Cinq fonctionnaires écroués pour détournement des salaires d’enseignants à Blida

Cinq fonctionnaires de la direction de l’éducation de Blida ont été arrêtés par la section de recherche de la Gendarmerie nationale. L’enquête a été déclenchée en juin 2011 suite à une plainte d’un cuisinier qui s’était présenté chez les gendarmes pour dénoncer un collègue qui a procédé aux opérations de versement et de retrait d’importantes sommes d’argent en utilisant le compte postal du plaignant. Elle a vite fait ressortir que trois autres fonctionnaires du service des finances de cette direction ont, eux aussi, détourné les salaires de professeurs d’enseignement secondaire qui étaient en congé de maladie. Après des mois d’étude de dossiers et d’enquête, les investigateurs ont déterminé le mode opératoire des mis en cause. C’est ainsi qu’ils découvrent que ces fonctionnaires établissaient une liste portant les noms des professeurs en congé de maladie de plus de trente jours. Ces fonctionnaires indélicats, après le versement des salaires sur certains comptes, procédaient aux retraits des sommes en question. Ces manœuvres frauduleuses, qui auraient été favorisées par la négligence du chef de service des finances de la direction de l’éducation, entraîneront un détournement d’un montant de plus de 6 800 000 DA sur une période de 23 mois. Présentées en début de semaine devant le procureur de la République de Blida, cinq personnes ont été placées sous mandat de dépôt, dont les trois fonctionnaires, tandis que d’autres ont été citées à comparaître. L’instruction suit son cours et les gendarmes de la section de recherche continuent d’éplucher tous les dossiers des enseignants actuellement en congé de maladie pour savoir s’ils ne sont pas concernés par ces détournements.
Yanis B.
 

Commentaires

    kamice
    1 août 2012 - 14 h 50 min

    ces voleurs sont des
    ces voleurs sont des génies!!! comment se fait-il que le salaire d’un fonctionnaire peut être retiré par une tierce personne. il y a le compte ccp , trésor ou bancaire.
    pour le fonctionnaire malade de + 1 mois il y a la suspension de traitement , le titre de perception en collaboration avec les services du trésor. à moin que ces fonctionnaires sont payés par des régisseurs comme dans les années 60.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.