Des groupes de grand talent au festival du Diwan à Aïn Sefra

festival diwan Aïn Sefra

Le 13e festival de la musique et de la danse Diwan, qui se poursuit mardi à Aïn Sefra (wilaya de Nâama), est une opportunité de voir émerger de jeunes talents. Plusieurs groupes participant à cette manifestation ambitionnent de décrocher les premières places à l’issue de cette édition et prendre ainsi part au prochain festival international du Diwan, prévu à Bechar, lit-on sur l’APS.

De jeunes artistes se sont appropriés des rythmes, des danses et d’anciens chants puisés du patrimoine ancestral pour proposer au public de véritables œuvres sauvées de l’oubli et qui sont un mélange des cultures africaine, arabo-musulmane et amazighe.

La troupe folklorique «Sidi Blal» de Mascara œuvre à préserver la tradition de la musique Diwan, sa pérennité comme élément important de la culture nationale, a souligné son président Belarbi Benamar, pour qui la musique Diwan est d’un intérêt primordial et a connu une large audience et développement dans le milieu des jeunes.

Pour sa part, le Mâalem Kahouadji Mohamed et chef de la troupe «Ahbab Kahouadji Amar» de Tlemcen a souligné «la nécessité de préserver cette musique en hommage aux anciens. Il s’agit également de la transmettre aux générations montantes car elle constitue un patrimoine immatériel bien ancré dans la culture nationale».

Le festival, prévu jusqu’à jeudi prochain au stade, Arfaoui Mohamed de Aïn Sefra, vise à mettre en lumière la diversité et la richesse culturelles qui distinguent les régions du pays, la promotion de cette danse populaire traditionnelle et la détection de jeunes talents.

La manifestation culturelle a été marquée par des conférences traitant de sujets liés à cet art authentique ainsi que des expositions d’instruments utilisés dans les différents genres musicaux du pays.

Des sources historiques indiquent que le Diwan a fait son apparition au 17ème siècle au sein de confréries religieuses sous l’impulsion de joueurs de Goumbri, un instrument de musique à cordes unique en son genre, rappelle-t-on.

R. C.

Pas de commentaires! Soyez le premier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.