Abdelaziz Belkhadem : «Nous avons prouvé que le FLN est intact»

Abdelaziz Belkhadem s’est vite exprimé après l’annonce des résultats des législatives, donnant son parti, le FLN, largement vainqueur. «Nous avons prouvé à ceux qui veulent semer le doute que la confiance du peuple en le parti du FLN et en son programme est intacte», a-t-il déclaré, grand sourire aux lèvres. Il faut dire que le secrétaire général du FLN vient de sortir d’une épreuve difficile. Avec les persistantes dissensions internes, nombreux sont les observateurs qui prédisaient une cinglante défaite du FLN. Contesté en pleine campagne électorale par une bonne partie du comité central, Abdelaziz Belkhadem s’est montré inébranlable. Tout en refusant de céder, il s’est clairement engagé à démissionner en cas de défaite. Avec cette victoire, Belkhadem semble plus que jamais conforté et surtout rassuré pour son avenir politique au sein du FLN. Pour le moment, les redresseurs se murent dans un silence qui en dit long sur leur position inconfortable par rapport à cette écrasante victoire. Gênés, ils ne peuvent ni l’applaudir ni la contredire. Si les proches de Goudjil se félicitaient de ce raz-de-marée imprévisible, ils se mettraient en porte-à-faux avec leurs propres convictions, d’autant que des membres du mouvement de redressement avaient prédit une cuisante défaite si les listes de candidature confectionnées par le secrétaire général actuel étaient maintenues. A contrario, les redresseurs se feraient harakiri s’ils ne se joignaient pas aux militants du camp adverse qui doivent fêter leur victoire en ce moment même. Ce résultat enregistré par le parti de Belkhadem, dans une conjoncture qui lui était défavorable et qui paraissait plus avantageuse aux islamistes «victorieux» sous d’autres cieux, devrait sceller le sort des contestataires «qui devront rentrer dans les rangs ou changer de parti», pour reprendre un militant pro-Belkhadem.
Sonia B.

Comment (3)

    am1955or
    11 mai 2012 - 20 h 58 min

    A Sétif, Boteflika a
    A Sétif, Boteflika a clairement dit : tab djenani. Il ne parlait pas uniquement de lui, mais aussi de toute sa génération, dont Belkhadem (le tourabi algérien)




    0



    0
    Mansour
    11 mai 2012 - 20 h 53 min

    Oui c’est un vote refuge face
    Oui c’est un vote refuge face à l’attendue déferlante islamiste qui n’a heureusement pas eu lieu.Cela ne veut surement pas dire que les gens ont choisi Belkhadem ce barbe-FLN proche des islamistes et honni de tous.Il est temps de se débarrasser de ce charlatan et de ses ridicules accoutrements pour plaire à ses semblables.




    0



    0
    Anonyme
    11 mai 2012 - 18 h 11 min

    que Dieu protège notre
    que Dieu protège notre pays,ce qui va venir ne dépassera pas les 02 ans et que chacun assumera ses fautes car vraiment il n’y a pas de vision




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.