Ce qu’il va advenir des Marocains vivant en Algérie après la rupture des relations

El-Arja rupture
L'affaire d'El-Arja était le prélude à des mesures autrement plus sévères. D. R.

Par Abdelkader S. – «La rupture des relations diplomatiques avec le Maroc n’affecte pas la dimension humaine des deux communautés», a assuré une source diplomatique algérienne. L’activité consulaire sera donc maintenue, ajoute notre source, qui précise que l’ambassadeur du Maroc à Alger prépare ses cartons pour quitter le pays au plus tôt. L’annonce par Ramtane Lamamra de la fin des atermoiements dans les relations houleuses avec le voisin de l’Ouest a assommé le roi et son gouvernement, même si Rabat fait mine de n’avoir pas été «surpris» par cette décision. Après le consul du Maroc à Oran, expulsé de façon «diplomatique» pour avoir qualifié l’Algérie de «pays ennemi», c’est au tour de l’ambassadeur de s’envoler pour Casablanca dans un aller sans retour.

Les autorités marocaines tentent de jouer sur la division. Singeant le président français, Emmanuel Macron, le communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères, en réaction «à chaud» à l’annonce du chef de la diplomatie algérienne, a «ignoré» les institutions de l’Etat algérien et s’est adressé au «peuple algérien frère» dans une vaine tentative de faire réagir les Algériens contre cette rupture qui n’arrange pas les affaires du régime de Rabat. Derrière la fausse sérénité affichée par le Premier ministre islamiste, Saâd-Eddine El-Othmani, et le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, en vérité, se cachent de sérieuses craintes quant à l’impact diplomatique, sécuritaire, économique et social de la gifle que Lamamra vient d’asséner au Maroc.

Entre 800 000 et 900 000 ressortissants marocains sont établis en Algérie dont une bonne partie est en situation irrégulière. Mais cette présence sur le territoire algérien est tolérée et les Marocains gagnent leur vie bien mieux que dans leur pays grâce à des petits métiers dans le bâtiment, notamment. Beaucoup d’entre eux ne cachent pas leur bonheur de vivre parmi un peuple «hospitalier» et «accueillant» et s’expriment sur les réseaux sociaux pour démentir tous les mensonges distillés par le Makhzen à travers ses relais marocains mais, surtout, algériens qu’il finance pour mener des campagnes enragées à partir de France, de Grande-Bretagne et de Suisse et – jusque-là – d’Espagne contre l’armée et les services de sécurité algériens.

Par ailleurs, les Marocains vivant dans l’extrême-est du royaume, accablés par la misère et l’abandon du pouvoir central, organisent des «raids» à saute-mouton sur la frontière algéro-marocaine pour s’approvisionner en denrées alimentaires et autre carburant subventionnés par l’Etat algérien et donc moins chers. Ces intrusions sur le sol algérien ont été de tout temps tolérées par les autorités algériennes qui, dans le même temps, mènent une guerre sans merci contre le trafic de drogue. L’affaire de la palmeraie d’El-Arja, en mars dernier, qui s’est achevée par l’expulsion manu militari de ces indus exploitants marocains, résonnait déjà comme le prélude à des mesures autrement plus larges et plus rigoureuses que l’Algérie, agacée par l’arrogance mal placée du régime de Rabat, allait prendre pour faire descendre le grossier roi de son piédestal.

La décision de l’Algérie ne vise donc pas le peuple marocain soumis par la force à un régime monarchique archaïque et prédateur, vassal de l’Etat voyou d’Israël et caudataire des pétromonarques auxquels il se vend aux enchères.

A. S.

Comment (71)

    RAUS TOUS!
    31 août 2021 - 17 h 02 min

    Les algériens qui sont au Maroc ne sont pas des clandos, ceux, au contraire, qui sont en Algérie sont pour la quasi-totalité des clandestins. Pour faire taire ce régime royal et aider le peuple marocain à s’en débarasser, il faudra jouer sur son propre terrain, lui mener bataille chez lui en accentuant sa crise économique et faire fuir les touristes pour rendre son tourisme désuet en le déstabilisant chez lui. Le meilleur moyen est de lui renvoyer ses 700 milles clandos ou plus, qui sont entrain de consommer notre essence subventionné, nos médicaments et nourriture subventionnés par l’état. L’ARGENT du pétrole devra profiter aux algériens pas aux marocains clandestins. En renvoyant tout ce beau monde, la crise économique et les dizaines de milliers de chômeurs de plus vont accentuer la grogne populaire et la révolte qui mènera à terme à se débarrasser de ce régime qui ne profite qu’aux proches du Makhzen. L’Algérie devra aider ce peuple marocain avide de liberté et d’un meilleur avenir. Alors, notre pays ne devra ni renouveler le contrat du Gazoduc maghreb-europe, ni laisser encore des centaines de milliers de clandestins qui sabotent l’économie nationale. Il faut leur dire tous RAUS!!

    Anonyme
    27 août 2021 - 21 h 45 min

    nous n avons rien contre ces pauvres malheureux forcés a l exode par la trés grande misére qu ils vivaient chez eux
    ce n est pas non plus les affiliés du makhnez et cela nous l avons constaté dans les reseaux sociaux quand certains d entre eux retournaient au maroc de leur gré ou expulsés par notre police et qui ont toujours parlé de l algerie et des algeriens avec reconnaissance et respect
    et de plus pour la plupart ce sont d honnetes travailleurs du batiment
    et si nous les recurererions plutot pour former nos jeunes a ces metiers
    n oubliez pas ce sont des musulmans

      babar
      28 août 2021 - 7 h 44 min

      Contre ta pensée
      tu met le feux et tu te réfugiés chez M6
      Tu tue et tu te réfugiés chez M6
      Tu travaille en Algérie et tu envoie t’es sous chez M6
      Tu manifestent contre la fermeture de la frontière
      avec le portrait de M6
      Tu infiltre dans nos institutions pour faire de la politique en faveur de M6
      Alors nous Algérien nous préférons prendre
      làmaiendoeuvre sénégalais /maliens/ Mauritanie
      Tunisiens
      mais ces traître esclaves ils faut les renvoyé

      Le plus vite serait le mieux
      Des lâche des traître des jaloux personnes n’en veux

      Chaoui
      28 août 2021 - 9 h 16 min

      Y’a « l’anonyme » : tu dis des sujets marocains, je te cite : « n’oubliez pas ce sont des musulmans » !
      Et moi de te répondre : les Sahraouis AUSSI.
      Si tes sujets marocains étaient de VRAIS musulmans, ils prendraient TOUS comme un seul homme pleinement fait et cause pour le PEUPLE Sahraoui et feraient tout pour leur rendre leur territoire. En tous cas, ils se positionneraient ne serait-ce que moralement en soutenant oralement et publiquement leur cause comme leur revendication en appelant à la libération du Sahara Occidental.
      Tiens-toi-le pour dit : pour une grande majorité d’entre-nous, « les pauvres malheureux » ce ne sont pas tes sujets marocains mais nos frères Sahraouis.

    [email protected]
    27 août 2021 - 12 h 54 min

    L´algérie est un pays où ces pauvres marocains qu´ils soient 800 ou 900 mille gagnent leur pain en travaillant ce qui est un plus pour notre pays. Ils ont des familles à nourrir et vivent en algérie et respectent la loi. Les voies de ceux qui les dénigrent et les méprises nes sont en aucun cas représentatives de notre algérie éprise d´humanité. Notre pays a les moyens pour trouver les personnes mal intentionnées.

      Mohamed El Maadi
      27 août 2021 - 20 h 04 min

      Cela se fera tout seul.
      Les Marocains en Algérie doivent renouveler leur visa donc ils partent en Tunisie et reviennent au bout de trois jours.
      Les Marocains par contre ceux qui iront voir leur famille mais si il travaille en Algérie ne pourront plus rentré sur le territoire Algerien.
      De toute façons les sans papiers et tout les sans papiers doivent être expulsé.
      Dieu n’aime pas l’injustice et cela nous le paierons.
      La légalité doit être la même apour tout le monde.
      Les Africains sans papiers sont expulsés et eux ne sont pas aussi raciste que les Marocains qui plus est accepte la normalisation avec Israël avec joie et en pensant que le pays va devenir riche.
      Les Africains n’ont pas a être traité différemment des autres.
      Un Marocains comme un africain sans papiers doivent être expulsés.
      Dieu nous qu’il s’est interdit l’injustice et nous l’interdit entre nous.
      Sinon vous verrez on le paiera tôt ou tard.
      Tout ce paye avec Dieu est hamdoullahi comme tu sera blanc quand tu le retrouvera.

    babar
    27 août 2021 - 7 h 10 min

    Comme il valait le deviner
    ils ont fermé aujourd’hui leur ambassadeur

    Ils ont répartis avec leur personnel et nous on laisser leur clando quand même 900000
    Mille c’est beaucoup
    et comme d’hab Algérie attend le dernier moment .

    ALGÉRIENNE KABYLE
    26 août 2021 - 14 h 43 min

    Ce n’est vraiment pas notre problème.
    Le roi de la drogue mimi-6 pille ses sujets, et l’Algérie doit s’occuper de ses misérables ???
    OUI, c’est le problème de leur roitelet et non pas le notre .
    Le makhzan dit que le marrouk est la suisse de l’Afrique, on déduit que ces marroukis n’ont pas besoin de la charité. Qu’ils rentrent chez eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.