L’ANP répond pour la première fois au slogan «Dawla madania machi askaria»

Chengriha Armée nationale
Le général de corps d'armée Saïd Chengriha, chef d'état-major de l'ANP. D. R.

Par Mohamed K. – L’organe central de l’Armée nationale populaire a commenté le slogan «Dawla madania machi askaria» (Etat civil et non militaire) brandi par les manifestants affidés au mouvement Rachad. Dans sa dernière livraison, la revue El-Djeïch a consacré un espace à l’explication des desseins inavoués et cachés derrière cet acharnement contre l’institution militaire qui trouve ses racines dans la lutte contre les hordes islamistes durant les années 1990, mais aussi dans les velléités de certaines parties à l’intérieur du pays et hors des frontières.

«Si nous remontons au passé récent, précisément à la décennie noire, nous constaterons que le Front islamique du salut dissous et ses ramifications terroristes ont été les premiers à adopter ces slogans pour nuire à l’ANP et porter un coup au lien fort historique entre cette dernière et le peuple algérien», explique l’institution militaire dans son commentaire, en ajoutant que, «par conséquent, il n’est point surprenant de faire face aujourd’hui à des organisations terroristes islamistes solidaires avec le courant de gauche [et] les laïcs qui veulent une démocratie oligarchique».

«Que signifient l’unification de leur discours, la similitude de leurs slogans et leurs revendications ? Est-ce une pure coïncidence ou une action programmée et planifiée derrière laquelle se cachent des parties ayant perdu des privilèges, des intérêts et des acquis estimés à des milliards ?» s’interroge El-Djeïch qui accuse les instigateurs de ces attaques contre l’armée d’«intoxiquer l’esprit de certains citoyens égarés qui ont perdu la boussole qui les relie à la patrie».

L’institution militaire pointe donc les résidus du parti extrémiste FIS et son succédané Rachad et, dans le même temps, les membres de ce qui est communément appelé «l’oligarchie» qui a profité de sa proximité avec l’ancien clan présidentiel. Ce que l’armée qualifie de «mafia», de «traîtres» et d’«ennemis», «qu’il s’agisse d’individus ou de pays» qui veulent voir l’Algérie «affaiblie et divisée, éparpillée et détruite», souligne le commentaire d’El-Djeïch, pour lequel ces détracteurs de l’ANP, «pleinement conscients du rôle» de celle-ci dans «la préservation de la sécurité et la protection de la patrie en toutes circonstances», «ont tenté de surfer sur la vague du Hirak» et se sont mis «au service des agendas étrangers qui vivent encore des illusions du passé». Entendre la France.

Mais le commentaire de la revue de l’armée cible aussi ouvertement le Maroc où le nombre de pages Facebook générées à partir de ce pays «en vue d’attaquer l’Algérie et son armée atteint 500», tandis qu’en provenance de la France «il est d’environ 150» et une vingtaine de pages sont animées à partir d’Israël, révèle El-Djeïch qui énumère, par ailleurs, dans son éditorial, les raisons qui font se braquer les pays hostiles à l’Algérie qui lui reprochent ses positions immuables sur les questions malienne et libyenne, son rejet de toute ingérence étrangère, son soutien indéfectible aux peuples sahraoui et palestinien et son rejet catégorique de toute normalisation avec l’entité sioniste. Une attitude qui «embarrasse et gêne de nombreuses parties» et que «l’Armée nationale populaire s’est jurée d’enraciner dans l’esprit et le cœur de chacun de ses éléments».

M. K.

Comment (60)

    Abdou Mlt
    14 mars 2021 - 14 h 35 min

    Je pense qu’en réalité le soutien du peuple à l’armée national est fort, profond et inconditionnel. Tout le corps de l’armée sont des enfants de notre patrie. Ce sont des algériens comme les autres. Il faut écarter ceux qui ne remplissent pas la seule et unique mission qui est celle de défendre et protéger le pays contre l’ennemi.
    A mon avis tout le monde est d’accord là dessus et c’est en principe pas difficile à régler ensemble.

    Vroum Vroum 😤..
    13 mars 2021 - 15 h 30 min

    Faut éviter de de regarder la Lune mais regardez le Doigt.. Certaines Parties Hostiles Extérieures et relais intérieur voudraient que les Algériens se canalisent sur des problèmes internes pour justement éviter que l’ont s’intéressent à Eux, leurs Commanditaires et enjeux Géopolitiques.. Bien sûr que tous les Pays ont des problèmes internes, corruption, parfois injustices… Mais cela est valable à tous les Pays du Monde sans exception même aux Usa, GB, Allemagne, Chine… Inde… Partout !.. En ce qui concerne notre Pays, c’est une Pièce importante du Puzzle Échiquier Géopolitique qu’il faut déboulonner dans le seul intérêt Usa Otan /et leurs Vassaux Régimes Wahabite du Golfe plus la Turquie Erdogan Islamistes membre de l’Otan Sionisme…. Voilà la réalité, l’enjeu.. L’Algérie Anp est un frein en Afrique du Nord pour l’hégémonie US Otan Sionisme.. Pour ce faire Usa et Otan ne veulent et ne peuvent engager leurs Armées Officielles, de manières frontales et justement utilisé soit le Terrorisme Islamiste pour faire le travail Déstabilisation ou Destruction de Pays refusant l’hégémonie US Sionisme surtout si ces Pays sont dans une Zone Géographique voulue par l’Otan.. Il s’avère que l’Algérie est justement dans une Zone (Afrique du Nord) convoité par l’Otan Sionisme Usa.. L’Algérie doit tomber !.. Et comme notre Armée Anp est puissante, le Peuple Algérien Anti Sioniste , on a vaincu le Terrorisme par notre Anp et le Peuple.. Alors ne reste a l’Otan Sionisme qu’utiliser la « Guerre 5ème Génération » contre l’Algérie, c’est à dire la détruire de l’intérieur, en utilisant des Parties internes hostiles à l’Etat Algérien, créer des divisions, isoler l’Anp du Peuple,… Ect.. Et parfois engager des Sanctions Économiques pour affaiblir l’Algérie.. La soumettre.. Faire intervenir des « Ong » .. Mener l' »affaire » devant l’Onu, puis intervention de Pseudos Coalitions Internationales, envahir.. La Guerre 5ème Génération peut être économique, Terrorisme, Médiatique, Diaboliser un État… Des Dirigeants… Voilà les différentes palettes utilisées pour faire tomber un État.. Mais l’Algérie est solide, de très bons Analystes, une Armée très Professionnelle, bien équipée et des Alliances stratégiques pour l’Algérie… Alors les Hyènes Sionistes Otan et leurs Traîtres Saouds Wahabite, Émirats, Makhzen, Turquie Freristes, Qatar Wahabite sont déboussolé, ont tout essayé, et l’Algérie Anp toujours debout… Sachez que si Usa Sionisme sont si actifs cela explique l’empire finissant US, qui comme un sanglier blessé est encore dangereux, mais finissant… Voilà.. Vive notre Anp et Peuple Algérien… Sauf les vendus Islamistes Wahabite ex Fis du Dimanche et jours fériés.. Vive ANP…

    karimdz
    12 mars 2021 - 12 h 34 min

    C est un secret de polichinelle, le fis ou rachad actuellement, sont manipulés par l arabie yehoudite, le qatar, et les émirats sionistes unis. Et comme chacun sait, ces pays ne nous vouent pas une sympathie bien au contraire.

    Ces états sionisés ne cherchent qu’une chose, faire subir à notre pays le même sort que pour la Syrie ou la Lybie. Ils savent que notre ANP est puissante et veille à la sécurité du pays. Ils cherchent donc à casser de l intérieur cette union sacrée armée de libération / peuple, née durant l occupation.

    D ailleurs les slogans sont éloquents, de « djeich chaab, khawa khawa », on voit aujourd’hui des slogans hostiles à l ANP, qui est le barrage aux desseins criminels de nos ennemis. Si ce n est l armée, les Bouteflika et consorts seraient encore au pouvoir, et Dieu sait, quelle situation désastreuse, il nous a épargné.

    Quand l Algérie sera écartée du danger, que ses institutions nouvelles seront fondées, que l économie sera repartie, alors l armée n aura plus à s immiscer dans les affaires civiles.

    Salim Samai
    12 mars 2021 - 10 h 34 min

    Il n´y a ni ANP, ni Presidence, Ni Partis, NI Ideologie! Encore une fois CESSONS de DIVISER!
    Il y a L`ETAT de DROIT & des LOIS á organiser afin d´eviter la Crise Cyclique (…)

    L´ANP est UNE institution de l`Etat PARMI d´áutres!
    AUCUNE Institution ne DOIT etre au dessus de l´Etat et des Lois qui le regissent!
    (…)

    صحراوي
    11 mars 2021 - 22 h 05 min

    مجرد تساؤل.
    شعار من !!!؟؟؟
    هذا الشعار هو ليس شعار رشاد فقط بل شعار بعض الديمقراطيين من ضمنهم أر سي دي الذي كان رئيسه يصرخ:  » لي جينيرو ألا بوبال « .ـ
    وسلفه الذي صرح أنه أخطأ في الشعب الجزائري الذي أجبره على ترك السياسة لأنه لا يفقهها وهجر إلى ماما أين مزق جواز سفره الجزائري وتجنس بجنسيتها.ـ
    وهو شعار أيضا من لا برنامج له ولا حظ له في الانتخابات بدليل اختباءهم وراء المقاطعة حتى ينسبوا لأنفسهم المقاطعين ولو كانوا إسلامويين أو عسكريين.ـ
    ولو تم حل الجيش الوطني الشعبي لنادوا نريد جيشا، بمعنى أن برنامجهم هو المعارضة ليس إلا ولا يعرفون الحوا ويرفضون الاختلاف وينبذون والصندوق ويمنعون حتى من يذهب إليه.ـ

      Ne dis pas n'importe quoi ya kho !
      13 mars 2021 - 10 h 01 min

      صحراوي @ Stop à la propagande malsaine et aux propos mensongers !

    Ramy
    11 mars 2021 - 19 h 10 min

    Le slogan civil pas militaire est trop simpliste pour être appliqué avec clarté du fait que la frontière entre le politique et militaire est complexe. L’articulation entre le civil et militaire est souvent instable . A titre d’exemple : La mésentente du Président Macron, qui eut lieu tout au début de son mandat, avec son chef d’état-major des armées, le Général De Villiers, à propos d’une imputation budgétaire concernant l’armée

    Elephant Man
    11 mars 2021 - 17 h 42 min

    Je rajoute expulser TOUS les clandestins d’où qu’ils viennent sans omettre les naturalisés qui oeuvrent non pas pour l’Algérie mais une nation étrangère….
    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP ET SON AP
    Pourquoi ils ne manifestent jamais pour déguerpir les clandestins et traîtres à la Patrie naturalisés « DÉGAGEZ TOUS » …mais uniquement les ALGÉRIENS PURS ET DURS …. « ÉTONNANT NON ? ».

      Anonyme
      11 mars 2021 - 23 h 48 min

      les naturalisés français qui œuvrent pour une nation étrangère c’est différent?

        Anonyme
        12 mars 2021 - 11 h 25 min

        Excellente et sage question.

        Dans tous débats d’idées, pour être crédible, il faut être intellectuellement honnête. Sinon il n’y a plus de débats et encore moins d’idées, il ne reste que les insultes, les mensonges et les inepties.

        Plaider pour son pays d’origine, ou d’adoption en cas de naturalisation, implique d’en connaître l’histoire, la réalité politique et la situation économique. A partir de ces données, il est possible de discuter et de construire un dialogue rigoureux qui amène à des solutions pour le bien de tout le monde, sans exclusion.

        Or pour certaines personnes qui vivent en outre mer, la réalité algérienne est mal connue la plus part du temps et surtout, elle n’est pas vécue. D’autant que la situation économique actuelle que nous connaissons laisse présager des difficultés inquiétantes pour bon nombre d’entre nous.

        Le fait que le soutien et la défense de notre nation par certaines personnes se résument à quelques incantations faisant référence à Allah, et, à exiger le départ « des traîtres à la Patrie naturalisés » alors que la personne qui préconise cette solution est elle-même franco algérienne. Cela démontre parfaitement la vanité de cette intervention. Comment peut-on être crédible quand on n’est même pas soi-même « ALGÉRIENS PURS ET DURS » ?

        Pour conclure, heureusement que, parmi d’autres opinions sensées et constructives, Souk-Ahras en date du 11 mars 2021 12h 13 min apporte un éclairage et des arguments intéressants sur le rôle de l’ANP dans notre pays.
        C’est en effet en s’exprimant librement et sincèrement sur les questions importantes concernant l’avenir de ce pays qui nous permettront de trouver les solutions pour l’adapter à ce monde du XXI siècle.

    Elephant Man
    11 mars 2021 - 17 h 22 min

    VIVE L’ANP QU’ALLAH PROTÈGE LA MÈRE PATRIE ALGÉRIE SON PEUPLE ET SON ANP ET SON AP
    VIVE LE POLISARIO VIVE LA RÉSISTANCE SAHRAOUIE VIVE LA RASD LIBRE VIVE LA PALESTINE LIBRE QU’ALLAH VOUS PROTÈGE

    Anonyme
    11 mars 2021 - 17 h 03 min

    Tous ces manipulés ceux disent aimer El-Djeïch mais «Dawla madania machi askaria». Et, quand tu leur poses la question, quelle est la différence entre El Askar et El-Djeïch, ils bugs.

    Djamel
    11 mars 2021 - 14 h 32 min

    Il serait très simple d’offrir la démocratie au peuple algérien en écartant les partis politiques et manipulateurs de toutes tendances confondus.
    En effet, la démocratie à l’Athénienne écarterait automatiquement et de manière naturelle ces personnages.
    Voilà un exemple :

    L’Algérie est constitué de 48 wilaya (préfectures) , de 547 Daïra (sous préfecture) et de 1541 Baladia (communes) combien y a t-il de dechra (villages) ???
    Imaginons que chaque village et quartier pour les grandes villes, il soit mit en place une assemblée. A l’identique à l’assemblée National, il y aurait une assemblée de village pour chaque village.
    Cette assemblée siégerait par des représentants tiré au sort parmi les villageois qui travailleraient pour le bien commun bénévolement pour leur village.
    Que dans chaque village il y est une personne qui elle serait le représentant officiel du village également tiré au sort et serait celui qui aurait mandat par le village pour représenté celui-ci au niveau de leur commune.
    Ce dernier serait fonctionnaire de la commune, donc percevra salaire pour mené à bien ce pourquoi il est désigné.
    Le représentant de village, le maire de commune, les chef de daïra et le wali est tiré au sort chaque 2 ans. Une courte période pour faire en sorte qu’il ne puisse subir la tentation de la corruption.
    Il pourra être mit fin à son mandat à tout moment en cas de défaillance et sera succédé par un autre tiré au sort.
    Imaginons que chaque communes, les villages dont elle a la charge, son maire soit tiré au sort parmi les représentant officiels de ses villages. Que l’un d’entre eux soit désigné maire de commune.
    Son village devra réélire un successeur car poste automatiquement vacant.
    Imaginons que chaque Daïra, les communes dont elle à la charge, le chef de daïra soit tiré au sort parmi les maires des communes sous ça charge. Que l’un d’entre eux soit désigné chef de daïra.
    Sa commune devra réélire un successeur car automatiquement vacant et ce maire sera tiré au sort parmi les villages sous ça gestion et qu’un responsable d’un des villages soit désigné maire alors son village reproduira la démarche de réélire un responsable par la voie du tirage au sort.
    Imaginons que chaque wilaya, les daïra dont elle à la charge, le wali soit tiré au sort parmi les chefs daïra sous ça gestion et que le chef d’une de ses daïra sort vainqueur et devient ainsi wali, ça daïra devra réélire son successeur car automatiquement vacant parmi les maires des communes sous ça gestion. Alors le maire de cette commune devenu chef de daïra le poste de maire de ça commune devenue vacant, un responsable de village sera alors tiré au sort pour le succéder et un autre tirage au sort pour redésigné le représentant du village.
    Toutes ses étapes ce feront que par le tirage au sort.
    Nous avons imaginé une assemblée de village et de quartier.
    Imaginons une assemblée de commune, puis une assemblée de daïra et une assemblée de wilaya.
    Chaque assemblée de communes regroupera uniquement les communes issu de chaque daïra.
    Il y aura donc 1541 assemblées de villages, 547 assemblées de communes et 48 assemblées de daïra l’assemblée nationale étant celle des wilayas.
    Toutes tous ce beaux mondes viennent d’êtres élus par la voie du TIRAGE AU SORT.
    Puis continuons notre rêve… et faisons du parlement nation des élus par tirage au sort qui seront désignés parmi les chefs de daïra afin qu’ils viennent de l’Algérie profonde
    200 députés tiré au sort équitablement et proportionnellement soit 4 députés par wilaya siégeraient à l’assemblée national.
    Et pour nos ministre, 48 ministères seront créé pour que chaque wali soit désigné ministre, par tirage au sort pour savoir quel ministère leurs seront attribué parmi ces ministre sera désigné le président de la République. tiré au sort.
    Une fois le gouvernement établi sera reproduit l’ensemble des opérations pour redésigné les walis, les chefs de daïra, les maires de communes et les représentants de villages vacants par cause de leurs nominations aux postes supérieurs.
    Et la vous vous rendez compte que vous êtes maître de la situation.
    Cette procédure devra être appliqué sur l’ensemble des institutions publique pour la désignation des responsables et de la hiérarchies de la fonction publique.
    Tout responsable et directeur sera tiré au sort parmi les fonctionnaires de l’institution dont ils dépendent.
    pour pas compliqué la tache, donnons comme exemple le service ménage de tel ou tel établissement.
    Entre le personnel du ménage, ils ce tireront au sort pour désigné le responsable puis leur chef puis leur directeur….
    reproduisez cette démarche sur toutes les fonctions et la vous vous rendrez compte que vous êtes maître de la situation !

      Kamal
      11 mars 2021 - 21 h 47 min

      pas mal comme solutions

      Anonyme
      12 mars 2021 - 10 h 18 min

      Et pendant qu´on revera au tirage au sort, l`Algérie nouvelle se contsruira dans nos reves!

    Kamel
    11 mars 2021 - 14 h 11 min

    One Two Three Viva l’Algerie, Viva la RASD et Viva notre vaillante ANP

    Anonyous
    11 mars 2021 - 14 h 08 min

    Le 19 Mars prochain, journee de l’independance (Cessez le feu avec fafa) une marche nationale et patriotique est prevue a travers les 58 wilayas de notre cher pays, avec deux (2) d’ordres :
    1/- Djeich – Chaab khawa khawa wa ouled fransa el khawana.
    2/- Daoula wataniya machi dijhawiya.

    Soyons nombreux pour montrer au monde entier que le vrai hirak s’est termine le 12/12/2020.

      Harissa libre
      11 mars 2021 - 21 h 31 min

      En 1990 lorsque l armee etait cantonnee dans ses casernes il y a eu ces elections qui presageaient la victoire des islamistes
      Il y a eu l arret du processus electoral
      Reaction des islamistes :
      40 000 ont pris le maquis et ont apparu lourdemant armés c est a dire qu ils etaient preparés a la violence
      Ils commencé par attaquer l armee ils voulaient l aneantir
      Ils egorgeaient les soldats qu ils font prisonniers
      Ils egorgeaient femmes enfants bebes viellards
      Leurs freres de religion laquelle interdit de tuer un musulman
      Immagine que l armee soit restee neutre et dans ses casernes
      Deja quand l armee etait depassee les premiers temps les autres egorgeaient tout ceux qui avaient un lien avec l etat civil l etat republicain
      Imagine que quand tu passes tranquillement dans une rue et qu une bombe explose et rase toutes les vies alentours des innocents quoi
      Des villages entiers ont ete egorges comme des moutons parce que le maire est du fln
      L armee a eu tort d intervenir?
      Si les evenements de la decenie noire ont lieu c est parce que l armee a ete tenue a l ecart et qu elle n a pas prevu de tels evenements
      Pourquoi regarder toujours du coté des systemes europeen et enparticulir francais
      Tu veux un regime exclusivement civil ?
      L armee qui n aura rien a dire?
      Une armee qui doit obeir au civil?
      A qui on dira va faire la guerre chez les les autre aux autre?
      Envoyer tes enfants mourir pour les autres ou pour des multinationnales ?
      La France par exemple peut se permettre de le faire
      Tu sais pourquoi ? Parce qu elle envoie la chair a canons que sont les senegalais les ivoiriens tchadiens
      Ce ne sont pas ses enfants
      Ex au tchad la France dit avoir perdu 50 soldats dont 15 seulement etaient francais blancs d origine
      Comme un celebre homme politique raciste colonialiste pour proteger srs compatriotes
      FAITES VERSER LE SANG NOIR ENCORE ET ENCORE POUR PRESERVER LE SANG BLANk
      Les autres ,cites ,ont perdu pres de cent milles
      Faut garder l anp a l ecart de toutes decisions et attendre que tes copains islamistes a la solde du suatar et autres viennent egorger encore et encore

    Anonyme
    11 mars 2021 - 12 h 48 min

    le role d’une armée dans un systeme démocratique,c’est de défendre le pays,mais nullement de le diriger !! ;;;;;,encore une fois,l’armée n’a fait que son travail durant la décennie noire pour lequel ,elle reçoit un budget

    Souk-Ahras
    11 mars 2021 - 12 h 13 min

    Regardons les choses sans recourir aux services du patriotisme zélé.
    Certes, notre armée est notre bouclier protecteur. Cependant, la confiance que lui accorde le peuple s’exerce à deux niveaux bien distincts : une confiance totale conférée à la « troupe » et une autre bien moindre accordée à son haut commandement. Et pour cause ! Le contentieux est lourd.
    Le haut commandement actuel de l’armée porte un lourd fardeau sur les épaules et au vu de certaines de ses « initiatives » en direction de son épuration organique, on ne peut nier qu’il cherche à s’en séparer. Tous les moyens lui sont bons pour le faire et l’organe El Djeich en est un qui se lance là, intentionnellement, dans une opération « d’enfouissement » d’un passé récent encore « chaud » de l’institution armée.
    Aura-t-on déjà oublié qu’il y a tout juste un an et demi, ce haut commandement était composé d’une frange nombreuse de « dignitaires hauts gradés » mafieux – dont quelques uns sont encore en place – qui décidaient délibérément entre eux de tout pour tout et pour tous ? Aura-t-on déjà oublié que la « Justice » de la république était dictée par eux ? Aura-t-on déjà oublié que l’option du « tout import » a été imaginée et mise en exécution par eux pour les raisons aujourd’hui bien connues ? Aura-t-on déjà oublié que la gestion catastrophique de la rente était le fait résultant de leur capacité de cooptation pour les postes à responsabilité ? Aura-t-on oublié que l’institution armée constitue encore un État dans l’État qui ne rend de compte qu’à lui-même ? Aura-t-on déjà oublié qu’un général à la retraite, Ali Guediri, croupit encore dans sa geôle encasernée après avoir affirmé savoir comment combattre les généraux véreux ? Enfin, aura-t-on déjà oublié que le défunt Mohamed Boudiaf fut assassiné pour avoir dit sa détermination de remettre de l’ordre dans toutes les institutions, particulièrement dans celle de l’armée ?

    Nadir
    11 mars 2021 - 11 h 51 min

    Notre armée a besoin de notre soutien si on le fait pas maintenant ça risque d’être trop tard.
    Organisons une marche pro El JaÏch

    Vouloir une société civile =/= être un terroriste
    11 mars 2021 - 11 h 40 min

    Non, désolé algériepatriotique, je n’accepte pas votre article.

    On peut respecter l’ANP, notre glorieuse armée, mais vouloir moins de son influence dans la société algérienne.

    Je veux une société civile et non militaire, c’est à dire une société algérienne ou le pouvoir politique et économique sera aux mains des civils.

    Cela ne fait pas de moi un terroriste, mais quelqu’un qui veut un changeemnt positif pour mon pays.

    Nous insulter ne fera pas avancer notre pays, au contraire.

    Anonyme
    11 mars 2021 - 11 h 08 min

    Une armée moderne dans un pays démocratique travaille dans la discrétion, en arrière-plan et n´est pas sous les projecteurs chaque jour dans toutes les télévisions du pays. Cela ne fait pas sérieux à mon avis!
    Vive le peuple, maitre de son pays, vive l´ANP prete à le servir si besoin est!

    Anonyme
    11 mars 2021 - 11 h 01 min

    Des forces sombres extérieur s’attaque à l’Algérie ,
    ils veulent déstabiliser l’eldorado Algérien créé par notre merveilleuse ANP.
    l ANP ET L Algérie sont liée il ne puissent y avoir l’un sans l’autre !
    Montrons notre reconnaissances envers nos vaillants généraux qui on tout sacrifier pour permettre à l’Algérie d’être là où elle est , c’est à dire première puissance africaines !
    Vive l ANP et morts aux ennemis înivisible !

    Karamazov
    11 mars 2021 - 10 h 52 min

    Iben moua je considère que cette fixation sur ce slogan « dawlamadana machi 3askaria  » révèle une paranoïa critique digne de celle de Salvador Dali. Qu’il s’agissent de ceux qui considèrent que ce slogan est le moment le plus quintessent de cette branlade populacière ou de ceux qui le fustigent en accusant Rachad et les laïcards d’en être les inspirateurs exclusifs.

    Ce slogan n’émane pas que de Rachad et des brobroïstes laïcards convertis , il ne date pas d’après le 22/02/19 mais prend ses sources depuis l’avènement des oppositions depuis 62.

    Depuis le début de ces processions incantatoires des contributeurs parmi les plus doctes nous ont donné des cours magistraux pour nous spliker la portée de ce slogan.

    Rachad, les brobroïstes laicards convertis, les régressistes profonds, les intellos idéalistes, une certaine opposition, ont tous des raisons différentes de revendiquer ce slogan.

    Il faut bien se rendre compte que si notre armée a gagnée militairement la guerre contre le terrorisme , le pays lui a perdu contre l’islamisme . Car la société, elle, est islamistisée dans sa quasi majorité.

    Notre armée gagnerait beaucoup à ne pas sous-estimer cette évidence.

      Splikez-Nous svp
      11 mars 2021 - 22 h 17 min

      @Karamazov Averwaq
      Svp, splikez-nous c’est quoi brobroïstes laïcards convertis, comme disait Mohia : ki ça vidir ?
      Est-ce un groupe humanoïde ayant renié les festins de taghediwt, bibras, aghrum aquran su felfel d zit, pour s’adonner copieusement à la khobza et mieux encore à la tnidjra batata boulangi ? Ou bien tels ceux, comme à Guezgata, ayant rejeté aussi bien les enseignements d’Ujanjal avec sa sévérité teigneuse ou celle du bien nommé Ghafour bien plus tourné vers la qobba de Sidi Guezguett, dans ses préceptes les plus scholastiques ?
      Quant aux affidés de Wardia Mela3youn, ils sont tous bien tranquilles depuis qu’elle leur a rappelé : oulach birti, oulach galiti. Je ne les vois pas en … comment dija, ah oui brobroïstes laïcards convertis.

    Abdelkader Saadallah
    11 mars 2021 - 10 h 52 min

    Le Système qui gouverne l’Algérie depuis l’Indépendance a été placé par la direction de l’ANP, et par la suite c’est la tête de l’ANP qui a désigné, placé et protégé la tête du pouvoir apparent dit civil, comme le clan Bouteflika, et l’a protégé aux plus hauts moments de la CORRUPTION, des vols, des dilapidations. Plusieurs membres de la direction de l’ANP ont fait partie de la CORRUPTION. La direction de l’ANP a une responsabilité DIRECTE sur l’état actuel désastreux du pays ! Il n’y aucune possibilité pour les institutions civiles de pouvoir contrôler ce qui se passe dans les rouages de l’ANP, encore moins l’utilisation du budget. Le résultat est tout ce qu’il y a de minable.
    Le peuple a raison de dire NOUS VOULONS NOUS GERER NOUS-MEMES !
    Dr Abdelkader Saadallah 11 mars 2021.

    En 2 mots
    11 mars 2021 - 10 h 03 min

    Le FIS de Abbassi Madani demeure une organisation terroriste. Ce n’est pas un hasard que cette horde de criminels islamistes soit fondée par Abbassi Madani .Le nom et prénom de cet obscure personnage lu à l’envers explique ce pourquoi il est un chef de bandes. INADAM ISSABBA.

      Le président
      11 mars 2021 - 11 h 12 min

      Dawla madania est du ressort des forces démocratiques et non de la mouvance islamique ! Le peuple en a décidé ainsi et l’armée sera mieux lotie …………….dans les casernes .Accuser les sortants du vendredi d’ètre sous la solde des islamistes est une forfaiture ,sauf si l’impasse perdure . Ce pays va rentrer dans les moments les plus difficiles

    Clair, net et précis.
    11 mars 2021 - 9 h 50 min

    Quand on lit que les organisations terroristes islamistes sont solidaires avec le courant de gauche [et] les laïcs, il reste donc que c’est les organisations islamistes non terroristes, les deux compères FLN et le RND amalgamés dans le nouveau-né Nida el Watan qui vont faire khawa khawa avec qui on sait; retour à la case départ donc ! Qui a dit Algérie nouvelle ?

    Abou Stroff
    11 mars 2021 - 9 h 29 min

    j’ai déjà souligné que le slogan «Dawla madania machi askaria» était un slogan puérile qui ne cernait point la contradiction principale du moment, cette dernière étant celle qui lie et oppose les rentiers du système (qu’ils portent une casquette ou non et que je définis comme la marabunta qui nous gouverne), aux couches sociales marginalisées par la présente distribution de la rente.
    par conséquent, si nous voulons dépasser le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui nous avilit et nous réduit à des moins que rien, les couches sociales marginalisées par la distribution de la rente doivent s’organiser pour replacer le TRAVAIL en tant qu’activité et valeur autour de laquelle doivent graviter toutes les autres valeurs constituant le « ciment » politico-idéologique de notre société dans son entièreté.
    il s’avère que la société civile, en algérie, n’a de société civile que le nom (le système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation ne génère que des prédateurs, d’une part et des tubes digestifs ambulants d’autre part) et que les partis politiques algériens n’ont de partis que le nom et que ceux qui dirigent ces partis sont, en majorité, pour ne pas dire tous, des prédateurs potentiels dont l’objectif inavoué est de prendre part à la curée au même titre que les membres actuels de la marabunta qui nous gouverne.
    ceci dit, il me semble que notre seul espoir est que la haute hiérarchie militaire (et particulièrement, les jeunes officiers qui ne sont pas impliqués dans les « affaires ») prenne ses responsabilités historiques en se débarrassant, dans un premier temps, des officiers véreux qui la dévalorisent auprès des algériens lambda, et en prenant, dans un deuxième temps, le leadership d’une dynamique de dépassement du système rentier qui nous avilit et nous réduit à des moins que rien.
    en d’autres termes, je pense que, contrairement aux apparences et aux slogans creux avancés ici ou là notre salut viendra des militaires ou ne viendra pas du tout.

      Argentroi
      11 mars 2021 - 11 h 47 min

      Abou Stroff ou les nuances du caporalisme !

    VIVE L'ANP
    11 mars 2021 - 9 h 19 min

    Entièrement d’accord avec notre armée.
    Nôtre armée veille aux dangers venant de l’extérieur et aussi et surtout de l’intérieur du pays.
    Nous avons des Harkis en Algérie.
    Celui qui nie cela en fait partie.
    Il suffit de regarder dans quel état de décomposition se trouve l’Algérie pour comprendre.
    Alors celui qui est contre les décisions de l’armée, qu’il gagne l’Europe à la nage et servira de nourriture aux poissons.

    el chahid
    11 mars 2021 - 3 h 12 min

    ce slogan ne date pas de l’ère du hirak, il existe depuis 1956.
    il n y a rien de méchant la-dans, il suffit juste de voir la réalité et que chacun fasse son travail, sa mission sans outrepasser ses prérogatives. c’est comme la liberté, la mienne s’arrête là commence celle des autres!

    Ammi Rabah
    11 mars 2021 - 0 h 16 min

    Si les militaires s’occupent du pouvoir que feront les civils ? A moins que 44 millions d’algeriens deviennent tous et toutes des militaires et l’Algerie une caserne. Que chacun s’occupe de son travail et de ses devoirs.

    A titre de rapel !!
    10 mars 2021 - 23 h 39 min

    L’Algérie est un pays musulman !

    A mon avis🤔
    10 mars 2021 - 23 h 15 min

    L’ANP est visé par des pays extérieurs qui veulent que nos sous sols et territoire soit gérés par des civils, car plus facilement corruptible pour mettre la main entière sur toute l’Algérie.

      Anonyme
      11 mars 2021 - 9 h 22 min

      Il n’y a plus rien dans notre sous-sol. La moitié de notre production est consommée localement. Quand on sera 60 millions la production suffira à peine pour notre consommation. Va relire les interviews de Attar qui a été limogé et celle de Mebtoul.

    la nation en danger
    10 mars 2021 - 23 h 04 min

    Le message de l’ANP est clair, mais je pense que c’est une erreur de prendre parti, ce qui reste du Hirak, ce qui reste de la Issaba, ce qui reste de l’opposition doivent se concerter rapidement, sans délais, car il faut trouver une issue cordiale à cette situation explosive, il ne faut pas radicaliser le Hirak, l’armée doit comprendre que son rôle doit rester neutre, les Hirakistes doivent se démarquer des slogans type  » Moulhabarate Irhabiya », ce n’est pas dans l’intérêt de personnes, je pense que vu l’état de délabrement des institutions, l’ANP ne peut plus assumer comme en 90, les renes du jeux politiques

    LA DIPLOMATIE EXPLIQUÉE AUX ALGÉRIENS
    10 mars 2021 - 22 h 37 min

    Ce n’est pas une « normalisation avec l’entité sioniste » qu’on demande, mais plutôt une dénormalisation avec l’egypte et la turquie!

    HOUMTY
    10 mars 2021 - 22 h 03 min

    Salam l’khawa…. @Anonyme 20h55…Non Mr l’article ne dit pas que le peuple est islamistes, il fait remarquer des similitudes avec le début de la décennies noir ! Encore une fois, la démocratie ne s’instaure pas en un claquement de doigts ! C’est tout un apprentissage qui accorde des droit et des devoir a tous citoyens digne de ce non ! L’A.N.P est la digne héritière de l’ A.L.N qui a combattue le colonialisme français avec courage. Qui touche a l’ A.N.P touche au peuple, car l’armée est issus des enfants de la nation ALGÉRIENNE. Notre Président TEBBOUNE est pour moi un HOMME intègre que je mettrait dans la ligné de BOUMEDIENE, BOUDIAF ( Rahimahoum ALLAH) et de notre LION National qui a aussi fait tremblé le makhzen comme au temps du LION HOUARI BOUMEDIENE, je parle bien-sûr de notre LIAMINE ZEROUAL… Pour moi Mr TEBBOUNE est un homme honnête et intègre, il l’a prouvé lors de sa courte accession au poste de 1er ministre lors de la présidence de Bouteflika. Des qu’il a commencé a s’intéresser aux affaires douteuse du clan de mafioso et a l’entourage de Bouteflika, il a était limogé manu mitari, Donc laissé le tranquille, pour qu’il puisse travailler dans de bonne conditions et arrêté d’arpenter les rues, car vous faite le jeux d’éventuels cellules dormante et aux ennemis de LA MÈRE PATRIE L’ALGERIE. Mort aux traître de l’intérieur et de l’extérieur basé au royaume unis, en suisse et en France principalement… Je soutient a 100%100 notre armée qui pour le moment a une mission unique qui est de protégé LE PEUPLE ALGÉRIEN et ces institutions et biens nos 6665 km de frontières.. Donc Arh’ém babakoum arrêté le massacre du mardi et du vendredi, car pour moi, le HIRAK de 2020 était non seulement justifier, mais surtout noble, contrairement a celui de 2021 qui n’a ni tête ni queues et qui met L’ALGERIE en danger vue la situation géopolitique, et la situation économique et sans oublié cette mort invisible qui rode toujours, pour ramasser un maximum de personnes, je parle bien-sûr du covid19. ALLAH yahmy cha3b el DJAZAÏR et ça glorieuse A.N.P issus du peuple, a mort les traîtres.. Et laissons le temps a notre président qui jusqu’à présent a tenue ces engagement… L’Djaïch Cha3b Khawa Khawa.

    MOUH
    10 mars 2021 - 22 h 01 min

    Le peuple veut vivre en DÉMOCRATIE ,en PAIX; dans un pays ou la justice est JUSTE et indépendante !! SOIT. Moi aussi j’aspire à ca.
    Mais il suffit d’observer autour de soi pour comprendre que la démocratie est une chimère même dans les pays qui se réclament, haut
    et fort, être les chantres de la Démocratie (qui veut dire demos kratos = pouvoir au peuple). Je ne connais aucun pays au monde ou le pouvoir central a donné réellement la possibilité au peuple de gouverner . Par définition un peuple est fait pour être gouverné !! Sinon c’est l’anarchie qui va prendre le dessus. Toutefois, le seul acquis de la démocratie est le droit de vote pour faire entendre sa voix et son opinion. Sur ce point l’Algérie peut être considérée comme un pays démocratique et personne ne peut soutenir le contraire. Si le peuple ne veut pas donner son avis par le vote ce n’est point la faute du pouvoir. Le citoyen conscient doit savoir que le vote est un droit et un devoir. C’est aussi simple que ca. Car boycotter les urnes c’est laisser la porte ouverte aux usurpateurs en tout genre.
    Qu’on ne vienne pas dire que le vote est truqué !!! Pour qu’il ne le soit « plus » qui nous empêche de participer à la surveillance des urnes (c’est un droit de tout citoyen). Tout cela pour dire que si nous voulons vivre dans une démocratie nous avons besoin de PAIX.
    Mais la paix ne peut être assurée que par le maillon fort de tout système c’est-à-dire l’Armée et les services de sécurité.
    Citez moi un seul pays ou l’armée et les services secrets n’ont pas leur mot à dire, même si « la muette » est confinée dans les casernes. Une armée dans un pays fort et respecté est sa colonne vertébrale.
    Heureusement que notre armée est POPULAIRE (ce n’est pas un vain mot mais une réalité que nous avons héritée de notre Révolution). Citez moi une seule famille algérienne qui n’a pas un membre au sein de l’Armée. La notre est à ce titre vraiment issue du fond du peuple et ce depuis le 1er novembre 1954.
    Pour la majorité de mes compatriotes sincères : l’Algérie est en marche vers le mieux (pour la première fois de son histoire !!)
    Alors accompagnons ces réformes tout en gardant un oeil vigilant et un esprit critique, pour ne plus se faire confisquer notre seconde révolution de 22 février 2019 qu’il ne faut pas confondre avec la trahison du 16-22 Février 2021.
    Les choses sont claires et les visages ennemis démasqués. VIVE L’ALGERIE, VIVE l’ANP. Point barre.

    Anonyme
    10 mars 2021 - 22 h 01 min

    L’ arabisation comme fatalité vous unit, hirak islamiste et képi. Un État arabe quand bien même il devenait démocratique, un oxymore, ne serait jamais mon État.

      On ne renie pas son Histoire
      11 mars 2021 - 5 h 08 min

      I’m faut reconnaître le parcours du Pays.
      On ne refait pas l’histoire on la raconte sans fard mais sans complexe.
      Demandes toi pourquoi tu écris en Français et pas
      En Berbère ou en Derdja.
      Je ne reproches rien à personne.
      Je regarde l’Avenir en travaillant au Meilleur.
      L’Arabe et la Religion Musulmane et la proximité réelle ou moins avec ce Monde a été aussi un Outil Puissant de Protection à une Époque ou on avait Tout Renié au Peuple Algérien.
      On Refait pas l’Histoire de la Nation Algérienne
      On l’Accepte et on se Avance vers l’AVENIR.
      Beaucoup veulent continuer à Conduire les Yeux dans le Retro-Viseur.
      PAS MOI
      Tahya ElDjazair

      Belveder
      11 mars 2021 - 13 h 40 min

      dixit le Makiste planqué qui a vendu sa nation pour mendier des papiers en france car il est persécuté on le laisse pas finir son cassse croute le ramadhan arrive

      arabe
      11 mars 2021 - 23 h 59 min

      Anonyme
      10 mars 2021 – 22 h 01 min

      oui l’arabe est ancré dans nos gènes …

    Anwa wiggi
    10 mars 2021 - 22 h 00 min

    Le peuple veut voir les militaires rejoindre les casernes avec la mission sacrée de défendre le pays, le peuple et la constitution.
    Le peuple veut voir l’état major recevoir les ordres d’un président civil et légitimement élu par le peuple souverain.
    Tout ce que la revue El Djeich rapporte n’est que balivernes.

    Keddour
    10 mars 2021 - 22 h 00 min

    El jeich avait le meme language quand Gaid Salah etait au sommet. On se souvient du terme « cherthama » qu’il utilisait contre le Hirak. Ou est le mal en asprirant vivre dans une dawla madania ?

    atlantico75
    10 mars 2021 - 21 h 53 min

    Des Algeriens qui vivent à l’étranger pousse le peuple à investir la rue pour virer l’armée dans la gestion du pays et virer le gouvernement actuel ok et après ? vous mettez qui ? Donnez des noms qu’on rigole un peu!!! Laissez le président actuel travailler et créer un parti d’opposition avec des propositions crédibles et aux prochaines élections le peuple votera avec une élection surveillé de près contre la fraude ….. notre pays a besoin d’une armée forte et soutenu par son peuple car les vautours sont pas loin ….

      Rebelle
      10 mars 2021 - 23 h 30 min

      Depuis je suis ici en France j’ai ni pas voté mais cette fois si je serai disponible pour faire la compagne électorale et je vote sur la candidate ou le candidat que je vois utile a notre pays.

        Anonyme
        11 mars 2021 - 9 h 26 min

        « Utile à ton pays »… justement, c’est parceque c’est toujours les mêmes rapaces que personne ne veut voter. Il n’y a que ceux qui ont leurs proches dans le pouvoir et qui voudraient qu’ils y restent qui sont prêt à voter

        impartial
        11 mars 2021 - 9 h 34 min

        félicitation REBELLE!!!
        c’est ça la démocratie est c’est comme ça qu’il faut faire est qu’il faut éviter l’écroulement de l’algerie
        il ne suffit pas de toujours manifester pour ne riens proposer. c’est comme une vise sans fin
        on tourne en rond est ça c’est voulus par certains
        qui n’ont riens avoir avec le vrais HIRAK!!!
        ses gens ils veulent que ça redeviens comme
        avant (l’époque de Bouteflika et sa bande)
        pour qu’ils contenues a transférer les richesses du pays vers l’étranger pour acheter des appartements avec l’argent du peuple
        algérien comme si s’était leurs propriété
        personnelle et il y a aussi ceux la qui veulent
        faire de l’algerie un pays comme L’IRAN!!
        ou si la religion qui dirige le pays!
        et ça les algériens ne l’accepteront JAMAIS!!!!!
        Bien Cordialement d’un algérien qui aime son pays VIVE L’ANP

    Karim
    10 mars 2021 - 21 h 45 min

    Persister dans ce mode de communication est non seulement révolu mais totalement aberrant .
    Assimiler les Algériens qui manifestent pour un changement pacifique et démocratique du système
    à des islamistes, terroristes, oligarques et laïques est tout simplement absurde.
    Au lieu de répondre aux aspirations légitimes des Algériens en accompagnant et en organisant cette transition afin de garantir l’aboutissement à un état de droit, l’on assiste aux mêmes rengaines usées et dépassées qui assimilent les Algériens, révoltés par tant de corruption et de gabegie, à des simples d’esprit égarés…
    à ma connaissances les Algériens qui manifestent par millions ne sont pas les privilégiés du système qui ont pillé les richesse du pays, ces millions d’Algériens sont dans la rue car ils sont révoltés par l’état du pays. Pourquoi on n’a pas entendu un tel message avant le 22 février 2019? et puis, les privilégiés du système se sont ou tente de se recycler dans le système, il suffit de voir les mêmes têtes qui adoptent le vocable de  » l’Algérie nouvelle » alors que dans un passé récent ils étaient les défenseurs les plus acharnés pour la continuité du programme de fakhamatouhou… S’il est est vrai que le danger islamiste n’est pas totalement écarté, il est par contre exagéré pour justifier un statut quo intenable par ailleurs!
    Ce communiqué ne ferra que redonner plus de conviction aux Algériens qu’il faudra continuer à manifester et structurer le mouvement pour peser dans la balance du changement salvateur pour le pays.

    Un passant
    10 mars 2021 - 21 h 44 min

    Maintenant les traîtres se laissent voir au grand jour.

    Sans aucune honte ils s’affichent à la face des algériens, et ouvertement crient leur haine du pays et leur trahison.

    Si vous voulez les voir, allez sur l’autoroute Est-Ouest tous les jeudi vers 15/17 heures sens vers Alger. Garez vous sur le bas côté et restez à «l’écoute».
    Vous les verrez entrer sur Alger.
    Regardez l’immatriculation des véhicules ils viennent de toutes les wilayas.

      Karim
      11 mars 2021 - 2 h 05 min

      Primo, à ma connaissance Alger est la capitale de tous les Algériens… Secondo, les algérois marchent massivement, les images sont là et ce n’est pas le déni qui changera la réalité!

    Anonyme
    10 mars 2021 - 21 h 38 min

    On tente d’agiter le spectre terroriste mais les algériens sont plus que vaccinés même le plus laïciste des kabyles cette fois, il tombera pas dans le piège. Aucune réponse sérieuse à ce slogan et tout le bla-bla sur le FIS vous pouvez le rajouter à celui de l’ennemi extérieur un peu lointain (Maroc) et plus lointain (Israël) aucune de ces trois diversion voir même des 4 car il faut rajouter «  Fafa » ne fera dévier le peuple algérien de sa véritable destinée : se libérer et totalement et définitivement des griffe du fascisme FLNesque.

      yisseri
      11 mars 2021 - 14 h 55 min

      (…)
      le fln soit dit en passant ne dirige plus l’algérie depuis des lustres il est juste là pour amuser la galerie
      même à bejaia des citoyens ont scandé rachad dégage c’est que le hirak est bien infiltré par les islamistes
      le remplaçant de droukdel a aussi fait l’éloge du hirak actuel… je dis ça je dis rien

    Anonyme
    10 mars 2021 - 20 h 55 min

    Le peuple veut un etat de droit et un pays que les civils gerent. Le peuple n’est pas islamiste. Voici l’erreur que certains continuent a faire.

      Souk-Ahras
      10 mars 2021 - 21 h 57 min

      Si le peuple n’est pas majoritairement islamiste, l’erreur à ne pas commettre est de ne pas croire qu’il est majoritairement sous l’emprise islamiste. Villes et villages se calfeutrent dès la nuit tombée.

      De quels civils vous parlez ?
      10 mars 2021 - 22 h 07 min

      C’était un général a savoir Zeroual qui avait limité les mandats présidentielles a 2 mandats et c’est un civile a savoir Bouteflika qui a annulé la constitution pour les rendre vie.
      L’essentiel c’est l’intégrité et le nationalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.