Les éboueurs du Netcom en grève à partir du 14 octobre

Déjà sale, Alger risque de crouler littéralement sous les ordures ménagères. La raison ? Les éboueurs de l’Etablissement de nettoiement et de collecte d’ordures ménagères Netcom décident d’observer deux journées de grève à partir du 14 octobre. Un préavis de grève a été déposé auprès de la direction générale. Regroupés dans un collectif, les éboueurs de Netcom ont informé tous les responsables de la wilaya. Cette action de protestation a été décidée après l’échec de toutes les tentatives de faire aboutir les revendications par le dialogue. Les éboueurs réclament des augmentations salariales conséquentes et des meilleures conditions socioprofessionnelles. Les éboueurs demandent depuis des années une revalorisation des salaires. Certains d’entre eux ne perçoivent pas le salaire national minimum garanti (SNMG) fixé à 18 000 DA. Les travailleurs de Netcom exercent le métier de nettoiement et d’entretien de nos villes submergées par les ordures. Leur mouvement de grève intervient au moment où des associations en collaboration avec les collectivités locales tentent de contribuer à nettoyer nos villes et à leur rendre leur cachet attractif.
S. Baker

Commentaires

    Mohamed
    11 octobre 2012 - 8 h 32 min

    Déjà considérés comme un
    Déjà considérés comme un métier ingrat et dur, les éboueurs vivent des conditions de travail et de d’hebergement dégradants. Je vous propose de vérifier leur lieu ou il s’entassent pour dormir. En plus des risques de maladies du au manque de moyens de protection adéquat à leur profession, leur camions usés et bon à la casse, ces travailleurs ne demandent qu’un du légitime.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.