La communauté juive affiche sa peur de perdre Nicolas Sarkozy

Dans un écrit publié par le quotidien israélien Haaretz, Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), cache mal la peur de la communauté juive d’être privée des services du président français sortant. Pasquier estime «regrettable de perdre Nicolas Sarkozy qui a su tisser des liens profonds avec la communauté juive», en le considérant comme le «fervent supporter du gouvernement israélien». Le messager personnel du gouvernement Netanyahu dit être inquiet quant à une éventuelle victoire du candidat socialiste François Hollande au prochain tour de l'élection présidentielle française, non pas à cause de son orientation politique, mais en raison de ses alliés qui, selon lui, «affichent une profonde hostilité envers Israël», en accusant ouvertement une partie de la gauche, notamment Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, d'une stigmatisation «unilatérale et injuste» des juifs et dont le poids politique peut faire redouter une hausse «des manifestations antisionistes de la gauche et des communistes». Prasquier exonère néanmoins de ses critiques Marine le Pen, candidate de l'extrême droite, qui n'a eu de cesse de stigmatiser les musulmans et les immigrés de France en général, et de draguer l'électorat juif ; ces mêmes juifs que, pourtant, le FN révulse depuis toujours. «Le score du FN n'aura pas d'influence sur la politique vis-à-vis des juifs de France. C'est la communauté musulmane et les questions d'immigration qui étaient au cœur de la campagne du FN», se rassure le président du Crif, qui estime que peu importe que le FN soit islamophobe et raciste, du moment qu'il donne l'impression d'être moins antisémite qu’avant. La première réaction à chaud est venue du journaliste Claude Askolovitch qui a estimé que de tels propos «attestent de la ghettoïsation du leadership communautaire, incapable de penser la France et le monde en termes politiques ou moraux, ne les ramenant qu'à ses seuls enjeux et à ses peurs intimes».
Mohamed El-Ghazi

Comment (5)

    Anonyme
    29 avril 2012 - 13 h 12 min

    je ne comprends pas si sarko
    je ne comprends pas si sarko ou bien holland soit president c’est la meme chose la difference est que le premier a recu de l’argent pour financer sa besogne pour incriminer les emigres de tout les problemes (islamique,chomage etc) et le second va aussi apres 5 ans va dire de meme alors hollandsarkho ou sarkholland un seul appareil.




    0



    0
    Anonyme
    28 avril 2012 - 19 h 28 min

    Chez nous on dit : HADJ
    Chez nous on dit : HADJ MOUSSA —-> MOUSSA L’HADJ

    Mitterrand a été le meilleur allie français jamais…auparavant …des sionistes…

    Alors, question « JUIF » ou plutôt sioniste pour Sarko ou pour Hollande c’est bien sur Bonnet Blanc ou Blanc Bonnet…

    Amicalement,




    0



    0
    Mansour
    28 avril 2012 - 8 h 01 min

    Prenez-le comme vous voulez
    Prenez-le comme vous voulez mais je ne me sens menacé ni par Sarkozy(qui n’est pas juif mais chrétien)ni par les juifs.Par contre je suis menacé par l’islamisme et l’arabisme qui veulent tout islamiser et arabiser pour assoir leur domination féodale d’un autre âge.Les tenants de l’arabo-islamisme belliqueux représentent à mon humble avis une véritable menace pour la paix en Afrique du Nord,au Moyen Orient et dans le monde entier.Ceci dit je ne peux cautionner ce que fait subir Israël aux Palestiniens doublement victimes du sionisme et de l’arabisme.




    0



    0
    Anonyme
    27 avril 2012 - 16 h 35 min

    c’est normal qu’ils aient
    c’est normal qu’ils aient peur, c’est un juif comme eux et son cheval de bataille c’est l’islam.Ce qu’il fait semblant d’ignorer c’est qu’il y a des français qui sont musulmants et qu’il ne peut rien faire. Les juifs peuvent assassiner des palestiniens et le gouvernement de Sarkozy n’a rien fait alors qu’il menace le gouvernement syrien d’une intervention. un proverbe de chez nous dit: l’olivier s’est plein à la hache qui lui faisait mal et la hache lui répond le manche vient d’une de tes branches. ainsi, si les musulmants étaient solidaires, personne ne pourrait lever le petit doigt.




    0



    0
    Anonyme
    27 avril 2012 - 16 h 32 min

    c est l occasion idéale pour
    c est l occasion idéale pour le peuple de france recouvre son indépendance de la main-mise du lobby juif sur tous les secteurs vitaux du pays économiques médiatiques ect car à chaque fois ce lobby tenait en otage tout le monde par son slogan d antisémitisme que le monde entier commence à en avoir assez dece mensonge qui n a que trop durer.adieu sarkofege et je suis sure que carla va le larguer le lendemain des elections et puis il ne ressemble absolument à rien.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.