Islamistes : le Maroc a eu son laboratoire

A une époque, le défunt roi du Maroc, Hassan II, souhaitait voir l’Algérie se transformer en laboratoire d’expérimentation du pouvoir islamiste, comptant sur ses résultats négatifs prévisibles pour épargner à son royaume les affres de la régression. Manque de chance pour le royaume, depuis novembre dernier, ce laboratoire s’est installé au Maroc. Quelques mois ont suffi pour tester la formule islamique de gouvernement que le roi voulait voir appliquer chez nous.

A une époque, le défunt roi du Maroc, Hassan II, souhaitait voir l’Algérie se transformer en laboratoire d’expérimentation du pouvoir islamiste, comptant sur ses résultats négatifs prévisibles pour épargner à son royaume les affres de la régression. Manque de chance pour le royaume, depuis novembre dernier, ce laboratoire s’est installé au Maroc. Quelques mois ont suffi pour tester la formule islamique de gouvernement que le roi voulait voir appliquer chez nous.
L’occasion d’observer ce qui se passe dans ce laboratoire s’est finalement offerte à nous. Des dizaines de milliers de personnes sont sortis hier (dimanche), à Casablanca, manifester contre le gouvernement Benkirane. Naturellement, les islamistes n’étaient pas parmi la foule de contestataires. Le mouvement islamiste au pouvoir au Maroc a beau s’appeler «Parti justice et développement», il n’a apporté ni la justice ni le développement et encore moins la politique sociale promise par ses discours électoraux. Sa stratégie consiste à islamiser une société déjà musulmane au lieu de s’atteler à l’amélioration des conditions sociales qui se dégradent et à s’attaquer au chômage qui ne cesse d’augmenter surtout parmi les jeunes. Le peuple marocain se rend compte qu’il s’est trompé en confiant la gestion de son pays aux islamistes.
Lazhar Houari

Commentaires

    Anonyme
    28 mai 2012 - 19 h 11 min

    NORMALEMENT CERTAINS PAYS
    NORMALEMENT CERTAINS PAYS COMME NOUS DEVRAIENT EN TIRER DES LECONS SANS PASSER PAR DES CHEMINS TEST CAR CA NE VA QUE LES RETARDER A DE BONNES GESTIONS DE LEURS PAYS .LE PLUS FACILE EST DE COPIER UN SYSTEME QUI FONCTIONNE DEPUIS LONGTEMPS ET LE DEVELLOPER.. LA RELIGION S EST UNE CHOSE ET LA POLITIQUE C EST UNE AUTRE CHOSE. MOI LA RELIGION C EST ENTRE MOI ET DIEU ET LA POLITIQUE C EST LA GESTION DE POPULATION POUR UNE MEILLEUR VIE SOCIALE ET EQUITABLE .




    0



    0

Les commentaires sont fermés.