Le manque d’oxygène dans les hôpitaux met les malades en danger

Plus de 1,5 million de personnes atteintes de maladies respiratoires manquent d’oxygène, introuvable dans les hôpitaux. Un cri de détresse a été lancé, jeudi, à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre les maladies respiratoires, par l’Association algérienne de solidarité aux malades respiratoires (A.ASMA. RESP). «L’oxygène nécessaire pour remédier à l’insuffisance respiratoire n’est pas disponible dans plusieurs hôpitaux. Cette situation persistante depuis des mois menace la survie des malades surtout en ce temps de canicule», affirme à «algeriepatriotique» Rachid Aroudj, président cette association qui a organisé jeudi un séminaire à Alger. Et même quand l’oxygène est disponible, il y a un autre problème : celui des appareils utilisés par les malades. Selon notre interlocuteur, la location d’un appareil reviendrait à 30 000 DA par mois. «Grâce à l’aide de certaines associations de bienfaisance et du groupe Sonatrach, nous avons pu mobiliser 70 appareils et les mettre à la disposition des malades à travers l’association», souligne-t-il. L’oxygène est indispensable pour notamment les malades souffrant de broncho-pneumopathie chronique. A cela s’ajoute la rareté de certains traitements et médicaments comme le salbutamol qui est devenu introuvable ces derniers mois dans plusieurs officines. Et même quand les traitements sont disponibles, ils restent très chers. L’association milite ainsi pour «une meilleure prise en charge des insuffisants respiratoires par la Cnas». Outre l’oxygène, un asthmatique dépense mensuellement plus de 2000 DA en médicaments. L’Etat est vivement interpellé pour venir en aide à cette catégorie de malades très vulnérables qui risquent d’être asphyxiés par les innombrables problèmes que connaît le secteur de la santé.
Sonia B.
 

Comment (5)

    HOPITAL A DOMICILE
    31 mai 2013 - 15 h 27 min
    denis
    1 février 2013 - 11 h 02 min

    pour toute prise en charge à
    pour toute prise en charge à domicile
    oxygénothérapie
    apnée du sommeil
    pansements
    rééducation AVC
    perfusions et tous les actes médicaux et para médicaux
    Sos Soins a domicile de BEN AKNOUN
    est là pour vous soutenir et améliorer votre prise en charge à domicile au prêt des siens
    contact 021.94.57.49
    interventions à domicile
    suivi quotidiens de nos clients à domicile




    0



    0
    BEHIDJ
    22 novembre 2012 - 14 h 12 min

    Vous êtes vous même malade,
    Vous êtes vous même malade, votre maman, votre papa, un ami(e), une personne chère qui ne nécessite plus une hospitalisation dû à des gestes médicaux qui doivent se faire à l’hôpital mais plutôt des suites de soins palliatifs  » Dénutrition, dépend d’oxygène, souffre peut être d’un syndrome d’apnée du sommeil, ont une escarre: trouble de déglutition: post AVC, CANCER… ou autres et souhaité bénéficié d’une prestation médico-tecnique A domicile, souhaité d’être orienté, soutenu, vous êtes paniqué, ne savez plus comment gérer la situation,

    Vous êtes résident en ALGERIE, FRANCE, BELGIQUE, ALLEMAGNE ou AUTRES.

    Nos conseils sont mis à votre disposition, cela ne vous engage en rien!!!
    N’hésitez pas à nous contacter, parce que chaque patient est unique! Et mérite le meilleur!
    http://www.hopitaladomicile.com, 021 79 26 30, mob/ 0551 26 60 86




    0



    0
    Achaibou
    2 septembre 2012 - 13 h 22 min

    Le problème se pose d’abord
    Le problème se pose d’abord et surtout au domicile du patient . Car, les premiers utilisateurs d’oxygène médical sont les bronchitiques chroniques (BPCO) et les patients atteints de fibroses.
    L’utilisation de ce médicament (car l’oxygène est un médicament) par ces malades doit être quotidienne, plus de 16h par jour, si nous voulons éviter de les retrouver en décompensation ou exacerbation (crises) aux urgences ou aux services de réanimation des hôpitaux!
    L’utilisation de l’oxygène par les asthmatiques est marginale en dehors des grandes crises avec désaturation.
    Le nombre de bronchitiques chroniques augmente chaque année, lié à la consommation du tabac. Là aussi un travail de prévention et d’information par tous; professionnels de la santé et autorités publiques est nécessaire.
    Malheureusement, l’oxygène à domicile n’est pas encore remboursé en Algérie, alors qu’il l’ai en Tunisie depuis plus de 15 ans et au Maroc depuis 2 ans.
    Des solutions privées existent mais reste le plus souvent à la charge du patients.
    ACHAIBOU LA SANTE A DOMICILE, 021249900, premier prestataire d’assistance Médico-Technique en Algérie, prend en charge, sous prescription médicale, depuis 2006 et à partir de son agence d’Alger (Beb ezzour, Face à l’hôtel Ibis et derrière la banque CPA), les bronchitiques chroniques et les patients atteint de fibrose pour une oxygénothérapie à domicile avec une information et une éducation du patient et de son entourage sur la bonne utilisation en toute sécurité de d’oxygène à longue durée à domicile.
    Dr Farid ACHAIBOU
    http://www.achaiboulasanteadomicile.com




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.