La mère et sa fille tuées à Béjaïa par acte de charlatanisme : voici le coupable !

Chemssou drame
Le mystificateur Chems-Eddine Bouroubi, dit «Chemsou». D. R.

Par Nabil D. – Le drame qui a secoué le village Feraoun, dans la wilaya de Béjaïa, et qui a coûté la vie à une mère et à sa fille tuées par un proche «envoûté» trouve ses origines dans les émissions de charlatanisme qui envahissent les foyers des Algériens depuis que le champ audiovisuel a été ouvert à tous les vents en 2010. Un des pionniers de ces pratiques occultes fut l’innommable Belahmar qui finira lui-même assassiné. Depuis, aucune autorité, ni le ministère de la Communication, ni celui de l’Intérieur, ni encore moins l’instance en charge de la surveillance des programmes, l’Arav, n’a bougé le petit doigt pour mettre fin à cette grave dérive.

En mai 2020, les gens sensés avaient espoir que le mystificateur répondant au nom de Chems-Eddine Bouroubi, dit «Chemsou» – c’est dire le sérieux du prédicateur ! –, ne sévît plus après avoir été limogé d’Ennahar TV. Si la raison invoquée à l’époque était une fatwa contraire au décret religieux officiel de l’Etat au sujet de la zakât al-fitr, le fait est que ce prédicateur excentrique était dans le collimateur depuis longtemps. Le bonisseur, autoproclamé exégète bien qu’il ne soit pas habilité à donner des avis juridiques relatifs à la loi islamique, a gagné sa réputation en se consacrant à l’exorcisme et aux questions sociales généralement liées au sexe. Le prédicateur attitré de la chaîne avait été révoqué suite à une requête adressée par le ministère des Affaires religieuses auprès de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav).

Le prédicateur autoproclamé, affublé du titre immérité de «cheikh» sans qu’il en ait acquis la qualité, ni officiellement ni auprès d’institutions religieuses compétentes en Algérie ou à l’étranger, n’avait pas réagi directement à cette mise à l’écart. C’est par le biais de commentaires publiés sur sa page Facebook qu’il avait «répondu», leurs auteurs se disant évidemment solidaires du «savant» et dénonçant le musellement de celui qui «éclaire les Algériens de son savoir et de sons érudition».

Des sources généralement informées n’excluaient pas, cependant, que le «cheikh» déjugé et censuré fût récupéré par une chaîne rivale. Leur conjecture s’est avérée juste, puisque le médicastre reprendra son bourrage à Echorouk TV, quelques semaines à peine après son licenciement.

Le massacre continue pendant que les autorités continuent d’adopter la politique de l’autruche, sans doute par crainte de quelque malédiction.

N. D.

Comment (28)

    Simple citoyen
    7 avril 2021 - 12 h 07 min

    BILAL
    6 avril 2021 – 14 h 37 min

    Oui, grâce à leur gourou Boutesrika

    BILAL
    6 avril 2021 - 14 h 37 min

    Malheureusement, si les intégristes avaient perdu la guerre militairement, il ont gagné la guerre idéologique religieuse. Quand on voit à quel point, ils ont prospéré financièrement et idéologiquement après leur amnistie par le défunt pouvoir du sinistre Boutef,ses compagnons et admirateurs et même il fut un temps où BOUTEF en maître d’Algérie, était accueilli par des applaudissements et you you par une large population algéroise et algérienne) à leur tour les islamiste adulés et respectés par le nouveau pouvoir et surtout ont suscité l’adhésion du peuple lui même, il n’y a qu’à voir l’accoutrement des femmes et le kamis des hommes, vendredi comme jour férié, des mosquées pleines à craquer par hypocrisie et mimétisme, surtout aller prier dieu pour effacer toutes les mauvaises actions qui s’additionnent dans la semaine, celle d’avoir menti, triché sur le poids des marchandises vendues, d’avoir volé son voisin et son pays et j’en passe. Des charlatans il y en a eu dans le passé, dans le présent, et il y en aura dans le futur à tous les stades, de ceux qui nous gouvernent jusqu’au moindre sinistre individu de notre propre quartier. Ainsi va la vie….

    MOI DZ
    5 avril 2021 - 21 h 30 min

    Chemsou est un pur produit du Bouteflikisme, Bouteflika le meilleur ami des islamistes.
    Chemsou est un symbole de l’héritage de Bouteflika.
    Qu’il dégage de la vie des Algériens.

      @MoiDZ
      6 avril 2021 - 12 h 26 min

      Je suis désolé,mais le 1er coupable,c’est bien l’état qui laisse de pareils énergumènes en liberté.
      Oui c’était le fer de lance de Bouteflika pour clochardiser le peuple.
      Mais il continue à sévir au sein de la seconde république.

    CAFTAN ALGÉRIEN
    5 avril 2021 - 21 h 24 min

    Chemsou, le moufti des couples et des rendez vous amoureux.
    Ce charlatan est une autre version de Belhamar, le professeur en science de ses créature invisibles.
    Comment peut-on permettre à ce…. d’arnaquer les Algériens .
    C’est un savant dans la manipulation religieuse.
    Le peuple a besoin d’un minimum de protection de ces vendeur des fattawates charlatanesque !

    Kahina-DZ
    5 avril 2021 - 21 h 02 min

    Ce charlatan légalisé par ces maitres charlatans doit rendre des comptes. STOP !
    RAS LE BOL de son BUZZ dans les chambres à coucher des gens !
    Il a bien tiré sur Rym Ghazali ( allah yerhamha).
    Que la justice fasse son devoir envers les citoyens vulnérables = protection…

    Cirta25
    5 avril 2021 - 19 h 55 min

    Équation lexicale de 14 siècles d’aliénation de l’Afrique du Nord.
    Arabisation = islamisation = obscurantisme (opposition à la diffusion de l’instruction, du savoir, de la culture et du progrès) = colonisation = idéologisation = fanatisation = hystérisation = victimisation = martyrisation = fétichisation = persécution = stérilisation = marginalisation = tribalisme = sectarisme = corruption = diabolisation = anémie intellectuelle = abdication = soumission = allégeance = dépendance = démoralisation = insécurité = violences = hypocrisie.
    Il s’agit d’une équation inachevée car inscrite dans la durée.

    METARFI
    5 avril 2021 - 18 h 20 min

    Quelle tragédie !

    L'obscurantisme: arme létale de l'esprit
    5 avril 2021 - 17 h 21 min

    Le comble de l’absurde, est que cet analphaBÊTE scolarisé a exhibé son fils -atteint de trisomie21- dans une de ses émissions pour pratiquer de l’exorcisme sur des personnes invitées. Vous imaginez une personne trisomique s’adonnant à ce genre d’exercices sous les applaudissements et les rires goguenards des spectateurs. Le jeune apprenti sorcier ( à l’insu de son plein gré) baragouinait des versets coraniques incompréhensibles et hilarants. Son saltimbanque de père, l’énergumène nommé Chemsou, faisait passer son rejeton pour un thaumaturge faiseur de miracles.
    Voilà où en est notre société. Dans notre pays, l’obscurantisme prend place du savoir.

    LA DIPLOMATIE EXPLIQUÉE AUX ALGÉRIENS
    5 avril 2021 - 17 h 04 min

    Une intoxication à la religion qui nous vient directement d’egypte. Les egyptiens furent les premiers à mercantiliser la religion. Cela avait commencé avec « Cheikh Kechq » qui produisait des K7 audio par centaines. Ensuite, il y a eu un certain Amr Khaled qui s’était inspiré des évangélistes américains. Le magazine Forbes classa Amr Khaled 1er parmi les « prédicateurs » les plus rentables avec plus de 2 millions de dollars de revenus grâce à la « daawa islamiya », et il y a bien sur Quardawi, un egyptien vivant au Qatar, qui veut répandre la révolution partout sauf au Qatar, la poule aux oeufs d’or où il gagne sa vie!

    Anonyme
    5 avril 2021 - 16 h 31 min

    Le plus important ces de véhiculer que ces charlatans sont les compagnons du chaitan que dieu nous l’éloigner de nous et qu’il cherche juste a nous inciter à pactiser il et de tout un chacun de véhiculer cela aux ignorents et pourchasser toutes personnes qui s’adonne à la sorcellerie voilà la bonne action et ne pas rester les bras croiser

    KAHINA
    5 avril 2021 - 15 h 14 min

    Azul,
    Mr Karamazov a tout dit…
    Donc, juste rajouter prudence de grâce ne pas mélanger religion et politique cela va renforcer encore plus ce qui s’est passé = DRAME…ne pas renforcer l’ignorance plutôt mettre en valeur l’avancement, la créativité, donner la chance aux cerveaux de mettre en pratique leur savoir…

    Brahms
    5 avril 2021 - 14 h 45 min

    Un pantin envoyait par les bédouins de la bédouinerie,

    Il fait son cirque habituel, il pense au paradis et à l’enfer du matin au soir alors qu’il y a 6 milliards d’êtres humains sur cette terre et qu’avant nous, il y a avait des milliards et des milliards de citoyens et de citoyennes.

    Il exploite son filon, la religion c’est la mode donc sur 42 millions d’habitants, il va bien toucher entre 1 à 5 millions de citoyens ce qui lui suffira amplement. De cette façon, il n’aura pas besoin de bosser dans une usine à faire du rendement de 05 heures du matin à 15 heures de l’après midi.

    Il raconte ses salades, c’est moins fatigant que de sortir du lit à 03 h 30 du matin pour aller au boulot et être présent à l’usine à 05 heures du matin avec un Chef derrière lui, qui lui donnera des ordres.

    Ses fables sont connues, paradis, enfer, le mal, le bien. Qu’il aille donc voir le Gouvernement, il leur demandera où sont passés nos milliards de dollars sur 20 ans, il verra ainsi mieux le haram du hallal.

    صحراوي
    5 avril 2021 - 13 h 39 min

    مجرد تساؤل.
    من له قابلية عند الشعب !!!؟؟؟
    في الجزائر، مشعوذون دينيون ومشعوذون ديمقراطيون والشعب يختار مع من يذهب.ـ
    ومن له الشجاعة يصف الشعب بمذهبه.ـ

    Karamazov
    5 avril 2021 - 12 h 07 min

    « Le drame qui a secoué le village Feraoun, dans la wilaya de Béjaïa, et qui a coûté la vie à une mère et à sa fille tuées par un proche «temps» trouve ses origines dans les émissions de charlatanisme qui envahissent les foyers des Algériens depuis que le champ audiovisuel a été ouvert à tous les vents en 2010 ».

    Selon mes informations les émissions de charlatanisme ne datent pas de l’ouverture du champ audiovisuel mais de bien longtemps. Safi 15 siècles apipri que ça a commencé. Les charlatans n’ont pa eu besoin du champ audiovisuel pour prospérer.

    Biensour ceux de vinta n’ont pa pu connaitre Chikh Bouderbala de Palestro (Lakhdaria ) ou Chikh Mohend averkane en Kabylie qui faisaient des miracles. Ou l’Imam Ghafour de Guezgata qui tient son pouvoir directement de Dieu qui le lui a transmis as nesba3tach di ramdhan.

    Demonta il y a toujours eu des chouyoukhs qui faisaient des miracles et qui continuaient même à exercer à titre posthume .

    On pourrait à la rigueur leur faire un procès pour exercice illégal de la médecine mais pas de la religion .

      Anonyme
      5 avril 2021 - 15 h 08 min

      C’est vrai que ces « chouyoukhs » ont toujours existé en Algerie et pays limitrophes mais, qu’ils soient de « Palestro, » Ain Essefra ou Houfrat el Karit, leur influence etait tres localisée. Avec la prolifération des chaines privées, leur influence néfastes est devenue bien plus serieuse.

    Anonyme
    5 avril 2021 - 10 h 40 min

    L’équipe actuellement en fonction à l’ARAV ne sert à rien, sauf à percevoir des salaires sans rien faire. C’est toujours sous la pression des affaires signalées par les citoyens qu’elle daigne se manifester. Tout le monde aura remarqué le matraquage publicitaire subit par le téléspectateur, l’utilisation des enfants pour ces spots, etc. l’ARAV n’a aucune réactivité propre. Sa mission doit être redéfinie si elle n’est pas claire et son personnel par des gens qui font leur travaille de veille correctement.

    Anonyme
    5 avril 2021 - 10 h 33 min

    Malheureusement aucun procureur n’ouvrira une information judiciaire contre ce charlatan …

    Souk-Ahras
    5 avril 2021 - 8 h 57 min

    1/ Menottées par l’article 2 de la constitution – l’Islam est religion d’État – , les « autorités » gouvernementales et institutionnelles de l’État algérien ne peuvent intervenir ou agir vis à vis de la religion ou des religieux. Récemment, des instances gouvernementales ont demandé aux zaouias et à l’association des 3oulama d’intervenir auprès des commerces – tenus à 80 % par des « religieux », aux fins d’empêcher l’envolée inéluctable des prix à l’aube du mois de ramadhan prochain. Ceci est la confirmation du recul flagrant des « autorités » devant le fait religieux.

    2/ Reconnaissons qu’il est courant chez nous d’aller « consulter » des charlatans religieux qui vous prescrivent une thérapie dite « divine » basée sur des versets coraniques auxquels ils attribuent doctement des vertus guérisseuses, sous forme de « herz » (حرز), qu’on pend à son cou ou qu’on met sous son oreiller.

    Il est long le chemin vers la raison. Djabelkheir en témoigne.

    Rezki
    5 avril 2021 - 6 h 27 min

    Je ne comprend pas ! Quel est le lien entre ce cheikh et la mort de cette maman et sa fille ?

      Elephant Man
      5 avril 2021 - 8 h 40 min

      @Rezki
      Le frère de la mère.

    Le médisant du bled
    5 avril 2021 - 5 h 28 min

    Ces croyances et pratiques prouvent la régression et la dérive de la société Algérienne, il est du devoir des pouvoirs publics de mettr hors état de nuire ces individus qui propagent cette subculture.

    Elephant Man
    5 avril 2021 - 0 h 20 min

    (…) ces pratiques rétrogrades doivent être éradiquées par la société Algérienne et le cas échéant crime par l’État Algérien.
    Développer les pratiques éducatives la prévention, l’accès à la culture, les structures sportives etc etc…
    Le criminel qui a assassiné cette femme et sa fille n’est autre que son frangin cadet malade mentale et psychopathe.
    Maintenant concernant les émissions de tv je reprends mon commentaire Heidegger Alias Elephant Man 07/01/21 :
    @Socrate version sioniste
    «Vous parlez bien évidemment de la France et de vos charlatans french qui pérorent sur toutes les chaînes french de hanouna en passant par quotidien c’est à vous et toute la clique sans omettre les émissions de tv « réalité » voyeuristes au possible et surtout quand on dispose carrément ouais ouais carrément d’un secrétariat d’État chargé des …. « ÉTONNANT NON ? » pour reprendre le cultissime Desproges …..effectivement « bien obsédés par la chose » et même une obsession maladive incurable scientifiquement prouvé p<0,001.»
    J'ai découvert qu'il existe sur la tv french des émissions de paranormal charlatanisme "Ghost adventure" un truc comme ça sur soi-disant des fantômes lieux hantés et tutti quanti …..
    On est loin des programmes tv de ma jeunesse pas si lointaine 😉 avec la série The Prisoner, la planète des singes…
    ou même maya l'abeille et autres programmes instructifs pour enfants….
    Tout absolument tout tourne autour des slips culottes ..
    Je réitère je n'ai pas la tv mais quand j'y ai accès j'évite ces émissions bidons et autres ni journal tv débats bidons et autres charlatans zemmour salamé et cie.

      Anonyme
      5 avril 2021 - 17 h 45 min

      Très intéressantes vos histoires de chez fafa… mais hors-sujet quant à la question que nous pose Chems-Eddine Bouroubi, dit «Chemsou».

      Auparavant, je crois que le pauvre Socrate n’est pour rien dans cette histoire macabre.

      Secondement, ces émissions de tv que vous suivez chez fafa n’apportent rien en ce qui concerne la qualité de nos programmes de notre télévision algérienne. Oui, ce qui est déplorable et même lamentable, c’est que nous constatons, comme il est dit dans le papier de Nabil D. que des émissions de charlatanisme envahissent les foyers des Algériens, en plus des « cheikhs » qui officient dans le bled et même en ville. Et pour une fois fafa n’y est pour rien. Si bien qu’on peut rencontrer un certain nombre de soignants portant des accoutrements islamistes (pantalon au-dessus des chevilles, qamis, barbes teintes au henné…) et pratiquant la hidjama [saignée par ventouses], la roqya, l’imposition des mains… Ils ont beaucoup de succès auprès d’une catégorie de la population qui leur prête ainsi des pouvoirs divins.
      Notez bien ces dérives ont lieu aussi chez vous. Ainsi, dernièrement, l’imam de Montpellier Mohamed Khattabi, proche de Tariq Ramadan, a été poursuivi en justice, en Janvier 2021, par sa belle-fille qui a porté plainte. Elle l’accuse de l’avoir agressée sexuellement durant 2 ans lorsqu’elle avait 14 ans, lors de séances de roqya.
      Vous préconisez de développer les pratiques éducatives, la prévention, l’accès à la culture, les structures sportives … ce sont des paroles en l’air qui ne correspondent à aucune réalité. Ce sont toutes les méthodes éducatives qu’il s’agit de réformer dans ce pays. Mais ceci est un autre problème.
      Enfin, si les autorités remettaient en état notre système Santé publique permettant aux personnes ayant de très faibles revenus d’être bien soignés à moindre frais, il y aurait moins de charlatans.

    Deadpool
    4 avril 2021 - 23 h 51 min

    Bonjour,
    Faut vraiment avoir du temps à tuer donc de l,Argent pour Des tronche de misère de ce style , quelle désespérance de croire à ce genre d,individus des services du roitelet pederaste6.
    De la folie pur de croire que l,aide va venir des autres.
    Pour exemple ;
    La seule et bonne expérience dont je tiens des islamistes est qu,il fut un temps ou avec par exemple 1000 dinars au matin dans ma poche, la dîme était de 100 dinars avec beaucoup d,abnégation, parfois 500.
    Aujourd’hui j,utiliser ces 100 ou 500 pour autres choses de plus intéressant comme les manger moi ou me distraire et plus jamais consacrés un dorro à ces abruti incapable, fainéant et sale.
    Ps: je reste convaincu que la religion doit être écarté de tous projet politique et économique.
    Bonne journée.

    Anonyme
    4 avril 2021 - 22 h 31 min

    Tellement qu’ils sont des ignorents et bien il ferez n’importe quoi pour savoir leurs Avenirs de A a Z et faire du mal autour d’eux aoudoubillah ya n’a de plus en plus et personne ne fait rien pour arrêter cette mode personnellement si je sais qu’un charlatan opére auprès de moi et bien je le dénoncerai et si rien et fait suite à cela je m’en occuperez personnellement croyez-moi voilà l’attitude à avoir avec cette espèce de pourriture aoudoubillah mine chaitan radjim

    Nadir
    4 avril 2021 - 22 h 02 min

    C’est un bon moyen pour endormir et abroutir le peuple.
    Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête des gens pour croire a ces c…

    Anonyme
    4 avril 2021 - 21 h 33 min

    Encore un poison mortel qui abrutit les citoyens Algeriens…l Etat doit agir rapidement et mettre fin aux predicats empoisonnes de ces charlatants plus dangeureux que le poison……Interdire l exercice de ces charlatants ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.