Rumeur sur la mort de Bouteflika : même les ambassades y ont cru

Il suffit que son absence de la scène publique se prolonge au-delà d’une certaine limite pour que la rumeur sur la santé, voire le décès du président de la République surgisse immanquablement. Vendredi soir, subitement, après une journée plate en événements – en dehors de l’annonce de la participation du RCD aux élections locales -, courriers électroniques, SMS et coups de fil sur le mobile se sont multipliés véhiculant la même rumeur et l’interrogation qui l’accompagne : qu’en est-il de l’«information» sur le décès du président Bouteflika ? Des diplomates étrangers ont même pris attache avec des rédactions nationales pour leur faire part de la fièvre qui s’est emparée des officines à Alger à propos de cette rumeur et demander une confirmation ou une infirmation de cette nouvelle qui s’est répandue comme une traînée de poudre dans la journée d’hier. Celle-ci a sans doute pris naissance avec l’absence de rencontre entre le président Bouteflika et la ministre française chargée de la Francophonie qui se trouvait à Alger, espérant le rencontrer dans le cadre de la préparation de la visite prochaine du président François Hollande en Algérie. Ce n’est pas la première fois que cette rumeur circule et seuls les esprits crédules y prêtent foi tellement elle a été galvaudée. Beaucoup ont fini par y voir le produit d'une campagne d'intoxication et de manipulation de l'opinion. Il y a quelques années, quand le président Bouteflika avait été hospitalisé au Val-de-Grâce, la rumeur était allée plus loin puisqu’elle avait persisté malgré les démentis officiels et il a fallu qu’un chanteur de raï s’en mêle pour la dissiper. Il y a trois jours, c’est l’annonce de la démission d’Abdelmalek Sellal et son gouvernement, quarante-huit heures après leur installation, qui avait fait le tour de la toile. Il reste à déplorer, encore une fois, l’absence totale de communication de la part de la Présidence et du gouvernement d’autant plus que la question posée n’est pas d’ordre mineur. Une absence de communication qui fait qu’à l’heure où nous mettons en ligne cet article, on ne sait toujours pas si le vice-consul algérien enlevé à Gao est encore en vie ou s’il a réellement été exécuté par ses ravisseurs.
Ramdane Ouahdi
 

Comment (20)

    Anonymemoha
    4 juin 2013 - 8 h 54 min

    depuis que bouteflika regne
    depuis que bouteflika regne la corruption à triplée a tous les niveaux vous n’etes au courant de rien du tout il a meme modifié des lois sur le crédit a la monnaie en algerie lifahem yafhem on est dirigé par des mains etrangeres




    0



    0
    Guellil Ismail
    18 mai 2013 - 22 h 15 min

    Pour Information
    Bonjour et

    Pour Information

    Bonjour et merci de m’avoir lu et prêter votre attention

    Veuillez ci-joint l’adresse de mon Blog

    http://algerlablanchealgerie.skyrock.com/

    Qui illustre le malaise et le désarroi de nos émigrés algériens à l’étranger et en Algérie
    Bonne visite et j’attends vos commentaires
    Mon adresse Email [email protected]

    Bien Cordialement Ismail GUELLIL
    http://algerienetwork.com/algerie/quel-role-pour-la-diasora-algerienne/




    0



    0
    Anonyme
    12 mai 2013 - 17 h 51 min

    merci ,il reste un seul vrai
    merci ,il reste un seul vrai homme on algerie Bouteflika est des qu il meut on vas disparaitre arrete vos connerie l algerie as pleint d hommes honnorable pas comme lui qui veux mourir sur la chaise qui as changer la constitution pour reigne sur le peuple qu il creve a petit feux




    0



    0
    kada le vrai setifien
    2 mai 2013 - 14 h 26 min

    vive bouteflika c le
    vive bouteflika c le meilleur president du monde alors arretez de critiquer votre chef grace a lui vous avez la tete haute et vous n’avez peur de personne…il a fait pleins de choses en algerie pour le bien de l’algerie et pour son peuple arretez de le critiquer ya pa mieux que lui
    je m’adresse a tous les charlatans qui n’aiment pas leur president: arretez de lui manquer de respect

    j ‘attend votre reponse

    vive L’ALGERIE




    0



    0
    Anonyme
    28 avril 2013 - 18 h 40 min

    seul dieu peut savoir quand
    seul dieu peut savoir quand chaqun de nous disparaitras le president ne pas imortel dieu merci. A tous les algeriens qui vivent dans ce cher payer depuit l arriver de ce president ils ont crues au pere noel ou est seif el hadjadj de bouteflika
    ou est passer la justice confisquee des algeriens avec toutes ses inpunities et j en passe




    0



    0
    Anonyme
    8 octobre 2012 - 15 h 41 min

    la démocratie en Algérie est
    la démocratie en Algérie est un ensembles des lois dictature .




    0



    0
    cheikh amar
    9 septembre 2012 - 21 h 25 min

    pourquoi dire que notre cher
    pourquoi dire que notre cher président n’a rien fait pour l’algérie? mais au faît, que voulez vous qu’il fasse ? éduquer les voyous? Surveillez les femmes pour qu’elles ne soient pas agréssées? NON, un président a d’autres chats à fouetter, mais dites moi messieurs qui détestez notre président, c’est grace à qui que le terrorisme à régréssé dans le pays? hélas nous sommes nés pour mourir un jour mais si par malheur notre président venait à mourir , ce serait le chaos en algérie




    0



    0
    fawziAnonyme
    9 septembre 2012 - 11 h 43 min

    que dieu le protege et ceux
    que dieu le protege et ceux qui veulent sa mort mourront les premiers inchallah eux et leurs enfants amen.les new-harkis des temps modernes sont démasqués et foutus aux bas fonds des ténénebres avec leurs maitres de l occident et du maroc .vous mourrez un jour ou l autre maudits par les votres et serez enterrés dans les décharges .




    0



    0
    Anonyme
    9 septembre 2012 - 7 h 34 min

    Bouteflika mort ou vivant on
    Bouteflika mort ou vivant on ne sortira pas du manège du « lik lya »….




    0



    0
    Mansour
    9 septembre 2012 - 6 h 38 min

    Si vraiment il est mort en
    Si vraiment il est mort en Suisse ou ailleurs comme tous les pontes du régime qui ne font pas confiance à la médecine algérienne ce n’est pas une grosse perte pour l’Algérie.C’est plutôt une perte pour les privilégiés du régime et les nombreux courtisans toujours plus voraces.




    0



    0
    Ezzine
    8 septembre 2012 - 18 h 01 min

    Comme vous dites c’est
    Comme vous dites c’est l’absence totale de communication de la part de la Présidence de la république et du gouvernement qui fait que le citoyen algérien devient à chaque fois l’otage de folles rumeurs sur n’importe quel évènement national.
    L’absence de cette communication est probablement due à l’immobilisme qui règne dans la vie politique générale, à l’inaptitude des fonctionnaires qui sont chargés de l’assurer, ainsi qu’au suivi et à l’inexploitation préventive de ce genre de situation et c’est le plus important.
    Pour preuve il suffit de faire le bilan des folles rumeurs qui ont précédemment circulé sur le même sujet. Rien n’a été fait pour en prévenir d’autres éventuellement similaires ou d’un autre genre pour les empêcher ou à défaut les étouffer ou les maitriser en temps opportun pour garder le contrôle sur la communication nationale et ne pas permettre à autrui soit de l’intérieur ou de l’extérieur de s’en emparer à dessein.
    Pour ne citer que les deux exemples suivants :
    La santé d’un président en exercice même en bonne santé ne méritait-t-elle pas une communication régulière pour garder le contrôle de cet évènement?
    En effet, le vice-consul algérien enlevé à Gao est-il encore en vie ou s’il a réellement été exécuté par ses ravisseurs. Même en l’absence d’information confirmée ou infirmée les experts en communication ne doivent-t-il pas savoir comment garder le contrôle de cet évènement pour qu’il ne leur échappe pas ?
    Etc.




    0



    0
    Anonyme
    8 septembre 2012 - 17 h 31 min

    LE ROI ET MORT VIVE LE ROI
    LE ROI ET MORT VIVE LE ROI DIEU MERCI QUE L ALGERIE A D AUTRES HOMMES CAPABLE DE DIRIGER LE PAYS NCHALLAH AVEC UNE VRAI DÉMOCRATIE




    0



    0
    Anonyme
    8 septembre 2012 - 12 h 49 min

    Cela fait des annees que

    Cela fait des annees que Bouteflika a des problemes serieux de sante et heureusement qu il a pu feter les 50 ans d independance en 2012. Cette Algerie admirable qui a su resister a toutes les difficultes et terrorismes de la colonisation jusqu a ce jour. Mais en ce moment particulier, j espere que Bouteflika n est pas mort mais au moins qu il fasse comme Senghor au Senegal et qu il planifie definitivement l Algerie moderne du 21eme siecle. Ce pays est riche en ressources naturelles et humaines et c est bien le moment que tous les Algeriens en profitent loin des manipulations internationales comme cela a ete le cas en Irak, Afhghanistan, Somalie, etc::::
    Vive l Algerie et vive le Maghreb uni comme il l a ete avant d etre colonise.




    0



    0
    Anonyme
    8 septembre 2012 - 12 h 34 min

    on nait un jour et on meurt
    on nait un jour et on meurt forcément un autre jour, même quand on est président de la première puissance mondiale; quant à dire des inepties du genre « c’est une catastrophe » c’est ne pas croire en Dieu, les prophètes sont bien morts et enterrés et le soleil a continué à se lever chaque matin; le pays continuera à tourner vaille que vaille et il y aura bien quelqu’un pour le remplacer, prions seulement que ce sera un véritable homme d’ETAT qui aura l’oeil sur tout pour redresser ce pays moribond.




    0



    0
    Anonymeghorab
    8 septembre 2012 - 12 h 14 min

    au diable qu’il dégage mort
    au diable qu’il dégage mort ou vivant cet ingrat qui est une malédiction pour l’Algérie




    0



    0
    soleil
    8 septembre 2012 - 11 h 49 min

    si il meurt oui ça seras une
    si il meurt oui ça seras une catastrophe pour ces amis les pilleurs de notre richesse et aussi pour les léches bottes les hyénes et les hagarines et un un soulagement pour 80% du peuple qui n’ont jamais cru a l’homme providentiel et les mahgourines




    0



    0
    AnonymeBelkhadem Abdelkader
    8 septembre 2012 - 11 h 22 min

    Cela relève des »traditions »
    Cela relève des »traditions » du « système » en prélude à quelque « chose » en préparation au sein du sérail passé maître en viles intrigues.2014,c’est demain




    0



    0
    Anonyme
    8 septembre 2012 - 10 h 46 min

    a force de prendre bouteflika
    a force de prendre bouteflika pour un messi nous avons cesse de vivre normalement au point que certains disent n’importent quoi du genre que c’est une catastrophe si bouteflika meurt une catastrophe pour qui???????????
    une catastrophe pour l’algerie???? PAUVRE DEMEURè!!!!




    0



    0
    ransel
    8 septembre 2012 - 9 h 01 min

    pourquoi repondre a une
    pourquoi repondre a une presse qui puise ces informations dans les cafes maures ou chez le coiffeur




    0



    0
    kafiz nadir
    8 septembre 2012 - 8 h 20 min

    Dieu merci ,notre président
    Dieu merci ,notre président de la république se porte bien car si le pilier est l’espoir de notre chère pays il a fait que du bien s’il meure c’est une catastrophe pour l’algerie dieu le protégé et le préserve pour le pays.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.