Maître Mokhtari : «Mohamed Merah a été atteint par 87 balles»

Me Zahia Mokhtari. D. R.

Lors d’une conférence de presse restreinte, tenue aujourd’hui dans son bureau à Hussein-Dey (banlieue-est d’Alger), l’avocate de la famille Merah, Me Zahia Mokhtari, a déclaré que le collectif de défense constitué par le père de Mohamed Merah, pour défendre la cause de son fils, a décidé de surseoir à la démarche qu’il avait annoncée début juillet, en prévoyant de présenter les deux enregistrements vidéos qu’il dit détenir aujourd’hui même, 12 juillet, auprès du parquet de Paris, au motif que le collectif «se contente, pour l’instant, des autres preuves qui sont amplement suffisantes.» Cela dit, Me Mokhtari compte se rendre en France aujourd’hui ou demain pour déposer la plainte. Elle préfère donc, comme elle le dit, se conformer à la volonté du ministre de l’Intérieur français, Manual Valls, qui a dit, aujourd’hui devant le parlement, s’attendre à la diffusion «d’autres images» de l’affaire après la diffusion dimanche par TF1 des enregistrements des conversations entre la police et Mohamed Merah lors du siège de l’appartement du tueur au scooter. «J’ai été fortement choqué par la diffusion d’images et d’enregistrements sonores qui ont heurté les victimes et offert une tribune à un assassin terroriste», a-t-il déclaré lors d’une audition devant la Commission des lois de l’Assemblée nationale française.

A la question de savoir pourquoi elle se rétractait maintenant, la conférencière a eu cette réponse équivoque : «Un juriste sait qu’on peut démentir les vidéos.» A notre question de savoir si la diffusion par la chaîne française TF1, le 8 juillet, des enregistrements sonores ne viserait pas à «parasiter» la requête qu’elle comptait déposer aujourd’hui, Me Mokhtari l’a reconnu à demi-mot, précisant que « c’est pour cela que nous avons décidé de fermer ce chapitre». Sur ce point, Me Mokhtari révèle qu’un agent de la sécurité français l’aurait menacée de «casser » ses bandes vidéos si elle décidait d’en divulguer le contenu et que d’autres personnes l’auraient approchée pour la dissuader d’«ébruiter cette histoire», selon ses dires. Pour l’oratrice, «les images ont de quoi soulever une révolte». Elle décrit comment Mohamed Merah saignait du bras pendant qu’il se filmait et sanglotait. Autre révélation de taille : l’avocate donne le nom d’un agent «intermédiaire» marocain qui s’appelle Ben Rahou qu’elle appellera à témoigner. Par ailleurs, l’oratrice a fait savoir qu’elle a reçu un appel du père d’une victime de la tuerie, un certain Chennouf, pour lui exprimer sa confiance en la défense de Merah, et que celle-ci entend bien coopérer avec la défense des familles des victimes. Me Mokhtari évoque un autre volet de l’affaire, en soutenant que le corps de Mohamed Merah serait percé de 87 balles, et non pas de 17 comme c’est indiqué dans le rapport officiel. «Une autopsie pourra déterminer la vérité», a-t-elle déclaré.

Mohamed El-Ghazi.

Comment (6)

    Leon .
    3 septembre 2012 - 11 h 44 min

    Ce serait suicidaire pour
    Ce serait suicidaire pour l’Avocate de bluffer ,de fournir de fausses preuves vu la gravite’ de l’affaire et juridiquement elle le sait .
    Elle n’est pas naive . A ce stade c’est du serieux . Les preuves font tres Peur . D’ou la volonte’ manifeste de la discrediter . Qui a peur de la Vert ? L’avocate ou les « Officiels » ? Assumez maintenant , la justice .




    0



    0
    karim
    14 juillet 2012 - 21 h 24 min

    cette avocate est une vraie
    cette avocate est une vraie menteuse elle veux se faire connaitre c’est tout peut etre elle n’a pas de clients. si vraiment elle a les video pourquoi elle se rétracte maintenant ? change de metier madame si ca ne marche pas bien pour toi.




    0



    0
    Mimeche
    13 juillet 2012 - 20 h 55 min

    Cette bonne femme, qui n’a
    Cette bonne femme, qui n’a rien d’avocate selon moi, veut se faire un nom. Il faut la démasquer et ne plus parler de cette affaire qui ne concerne en rien notre pays. Cessons de lui faire de la pub ! Je compte sur vous algeriepatriotique !




    0



    0
    Nad Juan
    13 juillet 2012 - 18 h 33 min

    Qu’elle les montre les vidéos
    Qu’elle les montre les vidéos si elle les a vraiment parce que depuis le temps, elle décrédibilise la profession d’avocat en Algérie avec ses propos digne d’une conspirationniste.




    0



    0
    Antar
    13 juillet 2012 - 17 h 36 min

    Faut cessez de contourner la
    Faut cessez de contourner la vérité. Merah était manipulé par le Mossad vis Hassen de la DCRI Française. Merah a été abattu en tentant de sauter du balcon de son appart, visé par un sniper. Alors c’est comme Zitouni l’enfant de l’ambassade de France à Alger qui a été manipulé par le colonel Roger de la DGSE, pour assassiner les sept moines.
    Merah était un  »élément  » préparé pour soutenir la campagne de Sarkozy, à la demande du lobby sioniste de France.




    0



    0
    Maysar
    12 juillet 2012 - 21 h 55 min

    A-elle autopsié le corps de
    A-elle autopsié le corps de Merrah pour avancer le chiffre de 87 balles qui auraient transpersé son corps ? Nous avons suivi les déclarations de Chennoufi ,et il n’est nullement question pour lui de considérer Merrah comme une victime , alors que son fils est assassiné froidement par celui ci,encore moins collaborer avec Mme Zahia Mokhtari !Quant aux vidéos dont elle parle ,je pense qu’elle bluffe tout simplement !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.