La nouvelle mission des islamistes

Le monde arabe est rongé par les mouvements islamistes, soutenus par les monarchies du Golfe, ces bédouins qui commencent à passer, malheureusement, à la deuxième vitesse en installant leurs mercenaires à la tête des gouvernements arabes (Dieu merci, l’Algérie y a échappé de justesse), avec la bénédiction et l’armement des USA, en attendant d’atterrir sur le terminal recherché depuis longtemps par les milieux financiers américains qui visent à mettre la main sur les richesses de la planète, en régnant sur le monde arabe, chose faite à 90%. Les antagonistes des Américains ont été éliminés l’un après l’autre par l’intermédiaire des deux sectes principales : les Frères musulmans et les salafistes (armés ou pas), avec le coup de pouce donné aux islamistes turcs, qui devaient balayer du pouvoir les laïcs, anciens alliés des USA, et lancer le nouveau programme américain dans la région. Vu que les données ont changé, il est évident, donc, de diriger les mêmes armes vers l’Iran, qui ne peut se faire combattre par les régimes laïcs du monde arabo-musulman – cause perdue d’avance –, car cela entraînera l’ensemble des musulmans à le soutenir contre les mécréants, comme ça était le cas avec le Hezbollah en 2006. Il faut donc couper l’herbe à l’Iran en installant des islamistes au pouvoir qui vont venir au secours des Américains, et priver, par conséquent, ce pays de ce soutien qui ira désormais à Israël et aux USA. D’une pierre plusieurs coups : isoler l’Iran, le priver de soutien, faire gagner aux invasions américaines une popularité et une légitimité musulmane anachronique, comme ça a été le cas avec le Libye, et plus tard, une fois la bête noire des Américains à terre, les islamistes arriérés de nature seront lâchés par les Américains qui pousseront leurs pays vers le chaos, les guerres civiles, les découpages, les révolutions… Evolution logique, et à cause des nouvelles crises engendrées par leurs actions aux services des vrais ennemis des musulmans, ils payeront le prix qu’ont payé Moubarak, Ben Ali et autres. Si l’Iran est conquis par l’axe Israël-USA-islamistes, le bloc Est sera ébranlé, en premier la Chine qui dépendrait alors du bloc américain, ou de l’axe IUI, pour se ravitailler en énergie, et son économie et son indépendance sont ainsi menacés. Puis viendra le tour de la Russie qui se verra encerclée par son adversaire traditionnel, quant à l’Europe, elle ne peut que se plier à la volonté des Américains. Les objectifs visés par l’axe IUI ne seront jamais concrétisés si l’Iran arrive à déjouer ce complot qui a commencé en 1979, dont le dernier épisode a été tourné à Sidi Bouzid. Que tire-t-on de cette histoire (si mon raisonnement est bon) ? Les islamistes font le sale boulot pour les Américains et seront soutenus par tous les moyens, et l’Arabie Saoudite et le Qatar sont deux vecteurs de la politique américaine que nul ne pourra détrôner. Certains avancent le chiffre de 10 millions d’islamistes entre mercenaires et activistes dans le monde arabe, encadrés par des officiers revêtant le costume d’imam et de cheikh, structurés dans une organisation qui ne se déclare pas, dont le chef suprême serait l’ancien ministre de l’Intérieur saoudien décédé cet été, le redoutable Naïf, demi-frère du roi. Concernant les investissements qataris dans la banlieue française, c'est bonjour les milices pour la France de Hollande, lui qui aurait fait des déplacements, parait-il, à Doha en catimini pour recevoir des financements à sa compagne électorale. En contrepartie, il permettra le développement des investissements de ces monarchies en France, et bien sûr soutenir la guerre en Syrie, à l'instar de Sarkozy qui avait reçu de l’argent de Kadhafi. Seulement, le danger est plus grand pour la France avec Hollande, car le Qatar qui est le chouchou des Américains, contrairement à Kadhafi, ne se laisserait pas faire et sa puissance de nuisance en France sera réelle, d’ailleurs, on commence à sentir la défragmentation de l’Europe «islamisée» à partir de l’Espagne où le Qatar, à travers le financement du club catalan, fait de son mieux pour déchirer le pays. Cela dit, le coup de filet dans les rangs des islamistes cette semaine en France n'est que de la poudre aux yeux, car Hollande sait mieux que quiconque que des djihadistes français et maghrébins ont déjà pris l'avion vers Beyrouth pour rallier les islamistes qui combattent en Syrie, avec le financement des hommes de l’ombre des monarchies wahhabites installés à Paris. Il fallait donc les arrêter à Orly et Roissy et non pas dans la banlieue, si vraiment la volonté du nouveau maître de l’Elysée était de s’occuper des forces du mal !
G. Hocine
 

Comment (2)

    Anonyme
    12 octobre 2012 - 21 h 56 min

    le rôle de l’Arabie saoudite
    le rôle de l’Arabie saoudite et du Qatar est le financement de réseaux islam..sioniste ET les terroristes dans le monde musulman.




    0



    0
    bounga
    12 octobre 2012 - 10 h 47 min

    bravo Hocine, tu nous a
    bravo Hocine, tu nous a toujours éclairé avec tes dévoilements du vrais visage des islamistes que tu appelais « les islamo-sionistes ». qui ne sont que le revers de la médaille sioniste, et sa face cachée. Etre musulman anti-américain , OUI, islamistes proamericaiN, NON




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.