya, lui il voulait que ça dégénère.
        ENSUITE TU PARLES DE LA PRESSE INTERNATIONALE???? DE QUELLE PRESSE INTERNATIONALE?? la presse sioniste francaise est la seule au monde à parler de drareni et lui donner une dimension qui laisse très perplexes tous les observateurs étrangers. il y a anguille sous roche et ce drareni cache des choses aux algériens. quand il sort de prison qu’il dégage de l’algérie on ne veut plus de lui.

    Anonyme
    24 septembre 2020 - 12 h 28 min

    qu’ils commencent plutôt à faire respecter le droit d’informer en France ou les policiers de Macron arretent les journalistes et les visent avec des armes.

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 15 h 25 min

      Arrêtes ton khorti c’est trop gros…

    Socrate
    24 septembre 2020 - 12 h 22 min

    C’est au régime algérien qu’il faut dire : trop c’est trop !!

    de plus en plus de français sont écoeurés par l'acharnement des sionistes et ...
    24 septembre 2020 - 11 h 47 min

    pourquoi la france s’acharne contre l’algérie? et là je parle de la france officielle, celle de macron. car quand on voit les journalistes présents devant l’ambassade, sont tous des journalistes dépendant de la présidence française.
    est ce que la france pense que c’est l’algérie qui est derrière les gilets jaunes en france? il suffit qu’un marocain, les marocains sont très très coutumiers du fait, qui porte notre drapeau dans les manif des gilets jaunes, uniquement pour impliquer et salir l’algérie, encore une fois, pour que les idiots et les racistes anti algériens dégainent leur haine envers notre pays, et nous accuser sans preuve? comme cette affaire de l’agresseur de julia le transgenre, à côté de la marche du hirak algérien à la place de la république, et le lendemain toute la presse française sans exception, y compris laurent ruquier, qui insultaient l’algérie et les algériens d’une virulence et d’une méchanceté d’un degré jamais atteint auparavant, qui en a choqué le monde entier. l’agresseur s’avère un marocain, probablement du makhzen, puisqu’il affirme aux policiers, qu’il avait la double nationalité marocaine et algérienne, alors que ce menteur vicieux n’était même pas algérien et ne disposait d’aucun document le prouvant. aucune excuse de la france et de ceux qui avaient insulté les algériens n’est parvenu. c’était le silence total, les français protègent l’image des marocains et font tout pour salir la notre. les exemples des marocains qui agissent en franec et ailleurs en se faisant passer pour des algériens ne manquent pas et sont hélas pour les algériens très très nombreux. quasiemnt tous les délits en france médiatisés sont l’oeuvre de marocains, mais les médias sionistes laissent croire aux français que ce sont des algériens par le jeu subliminal « maghrébins », puis ils enchainent sur un autre sujet sur les algériens, et comme ça et de telle sorte que maghrébin devient synonyme d’algérien dans l’esprit des français. quand en france aujourd’hui vous avez plus de marocains que d’algériens et que l’Etat français facilite la naturalisation des marocains nouveaux débarqués, au détriment des algériens bien intégrés et présents en france depuis de très logues années, y a de quoi se poser des questions et méditer sur les visées de ces deux pays contre l’algérie et les algériens.

    ou peut être que la france officielle ne veut pas d’une algérie stable? ou les arrestations des « hizb frennssa » du système qui nous é détruit depuis 1962, ne l’arrange pas? en tout cas drareni et c’est l’avis de 99% des algériens fait partie du système et tout le monde en algérie, une fois qu’on découvre qu’il est plus tunisien qu’algérien, pense sérieusement qu’il travaille pour le mossad ou les services français, via la tunisie.
    la france utilise les médias depuis toujours pour manipuler les algériens. depuis que l’algérie censurait toutes les informations dans les années 70, 80 et 90. du coup les algériens avaient pris l’habitude de s’informer, ailleurs, donc en france principalement pour savoir ce qui se passait chez nous. et c’est comme ça, que la france a saisi cette opportunité en or, pour désinformer et manipuler les algériens, mais aussi le monde entier, à travers ses revues et journaux, qui s’avèrent totalement bidons, sionistes et trompeurs, (jeune afrique, le monde, le figaro, libération, courrier international etc.). la france a assassiné l’algérie et les algériens avec leur « qui tue qui » que même les américains, CIA, sont tombés dans leur piège, un temps, avant que les services de w. bush n’en découvrent la supercherie française et marocaine. mais le mal a été fait.
    la france a même manipulé les américains via la corrompue hillary clinton, par le maroc et la france, pour assassiner khedafi trop dangereux pour sarkozy le corrompu, et le maroc du fait que khadafi n’aimait pas le maroc et aidait le sahara occidental plus que l’algérie et les autres pays africains. la france voulait déstabiliser l’algérie par toutes ses frontières, engendrant des dépenses militaires énormes au détriment de notre économie.
    aujourd’hui, les attaques de la france contre l’algérie renforce chez tous les algériens ce sentiment d’agression française qui fait naitre chez les algériens de la haine envers tout ce qui est français. la france joue avec le feu et l’algérie va lui couter très cher et beaucoup de regrets.

    Anonyme
    24 septembre 2020 - 11 h 40 min

    Ya si Boualem, votre défense n’est pas du tout la bonne car elle confirme et aggrave les faits. C’est celle de quelqu’un qui est pris la main dans le sac et qui dit au juge pourquoi vous n’avez pas arrêté les autres qui ont fait la même chose!! Attaquer les journalistes parcequ’ils n’ont pas réagi de la même façon devant des cas similaires est une faute. Elle vous met en situation de faiblesse car vous reconnaissez indirectement ce qui a été dit par le journaliste mais vous condamnez « juste » son traitement journalistique…

    youghorta
    24 septembre 2020 - 11 h 34 min

    moudjared SOUÂAL (comme dirait « le postarabophone » sahraoui) à Boualem Snaoui pourquoi n’avez-vous pas évoqué le cas Jacques-Marie Bourget…le 21 octobre 2000

    Casbi
    24 septembre 2020 - 11 h 08 min

    Ces journalistes devraient organiser le meme rassemblement devant les ambassades de la Grande Bretagne et des USA contre l’arrestation du journaliste Julian Assange. Le message vide de Agnes n’a aucun effet ni sur le peuple algerien ni sur notre gouvernement pour la simple raison que nous connaissons parfaitement les coups bas de la classe politique francaise. Vive l’Algerie libre et independante , thalma ouala mathlouma.

    Moskos dz
    24 septembre 2020 - 11 h 08 min

    Pourquoi ces brûlots ne manifestent-ils pas devant l’ambassade du Maroc à Paris pour demander la libération des dizaines de journalistes Marocains violement malmenés par le régime dictatorial de Rabat,les tonnes de drogues que déversent annuellement la narco-monarchie sur la France,la maltraitance des enfants Marocains,la colonisation illégale du Sahara Occidental et on en passe….à moins que le drapeau de Lyautey couvre si bien la monarchie des soumis.

      CHUTT
      24 septembre 2020 - 22 h 14 min

      Ils sont Froncais mais pas fous, ils ont leurs quartiers de liberté a courir derrière les enfants dans les milles palais rose a escobar6 …

    toto
    24 septembre 2020 - 10 h 26 min

    L’auteur de l’artic, (…) une fois qu’il nous appris sa vérité tranchée (une lapalissade, en fait) sur les velléités de nuisances impérialistes et le rôle de leurs médias, peut-il nous dire un mot sur le fait de condamner un journaliste, un blogueur, voire même un chômeur à 2 ans de prison pour avoir couvert une manifestation d’algériens? C’est camime cela le vrai nœud du problème qu’il nous tarabiscote avec beaucoup d’éloquence..

      Belveder
      24 septembre 2020 - 12 h 05 min

      tu portes bien ton pseudo ca fait 3mois qu on répéte qu ‘au moment ou il a opéré il n avait rien de journalistes..aucune acréditation..meme les médias pour qui il est suposé travaillé se sont désolidarisé de lui…il n a pas été comdamné au titre de journaliste..arrétez vos balivernes..d apres toi il n y aucune régle tout le monde avec un smart phone est un opposant a déféndre.

        toto le vrai
        25 septembre 2020 - 3 h 08 min

        Le pseudo toto ou toto ? (attention copyright)
        Je suis intervenu avec le pseudo « toto », le premier il y a quelques temps de cela de façon non régulière (Et oui, il y en a qui ont un travail).
        Depuis quelqu’un d’autre l’utilise qui plus est en ne partageant pas du tout les mêmes opinions.
        Je dois dire M. Belveder, que j’apprécie vos posts et votre opinion: croyant, musulman, non radical quoi que parfois la forme est un peut tranchée.
        Loin de celui qui utilise mon pseudo ‘toto’ avec des posts anti patriotiques.

          Belveder
          25 septembre 2020 - 12 h 39 min

          @TOTO le vrai désolé pour la forme parfois c est la rage qui l emporte..ici il faut dire comme le troupeau «  »nous sommes un peuple formidable et tout ce qui nous arrive c est la faute a el houkoumma » » sinon tu es taxé d »agent «  » statut que j n envi a personne et j aime le mien celui de citoyen simple pére de famille dans une algerie que je défendrais toujours

    Anonyme
    24 septembre 2020 - 10 h 25 min

    On ne peut opposer la vérité à des reportages tendancieux qu en libérant la presse en Algérie et en lui permettant d émettre elle même des avis qui peuvent être contraire à ceux du gouvernement.
    Il y a beaucoup de médias Algériens sérieux qui ont denonce les dérives du pouvoir depuis l indépendance mais ils ont été à chaque fois sanctionné par les pouvoirs et certains de leurs journalistes mis en prison…
    Si on ne laisse travailler que les médias qui brossent dans le sens du poil le pouvoir tous les abus vont continuer…et la presse étrangère pourra présenter des informations tout à fait fausses ou orientées !!!
    Libérons l expression et libérons le droit à la justice de se saisir d une affaire sans un coup de téléphone…..

      toto le vrai.
      26 septembre 2020 - 5 h 51 min

      @Belveder.
      Les Salutations et le Salem,
      La patience est une vertu et la diversité est une richesse. Seulement, certains pseudos correspondent à des personnes qui ont un passeport qui leur permet de voyager entre Paris, Casa et Tel Aviv sans être inquiété. Leur post est reconnaissable tout comme ceux de leur amis marocains. Des posts qui critiquent l’Algérie de façon systématique et injustifié.
      Il existe également des posts plus d’opinion qui peuvent leur être attribué lorsqu’ils ne sont pas signés par des pseudos. S’ils le sont on peut alors se rendre compte de son positionnement par rapport au royaume enchanté…
      Que Dieu vous garde.

      toto le faux
      26 septembre 2020 - 22 h 56 min

      c’est toto-lement pitoyabe! On essaye de réveiller les consciences, un peu à la manière du fou dans le film « chroniques des années de braise » qui tente de réveiller les morts dans un cimetière en s »egosillant ; noudhou, noudhou; mais en vain…

    Anonyme
    24 septembre 2020 - 10 h 07 min

    J’avais dit après la 1ère arrestation de Drareni que l’emprisonner serait une très mauvaise idée car RSF a des journalistes représentants dans 130 pays. Que l’on aime ou pas cette organisation on savait exactement de quoi elle était capable. En quelques minutes à travers les journaux télévisés du monde entier ils vous détruisent la réputation d’un pays à tel point qu’il faudrait des années de diplomatie pour réparer les dégâts. Je reste convaincu que c’est un coup d’un clan du pouvoir pour salir la réputation du clan Tebboune. Le mal étant fait, Tebboune n’a pas d’autre choix que de gérer les retombées négatives de cette affaire. Le libérer c’est céder à la pression, Il est donc coincé et même avec une grace présidentielle le mal sera fait!! En disant ça je ne me mets pas du côté de Tebboune car il n’est pas question pour moi de choisir entre ces clans…

    Brahms
    24 septembre 2020 - 10 h 06 min

    Quand la France parle de la sorte, c’est qu’elle sait à l’avance que les pieds blancs (colons restés en Algérie) tirent toujours les ficelles de l’économie et de la finance du pays. Leur Général de Gaulle nous a bien carotté puisqu’il avait retiré son armée mais laisser un pouvoir administratif derrière afin de nous phagocyter de l’intérieur d’où ce sous développement continuel où le peuple ne voit jamais la couleur des richesses du pays.
    Il faut donc changer tout ça sinon, les algériens seront condamnés à rester assis entre 02 chaises (Fr ou Alg).

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 12 h 55 min

      On connaît la chanson!! La France est responsable de tous tes malheurs. Tab tab!! Quand on met des diplômés de Zitouna à la place des diplômés de Harvard, ce n’est pas la peine de chercher la cause de ton malheur

    c'est au pouvoir qu'il faut dire "trop, c'est trop" !
    24 septembre 2020 - 9 h 57 min

    Monsieur Boualem Snaoui , avec tout mon respect , je veux bien que vous disiez « trop , c’est trop » , mais le pouvoir algérien commence à dériver sérieusement vers la dictature. Aussi laissez au moins l’opinion internationale aidait un tant soit peu la lutte des journalistes et les citoyens algériens pour la liberté de la presse, la liberté de pensée et la liberté d’opinion car ceux qui dénoncent cela dans le pays se font embarquer, se font mettre en prison comme des rats !

    D’accord on aime notre pays, on n’aime pas l’ingérence mais il faut dire aussi au pouvoir qu’il met le feu aux poudres, que c’est lui qui met en danger le pays et qui exagère vraiment ! Cette solidarité de l’opinion internationale ne demande pas l’intervention de l’OTAN en Algérie mais juste de libérer un journaliste qu’il respecte pour son travail de journaliste, point barre. Il y a au départ une solidarité professionnelle avant toute chose ! Si ce n’était pas un journaliste de l’envergure de Khaled Drareni qui a été mis en prison in n’y aurait pas eu ce mouvement profond de solidarité ! D’ailleurs quand ce sont d’autres journalistes algériens qui sont emprisonnés, les réactions de l’opinion internationale restent toujours mesurées et elle dénonce les dépassements de manière raisonnable ! Donc, c’est au pourvoir de se corriger, pas à l’opinion internationale.

    ZORO
    24 septembre 2020 - 9 h 47 min

    En baptisant 27 rues au nom de Matoub comme l a affirmé sur ce site sa soeur Malika, lA france est sûre d avoir une audience en Algerie pour renforcer sa main mise sur le pays , Matoub est kabyle , El anka aussi pourquoi honorer le premier et point le second?..la reponse est simple El hadj khobzou masno3 mne smid mahouch mselef, darou mahich talfa.
    SigneZORO. …Z…..

      Anonyme
      24 septembre 2020 - 11 h 59 min

      Hors-sujet…

      @ Zoro
      24 septembre 2020 - 12 h 09 min

      Et alors fier d’avoir 27 rues et il y’en aura d’autres au nom de Matoub. Ils ne vont quand même pas mettre des rues au nom de Abassi, non?
      Tout le monde sait que les grands maîtres du Chaabi sont Kabyles et bien Kabyles, et cela est une grande fierté car eux au moins ils ont une ouverture d’esprit, ce qui te manque cruellement.

      Hmed hamou
      24 septembre 2020 - 12 h 49 min

      « Al haj khobzou masno3 men smid
      mahouch mselef, daru mahouch talfa.  »

      Sidi sidi n’sa3fak hâtta tardha,
      Sidi sidi n’sa3fak hatta tardha,
      Ch’hal gharrit biya wana sabar lik,
      Ana m3ak kalbi saffi niya,
      Ana m3ak kalbi saffi niya,
      W’ntta kalbek kasseh Allah yahdik,
      ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.