Benhamadi : «Il n’y a eu ni complot ni sabotage à la Grande-Poste»

«Il n’y a ni complot ni acte de sabotage», a assuré Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (MTIC), dans une conférence de presse tenue aujourd’hui au siège du ministère à Alger. Le ministre a, en effet, démenti d’une manière catégorique les «rumeurs» reprises par certains journaux selon lesquelles cet acte serait d’origine criminelle et aurait visé à perturber la visite du chef de l’Etat français. Cela, en précisant que l’incendie qui s’est déclaré entre 9h30 et 10h dans les galeries souterraine a été provoqué par «un court-circuit», quelques heures avant l’arrivée du cortège présidentiel, et que sa propagation rapide avait compliqué la tâche des pompiers qui avaient, en raison de la fumée dense, mis du temps pour arriver à détecter le foyer de l’incendie. La version donnée par le ministre a été corroborée par le PDG d’Algérie Télécom, présent à la conférence. Azouaou Mehmel a souligné que les galeries souterraines ne sont pas une propriété d’Algérie Télécom. «Plusieurs sociétés font passer leurs câbles sous terre, dont la Sonelgaz. Nous avons déjà eu un incendie en 2007 dans ces mêmes galeries, lequel a touché le central téléphonique de la Grande-Poste. C’était un incendie dû à un court-circuit», a-t-il soutenu, en rappelant aussi qu’il y a un an, un incendie avait ravagé le central régional d’Oran et qu’il y a deux mois, un autre incendie s’était déclaré dans le central de Ouargla. Ces incendies ne peuvent, d’après lui, être liés à un quelconque événement politique : «Ils sont d’ordre purement technique.» Le PDG d’Algérie Télécom a indiqué que le remplacement de ces réseaux et équipements obsolètes du central était prévu pour le 21 décembre. Mais à cause de certaines contraintes, cette opération a dû être repoussée. Le ministre et le PDG d’Algérie Télécom ont indiqué que la décision du parquet d’Alger d’ouvrir une enquête sur cet incendie était une «procédure normale». D’ailleurs, ont-ils précisé, la direction régionale d’Algérie Télécom a déposé une plainte contre X. «Il s’agit de biens publics qui ont été touchés. Le parquet a toute la latitude d’ouvrir une enquête pour déterminer avec exactitude l’origine de cet incendie», a insisté M. Mehmel, qui assure que toutes les lignes téléphoniques et connexions internet seront rétablies à 100% dimanche 30 décembre. Ce rétablissement était initialement prévu, selon les dires du ministre, pour le samedi 29 décembre. Mais l’ampleur des dégâts a retardé l’opération. Le PDG d’Algérie Télécom indique tout de même que 80 % des 37 000 lignes téléphoniques touchées ont été rétablies et 90% des connexions ADSL également. M. Mehmel a estimé que de tels incidents pouvaient se produire «n’importe où et dans n’importe quelle entreprise», assurant qu’Algérie Télécom a pris des mesures pour une meilleure sécurisation de ses réseaux. 
Sonia B.
 

Comment (7)

    Mansour
    30 décembre 2012 - 8 h 00 min

    Ces sous sols de la grande
    Ces sous sols de la grande poste je ne les ai pas visités mais sans les avoir vus j’imagine qu’ils doivent être pleins de rongeurs qui se nourrissent des gaines des câbles électriques et téléphoniques.Une fois dénudés ces câbles se court-circuitent par manque d’entretien mais c’est tout de même bizarre que ça arrive à l’heure de la visite dans le quartier d’un chef d’Etat étranger.Si c’est un problème de dératisation et d’entretien,il y a des responsables qui ont failli à leur tâche.Mais me diriez-vous tout le monde est défaillant en Algérie de l’éboueur qui ne ramasse pas les déchets jusqu’au Président qui ronronne au palais d’El Mouradia.




    0



    0
    Antar
    29 décembre 2012 - 9 h 41 min

    Nous profitons de cette
    Nous profitons de cette publication très utile, pour attirer l’intention de notre Ministre Si Benhamadi, que nous n’avons pus le contacter directement pour lui poser certaines contraintes et calvaires que vivaient les clients d’Algérie Poste à la wilaya d’Oran. D’abbord le directeur du centre des cheques postaux qui ne fait jamais suite aux requêtes qui lui sont adressées par ses clients usagers du CCP, le refus de délivrer les chequiers et ensuite le directeur de wilaya et l’inspection d’Algérie poste qui est dans la même position que le patron du centre CCP. Toutes les requêtes demeurent sans aucune suite ni régularisation. Nous esperons que notre ministre nous accordera son intervention direct et nous demeurerons à sa disposition pour tous les renseignement complémentaires et justifications. Avec nos remerciements et salutations
    nos coordonnés auprès d’Algérie Patriotique




    0



    0
    amyne
    28 décembre 2012 - 22 h 39 min

    enfin cher ministre …pour
    enfin cher ministre …pour ne pas trops polémiquer….vous dites vrais quand qu il faut dire faux..24heure apre chez nous suivant votre declaration…makane waloo ni internet ni telephone fix…sinon votre frere et votre famille condor continuent tjr à avoir privilège sur autre…une main doeuvre pas chere et des marges aaadjeb…j esperes que vous n aurez pas le meme destin que boutef frer et compagnie l aaqoooba waara bezzaf….juste le tel…internet…la 3g la 4 si possible
    sinon notre chere grande poste on continue à venir la contemplé chaq jour….




    0



    0
    Anonyme
    28 décembre 2012 - 20 h 00 min

    CE MEC EST UNE HONTE POUR LE
    CE MEC EST UNE HONTE POUR LE SECTEUR.
    REMARQUE, RIEN D’ANOMAL,IL EST L’ÉLEVÉ DE BELKHADEM  » elkaddab »




    0



    0
    TARIK -BAB EL OUED-
    28 décembre 2012 - 17 h 12 min

    MONSIEUR LE MINISTRE
    J’ESPÈRE

    MONSIEUR LE MINISTRE
    J’ESPÈRE QUE VOTRE PROJET D’ARABISATION DE LA POSTE VA VOIR LE JOUR ???????????




    0



    0
    kHALED
    28 décembre 2012 - 16 h 57 min

    QUANT BENHAMADI DEVIENT
    QUANT BENHAMADI DEVIENT COLOMBO OU ELIOT NES; C’est normal qu’il parle de cette façon , il a peur pour son Koursi. au lieu de faire le ménage du côté d’Oran où le directeur du centre des cheques postaux mérite la révocation par son mepris envers les usagers du CCP, plusieurs plainte contre lui même au Directeur Régional sans suite.




    0



    0
    Ezzine
    28 décembre 2012 - 16 h 42 min

    En plus des incendies cités,
    En plus des incendies cités, il faut ajouter les autres incendies signalés par la presse ces derniers temps dans des endroits sensibles à Alger ou ailleurs et qui méritent – et ce n’est pas le cas apparemment – chacun un dispositif préventif adéquat et/ou une coordination partagée.

    Alors qui est le responsable de tous ces dégâts que les contribuables vont devoir encore payer si :

    « Les galeries souterraines ne sont pas une propriété d’Algérie Télécom,

    « Plusieurs sociétés font passer leurs câbles sous terre, dont la Sonelgaz,

    « De tels incidents pouvaient se produire n’importe où et dans n’importe quelle entreprise, assurant qu’Algérie Télécom a pris des mesures pour une meilleure sécurisation de ses réseaux ».

    Le comment en pratique de la sécurisation des réseaux d’Algérie Télécom ne posera-t-elle pas problème à l’avenir si par exemple les plusieurs sociétés qui font passer aussi leurs câbles sous terre, dont la Sonelgaz, etc. ne prendront pas en même temps les même mesures?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.