Ouyahia : «Ma démission est motivée par la préservation du parti»

Ahmed Ouyahia a indiqué jeudi, dans un message adressé aux militants du parti, que sa démission du poste de secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND) avait pour motif la «préservation» de l'unité du parti. «Ma décision sera peut-être amère pour certains parmi vous et je sollicite leur indulgence et leur compréhension, car ma démission n'est pas au service d'un agenda personnel comme pourraient le prétendre certains, son seul motif étant la préservation de l'unité de notre parti dont je demeurerai militant», a écrit M. Ouyahia. Il a ajouté que c'est en étant uni que «le RND continuera de progresser et de servir l'Algérie novembriste, républicaine et démocratique pour laquelle il milite». «La préservation de cette unité de notre Rassemblement est donc le devoir premier de chacun de nous», a-t-il dit. Il a, en outre, formé l'espoir que sa démission amènera les acteurs du mouvement qui s'est dressé contre lui à «cesser toute action parallèle au niveau des structures de base et à aller vers une réunion du conseil national regroupant uniquement sa composante dégagée par le congrès et de mettre en œuvre les dispositions pertinentes du statut et du règlement intérieur du parti».
Dans son message aux militants du RND, M. Ouyahia a précisé qu'il considérait que sa démission prendra effet le 15 janvier, «de sorte à éviter une longue vacance administrative du poste de secrétaire général, et en outre, à permettre aux bonnes volontés au sein du parti de se concerter avant la réunion du conseil, sur le choix d'un secrétaire général intérimaire», a-t-il expliqué. «Je démissionne également en ce moment précis car je suis convaincu que la poursuite de ma mission jusqu'à la tenue d'un 4e congrès ordinaire avant juin prochain, aura pour conséquence de faire perdurer un climat de tension qui n'est pas souhaitable», a-t-il fait savoir. Il a indiqué aussi avoir annoncé sa démission avant la prochaine session du conseil national, afin que cette instance «puisse mettre en œuvre les dispositions de l'article 46 du statut du parti, qui habilite cette instance notamment à désigner un Secrétaire général intérimaire». «J'annonce cette décision directement aux militants car, conformément aux textes fondamentaux du Parti, (…) le conseil national n'est pas habilité à se prononcer sur mon mandat qui émane du congrès», a expliqué M. Ouyahia. Il a indiqué, par ailleurs, que la crise avait «entaché le climat et l'image» du parti lors du conseil national tenu à la fin mai 2012, soulignant, cependant, que la grande majorité des membres de ce conseil «avait fait prévaloir la sagesse pour permettre au parti de préparer sereinement sa participation aux dernières élections locales». «C'est d'ailleurs ce même souci qui m'a imposé le silence sur cette crise jusqu'à ce jour», a-t-il poursuivi. «L'objet de mon propos n'est pas de juger qui que ce soit, ni même de répondre aux attaques parfois blessantes dont j'ai été l'objet. Il s'agit pour moi en ma qualité de secrétaire général, de dresser des constats et d'en tirer quelques conclusions», a-t-il fait savoir.
R. N.
 

Comment (4)

    Rachid Casa
    6 janvier 2013 - 10 h 40 min

    IL SE PREPARE A LA
    IL SE PREPARE A LA PRESIDENCE. DONC PREPAREZ VOS VALISES, car vous allez voir les étoiles à midi.




    0



    0
    axelpanzer
    4 janvier 2013 - 17 h 06 min

    c’est dommage qu’il n’ait pas
    c’est dommage qu’il n’ait pas compris encore ;que c’est pour sa nullité et sa cupidité qu’il est obligé de démissionner!!!




    0



    0
    Anonyme
    4 janvier 2013 - 7 h 40 min

    il a démissionné car il
    il a démissionné car il savait que la partie était perdue pour lui et il a du négocier avec le système un poste d’ambassadeur aux USA ou autre pays occidental important. sinon pour ses déclarations ce n’est que de la littérature destinée aux non inities a la vraie politique en Algerie




    0



    0
    AMYNE
    3 janvier 2013 - 22 h 04 min

    ENFIN!
    OUYAYA ETAIT UN

    ENFIN!
    OUYAYA ETAIT UN MAL NECESSAIRE POUR CETTE SNATION…..DANS DES MOMENT TRES DIFFICILEs POUR LA NATION ALGERIE.. RENDONS LUI HOMMAGE
    .queq vacances un peu partout..et surtout .beaucoups de com lUI FERONT BEAUCOUPS DE BIEN .. …
    UN CONSEIL….BOUCOUPS DE FOOTING..DE LA NATATION ET PLONGEE SOUMARINE SI POSSIBLE EQUITATION ..ET SURTOUT.MOINS DE MOUSTACHES…pour ne pas e esperer revenir a LA BOUTEFLIKA 20 ans apres pour se venger ENCORE…..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.