«Sans Tabbou» : autoproclamé briziden – président – et général de la 5e colonne

Tabbou cinquième colonne
Karim Tabbou. D. R.

Par Boualem Snaoui – Dans ma dernière contribution décrivant l’encerclement médiatique, politique et militaire, j’ai omis volontairement de traiter l’autre bras armé de l’abattage de l’Algérie et de son peuple qu’est l’édifice de la «cinquième colonne». Il s’agit d’une pièce essentielle dans la construction du «puzzle de guerre», préparé par des mains expertes pour l’extermination des peuples sous couvert de «liberté» et de «démocratie». Cette catégorie se reconnaît à travers les slogans creux qu’elle brandit, préparés dans les laboratoires des colons, par ses passages récurrents sur les ondes médiatiques «indigènes» et «coloniales» pour diaboliser l’Algérie et son peuple, sous une burqa «démocratique». Elle se reconnaît aussi par le détournement insidieux des figures de la Révolution algérienne et la diabolisation des forces de défense de la nation.

En effet, comment se revendiquer de révolutionnaires anticoloniaux et en même temps s’associer aux pires des derniers colons dans le monde ? C’est la mise en œuvre pratique de ce qu’on appelle «le théorème de l’inversion des valeurs et des rôles» qui laboure le terrain de l’intérieur pour mieux semer la haine et la division entre les citoyens, livrés à l’inculture politique depuis des dizaines d’années.

Cette cinquième colonne, qui vend le rêve colonial comme une forme de modernité, est aussi rassemblée au sein d’une «armée de la société dite civile», où l’on retrouve les courants politiques «islamistes», «berbéristes» et un clone de «danseurs de rue» élevés au rang de «défenseurs des droits de l’Homme». Elle est aussi représentée sur les «plateaux médiatiques du colon» par des neurones auto-qualifiés d’intellectuels. Lire à ce propos Les Contrebandiers de l’histoire de l’excellent Rachid Boudjedra.

A travers plusieurs publications, le professeur Bensaada les a débusqués brillamment dans ses nombreux articles d’œuvres d’assainissement de la vie publique.

Sans faire beaucoup d’efforts, on peut retrouver quelques représentants de cette cinquième colonne, cités nommément, dans les infâmes «résolutions politiques coloniales du Parlement européen» du 28 novembre 2019 et du 26 novembre 2020, votées par 96,4% des parlementaires de gauche, de droite, des Verts et de l’extrême-droite. Même Pol Pot en rêvait. Allez chercher l’erreur !

L’un des cas le plus frappant, révélateur de la politique des «reptiles démocratiques», est celui de Samir Benlarbi, élevé au rang de «figure phare» du Mouvement de protestation en Algérie par des ONG européennes de défense des «droits de l’Homme» et qui revendique publiquement un Etat islamique en Algérie (1). Les organisations des «droits de l’Homme», les ONGistes et les partis politiques, notamment en France et en Europe, qui prenaient sa défense dans un passé récent, passent sous silence cette nouvelle qui prône en fait la reconstitution des réserves «terroristes» en déclin en Algérie. Comment nos dirigeants, les partis politiques et les ONGistes peuvent-ils combattre le «terrorisme» en France et l’élever au rang de «liberté» et de «démocratie» en Algérie ? C’est «le théorème de l’inversion des valeurs et des rôles».

Un autre Pokémon de la politique, Rouiched (un grand comédien), appelé aussi «Rachid le mécanicien», de son vrai nom Nekkaz, est également élevé au rang de «démocrate» et de «défenseur des droits de l’Homme», alors que son CV (consultable sur la Toile) vous offre ses prouesses de condamnations par la justice en France pour ses logements insalubres loués au peuple d’en bas, pour corruption passive et autres. Il a le sens des affaires, cet autre «pantin de la politique» ! En parcourant les «résolutions du PE», je n’ai pas vu son nom mentionné à côté des autres «soldats de la société civile». A-t-il été lâché par ses maîtres coloniaux ? Sauf au «royaume enchanté», à travers son canard trigonométrique, le 360°ma, qui tourne en rond. Et quand je disais qu’en l’Algérie toutes les digues politiques sont tombées ! S’il y a un membre de la révolution des «bananistes» (commerçants idéologiques des révolutions de la distribution de bananes), appelé faussement «hirakiste» et qui attire l’attention en ce moment par ses sorties bruyantes de néo-harki assumées, c’est «sans Tabbou», réclamant à cor et à cri le statut d’indigène, c’est bien lui, le «Karim», de son vrai nom «Azrem» (h’nech, serpent) de la politique. Ce personnage, qui a la langue bien pendue, et qui rassemble les «islamistes», les «berbéristes», le Parlement européen, les colons et la monarchie marocaine, les ONGistes et une certaine gauche française en déroute, a réussi à détruire toute la confiance que l’on pouvait encore avoir à l’égard de certains groupes politiques, se proclamant «porteurs de valeurs humanistes en France».

Ce sont des citoyens algériens avertis qui ont diffusé sur la Toile les photos de ce «héros de la manipulation» levant la main avec le signe «V» de la victoire en compagnie de Mourad «la tartine», dit Dhina ; c’est celui-là même qui nichait aux premières loges des massacres du peuple algérien des années de plomb en 1990. La boucle est bouclée pour ce compagnon des promoteurs du port du «qamis», grâce au concours des «médias low-coast», devant les micros et les caméras desquels il ne cesse pourtant de crier à la censure.

Au passage, j’ai le devoir d’informer le lecteur que la presse «indigène», à court de vocabulaire sans doute, use et abuse de mon encre de flagellation politique, dans le cadre de la théorie de «l’inversion des valeurs et des rôles». Les reptiles de la politique, charognards de la politique… sont repris, «Sans Tabbou» par la 5e colonne, y compris par leur héros. Je suis heureux, car j’ai finalement réussi, et c’est une bonne chose, à enrichir leur maigre dictionnaire, resté «Makak» jusqu’à nos jours. Pour une fois, le plagiat a du bon pour les «journaleux». A chacun son «Tabbou».

Ce «gros reptile», comme je le disais précédemment, qui a échappé à Darwin lorsque ce dernier mettait au point la théorie de l’évolution, s’est donc autoproclamé «briziden» – président – de l’Algérie, après qu’il se fut déjà autoproclamé «leader du Hirak». Désigné dès le 14 mars 2019 (moins d’un mois après le début des manifestations en Algérie) par les tenants de la théorie de la «régression féconde» et des abonnés des banquets de la NED (comme l’a révélé le professeur Ahmed Bensaada dans son excellent ouvrage Qui sont les ténors autoproclamés du Hirak algérien ?), et aujourd’hui, à côté des autres soldats identifiés, il a été nominé «général» de l’armée de «la société civile» ; il est, en effet, cité positivement dans les deux résolutions du Parlement européen (celle du 28 novembre 2019 et celle du 26 novembre 2020), votées contre l’Algérie et son peuple.

Il faut dire qu’il n’en rate pas une, ce masochiste, tête à claques qui, «sans Tabbou», nous tend la joue. Alors pourquoi s’en priver ? D’autant plus, comme le dit un proverbe populaire algérien : «Il s’est lavé la figure avec des excréments» (aghssel wajhou blakhra, yessaredh akadhoumiss syezane). C’est un ami qui m’a fait parvenir trois vidéos, postées le 16 décembre 2020 sur les réseaux sociaux, de cet inventeur du charlatanisme politique, lequel, comme déjà dit, a échappé à Darwin pour nourrir, sans doute, la troisième résolution (one, two, three, viva l’Algérie) contre l’Algérie et son peuple. Jamais deux sans trois ? Puisque le Parlement européen vient de faire sa révolution et délibère contre le peuple algérien et l’Algérie au sujet des manifestations détectées sur «les réseaux sociaux». «Donner du grain» à moudre au Parlement européen et nourrir ses maîtres-colons, voilà donc la nouvelle stratégie adoptée par l’axe colonial qui veut abattre l’Algérie : produire des vidéos par «l’armée de la société civile» et les diffuser sur la Toile pour permettre au Parlement européen de condamner l’Algérie. Elle n’est pas belle la ficelle du «soldat augmenté» ?

Ne pouvant me coltiner les heures de diarrhée politique, en compagnie de son bataillon de «soldats de la société civile», de ce bras d’honneur de Gérard Longuet au peuple algérien, je me suis bouché le nez pour ne visionner que celle qui dure 8’40. On y voit ce pantin de théâtre politique assurer sa mission de facteur-lecteur, tout en tentant de rouler les «R», d’un chapelet cousu par des mains coloniales reconnaissables. Le fond est le même et n’a pas changé : il s’agit d’un assemblage de slogans confectionnés par les colons, depuis un certain temps déjà, pour abattre l’Algérie et son peuple.

Dans un décor préfabriqué, comme le texte dont il assure la lecture, ce titulaire du brevet de couture (kha’yât) politique, se présente devant le drapeau national algérien pour tromper le peuple. Tête baissée, «face à table», montrant le haut de son crâne, comme pour nous confirmer qu’il est bien l’émissaire de ses maîtres, et que ses neurones sont bien connectés directement au «régime» dont il assure la mission, il vient annoncer sa remise en orbite en «leurre». Comme d’habitude, à cette séance de charlatanisme et de reptation politiques, le débat contradictoire n’est pas convoqué, au risque de voir le poulain chahuté par les ondes de la vérité : c’est un agent colonial. Après qu’on lui a appris à cliquer sur la touche «envoi», pour sa lettre d’intronisation de commandeur des Algériens, voilà qu’on lui fait lire une autre lettre confectionnée dans les laboratoires des «révolutions colorées».

La mise en scène de ce pantin de théâtre politique n’est pas fortuite : elle coïncide avec l’arrivée officielle d’Israël au Maroc, et donc à la normalisation des relations entre cette monarchie «arabe» et le régime de Tel-Aviv, événement géostratégique marquant, qu’il s’est bien gardé de commenter d’ailleurs. En sciences politiques, on l’appellerait «Le pantin de la diversion», puisqu’il crée un épiphénomène pour détourner l’attention publique des graves dangers qui guettent la société et des violations flagrantes du «droit international».

Sur ses relations avec le pouvoir israélien, ce reptile de la politique ne nous a toujours pas éclairés sur ses contacts téléphoniques avec des sujets israéliens, trouvés sur cet opposant au cachir (saucisson algérien) avec sa banane, fait rapporté par un journal algérien en date du 22 avril 2019, et que j’ai précédemment évoqué à deux reprises. Les «informateurs de la presse complice» ne lui posent d’ailleurs jamais la question, même oralement.

D’après ce que l’on me dit, ce qui aurait abattu cet animateur colonial, c’est son apparition dans ma dernière contribution, sous le (son) drapeau (marocain) des missionnaires de l’Ouest. Pourtant, je n’ai rien inventé, mais juste constaté ses passages nauséabonds sur les plateaux télé de Notre ami le roi de Gilles Perrault, dès le 28 janvier 2009, au nom de l’ancien parti politique qu’il dirigeait à l’époque (FFS) (2). Vous croyez que tout le monde est décoré de médailles de «démocrate d’avenir» par le canard de notre ami le roi, Jeune Afrique, dès le 13 janvier 2009 ? (3)

Monté sur son bonzaï démocratique, ce «fou du roi» est donc allé juste au-dessus du célèbre pénitencier de Tazmamart (qui doit être classé «monument mondial de la torture humaine» par l’Unesco) pour lapider l’Algérie et son peuple, au moyen déjà d’un vocabulaire de colons. Il a sans doute voulu achever les 28 survivants de ce bagne-mouroir et effacer de la mémoire collective Abraham Serfaty, ce grand militant des vrais «droits de l’Homme», sorti à quatre pattes du régime de cet enfer sur terre. L’occasion m’est offerte de lui rendre, ainsi qu’à ses camarades de lutte, un vibrant hommage.

Après mon premier article, le 27 novembre 2020 sur ce cheval de «Troie» des colons, Maître Zohra Mahi, avocate à Paris, a crucifié ce «birziden – président – autoproclamé», dans sa réponse parue le 29 novembre 2020. Elle l’accuse expressément de «haute trahison» et rappelle ses initiatives à «(…) tisser des liens étroits avec un fanatique de haut vol, le dénommé Zitout, islamiste convaincu et assassin de journalistes et intellectuels, comme ceux pour lesquels Monsieur Tabbou réclame la protection de Monsieur Macron». C’était pour lui souhaiter un Noyeux Joël.

On rêve ou quoi ? Comment un «acteur de spot publicitaire» de cette «Trump», qui se balade librement sur les plateaux télé, ne serait pas concerné par la loi numéro 2017-1510 du 30 octobre 2017, renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ? Remarque : il ne doit même pas être concerné par la loi sécurité globale et la loi séparatisme, ni par les trois fichiers de «sécurité publique» (PASP, GIPASP et EASP), qui ont été largement étendus par trois décrets (ici, ici et là). C’est dire si l’Algérie ne doit pas rattraper son retard législatif à cause de ces «charognards de la politique».

Excusez-moi, «Sans Tabbou», de rompre les usages diplomatiques avant de tirer la chasse d’eau ! Trop d’oreilles retiennent ma langue, mais ses manipulations pourraient au moins épargner ses parents âgés, son enfant et sa famille.

B. S.

PS : Je ne sais toujours pas pourquoi cela me rappelle la chanson de Slimane Azem Thaksit Boumkarkour (l’histoire de la grenouille).

(1) https://www.msn.com/fr-xl/afrique-du-nord/other/je-me-bats-toujours-pour-un-etat-islamique/ar-BB19NQwb?li=AADNyR0

(2) https://www.dailymotion.com/video/x877dt et en avril 2010 https://www.youtube.com/watch?v=mp6O1qBJ2UU

(3) https://www.jeuneafrique.com/205832/politique/karim-tabou-l-h-ritier-d-aet-ahmed/

 

 

Comment (80)

    ok je cède et c'est mon dernier post à ce sujet !
    31 décembre 2020 - 11 h 55 min

    (…) pour moi Bensaada n’est pas un chercheur-enseignant seulement, c’est un intellectuel qui fait de la politique et de la politique pro pouvoir ! Sa façon de mettre toutes les parties du hirak dans un même sac et de tous les accuser d’agents financés par des organismes étrangers et au service de l’étranger , çà ne marche pas ! Il n’y a pas que lui qui est patriote !

    Anonyme
    30 décembre 2020 - 20 h 50 min

    Cet acharnement médiatique contre Karim Tabou, un modeste fils du peuple, est incompréhensible. Tabou a été formé à l’école du FFS de feu Hocine Ait Ahmed, par conséquent il suit logiquement la même démarche ( bonne ou mauvaise) que son chef spirituel.
    Rappelons nous que Hocine Ait Ahmed après avoir initié la fameuse marche millionnaire des démocrates avec le mot d’ordre : ‘ ni état intégriste, ni état policier’, voulait paradoxalement aller au 2e tour suicidaire de janvier 1992 et a participé avec Abdellah Djaballah d’ennahda et Anouar Haddam du GIA à la plateforme de Sant Egidio qui devait consacrer l’abdication de l’état républicain au profit de l’état théocratique.
    Tabou n’est pas attaqué sur cet aspect là de sa politique FFSienne, mais plutôt sur son aura national au sein du Hirak.

      De l'anonyme à l'anonyme
      30 décembre 2020 - 22 h 18 min

      Sans Tabbou, prenez le au Makhzen, on vous l’offre: cadeau

    Zyriab
    30 décembre 2020 - 11 h 20 min

    A la lecture non de l’Article lui même mais les commentaires encore une fois je suis dans l’obligation de constater que à notre habitude nous ne sommes pas capable d’une analyse ni politique ni journalistique encore moins sémantique de l’Article Chacun voulant uniquement imposer sa propre idée et concept Bien entendu comme lors des élection nous ne votons jamais sur la base de compétence mais uniquement (Surtout plus c’est un incompétent plus je suis convaincu ) c’est mon cousin c’est le fils de mon douar de mon quartier Notre conception de la liberté de la Démocratie est unique au monde (Personne n’ayant lu ni Rousseau ni Tocqueville encore moins Voltaire ou Proudhon Convaincu que seulement ses Seules idées sont démocratiques Jamais le débat n’est accepté seules les invectives les injures sont utilisées comme argument Ne jamais accepter les idées ou les points de vue des autres Islamistes Laïcs ou toute autres tendances ne sont acceptées par les autres L’Altérité ne peut être admise Il n’est pas question pour moi de convaincre qui que ce soit Le but étant juste que tout un chacun puisse participer à la réflexion (Non pas par un « Copier /Coller mais par ses propres cogitations Que Karim Tabbou (Ou quiconque d’autre) Ait tort ou Raison importe mais ouvrir un véritable débat avec chacun ses propres arguments

      karimdz
      30 décembre 2020 - 22 h 23 min

      Deux théories s opposent, celle de voltaire et celle d’Antoine St Just :
      – Je vomis tout ce que tu dis, mais je me battrai jusqu’au bout pour que tu aies le droit de le dire
      et
      -Pas de liberté pour les ennemis de la liberté.

      Personnellement je suis pour les échanges sur la base du respect mutuel. Il y a des gens qui disent les choses comme elles sont, et d autres qui voient midi à leur porte.

      Mais une chose est sûre, de la discussion jaillit la lumière.

    Mohammed
    30 décembre 2020 - 10 h 55 min

    VOUA AVEZ RAISON MONSIEUR BOUALEM SNAOUI MONSIEUR TABBOU EST UN TRAITRE A LA NATION PARCE QUE TOUS CES AMIS SONT EN PRISON A COMMENCER PAR SAID BOUTEFLIKA GHOUL LOUH SELLAL OUYAHIA ZOUKH ET TOUS LES AUTRES IL A OUBLIER DE CITER MOKRI DJABBALAH BENGRINA.

    Anonyme
    30 décembre 2020 - 5 h 21 min

    Je retrouve mon bon vieux Principe:
    Si vous pouvez AGIR alors AGISSEZ…..SINON SVP TAISEZ VOUS !
    Chez nous les Algériens Tout le Monde sait ce qu’il Faudrait Faire.
    Tout le monde l’explique dans le Détail.
    Le Problème c’est que RIEN ne se Passe..!
    Le VIDE…
    … Je me rappelle de discussions de mes Parents dans les Années 70 et toutes leurs Frustrztions mêlées d’Espoir.
    L’un d’eux nous a quitté mais est resté Fidèle à son combat de jeunesse pour son Pays.
    Je le resterai Mais comme je ne veux pas Mourir Frustré et Enragé par les Occasions manquées.
    Je redeviens PRAGMATIQUE.

    Et oui….RIEN ne se passe RIEN et encore et toujours RIEN ou si peu…qui aille dans le Bon Sens!
    SILENCE après SILENCE et puis les DISCOURS CREUX et puis RIEN, et encore RiEN.
    C’est l’AUTISME, le MÉPRIS, même les INSULTES, Les GRANDS ENVOLÉES Lyriques.
    Et puis RIEN…!
    Les Écrits et les paroles ne sont d’aucune utilité.
    L’esprit ou la Sagesse: Inutile !.
    Je ferai mon possible à mon niveau INDIVIDUEL pour Aider la ou je peux l’Algerie selon mes moyens INDIVIDUELS et par du CONCRET.
    Fini…Plus de paroles, plus de Réactions, plus de Commentaires….plus RIEN
    Je veux préserver mon Énergie et ma Santé Mentale, Bye Bye, je retourne dans le Monde RÉEL ou les gens s’écoutent, se parlent et Essaient d’AIDER à AVANCER CONCRÈTEMENT !
    Si vous pouvez AGIR alors AGISSEZ…..SINON: SVP TAISEZ VOUS !
    <<DERNIER MESSAGE>>>
    ———-FIN———-

    Un Algerien.
    30 décembre 2020 - 5 h 14 min

    Les politiciens de takhir ezzamane,ils font la politique dès rues qu’on appel la Redjla du populisme,invitent RSF ,L’UE ,FR 24 et Mr Macron à mettre leurs nez nos dans nos affaires internes ,ils utilisent dès djouhals et djalhlates dans lès réseaux sociaux et font la politique dès ahrars des men haba wa daba de partagiw khawti.non seulement ce TABOU aucun d’eux a un jour occupé un poste de responsabilité ,même le déserteur diable zitot était un simple fonctionnaire dans une ambassade et non un diplomate .

    bab el web
    29 décembre 2020 - 23 h 00 min

    y-a t-il un seul « patriote » qui habite dans un quartier populaire et locataire comme tabou !?

    Anonyme3.
    29 décembre 2020 - 22 h 23 min

    Au lieu d’aider une partie de nôtre jeunesse et la libérer du chaytane el akbar et du cheytane el djahel amir el mazda avec leurs propagande tv el makhrabia et leurs double lotfi double Cannon Tabou fr 24 s’est allié avec eux croyant que le nombre de vus approuvent tous ce que cette chabaka de malheur composé de Mehenni,Aboud l’escroc,Abdou tahkout et bouchwareb, ghani Nivea le marco polo qui vit en suisse et raconte son aventure en Europe, l’homme au cigare qui n’aime pas le sourire et jamais content si lyes Rahmani et nos héros du hirak du sourire et de saint Valentin dès roses rouge Mohcen ,tonton Bouchachi , tata Assoul et la dernière qui a rejoint le hirak nôtre diva la star Algérienne zakia Mohamed la pauvre elle à perdu son quotas de hafalettes .la carrière politique de Tabou fr 24 est finie sans même pas qu’elle commence.

    Respecr à Mr K.Tabbou
    29 décembre 2020 - 20 h 47 min

    Je ne partage pas ces opinions politiques cependant je lui reconnais d’être un patriote, nationaliste, un Algerien qui représente bien nos 3 composantes inscrites dans notre Constitution. Il est un pur produit de l’Algerie qui a le pays aux trippes. Il mérite le respect et sa place en tant que leader d’une composante politique au sein du pays. …

    Anonyme
    29 décembre 2020 - 20 h 07 min

    Tabbou brizidden
    Zitot vice Brizidden
    Les deux FILS de Abassi Madani occuperont des postes au ministère de la défense
    Ils vont ramasser tous les assassins des années de Braise ( branche armée de Abassi Madani), pour former l’Armée islamiste.
    Les frontières seront ouvertes, le Hachich à volonté.
    L’Algérie sera partagée en deux selon le pacte du camp de Tabbou et celui de Zitot sans oublier le MAK.
    La vache sera divisée par les bouchers version 2021.
    entre la ouma et le maghreb United l’Algérie se volatilisera dans les promesses à la Abassi Madani.

    Kahina-DZ
    29 décembre 2020 - 19 h 56 min

    Pendant que le peuple manifestait dans la rue pour dire NON AU 5eme MANDAT, Tabbou nous parlait de son grand makhreb et de l’ouverture des frontières.
    Tabbou est le candidat de ceux qui financent El-magharibya and CO.
    Comment ose t-il déclaré à France 24 que la sécurité de l’Algérie ne réside pas dans la sécurité de ses frontières, mais c’est la démo-khortie de ses maitres qui va assurer la sécurité à nos frontières…
    Ne prenez pas les gens pour des imbéciles…Un vendu est un Vendu.

    Belveder
    29 décembre 2020 - 18 h 57 min

    comme quoi on a les gouvernements qu on Mérite et les opposants qu on Mérite
    Je M amuse souvent a regarder le soir AWRES TV pour la performance et Le Niveau de nos opposants
    un vrai défilé de gamins bombardés «  » »Défenseur des Droits de L homme » » tenant un discours de hittiste ou de gardien de parking avec les memes rengaines tous les soirs… un vrai Défouloir pour frustrés de tout bord
    l islamiste qui vit encore dans l ombre de 90 le revenchard qui a été révoqué par l armé le separatiste qui suit comme un Mouton la liste est longue…

    TRAITRES
    29 décembre 2020 - 17 h 23 min

    Vraiment c’est des malades!
    De piètres pions au service de leurs maitres-chiens.
    Ce n’est pas parceque je suis Kabyle ou j’habite des regions ethniques que je vais obeir à ces tarés !
    Pensons à l’Algérie nouvelle : ça va être très difficile mais le résultat en vaut la chandelle !
    Rien que de voir la tête du makhzfafa je serais aux anges !
    Chine, Russie, Pays non colonisateurs…voilà notre choix les yeux fermés !
    UMA pour faire quoi? que va bnous rapporter le voisin franchement! que du MAL ; Lui par contre a tout à gagner car il n’a plus de pays, tout est vendu et aux mains des pinoirs . Makach walou !

    Hmed hamou
    29 décembre 2020 - 16 h 56 min

    @ Karamazov,
    Je te salue.
    Moi, si j’étais tabbou, je ne m’auto proclamerais ni chef du hirak, ni brizidan, ni islamiste, ni démocrate,..ni général de la 56ème colonne. Je me consacrerai sans tabou et sans retenue à la défenseur de la cause; le baromètre de notre patriotisme, la blanchiseuse de tous les méfaits.
    Vous savez la cause? celle-là même dont mr Snaoui tient un stand à rungis; pour un produit acheté, au nom de la cause, un autre ou un certificat de patriotisme, à effet immédiat et même à effet rétroactif, vous est offert. Et vous verrez, c’est mr Snaoui qui, dans sa prochaine dissertation, viendrait nous chanter les louange de Tabbou en se demandant, comme pour la chanson de Slimane Azem, qu’il ne sait toujours pourquoi celui-ci, pourtant un grand patriote devant l’éternel, ne s’est pas encore auto- proclamé berzidan…au moins du hirak!

    Pour finir je vous dédié ce poème de Slimane Azem.
    Ahlaknagh imessassen, nahssal garassen,
    Natkhaliss ayen ornakhdhim;
    Koul youm nemalassen, gomman ad’hassen, wassithen, ahdhar nagh kim;
    Dhezoukh igakwan dhagssen, akkaren awk nessan, sobhanek Allah al 3adhim;

    Je propose une traduction approximative, rimes en moins, pour ceux qui pensent avoir raté quelque chose :

    On est coincé entre gens insipides, on paie pour ce dont est pas coupable (redevable);
    Chaque jour on leur explique, on leur conseille, mais nos efforts demeurent vains et peines perdues;
    Ils sont remplis d’orgueil, tous se prennent pour des sages et des lumières, sobhanek Allah al 3adhim (gloire à toi Seigneur) ;

    sifa
    29 décembre 2020 - 15 h 31 min

    Il faut que ce …. de Tabou regagne au plus vite sa cellule d’El Harrach
    YAW FAKOUU BIK comme disait si makhlouf el bombardi

    Anonyme
    29 décembre 2020 - 13 h 21 min

    Vous ne le savez pas ? Le tremblement de terre d’el Asnam en 1954 et en 1980, c’est lui, celui de Boumerdès en 2003, la covid 19 c’est encore lui, c’est ce diable de Karim Tabbou.
    La prochaine covid 20 ce sera encore lui. Alors qu’attendons nous pour le mettre dans la fusée Space X d’Elon Musk et l’envoyer sur la planète Mars ? Comme ça la paix, la joie et la prospérité nous seront acquises pour l’éternité.
    Au fait connaissez vous la fable de la Fontaine  » les animaux malades de la peste » ? Karim Tabbou y joue le rôle de l’âne responsable de tous les malheurs qui s’étaient abattus sur la forêt.

    Karamazov
    29 décembre 2020 - 13 h 09 min

    Vous pourriez vous défouler autant que vous le voudriez pour vouer aux gémonies le Hirak qui n’est
    que le résultat de l’impulsivité d’une populace à cran.

    Si Tabou ,de souffle, qui n’avait rien à espérer du coté du clan démocrate parmi les quelles ils compte beaucoup d’ennemis et de rivaux , guettait la moindre occasion pour jouer les prophètes parmi les bigots messianistes , on ne saurait dire qu’il participe à un complot organisé de l’Etranger.

    Ces accointances avec la vermine islamiste ne lui sont pas apparues à l’occasion du Hirak mais sont d’origine doctrinales il les a reçues dans son biberon èfèfèsien où il a fait ses classes .

    Je vous rappelle qu’il n’est pas le seul , la majorité de nos politiques et de nos intellectuels s’est rendue à l’idée que les islamistes sont incontournables . D’où d’ailleurs l’idée de la régression féconde.

    Cette idée que la vermine islamiste est la seule alternative disponible au Système et elle constitue un mal , mais un mal nécessaire et dépassable est fortement partagée .

    On peut dire aussi qu’elle doit sa persistance au fait qu’elle sert d’épouvantail aussi.

    Il ne restait donc à Tabou pour livrer sa dernière bataille qu’un seul canasson : le Hirak.

    Il faut relire Gramsci pour comprendre les propriétés tératogènes des crises . Tabou ne nous vient pas de l’extérieur comme La Covid , c’est un produit endogène de la tératogenèse.

      Anonyme
      29 décembre 2020 - 17 h 50 min

      Exactement !!! N’oublions qu Ait Ahmed est issu d une famille de marabout et la Kabylie en regorge…
      C est leurs ancêtres qui ont converti en masse leurs tribus contre honneur et argent…
      Tabbou a été élevé au biberon à l islam des zaouias….comme notre Fakhamatouhou Bouteflika et d où viennent ces zaouias? Devinette à deux sous: Du maroc

      Krimo
      31 décembre 2020 - 7 h 07 min

      Karama(zov),

      Guezgati qui se la joue Rouletabille « Quand il avait trouvé le terme dont il avait besoin, il le lançait contre son interlocuteur avec une brutalité qui semblait destinée à anéantir toute velléité de discussion ou de controverse  » (dixit son geniteur)

      Comme l’a deja chante Yahya Ferhat  » en groupe en ligue …..  » et en tes propres termes une procession de …. et de ….. dont le mouvema couve un caillou et non un oeuf alors Quid de la tératogenèse ???

      Feu Feu Seu ou l’Ingratitude qui ne dira jamais son nom. Ah ya Da l’Ho. comme t’avais raison  » ……… La plus grande misère ici est intellectuelle ……..“

    La 5ème colonne
    29 décembre 2020 - 13 h 01 min

    Oui l’ennemi est Algerien de l’intérieur et de l’extérieur! Il y a ce Karim Tabbou mais pas que. De façon générale, ces opportunistes se trouvent un peu partout dans la société et dans plusieurs lieu géographique. Il y a les Islamistes, Berberistes et la gauche qui sont aux extrêmes de la société pour le desordre et le chaos de notre pays qui se trouvent en Algerie mais aussi en grande partie en France. De façon particulière, on peut citer le PAD dont le plus dangereux manipulateur est le RCD, les exilés corrompus fiscaux (Saadani et ces compères du FLN et du RND), quelques Generaux véreux qui ont trahis le pays en plus de la corruption, les pseudo journalistes exilés, traîtres à leur patrie: Hichal Abdou, Amir DZ, Abdou Semar, Zitout,.. et les politiques de tout bords exilés à l’étranger avec des biens mal acquis comme Said Saadi, Saadani, ..et tout les autres que l’on connait ou moins. Il faut nettoyer ce pays au karcher et sortir de la ourse d’otage de ces 3 groupes sectaires extrémistes qui nous empêchent de changer de paradigme avant qu’il soit trop tard. A l’intérieur de notre ANP nous avons de brillants jeunes officiers, intelligents, polyglottes, instruits, ouverts sur le monde, sportifs, cultivés,patriotes,… ils leur revient de prendre les manettes de cette grande institution, la colonne vertébrale du pays et de remettre de l’ordre, de la discipline, de l’éthique, de la déontologie afin de permettre que notre Constitution ne soit pas bafouée et notre sécurité interne et externe soit garantis. Une nouvelle classe politique doit émerger avec le point communs d’être des patriotes ayant l’Algerie et les Algeriens comme leitmotive. Nous avons trop de parasites et de traîtres parmis nous. Il est temps de faire ce reeingenering, se réinventer et faire de notre pays, cette puissance émergente. Noys devons retrouver notre fameux NIF et ce génie Algerien qui nous a donné tant de force toutes les fois où nous avons été au fond du gouffre. Que vive pour l’éternité le Peuple Algérien, l’Algérie pour toujours dans la prospérité, l’amour, la solidarité, la fraternité et l’unité.

      Anonyme
      29 décembre 2020 - 15 h 32 min

      Les ennemis des vouyous FLNesques ? Oui nous le revendiquons haut et fort c’est pour le salut de l’ Algérie

      Anonyme
      29 décembre 2020 - 16 h 31 min

      Et toi bien sûr tu es le héros de ce film sont tu a écris le scénario!! Arrêtes de prendre les gens pour des c.. .

    Hmed hamou
    29 décembre 2020 - 12 h 49 min

    [ » PS : Je ne sais toujours pas pourquoi cela me rappelle la chanson de Slimane Azem Thaksit Boumkarkour (l’histoire de la grenouille). »], dixit Boualem Snaoui.

    Slimane azem, dabs sa chanson, disait en gros: [ » C’est l’histoire de la grenouille accoudée au bord de l’eau ; par ses croassements, elle appelle au peuple pour l’informer qu’elle sait nager; »

    Et vous ne savez pas pourquoi cela vous rappelle cette chanson de Slimane Azem, la grenouille ?
    Parceque tous les deux (avec karim) vous excellez dans la natation en eaux troubles;
    Et vous voulez qu’on (le peuple) vous départage lequel de vous deux nage mieux!

      Karamazov
      29 décembre 2020 - 13 h 37 min

      La natation en eaux troubles ????

      Iben moua je dirais plutôt que ces épéistes amphibies sont des plongeurs de combat dans la fange. Une expression poétique pour saisir la perche n’Dda Sliman.

      On dirait qu’il n’y a que la m… qui les inspire.

      Toi le reptile
      29 décembre 2020 - 14 h 21 min

      Maître Zohra Mahi, avocate à Paris, a crucifié ce «birziden – président – autoproclamé», dans sa réponse parue le 29 novembre 2020. Elle l’accuse expressément de «haute trahison» et rappelle ses initiatives à «(…) tisser des liens étroits avec un fanatique de haut vol, le dénommé Zitout, islamiste convaincu et assassin de journalistes et intellectuels, comme ceux pour lesquels Monsieur Tabbou réclame la protection de Monsieur Macron». C’était pour lui souhaiter un Noyeux Joël.

    ef-ef-fesse
    29 décembre 2020 - 12 h 36 min

    depuis la disparition du chef historique Ait Ahmed Rahimou allah ce partie politique (ffs) est devenue un nid de vipere anti nation algerienne car la nation est un pays uni avec se particularités régionales comme tous pays dans le monde, ce partis danse entre separatisme non assumé et direction du choix politique general , ca navigue a vue sans reperes , ses colistiers se chamaillent pour une petite place au soleil (koursi).
    comme l’argent nerf de la guerre n’entre plus (adherents et subventions bouteflikiene) faut bien le trouver quelque part , et qui pensez vous sert’il de perfusion ? le makhzen bien sur et bien d’autres officines secretes qui ne nous veullent pas que du bien, l’algerie est attaqué de partout cela va de son art pillé depuis des lustres sans que nos ministres successifs dans ce secteur ne s’en emeuvent, au sabotage des tic par une incapable dde ministre pistonnée pour la cause classant notre pays au dernier rang de l’internet, sabotage de nos institutions ecoles , universités, et j’en passe, sabotage de nos entreprise (blocage des investissments materiels et autres) , et le pire sabotage de notre systement de santé , hopitaux et distribution des medicaments de 1ere necessité , il y a beaucoup a dire d’autres secteurs qui pourtant crucials sont sabotés aussi d’une maniere crue comme l’agriculture , le blé est un indicateur , nous avons la possibilité de l’auto suffisance et on contnue a payer rubis sur l’ongle pour sauver les agriculteurs de certains pays en faillite, la liste est longue auquel on ajoute l’incompetence, le seuil secteur dont on peut etre fier et qui fait que l’algerie est encore debout c’est l’ANP, je dis stop a l’hemorragie , il faut vider l’algerie de ses serpents venimeux (d’origine marocaine au gouvernement et de toutes ses institutions) car un marocain est servil a vie il tuerait mere et pere et ses enfants pour s’agenouiller devant son roi, le FFS me rappel mitterrand tortionnaire pendant son mandat en algerie periode colonniale , il montrait pate blanche a droite et celle du diable a gauche , les tabou and co dans ce partie sont nuisibles autant pour les puristes berberes qu’a l’algerie entiere

      Anonyme
      29 décembre 2020 - 16 h 01 min

      Tout ce qui est excessif est insignifiant…

    Anonyme
    29 décembre 2020 - 12 h 13 min

    MONSIEUR SNAOUI PEUT ÊTRE QUE TROP D’OREILLES RETIENNENT VOTRE BOUCHE COMME VOUS DITES (phrase tirée du film les dix commandements au passage) MAIS EN MÊME TEMPS VOUS N’AVEZ PAS ASSEZ DE BOUCHES POUR PARLER DE MONSIEUR KARIM TABOU .

    Belveder
    29 décembre 2020 - 11 h 48 min

    voila on y est parvenu et tres peu avait compris quand je le soulignais se contentant de suivre la Marée
    Turquie.France .EAU. Maroc polisario .normalisation israél et pour finir 5 em colonne..on a tenu plusieurs semaines comme ca
    on a méme eu droit a des trafiquants de drogue marocains «  »repentis » »
    La bonne vieille recette OUM dourmanne marche 10ans aprés
    Si ca continue comme ca on va dénnoncer notre Voisin qui est parti en vacances «  »chez l ennemi

    Que du BLABLA
    29 décembre 2020 - 10 h 42 min

    arretez vos blabla, c’est exactement ce que vous disiez à l’époque de Boutef, la même rengaine, cela ne marche plus, Tabou serait un agent à la solde et alors????? ce qui importe c’est son message, appelle-t-il à une prise armée? appelle-t-il à renverser par les armes l’ordre???? appelle-t-il à la violence???? arretons un peu vos balivernes

      Anonyme
      29 décembre 2020 - 11 h 26 min

      Excusez-moi, «Sans Tabbou», de rompre les usages diplomatiques avant de tirer la chasse d’eau !

    Elephant Man
    29 décembre 2020 - 10 h 37 min

    Harkis et indigènes de service au service de leurs maîtres, sans aucun programme politique PRAGMATIQUE RÉEL que du bla bla bla.
    Avez-vous des makhnazis qui viennent cracher sur leur royaume enchanté devant le drapeau Algérien et de surcroît en France…..vous n’en trouverez aucun !!!!!!!!
    Pour reprendre @Anonyme 12/12/18 : Quand ………il faut qu’il soit pro-israélien donc anti-Palestinien, anti-musulman, anti-Algérien et renégat. C’est la surenchère dans l’infamie qui consolidera sa réputation. …….. Quand ils n’auront plus besoin de lui il deviendra un « magma » (le mot est de De Gaulle) infréquentable.. ».
    «Comment nos dirigeants, les partis politiques et les ONGistes peuvent-ils combattre le «terrorisme» en France et l’élever au rang de «liberté» et de «démocratie» en Algérie ? C’est «le théorème de l’inversion des valeurs et des rôles».
    Encore une fois pour reprendre le Pr Ahmed Bensaada il est impossible que l’Algérie ne soit pas la cible des « exportateurs de la démocratie ».
    Qu’ils militent pour les GJ ils gagneront en crédibilité.
    Et encore une ÉNIÈME fois la phrase dorénavant culte du Président Bachar Al Assad à Le Drian « je n’ai pas de leçon de paix à recevoir de ceux qui financent le terrorisme « .

      Anonyme
      29 décembre 2020 - 11 h 08 min

      Voilà encore les naturalisés qui viennent nous donner des leçons de patriotisme…

        Elephant Man
        29 décembre 2020 - 12 h 04 min

        @SCHMILBLICK troll franchouillard et makhnaz
        Il ne faut pas prendre vos cas de naturalisé antipatriotique pour une généralité !!

          Anonyme
          29 décembre 2020 - 16 h 32 min

          35 ans en France et toujours pas naturalisé. Question de principe!!

    Rais Hamidou
    29 décembre 2020 - 9 h 33 min

    Oui c’est Karim Tabbou qui a ruiné l’agriculture et qui importe de la poudre de lait ….
    la faiblesse internet c’est lui
    La clochardisation de nos villes et universités c’est encore Karim Tabbou

    à auoi bon
    29 décembre 2020 - 9 h 33 min

    lamentation et diatribe conjugués à une inaction viscérale, le tout embaumé dans des draps patriotiques et révolutionnaires tel ce poète pèlerin s’arrêtant devant les vestiges de sa maison emportée par le temps. C’est la définition de l’algérien. une plainte continuelle et monotone au bord du précipice creusé par ses propres mains dont il rend les autres responsables. Il est seul d’une solitude qui le rend étranger au monde et à sa personne. Il est la verve inutile, l’enfant perdu, l’histoire fragmentée, le désir inassouvi

      Anonyme
      29 décembre 2020 - 10 h 51 min

      Vous avez raison!! « l’enfer c’est les autres » avait bien dit le philosophe…

    Djazaïri
    29 décembre 2020 - 8 h 15 min

    Vous tournez en rond Mr Snaoui. Le problème de l’Algérie ce n’est pas ces 2 ou 3 personnes insignifiantes qui ne sont qu’une mauvaise solution à un vrai problème. Au lieu de vous focaliser sur ce Tabbou chef d’un minuscule parti non agréé ou un Benlarbi qui est une taupe islamiste, il faudrait se demander pourquoi beaucoup d’Algériens se reconnaissent dans les déclarations de ces personnes. Qu’y-a-t-il dans leurs déclarations qui les rends si populaires? Il faudrait également dire pourquoi les avoir rendus 10 fois plus populaire en les emprisonnant? J’avais dénoncé leur arrestation pour ne pas en faire des symboles. Pour l’algérien de la rue leurs arrestations voulait simplement dire « qu’ils ont tapé là où il faut » « qu’ils ont eu peur d’eux ». On ne traite pas la fièvre en cassant le thermomètre. L’algérien n’est pas qu’un tube digestif qui n’aspire qu’à « manger à faim » comme l’avait dit un célèbre Boumedieniste. Avec les chaînes d’information satellitaires et les réseaux sociaux il faudrait beaucoup plus que des promesses pour calmer la contestation et cette défiance envers le pouvoir. L’Algérie est en ruines et sa reconstruction prendra de nombreuses années. Cela ne se fera pas sans l’adhésion de chaque citoyen. Associer les algériens et regagner leur confiance nécessitera des gestes très forts. Beaucoup sont en attente de « preuves » que les choses commencent vraiment à changer. Plutôt que de perdre du temps à écrire des pamphlets sur des nains politiques, essayons de pousser nos décideurs à prendre les bonnes décisions pour amorcer le changement car le statu-quo mènera les islamistes et les réconciliateurs au pouvoir

    Qu’est-ce qui a changé ?
    29 décembre 2020 - 7 h 13 min

    Comme beaucoup d’Autres….la liste est longue !
    Comme tout Politique..
    Tabou AUSSI doit CLARIFiER s’expliquer sur Les rencontres avec Dhina, la rencontre avec Amir Dz, ses positions sur le Sahara Occidental et sa vision sur la décennie noire.
    Il a sa vision, et je suis très méfiant…
    Cependant, il faut reconnaître que Karim Tabou tiens le même discours depuis près de 10 ans…

    Samir
    29 décembre 2020 - 6 h 21 min

    Khrot.
    Tu t’attaques aux peu d’Hommes qui restent en Algerie. des Hommes qui sont restes en Algerie pour se battre pour un etat de droit, pendant que toi tu te caches chez FAFA.

    31 Déc. 2020 - Verdict Amina Bouraoui
    29 décembre 2020 - 4 h 47 min

    SVP. Ne donnez pas de nouveaux bâtons aux adversaires pour taper sur le Pays.
    Je ne serai pas surpris que les articles de journaux sont déjà prêts.
    MERCI d’avance…

    lhadi
    29 décembre 2020 - 4 h 42 min

    Il existe toujours des adorateurs, viciés par les passions tristes, qui décernent un brevet de patriotisme à des serpents qui disent parler pour le peuple afin de mieux l’envoyer à l’échafaud.

    La tâche de ceux qui aiment leur pays autant que leurs parents est de ne rien céder à des Erostrates des temps modernes qui mettent toute leur intelligence au service des furies de leur cerveau reptilien.

    gardons nous de cette peuplade de vipères lubriques ou des rats visqueux, adepte de la détestation de l’Algérie et de l’amour de soi.

    L’Algérie, bien qu’outragée, martyrisée mais finalement normalisée, se doit de donner force à la vigilance, car sous divers masques, les ennemis de la partie sont toujours à l’ouvrage pour fomenter le chaos qui obèrera, selon eux, tout développement d’une Algérie nouvelle.

    Il est capital que l’autorité de l’Etat retrouve toute sa vigueur pour étouffer, avec les armes républicaines, toute pétulance et Halithose qui attisent les braises pour éparpiller les cendres de la division.

    C’est pourquoi, je juge indispensable d’interpeller le Président de la république et lui demande de respecter, dans la lettre mais aussi dans l’esprit, son engagement à n’accepter aucune compromission avec celles ou ceux qui ont préféré les jeux politiques réprouvés par la morale à la voix de la conscience qui épouse l’amour de la patrie attaché aux valeurs républicaines.

    Je suis convaincu que si nous mettons l’oreille à l’unisson et le coeur à l’ouvrage, les bombardements médiatiques des sycophantes qui volent en escadrille ne pourront jamais freiner le train Algérie qui avance lentement mais surement vers la destination d’un avenir meilleur.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    ... à la vermine
    29 décembre 2020 - 2 h 01 min

    Ce Karim tabbou n’est qu’une (…), un (…).
    Il pense être éternelle, et que son nom sera gravé dans le marbre.
    Tu finira dans un caniveau.
    Tu n’est que la décadence de l’espèce humaine.
    Les HARKIS n’ont aucun ami, juste des utilisateurs de circonstances.

      ZORO
      29 décembre 2020 - 9 h 57 min

      L auteur, selon sa vision , dresse a travers cet article , la liste des mechants algeriens . Selon cette meme vision , j aimerai bien connaitre dans sa prochaine contribution celle des bons algeriens.
      SigneZORO. ..Z….

    Khaled Bousbahi
    29 décembre 2020 - 1 h 28 min

    Monsieur Boualem Snaoui,
    Et vous, vous travaillez pour qui?
    Vous avez tord de vous attaquer à un grand nationaliste et un démocrate comme Monsieur Karim Tabou, tous vos arguments, c’est du khoroto et sont pleins de mensonges (…)

      Elephant Man
      29 décembre 2020 - 10 h 17 min

      @Khaled Bousbahi troll
      Depuis quand un nationaliste patriote Algérien se pavane devant le drapeau d’une nation étrangère le makhnaz pour en faire son éloge un modèle de démocratie et cracher comme toujours sur l’Algérie ?!!!!

    Abdou mlt
    29 décembre 2020 - 1 h 10 min

    Dans tout de qui se passe Il y a quelque chose de simple qu’il faut considerer d’abord. La réflexion de base tout simplement; les personnes et familles algériennes marocaines et tunisiennes mauritaniennes et lybiennes vivent un quotidien identique dans leur croyance leurs espoirs, ils ont les mêmes rêves et aspirations. C’est l’ensemble de toutes ces personnes et famille qui sont le peuples du Maghreb.
    Toutes ces personnes n’ont aucun problème les uns avec les autres et ne veulent pas qu’il y en ait entre eux.
    Il se doit de penser à ses propres citoyens et avoir aussi un sentiment envers la partie du peuple qui constitue le pays voisin.
    Ce à quoi nous assistons depuis deux semaine est réversible normalement. Ce même peuple d’Afrique du Nord est menacé et la menace est de taille. Aucun ne sortira gagnant à long terme sauf celui qui veut sa division. Celui qui est contant des actions des uns et des réactions de l’autre, tout lui sert tout est exploité car au fond ils n’a de préférence pour personne à part celle la première victime identifiée ou préparée .
    Dans l’attitude de défense montrons à ce peuple frère notre sentiment de fraternité et surtout se poser à chaque mot ou phrase lus ou écrits « à qui celà peut peut servir surement ou éventuellement, comment, et pourquoi ». Je pense qu’avec cette démarche nous couperons l’herbe sous les pieds de ceux qui nous veulent du mal.
    Nous édifierons alors un maghreb ou il fera bon vivre que le monde entier voudra visiter. Il faudra bien sûr rester vigilant, notre passé l’éxige.

      Elephant Man
      29 décembre 2020 - 10 h 22 min

      @Abdou Mlt troll makhnaz
       » à ce peuple frère notre sentiment de fraternité  »
      Rappelez-nous quand votre peuple frère a fait preuve de fraternité….un jour !!
      Cessez de rêver et vos DÉLIRES.
      Ni UMA Ni Quoi Que ce Soit.

    Ammi Rabah
    29 décembre 2020 - 1 h 03 min

    Tabbou est apparemment devenu le probleme de tout le pays et du monde. Un jour on decouvrira que c’est lui qui a introduit le virus du Covid en Algerie. Allez c’est quoi la suite pour resoudre les problemes de chomage et de sante en Algerie ? Qui aidera le pouvoir d’achat des algeriens ? La solution viendra en diabolisant un seul homme: Tabbou.

    Anonyme
    29 décembre 2020 - 0 h 53 min

    Excellent article sur le rôle que Tabbou et ses alliés et soutiens…
    Comment peut on le laisser encore donner son avis et répondre directement au président français et à quel titre??
    Se prend il déjà pour le prochain président ?
    Les islamistes sont déjà au pouvoir et je pense qu il le prépare à remplacer Tebboune…..il faut réagir vite car ils sont au pas de la porte….

    Salim Benrehla
    29 décembre 2020 - 0 h 51 min

    On verra ce que votre equipe constituee en majority d’incompetents va faire. Toutes les institutions sont au bord de la banqueroute a cause de la corruption. Poignarder Tabbou va resoudre les vrais problemes.

    Anonyme
    29 décembre 2020 - 0 h 49 min

    l’Algérie a subi l’ethnocide et après 1962, elle a subi l’inertie du mal colonialiste, aujourd’hui ce mal en perte de vitesse, il essaye de reprendre par ces résidus. Mais, l’Algériennité est là, toujours présente.
    VIVE l’ALGÉRIE.
    تحيا الجزائر

    Pas Tabou ?
    28 décembre 2020 - 23 h 36 min

    OK, alors qui ?
    Bengrina ?
    Désolé mais c’est cela la 5eme colonne Locale, alors on est pas sorti de l’Auberge !

    karimdz
    28 décembre 2020 - 22 h 53 min

    Bon article qui a le mérite de nous rappeler la stratégie de nos ennemis qui est toujours d’affaiblir un pays de l intérieur. Tous les personnages cités, je m en suis toujours méfié, comme je l ai écrit dans un autre fil de discussion, la menace n est pas seulement islamiste mais berbériste aussi. On connaissait le clown mehani, on connait aujourd’hui tabbou, comme on a appris à connaitre nekaz.

    Ces gens ne sont bien qu’à travers des médias étrangers, et quelques uns il est vrai chez nous. Si l Etat algérien les a mis hors d état de nuire, en tout cas pour ceux qui exercaient en Algérie, c est parce que nos services secrets savent des choses que nous ne savons pas, il faut pas toujours y voir systématiquement une volonté de nuire à la démocratie ou de museler la presse.

    Le peuple algérien conscient et lucide n est pas dupe des manœuvres sournoises, insidieuses des sionistes, il se remémore ce qui s est passé en Lybie et en Syrie. Non, ces pseudos états démocratiques, ne sont pas soucieux de démocratie et de bien être chez nous, voyez le chaos, le sang, l occupation, la désolation… que ceux ci ont semé dans les pays envahis.

    Le peuple algérien est très patriote, il forme avec l’Armée un bloc solide et unie. Rien ne pourra donc nous atteindre, ni les manoeuvres de nos ennemis à l extérieur, ni celles des taupes à l intérieur.

      Marre des Coups bas,
      29 décembre 2020 - 10 h 43 min

      des Rumeurs…et des Chasses aux Sorcières.
      BASTA !
      C’est qui les “…ILS… ?: connait pas
      Qui savent “…des CHOSES..”’: On ne sait pas quoi
      Je n’aime ni les Populistes ni
      Les Islamistes mais je ne supporte pas plus
      Les attaques sournoises sans Droit de Reponse ou débats contradictoire publique.
      Maintenant il faut jouer cartes sur Table, en Public et dans la Lumière.
      => Porter plainte, poursuivre avec preuves ou se taire.
      Tout ce qui est Médiatique et qui ne sert pas La Soupe est forcement un islamiste terroriste ou un traitre.
      Si c’est vrai c’est triste et il y a plus rien a faire.
      On a des leaders auto-proclames accuses par des auto-proclames Policiers et condamnés par des auto-proclames juges.
      Et après ?
      D’autres vont bientôt expliquer que Bouteflika doit revenir car après tout il a fait la Grande mosquée meme
      Si Benbouzid récupère un système Sanitaire en lambeaux, sans parler du reste.
      Bref avec tous ces champions, on comprend Pourquoi le pays s’est fait dépouiller pendant plus de 10 ans.

        Lghoul
        29 décembre 2020 - 11 h 32 min

        Les memes qui adoraient et embrassaient sans aucune honte ou retenue un tableau en bois apparaissent soudain comme etant les nationalistes de la premiere heure. Ceux qui sont encore en train de creer des milliers « d’anciens moudjahidines », alors que la revolution est finie depuis 62, ceux dont les copains ont rempli la prison d’el harrach osent encore sortir la tete a l’air libre, attaquer des algeriens qui n’ont jamais pris un centime au pays, comme si rien n’y etait. Savent ils que 90% des algeriens ne les prennent meme pas au serieux ? Savent ils qu’ils sont devenus la risee du pays ? Commencez a nous parler de chekib khelil ou de bouchouareb par exemple. Parlez nous de ceux qui ont ruine l’Algerie et son peuple. Parlez nous des vrais mercenaires qui ont vendu les institutions strategiques du pays aux emirats et aux orientaux. Parlez nous de ces neocolonialistes qui offrent les plus gros projets a la France. Sinon continuez a nous parler des « nationalistes » de premiere heure tels les bengrina et les belkhadem et ceux qui se battent a la boxe a L’APN pour des postes. Quand les suceurs de sang algerien sont devenus des °heros nationalistes » et les protecteurs de l’Algerie le ridicule ne pourra plus tuer en Algerie.

          karimdz
          31 décembre 2020 - 0 h 15 min

          Justement parce qu on connait les ordures du passé, que nous n avons pas à tolérer les futures ordures qui se présentent sous des artifices de démocrate, d honnête et bla bla bla.

          Ni bouchouareb ni boukerch ni khelil li klaha, et pas de tabbou non plus, y ouili tabouret et il va plus le quitter mdr !

          HamdoulAh, kayan fi lbled, des patriotes et pas des pleureuses…

        karimdz
        31 décembre 2020 - 0 h 12 min

        Comme on dit, il n y a pas de fumée sans feu…

    Anonyme
    28 décembre 2020 - 22 h 36 min

    tabbou a des origines mokoko voila pourquoi il aboit jour et nuit pour la réouverture des frontières avec maghr-ael (marrok-ael).
    (…)

      Anonyme
      28 décembre 2020 - 22 h 44 min

      N’importe quoi!! ses 2 parents et ses 4 grands parents sont kabyles nés en kabylie et ne parlant pas un mot d’arabe…

        Anonyme
        29 décembre 2020 - 7 h 01 min

        sais tu qu’il y a des mokokos qui ne parlent as arabe aussi ? au moins tu le sais j’espere

      Lghoul
      29 décembre 2020 - 1 h 40 min

      Si Tabbou s’est donc autoproclame « brizidane », il pourra peut etre donner un coup de pouce au regime: Signer la Loi des finances prevue apparemment le 28 decembre 2020. Ooops, c’est aujourd’hui. Ou est le vrai ?

    Anonyme
    28 décembre 2020 - 21 h 55 min

    Ce qui m’intrigue est le fait que le vendu Tabbou soit l’élève de Ait Ahmed (Athirham Rabi).
    Était -il un mauvais élève qui a mal viré ?

      Anonyme
      28 décembre 2020 - 22 h 40 min

      ou peut être le brillant élève qui sait !!!

        Bristol
        29 décembre 2020 - 1 h 17 min

        Ce larbin est brillant élève comme la dinde est la reine des animaux.

        Anonyme
        29 décembre 2020 - 1 h 48 min

        Tu as tout compris !!!

      Anonyme
      28 décembre 2020 - 22 h 41 min

      Il n’a pas mal viré il c’est fait juste viré du FFS.

      Salim
      29 décembre 2020 - 2 h 35 min

      Le tabbou c’est tabou on ‘en viendra tous à bout

    FREE MEN
    28 décembre 2020 - 21 h 47 min

    Ce bizon noir, avait fait l’ecole bizonniere du p.ffs , et de la 2M …la chaine makhzen hyene …
    Kif kif au pays du Kiffff..
    Fakou bik…

    DYHIA-DZ
    28 décembre 2020 - 21 h 35 min

    Un 20/20 pour l’article !!

    Tabbou est le héro des makhzani = Une vérité absolue.
    Le FFS et sa démon-cratie = Laissez moi RIRE.
    FFS + intégrisme = 1
    Ces traitres sont les bras droits des ennemis de l’Algérie.

      azedine chaabane
      28 décembre 2020 - 23 h 07 min

      Franchement pour vous tous sont des traîtres sauf vous !

      Si il est vraiment traitre il sera jamais inquiété par le pouvoir

      Moi je demande juste de ne pas utiliser les noms de notre pauvre région (chaouis) sur ce site et exprimer comme vous voulez!!

    vive le maghreb
    28 décembre 2020 - 21 h 35 min

    pourquoi daboliser l homme libre
    ne soit pas libre pour dire la verite
    sinn tu es proche du makhzen marocain

      DZDZDZ
      28 décembre 2020 - 22 h 20 min

      Il y’a une seule réalité valable,
      VIVE L’ALGÉRIE !

      MOUH AKLI
      28 décembre 2020 - 22 h 32 min

      En guise de réponse à ce lecteur sans nom « Vive le Maghreb » :
      Il me semble que vous devez vivre sur une autre planète ? ou je me trompe ?
      Avez-vous lu tous les articles qui traitent de l’Algérie, en ces moments cruciaux ? Je pense que vous les avez vus seulement.
      Intéressez vous aux articles bien documentés et riches d’une analyse réelle et authentique, vous allez comprendre que les activistes de la 5ème colonne sont bien une évidence. Mais nous sommes là à les contrer par les arguments et la lutte acharnée contre leurs desseins néfastes. Nous leur barrons la route où qu’ils soient.
      L’Algérie est plus grande que ces minables traitres.
      VIVE L’ALGERIE FORTE et UNIE.

      A ceux qui veulent réfléchir tout seul
      29 décembre 2020 - 2 h 13 min

      Je ne suis pas Adepte du Prêt à Penser…
      A Chacun de se faire sa propre Idée
      Je Réfléchis Encore mais il faut avoir 2 points de vue
      Pour un DÉBAT Contradictoire..
      ifférents contributeurs:
      houari Addi qui répond:
      http://palestine-solidarite.org/analyses.lahouari_addi.220620.htm
      et Brahim Snaoui qui accuse:
      http://palestine-solidarite.org/analyses.boualem_snaoui.060720.htm

        J'ai lu vos liens
        29 décembre 2020 - 20 h 14 min

        et Boualem, et non pas Brahim, écrit:
        « Ne pouvant supporter le confinement politique, imposé par les forces de neutralisation du débat contradictoire, positionnées, y compris, à gauche, j’ai décidé de braver « l’interdit démocratique » qui frappe ma famille et moi-même. L’appel profond des braves à « la résistance » a été lancé, par delà la Méditerranée, et se soustraire constitue une complicité avérée avec des crimes annoncés avant l’heure ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.