Le président de la République Abdelmadjid Tebboune s’envole pour l’Allemagne pour des soins complémentaires

Teb Présidence de la République
Le président de la République Abdelmadjid Tebboune. PPAgency

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué, dimanche, que son retour en Allemagne «était programmé» pour poursuivre le protocole thérapeutique, exprimant le souhait que la période des soins soit «très courte».

Dans une déclaration avant son départ pour l’Allemagne à partir de la base aérienne de Boufarik (Blida) où il a été salué par les hauts responsables de l’Etat, le président de la République a affirmé que ce retour «était programmé afin de poursuivre le protocole thérapeutique, décidé par les professeurs, et dont il ne reste pas beaucoup mais nécessaire», précisant qu’une «petite intervention chirurgicale au niveau du pied n’est pas à écarter».

Exprimant le souhait que la période des soins soit «très courte», le président Tebboune a assuré que «même en étant physiquement loin, je continuerai à suivre au quotidien les affaires du pays avec tous les responsables».

L’Etat «est debout par ses institutions», a-t-il souligné, valorisant «la mobilisation» de l’ensemble des responsables, et précisément l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale pour ses efforts dans l’assistance aux citoyens et la préservation de la sérénité au niveau national».

Le président Tebboune a également adressé ses remerciements aux «institutions élues», relevant «des aspects positifs et négatifs» pour ce qui est du gouvernement.

Pour rappel, le président de la République a quitté Alger dimanche à destination de l’Allemagne pour des soins complémentaires suite à des complications au pied après sa contamination au coronavirus. Le traitement de ces complications qui ne présentent pas un «caractère urgent» était déjà programmé avant le retour d’Allemagne du président Tebboune, le 29 décembre dernier. Toutefois, ses engagements n’avaient pas permis, entre-temps, un tel déplacement, selon la Présidence de la République.

Le président Tebboune a été salué à son départ de la base aérienne de Boufarik par le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Slimane Chenine, le président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, le général de corps d’armée, chef d’etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chanegriha, et le directeur du cabinet de la Présidence de la République, Noureddine Baghdad-Daïdj.

R. N.

Comment (8)

    Anonyme
    11 janvier 2021 - 17 h 54 min

    Une visite de controle ..c est logique…..apres la fin des medicaments pour annoncer qu aucune sequelle n est relevee dans les analyses…etre sur que le mal est definitivement aneanti…Allah lui donne la sante et la force pour affronter des montagnes et remettre definitivement l Algerie sur le podium du 21 eme siecle…Restons tous unis

      Anonyme
      12 janvier 2021 - 7 h 20 min

      Le fameux mot « union ». On peut souhaiter un bon rétablissement au président, on peut être profondément patriote et se poser des questions sur sa maladie, ses séquelles sur ses capacités à rester au pouvoir. C’est justement parcequ’on a envie d’un président fort pour défendre l’Algérie qu’on se pose ces questions. Celui qui dit que tout va bien, qu’il est en forme etc… ne veut sûrement pas le bien de l’Algérie

      Je Suis bent El Hadj
      12 janvier 2021 - 21 h 53 min

      Je Souhaites au Président au Gouvernement Inchallah qu Allah leurs Donne Toute la Force pour Élever l Algérie et Gagner Tous les défis . Allah accordé une longue Vie au Président , au Chef d État Major, a l’ ANP. TAHIA LES HOMMES Allahou el Mousstaane

    Je Suis Sans Importance
    10 janvier 2021 - 22 h 02 min

    Allahi chaffih inchallah , Allah YAHFAD el Djazaeir bi Idnillah
    TAHIA Djazaeir, TAHIA LES HOMMES

    karimdz
    10 janvier 2021 - 20 h 51 min

    Prompt rétablissement au président Tebboune, Allah y chafih.

    Un rétablissement dans les meilleurs meilleurs délais
    10 janvier 2021 - 20 h 18 min

    Et bon retour, juste après il faut désigner de bons gestionnaires de centres hospitaliers et une formation rigoureuse de tous les fonctionnaires d’hôpitaux et â la moindre erreur (vols, negligeance, piston …) sanction.

    Anonyme
    10 janvier 2021 - 18 h 57 min

    Bon retablissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.