Un fondateur du FIS dissous : «Abassi Madani avait des objectifs occultes»

Ahmed Merani, un des membres fondateurs de l’ex-FIS, accuse Abassi Madani d’avoir été à l’origine de la radicalisation du parti. Dans une interview accordée au journal arabophone Echorouk, Ahmed Merani explique comment le premier responsable de ce parti dissous avait manœuvré pour imposer «sa ligne de conduite belliqueuse» contre l’avis de la majorité des membres du conseil consultatif. «La majorité des membres du conseil consultatif étaient contre ceux qui poussaient à l’agitation et à la violence. Ils étaient aussi contre les déclarations d’Abassi Madani et diamétralement opposés à la grève politique qui a conduit le pays à la catastrophe», atteste Ahmed Merani qui semble vouloir soulager sa conscience au crépuscule de sa vie. Ce membre fondateur ayant occupé de hautes responsabilités au sein du FIS dissous a durement critiqué l’égoïsme et l’individualisme d’Abassi Madani «qui n’en faisait qu’à sa tête», refusant à chaque fois de suivre les décisions du conseil consultatif du parti. «Le conseil consultatif se réunissait et décidait mais Abassi Madani imposait son propre point de vue et faisait l’exact contraire de ce que nous avions décidé», indique-t-il, qualifiant d’autoritaire l’attitude du chef de l’ex-FIS. Ahmed Merani argumente en citant des faits. «Je vous cite un exemple : quand le code électoral avait été promulgué et que le gouvernement Hamrouche avait tenté de le tailler sur mesure pour le FLN, nous avions eu un débat tendu au sein du conseil consultatif. Nous avions tous rejeté le texte, mais à différents degrés d’opposition. (…) Nous avions donc chargé Abdelkader Hechani de rédiger une déclaration de rejet et une demande de révision de ce texte. Mais nous avons découvert abasourdis qu’Abassi Madani avait animé une conférence de presse dans laquelle il avait totalement déformé le contenu de notre déclaration à laquelle il avait rajouté quatre points qui n’avaient jamais été discutés, dont l’exigence de la tenue d’élections présidentielles anticipées et des menaces de reprise de la grève politique si le gouvernement n’accédait pas à ses revendications.» Juste après, affirme-t-il, le conseil consultatif avait tenu une réunion urgente pour tenter de rectifier le tir. Selon Merani, les membres fondateurs du parti dissous se doutaient carrément du but recherché par Abassi Madani en adoptant un langage guerrier basé sur la manipulation et la menace. Ahmed Merani a assuré que le conseil consultatif avait pris la décision d’écarter Abassi Madani du staff dirigeant mais ce dernier, ayant senti le coup venir, avait appelé rapidement à une grève générale et fait sortir des centaines de milliers de militants dans la rue. Merani avoue ainsi qu’Abassi Madani était «un dictateur rusé» qui travaillait pour «des intérêts occultes», du moins autres que «la ligne directrice et fondamentale» du parti à sa création.
Sonia Baker
 

Comment (12)

    Anonyme
    11 décembre 2012 - 19 h 14 min

    Pourquoi? il n y a que Abassi
    Pourquoi? il n y a que Abassi Madani qui travaillait pour des intérêts occultes? Et les 200 000 morts c’est le père noêl?
    Vous devez vous taire à jamais bande de criminels.
    Disparaissez des médias et de nos regards, c’est le seul service que vous puissiez encore rendre au pays.
    Madani, Belhadj, Merani, Hachani, Kertali, Chebouti etc….des noms à oublier. Vous nous donnez la nausée….




    0



    0
    Abdellah
    11 décembre 2012 - 15 h 00 min

    Je souhaite intervenir pas
    Je souhaite intervenir pas pour répondre à qui que ce soit parce que chacun à son avis sur les causes, les coupables et sur ceux qui ont tiré profit et continuent de maintenir le trouble et alimenter la division à chaque fois que le partage de la rente se fait annoncer meilleur.C’est une période de dé-remplissage et de remplissage des sièges à tout les niveaux, depuis la base au sommet (de l’APC à la Présidence). La course est ouverte et pour cette catégorie d’algériens tout les coups sont permis pour y arriver ou y s’accrocher le plus longtemps possible. Il suffit de récapituler les interventions des uns et des autres pour se rendre compte des périodes de sommeil et des périodes d’éveils des uns et des autres et évaluer leurs implications réelles pour le meilleur de l’Algérie.

    En réaction à cette catégorie d’algériens vautours et vampires se nourrissant le mieux , dans les eaux troubles, les conflits et les guerres fratricides (je n’associe pas dans cette catégorie la lutte politique « proprement dite »), je souhaite lancer un appel à tous et surtout à ces algériens qui ont la capacité de mobilisation et d’organisation de citoyens (Société civile), à se déployer et vite parce que la conjoncture politique s’y prête pour faire pression. Il est opportun aujourd’hui que les associations se regroupent autour d’objectifs précis à réaliser à court terme abstraction faite des programmes à moyen et court termes spécifiques à chaque association.

    Des interventions collectifs sur le terrain de plusieurs associations regroupées autour de fléaux sociaux tout à fait menaçant de la vie et du développement interpellent tout bienfaiteur de l’Algérie. Les associations actives doivenr se mettre d’accord sur un minimum vital pour l’Algérie: lutter contre la criminalité ( la peur est en chacun de nous), lutter contre la violence, la saleté envahissante, les comportements devenus presque général comme cracher par terre parler fort….. On s’aperçoit tous que la société change mais dans le mauvais sens à nous d »agir maintenant si…….. Profitant des conjonctures pour profiter du politique et réaliser en tant que société civile les objectifs qui sont les nôtres: Vivre dans un environnement sain.




    0



    0
    Anonyme
    10 décembre 2012 - 15 h 54 min

    que de souffrance a amené ce
    que de souffrance a amené ce parti ,que de haine ,que de morts que de départs que le diable les emporte!




    0



    0
    Larbi
    10 décembre 2012 - 10 h 07 min

    @ masbah:pas besoin d’etre du
    @ masbah:pas besoin d’etre du FLN pour dire se que dit Salim,les islamistes sont manipulés et il faut être un ignard pour pas le voir ou de bien de mauvaise fois.Pour tous ceux désirant vivre sous la charia,il y a un magnifique pays dirigé par les saouds qui sera heureux de vous accueillir et permettra du même coup de laisser ceux qui veulent vivre en paix tranquille.




    0



    0
    Anonyme
    9 décembre 2012 - 21 h 56 min

    Ce chien ne mérite pas sa
    Ce chien ne mérite pas sa photo à la une.




    0



    0
    TARIK -BAB EL OUED-
    9 décembre 2012 - 17 h 07 min

    SALAM
    LE MOMENT EST MAL

    SALAM
    LE MOMENT EST MAL CHOISI MONSIEUR ‘MERANI’,L’ALGÉRIE NE CONNAITRA PAS LE SCENARIO SYRIEN VOUS SAVEZ POURQUOI ,JE VAIS VOUS LE DIRE EN QUELQUES MOTS.
    1-NOUS AVONS UN PEUPLE QUI A MURI PAR SON VÉCU
    2-NOUS AVONS UN PRÉSIDENT QUI A SU SAUVEGARDER L’UNITÉ DU PAYS
    3- L’ANP EST COMPOSÉE A 100% DU PEUPLE ALGÉRIEN
    4-LE COURANT ISLAMISTE EST TROP OBSOLÈTE DEVANT UN PEUPLE 100% MUSULMAN.
    5-IL Y A DES HOMMES DE L’OMBRE QUI SONT ENTRAIN DE FAIRE ÉCHOUER LE COMPLOT QUI SE PRÉPARE CONTRE NOTRE PAYS.
    6- LE FLN EST TOUJOURS N*1 A CAUSE DE SES MILITANTS ( TRICHEURS OU PAS TRICHEURS),MAIS ILS SONT PRÉSENTS DANS TOUS LES BUREAUX DE VOTE.
    7-LE FIS EST UN PARTI QUI A PROGRAMMER SA PERTE PAR SON TOTAL ABSENCE DE MATURITÉ.
    8-NOS JEUNES RÊVENT SIMPLEMENT D’UN TOIT,UN BOULOT,UNE FAMILLE,UNE PAIX CIVILE DURABLE,UNE CORRUPTION RÉDUITE,UN DÉVELOPPEMENT LOCAL RÉEL,UNE JUSTICE FORTE EST ÉQUITABLE.
    9-LES DÉCIDEURS SONT AVERTIS IL FAUT RÉGLER CES PROBLÈMES AVANT 2014 POUR ÉVITER QUE LES ENNEMIES DE L’ALGÉRIE NE METTENT DE L’HUILE SUR LE FEU.
    J’ESPÈRE QUE J’ETAIS OBJECTIF




    0



    0
    masbah
    9 décembre 2012 - 11 h 19 min

    je voulez répondre a ce salim
    je voulez répondre a ce salim qui a mon avis autre qu’un agent au solde des FLNTISTE,mes tu a bien résumée times ,les algériens en marre de ce partie il faut qu’il dégage.




    0



    0
    Anonyme
    9 décembre 2012 - 8 h 33 min

    On est arrive a se cacher
    On est arrive a se cacher d´etre musulmant (ce qui est biensur faut) a cause de cette racaille. Je n´ai jamais connu d´aussi grands hypocrites, que ces barbus. Ils vous parlent de l´islam et ils font exactement le contraire. Venez les voir en Rurope ou surtout en chine ou ils achetent meme des enfants pour leus desirs.




    0



    0

    AnonymeKELAM
    9 décembre 2012 - 8 h 15 min

    heureusement que des hommes
    heureusement que des hommes volontaires ont prie en charge ce probléme : due a des erreurs de visions gourmandes (…)
    nous devons tirés la leçon du passé et prendre les problemes aux serieux :car la prochaines fautes ne sera pas pardonnable. le pouvoir a la nouvelle génération imprégnés du sens des valeurs . pour la sauvegarde de l’ALGERIE .




    0



    0
    salim
    9 décembre 2012 - 0 h 33 min

    Il n’a pas la conscience
    Il n’a pas la conscience tranquille et c’est la raison pour laquelle il s’est sauvé chez ses maîtres au Qatar.

    Abassi au nom de l’Islam, au nom de la religion, il a crée une « fitna ».
    Au nom de la religion il a fait assassiner des milliers d’algériens.
    Au nom de la religion, il a fait assassiner des policiers gendarmes et miliaires qui étaient pourtant connus comme de bons citoyens et pieux.
    Au nom de la religion, il cherchait à avoir le « Koursi »
    Je vous l’assure vous l’aurez ce koursi mais il sera de feu.
    Si vous avez échappé à la justice de votre pays, il y a celle de votre créateur ou vous aurez à rendre compte des milliers de morts que vous avez sur la conscience.
    Et à ce moment là n’hésitez pas à dire à qui de droit, c’est l’Emir de la Bedaine, la grosse barrique du Qatar qui vous a envoyé.

    Une chose claire, les islamistes sont à la solde des autres, d’ailleurs un article de T.Meyssan, parle des frères musulmans, disant d’eux qu’ils sont les francs maçons des pays arabes.

    Il suffit de se rappeler du vendu Ghanouchi du parti Enahda en Tunisie

    Lisez ces liens vous comprendrez.

    Ghannouchi: la Tunisie ne reconnaitra jamais « Israël »
    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=21&frid=21&eid=49699

    Ghanouchi a été aux USA voir ses maîtres.
    http://wotraceafg.voila.net/escl.htm

    Ghanouchi va reconnaitre Israel
    Source : http://assurbanipal-banipal.blogspot.com/

    Une bonne partie de ces islamistes ont ainsi le double langage.
    Messieurs vous salissez l’islam.




    0



    0
    Times
    8 décembre 2012 - 23 h 53 min

    la réaction des islamistes
    la réaction des islamistes face au régime tyrannique du FLn est très simple à expliquer : « Toi tu avances constamment la guerre que tu aurait « gagné » et tu nous mets constamment dans la sauce la « révolution », « Chouhadas » … et bien voilà, j’ai mieux que toi ! j’ai dieu comme argument Y-a-il quelque chose qui est au dessus de mon dieu à moi ? ! fusse-t-elle chouhads ? Tant que le FLN est au pouvoir et utilise sa guerre qu’il avait d’ailleurs totalement perdu sur le terrain, les algériens trouveront une parades pour contourner ses pièges. Cette organisation mafieuse est capable de voir l’algérie fragmenté, totalement détruite à cause de lui, il ne se retirera jamais sauf s’il se retrouve face à une situation semblable à celle qui sévit aujourd’hui en Libye ou en Syrie d’ailleurs, c’est exactement le même système qui y a régné en Libye et qui tente de survivre en Irak : le nazional socialisme arabe c’est comme l’hyenne si on ne lui crève pas un œil ses mâchoire terrible ne lâcheront jamais prise.




    0



    0
    KADRI Zoubir
    8 décembre 2012 - 20 h 27 min

    C’est pour soulager une
    C’est pour soulager une conscience déjà torturée ou redorer le blason terni de cette organisation qui a quand même 200 000 morts sur la conscience ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.