Près de 75 000 gardes communaux marcheront jeudi sur Alger

Les gardes communaux affûtent leurs armes et préparent une nouvelle action. Campant en famille aux portes d’Alger, dans des conditions déplorables, ces auxiliaires des services de sécurité ont décidé d’une grande marche sur la capitale, jeudi prochain. Selon notre source, ils seront accompagnés de leurs proches afin de défier le dispositif de sécurité et mener leur action jusqu’au palais d’El-Mouradia. Ainsi, près de 75 000 personnes seraient prêtes à rejoindre ce mouvement de protestation qui s’est durci après la réponse sèche du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales à leurs revendications, via un placard publicitaire publié par des titres de la presse nationale. Craignant la dissolution pure et simple du corps de la garde communale sans que leurs revendications ne soient satisfaites, les gardes communaux maintiennent la protesta et ne comptent pas baisser les bras. Une chose est sûre, indique notre source, les gardes communaux qui campent à Boufarik seront rejoints par plusieurs délégations venues des wilayas de Béjaïa, Tizi Ouzou, Boumerdès, Bouira, Blida et Aïn Defla. Reste à savoir si leur marche ne sera pas seulement circonscrite à l'axe Boufarik-Birkhadem.
Yanis B.

Commentaires

    Ezzine
    1 août 2012 - 9 h 30 min

    Pourquoi laisse-t-on toujours
    Pourquoi laisse-t-on toujours les choses se détériorer surtout en ces mauvais temps où l’Algérie se trouve dans le collimateur de ses ennemis ?
    Est-ce que c’est par incompétence, insouciance ou c’est voulu ?
    Dans tous les cas une solution rapide s’impose aux revendications sociales conformes aux droits de chacun, quelque soit la masse revendicatrice, mais aussi la prise, en parallèle, de mesures préventives s’avère nécessaire à l’encontre de ceux qui participent nonchalamment ou non à l’aggravation de la situation générale. Ces mesures doivent être publiées pour servir de leçon.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.