Exclusion de Makhloufi des JO : la gaffe de la fédération algérienne

L'athlète de demi-fond algérien Taoufik Makhloufi a été exclu des Jeux olympiques de Londres pour mauvaise foi et manque de combativité, lundi, dans les séries du 800 m, a annoncé la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).
Makhloufi, qui avait remporté dimanche sa demi-finale du 1 500m, a été contraint de participer au 800 m contre son gré parce que sa fédération ne l'avait pas retiré de la course.

L'athlète de demi-fond algérien Taoufik Makhloufi a été exclu des Jeux olympiques de Londres pour mauvaise foi et manque de combativité, lundi, dans les séries du 800 m, a annoncé la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).
Makhloufi, qui avait remporté dimanche sa demi-finale du 1 500m, a été contraint de participer au 800 m contre son gré parce que sa fédération ne l'avait pas retiré de la course.
Il n'a pas tenté de rivaliser avec ses adversaires au départ de sa série et était déjà très attardé dans la ligne droite opposée ; il a cessé de courir et est reparti en arrière vers le sautoir à la perche.
Après avoir sanctionné son attitude en l'interdisant de toute participation aux Jeux, l'IAAF a précisé qu'il pourrait être réintégré en finale du 1 500 m, mardi, s'il pouvait présenter un certificat médical signé par un praticien local pour justifier son refus de courir le 800 m.
R. S.
 

Comment (2)

    Nazim
    7 août 2012 - 20 h 10 min

    Pourtant aucun «responsable»
    Pourtant aucun «responsable» ne sera ennuyé!




    0



    0
    Maysar
    6 août 2012 - 18 h 17 min

    Le comble ,c’est que
    Le comble ,c’est que l’incurie de ces responsables algériens se trouve à tous les étages du bateau Algérie ! Comment pourrait on en éffet faire concourir un athlète contre son gré ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.