Issad Rebrab candidat à l’élection présidentielle de 2014 ?

Hier, le magnat de l’agroalimentaire algérien Issad Rebrab a invité une flopée de directeurs de journaux à Mostaganem, où il inaugure un de ses hypermarchés qui commencent à pulluler à travers le pays. Dans la pratique journalistique, c’est à de simples correspondants locaux qu’est confiée la mission de couvrir un tel événement à caractère régional. Mais la démarche du patron de Cevital semble participer d’une précampagne en prévision des élections présidentielles de 2014. «algeriepatriotique» a, en effet, appris que l’homme d’affaires a déjà constitué le noyau de sa future équipe de campagne, formée de plusieurs personnalités, parmi lesquelles on compte deux anciens ministres et le directeur d’un journal dont il est le propriétaire. Profitant des changements survenus dans le monde arabe et comprenant les enjeux géostratégiques qui mettent l’Algérie à l’abri d’un soulèvement à la tunisienne, Issad Rebrab se prépare à entrer en lice dans une course à la présidence qui s’annonce acharnée et différente de toutes celles qu’a connues le pays depuis l’Indépendance. Des observateurs interrogés par «algeriepatriotique» estiment que l’ancien comptable de la SNS, devenu riche grâce au rond à béton, avait une idée bien claire derrière la tête, en faisant écrire sa biographie par le professeur à l'Ecole des hautes études commerciales de Montréal, Taïeb Hafsi. «Le livre ressemble plus à un programme de candidat qu’à un livre de chevet», note une source bien informée, non sans humour. Cette information intervient quelques jours après celle donnée par notre journal selon laquelle l’ancien chef du gouvernement et candidat malheureux à la présidentielle de 2004, Ali Benflis, se préparerait lui aussi à l’échéance de 2014. Ainsi, le puzzle se constitue par morceaux et la configuration de la prochaine présidentielle commence à transparaître au travers d’éléments d’informations qui, par recoupement, trahissent les projets de certaines figures du gotha politique et économique du pays à très court terme.
M. Aït Amara
 

Comment (14)

    Anonyme
    21 juin 2013 - 20 h 54 min

    c’est la seule personne ki
    c’est la seule personne ki peut briser le complot de la mafia ki occupent leurs poste sans aucune compétences et sans aucune fiabilité , il est intelligent,il a un programme réel , et s’il relise ses projets, le chaumage va se diminué, et la personalité de l’algerien va amélioré




    0



    0
    amar
    28 avril 2013 - 23 h 00 min

    rebrab , connais pas , sauf
    rebrab , connais pas , sauf que c’est bisnesman algerien ,
    que fait il en politique ? aucune idee
    on verra lors des presidentielles ce qu’il propose
    pour le moment wait and see quoi que
    amar




    0



    0
    m
    18 janvier 2013 - 10 h 08 min

    C’est un homme qui a bcp
    C’est un homme qui a bcp d’argent, au moins il ne va pas
    nous spolier et au pire, il le fera mais l’investira en Algérie et créer des emplois (ça sera donc au pire de l’épargne populaire).
    Je n’ai jamais voter en Algérie mais s’il se présente, je vote pour lui.




    0



    0
    hany zergat
    9 août 2012 - 16 h 54 min

    Sa seras bien pour une foi le
    Sa seras bien pour une foi le pouvoir seras plus intelligent que le peuple pour changer




    0



    0
    algerien
    1 juillet 2012 - 17 h 58 min

    la blague du siecle!continuez
    la blague du siecle!continuez à nous faire rire.




    0



    0
    Jamal
    30 juin 2012 - 16 h 14 min

    Il a tous ce bonhomme, il
    Il a tous ce bonhomme, il veut maintenant toute l ‘Algérie ???
    Il rêve comme ses amis de la nomenklatura qui le pousse pour ce poste de Brisidane, il croit que c’est facile ya yemma, Arouah Rais !? Il faut d’abord dés ce Ramadhan baisser les prix de l’huile à 60 da le litre, le sucre à 40 da le kilo, les voitures moins chères et doit participer et subventioner le coufin du Ramadhan en permanence jusqu’à 2014. est là il aurra une chance de devenir Brisidane sans élection. En tous les cas nous voterons pour lui s’il accepte de baisser les prix de ses produits.




    0



    0
    aniss
    29 juin 2012 - 11 h 55 min

    Mieux vaut un président
    Mieux vaut un président milliardaire « chab3ane » qui a prouvé ce dont il était capable qu’un parvenu  » dima ji3ane »….




    0



    0
    Anonyme
    28 juin 2012 - 20 h 23 min

    Pour être BARZIDANE en
    Pour être BARZIDANE en Algérie , il faut avoir à ses cotés :
    – Les milliers d’associations.
    – lcaserna.
    – La fonction Public.
    – Les Partis Politiques.
    – Les nouveaux sou-partis
    – les Zaouias.
    – Les Présidents des clubs de ligues 1 et 2 .
    – Les Chanteurs.
    – Médias puissants TV , Presses Écrite , Radios.
    – Puissants Sponsoring (car il aura toujours un besoin en matière de liquidité pour les directions de campagnes sur les 48 wilaya .




    0



    0
    Algeria007
    28 juin 2012 - 18 h 39 min

    De toute façon il ne sera
    De toute façon il ne sera jamais élu par le peuple.




    0



    0
    Anonyme
    28 juin 2012 - 15 h 56 min

    il devrais pas se présente la
    il devrais pas se présente la politique risque de lui couté tous sons parcours formidable nous sommes dans un pays ou l’honnête se fais rare, c’est vrai que la gestion est un point fort dans sa carier est que sa réussite il ne la doit qu’a lui même .




    0



    0
    belo
    28 juin 2012 - 14 h 21 min

    Quelle utopie mais il n’est
    Quelle utopie mais il n’est pas interdit de rêver. le pays n’est pas encore mûr pour cet évènement.




    0



    0
    reda
    28 juin 2012 - 14 h 20 min

    moi je voterez pour lui sans
    moi je voterez pour lui sans hesité




    0



    0
    Anonyme
    28 juin 2012 - 13 h 48 min

    ON PEUT PAS AVOIR MEILLEUR
    ON PEUT PAS AVOIR MEILLEUR PRÉSIDENT,C UN HOMME INTÈGRE DE GRANDE MORALITÉ, à ses débuts ,je me rappelle il avait crée un atelier de confection dans son village natal(mitoyen du mien) et il avait recruté toutes les femmes d’intérieur sans ressources ,il avait même crée une crèche pour leurs enfants sur les lieu de travail,c un homme bon ,intelligent.




    0



    0
    Antar
    28 juin 2012 - 13 h 15 min

    Et bien avec son huile il va
    Et bien avec son huile il va nous faire glisser encore au fond du gouffre. On n’a pas encore oublié sa fameuse réponse l’or des émeutes du sucre et de l’huile: dites au gouvernement de supprimer les taxes pour baisser les prix!
    Au fait, pourquoi LESIEUR n’a pas investi en Algérie ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.