Ce que cache la campagne d’intox enragée visant les diplomates algériens

Lamamra succès
Le Sommet arabe est fini, mais les choses sérieuses commencent. D. R.

Par Mohamed K. – Couronné par un succès indubitable, le Sommet arabe d’Alger a pris fin. Mais, en réalité, pas tout à fait car les choses sérieuses ne font que commencer, d’autant que plusieurs lobbies participent à la violente guerre médiatique qui ne dit pas son nom contre l’Algérie et ses symboles, voulant lui ôter sa brillante victoire qui consacre le retour en force de sa diplomatie.

Certains commentateurs zélés, qui vont jusqu’à inventer et décrire, récemment, une éclipse de la diplomatie algérienne, tentent d’omettre que les médiations de l’Algérie au Sommet arabe des 1er et 2 novembre 2022 ont réussi à allier la crédibilité de l’expérience avec la détermination, de la volonté et aussi, évidemment, la confiance que toutes les parties ont investie dans l’Algérie.

Vu sous cet angle, le constat est sans appel. Ce sujet est trop sérieux pour en faire l’objet d’un hasard ou d’une coïncidence aléatoire. En fait, la mobilisation hystérique fait suite à trois vidéos et à une série d’articles publiés sur un site revendiquant prétendument son algérianité. Ainsi, les allusions, les sous-entendus et les insinuations visant les diplomates algériens, les invectivant, font long feu, parce que, comme dit l’adage, «tout ce qui est excessif est insignifiant».

Les allégations infondées, recuites et réitérées de manière presque obsessionnelle, ne sauraient rester sans réponse, en dépit de l’attitude des autorités algériennes de ne pas réagir au tissu de mensonges, en appelant à faire en sorte que «chacun s’en tienne à ses référents».

Dernier article en date, une description apocalyptique et mensongère de la situation au ministère algérien des Affaires étrangères. Le discours est le même et les éléments de langage sont choisis avec une jalouse précision pour faire accroire à un effondrement imminent de cette institution de souveraineté. Répandu par un journal douteux, un tel mensonge ne passerait pas. Mais cette alerte lancée par une source à laquelle des services étrangers gonflent les chiffres artificiellement pourrait marquer les esprits, croient les auteurs d’une telle machination grotesque.

Décidément, la diplomatie algérienne ne cessera jamais d’être l’objet de la diversion des nouveaux mercenaires, basés pour la plupart en France, à Londres et à Casablanca, d’où ils mènent une guerre par procuration pour le compte de leur employeur, agissent en fonction d’une feuille de route préétablie à laquelle ils doivent se conformer selon une stratégie déterminée. Ils doivent lancer leurs attaques simultanées et servir de faire-valoir pour «montrer» une soi-disant «faillite» de l’Algérie et le caractère «incongru» des positions algériennes. La cible principale de ces stipendiés est notre appareil diplomatique, et la mission est confiée à un pseudo-journaliste connu pour ses fréquentations douteuses et son argumentaire fallacieux.

Il est vrai, cependant, qu’il ne faut accorder aucun crédit aux ragots et aux commérages malveillants et sans fondement, servis vilement par quelques propagateurs qui sont, comme chacun le sait, très motivées pécuniairement.

Il y a dans ces informations complètement erronées une volonté flagrante de propager des rumeurs sur les hauts cadres du ministère algérien des Affaires étrangères après que l’auteur de ce scenario écrit à l’avance eut essuyé échec sur échec.

La guerre des mots, avec des arguties fallacieuses et un discours mensonger qui nous renvoie, hélas et trois fois hélas, aux âges farouches du siècle dernier, celle que les relais à la botte d’officines douteuses croient livrer contre les diplomates algériens, n’en finit pas de nous éberluer, en ce qu’elle procède d’une primaire et vulgaire cabale. Ces «hominidés» n’ont de nom que la piteuse apparence, et cela va sans dire des apprentis-sorciers du mensonge au réflexe pavlovien, comme dirait tout observateur honnête de cette comédie.

On devine donc quelle officine instrumentalise les traîtres et dans quel camp ils sont. Les transfuges se sont métamorphosés et leurs compromissions sont celles maintenant de leurs nouveaux alliés.

M. K.

Comment (28)

    Spectre soyeux
    7 novembre 2022 - 22 h 53 min

    J’ai jamais vu plus lâche et plus fourbe que les marroki à l’endroit de l’Algérie et pour conforter mes dires ; ils font tous leurs possibles pour escamoter et nous saboter . J’usqu à la rien de nouveau mais quand ils arrivent à leurs fins possèdent encore l’outrecuidance de vous récupérer dans la version islamique de moumouhashisc avec la zehma gentillesse et le bon acceuil vous faire croire à une fraternité C’est ça le piège des sales lâches marrokis qu’ils sont avec les boîtes de conserve de tomates et de la femme mulet .Cette enseignement est tiré de leurs complices lihoud et comme ça ils ‘espèrent’ puisqu’ici n’est pas le cas gagner sur les deux tableaux .Un marroki se croit toujours plus malin de par sa traîtrise innée or que la majorité sont des analphabètes et stupides que des esclaves copie conforme de ce que leurs dictes leurs maîtres occidentaux. On dit que la misère engendre la débrouillardise mais dans le cas du marroki et par la grâce d’une imposture en islam qui se prétend descendance d’ordre divin ils sont dans l’excès la ou nous avons aucunes limites à les descendre en flamme. Ne donner jamais confiance à cette sous race de cafards et seulement les ignorer mais surtout les mépriser pour enfin leurs rappeler que nous avons la guerre dans le sang pendant qu’ils se courbent et rampe au sol comme des vers de terre sans dignité. Cette campagne publicitaire mal-saine envers l’Algérie qui n’est pas au niveau des égouts du marokistan qui cherche par tous les moyens de nous coller comme de la glue avec un maghrebistan imaginaire et des sociétés fictives pour nous refourguer de la camelote. Nous ne sommes pas amnésique et notre diplomatie n’a pas de temps à perdre avec les insignifiants qui bouffent à 15 pour une marmite de mandarines avec le hashish mokoko des tomates en conserve.

    Accro du clavier
    7 novembre 2022 - 20 h 44 min

    Bonsoir,
    Si c’est de abdou se_hmmarr journaliste vendu pour 5 dorro dont parle en filigrane cette article, c’est normal vu qu’il y a du turc la dedans avec son q.i d’asperge de ce harkioss de première.
    Avant j’allais voir des vidéos sur lui j’usqu à la dernière ou il pavoisait en djelaba devant la mosquée de casabordel vantant son architecture ainsi que les trottoirs??.
    Jamais j’aurais cru qu’il serait tomber aussi bas ste dégénéré …
    Vive l’Algérie.

    Logique
    7 novembre 2022 - 20 h 31 min

    Bonsoir, c’est dans l’ordre des choses .
    Les chiens chiens aboient la caravane Algérie passe.

    TOLGA - ZAÂTCHA
    7 novembre 2022 - 19 h 26 min

    Tout simplement parce que nos diplomates les ont surclassé et leur font de l’ombre dans tous les domaines de la diplomatie internationale.

    So, ils enragent et c’est bien dans la mesure où quand nos diplomates sont critiqués et vitupérés de la sorte par les larbins de très basses catégories comme les esclaves du makhnez et leur maitre cela signifie, tout simplement, que nos brillants diplomates, MACHA ALLAH, sont les MEILLEURS et QU’ILS LEUR DAME LE PION EN TOUT POINT DE VUE.

    So, just carry on like that lads !!! You’re simply the BEST OF THE BEST EVER !

    Abdelkrim
    7 novembre 2022 - 18 h 10 min

    Il y a la chaîne de télévision Africa24 que j’aimais bien regarder en France pour m’informer de ce qui se passe dans toute l’Afrique. Mais depuis deux trois mois environ, beaucoup de marocains se sont mis à intervenir sur cette chaîne. Le maroc est peut-être devenu le pays dont on parle le plus. Mais aujourd’hui, en entendant une journaliste africaine parler avec mépris de la RASD, j’ai eu l’impression d’entendre un journaliste marocain vassal de son roi. Maintenant ce média est bien à la botte de la propagande marocaine. Je suis déçu et dégouté.

    Lounis
    7 novembre 2022 - 17 h 52 min

    Il suffit simplement de survoler (et surtout ne pas lire) la dernière vomissure de l’ecrivaillon à la solde du régime moyenâgeux tahar ben jelloun sur le torchon le360 pour comprendre que le sommet de la ligue arabe qui a eu lieu à Alger leur a fait très mal.

    Bouzelouf au miel
    7 novembre 2022 - 13 h 35 min

    Bonne journée,
    De toute façon et certainement pour des raisons pécuniaire mais surtout d’ordre d ‘
    élitistes supérieur ou de « supériorité selon les êtres humains »??. Ces crapuleux continue d’insulter. . Il faut rester humble dans nos activités et ces mouches tomberont faut pas leurs donner crédit mais rester vigilant . Perséverons dans le nettoyage intérieur c’est le meilleur moyen de se renforcer et qu’ils aillent tous au diable ces haineuses. Bientôt ils sont sans domicile fixe .
    Tahia el djazair et bonne après midi.

    DepotDeBileAn
    7 novembre 2022 - 11 h 29 min

    ses officines nous les connaissons ainsi que leur enragés de scribouillard des mzatet des abdou mesmar et autres hicham aabid qui ne trompent plus personne la perspective des peines encourues dont la peine capitale ne les effrais plus car protégé par ceux qui nous miaule a l’oreille qui d’une ouverture des frontieres ou d’une invitation burlesque de notre president au royaume des illusions ses gesticultations servent a cacher l’avenir sombre qui les entoure d’après l’Agence américaine Fitch la zriba enchanté se retrouve pour l’année a venir dans une situation d’insolvabilité c’est pour cacher cela que les chiens sont lachés avec pour ordre de redoubler de ferocité envers nos diplomates et detourner les regards de leur sujet en colere vers nos diplomates qui leur font mal et qui continue a leur faire tres tres mal

    Le TITANIC
    7 novembre 2022 - 11 h 20 min

    Que cache cette Campagne?
    C’est très Simple..
    Cette Campagne cache la 😰 Peur et la Panique 😱 Totale d’un Régime Féodal ALAOUITE a Bout de Souffle 💨 …
    🚨 Les SIGNAUX de DÉTRESSE 😫 et les SOS du TITANIC qui COULE sont lancés et l’ORCHESTRE du MAKHZEN joue du VIOLON .
    ….SIGNAL d’ALARME
    .. SAUVE QUI PEUT !
    – Économie qui s’effondre
    – Dette qui Explose
    – Déroute Diplomatique
    – Population livrée à elle-même
    …Aux CANOTS DE SAUVETAGE VITE !
    …Les Alaouites et les Makhzenis commencent déjà à QUITTER quittent le Navire.
    =>>> Un Conseil d’Ami:
    €€ VENDEZ …avant que le BATEAU ne touche LE FOND !
    €€ VENDEZ TOUT !
    €€ VITE !

    Belveder
    7 novembre 2022 - 11 h 01 min

    Le probléme c est TOUJOURS le meme en ALGERIE dans TOUT secteur
    le personnel d execution souvent Médiocre incompétent SABOTE le travail des dirigeants aussi compétent qu il soit
    les HAUTS DIPLOMATES ALGERIENS sont reconnus mondialement depuis des Décennies
    MAIS le Citoyen Algerien a l étranger par exemple est confronté a des difficultés CAR le personnel affécté dans les chancelleries est a 90% PARACHUTE
    UN gardien de PARKING dans UN HOPITAL en ALGERIE fait la LOI et autorise qui se gare ou NON
    il est plus puissant qu un Proffésseur en Medecine

    Salim Samai
    7 novembre 2022 - 10 h 52 min

    Sur les elections d´Israel le Financial Times (04/11) a ecrit un PETIT Editorial avec le titre: « Mauvais Presage pour Israel! » Les autres CNN, BBC, EL Jazeera & Co. ne cessent d´en disserter sur de MULTIPLES Pages & Reportages! Divertissement, Dribble, Masque ou Remplissage?

    Le F.T. traite « El Moufid » comme la Palestine! « Aisa ou Moussa, PAREIL! C`est NOUS qui devons AGIR! Eux, RETARDERONT & BLOQUERONT TOUJOURS tant qu´on ne les pousse pas! »

    A Mme Selensky Time a consacré + 10 pages d`Eloges & á 1 General Ukrainien sa Couverture!
    De Mugabe, Maduro, Teheran, Hizbollah/Liban & ceux qui ne se courbent pas on ne PROJETTE que le NEGATIF!

    Abou Stroff
    7 novembre 2022 - 7 h 16 min

    « Ce que cache la campagne d’intox enragée visant les diplomates algériens » titre M. K..

    je pense qu’il n’y a rien d’étonnant à ce que ceux qui sont « dérangés » par la diplomatie algérienne fassent campagne pour dévaloriser les actions de cette dernière.

    ceci étant, dit, il me semble que nous devons garder les pieds sur terre et ne pas tomber dans l’auto-satisfaction qui ne peut que nuire à l’image que nous sommes supposée projeter sur les actions de notre diplomatie.

    je m’explique:

    – lorsque l’auteur avance que: « Couronné par un succès indubitable, le Sommet arabe d’Alger a pris fin », je pense que l’auteur fait preuve d’une naïveté remarquable. car, parler de succès indubitable est, me semble t il, un voeu pieux que ne corroborent pas les faits, rien que les faits.
    en effet, la non-venue de la plupart des roitelets « arabes » (ceux du moyen-orient, en particulier) montre clairement que beaucoup de dirigeants « arabes » n’étaient point convaincus par la nécessité de se réunir à Alger. quant à la déclaration finale qui a clôt le sommet d’Alger, reconnaissons qu’en dehors de la langue de bois diplomatique, il n’y a rien, absolument rien de palpable à observer.
    – lorsque l’auteur soutient qu’ »il ne faut accorder aucun crédit aux ragots et aux commérages malveillants et sans fondement, servis vilement par quelques propagateurs qui sont, comme chacun le sait, très motivées pécuniairement », il (l’auteur) ne donne aucune information palpable et quantifiable qui mettrait à nu les allégations supposées mensongères des propagateurs visés.
    en effet, comment, un individu lambda peut il différencier entre des commérages malveillants et sans fondement des propagateurs et la propagande puériles et ridicule que produisent, sans interruption, les télés et les journaux publics (il suffit d’observer les doukours qui se relaient au niveau des plateaux des télés algérienne et qui, sans exception, développent,, toute honte bue le discours unique officiel, pour réaliser que le pouvoir en place n’a toujours pas compris que les individus lambda s’abreuvent à plusieurs sources et que l’ère de la « RTA » et d' »El-moudjahid » comme seule source d’information, est révolue et bien révolue).

    moralité de l’histoire: il n’y en a aucune, à part le constat incontournable que nous vivons dans un monde où les protagonistes ont des intérêts contradictoires, pour ne pas dire antagoniques ou antagonistes, et qu’à ce titre, il s’agit d’accepter cette réalité palpable et quantifiable et de lutter avec tous les moyens de la communication moderne, ce que semble ne pas avoir compris et l’auteur (M. K.) et tous ceux (beaucoup de nos diplomates, notamment) qui sont censés défendre les intérêts bien compris de l’Algérie, en tant qu’Etat et Nation.

      Anonyme
      7 novembre 2022 - 10 h 42 min

      @Abou Stroff
      Votre conclusion est très pertinente. Mettre en oeuvre tous les moyens de communication pour contrecarrer ce bashing anti-algerien. Car même si les résultats de la diplomatie algérienne sont palpables, ils ne font pas le poids face à l’archanement mediatique des ennemis de L’Algérie. Il faut les battre avec leurs propres armes, même si un journal comme AP dénonce leurs mensonges, ce n’est pas suffisant. Il faut une réelle volonté politique dans ce sens avec tous les moyens nécessaires. Donner du travail à tous ces diplômés en communication et informatique qui ont largement les capacités. Bonne journée.

    Jazayria
    6 novembre 2022 - 23 h 43 min

    Je souhaite que l’Algérie poursuive dans cette voie, la voie de la justice et de la paix entre les peuples.

    Selecto
    6 novembre 2022 - 23 h 00 min

    Leur protectrice la momie et sa bande des Dalton qui les protégeait n’est plus a El Mouradia C’est la raison pour laquelle ces hyènes s’affolent et s’acharnent contre les succès de nos diplomates qui étaient marginalisés par les naturalisés et traîtres a leur images.

    Ali
    6 novembre 2022 - 22 h 38 min

    Questionnement : ce que cache la campagne d’intox enragée visant les diplomates algériens.

    Début de réponse : la peur du makhzen maroqui du retour en force de la diplomatie algérienne sur la scène internationale.

      Fodil
      7 novembre 2022 - 11 h 46 min

      Fin de réponse : et la trouille de l’entité sioniste face à la mobilisation de la diplomatie algérienne dans le but de faire reconnaître la Palestine en tant qu’état à part entière au sein de l’ONU. L’ Algérie, en tant que membre de l’Union africaine, a déjà fait beaucoup de mal au régime colonial de tel aviv en faisant partie des nations majeures lui ôtant son souhait d’obtenir un poste de membre observateur au sein de l’organisation continentale.
      Il ne faut pas oublier que tous ces traîtres mercenaires qui sont les larbins du makhzen maroqui ont également pactisés avec l’ennemi sioniste. La journalope abdou semmar tapine même maintenant pour la chaîne d’intox i24 sans tabou !!!!

    Anonyme
    6 novembre 2022 - 22 h 29 min

    La diplomatie Algerienne doit absolument realiser ses objectifs arretes au sommet d Alger…dont le plus important c est l adhesion de la Palestine en tant que membre a part entiere aux seins de l ONU…

    Hors d'oeuvre
    6 novembre 2022 - 22 h 15 min

    Bonsoir,
    Le président teboune n’a même pas daigné à répondre sur ce sac à puce de berouita qui est retourner chez lui traire des chèvres et cultivé son gaspillage. Recroqueviller sur lui même pendant le sommet arabe et gonfler à cause des piqûres de guêpes ,il s’est senti à sa place de moins que rien d’avec son invitation? que notre presse ne sait pas épancher sur une seule ligne. Forcément la haine s’est accentuée mais diable qu’en est ce qu’ils vont remarquer qu’ils sont maudits pour l’éternité mais surtout insignifiants à nos yeux?.
    L’hospital qui se moque de la charité.
    Tahia el djazair.

    M & Mss
    6 novembre 2022 - 20 h 02 min

    Bonsoir,
    À ce que je vois;
    Notre sens aiguë des affaires donne des spasmes à certains(es). Ils et elles peuvent bien crever comme des chi… et des chi…
    Le linge sale se lave en famille.
    À bon entendeur..

    Fodil
    6 novembre 2022 - 19 h 07 min

    Très belle contribution de Mohamed K. Tout y est dit et ce qui ne l’est pas sera facilement perceptible aux traîtres dont il est fait mention subtilement dans le présent article. À bon entendeur.
    La bête maroquia a été sans nulle doute blessé et humilié par la réussite de la session du sommet de la Ligue arabe qui vient d’avoir lieu à Alger. La diplomatie algérienne, quoique puissent avancer certaines bouches d’égouts malodorantes qui activent pour le compte de qui on sait, a fait son retour par la grande porte sur la scène internationale.
    La déconvenue du ridicule bourricot en service commandé pour le makhzen et ses tuteurs restera graver dans les annales de la diplomatie clownesque du royaume enchanté. Ceci explique cette campagne d’intox contre les diplomates algériens. On connait les mercenaires corrompus qui relaient ces mensonges et les commanditaires de ces traîtres.

    Raïna
    6 novembre 2022 - 18 h 37 min

    La diplomatie algérienne est un des piliers et des fondements de nos institutions,elle a joué un rôle très déterminant durant la guerre de libération nationale,elle est connue et reconnue mondialement,son grand retour sur la scène régionale et internationale dérange au plus haut niveau les ennemis de l’Algérie,de la Palestine et du Sahara Occidental…

    Il faut débusquer les traîtres,les manipulateurs,les désinformateurs,les nommer et les afficher en public,il faut alerter et sensibiliser le citoyen sur tout ce qui nuit à nos valeurs et nos institutions.

    y a pas de fumée sans feu
    6 novembre 2022 - 17 h 55 min

    déjà, heureusement que la diplomatie algérienne ne se repose pas sur le ministère des affaires étrangères, mais UNIQUEMENT sur la présidence de la république. ça c’est un point très important à rappeler. aucun de nos grands diplomates chevronnés n’est sorti du ministère des affaires étrangères. d’ailleurs, il y a un immense delta dans les consécrations diplomatique entre ce qui se fait en diplomatie d’Etat liée à la présidence de la république et la diplomatie que nous constatons avec animosité dans les ambassades qui n’apportaient rien ni à l’algérie, ni aux citoyens algériens. notre président tebboune tente de rectifier le tir en ce moment. je rappelle, et je cite un cas parmi d’autres, que le chili a failli fermer son ambassade en algérie, car les diplomates marocains sont très actifs dans toutes leurs ambassades, tandis que nous, on ne fait que réagir tardivement aux manoeuvres marocaines, souvent en laissant des plumes, et à recoller les morceaux une fois que le mal est fait. ces ambassades ne prennent quasiment jamais les devants. les diplomates dans ses ambassades à 90% sont statiques pour deux raisons, l’une est liée à leur incompétence, car ils sont pistonnés, je ne parle pas des ambassadeurs, mais des attachés diplomatiques, c’est une réalité que si on le cache on devient hypocrites et on ne fait que mettre sur le tapis ce que nous balayons, soit à la rigidité du système qui irrite certains ambassadeurs compétents, même ceux qui ont une autorité plénipotentiaire. rien ne se fait sans l’accord d’alger. quand je dis « accord d’alger » c’est d’abord l’accord du ministère des affaires étrangères, puis celui de la présidence. et qui dit attente de l’accord, c’est une réponse qui ne viendra jamais ou si elle arrive ça sera un siècle après.
    maintenant, revenons au minsitère des affaires étrangères. Officiellement le recrutement s’effectue sur concours et examens d’entrée. que l’auteur de cet article nous donne le pourcentage des gens qui rentrent avec le piston, ce sont des fils ou fille de… ou des recommandations de ….ça c’est un fait. que l’auteur nous parle de la guerre entre les cadres dans ce ministère pour partir en mission de 4 à 5 ans à l’étranger et le choix des pays dans lequel ils vont être affectés, et surtout pourquoi certains cadres partent en poste à l’étranger tous les 3 voire 2 ans passés en algérie pour 4 autres années à ‘étranger payés en devises, avec remboursement de plus de 50 % de leurs frais d’hébergement et autres, alors que d’autres, faute de piston restent en algérie ?
    j’en ai parlé avec de jeunes cadres du ministère, en outre, je connais très ce bien minsitère, la plupart sont dépités par le piston et copinage qui règne dans ce ministère, et je jure devant dieu qu’ils sont très très compétents et qui sont rentrés que grâce au concours réussi haut la main, avec zéro piston. certains songent même à quitter ce minsitère malgré les avantages sociaux les plus intéressants en algérie dont ils bénéficient et qui restent secrets, jalousement gardés.

    Eddachra
    6 novembre 2022 - 17 h 17 min

    Je pense, à n’en pas douter un seul petit instant, que ces malversations ont pour origine notre voisin de l’ouest, le makhnez, qui agit sous les ordres de l’état sioniste en raison de l’implication de l’Algérie en faveur de la Palestine : nous avons mis le curseur au bon niveau et touché un point sensible, là où ça fait très très mal. L’Algérie a mis le makhnez devant ses contradictions et l’a poussé à commettre des erreurs diplomatiques monumentales. Mais tout cela prouve que la diplomatie Algérienne a visé juste et a atteint l’objectif attendu pendant ce sommet des états arabes. Il faut donc s’en féliciter et ne pas prêter attention à ces esclaves consentants aboyeurs car aboyer est le propre des marroukis. Il faut, au contraire, prendre ces aboiements pour une douce musique qui nous réconforte dans la mission hautement stratégique de notre président. Moralité : le jour où ces aboiements cesseront, nous nous focaliserons sur les raisons de leur silence.

    lhadi
    6 novembre 2022 - 17 h 10 min

    Les masses aiment voir des hommes responsables, qui parlent de manière responsable. Elles préfèrent cela, donc, il faut éviter les discours démagogues. Diriger un pays… la démagogie n’est pas appropriée.

    Les critiques constructives, aussi dures soient-elles, constituent l’une des méthodes les plus efficaces pour régler les problèmes et faire en sorte que les opinions de chacun soient prises en compte, et personne ne doit craindre, en exprimant librement son point de vue, d’être marginalisé ou pire persécuté.

    C’est une grave erreur pour tout dirigeant d’être exagérément sensible aux critiques. Un dirigeant doit toujours encourager et accueillir avec equanimité un échange libre et sans entraves. Mais nul ne devrait jamais mettre en cause l’honnêteté d’un autre qu’il s’agisse d’un simple citoyen ou d’un dirigeant.

    Il ne faut pas jamais perdre de vue que l’objectif final d’un débat, et ce quels que soient nos différends, est d’en sortir plus forts, plus proches, plus unis et plus confiants.

    L’abolition des différences et des soupçons mutuels ainsi que la mise en oeuvre d’une ligne politique définie en commun devraient être en permanence le principe qui nous guide…et par extension nous rend plus fort face à l’adversité.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    Elephant Man
    6 novembre 2022 - 16 h 39 min

    Excellent article.
    Et effectivement «tout ce qui est excessif est insignifiant».

      Anonyme
      7 novembre 2022 - 20 h 13 min

      Rien avoir avec le sujet de cet article mon com quoique? Avez vous lu l article de Tahar Ben Jeloul aujourd hui sur le Point ? Il explique le Maroc à Macron selon lui et en fait un éloge et une histoire brillante et d amuse à faire des comparaisons avec le voisin de l est bref un vrai agent émissaire marocain qui malgré un intellectuel un écrivain connus en France et ailleurs surement ? Dans son article on voit ce marocain se pliant en 4 devant son maître français un peu comme un serveur au Maroc servant le thé à ces touristes occidentaux . Mr Ben Jeloul ami de la France avec son royaume lui faisant les éloges genre ben pour commencer l écrivain kideb on n espionne pas son ami et encor moins son maître, à l époque de la grde Rome antique tt les esclaves de la maison prenait grave étaient tous crucifiés pour un seul esclave fautif et ayant commis la faute ou le crime . Vous avez donc de la chance marocains qu on est plus ds l époque de Jules César et les autres qui ont suivi.

        Kader
        7 novembre 2022 - 23 h 01 min

        Je viens de lire cet article de la serpillère du makhzen tahar ben jelloun. Rien que le titre, « Le maroc expliquait à emmanuel macron » est juste risible quand on connait un peu la vraie histoire des sultanats de fès et de marrakech. La plume servile de ce lèche-babouches est juste ridicule comme d’habitude. Il essaie de vendre un maroc avec une identité fantasmée qui n’existe que dans les délires de ces ayachas.
        C’est vraiment incroyable que ces sujets-esclaves voient en ce qu’ils considèrent comme un souverain quelqu’un d’exceptionnel quand on sait la vérité sur ce vil personnage. Il emploie des qualificatifs qui montrent que l’asservissement chez eux est vraiment profond.
        Il vante les qualités de son roitelet qui n’existent qu’à travers ses mots alors que dans la vie réelle mimi 6 a prouvé au monde entier tous les défauts liés à une vie de débauche et de perversion.
        Il nous explique qu’au maroc, le roi règne et gouverne et que macron devrait apprendre les coutumes du royaume enchanté alors que vodka 6 passe la majeure partie de son temps en france et que c’est sidhoum lyautey qui a donné les attributs du pouvoir à ce régime oppresseur archaïque en plaçant sur le trône une famille illégitime aux origines plus que douteuses. Le monde à l’envers, vraiment !
        En résumé, sous cette lettre censée vanter l’aspect singulier d’un maroc imaginaire qui n’existe que dans l’esprit des maroquis lobotomisés, ce cache un appel au secours à son protecteur pour qu’il prenne fait et cause pour sa maîtresse qui la délaissait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.