Législatives : Khalida Toumi candidate MPA à Alger ?

Selon des sources crédibles, la ministre de la Culture, Khalida Toumi, se présenterait aux prochaines élections législatives, sous la bannière du Mouvement populaire algérien (MPA), nouvellement agréé. Ancienne militante féministe très engagée, Khalida Toumi s’est engagée aux législatives de mai 1997 sous l’étiquette RCD, où elle a occupé le poste de vice-présidente pendant une année, avant sa démission en 2001, en compagnie d’Amara Benyounès, fondateur de l’UDR et actuel président du MPA, suite à un désaccord avec Saïd Sadi sur la ligne de conduite du parti. En tant que ministre, elle s’est distinguée par son engagement pour l’ouverture culturelle et la multiplication des grands événements (Année de l’Algérie en France, Algérie capitale de la culture arabe, le Panaf, Tlemcen capitale de la culture islamique…) sans jamais se départir de son esprit militant anti-islamiste, comme le montre son dernier « coup de gueule », à l’Assemblée nationale, il y a quelques semaine, avec un député d’Ennahda, qui lui reprochait, à elle et à son ministère, de «gaspiller trop d’argent dans des festivals sans portée. »
Par ailleurs, on croit savoir que nombre d’anciens dissidents du RCD, à l’image de l’actuel directeur de la Maison de la culture de Tizi-Ouzou, Ali Ould El-Hadi, et d’autres noms communs à Tizi-Ouzou et à Béjaïa, sont pressentis par le nouveau parti qui ambitionne de supplanter le RCD dans son fief traditionnel. Ce qui promet des joutes passionnantes et passionnées. La présence de Khalida Toumi donnera, sans doute, encore plus de punch à ce grand événement.
Ghania Bouzid
 

Commentaires

    Anonyme
    24 février 2012 - 12 h 17 min

    elle change de bannière comme
    elle change de bannière comme elle veut elle est capable de changer même son pays pour se distinguer, elle ne m’inspire pas, c’est une femme (politicienne)à SPOT




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.