Confusion totale au nord du Mali, menace sur le sud de l’Algérie

Un nouveau groupe d'individus armés est entré ce vendredi dans la ville de Tombouctou, dans le nord du Mali, a indiqué une source de sécurité malienne citée par les agences de presse. Environ cent véhicules chargés d'hommes armés de ce groupe ont investi le centre de Tombouctou. Des témoins cités également par les agences ont confirmé l'entrée du groupe armé dans la ville. «Ils sont en train de prendre le contrôle du bâtiment de la protection civile», ont-ils dit. Selon un élément du groupe armé cité par les mêmes agences, Ahmed Ould Mahmoud, ce groupe «est entré avec plus de cent voitures pour défendre et protéger la région de Tombouctou à Taoudenit», au nord de la ville que se disputent plusieurs groupes armés. Cette personne dit également rechercher «l'instauration d'un climat de confiance entre les communautés du nord du Mali, la sécurisation des personnes et des biens dans la région et l'instauration d'un cadre de dialogue pour une paix durable dans la zone». Ce groupe armé avait, selon des médias, pris jeudi le contrôle des entrées est et sud de Tombouctou. Les entrées nord et ouest ainsi que le reste de la ville étaient encore tenus par deux autres groupes armés. Cette information intervient au moment où d’autres sources ont indiqué que le Mujao a démenti avoir donné son accord pour la libération des sept diplomates algériens enlevés à Gao. Ce climat d’insécurité qui règne aux frontières sud de l’Algérie a été provoqué par le démembrement de l’Etat libyen suite à l’intervention hasardeuse de l’Otan qui a mis fin au règne de Kadhafi. Les responsables de l’Africom ont multiplié les mises en garde, ces derniers jours, contre un trafic d’armes à grande échelle en provenance de la Libye, menaçant les pays limitrophes. Ce, au moment où des sources sécuritaires françaises affirmaient, étrangement, à l’hebdomadaire français Le Point, que la prolifération des armes volées en Libye dans plusieurs pays du Sahel n’était un «fantasme algérien».
Sarah L.


 

Commentaires

    Mansour
    28 avril 2012 - 7 h 32 min

    Je crois que l’Algérie est
    Je crois que l’Algérie est bien placée pour mettre de l’ordre dans ce bourbier crée par les monarchies du golfe et l’OTAN a ses frontières est et sud.Une résolution du conseil de sécurité de l’ONU serait la bienvenue pour mettre fin à cette confusion crée par la prolifération des groupes islamistes qui roulent pour les monarchies du golfe et leurs maitres occidentaux.Ces groupes islamistes ont dévoyé la lutte légitime des Touaregs de l’Azawad pour leur autonomie.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.