Libye : guerre féroce entre des pro-Kadhafi et l’armée régulière

Des combats ont opposé toute la nuit de samedi à dimanche les forces régulières libyennes à un groupe d’anciens «kadhafistes» de Zouara pour le contrôle du poste-frontière de Ras Jdir, entre la Tunisie et la Libye. Les accrochages se sont poursuivis aujourd’hui avec la reprise du contrôle du poste-frontière par les militaires libyens, d’après l'agence TAP. Mais en raison de l’insécurité et de manque de maîtrise du terrain, les autorités libyennes ont fermé ce point de passage et «seuls les convois urgents et les ambulances étaient autorisés» à passer dimanche, selon la même agence. Le poste a également été bloqué du côté tunisien sous la pression d'un groupe de manifestants exigeant la libération de douze Tunisiens arrêtés après ces accrochages et empêchés de regagner leur pays. De longues files de véhicules et de passagers libyens étaient visibles du côté tunisien sur la principale voie de passage entre la Tunisie et la Libye, selon la même source. Des incidents sécuritaires et des altercations ont souvent provoqué ces derniers mois la fermeture de Ras Jdir, point névralgique pour les échanges et la circulation des personnes dans les deux sens. Les régions tunisiennes sud, limitrophes de la Libye, vivent du commerce avec ce pays et la Tunisie reçoit chaque année un million de visiteurs libyens qui s'y rendent habituellement pour le tourisme et les soins médicaux. L’instabilité dans laquelle est plongée la Libye menace sérieusement la sécurité des pays voisins dont l’Algérie qui partage avec ce pays plus de 1 000 km de frontières.
S. B.
 

Comment (2)

    slimane
    10 juin 2012 - 22 h 41 min

    la Libye s’installe dans une
    la Libye s’installe dans une guerre civile durable. sans l’aide de l’Occident et d’autres pays amis et voisins, ce pays ne se relèvera jamais, son désert sera tout simplement un énorme camp de formation et d’entrainement pour terroristes de tout acabit des camps d’entraînement à perte de vue, c’est tout sauf bon pour notre pays




    0



    0
    fériel
    10 juin 2012 - 22 h 36 min

    eh oui, l’Occident a laissé
    eh oui, l’Occident a laissé un bourbier terroriste à nos portes, on a tout fait pour faire tomber un dictateur et absolument rien fait pour aider cette Libye à se (re) construire. L’Otan ne libère jamais les pays et les détruit, la Libye n’est qu’une preuve supplémentaire




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.