Gazoduc transsaharien TSGP : une réunion tripartite Algérie-Niger-Nigéria à Abuja

Arkab TSGP
Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arka. D. R.

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, effectuera les 20 et 21 juin courant une visite de travail à Abuja (Nigeria), lors de laquelle il prendra part à la deuxième réunion tripartite Algérie-Niger-Nigéria sur le projet du Gazoduc transsaharien TSGP, a indiqué, dimanche, l’APS selon un communiqué du ministère.

Cette réunion, qui regroupera les ministres en charge de l’Energie des trois pays, s’inscrit dans le cadre de la reprise des discussions au sujet du projet du Gazoduc transsaharien TSGP», précise le communiqué.

Les ministres examineront «l’état d’avancement des décisions prises lors de la précédente réunion et les prochaines étapes devant aboutir à la réalisation du projet», ajoute le ministère de l’Energie et des Mines.

R. E.

Comment (22)

    Un Joli Gazoduc en Bon Acier Algérien
    21 juin 2022 - 0 h 19 min

    Un Super GAZODUC construit par des Ouvriers de 3 Pays, avec des Belles Stations pour le plus Grand Bonheur des Nigérians, des Nigériens et des Algeriens…
    ….Et en plus ça Rime.
    …Ah j’allais presque oublier,.. Khmassa ou Khmouss fi Ayoun ..les Complexés..

      vous êtes du Maroc
      24 juin 2022 - 14 h 14 min

      El khamssa pour protéger les nigériens et nigérians du mauvais œil, ces peuples vous attirent trop !!! cela fait rire, j’ai dis que vous êtes du Maroc mais non plutôt un algérien attirée par un tuyau et vous êtes superstitieux par dessus le marché.
      Les pays africains ne sont pas nos frères, peut être des amis lointains avec des restrictions

    Avis
    20 juin 2022 - 16 h 13 min

    Je pense que Nigeria est super interessée par ce tuyau… Ce qui est important pour les nigériens c’ est de vendre d’avantage de gaz… Donc en plus du gazoduc marocain, l’algérien aussi sera la bienvenue .
    Côté business si on propose même au nigériens un tuyau qui passe par l’Égypte aussi, ils vont être preneur…. Business ils business.
    Si on leur propose même un procédé spécial pour teletransporter le gaz, il vont dire Amen

      Anatole France
      20 juin 2022 - 20 h 44 min

      Les nigériens sont les habitants du Niger. Les habitants du Nigéria sont les nigérians.

      Mauvais Avis.
      20 juin 2022 - 22 h 06 min

      Non parce que le Maroc et Israël et même l UE veulent remplacer l Algérie pour les futurs contrats et donc forcément ça réduira nos capacités et celui du Marocbke pipeline veut contourner l Algerie pour ces maîtres européens qui eux auront le choix et préférons surement passer par leurs caniche qui lui n est pas producteur , en fait c’est simple en le faisant passer par l Algerie nous restons maître nous africains des tarifs et de garder une pression et tu vois ce n est pas que business comme tu voudrais nous le faire croire mais c’est stratégique et c’est une arme l énergie. Pour finir il y a le producteur et le consommateur. Ceux qui le produisent pas resteront consommateurs et vis versa Tu vois on voit pas le business et les choses de la même façon donc le mieux pour moi nous restons producteurs et eux consommateurs donc acheteurs et pas l inverse et si il y en a pas assez pour tt je monde donc plus cher et c’est bcps mieux pour les trois pays producteurs si on est d’accord sur les prix , qu en dis tu ? C est bcps mieux . Bisness is bisness comme tu dis si bien.

      toi tu es marocain et tu parles comme un marocain
      20 juin 2022 - 22 h 30 min

      sz quel gazoduc marocain tu parles? celui que le makhzen manipule le monde pour se rendre utile et pays stratégique? ke gaz via le maroc n’est pas viable et aucun banquier fou ne va jeter son argent dans un projet sans intérêt pour le nigeria et aucunement rentable!
      le seul projet viable est par l’algerie et que l’algérie même ton egypte n’a que faire. donc le maroc est un petit qui reste un petit pays et restera toujours maudit de allah soubhanou. vous les marocains vous voulez que le gaz nigerian passe par le maroc pour faire du chantage sur tout le monde. aucun pays ne vous fera confiance. si l’algérie accepte le gazoduc nigerian sera opérationnel dans 4 ans mais si le nigeria veut l’aventure avec le marc alors il faut attendre 8 ans minimum et il vous faut l’accord du polisario, et c’est la justice internationale qui veut ça

        Avis
        21 juin 2022 - 8 h 23 min

        Je parle de celui qui vient être financé par l’OPEC!
        Celui qui passera par l’Atlantique.
        Et devinez qui finance l’OPEC ?

          je savais que tu étais marocain, tu vois je ne me trompe pas
          22 juin 2022 - 23 h 16 min

          comme tout marocain qui déforme la réalité par des mensonges tu en fais partie. l’opec ne finance rien du tout. tu confonds l’aide de l’opec pour l’étude de faisabilité d’une partie du projet avec le financement du projet. le gazoduc passant par le maroc n’est pas viable et il ne sera jamais rentable. il ne suffit pas d’avoir un gazoduc vers l’europe, il faut déjà avoir des clients. et quand bien même le sionisme mondiale choisit le gazoduc via le maroc, qui sera réalisable dans 10 ans, tu penses que l’algérie restera les bras croisés avec nos réserves non exploitées et sans parler du gaz libyen etc. en outre, la RASD refuse le passage du gazoduc par ses eaux territoriales.

          argent de l'opec que les cadres marocains vont en profiter
          23 juin 2022 - 11 h 51 min

          tu as bien fait de me rappeler ce financement d’une partie de l’étude de faisabilité du projet gazoduc nigeria maroc qui n’est pas rentable, mais les marocains sont très vicieux, ce financemlent de l’opec ou plutôt aide à l’étude de quelques millions d’euros, c’est de l’argent jeté dans les poches des cadres marocains. que l’algérie exige eds explications de la part de l’opec sur ce financement douteux où les cadres marocains vont profiter pour s’enrichir. est-ce qu’il y a des cadres algériens dans ces études ? non! alors pourquoi l’opec donne de l’argent gratuitement aux soi disant marocains? l’Algérie doit exiger que nos cadres soient impliquer dans cet investissements dans l’étude.

    le nigeria s'est fait manipulée par le makhzen pour gagner la neutralité du noigerai dans le dossier sahraoui.
    20 juin 2022 - 15 h 26 min

    le makhzen a bien calculé son coup. il a miroité au Nigeria que le projet nigeria europe via le maroc est viable, or ce projet est absolument infaisable et non rentable pour ne pas dire techniquement impossible. et si on rajoute le sahara occidental où le passage du gazoduc doit avoir l’accord du polisario, un gaùon de 5 ans sait que c’est pas possible. alors la question que tous les algériens se posent pourquoi le nigeria a fait des annonces avec le maroc pour la construction de ce gazoduc limite une insulte à l’algérie? pourquoi le nigeria a accepté que le maroc s’immisce dans ce projet algéro nigerian à l’origine pour le torpiller et le retarder ? quel est la position du nigeria sur le sahara occidental? avant le nigeria etait pour le vote d’autodétermination et maintenant que le maroc lui a remonté la tête vicieusement, sans que le nigeria ne gagne rien, juste une froidure des relations algéro nigeriane du fait de la « trahison » nigeriane sur un simple chant des sirènes marocaines. alors messieurs les nigerians qu’est ce que vous gagnez avec le maroc qui porte la poisse et misérable?

    EN TOUS LES CAS L’ALGERIE EST EN POSITION DE FORCE DANS CE PROJET CAR L’ALGERIE OFFRE TOUTES LES OPPORTUNITÉS AU NIGERIA POUR LA RÉUSSITE DE CE PROJET : COMPÉTENCES TECHNIQUES, EXPÉRIENCE, MARCHÉ EUROPÉEN VIA L’ITALIE (l’italie est le coeur de l’europe et futur hub gazier européen) , PAS DE PAYS INTERMÉDIAIRES QUI POMPENT LE GAZ QUI NÉCESSITENT DES INVESTISSEMENTS SUPPLÉMENTAIRES QUI DISCRÉDITENT LA RENTABILITÉ DU PROJET DONT LES BÉNÉFICES SONT QUASIMENT NULS, GAIN DU TEMPS (la durée du projet via l’algérie est deux à trois fois moindre que par le maroc), etc.

    Anonyme
    20 juin 2022 - 14 h 04 min

    Faut bien lui faire comprendre à ce pays que c est bien mieux de le faire avec l Algerie parce qu on est l Algerie. Qu il soit explicite et clair avec nous et tt de suite comme ça, ça nous évitera des dépenses inutiles et des va et viens donc une perte de temps pour l Algérie. Le Maroc et d autres pays dont Israël sabotent ce projet algérien. Faut clôturer ceci Mr le ministre de l énergie et leurs couper l herbe sous le pied à nos ennemis qui eux veulent réduire notre économie et pire nous remplacer à l avenir. Utiliser tt les moyens qui sont à votre disposition. En fait pour faire court il s agit d intérêts suprêmes du pays et forcément de sa cohésion nationale.

    Raïna
    20 juin 2022 - 13 h 55 min

    Nous devons impérativement mener une expertise très approfondie et évaluer les retombées économiques et stratégiques concernant ce projet.
    L’énergie est une arme redoutable et efficace et il faut savoir l’utiliser à bon escient,nous devons rester et demeurer un pays incontournable aux yeux des occidentaux et empêcher toutes autres formes d’alternatives à notre gaz,rien ne doit se faire sans l’Algérie.

    Lyes2993
    20 juin 2022 - 13 h 45 min

    Ce projet doit être envisager dans le cadre de la sécurité énergétique de l’Algérie et non spécifiquement pour alimenter l’Europe pour le compte du Nigeria … nos ambitions de puissance économique sont à corréler avec la raréfaction de nos ressources gazières et l’augmentation démographique ! le TSGP doit être vu comme un projet de souveraineté de long terme … jusque-là son édification n’était pas si important aprés tout, notre économie nos reserves et notre population ! De plus, à présent, l’Algérie a les moyens de sécuriser son territoire et viser une économie forte. Du coup, TSGP devient stratégique pour le long terme mais pas la peine de se lancer dans une surenchère avec le gazoduc soit-disant rival ( qui n’a de viable que le fait que le Makhzen marocain s’égosille à distiller des contre-vérités illusoires) : les choses doivent se faire sans précipitations avec règlement/stabilisation progressif de tous les facteurs exogènes (concoctés par nos « bons » ennemis). Le Niger et Nigéria deviendront par la même occasion des partenaires africains non négligeables
    Le gaz du TSGP sera à combiner avec nos autres ressources énergétiques …

    Anonyme
    20 juin 2022 - 13 h 33 min

    Je n’ai pas du tout confiance avec le niger , un pays a géométrie variable , un jour ils veulent passer par l’Algérie et le lendemain ils veulent passer par le maroc , ils n’ont pas d’argent pour financer ce projet et avec toutes les declarations qu’ils ont fait a propos de ce pipe-line je n’ai aucune confiance avec les pays africains du Sahel.

      Anonyme
      20 juin 2022 - 18 h 25 min

      c est ton avis personnel…pourtant la realite est tout autre…

      Une logique
      20 juin 2022 - 21 h 21 min

      Vous avez entièrement raison, l’Algèrie risque d’endosser des problématiques à haut risques en tentant la collaboration avec ces pays …
      sur

    Vangelis
    20 juin 2022 - 9 h 37 min

    Un vrai serpent de mer ce projet qui date d’au moins une génération.

    En tout cas, l’Algérie dit qu’il est en cours de discussions ( !!! ), et ce en dépit de la longueur de celles-ci et le Nigeria dit que son gaz transitera par l’Ouest de l’Afrique sur pas moins de 14 pays.

    Vous verrez que l’Espagne ira jusqu’à accorder des crédits rien que pour fâcher, encore plus l’Algérie.

    Ce projet doit être abandonné par l’Algérie qui, à coup sûr, y laissera des plumes. Qu’elle laisse donc ce Nigeria associé au maroc se démener pour monter leur projet qui ne sera pas le moins du monde rentable au vu du nombre de pays traversés, des prélèvements à la source et autres royalties pour aboutir chez le maroc qui aura là une carte, une de plus, nécessaire à son chantage qui n’hésitera pas à utiliser contre le Nigeria.

    Et d’ici là, le gaz sera mis aux oubliettes remplacé par des énergies propres.

      Lechaoui
      20 juin 2022 - 15 h 43 min

      @Vangelis,
      Tu écris « D’ici le gaz sera mis aux oubliettes, remplacé par des énergies propres ».
      Comme dit Poutine, l’erreur de l’occident c’est de croire aveuglément aux sources renouvelables.
      Le gaz ne sert pas seulement à se chauffer ou à faire de l’électricité pour les usines. C’est aussi utilisé pour faire des produits chimiques, aérosols, etc…
      C’est pareil pour le pétrole. Sans pétrole, plus de produits chimiques ou plastiques pour fabriquer des pièces. ça ne sert pas seulement à se déplacer dans des voitures.
      On trouve le pétrole et le gaz dans toutes les industries et on ne pourra jamais s’en détacher.
      Rien n’est moins cher en terme de prix par rapport aux calories apportées qu’un litre de pétrole.

        Vangelis
        20 juin 2022 - 16 h 05 min

        Les ressources fossiles type gaz et pétrole ne sont pas inépuisables, au contraire l’énergie solaire ou éolienne est éternelle, si je puis dire.

        De plus, les pays producteurs, du genre arabo musulmans sont incapables de produire des dérivés du pétrole et gaz sans le génie des sociétés occidentales.

        Alors, vendre une matière brute et acheter des matières à forte valeur ajoutée et payées cher, ce n’est pas vraiment ce qu’on appelle profiter de ces ressources du sous sol dont ont été pourvus lesdits pays arabo-musulmans.

      Anonyme
      20 juin 2022 - 18 h 36 min

      .Le 22 septembre 2021, le ministre du pétrole de la république du Nigeria, Timipre Sylva, a annoncé que son pays allait entamer la construction d’un gazoduc pour transporter le gaz nigérian vers l’Algérie, qui à son tour l’exportera vers d’autres pays. Dans une interview à la chaîne CNBC Arabiya.Le Maroc pioche dans le vjde pour essayer de saboter et detourner une decision deja prise…La gazoduc transsaharien sera realise aux moindres frais..et les Europeens l approuvent car ils savent tres bien que la technologie,l experience les partenariats et les reseaux Algeriens existent et sont tres developpes…Le Nigeria ne sera pas sensibles aux chants des sirenes de Rabat…c est une real politique economique ….

      @Vangelis
      20 juin 2022 - 18 h 59 min

      S’il evite l’Algérie ,le gazoduc Nigérian devant devra transité par effectivement 14 pays dont chacun réclamera un droit de passage.Dans ce contexte il coûtera les deux bras au Nigéria.

    Anonyme
    20 juin 2022 - 7 h 54 min

    Le gazoduc transsaharien TSGP est la meilleure solution pour les trois pays pour fournir le gaz en quantite suffisante pour l Europe… L’Europe est favorable à la construction de ce gazoduc dans lequel elle voit une source de diversification de ses fournisseurs en gaz..Les fonds nécessaires pour financer le développement du projet seront disponibles..Le 22 septembre 2021, le ministre du pétrole de la république du Nigeria, Timipre Sylva, a annoncé que son pays allait entamer la construction d’un gazoduc pour transporter le gaz nigérian vers l’Algérie, qui à son tour l’exportera vers d’autres pays. Dans une interview à la chaîne CNBC Arabiya, M. Sylva a déclaré : « nous avions l’intention de réaliser un gazoduc pour exporter du gaz nigérian depuis longtemps. Nous avons rencontré quelques difficultés à ce sujet, mais nous, au Nigeria, avons commencé la mise en œuvre de ce projet »..
    Les infrastructures de la SONATRACH disposent de tous les avantages pour realiser ce grand projet a moindre frais…Aider le Niger est aussi un des objectifs de notre pays…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.