Pascal Blanchard : «Les Algériens n’ont jamais été bien traités en France !»

racisme Blanchard
Les vérités de Pascal Blanchard sur le colonialisme dérangent. D. R.

Par Mohamed K. – «On tue l’Arabe en France. C’est une histoire. Elle traverse cinq siècles d’histoire», a asséné l’historien français Pascal Blanchard qui explique dans une interview à Siné Mensuel que «les Arabes n’ont jamais été bien traités en France, jamais !» «Vous vous rappelez ce qu’il s’est passé en octobre 1961 avec un certain nombre d’Algériens jetés dans la Seine, je vous rappelle le 14 juillet 1953 où dix Algériens ont été tués dans les rues de Paris», a-t-il insisté, en ajoutant : «Je pourrai égrainer entre trois et cinq morts par an uniquement à Paris dans les années 1920 et 1930 et je peux remonter comme ça jusqu’à 1453.»

«Aujourd’hui, ce qu’on entend, c’est une minorité qui refusera toujours catégoriquement cette égalité, cette culture passée et cet héritage et, aujourd’hui, ils sont obligés de sortir du bois et on les entend», a souligné ce spécialiste de l’empire colonial français, d’études postcoloniales et d’histoire de l’immigration. «Même là-dessus, je suis plus optimiste que certains, parce que personne ne parlait des bavures dans les années 1950 contre les Algériens, tout le monde s’en foutait, et il y avait beaucoup plus de bavures à l’époque qu’aujourd’hui. C’est-à-dire qu’être noir ou arabe dans les années 1950, 1960, 1970 ou 1980, les Noirs et les Arabes savaient très bien ce qu’ils vivaient, ils savaient très bien ce que veut dire le mot bavure qui vient de la BAV, la Brigade antiviolence créée par Papon à Paris pour surveiller les Arabes. Sauf qu’à cette époque-là un Arabe tué, ça n’intéressait personne, un Noir agressé, tout le monde s’en foutait», a-t-il fait remarquer.

«Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Des deux côtés, le bruit existe, le débat existe», a encore indiqué l’auteur d’une thèse sur le nationalisme et le colonialisme. «On parle d’un siècle, voire de plus, de culture de violence, de manière de penser le monde. Nous devons apprendre quelque part à décoloniser nos imaginaires, à changer la manière dans le regard de l’autre», a-t-il estimé, avant de révéler que la France «est le seul pays à avoir eu une police des Noirs en 1777 sous Napoléon Bonaparte qui les parquait dans les ports parce qu’il voulait les expulser à Saint-Domingue, mais il va perdre Haïti». «Nous avons eu aussi une police des Arabes, installée rue Lecompte, dans le XVIe arrondissement de Paris, à partir de 1926, dont la seule mission sera de contrôler et de surveiller les Maghrébins de France dangereux. Et on aura une police des juifs sous Vichy», a-t-il relevé.

Pascal Blanchard invite les magistrats français à «faire leur histoire», parce qu’«ils ont besoin de se questionner de la manière dont la justice républicaine a été rendue durant les guerres d’Algérie, du Cambodge, du Vietnam et du Cameroun». Pour lui, «tant que ce travail-là n’est pas fait, vous ne pouvez pas espérer qu’un corps d’Etat soit meilleur que l’Etat si l’Etat ne fait pas ce travail pour lui-même».

Le chercheur au CNRS explique que «la troisième génération (d’immigrés, ndlr) aujourd’hui est revendicative». «En même temps, précise-t-il, ce que nous sommes en train de voir avec des déclamations, des actes, des expressions ou des violences racistes, c’est aussi la réaction assez épidermique sur un monde qui se normalise.» «Vous avez des racistes qui commencent à voir des élites, des gens qui arrivent des quatre coins du monde et qui, simplement, revendiquent l’égalité. C’est inacceptable pour eux. Donc, ils crient très fort. Ils jettent des bananes à Mme Taubira», a-t-il ironisé, en faisant référence à l’ancienne ministre française de la Justice qui avait été comparée par une élue municipale à un singe.

«La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que, avant, ils n’avaient pas besoin d’hurler, de crier et de jeter des bananes à Mme Taubira car Mme Taubira n’avait pas le droit d’exister. Donc, ces racistes-là étaient confortés dans leur pouvoir de tranquillité», a-t-il conclu.

M. K.

Comment (16)

    صحراوي
    18 février 2021 - 23 h 40 min

    مجرد تساؤل.ـ
    متى علمت بهذا!!!؟؟؟
    علمت بعنصرية الفرنسيين وسوء معاملتهم للمغتربين لا سيما الجزائريين منذ شاهدت خطاب الراحل هواري بومدين رحمه الله ألف رحمة ورحمة.ـ
    https://www.youtube.com/watch?v=TBMvS5OkI4A

    on le sait! les mots Algérie et Algérien sont bannis en france
    18 février 2021 - 13 h 16 min

    avant 1980 quand la communauté algérienne constituait 65% de la population maghrébine, tout ce qui attrait à la race arabe était tabou en france car on l’assimilait à l’algérien. les mohamed deviennent des « momo », fatiha des « fati » et certain prennent même des prénoms français (alain, david, etc.). il fallait absolument cacher ses origines algériennes. la police était absolument raciste envers les émigrés et extrêmement agressive. ce que le pseudo raciste eric zemmour évite de le rappeler. les enfants de ces émigrés ont vécu un véritable calvaire sociale, on voyait la peur du français dans leur regard (je vous jure que c’est vrai). ils ont transmis ce qu’il ont vécu, sans le vouloir, à leur enfants qui forcément haïssent la police aujourd’hui et ne supportent plus les regards raciste des français à leur égard.
    aujourd’hui les algériens ne sont plus majoritaires en tant qu’étrangers visibles. ce sont les marocains qui sont majoritaires, et en plus de la pure racaille qui donnent une très mauvaise images des musulmans, depuis les politiques voulu par le roi du maroc à travers ses espionnes (rachida dati, najat belkacem etc.). les algériens sont intégrés et vivent en parfaite entente sociale avec les français. mais, hélas, les sionistes et les marocains qui sont dans les médias, font croire encore aux français que les algériens sont la source de tous les maux sociétaux en france alors que seuls les marocains y sont derrière. la haine de le l’algérien etde l’algérie en france est aujourd’hui entretenu par le sionistes et les marocains que les gouvernements français depuis sarkozy occupent des postes clés et dans les administrations et dans les médias, et ont pour seul but la destruction de la diaspora algérienne. ils vont peut être y arriver, mais ils ne mesurent pas encore ce qu’il les attend avec les marocains quand ils auront le pouvoir définitif en france. LA FRANCE EST FICHUE

    Anonyme
    18 février 2021 - 9 h 57 min

    Effectivement, mais je trouve étrange que les français s’en prennent et je le conçois pas systématiquement mais sporadiquement à leurs congénères algériens, alors que normalement ils devraient s’entendre , être en parfaite harmonie après 192 années de cohabitation…

      Abdel
      27 février 2021 - 11 h 20 min

      @ Anonyme
      18 février 2021 – 9 h 57 min
      La différence est que les autres communautés sont soudées entre elles et s’entraident cher ami, c’est à dire que chacune des communautés défend les intérêts de sa communauté et leur pays d’origine, font en sorte d’avoir le monopole d’avoir le cœur du pays d’accueil et font en sorte même qu’on leur servent de poubelle,
      Pour les nôtres, c’est encore l’errance et n’ont aucun lieu d’attache, dans notre pays, ils sont considérés aussi comme des étrangers et notre pays n’a évolué dans aucun domaine à part l’explosion démographique dont nous devons être dans le podium mondial dans ce domaine.
      A prendre le cas des portugais ou espagnols parmi tant d’autres comme ceux venus de l’est de ce continent, eux sont considérés comme des nationaux, les derniers migrants arrivés ont plus de droits et respects que nous et d’où qu’ils viennent.
      En bref, nous naviguons encore dans le brouillard sans aucune visibilité.
      Excusez moi du terme, on est comme des prostitués ou tout le monde nous passe dessus et qui plus est, on doit payer pour subir les affres des autres de manière générale.

    Dzair2020.
    17 février 2021 - 17 h 27 min

    Ce qui fait mal au coeur est de voir lès bédouins qui savent que les français ne lès aiment pas et lès respecteront jamais continuent à financé leurs guerres destructives et très mal au coeur de voir un milliardaire bédouins qui à rien inventé que même avec son 💰 investi dans un championnat de foot ball faible et paye neymar et mbape avec dès salaires inimaginable alors que lès enfants arabes syriens, libyens et yéménites souffrent de malnutrition.

    1commentaire
    17 février 2021 - 17 h 12 min

    Mais ces tout à fait normal ils nous voyent comme des gens inférieur ils en ce croyant toujours supérieur l’Arabe et de deuxième classe ou troisième ils nous aimerons jamais même si beaucoups laba tourne la veste en pensent qu’ils les accepterons on les a chasser et on les a rejoins au lieu de construire nôtres pays,les Français de l’OAS n’ont jamais digérer leurs défaite ils ont transmis la haine à leurs progénitures et cela jusqu’à la fin des temps on a rien a attendre donc d’eux si ce n’ai la méfiance !!!

    Biladiya Bladi
    17 février 2021 - 15 h 46 min

    Toute politique de ghettoïsation mènera droit à l’affrontement. Les pouvoirs en place, les partis traditionnels ont eu toujours besoin d’un quartier, d’une ville où il faudra tasser, oui tasser comme des sardines, des immigrés, les mal éduquer, ne leur donner que de petits boulots ingrats, les faire travailler dans des endroits insalubres, leur faire connaître des misères avec des coupures d’eau, d’électricité, les laisser élever leurs enfants dans la saleté, la pauvreté afin qu’ils se transforment dans la plupart des cas en gangs de rue, pour en fin de compte les désigner tous comme le mal de la société, des marginaux, truands, violents afin d’axer leurs campagnes électorales sur eux afin de susciter la haine des citoyens de leurs pays afin d’avoir des gains dans électoraux. La plupart des pays avancés utilisent la même politique, meme les USA, le Canada ont copié sur leurs alliés européens. Il n’y a qu’à analyser le nombre de morts parmi les immigrés dans leurs pays pour s’en faire une idée. Meme des pays arabes notamment ceux du golf ont copié le même procédé. Il suffit de voir comment souffrent les asiatiques venus travailler au Qatar, Emiratis et compter leurs morts pour réaliser qu’il y a catastrophe. Meme nous algeriens on n’échappe pas à cette discrimination dans les pays du golf qu’on dit amis de part la religion que nous partageons. Pour y travailler dans ces pays, il faudra être parrainé par un citoyen de leur pays, et c’est lui qui décidera de tout sur toi. Pour avoir mon congé que j’ai pas eu depuis 3 ans, il fallait que je le supplie pour avoir l’autorisation de sortie du Qatar. J’ai dû renoncer à 120 000 oui 120 milles rials pour quitter définitivement ( Nnif ou lakhsara) ce pays d’esclavage moderne. Pour vous dire que ce n’est pas uniquement en France que les émigrants arabes, noirs ou asiatiques connaissent des souffrances.

    Algerien Pur Et Dur
    17 février 2021 - 14 h 45 min

    132 ans d’ocupation suivis de presque 60 ans de proximite et ils n’ont toujours rien compris. Ils traitent toujours les algeriens d’arabes. Ils ont meme mis en place des 62 les sbires de Nasser pour forcer l’arabisation du pays comme s’ils n’avaient pas fait assez pour nous affubler d’une fausse identite. Cessons de difuser leurs messages. Ignorons les et regardons ailleurs.

    Nadir
    17 février 2021 - 12 h 32 min

    Je ne suis pas d’accord.
    Je suis Algérien pas de double nationalité, je vie en France et je ne sent pas voir moins de droits que les Français. j’ai un travail, j’ai eu droit a un crédit bancaire pour achat d’appartement je suis propriétaire de ma résidence..
    Je pense même que les Français et la classe moyenne de toute ethnies confondu sont moins bien traité que les voyous bras cassé des cartiers pourris.

      @ Nadir 17 février 2021 - 12 h 32 min
      27 février 2021 - 11 h 33 min

      On ne nait pas voyou et bras cassé, les évènements de la vie font que malheureusement certain tournent mal.
      Cependant, changez votre place contre un de ceux que vous considérez bras cassés, vous verrez qu’ils ne sont moins bien que tout le monde.
      Vous avez le même discours que zemour qui plus est contre je crois les vôtres.

    Anonyme AOC
    17 février 2021 - 12 h 02 min

    Arrivé début 1970, déjà adulte, je me rappelle l’ambiance en France à l’encontre des « arabes » essentiellement algériens : de l’assassinat dans les commissariats (« bavures ») aux contrôles au faciès permanents (j’en ai été victime de nombreuses fois), …
    Si la situation a changé, c’est effectivement à cause de « la mondialisation » des informations et le glissement vers la prise de conscience des uns et le « renoncement » des autres suite à la demande des entreprises d’abord d’ouvriers et ensuite de cadres formés et compétents. Ce n’est qu’après 1984, que les universitaires algériens ont commencé à être recrutés en grand nombre dans les universités (et autres centres de recherche), dans les mêmes conditions que les français. Même chose pour les autres étrangers non-européens (et non-occidentaux globalement). La faculté d’avoir la nationalité française est utile mais non suffisante. J’en sais quelque chose, j’ai été chercheur et je suis en retraite.

    Mhand
    17 février 2021 - 11 h 33 min

    Pascal Blanchard : «Les Arabes n’ont jamais été bien traités en France !»
    Mais nous ne sommes pas arabes! ni culturellement ni ethniquement. Le plus gros mensonge de tous. Les Français voulaient détruire notre identité pour nous affaiblir.

      Abdel
      27 février 2021 - 10 h 55 min

      @ Mhand
      17 février 2021 – 11 h 33 min
      On est tout à fait d’accord avec vous cher ami,
      mais force est de constater que pour nombreux compatriotes ils se considèrent plus arabes que les arabes et plus musulmans que les musulmans qu’algériens.
      On a chassé des colons physiques qui nous considéré comme inexistant dans notre pays pour prendre d’autres colons qui commandent nos esprits et nos actes, certains algériens ont été des mercenaires de ceux qui nos colonisent psychologiquement et tué d’autres algériens.

    Elephant Man
    17 février 2021 - 9 h 38 min

    Arabe noir …..
    N’essayez pas de noyer le poisson dans l’eau si j’avais pu jeter des bananes à Taubira le 24/01/2016 et son congénère Urvoas je l’aurais fait moi la menace de mort 😉😉
    Parlez-nous donc du TERRORISME D’ÉTAT et du racisme ÉHONTÉ ANTISÉMITISME RÉEL ANTI-ALGÉRIE PRIMAIRE car des « arabes » naturalisés french venus du royaume enchanté et autres ne sont pas discriminés à l’embauche étrangement et je ne crois pas que le drogué traoré avec hypermédiatisation à outrance ait été lynché par la population CIVILE en prime de la flicaille (…) …..

    karimdz
    16 février 2021 - 21 h 26 min

    C’est un fait que la France a un fond raciste, il est pas question de dire tous les français sont racistes, mais ce racisme dans le passé, comme aujourd’hui avec macro 1er, est la conséquence d’une politique d Etat.

    Hier, il fallait conquérir de nouvelles régions, et pour cela, tout une diabolisation et des mythes ont été développés par les tenants du pouvoir français pour justifier auprès peuple et de l histoire, les invasions, les crimes.

    Forcément, toute cette propagande a été nourri depuis des siècles, et les français de génération en génération, ont appris à vivre avec. L étranger est donc stigmatisé, craint, rejeté, agressé, assassiné. La France a été une terre de migrations, qui a vu l installation des polonais, des italiens, des africains , des arabes et chacune de ses communautés, a vécu un racisme d enfer. Aujourd’hui, ce racisme se concentre plus sur les africains, les arabes

    Dans le pays dit des droits de l homme, le racisme fait tache et met à mal cette renommée internationale. Et quand la situation économique va mal, les vieux démons se réveillent. Sous macro 1er, des lois discriminatoires sont même votées en contradiction avec la devise de la république, qui mettent à nu, la véritable nature du pouvoir.

    Puis les sionistes après avoir commis les attentats du 11 sept 2001 attribués à al quaida, organisation créé et armé par la CIA, ont ouvert la boite de pandore, le musulman est devenu une menace mondiale !

      Erreur
      17 février 2021 - 14 h 20 min

      Oui, c’est totalement stupide de generaliser sur quoi que se soit, sans PREUVE a l’appui. L’exception qui confirme la regle dit-on.

      La difference entre une nationalite’ et une autre est dans la LEGITIMITE’ des gouvernants de la personne qui subit le racisme en France, comme ailleurs. Une personne passe la frontiere et rentre dans un pays en vertu d’accords entre Etats. [mettons donc de cote’ les refugie’s politiques], qui sont en fait un cas de CHARITE’ POLITIQUE. Bref, des qu’une personne est sur un territoire proclame’ et majoritairement reconnu comme appartenant a une autorite’ politique, celle-ci(autorite’) est dans l’obligation LEGALE d’assurer l’egalite’ entre personnes. Les codes s’appliquent AUX PERSONNES et non AUX CITOYENS. Il y va de la RECIPROCITE’ !!!
      Ce que le RACISME et l’INJUSTICE demontre est LA FAIBLESSE d’un Etat et son Gouvernement, c.a.d. son incapacite’ a IMPOSER et FAIRE RESPECTER ses PROPRES LOIS, sur un territoire qu’il declare SIEN. C’est d’ailleurs pour ca qu’on inttente des proces sans cesse a notre fmaux zemmour… Pour lui rappeler qu’il n’est qu’un CREMEUX !
      Enfin, pour conclure, Les gouvernements Algeriens, les tenants du pouvoir et non l’Etat Algerien(construct abstrait de souverainete’ connu et reconnu partout), tout simplement
      Manquent de Legitimite’ autant que de Volonte’, pour dire quoi que se soit, c.a.d. faire valoir les accords et traite’s DIPLOMATIQUES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.