L’avocate de Merah : «Il y a eu meurtre avec préméditation»

Maître Zahia Mokhtari, l’avocate algérienne de la famille Merah, a indiqué à «algeriepatriotique» qu’une action en justice contre l’Etat français «n’est pas du domaine de l’impossible». A une question sur les démarches entreprises pour intenter le procès contre les autorités françaises, suite à l’exécution de Mohamed Merah par la police française à Toulouse, Me Mokhtari a précisé que la procédure judiciaire était en cours et qu’elle préférait ne pas en divulguer les détails pour l’instant : «Je vous tiendrai informés le moment venu», a-t-elle dit, en ajoutant qu’il était prématuré de parler des contacts entrepris avec la partie française pour ne pas gêner la procédure en cours. A une question sur les raisons qui auraient conduit le Raid à abattre Mohamed Merah au lieu de l’arrêter vivant, Me Zahia Mokhtari a répondu que l’affaire intentée aux autorités françaises impliquées dans ce meurtre «vise justement à dévoiler les causes» qui ont conduit à la mort de Mohamed Merah : «Si nous avons décidé de porter plainte contre l’Etat français, c’est parce que nous avons la preuve formelle qu’il y a eu meurtre avec préméditation», assène l’avocate algérienne, qui espère que l’Etat algérien «jouera un rôle dans ce procès». Me Zahia Mokhtari a, par ailleurs, indiqué que le procès aurait lieu dans les tribunaux français. «Le jugement des coupables dans cette affaire relève de la justice française», précise néanmoins Me Mokhtari, qui explique que «le père de Merah demande que toute la lumière soit faite sur la mort de son fils et exige des parties responsables qu’elles demandent pardon pour leur acte». Pour l’avocate, «l’aide et la contribution de tous est requise pour arriver à la connaissance de la vérité». «Tout se passera bien si nous nous armons de volonté et de courage», a-t-elle conclu, optimiste et résolue.
Mohamed El-Ghazi

Comment (2)

    Collectif Autre Monde
    27 janvier 2013 - 19 h 32 min

    Au Collectif Autre Monde

    Au Collectif Autre Monde nous imposerons une toute particulière allégeance à ce que notre cher Président de la République Française François Hollande et sa Ministre de la Justice Christiane Taubira portent, à la demande de révision de procès déposé par Maître Bergmann pour Pierre Bodein, la même attention toute particulière que nos politiques de tous bords ou autres showman’s et médias portent actuellement au cas de Florence Cassez.

    Car Pierre Bodein est : « un innocent en prison » … lui qui hurle son innocence !

    Petit rappel :
    « – Monsieur Nicolas Sarkozy, pourriez-vous nous dire qui était Ministre de l’Intérieur le 09 janvier 2004, jour où Charlton retrouve à Guermantes, dans le village où a disparu la petite Estelle Mouzin, son ancien voisin portugais fausse licence de taxi à Agen, contre qui il avait déjà déposé en 97 au SRPJ Toulouse pour la disparition à Agen de la petite Marion Wagon ? Et qui a mis ce jour là, Police, Gendarmerie et Magistrature française au ‘garde à vous ? »’ Pour les petits curieux editionsliberte.com évidemment.

    Extrait dossier à x :

    …..
    Comme je vous l’ai expliqué Monsieur —–, mes longues investigations (implication involontaire et hasardeuses de ma personne mais également ténacité et droiture), m’ont amené suite disparitions et enlèvements de la petite Marion Wagon et Estelle Mouzin par mon ex-voisin portugais, à découvrir, suite graves dysfonctionnements institutionnels de la République, un immense trafic organisé et commandité d’êtres humains sur l’Europe de l’ouest et ce pour le compte du Nouvel Ordre Mondial! Et constater hélas par delà un degré de putréfaction de notre République dont le quidam moyen est loin de se douter.
    …..
    En ce qui concerne Pierre Bodein : quidam qui a surtout par le passé mis une balle dans la tête d’un gendarme … resté paraplégique me semble-t-il ?
    Fort des évènements précités, implication involontaire et gênée du SRPJ Versailles, et nombreuses tergiversations relatives a son arrestation et à l’enquête le mettant en cause pour les abominables meurtres des jeunes Julie et Jeanne-Marie mais aussi Edwige Vallée, vous trouverez ci—joint(lettres avocats, extraits de mon livre, commentaires internet et surtout inadmissibles dysfonctionnements institutionnels) l’ensemble des éléments qui m’ont permis très rapidement de douter de sa culpabilité et d’annoncer que mon intime conviction et à présent ma certitude, étaient que Pierre Bodein était certainement plus qu’étranger à ces atrocités mais surtout, victime de machinations, avait été chargé ‘pour l’ensemble de son œuvre’ par une personne fort peu ragoûtante! N’est-il pas monsieur Nicolas Sarkozy ? (Je m’expliquerai de cela et du reste devant une Cour d’Assises). Partageant ainsi ses écrits: « Pierre Bodein un innocent en prison ».
    Le SRPJ Versailles (n’est-il pas Capitaine Stéphanie Leblond ?) qui m’avait dit, quatre ou cinq jours avant l’enlèvement du petit Jonathan Coulom le 07/04/2004 à la colonie de vacances de Saint-Brévin les Pins : – « Laissez tomber on est sur le coup » pour me dire deux jours plus tard :– « On est sur le coup et plus que sur le coup » venait et par delà son Ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy, de se faire doubler !
    Je ne m’étais pas gêné de faire remarquer cela dans mes LR/AR du 24/06/2004 aux Ministres d’Etats du gouvernement Chirac à savoir : Villepin, Perben et Alliot-Marie (voir le bouquin et Boîte à Pandore N°48). J’avais snobé Nicolas Sarkozy car il était l’instigateur même, de ces très graves dysfonctionnements institutionnels. Six jours après ces lettres soit le 30/06/04; dans l’urgence et la peur panique de s’être fait doubler une deuxième fois que je vous laisse imaginer, par l’entremise du Ministre de l’Intérieur en exercice Nicolas Sarkozy; Pierre BODEIN fut embarqué manu-militari et chargé (pour l’ensemble de son œuvre) des enlèvements puis plus tard des meurtres de Jeanne-Marie, Julie et Edwige Vallée. ‘
    Ce ‘gitane’ (comme l’on me l’a souvent appelé) de part ses actions et son comportement passé ne vaut peut-être pas (comme l’on me l’a si souvent dit) la corde pour le pendre, mais je pense qu’il vaut toujours mieux que ceux qui nous gouvernent, tirent les ficelles et sont capables de telles abjections.

    …..Etc … (Dossier suit)

    Monsieur, qui est Paul Emile CHARLTON auteur de cette correspondance ? : sur editionsliberte.com page d’accueil cliquer sur ‘Historique’ le drapeau français.  » …( fin dossier à x)

    – Sarkozy tu te doutes bien que si, au Collectif Autre Monde, l’on t’en fout plein la tronche c’est que l’on a sous le coude un dossier qui pourrait bien t’envoyer en Cour d’Assises pour la fin de tes jours. Florence Cassez pourra venir t’y visiter. –

    Celui qui va être ravi c’est Maître Bergmann l’avocat de Bodein(au Collectif l’on n’en doute pas… ) mais aussi et surtout Pierre Bodein lui même.

    Avec tout ce que nous savons à présent au Collectif, ce soutien inconditionnel de nos politiques français de tous bords envers Florence Cassez et ce trafic d’êtres humains dont il serait question, nous laisse fort perplexes ???
    Qu’y aurait-il derrière tout cela ?




    0



    0
    Paul Emile CHARLTON
    2 avril 2012 - 15 h 56 min

    « – Tu vois petit c’est ça la
    « – Tu vois petit c’est ça la France …. » :
    Guéant – LA VOIX DE SON MAÎTRE –
    Sarkozy ne nous préparais-tu pas un coup à la Pierre Bodein en faisant charger un max Abdelkader Merah ? Oui! Car Pierre Bodein pour te faire mousser tu l’as justement fait charger par tes pantins pour ‘l’ensemble de son œuvre’ c’est pour ça que sur internet je t’en ai mis plein la gueule …
    -PIERRE BODEIN UN INNOCENT EN PRISON-
    Quant à Claude Guéant, si je ne me trompe pas, il était bien Directeur Général de la Police Nationale lui en 97 quand j’ai déposé contre mon ex-voisin portugais, fausse licence de taxi à Agen, pour l’enlèvement de la petite Marion Wagon 9 ans … ? Ensuite en 2004 Monsieur était bien au Ministère de l’intérieur Directeur de Cabinet de Nicolas Sarkozy quand j’ai retrouvé mon portugais de Marion à Guermantes dans la rue où a été enlevée la petite Estelle Mouzin … ? Comme le vil Sarko s’écrase lamentablement depuis huit ans, peut-être que ce Guéant pourra nous dire pourquoi le SRPJ Toulouse n’a jamais transmis ma déposition à la gendarmerie d’Agen, mais aussi pourquoi je n’ai jamais vu un seul flic ou gendarme et pourquoi les affaires Marion et Estelle ont été étouffées … et sur ordre de qui ?
    Le panier de crabes commence à s’alourdir singulièrement.
    Guéant, moi c’est Paul-Emile Charlton. Il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas.
    Et toi Sarkozy tu vas enfin te décider un jour à porter plainte contre moi ? T’en as pas marre de te faire pourrir sur internet sans avoir le courage de bouger le petit doigt ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.