Macron se rendra-t-il en Algérie ou enverra-t-il son futur Premier ministre ?

Macron
Le président français Emmanuel Macron. D. R.

Par Abdelkader S. – L’entretien téléphonique que le président Tebboune a eu hier [jeudi] avec son homologue français, Emmanuel Macron, fraîchement réélu, n’est pas fortuit. Il intervient dans un contexte tendu aussi bien en France que dans toute l’Europe dont la France assure la présidence tournante en plein conflit armé en Ukraine, dans lequel l’Union européenne s’est clairement positionnée aux côtés du régime de Kiev. Il intervient aussi au lendemain de pas moins de quatre reports d’une visite du Premier ministre Jean Castex en Algérie en raison, à chaque fois, de différends nés de propos maladroits tenus à Paris ou de décisions incongrues qui ont provoqué la colère des autorités algériennes.

Il est de coutume qu’un président français consacre son premier déplacement à l’Algérie, premier partenaire stratégique de la France hors Europe. Des observateurs avertis n’ont, d’ailleurs, pas manqué de mettre notre pays sur un même pied d’égalité que l’Allemagne dans les rapports prioritaires que Paris entretient avec ses voisins, Alger et Berlin étant la locomotive respectivement du Maghreb en tant que puissance régionale et porte d’entrée au continent africain et de l’Europe dont elle [l’Allemagne] domine l’économie avec son gigantesque complexe industriel. Emmanuel Macron prépare-t-il une visite en Algérie ou a-t-il déjà reprogrammé celle du prochain locataire de Matignon qu’il s’apprête à nommer après sa réélection à l’Elysée pour un second mandat ?

De nombreux dossiers demeurent en suspens, lesquels devaient être discutés dans le cadre de la réunion de la Commission intergouvernementale de haut niveau algéro-française. La situation urge et la guerre qui fait rage dans l’est de l’Europe et qui risque de s’étendre à l’ensemble de la planète au vu de l’attitude belliqueuse du président américain qui souffle sur le brasier, fait que l’Algérie et la France ont des positions diamétralement opposées sur ce nouveau dossier qui s’ajoute à tous ceux sur lesquels aucun accord possible entre Alger et Paris n’est envisageable. Il en va ainsi de la question sahraouie, du terrorisme dans le Sahel, du risque de reprise de la guerre civile en Libye et du vain plan de déstabilisation en Syrie.

Jean Castex devait se rendre en Algérie en avril 2021, en compagnie d’une dizaine de membres de son gouvernement. Le Journal Du Dimanche s’était interrogé, à l’époque, si «la France et l’Algérie peuvent avoir un agenda positif». La question demeure d’une brûlante actualité, tant les relations entre les deux pays ont traversé une zone de turbulences si grave que les autorités algériennes avaient dû rappeler l’ambassadeur d’Algérie à Paris et interdire l’espace aérien algérien aux avions de transport militaire français.

Dans une interview à Canal Algérie, l’ambassadeur d’Algérie à Paris, Mohamed-Antar Daoud, avait dénoncé, quelques jours auparavant, des lobbies qui «travaillent contre une entente cordiale entre l’Algérie et la France». «C’est une action qui consiste à contrecarrer tout effort de développement entre les deux pays», avait-il fait remarquer, en rappelant les principes immuables de l’Algérie en politique étrangère : le droit à l’autodétermination des peuples, la non-interférence dans les affaires intérieures des autres Etats et le respect des frontières héritées au moment de l’indépendance. «De par ses principes, l’Algérie dérange énormément», avait-il souligné.

Depuis, la situation n’a pas vraiment évolué.

A. S.

Comment (29)

    LEROY Jean-Daniel
    10 mai 2022 - 13 h 26 min

    « l’attitude belliqueuse du président américain qui souffle sur le brasier »

    Mais qui donc a envahi l’Ukraine ?

    Anonyme
    7 mai 2022 - 19 h 49 min

    Berda laissez le nommer son futur PM et ensuite interrogez vous , ceci dit si c est le cas il sera reçu par notre futur PM aussi et pas par le presdt même si ce dernier en a une envie folle , ben oui surement un remaniement chez nous au gouvernement algérien , le PM actuel est sur la sellette et d autres membres du gouvernement selon des sources bien informées. Hihihi J oubliais si Macron est l ami de notre presdt comme TEBBOUNE le dit si bien et réciproquement pour Macron alors ds ce cas il devrait faire le déplacement pour voir son ami algérien , on devrait même pas se poser cette question normalement ? Hé oui .

    Anonyme
    7 mai 2022 - 12 h 19 min

    L’Algérie, premier partenaire stratégique de la France hors Europe… est-il dit !

    Et voilà le discours est ressorti. Comme il se doit après chaque élection française. Et chacun de mettre son grain de sel comme à l’accoutumé. Alors allons-y et mettons-y plutôt du vinaigre.

    N’est ce pas Hachemi Djaâboub, notre ministre du Travail et de la Sécurité sociale qui, en réponse à une interpellation sur le déficit de la CNR, signalait que toutes les caisses de retraite dans le monde souffrent, en précisant que celle de— « notre ennemi traditionnel et éternel, la France— avait un déficit de 44,7 milliards d’euros?
    Eh! Oui! La vérité sort toujours de la bouche des ministres.

    Et cela, au même moment, le chef d’État-major des armées français, le général François Lecointre, était reçu à Alger par le chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) Saïd Chanegriha … pour discuter non pas de partenariat mais de décontamination des zones que la France a pollué avec ses essais nucléaires.

    Chacun sait que le Général Chagriha, véritable homme fort du régime et représentant la vieille garde de l’ANP, n’est pas sur la même ligne que le Président concernant les relations avec Macron et avec la France. D’autant qu’il accuse Paris d’avoir téléguidé le Hirak.

    A la même période, le premier ministre français Jean Castex était sur le chemin pour venir coprésider avec son homologue Abdelaziz Djerad un «Comité intergouvernemental de haut niveau» pour la première fois depuis décembre 2017. Plusieurs sujets devaient être abordés – économique, sécuritaire, éducation, culture – et il était prévu de signer des accords. Résultats pas de visite du PM français et donc pas de discussion ni de signatures d’accords. Comme quoi ces accords ne devaient pas être si importants ni nécessaires.
    Quant au rapport Stora sensé initier un rapprochement entre les deux pays, vu l’intensité des critiques des deux cotés de la Méditerranée dont celle du professeur Larkeche Seddik en son temps ; il n’a rien résolu. Sinon élargir encore plus le niveau d’incompréhension entre les deux nations.
    Sans oublié les propos scandaleux du président français concernant notre histoire et ses allégations honteuses conséquence du rappel de notre ambassadeur à Paris.
    Qu’en outre, depuis, notre ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique ordonne de « consolider » (lire supprimer) l’utilisation de l’anglais dans les recherches scientifiques en Algérie en affirmant que « le français mène nulle part »…

    Enfin, nous importons 69 % de notre armement de la Russie. Ce pays participe à la formation de nos pilotes. Des militaires algériens ont pris part à un exercice en Ossétie du Nord dernièrement. A cela il faut ajouter que le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha avait reçu en audience courant mars 2022, c’est-à-dire hier, Dimitrii Chougaev directeur du Service fédéral pour la coopération militaire et technique de la Fédération de Russie. Ils ont discuté de « l’état de la coopération militaire entre les deux pays et ont échangé les analyses et points de vue sur les questions d’intérêt commun ». Nul doute qu’il s’agit particulièrement du Mali d’où la France a été éjectée.

    On pourrait continuer. Mais cette énumération suffit à elle seule à situer le niveau du —partenariat— est proche du zéro.

    Aussi, affirmer que notre pays notre pays est mis sur un même pied d’égalité que l’Allemagne dans les rapports prioritaires que Paris entretient avec ses voisins relève de la gageure.
    Les Allemands et les Français se sont combattus depuis Louis XIV en passant par Napoléon 1er, Guerre de 1914/1918, Guerre de 1940/1945. C’est à dire de 1618 jusqu’à 1945 soit pendant 327 ans. En juillet 1960 Adenauer et De Gaulle se rencontrent à Colombey et se lient d’amitié. Cette relation aboutit à un traité de coopération franco-allemand le 22 janvier 1963 qui était à l’époque un modèle unique d’amitié et de confiance entre les deux Etats et deux peuples voisins que séparaient des millions de victimes au cours des âges et qui va devenir le pilier de la construction européenne bénéfique à tous les pays de l’UE.

    En vérité, nos relations avec fafa relèvent plutôt d’une incompréhension réciproque doublée d’un profond ressentiment ressenti pour notre part, si l’on considère que 68 % d’Algériens ont une très mauvaise opinion de ce pays. Aussi, ne nous berçons pas d’illusions et soyons rassurés, il n’y a pas partenariat stratégique de la France: ils nous vendent leur pacotilles et ils nous achètent nos hydrocarbures sans plus.

    En définitive, nous n’avons rien de commun civilisationnellement, ni d’accords existentiels avec ce pays qui est considéré par une majorité de citoyens algériens comme un pays corrompu et corrupteur, cause de nos difficultés, impérialiste, sioniste, laïc, amoral, suppôt des Usa, etc. Et surtout « notre ennemi traditionnel et éternel ».

      Belveder
      7 mai 2022 - 15 h 15 min

      Cet islamiste de Djaaboubb est le premiera avoir des avoirs et un pied en France.
      Vous êtes d une Naïveté

        Anonyme
        7 mai 2022 - 22 h 05 min

        M. Belveder l’un n’empêche pas l’autre comme on dit. On peut détester Macron, la France et les français et le proclamer haut et fort, sans pour autant renoncer à vivre dans leur pays en toute quiétude, en sécurité et sans problème alimentaire!

        J’en connais même qui réclame à corps et à cri des excuses de la part de la France dans des tribunes et des contributions ou sur leur blog et qui ont quitté notre pays depuis plus de soixante ans pour vivre à Lyon et ne sont jamais revenu en Algérie!

        De toutes les façons ceux qui comme moi ont connu les derniers moments de la colonisation française puis les quelques années durant lesquelles une coopération technique s’était instituée et que nous comparons cette période avec le mode de vie actuel, nous faisons le constat que notre société a bifurqué irrémédiablement vers une société arabo islamique qui n’a plus rien à voir avec la société européenne, tout au moins avec le mode de vie que nous avions à Alger à cette époque. Et cette situation ne peut que produire de l’incompréhension réciproque.

        Maintenant il y a ce qu’on dit et il y a ce qu’on fait. Tous les français qui sont venu en Algérie pour travailler ou faire du tourisme que j’ai connus sont unanimes pour dire que notre peuple est accueillant et particulièrement hospitalier. Le bon peuple d’Algérie n’est pas celui que quelques manipulateurs menteurs et fourbes voudraient qu’il soit et qu’il n’a jamais été.

    Surfer d'argent
    7 mai 2022 - 11 h 20 min

    Ni Macron ni ses futurs ministres d’Américano-sioniste ! Que le peuple de France récupère sa souveraineté et son FREXIT ensuite on fera affaire !!!

    Anonyme
    7 mai 2022 - 7 h 44 min

    Il a intérêt à ne plus jamais mettre les pieds chez nous: ce type est un menteur pathologique, un faiseur de troubles et un imposteur hors norme.

    Notre pays n’a pas oublié sa sortie inculte et il faut le remercier pour cela : qui se sent trop f’hel devient djayeh.

    Anonyme
    6 mai 2022 - 17 h 52 min

    Macron ne viendra plus jamais en Algérie. déjà il y avait in différend important ces derniers années à cause des propos sur la rente mémorielle et à cause des clandestins algeriens en France que l algerie ne veut pas reprendre. mais vient de s ajouter le pire, c est que l Algérie se place près de la Russie, ce qui est inacceptable pour les pays européens. l Algérie sera de plus en plus isolé en Europe. elle aura la Russie, la Chine ou l inde comme possible partenaire.

      Anonyme
      6 mai 2022 - 20 h 20 min

      Détrompez-vous sur ce point ! De plus en plus, on entend en Europe des sons de cloches fissurées, annonciateurs d’une probable et proche dislocation de la coalition européenne contre la Russie : les généraux en Italie sur la question de l’OTAN, le premier ministre en Hongrie au sujet de l’embargo sur le pétrole, la divergence des intérêts de l’Europe et des USA vis à vis de la question ukrainienne selon un général à la retraite français dans un livre très récemment publié…Peut être d’autres développements dans les jours à venir. A suivre…

        Anonyme
        7 mai 2022 - 9 h 40 min

        la guerre en Ukraine a unifié l Europe, à part la Hongrie qui est un un cas exceptionnel. c est un petit pays sans importance. même l Angleterre est à nouveau proche de l UE. tous les Européens s unifient avec l Ukraine. Poutine pensait que l Europe n allait pas réagir lors de l invasion , mais c est l effet inverse qui s est produit. jamais l Europe et l occident ne se sont sentis aussi unies.
        Tebboune le sait .

          Anonyme
          9 mai 2022 - 6 h 43 min

          تحسبهم جميعا وقلوبهم شتى
          vas raconter tes salades à d autres sahbi

    Anonyme
    6 mai 2022 - 16 h 09 min

    Les Algeriens doivent utiliser un langage diplomatique avec Macron et ses lobbys….Il y a des questions sur lesquelles l Algerie ne marchande pas..Il en va ainsi de la question sahraouie, du terrorisme dans le Sahel, du risque de reprise de la guerre civile en Libye et du vain plan de déstabilisation en Syrie…Si la France de Macron veut affirmer ses positions dans la clarte totale et respectant le droit universel..nous disons Ahlan wa sahlan..on met tout sur la table et on trouvera ensemble les solutions definitives et eternelles pour le bien des deux peuples…Nous avons du respect pour le peuple Francais,victime des manipulations sionistes…Mais si la France Macroniste reste entrainee dans les bourrasques sionistes qui sement la division,la haine,l islamophobie l exclusion et la non reconnaissance des droits a l autodetermination des peuples vivants sous occupations etrangeres… elle nous est preferable qu elle aille taper sur la porte a cote…L Algerie reste une puissance regionale incontournable quoiqu ils fassent…

    Anonyme
    6 mai 2022 - 15 h 10 min

    « Premier partenaire stratégique de la France hors Europe » !!! La bonne blague. Avec l accumulation au fil des décennies de tous ces dossiers que tout oppose entre l’Algérie et la France, on ose encore parler de rapprochement des deux rives de la Méditerrannée. C’est plutôt de dérive des continents qu’il s’agit !
    Faut urgemment passer à autre chose et regarder ailleurs, là où les relations internationales de l’Algérie seront certainement plus prometteuses.

    Socrate
    6 mai 2022 - 13 h 01 min

    A part qu’il y a une forte communauté algérienne en France, il n’y a rien de « stratégique » entre la France et l’Algérie. Celle-ci privilégie la Russie pour sa défense et la Chine pour l’économie. Ne reste plus à la France que le travail sur la « mémoire » de la colonisation et de la guerre d’indépendance que Macron a décidé de faire seul, le pouvoir algérien lui ayant fermé la porte au nez. Un président français n’a plus grand chose à faire en Algérie …

      Anonyme
      7 mai 2022 - 23 h 06 min

      T as oublié la facture Algérienne Socrate. Ça on te le garantie sur facture. Ben oui faut passer à la caisse la France pour ttes vos tares en Algérie pdt 132 ans . Ni les chinois ni les russes ou autres n auront fait autant de dégâts que la France , c était sa propriété avec ces domestiques qu elles usait comme des outils qu on jette après les avoir usés. Continu à lui donner le bon rôle à ta France. Mais c’est pas le cas et encor moins en Algérie.

    #Boycott.Macron
    6 mai 2022 - 12 h 00 min

    Si Macron que tout les Francais vomis et réelu par la triche réussit à venir en Algérie, c’est qu’il y a des traitres (au nouvel ordre mondial) chez nous ! Faire attention au mises en scènes de Macron quand il ce déplacerait comme la complice qui avait dit  » On étouffe içi  » ainsi que ses bains de foule TOTALEMENT ORGANISÉ !!!!! La logique c’est que celui qui en plus de cela remet en cause notre histoire ne doit pas salir avec ses pieds la terre de nos ancètres ! Ou est passez notre fièrté à tous ?!!!!!!!!!!!

      Team Algériepatriotique
      6 mai 2022 - 15 h 17 min

      La maroquia infiltrée « On étouffe ici » est une prostituée notoire puisque ayant avoué, sans vergogne, s’adonner à la michtonnerie.
      Michtonneuse cachtonnée aux psychotropes pour oublier son état (….) qui le conduit à s’étouffer.
      Sujette à divers troubles psychiatriques, sujette pathologique mais aussi objet pathétique.
      Un objet à ne surtout pas consommer puisque sa date à expirée. À boycotter à tout prix !!!
      Au rebut sa place est destinée. Le destin qui la conduira à terminer en tant que festin de rats musqués. Des rats de race sionisée.

        Foued le lyonnais
        7 mai 2022 - 10 h 26 min

        @Team Algériepatriotique
        Un secret de polichinelle. Hayya, elle danse le mia (…) bien en évidence en espérant quelques deniers. Le soir de dèche à la recherche d’un verre de sky, faisant la tournée des bars (…). Tourner ne sait faire que cela.
        Un petit tour et puis s’en va !!!!!

          Team Algériepatriotique
          7 mai 2022 - 16 h 15 min

          @Foued Le Lyonnais
          Si ça tourne même dans le 69…ptdr
          On remix en boucle.
          Et comme vous le dites si bien, un petit tour et puis s’en va !!!

          Bien vu frérot, Wallah 👍🤣🤣🤣

        Foued Le Lyonnais
        7 mai 2022 - 17 h 41 min

        @Team Algériepatriotique
        Au prochain tour, l’infiltrée maroquia devrait attraper le pompon. Un tour gratis…et en avant simone, c’est reparti comme en 40 !!!🤣🤣🤣

          Team Algériepatriotique
          7 mai 2022 - 20 h 39 min

          @Foued Le Lyonnais
          T’es trop fort khoya. 🤣 🤣La quenelle est bien une spécialité de la gastronomie lyonnaise.👍🤣🤣
          Bonne soirée frérot.

    Luca
    6 mai 2022 - 11 h 25 min

    Le racisme l’islamophobie et le racisme anti algérien est de plus en plus présent en France, Mr macron n’a aucune légitimité pour se rendre en Algérie, et les dirigeants algériens feraient mieux de se préoccuper vraiment de cette situation

      Belveder
      6 mai 2022 - 17 h 02 min

      AH bon explique moi donc pourquoi Des Algeriens en FRANCE ont voté LE PEN (ou ZEMMOUR) c est la meme chose
      vous voyez le racisme d une drole de maniere vous

    Abou Stroff
    6 mai 2022 - 10 h 28 min

    aux principes immuables de l’Algérie en politique étrangère, à savoir : « le droit à l’autodétermination des peuples, la non-interférence dans les affaires intérieures des autres Etats et le respect des frontières héritées au moment de l’indépendance », il faut ajouter:

    notre anticolonialisme et notre anti-impérialisme qui ne sont pas négociables puisque nous avons subi, dans notre chair, le colonialisme et que, jusqu’à preuve du contraire ce sont les impérialistes yankees et leurs « alliés », pour ne pas dire valets dont la france de macron, qui essaient de dominer le monde alors que les autres puissances, dont la Grande Russie, ne font que se défendre en essayant de ne pas être pris en tenaille par les impérialistes et les sionistes (n’oublions jamais que certains sionistes soutiennent que l’ukraine pourrait devenir un second « foyer juif »).

    moralité de l’histoire: il n’y en aucune à part le constat incontournable que notre survie en tant qu’Etat et Nation est tributaire d’un monde multipolaire où des puissances moyennes comme l’Algérie peuvent avoir les marges de manoeuvre nécessaires à la réalisation de leurs projets de développement. autrement, nous serons à la merci des puissances impérialistes aidés, pour leurs desseins funèbres à notre égard, par des couches indigènes compradores dont les intérêts coïncident parfaitement avec les intérêts bien compris de l’impérialisme et du ………………….. sionisme.

      Belveder
      6 mai 2022 - 15 h 01 min

      D accord
      C est pour ça donc que l Algerie condamne tout agression contre l integrite d un état comme L Ukraine
      Il n y a pas juste mesure même si c’est la Russie L agresseur

        Elephant Man
        6 mai 2022 - 22 h 50 min

        @Belveder….
        Rappelez-nous déjà qui est à l’origine de la guerre en Yougoslavie et son démantèlement….la Russie heuuu NON !!!
        Je reprends mon commentaire pour l’occasion à défaut de vous renvoyer aux excellentes contributions sir AP sur le sujet :
        Je cite la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova : considère de telles déclarations comme un mensonge flagrant. « Ceux qui disent que la guerre a commencé aujourd’hui mentent de manière flagrante. La guerre dure depuis 8 ans et au cours de ces 8 ans la Russie a entrepris toutes sortes d’efforts, y compris politiques et diplomatiques, pour l’arrêter et pour l’empêcher de se transformer en quelque chose de plus globale », a-t-elle indiqué sur la chaîne Rossiya 24.
        D’après elle, l’opération spéciale lancée « n’est pas le début de la guerre, mais la prévention de ce scénario catastrophique et bien sûr la fin de la guerre qui est en cours ».

    Belveder
    6 mai 2022 - 10 h 26 min

    Les Presidents TEBOUNE et MACRON entretiennent de bonnes relations
    ils l ont souligné a plusieurs reprises
    et ont dénoncé des deux coté des Parties Hostiles qui veulent nuire au Bon fonctionnement des relations Algero Francaises
    Qu il y ai des sujets de Désaccord c est l évidence Meme ..mais il faut continuer et pérseverer dans le dialogue

    Elephant Man
    6 mai 2022 - 10 h 20 min

    « et interdire l’espace aérien Algérien aux avions de transport militaire français. » →→→ Encore ce baratin il s’agit juste d’une rectification d’une anomalie commise lors de l’ère du Président Bouteflika Allah Yarhmou.

    Algerien
    6 mai 2022 - 10 h 12 min

    Dans les jours qui viennent et avant les élections législatives, macron évitera l’Algérie comme de la peste
    Il ne s’aventura pas avec son score bas a s’afficher dans un pays détesté par la majorité des français ,
    Il a besoins du parlement pour continuer son programme

    Je ne sait pas ce qu’il y a de stratégique entre l’Algérie et la france puisqu’elle est dans le camps opposée de l’Algérie dans tous les dossier brûlant, et économiquement la france a toujours investit au maroc et c’est normale étant donné que les deux pays sont dirigés par des sionistes

    Le président tebboune doit se contenter de s’associer a pays qui aidera en urgence dans le développement de son agriculture afin de briser les futures tentatives de déstabilisation qui seront d’ordre alimentaire

    Et j’espère qu’on ne reviendra pas à l’époque ou le pays a été bradé avec son peuple pour avoir l’appui d’un mandat présidentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.