Affaire Merah : le dépôt de plainte contre le Raid reporté

La plainte du père du jeune Français Mohamed Merah, auteur de deux tueries à Toulouse et Montauban, contre le Raid n’a pas été déposée comme prévu aujourd’hui. Le report a été décidé par l’avocate de la famille Merah, Me Zahia Mokhtari, dans le but de permettre à un autre avocat du collectif de défense qu’elle préside de faire le voyage. «J'ai dû changer mes projets pour permettre à un confrère algérien, membre du collectif de la défense de Merah, de faire partie du voyage», a-t-elle expliqué. L’avocate n’a, cette fois-ci, donné aucune nouvelle date pour le dépôt de plainte. Il semble qu’elle veut se donner le temps nécessaire pour étoffer son dossier. «Cinq avocats algériens font partie de ce collectif. Des confrères français vont nous assister dans les procédures de dépôt de plainte en France», a précisé Me Mokhtari. Parmi ces avocats français, figure Me Isabelle Coutant-Peyre, l'épouse du Vénézuélien Ilich Ramirez Sanchez, plus connu sous le nom de Carlos, emprisonné en France après avoir été condamné à la prison à vie pour le meurtre de deux policiers et d'un indicateur de la police en 1975. Le choix de Me Isabelle Coutant-Peyre a été fait en raison de ses connaissances des rouages de la justice française et sa parfaite maîtrise des procédures judiciaires, a justifié l’avocate algérienne. Le père de Mohamed Merah a décidé de déposer plainte contre l’unité d’élite de la police française, le Raid, qu’il accuse d’avoir «délibérément tué» son fils. Son avocate avait affirmé début avril avoir en sa possession des preuves de cette «liquidation». Elle avait évoqué deux vidéos identiques de 20 minutes chacune qui prouvent qu'il a été «exécuté» par le Raid. Mohamed Merah, 23 ans, avait été tué le 22 mars lors de l'intervention des policiers du Raid dans son appartement à Toulouse (sud-est), après 32 heures de siège. Les 11, 15 et 19 mars, il avait tué sept personnes : trois parachutistes d’origine maghrébine, trois écoliers et un enseignant, à Toulouse et Montauban. Les spécialistes ont vivement critiqué la gestion de cette affaire par le Raid.
Sonia B.
 

Comment (2)

    karim
    14 mai 2012 - 22 h 07 min

    merci maysar tu a bien dit je
    merci maysar tu a bien dit je croie que cette avocate elle cherche le titre je croie elle a pas trouvé des client a berraki
    de berraki a paris




    0



    0
    Maysar
    14 mai 2012 - 19 h 00 min

    Cela vaudrait il vraiment la
    Cela vaudrait il vraiment la peine pour son image ,et celle du pays qu’elle représente de défendre un criminel multi récidivistes qui a endeuillé plusieurs fammiles et qui a tenu en haleine tout un pays ? Connaissant l’état de la justice en Algérie ,je doute de la crédibilité de cette démarche .En outre pourquoi ne déposerait elle pas plainte contre les assassins de citoyens algériens qu’ils soient civils ou militaires et qui tombent sous les balles assassines des terroristes dans l’indifférence nationale et quasi générale,y compris des autorités ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.