La France rythmée par les violences policières et les crimes policiers impunis

France violences policières
En France, cela ne s'appelle pas répression mais rétablissement de l'ordre. D. R.

Une contribution de Khider Mesloub – La réélection d’Emmanuel Macron en France fut sacrée et sabrée, non au son des clameurs des foules, royalement indifférentes au succès électoral du candidat de la finance, mais des sifflements de balles réelles tirées, en plein centre de Paris, par un policier contre trois passagers d’une voiture. Bilan : deux morts et un blessé grave. Ainsi, l’inauguration du second mandat du locataire de l’Elysée, au premier mandat marqué par une politique répressive de tous les mouvements sociaux, notamment des Gilets jaunes, s’amorce sous les violentes rafales des balles meurtrières policières. Manière tuante de rappeler au peuple le caractère foncièrement répressif du régime capitaliste macronien, l’infléchissement belliqueux imprimé à la nouvelle gouvernance, illustrée par la participation de l’Etat français impérialiste à l’escalade des tensions armées en Ukraine, première ébauche de la guerre mondiale en préparation, pleinement assumée par le va-t-en-guerre Macron.

Evidemment, comme à l’accoutumée, les médias stipendiés ont fourni une version policière pour relater ce fait divers meurtrier, promptement politisé par la police elle-même à la suite de la mise en examen du policier, sous le chef d’inculpation d’homicide volontaire. Pour s’exonérer de leur responsabilité, les syndicats de la police, notamment le syndicat d’extrême-droite Alliance, sont aussitôt montés crânement au créneau pour brandir leur seconde arme favorite : la légitime défense. Ils ont déclaré que le conducteur avait mis en danger leur collègue par son refus d’obtempérer. Or, si la voiture était en infraction, quand bien même en délit de fuite, il suffisait aux policiers de relever le numéro d’immatriculation de la voiture pour pouvoir aisément et légalement retrouver ensuite le conducteur – selon le rapport de police, les cinq agents ont décidé de contrôler ce véhicule qui stationnait en sens inverse au niveau du Quai des Orfèvres. Ils l’observaient depuis un moment et soupçonnaient ses occupants de se livrer à un trafic de stupéfiants. Donc, ils avaient eu largement le temps de relever les numéros de la plaque minéralogique.

A plus forte raison, quand bien même le policier pouvait user de son arme pour neutraliser le véhicule, logiquement, il devait viser les pneus. Et non directement le conducteur. Encore moins également ses autres passagers. Manifestement, en l’espèce, le policier, en déchargeant sans sommation son pistolet automatique sur les trois passagers, a délibérément voulu les tuer. Le policier a tiré une dizaine de cartouches de fusil d’assaut HK G36, une véritable arme de guerre. La volonté de tuer est manifeste, comme le juge chargé de l’instruction l’a retenue contre le policier. En effet, ce dernier a été mis en examen du chef d’homicide volontaire. Mais, comme il est d’usage dans les affaires criminelles policières, le mis en cause a été remis en liberté sous contrôle judiciaire, de surcroît sans interdiction d’exercer ses fonctions.

En France, depuis plusieurs décennies, tout se passe comme si l’abolition de la peine de mort au plan judiciaire avait été remplacée par le permis de tuer accordé aux policiers. C’est ce qui s’appelle la justice meurtrière expéditive. Répétitive. Sans délibération. Ni condamnation. La justice du pistolet. Le verdict des balles guillotineuses. En particulier, quand il s’agit de jeunes issus de l’immigration. Au reste, apparemment, les deux jeunes hommes, abattus le 25 avril dernier à Paris par le policier, étaient d’origine africaine.

La France est ainsi, ces dernières décennies, rythmée par les violences policières et les crimes policiers. Dans cette période de crise multidimensionnelle et de délégitimation gouvernementale, marquée par l’exacerbation de la lutte des classes, l’Etat français protège et couvre de manière générale les policiers, son dernier rempart. La politique du gouvernement, en matière de répressions, vise, quoi qu’il arrive et quoi qu’il en coûte, l’absolution des violences policières systémiques, illustrée notamment par l’impunité dont bénéficient les policiers, auteurs d’exactions ou d’homicide.

C’est mû par cet esprit d’impunité que le syndicat de police d’extrême-droite Alliance a appelé, lundi 2 mai, à un rassemblement en soutien au policier mis en examen. Les manifestants policiers ont plaidé la «présomption de légitime défense». Or, comme le dénoncent plusieurs avocats et associations de victimes de violences policières, cette revendication de présomption de légitime défense constitue ni plus ni moins un «permis de tuer». Il est important de rappeler que ce permis de tuer, autrement appelé «présomption de légitime défense» par la police, fut porté lors de la campagne présidentielle par Marine Le Pen et Eric Zemmour.

Au reste, le même jour, soit le lundi 2 mai, plusieurs collectifs comme Urgence Notre Police Assassine, le comité Vérité et Justice pour Souheil, le comité Justice pour Lahoucine Ait Omghar, le comité Justice pour Abdoulaye Camara, le comité Justice pour Olivio Gomes, le collectif les Mutilé.es pour l’exemple ou encore l’Observatoire national contre les violences policières avaient appelé à une contre-manifestation pour dénoncer les violences policières et réclamer l’abrogation de la loi L435-1 permettant l’élargissement de la légitime défense pour les policiers.

Emboîtant le pas aux collectifs contre les violences policières, le Syndicat de la magistrature a dénoncé à son tour la «défiance envers la justice» des policiers qui manifestent contre la mise en examen de l’un d’eux. «Ce qui pose question, c’est la défiance envers la justice qui devient quasi-systématique de la part des syndicats de police», a déploré, sur France-info, Sophie Legrand, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature. «Ça pose vraiment une question de crise de confiance», a-t-elle ajouté. «Ce qui nous pose problème, ce n’est pas qu’ils critiquent une décision de justice, puisqu’on est favorables à la critique», a précisé Sophie Legrand. Ce qui l’inquiète, c’est la «revendication sous tendue», celle de la «présomption de légitime défense qui s’imposerait pour tous les policiers, qui supposerait qu’on ne fasse pas d’enquête quand un policier tue quelqu’un dans l’exercice de ses fonctions».

Sans conteste, ces dernières années, au nom de la «légitime défense d’Etat», initialement dans le cadre de la «lutte contre le terrorisme», puis de la gestion sécuritaire de la pandémie de Covid-19, on assiste à une extension significative des pouvoirs de la police. Cette extension des pouvoirs de la police, symbolisée par le droit d’usage des armes, a été actée par l’adoption de la loi du 28 février 2017 autorisant les policiers à tirer, après sommation, sur des personnes en fuite. C’est une sorte de blanc-seing octroyé aux policiers. Une forme déguisée d’absolution des crimes policiers.

De fait, historiquement, notamment en France et aux Etats-Unis, imprégnés par un racisme ethnique et social, la légitime défense, véritable meurtre dit défensif, fut toujours une cause d’irresponsabilité pénale accordée à certains individus au détriment d’autres, en vertu de leurs caractéristiques sociales ou statut professionnel supérieur ou étatique. Notamment aux policiers. Aux nantis, les hommes blancs des classes privilégiées, quand les victimes appartiennent aux classes défavorisées, particulièrement les populations issues de l’immigration, continuellement marginalisées, réprimées ou ostracisées, par ailleurs, de nos jours, accusées d’islamistes, voire de terroristes, quand elles sont de confession musulmane, pour légitimer leur répression – leur meurtre. Une cause d’irresponsabilité accordée également aux policiers en intervention, auteurs d’exactions comme d’homicide.

En France, dans les affaires de violences policières comme des crimes policiers, on assiste systématiquement à une inversion accusatoire. Les policiers, auteurs de meurtres, sont présentés comme les victimes et la ou les personnes tuées comme présumées coupables en raison de leurs dérisoires antécédents judiciaires de délinquance médiatiquement exhibés pour les stigmatiser, les anathématiser, les condamner. Aux yeux des médias comme de la justice, les victimes de violences policières et d’homicide sont jugées automatiquement comme violentes et délinquantes car «défavorablement connues des services de police», selon la formule médiatique consacrée. Donc, la présomption de culpabilité s’abat comme une chevrotine sur ces victimes doublement assassinées : la première fois par la police, la seconde par l’institution médiatique et judiciaire de la classe dominante.

Cette inversion accusatoire est favorisée par la propagande médiatique et étatique qui propage le discours raciste faisant l’amalgame entre immigration et délinquance, massivement répandu par l’ensemble de la classe politique française, et le discours de mépris de classe faisant l’amalgame entre classe populaire et déviance, «classes laborieuses et classes dangereuses», théorisé par l’historien Louis Chevalier dans son livre éponyme publié en 1958. En effet, historiquement, avant la stigmatisation des immigrés de confession musulmane, accusés de nos jours d’être vecteurs de délinquance et de criminalité, longtemps, tout au long du XIXe siècle, c’était la classe ouvrière «française» nouvellement formée et concentrée dans les villes, notamment à Paris, qui était fustigée pour ses soi-disant inclinations criminelles, sa brutalité et sa violence congénitale – les théories biologiques pour analyser et expliquer la criminalité étaient très en vogue à cette époque. La criminalité s’expliquait, selon les pénalistes et politiciens par des déterminismes biologiques, évidemment inhérents exclusivement aux populations populaires.

La criminalité comme la violence étaient associées aux classes laborieuses – de nos jours, elles sont associées à la population immigrée de confession musulmane – définies biologiquement comme dangereuses, porteuses de vices. Donc, moralement et socialement inassimilables au modèle républicain bourgeois dominant. Ces populations populaires étaient considérées par les élites, animées d’un mépris de classe politiquement assumé, comme «perdues pour la société civilisée française», car moralement corrompues. C’est ce mépris de classe – racisme de classe – qui explique les multiples répressions dont furent fréquemment victimes les classes populaires françaises tout au long du XIXe siècle. L’exemple le plus connu est le massacre sanglant des Communards de Paris par le gouvernement versaillais.

De nos jours, ce sont désormais les populations immigrées de confession musulmane, issues majoritairement des anciennes colonies françaises, qui sont considérées comme des catégories culturellement dangereuses, sociologiquement violentes, religieusement inadaptables, donc vouées à être contrôlées, surveillées, réprimées, voire impunément tuées, notamment par la police.

Les exactions policières et les crimes policiers sont ainsi ancrés dans la culture de la gouvernance de l’Etat français. Le peuple algérien porte encore les stigmates des répressions et tueries subies durant 132 ans, perpétrées singulièrement par la police française, en particulier durant la guerre de Libération, entre 1954 et 1962. En effet, huit ans durant, le peuple algérien fut victime de ratonnades, de bastonnades, de chasse aux faciès, d’arrestations arbitraires, de torture, d’emprisonnement, d’exécutions sommaires, de pogroms, commis en toute impunité par la police française, notamment à Paris le 17 octobre 1961.

K. M.

Comment (36)

    Brahms
    8 mai 2022 - 4 h 06 min

    La Police Française copie la Police Américaine,

    De Malik Oussekine dans un hall d’Immeuble jusqu’à ces 02 occupants tués dans cette voiture en 2022, je dirai qu’il y en a eu des crimes.

    Mais, il faut savoir que derrière un policier, il y a une personne et quand vous rentrez dans la Police, vous avez des valeurs à défendre, des principes à faire respecter avec un vécu.

    Or, en France, vous avez des (brigades anti – criminalité) qui tournent en voiture rapide de 22 heures à 06 heures du matin, afin de sécuriser la ville. Ces policiers font aussi des sports de combats pour aller au contact physique.

    J’ajoute que cette insécurité et cette violence ne m’étonne pas car elles sont le fruit du trafic de stupéfiant où le Roi du Maroc exporte 800 tonnes par an de cannabis afin d’annexer le Sahara occidental. Il a donc besoin de cash en euro.

    Si bien que ces jeunes de cités, sans le savoir, participe à l’annexion du Sahara occidental en reversant le cash en euro récolté en Europe pour de nouveau, acheter encore de la drogue au Maroc faisant ainsi, le bonheur du Roi du thé et des babouches.

    Il y a donc un mélange qui se fait et les dealers trainent jusqu’à très tard la nuit pour faire leur business pensant ainsi devenir très riche jusqu’au jour où la Police intervient.

    Seulement, entre le vendeur (Maroc) et l’acheteur de drogue (dealer) qui vont empoisonner des jeunes et moins jeunes en France ou ailleurs, personne ne verra l’effet dévastateur dans les familles de drogués ou de camés.

    A contrario, prenons un sportif de haut niveau qui a réussit dans la vie, on en est fier.

    Par contre, pour un dealer, on a tous une mauvaise image de lui et la Police le sait parfaitement et pour ces policiers du Front National ou de l’extrême droite, ils bénéficieront de droit d’un blanc seing pour tuer ces personnes qu’ils considèrent comme des microbes venus contaminer leurs villes.

    Tandis que chez nous, on dira le (haram ramène le haram) et que donc on en paiera les conséquences un jour ou l’autre. Pour finir, la nuit sert à dormir et à se reposer pour préparer la journée prochaine et non pour faire du business dans des trafics en tous genres et en Europe ce sont les études et l’effort qui paient sur la longueur.

    Je dis aux jeunes, détournez – vous de la drogue c’est un piège du MAROC.

    Belveder
    5 mai 2022 - 21 h 01 min

    Les médecins ont été frappés
    Les Sapeurs pompiers ont été frappés
    Les chômeurs ont été frappés
    Les syndicalistes ont été frappés
    Les étudiants ont été frappés
    ..
    Et Ca en Algérie
    Donc ne soyons pas amnésique
    Et évitons de donner des lecons aux autres

      krokro
      6 mai 2022 - 15 h 43 min

      moi je dirais massacrer.
      et sans compter les morts coter gilets jaune ……..donc les gents sont massacrer et pas frappés.

      Anatole France
      8 mai 2022 - 1 h 02 min

      Au cas où Belveder ne l’aurait jamais remarqué ou aurait été frappé d’amnésie, le Régime de Paris ne s’est jamais privée de critiquer à tord et à travers, de prendre de haut, de dénigrer et de donner des leçons au Monde entier. Tous les pays du monde, surtout ceux du dit tiers-monde, ont du retard en retour de critiques sur la Junte française, et ce n’est pas Belverder qui les en privera.

    Nord-africain
    5 mai 2022 - 20 h 28 min

    Le problème c est que nous(nord-africains)parlons avec beaucoup de bruit des fautes des autres et jamais des nôtres!A-t-on vu un journaliste maghrébin faire un reportage et soulever les problèmes que posent nos émigrés à la France(vol,triche,falsification de documents pour avoir accès aux prestations sociales etc)?Non,jamais!Nous sommes immaculés,des anges,sommes toutes!Oui,nous le sommes parce que nous portons l étiquette de l islam!Nous détenons toutes les vérités du monde,nous sommes irréprochables!Ah!si seulement nous pratiquons l islam dans ce qu il y a de morale!Nous piétinons les valeurs musulmanes(émanées de Dieu) chez nous et lorsque quelqu un dessine une caricature nous nous mettons en colère et nous nous efforçons à arrêter la Terre de tourner à cause de ça!!Nous ignorons les enseignements divins et nous voulons mourir pour la Palestine!Cette dernière est devenue notre totem!S il vous plait commençons par le commencement,soumettons-nous à Dieu,disons la vérité même si elle nous concerne,soignons notre image,faisons une autocritique avant de dénigrer les autres!

      Beneddine
      7 mai 2022 - 16 h 39 min

      Et toi à tu vue un Franchouillards dire ça suffit
      les massacres de masse par les NeoNazis
      à kulsale pendant + de 130ans..
      Ou alors faut courber l’échine…

    Jean-Daniel Leroy
    5 mai 2022 - 19 h 47 min

    Si on était si monstrueux, des millions d’Algériens ou de Franco-Algériens quitteraient notre pays…

      Belveder
      7 mai 2022 - 6 h 32 min

      Ç est l évidence même
      Ceux qui tiennent ces discours sont les premiersa s accrocher a le France

        Elephant Man
        7 mai 2022 - 15 h 05 min

        @Belveder …. et @Jean-Daniel Leroy
        «Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu’il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu’il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir : il sert si bien, et si volontiers, qu’on dirait à le voir qu’il n’a pas seulement perdu sa liberté mais GAGNÉ sa servitude …» Étienne de La Boétie Écrivain et juriste humaniste Français.

        Anatole France
        8 mai 2022 - 1 h 36 min

        Belveder est la copie de Fadela Amara.

      Anatole France
      8 mai 2022 - 1 h 35 min

      Jean Daniel Leroy

      Tu es prêt pour un concours d’éloquence avec mon poisson rouge.
      La police à Maurice Macron a été super affectueuse avec les gilets jaunes. Si la police milice (Trust) était si monstrueuse, des millions de français se feraient matraquer et gazer à chaque fois qu’ils exprimeraient leur mécontentement en manif, or il n’en est rien, la police française est gentille et non violente. « ben voyons »

    Elephant Man
    5 mai 2022 - 19 h 20 min

    Je cite :
    Malik Oussekine, un étudiant Algérien de 22 ans, sort de son club de jazz favori. Il est minuit.
    Des “voltigeurs” le remarquent et se lancent à sa poursuite. Malik Oussekine se met à courir. Un témoin qui rentrait chez lui, Paul Bayzelon, fonctionnaire au ministère des Finances, habitant l’immeuble, au 20 rue Monsieur le Prince (6e arrondissement), a pu, seul, déclaré :
    « Je rentrais chez moi. Au moment de refermer la porte après avoir composé le code, je vois le visage affolé d’un jeune homme. Je le fais passer et je veux refermer la porte. Deux policiers s’engouffrent dans le hall, se précipitent sur le type réfugié au fond et le frappent avec une VIOLENCE INCROYABLE. Il est tombé, ils ont continué à frapper à coups de matraque et de pieds dans le ventre et dans le dos. La victime se contentait de crier : “je n’ai rien fait, je n’ai rien fait” ».
    Paul Bayzelon a dit avoir voulu s’interposer mais s’être fait lui aussi matraquer jusqu’au moment où il a sorti sa carte de fonctionnaire. Puis les policiers sont partis laissant Malik Oussékine sur le carreau.
    Peu après le Samu arrive sur place. Ils apportent les premiers soins à Malik Oussekine et le transportent à l’hôpital Cochin où il est mort des suites du tabassage de la police.
    De plus, au cours de la même nuit, à Pantin, dans l’agglomération parisienne, un jeune Français d’origine Algérienne Abdel Benyahia, tente de s’interposer pour faire cesser une bagarre de café. Un policier, non en service, qui se trouvait au comptoir, tire à bout portant, sans sommation, et tue ce garçon de 19 ans, qui meurt sur le coup d’une balle reçue en plein coeur. L’enquête révèlera que le policier était en état d’ivresse notoire, néanmoins pour la justice cet assassinat passe pour un homicide involontaire…
    Exemples infinitésimaux…
    Etc etc etc etc …..

    Hamid
    5 mai 2022 - 19 h 08 min

    I’m making my comment with feelings of glee because it’s France , a country I hate very much .France – a laugh a minute , every minute .Nothing new just another display of all this cruelty and horror which go to show that this hell hole is in war with itself .So , best of Algeria : let ‘s relish this situation – a good laugh – as much as we can even if it’s unpleasant . I know the frenchies won’t celebrate with me but I don’t care .Algeria is above everything .Long live our Generals , Young Soldiers ( men and women ) including Mr Nezzar , whom I wish a long life and happy retirement .Down with You Tube traitors .That’s all from me , take care .May Allah bless our beloved country ! Tahia Eldzair as always ………………….j

      Trinita
      6 mai 2022 - 14 h 03 min

      Hi Hamid,
      My English is bad but I need to answer you. I was born in France 42 years ago. It is not my fault, it is the mektub. I can tell you that I love France. France and Algeria is like my mother and my father. I can make any differencies between. I love France because is part of my life, I have there my friends and my loves. A big part of my success is thanks to France, for my studies, my job. You can imagine that we are millions of Algerian French or French Algerian that are in the same situation like me. You hope happiness and love of each country. Regards.

    Norrin Rad☡
    5 mai 2022 - 18 h 46 min

    Ordo ab chaos = L’ordre par le chaos !

    Nord-africain
    5 mai 2022 - 17 h 49 min

    Les crimes policiers restent impunis,dit l auteur!Et oui,la démocratie s essouffle,les valeurs occidentales sont perméables et les Maghrébins s y infiltrent à des fins personnelles ou islamistes!Il faudra bien colmater les brèches quitte à dénaturer l ordre établi!Les valeurs se heurtent et l incompatibilité est à son paroxysme. nous sommes à la veille d un choc!

    Belveder
    5 mai 2022 - 17 h 05 min

    Ce qui est Surprenant c est qu on Aime Détester la France
    par contre 90% des Contributeurs sont en france
    Comme 90% des lecteurs qui postent et critiquent le systéme francais a longueur de Journée
    Mais personne ne quitte la France
    Bien au contraire les milliers de Nos jeunes moins jeunes diplomé ou pas se jettent dans ses Bras

      Elephant Man
      5 mai 2022 - 17 h 59 min

      @Belveder….
      Toujours à côté de la plaque et carrément à l’OUEST😉 « ÉTONNANT NON ? » pour reprendre le cultissime Desproges.
      Mr Khider est CANADIEN bon un Détail de l’Histoire….

      L'autre
      5 mai 2022 - 19 h 42 min

      Bonjour @Belveder,
      Vous avez parfaitement raison mais il faut en comprendre le fond…,
      Nous ne parlons pas de l’histoire de France qui porte en elle certe de grands hommes et femmes mais de cette petite caste squatteurs(ses) qui ont vendu l’âme Française pour leurs carrières à la con.
      B h l mais encore dominique strauss-kahn comme exemple pour ne citer que ces 2 malapris enterré au panthéon non pas pour avoir laissé une trace de quelques choses d’intéressant mais par trahison d’ailleurs il faudrait les y enterré vivant.
      Bien à vous @Belveder.

      Trinita
      6 mai 2022 - 6 h 39 min

      Bonjour,
      Je suis d’accord avec vous. C’est l’hypocrisie algérienne dans toute sa vérité. Elle est diffusée par « les élites » algérienne qui n’ont le cesse duper le peuples avec cette martingale anti française alors tout le monde connaît leur ambivalence avec la France et la langue française. C’est aussi l’hypocrisie musulmane éclatante, chacun nous sachant musulman totalement en France beaucoup plus que l’on peut l’être dans beaucoup de pays musulmans, si ce n’est tous. 100% des algériens présents en France ne la quitterait pour rien au monde. Sans l’obligation de visa, 99% des algériens quitteraient l’Algérie pour aller ailleurs, dont la majorité pour aller en France. Même les plus anti laïc, plus intégristes iront en France. C’est la seule et unique vérité, tout le monde le sait. C’est aussi vrai pour tous les autres pays musulmans, ils préféreront toujours aller chez les kaffirs plutôt vers d’autres pays musulmans pourtant riches. Quutte a risquer leur vie et celles de leurs familles. Marre de cette hypocrisie.

      Anatole France
      8 mai 2022 - 2 h 34 min

      Belveder et sa démonstration saugrenue en cinq lignes désarticulées. Ce qui est surprenant chez Belveder, c’est ça duplicité à critiquer les nombreux algériens Contributeurs qui Aiment la France et qui votent pour Marine Le Pen contre un Macron qui Aime Détester la France et qui la Vend à la Découpe, et qui (le Belveder) accuse les nombreux algériens Contributeurs (même pas 50 personnes sur des millions) de ne pas aimer la France – le fameux en même temps tout et n’importe quoi de Belveder.
      Ce qui est aussi surprenant chez Belveder, c’est qu’il Aime Massacrer la Langue Française: « les milliers de Nos jeunes moins jeunes diplomé ». Oups la machine à laver est en panne. Sa pensée est à l’image de son écrit grossier qu’il croit sauvait en toute fin en se jetant dans les Bras de la poésie. Belveder ferait mieux de s’appliquer un peu plus en évitant pour lui ce qu’il reproche aux autres, de ne pas poster et critiquer à longueur de Journée, bien que le mauvais goût a son droit.

        Anatole France
        8 mai 2022 - 16 h 47 min

        Sa pensée est à l’image de son écrit grossier qu’il croit sauver en toute fin en se jetant dans les Bras de la poésie.

    M & Ms
    5 mai 2022 - 16 h 07 min

    Bonjour,
    Si la France sombre dans la violence c’est simplement que ces politiques n’ont aucune solution et cela depuis longtemps et ce n’est pas un Mélenchon pseudo anti capitaliste pendant que son compte en banque explose sur le dos de la misère.
    Cette pseudo « classe dirigeante » est complètement à la masse quand on voit une balérie pécresse mendier à la télé et lancer un appel des dons du coeur ????? pour un parti en plastique.
    Sarkocul de la poche des autres viens de lui faire un don de 2000 euros… « la pauvre »? mariée à un industriel pour qui sa fortune personnelle s’élève à 10 millions d’euros.
    Pourquoi ne solde t elle pas avec ses avoirs ?? pendant que monsieur pouvoir d’achat s’entretient avec Poutine qui lui le remballe à chaque fois par téléphone (faut encore voir si c’est vrai?) tellement c’est une pédale.
    Le mensonge n’a jamais été autant diffusé et je rappelle qu’au lieu de chercher à faire de l’économie de par la dette, la loi de 1974 signé par giscard d’Estaing stopper nette les emprunts à des taux d’intérêts d’à peine 1 pour cent si ce n’est moins pour l’état peut être abrogée,aurait pu être abrogée. Ce qui ferait que le peuple pourrait respirer mais le pantin macron ou autres dirigeants européens ont ils véritablement le choix que d’obéir aux usuriers des banques privées ??.
    La violence crée la violence.
    À bon entendeur…

    La vérité
    5 mai 2022 - 15 h 16 min

    Ils veulent installer une Europe Nazis sous la loi Martial !

    Elephant Man
    5 mai 2022 - 13 h 14 min

    Je rajoute une couche supplémentaire « Au reste, apparemment, les deux jeunes hommes, abattus le 25 avril dernier à Paris par le policier, étaient d’origine africaine.» →→→ 25/04/2022 QUELLE IRONIE DU SORT (…)

    Elephant Man
    5 mai 2022 - 13 h 12 min

    Et enfin je termine par Excellente conclusion.
    Même et surtout Bac+5 cadres superieurs tant que citoyen Français d’origine Algérienne EXCLUSIVEMENT J’INSISTE EXCLUSIVEMENT J’INSISTE EXCLUSIVEMENT vous serez ratonné en RÉCURRENCE CRIMINELLE PSYCHOPATHE PURE ET DURE INCURABLE FLICAILLE DE ZBEL FRENCH qui parle français comme une vache espagnole en plus !!!

    Elephant Man
    5 mai 2022 - 13 h 02 min

    « ce permis de tuer, autrement appelé «présomption de légitime défense» par la police, fut porté lors de la campagne présidentielle par Marine Le Pen et Eric Zemmour.» →→→ Encore une fois Mr Khider redescendez sur terre je ne crois pas que Collomb (PS) Grégory Doucet (écolo zaâma) Nowotny Claude (PCF) etc etc etc je vais pas citer toutes les villes de France dont CLERMONT-FERRAND (dont les sans papiers africains disposent d’avocats EUX pour leur éviter l’expulsion malgré INFRACTION avec en prime avocats payés par le contribuable français contrairement à notre compatriote Algérien qui travaillait certes sans papiers mais qui travaillait expulsé manu militari APRÈS 4 MOIS DE PRISON FERME encore faut-il le rappeler et souligner ou contrairement à la citoyenne FRANÇAISE AUVERGNATE que je suis) soient d’extrême droite …….
    Alors votre solidarité envers les drogués traoré très peu pour moi la menace de mort 😉😉 et je vous renvoie @Loklan sur le sujet !

      Petdanslimmonde
      5 mai 2022 - 18 h 40 min

      Bonsoir @Elephant Man,

      Je vous dédie ce premier couplet de la « chanson pour l’auvergnat » de Georges Brassens.

      Elle est à toi, cette chanson,
      Toi, l’Auvergnat qui, sans façon,
      M’as donné quatre bouts de bois
      Quand dans ma vie, il faisait froid,
      Toi qui m’as donné du feu quand
      Les croquantes et les croquants,
      Tous les gens bien intentionnés,
      M’avaient fermé la porte au nez…
      Ce n’était rien qu’un feu de bois,
      Mais il m’avait chauffé le corps,
      Et dans mon âme il brûle encor’
      À la manièr’ d’un.feu de joi’.🎶
      😉😂😂😂

        Elephant Man
        6 mai 2022 - 22 h 20 min

        @Petdanslimmonde
        Merci 😉😁 J’ai l’intégrale de Brassens en CD😉

          Petdanslimmonde
          7 mai 2022 - 15 h 49 min

          @Elephant Man
          Trop peu pour moi le chant accompagné à la guitare. Moi, c’est plutôt le chant indien accompagné à la flûte. Un incroyable talent que je vous dis. Papoter, pipoter…
          De quoi subjuguer « tous les gens bien intentionnés »🎶…🤭🤣🤣🤣

          Elephant Man
          7 mai 2022 - 17 h 35 min

          @Petdanslimmonde
          😁😂😂
          Gare au gorille 🎵🎵🎵La suite serait délectable
          Malheureusement, je ne peux
          Pas la dire, et c’est regrettable
          Ça nous aurait fait rire un peu
          Car le juge, au moment suprême
          Criait « maman! », pleurait beaucoup
          Comme l’homme auquel, le jour même
          Il avait fait trancher le cou
          Gare au gorille!🎵🎵🎵😂😂😂

          Karim DZ
          9 mai 2022 - 7 h 59 min

          @Elephant Man je reprends ta citation sur un post « Certain diront que je suis bien planqué en France dans un pavillon hlm de banlieu parisienne mais je leur répondrai comme toujours algérien je suis algérien je reste pour le pire et le meilleur. » Après tu vas encore nous dire que contrairement à moi toi tu vis à Alger et que tu es le seul et vrai patriote. Lave toi le visage et regarde à nouveau le miroir. Tu seras surpris de ce que tu verras.

        Rachidou
        7 mai 2022 - 11 h 48 min

        L’auteur- compositeur- interprète du « pornographe du phonographe ».🎶😂
        Il avait une façon originale de faire chanter. Un sacré « polisson de la chanson ».
        Tout un programme en somme qui aurait sa place dans un quizz. 🤣🤣🤣

    Luca
    5 mai 2022 - 12 h 51 min

    Bof vous savez en France la police ne fait rien pour la tranquillité des gens , absolument rien , c’est anti laïque et surtout anti clientéliste. En France ils ont les gardes champêtres, la police municipale qui ne devrait même pas exister qui coute des millions d’euros et qui est inutile, et après il y a la police et la gendarmerie, qui sont utile à 30 pour cent pas plus . Et la douane et les renseignements qui n’arrivent pas ahahahah, a juguler le trafic de hashish entre le maroc et leur pays et qui depuis des décennies se chiffres en milliers de milliers de tonnes . En gros en France la police ne sert a rien

      Elephant Man
      5 mai 2022 - 17 h 56 min

      @Luca
      Exactement et excellente conclusion «En gros en France la police ne sert a rien» = en rente mémorielle récurrente type ALZHEIMER au frais du contribuable français et en rente du système politico-militaire très très très très très très extrêmement extrêmement lucrative au frais du contribuable français →→→ DÉGRAISSER LE MAMMOUTH SCIENTIFIQUEMENT PROUVÉ p <0,001

      Lahouaria
      5 mai 2022 - 21 h 46 min

      La police municipale est affectée sur les marchés des légumes ou des forains, tous les jours, ils sont là, la plupart sont 3ème génération des harki, ou polynésiens, ou calédoniens, jamais français de souche, sauf dans les petits villages où ils bossent pour le Maire.
      Sur le Marchés hebdomadaires, ils surveillent la foule, les voleurs à la sauvette, les malaises des personnes âgées, et les Gitans qui sont mal garés ou les personnes sans masques.
      La plupart sont très gentils, ils bossent avec les commerçants arabes, ils viennent se restaurer gratos ou prendre un café.
      Ils ne sont pas agressifs, plutôt cool.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.