L’ambassadeur français à Alger François Gouyette : du tapis rouge à la guillotine

Gouyette diplomatie
François Gouyette en compagnie de Manuel Valls. D. R.

Par Abdelkader S. – Le successeur de Xavier Driencourt n’aura pas réussi à garder très longtemps l’aura positive qu’il avait eue à son arrivé à Alger. Accueilli sur un tapis rouge et gavé de commentaires dithyrambiques, François Gouyette avait tout pour «plaire» aux Algériens : il parle l’arabe algérien couramment et est marié à une Algérienne. Pourtant, à peine a-t-il pris ses quartiers à Hydra qu’il reçoit une salve nourrie de critiques et d’accusations de complot et d’ingérence.

«Croire que l’ambassadeur de France allait faire une fleur aux Algériens parce qu’il baragouine leur dialecte et que ses enfants sont à moitié algériens serait faire preuve d’une grande naïveté», estime un ancien diplomate sollicité par Algeriepatriotique. «Le remplacement du très controversé Xavier Driencourt, s’il avait été motivé par la volonté de Paris de calmer le jeu après une longue période de turbulences entre l’Algérie et la France, cela ne voulait aucunement dire que l’Elysée et le Quai d’Orsay allaient changer quoi que ce soit dans leur politique algérienne», insiste notre source.

«L’Algérie est un gros morceau et la France ne nomme pas n’importe quel diplomate à Alger», explique notre source qui rappelle que les deux ambassadeurs qui ont précédé Xavier Driencourt – Bernard Bajolet et Bernard Emié – à ce poste ont fini patrons des services du renseignement extérieur en France. «Il n’y a pas d’état d’âme en diplomatie», corrige notre source. «Le discours apologétique et la pratique encomiastique d’un ambassadeur, quel que soit le pays qu’il représente, est toujours à prendre avec des pincettes», fait remarquer cet ancien diplomate, en ajoutant que «les belles phrases sont destinées à cacher les véritables enjeux dont la trame est tissée dans les coulisses et les bureaux capitonnés».

«A ce jeu-là, tous les coups sont permis», indique notre source qui note que «derrière les sourires feints et les formules conventionnelles, la diplomatie est, en réalité, l’art du camouflage des coups fourrés pendant que les services secrets et autres acteurs agissent dans l’ombre pour défendre des intérêts d’Etat, provoquer des troubles ou encore influencer les gouvernements locaux dans les pays anciennement colonisés.» «François Gouyette n’est pas payé par le contribuable français pour faire des intérêts de l’Algérie son souci, mais pour exécuter la feuille de route que sa hiérarchie l’a chargé d’appliquer lors de sa désignation à Alger», rappelle notre source qui s’étonne que «ceux qui mettent en avant le rôle de François Gouyette dans le déclenchement de la guerre civile en Libye ne s’en offusquent que maintenant».

«L’ancien ambassadeur des Etats-Unis Robert Ford a fait de même en Algérie durant la décennie noire, lorsque son bureau était devenu le quartier général des islamistes et des théoriciens du GIA», indique notre source, en soulignant que ce dernier a terminé sa carrière en Syrie «où il a allumé la mèche d’un conflit armé qui bat son plein à ce jour». «Notre grand défaut est que nous ne retenons jamais les leçons et que nous sommes soit aveuglés par notre fierté excessive, soit facilement manipulables par la rhétorique de l’éloge», déplore cet ancien diplomate qui a requis l’anonymat.

A. S.

Comment (22)

    Brahms
    13 décembre 2020 - 19 h 12 min

    Tous ces pseudo ambassadeurs viennent voir ce que l’on fait en Algérie avec des pays tiers …

    Débarrassons nous de la France, qu’elle aille labourer son espace économique européenne avec les Roumains, les Polonais, les Portugais, les Grecs sachant qu’elle n’a toujours rien remboursée en Algérie (rapine de 1815).

    karimdz
    11 décembre 2020 - 21 h 09 min

    Il est effectivement bien de rappeler que l’ambassadeur de France n est plus chez lui en Algérie, la colonisation c’est terminée !

    L’Algérie n est pas un état tam tam.

    Belveder
    11 décembre 2020 - 20 h 31 min

    J ai repris l article je ne comprend «  » qu’ est ce qu’ on lui reproche et sur la base de quoi » » son « CV?? il l assume et L Algérie a accepté les lettres de créance et avalisé ..quant aux espions que certains voient partout ils ne sont pas dans la Diplomatie mais dans l humanitaire les ONG, la presse ,et les envoyés «  »très spéciaux » »

    mahboul
    11 décembre 2020 - 18 h 38 min

    dieu garder moi de mes *** amis*** mes ennemis je m en charge

    IWEN
    11 décembre 2020 - 17 h 31 min

    {
    L’ambassadeur français à Alger François Gouyette : du tapis rouge à la guillotine
    décembre 11, 2020 – 11:00Rédaction
    }

    L’ambassadeur français à Alger François Gouyette.. . .Qui a dit que c’était l’ami de l’Algérie ? !!

    Anonyme
    11 décembre 2020 - 16 h 56 min

    Agissons dans le secret de la diplomatie….ni les Europeens ni les americains ne suivront les sautes d humeurs d un president Trump et de son gendre jared Kushner un sioniste extremiste aux ordres de Netanyahouni et de l extreme droite religieuse en Israel et l autre sioniste Andre Azoulay veritable maitre du Maroc…Les Sahraouis doivent mener leur combat sur les deux fronts,le front militaire en forme de guerillas et le front diplomatique en parallele en forme de contacts planetaires avec les pays du tiers monde et surtout avec l union africaine et les Etats du BRISC…(Bresil,Russie, »Inde »;Afrique du sud et Chine..) Aux USA le vent a tourne contre Trump et la politique de son gendre Jared Kushner…l annee 2021 est l annee de tous les dangers…le peuple Marocain se soulevera malgre l arrivee des commandos du Mossad au Maroc et l installation d une garde Israelienne rapprochee autour de la famille de Mohammed VI…et des palais royal.

    Hmed hamou
    11 décembre 2020 - 16 h 14 min

    @ Mr MAURICE 13,

    [« N’ayant aucune dignité ils reviennent s’excuser platement lorsqu’ils tombent sur des peuples irréductibles et résistants. »]

    Vous êtes gentil et même que je vous crois sincère. Mais, pensez-vous Monsieur, s’ils revennaient, après coup, s’excuser voire même platement s’excuser devant les peuples irréductibles d’Irak, de syrie, d’ Afghanistan ou du Yémen cela leur ferait de belles jambes (à ces peuples), maintenant qu’on les a renvoyé sans possibilité de retour au moyen âge !
    Aussi, je pense sans être philosophe, quand la tempête gronde, il ya deux possibilité pas une de plus. Soit on est un gros mais un très gros chêne solidement ancré sur ses pieds, capable d y faire face; soit il vaut mieux être un roseau, suffisamment souple pour plier sans rompre et survivre à la tempête… Pendant que tous les autres seront balayés !
    Mohya (un grand philosophe, il est grand chez nous pour l’instant, dans notre village) disait: « tharawla iman3an vavis matchi dhel3iv », en gros:  » la fuite (verbe fruir) qui sauve son homme, n’est pas une faiblesse encore moins une lâcheté ». Autrement dit, à quoi servirait le courage ou la témérité, les excuses et les éloges une fois mort et qu’on vous a profondément enterré ?! Pour que les autres, au chaud dans leur salon, pour égayer leurs soirées vous applaudissement et vous tissent des louanges pendant que vous, dans le froid et le noir de votre tombe, vous broutez les pissenlits par la racine et vous ruminez vos regrets ?

    [« Pour les citoyens des pays qui sur les reseaux sociaux applaudissent l’Algérie (bravoooo), feraient mieux de descendre dans la rue et s’imposer pour la VERITE. »]
    Oui, mais ils le feront pas eux. Et je laisse notre diplômate anonyme d y répondre pourquoi: [« Notre grand défaut est que nous ne retenons jamais les leçons et que nous sommes soit aveuglés par notre fierté excessive, soit facilement manipulables par la rhétorique de l’éloge», déplore cet ancien diplomate qui a requis l’anonymat.]. Vous trouverez le reste l’article dont j’ai extraits cette belle sagesse juste au dessus. Fraîchement publié, il est intitulé : L’ambassadeur français à Alger François Gouyette : du tapis rouge à la guillotine. Par Abdelkader S.

      Hmed hamou
      11 décembre 2020 - 18 h 28 min

      Désolé, je me suis trompé d’adresse. Ce commentaire a été destiné à MAURICE13, 11 décembre 2020 – 12 h 31 min. Dans l’article, plus bas, intitulé : Le Maroc officialise son couple avec Israël : l’ennemi s’approche de l’Algérie. De Nabil D.

        AMAZIGH ALGERIAN MAN
        13 décembre 2020 - 18 h 00 min

        La question se poz…. dixit l orthogaffe…
        Pourquoi la france installe ses ambassadeurs
        En futurs chefs du chiffre le DGSE.. ?
        Apres avoir fait leur mission dix plumes à tics
        In Algiers , Algeria ?
        Maniere de ns narguer…ou koi….
        En plus ce chiffrier ambassador est le
        Con joint d’un galerienne….
        La Total affaire…quoi !…
        Ya si l ambassadeur, chiche , si vs avez une
        Idée sur le sens du Nif, partez et retourners vers
        Votre gaule….! , hachakoum…
        El fahem yefhem…

    Kahina-DZ
    11 décembre 2020 - 14 h 57 min

     »…soit facilement manipulables par la rhétorique de l’éloge» »
    Exactement !!!!
    C’est le défaut des Algériens en 2020 !! Et pourtant les Algériens se méfient du sourire Jaune !!
    C’est Bouteflika le Fakhamatouhou qui a importé cette mentalité de l’éloge insensée.
    La nature d’un (e) VRAI (E) Algérien/Algérienne se méfie des éloges…Car l’Algérien ne distribue pas des éloges gratuitement…
    Il est temps de revenir à notre NATURE.

    Anonyme
    11 décembre 2020 - 14 h 32 min

    Moi quand je vois des ambassadeurs qui nous font de grands sourires je m en méfie!!!
    Quand l ex ambassadeur des États Unis avec sa femme faisant semblant de faire du tourisme en Algérie à grands renforts de publicité,je me suis dit « oh là la!!! Ça va nous retomber sur la tête »et ben ça n a pas raté, une fois rentré il a briefé son gouvernement pour lui dire allez y vous pouvez tranquillement annoncer que le Sahara occidental fait partie du Maroc!!!
    Les ambassadeurs usent de tous les subterfuges pour les intérêts de leur pays,la flatterie en fait partie…(.fable de la fontaine »le corbeau et le renard »)

    Hmed hamou
    11 décembre 2020 - 14 h 28 min

    Notre grand défaut est que nous ne retenons jamais les leçons et que nous sommes soit aveuglés par notre fierté excessive, soit facilement manipulables par la rhétorique de l’éloge», déplore cet ancien diplomate qui a requis l’anonymat.]

    Heureusement qu’il est diplômate, notre diplômate anonyme. Autrement, il serait encore plus direct, plus crû que ça. Oui, Il aurait pu parler juste et sans fioritures de notre « manipulabilité » facile par la rhétorique de l’éloge, sans qu’il soit obligé
    pour compenser d’introduire l’éventualité de notre  » fierté excessive »; pour adoucir la sentance de notre amer réalité ! C’est pour ça que j’ai dit qu’il est bon diplômate. Il a pris soin d’épargner notre sensibilité, voire d’épargner, par la même occasion, la sienne de sensibilité. Il a beau être diplômate, mais il n’en est pas moins algérien comme nous tous qui partageons les même…disant qualités, et la même sensibilité au son du bendir, du tambour. Nous partageons (quelle que soit le statut et la profession de chacun) la même « irrésistibilité » à se tenir en place; dès que quelqu’un se m’était à nous tambouriner peut importe sur quoi, pas forcément sur un instrument professionnel lui coûtant la peau des fesses, non, un bout de bois, un bout de casserole lui suffit… Nos oreilles et notre ego sont tellement sensibles, un rien les chatouille et notre popotin se mette à vibrer.

    Moralité de l’histoire. On a met la barre tellement haute pour notre fierté qu’elle risque de ne pas se remettre à la moindre chute. Et le plus déplorable encore dans toute cette histoire, c’est que notre diplômate, conscient des conséquences, a requis l’anonymat pour quoi ? juste pour dire rien d’autre que la vérité, une vérité que tout le monde connaît, mais une vérité que nos oreilles friandes d’éloges ne saurait supporter…
    Alors, les yeux aveuglés par notre fierté excessive ; les oreilles bouchées par les éloges des flatteurs qui tambourinent;…la tête dans le guidon ; la « raison » (moyen de discernement) dans les chaussettes, roule l’Algérie, roule ! « Advienne que pourra » …

    soraya
    11 décembre 2020 - 13 h 27 min

    J’aime bien celle-là « facilement manipulables par la rhétorique de l’éloge». Les Fables de la Fontaine « le Corbeau et le Renard. ».
    Je rajouterais; naïveté primaire et fierté extrême.
    Les bédouins n’ont pas besoin de trop de ruse; l’islam est leur assurance d’avoir les Algériens et leur dirigeants en laisse pour le compte de leurs allies.

    LotfiALN
    11 décembre 2020 - 13 h 19 min

    Sous le règne de boutef le renegat , se sont succédés Emie Bajolet Driancourt cad la DGSE!
    Jamais dans les annales de la diplomatie pareilles pratiques n’ont eu lieu! Même si la diplomatie est étroitement liée aux renseignements extérieurs d’un État!
    Vous imaginez un patron du MI6 ambassadeur de la GB au Pakistan où en Inde!
    Ou Si Mohamed Mediene ambassadeur de l’Algérie en France !
    Les rats parasitent tous les rouages essentiels de l’Etat!
    La dératisation doit être totale et radicale !
    Quant à M le drian ; l’architecte de la destabilisation au Sahel et ailleurs …

    Sprinkler
    11 décembre 2020 - 12 h 51 min

    Sentence à graver au burin sur le marbre de notre mémoire :  » Point d’amitié entre les États, que des intérêts « . Excellent article au demeurant qui nous rappelle à quel point nous avons été bercés et bernés par ces  » ambassadeurs  » du chaos  » organisé  » qui œuvrent sans relâche à la destruction des peuples qui refusent leur dictat. Un jour, sans complaisance, il faudra faire la lumière sur le rôle de certaines  » ambassades amies  » et de leurs relais  » autochtones  » dans la décennie de terrorisme qu’à traversée notre pays. En la personne de Bouteflika et sa cour de prédateurs, les maîtres d’œuvre de cette destruction  » programmée  » n’ont-ils pas trouvé le meilleur des ambassadeurs ?

    Anonyme
    11 décembre 2020 - 12 h 15 min

    La DGSE travaille, depuis François Mitterrand qui l’a refaçonné à son ‘gout’, pour le politique français exclusivement, qui lui, travaille pour les multinationales et seulement, et aucunement pour le contribuable français qui se retrouve comme le dindon de cette farce qui veut que le renseignement a pour mission la protection des intérêts français afin d’en prévenir les conséquences.

    Le lobby français à travailler -et travaille toujours- contre les intérêts pérennes de la France.
    En l’état actuel des choses et Monsieur Macron doit le savoir, le gars qui travaille au Bd Mortier ne pense qu’a pantoufler, à sa retraite, dans l’entreprise qu’il a aidé à s’emparer des gros marchés des pays colonisés, ce qui est loin de correspondre au devoir à la base qui est celui de servir l’Etat et le contribuable.

    C’est de la sorte que nous avions en exemple, le conseiller spécial de Jean-Yves Le Drian au ministère des affaires étrangères Jean-Claude Mallet, qui devient directeur des affaires publiques du groupe Total, un Patrice Bergamini, ex-ambassadeur de l’UE à Tunis, qui passe chez CMA-CGM et la liste est longue…

    Jean-Boucane
    11 décembre 2020 - 12 h 09 min

    Il fallait donc pas accepté son accreditation. Je ne peux rien dire de plus. On l’accepte sur notre sol puis maintenant on se dit il est dangereux!

      Anonyme
      11 décembre 2020 - 15 h 08 min

      Pire que ça, on se dit qu’il travaille pour les intérêts de son pays!!

      Anonyme
      11 décembre 2020 - 20 h 49 min

      L’Algerie n’aurait pas dû l’accepter, c’était la seule chose à faire.

    Elephant Man
    11 décembre 2020 - 11 h 54 min

    Une blague qui a pignon sur rue en Amérique Latine :
    « Pourquoi n’y a-t-il jamais eu de coup d’État aux USA. Parce que là, il n’y a pas d’ambassade des Etats-Unis. »
    Ça vaut pour la France et la françaFRIC.

      Coup d'Etat
      11 décembre 2020 - 18 h 50 min

      Bravo et merci d’avoir rapporté cette blague. Elle est très expressive et vaut mille commentaires verbeux.

    elhadj
    11 décembre 2020 - 11 h 29 min

    le peuple est beaucoup plus éveillé pour découvrir les agissements malsains et occultes des services étrangers aidés sans aucun doute par des larbins nationaux sans foi ni loi qui sont sans aucune fierté s y prêtent a leurs manipulations notamment celles menées les officines étrangères bien connues .combien de responsables civils et militaires ont trouvé avec des facilités déconcertantes refuge en France.depuis la disparition de la célèbre et efficace SM et la mise à la retraite de ses cadres compétents et efficaces enfin, les citoyens devront faire preuve d une plus grande vigilance et dénoncer publiquement les actions suspectes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.